DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Haz Calik
    Haz Calik
    Messages : 8
    crédits : 1516

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t477-haz-calik-protectrice-de-l-imperatrice-terminee-dc-morndrizel
  • Sam 27 Aoû - 11:47
    " Je vous en prie... J'ai encore besoin de vos conseils, de votre aide. Sans le pouvoir des brumes, je ne suis pas certaine de pouvoir la protéger... "

    Seule dans ses quartiers, Haz parlait à voix basse pour s'assurer que personne ne puisse entendre. On aurait pu la croire folle, penser qu'elle parlait seule, mais elle parlait en réalité aux anciens manieurs de la brume, dont elle était désormais coupée. D'après eux, il fallait absolument qu'elle trouve sa voie dans ses pouvoirs, et elle ne le comprenait pas, ils disaient que si elle n'avait pas trouvé sa voie, sa manifestation dans les brumes, alors son esprit ne rejoindrait jamais les brumes à son trépas. Mais en quoi cela la regardait-elle ? Encore une fois elle avait le sentiment qu'on lui imposait des choix qui n'étaient pas les siens, et cela allait l'empêcher d'accomplir son devoir envers sa reine. Sans pouvoirs, sans la puissance de la brume, n'était-elle pas qu'une simple combattante Reikoise ? L'élite, certes, une combattante douée, oui, mais rien de plus que cela, et elle ignorait si ce serait suffisant pour remplir son rôle, et cela l'effrayait. Elle ne voulait pas revivre l'épisode tragique de la flèche...

    Alors elle se leva de nouveau, il lui fallait rejoindre sa reine une fois que celle-ci sortirait de la salle du trône, quittant son mari qui assurait sa protection pendant ce temps. Travailler au service de l'Impératrice-dragon était un honneur immense et un plaisir de tous les jours. Elle se repérait sans le moindre mal dans le palais, traversant la masse de serviteurs et de personnel chargés de travailler pour que fonctionne l'administration reikoise, jusqu'à arriver devant la porte d'où sortirait Ayshara sous peu. Quand la porte s'ouvrit, la femme se mit à genoux, une main sur le cœur et baissant la tête devant la splendide jeune femme qui sortait de la séance de doléances du matin.

    " Votre majesté... "

    Même après tant d'années et la proximité qu'elles partageaient, elle n'avait aucun mal à garder le formalisme avec son impératrice, bien qu'un léger sourire flotte sur ses lèvres quand elle rencontrait sa protégée. Elle se releva, prenant sa suite en la flanquant de près pour la reconduire vers ses appartements, toujours alerte et à l'affut même si elle donnait l'air détendue. Elle attendit sans rien dire de plus que des formalités qu'elles soient arrivées aux portes des quartiers de l'impératrice pour reprendre la parole, après avoir fermé la porte derrière elles. Dans cet endroit, on ne trouvait qu'elles, et parfois les servantes chargées de refaire le lit et ramener des fruits et de la boisson à la personne la plus importante de tout l'Empire.

    " Tout c'est bien passé ce matin ? "
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 49
    crédits : 16166

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal bon
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
  • Dim 11 Sep - 9:22

    Épuisée.

    Cette séance matinale de doléances avait été particulièrement longue et éprouvante pour la jeune mère. Au total, plus d'une centaine de citoyens étaient venus présenter leurs différentes plaintes et demandes devant les oreilles attentives du couple royal. Les problèmes provenaient de tous les horizons, bien que la récente guerre et les édits au niveau des lois liées à l'esclavage en demeurent les principaux vecteurs. Évidemment, le peuple reikois - essentiellement les nobles - éprouvait quelques difficultés à s'adapter face à tous ces changements fondamentaux. Beaucoup possédaient des esclaves par coutume, et non par véritable nécessité. Modifier les mentalités traditionalistes à ce sujet serait un travail de longue haleine. D'ici là, Ayshara devait trouver moyen d'accommoder les insatisfaits chroniques afin de conserver sa popularité et assurer le règne de sa nouvelle lignée.

    Au moins, les enfants innocents ne seraient plus enchaînés. Il s'agissait déjà d'une très belle victoire.

    Lorsque ce mal nécessaire se termina enfin, la vosdraak se sépara de son âme soeur et quitta la salle du trône pour vaquer à d'autres occupations. Ce matin, elle se sentait étourdie et fatiguée... Elle serait bien restée au lit toute la journée à roupiller tranquillement. Ce n'était pas normal. Que se passait-il ? D'autant plus que la reine n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui n'allait pas. D'ailleurs, elle ne désirait pas en informer Tensai immédiatement, histoire de ne pas le contrarier inutilement; son cher mari avait tellement de choses à se préoccuper. Ce genre de petit malaise personnel pouvait attendre.

    - Bonjour, Haz.

    Un sourire discret se dessina sur ses douces lèvres à la simple vision de sa protectrice de toujours. Le réconfort. Haz était l'une de ces rares servantes envers qui l'impératrice vouait une confiance quasiment aveugle. Veillant sur sa personne depuis sa tendre enfance, Ayshara considérait la demi-fée comme une proche membre de sa famille, voire plus. Elle pouvait littéralement tout lui confier, ne craignant point d'être un jour trahie.

    À petits pas, la souveraine et sa fidèle escorte se rendirent aux appartements royaux, là où attendait l'héritier du Reike, l'adorable Draknys. Sagement allongé sur un fauteuil de velours écarlate, il haussa la tête dès que les deux demoiselles pénétrèrent à l'intérieur de la luxueuse pièce.

    Puis vint la question fatidique.
    La dragonne réfléchit quelques secondes avant d'y répondre, comme si elle hésitait. Mais au final, elle ne put se résigner à masquer la vérité, et de toute façon, il fallait bien que la manieuse de la brume soit mise au courant.

    - Une partie de la noblesse de notre pays est réticente face aux différentes réformes et nombreux citoyens ont perdu des êtres chers suite à la précédente guerre. Nous devons travailler fort afin de réparer les dégâts et de faire évoluer la conscience collective. L'élue de la Lune afficha une mine légèrement boudeuse, puis avoua en toute franchise : Certaines familles aristocratiques me tapent royalement sur les nerfs ! Ces dernières me réclament des esclaves par tradition et non par besoin réel. Je ne comprends pas pourquoi elles sont tant attachées à ces pratiques barbares !

    Elle soupira doucement, avant de s'asseoir sur un confortable canapé. Sa main attrapa une chocolatine qui ne tarda pas à être engloutie à une vitesse défiant toute concurrence. La reine semblait affamée.

    Ayshara fit signe à sa protectrice de la rejoindre. Il y avait assez de nourriture pour elles !

    - Je souhaite améliorer le niveau de vie de chaque personne vivant sur le territoire de l'Empire, mais j'ai l'impression que mes idées ne sont pas toujours reçues positivement. La monarque à la chevelure immaculée entama une délicieuse banane. Mon mari a beaucoup moins de difficulté, lui. Quand il impose une Loi, les gens contestent moins, on dirait bien. Suis-je trop sympathique avec mes sujets ?

    La souveraine déballait naïvement son sac, sans se douter que sa précieuse Haz avait une révélation plutôt importante à lui communiquer.

    - Et vous, ma bonne amie, comment allez-vous ? Demanda-t-elle d'une voix légèrement soucieuse, entre deux bouchées de fruit exotique. Ses améthystes se rivèrent sur la brune, attendant patiemment sa réponse...


    Avouer ses faiblesses [PV Ayshara] Wow
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Haz Calik
    Haz Calik
    Messages : 8
    crédits : 1516

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t477-haz-calik-protectrice-de-l-imperatrice-terminee-dc-morndrizel
  • Ven 16 Sep - 16:07
    La reine semblait anormalement fatiguée, mais Haz savait bien que cette fatigue était plus morale que physique. Ses obligations et son rôle pour l'empire pesait lourd sur ses épaules et la demi-fae était bien évidemment toujours là à ses côtés quand elle en avait besoin comme dans ces moments là. Bien qu'elle eut l'air totalement décontractée, Haz surveillait les moindres faits et gestes des serviteurs qu'elles croisaient sur leur route, prête à agir au moindre geste suspect envers l'impératrice. Mais tout se passa sans encombre et elles purent rejoindre les quartiers de la souveraine. Haz prit le soin de fermer la porte avant de revenir plus proche de Ayshara, sans pour autant s'asseoir car elle ne voulait pas paraître complaisante. Elle aimait sa protégée de tout son coeur, mais elle était impératrice et elle une servante dévouée, elle n'avait pas à s'asseoir avec elle sans y être invitée.

    La souveraine du Reike commença alors à lui expliquer les raisons de son mécontentement et de sa fatigue. La guerre avait laissé des cicatrices au sein de l'empire, des cicatrices qui venaient à peine de se fermer suite à la prise de pouvoir de Tensai. Cette nouvelle guerre était une véritable malédiction pour la sécurité impériale, car elle avait fragilisé tous les niveaux de la société. Si certains s'étaient vus galvaniser par les victoires du couple impérial et avaient désormais une foi presque aveugle en eux - leur union étant désormais bien mieux acceptée par la population - d'autres y voyaient des possibilités à exploiter à leur propre profit. Face à l'attitude de sa reine, Haz esquissa un sourire calme et rassurant.

    " Malheureusement, il est souvent difficile de contenter tout le monde, il y aura toujours des voix dissidentes contre vous, ma reine, et vous ne pouvez guère changer le passé et les évènements de cette horrible guerre qui nous a tous secoués. Mais vous êtes l'impératrice, vous incarnez l'espoir dans l'avenir pour l'Empire, je suis certaine que vous parviendrez à les faire changer. "

    Sa mine s'assombrit en entendant parler d'esclavage. Elle n'avait jamais aimé cette pratique, tout comme sa mère, en tant que garde royale elle aurait pu en avoir un pour subvenir à ses besoins, mais elle avait refusé. Seulement, faire changer des millénaires de culture esclavagiste prendrait du temps, il fallait que Ayshara prenne son mal en patience. Seulement, elle sentait bien que sa protégée était frustrée de la situation, alors elle réfléchit aux mots justes à utiliser en croquant dans une pomme quand on lui avait autorisé.

    " Les gens voient la force de l'Empereur, il est imposant physiquement, mais vous avez une force encore plus grande, votre Majesté... " elle glissa sa main sur sa propre poitrine " Votre force est dans votre capacité à toucher les autres au cœur. l'Empereur est fait pour diriger par la force, vous, par le charisme. C'est une force dont l'effet est moins immédiat, mais dure plus dans le temps, vos sujets vous aiment, ma reine, tout comme moi, et cela est une force bien plus grande que la crainte inspirée par votre époux. Je ne doute pas que vous parviendrez à améliorer la vie de chacun, croyez moi. "

    Mais vint ensuite la question que redoutait la protectrice de la reine, d'autant que son ton était difficile à interpréter. Savait-elle déjà ce que Haz vivait depuis la fin de la guerre, ou était-elle seulement soucieuse du bien-être de sa fidèle servante ? Haz hésita un instant à lui mentir, ou plutôt à lui cacher encore un peu la vérité, de crainte de soudain devenir inutile pour la protection de la souveraine du Reike. Seulement, alors que ses prunelles captèrent les améthystes de la femme qu'elle protégeait, toute volonté de dissimuler son trouble s'évanouit. Elle ne pouvait tout bonnement pas se résoudre à cacher quoi que ce soit à cette femme, qui était sa confidente depuis des années et en qui elle avait une confiance absolue. Honteuse, elle baissa les yeux avant de reprendre.

    " Votre Majesté, je... Je devais vous dire que... Je n'arrive plus à communiquer avec les anciens manieurs de la brume. Je suis coupée de leurs pouvoirs, ils disent que je dois trouver ma propre voie... Je... Ne suis pas certaine de pouvoir continuer d'assurer votre protection dans ces conditions, ma reine. "
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum