DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 2 Sep - 2:53
    Les titans, hein ? Elle avait sans doute connue la guerre. Peut être même de plus prêt que lui, sur le champ de bataille. Il en avait vu un, de loin, une fois. Mais n'avait pas la vantardise de dire qu'il avait servit à quoi que ce soit dans le combat contre lui. Il avait eu peur, peut être ? Il ne saurait pas vraiment le dire lui même. Toujours est il qu'il était resté en arrière, s'occupant surtout des blessés, et des petits malins qui avaient essayés de profiter de la situation, à l'époque. Il avait beaucoup enquêté durant cette période. Les vols s’étaient démultipliés. Dans les endroits déserts, il n'y avait pas eu grand chose a faire, mais dans les villes, il avait fallu endiguer le problème.

    Il l'écoutait toujours, mais un peu plus vaguement, des souvenirs lui revenant en tête. C’était peut être ça, elle avait raison. Peut être qu'il ne connaissait personne qui aimait autant la vie qu'elle. Mais il fallait parfois d'avantage se méfier de la petite épique que de l'épée. Et c'etait pour cette raison qu'il etait toujours tendu, comme sur un fil.

    -  ?!

    Il sursauta presque violemment, au contact de sa main. Il ne l'avait pas vu venir. Elle s’était penchée en avant, vers lui, et lui avait frôlé la partie la plus proche d'elle, c’était à dire, son genou. Elle gagna son attention instantanément. Il la fixa étrangement, mélange d’appréhension, de surprise, et légèrement de crainte, sans savoir d’où cela pouvait venir. Il n'avait probablement pas peur d'elle, non ?

    - Pardon.

    Il secoua légèrement la tête, la voix chevrotante pendant un bref instant, puis reprit sur lui pour garder son sang froid. Elle avait raison.

    - Bien sur, pas qu'un peu de temps. Je ne compte pas partir sans vous avoir débarrassé du poison. Je vous dois bien ça pour...votre attention.

    Qu'elle pense à lui, l'invite a visiter ce jardin, tout ça, c’était important pour lui. Ça méritait plus qu'un simple merci, c’était presque un trésor a part entiere, une petite parenthèse dans sa vie de solitaire qu'il chérirait pendant des années, des décades. Des siècles. Pour lui, il était évident qu'elle allait bientôt se lasser et passer a autre chose. Il retournerait a son quotidien. A sa vie de nomade solitaire.

    - L'homme que j'ai neutralisé était un soldat. De la garde de la ville, peut être ? Payé par un tier pour accomplir sa besogne. Les autres aussi, peut être, ça je n'en sais rien.

    Et c’était pour cela qu'il n'avait pas voulu attendre l'arrivée des autorités. Il avait passé la soirée a la transporter en évitant les patrouilles qui s’étaient formés à sa recherche, moineau perdu dans un labyrinthe de vie et de construction, en proie au stresse, a la peur.

    - Ce n’était qu'un sous fifre. Mais il m'a donné un nom. Galina. Une femme. Qui fait partie d'une certaine organisation. Le « syndicat ». C'est ce qu'il a dit. J'ai pensé que ça vous parlerait peut être.

    Et toujours ce regard détourné, malgré le bref contact quand elle l'avait touché.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 2 Sep - 12:18
    La violence avec laquelle réagit le jeune homme fit reculer Rowena. Elle ne laissa pas plus longtemps sa main sur lui et le nota mentalement. Mieux valait éviter de le toucher... et ça lui serait un peu le cœur. Les rares personnes qu'elle avait vu réagir à ce point à un simple contacte étaient des vétérans traumatisés soient des personnes qui auraient sans doute préférées faire la guerre que d'être atteintes par l'ignominie de l'humanité de façon si intime dans leur chair et dans leur esprit. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait bien avoir vécu en particulier, mais il y avait suffisamment dans son passé qu'il préfère s’emmurer dans la solitude et redoute le contact des gens.

    - Ne vous excusez pas. J'aurais du demander." Puis à sa réaction. " Merci, mais vous ne me devez rien. Au contraire.

    Elle n'insista cependant pas plus. Parfois, se montrer verbeux n'était pas la meilleur solution et elle doutait que des mots suffisent avec cet homme. Comme dans les bois, quand elle l'avait senti hésitant, elle le laissa regarder tout à fait ailleurs sans se formaliser.

    Il lui raconta ce qu'il savait. Le soldat. Galina.

    - Le syndicat... " soupira-t-elle, l'air soudain plus sombre. Super... Elle était pas plus avancée au détail près que celui qui en voulait à sa vie était riche ou doué ou un membre haut placé de cette saleté... Oh. Il y avait bien une raison alors. Elle se recala dans les oreillers avant d'expliquer plus en détail, d'une voix dure. " On a plus d'un membre du Syndicat du crime derrière les barreaux du Razkaal. C'est une organisation redoutable. Ils sont partout... Tout ce qui est illégal les intéresse au point que même certaines grandes familles qui s'épanouissent dans les eaux troubles doivent composer avec eux. " Elle pensait notamment à ces sales Aldobrandinis, mais il était inutile de les citer à haute voix. Ce n'était pas le problème pour le moment. " On reçoit parfois un de leur tueur ou de leur gradé au Razkaal... Je me suis occupé d'un de leur conseiller il y a quelques mois. Ma première traque en deux ans.

    Pour elle, tout s'expliquait par là. Ils avaient fini par savoir qui était la Banshee et voulait leur vengeance. Et merde... Le Syndicat n'était vraiment pas un ennemis à prendre à la légère. L'avantage là-dedans c'est qu'en cas de pépin, ils ont aussi la réputation d'avoir un prix.

    - Si nous n'arrivons pas à les arrêter ou à trouver un autre moyen de pression, on pourra toujours les acheter je pense, mais ça ne me mettra en sécurité qu'un temps... Et il est hors de question que je me fasse racketter à vie. Cette Galina doit être un chef d'équipe. Ils ont une hiérarchie plutôt simple mais très cloisonnée : chaque membre ne sait que ce qui lui est directement utile. Les chefs d'équipe rassemblent une bande à leur convenance - des soldats - pour effectuer un boulot. ça semble raccord avec ce que l'homme t'as raconté... Il faut qu'on mette la main sur cette Galina.

    Elle s'accorda quelques instants de réflexions ponctué d'un " Mange au moins un peu... ". Si c'était elle qui avait l'antidote c'était donc elle qu'ils devaient retrouvé. Mais où ? Comment ? Il y avait bien deux ou trois tavernes louches et lupanars malfamés qui étaient connus des officiers républicains pour servir de lieu d'échange de service... Mais tomber sur toute la pègre du monde sans savoir à quoi cette femme pouvait ressembler n'était qu'un dernier recours. Parler de Galina et lire dans les esprits des gars qui battaient le pavé serait long et fastidieux. Hmmm...


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 2 Sep - 15:14
    Il remarqua son air, et eu l'air pincé. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il lui en voulait ou quoi que ce soit. Il avait été juste surpris après tout, c’était naturel ! Bon, très très surpris a vrai dire. Il n'arrivait pas trop a comprendre ce qu'elle voulait avec lui. Un ami ? Ou autre chose ? Si c’était la deuxième possibilité...il ne savait absolument pas quoi en penser. Il avait souvent eu envie d'avoir une femme a ses cotés, mais sans jamais ne serait ce qu'imaginer comment cela pourrait lui arriver, comment quelqu'un pourrait être intéressé par lui. Non non, elle voulait juste être sympathique, aucune chance que ca arrive.

    Il etait hors de question d'acheter qui que ce soit. Il fallait les exterminer jusqu'au dernier, un point c'est tout. Elle ne serait pas en sécurité avant. Et lui non plus, a présent. Il avait l'habitude de voyager, mais l'idée d'avoir des assassins a ses trousses ne lui plaisait que vaguement. Si le bruit se rependait, trouver des contrats allait devenir un calvaire.

    - Alors il faut simplement la retrouver. Ce conseiller, il est mort ? Sinon, on pourrait commencer par la.

    Mais il y avait de grandes choses qu'il ai eu la même peine que le Faé de l'autre fois. Quoi que, la femme avait fini dans leur prison secrète, c’était peut être le cas pour lui aussi ? Dans tout les cas, pour trouver la femme en question, les recherches allaient etre trop longue, sans piste plus solide.

    - Je peux essayer de retrouver l'homme d'hier, sinon. Si il n'est pas mort. Les oiseaux aideront pour les recherches. Pareil pour Galina. Mais il faut des indications et des ordres précis pour qu'ils puissent etre utile. Quelque détails vagues ne leurs serviront a rien. Je peux aussi introduire des renards dans la ville, ils ont un bon flair. Et le meilleur pisteur du continent est dans cette piece, si on a quelque chose a lui donner.

    Il désigna Zim. Meilleur pisteur était peut être un brin exagéré, mais le chien etait vraiment doué pour ça. Shan ne les laissait jamais apprendre a ce battre. Par contre, chasser et traquer, ca, c'etait dans ses cordes. Il s'occupait du reste.

    Il reporta son attention sur Rowena. Il ne pensa soudainement plus a quoi faire, mais a elle, et ce qu'il avait songé plus tôt. Il ne voulait pas qu'elle se trompe sur son compte, mais en meme temps, il n'avait aucune idée lui même des émotions qui le traversaient. Ce n’était qu'un méli-mélo de sensation, de sentiment mélanger. Et une crainte. Celle de s'attacher, et d'aimer quelqu'un, peut importe de quelle façon. Il n'avait jamais vraiment aimé personne depuis ses parents. Et au final, il en avait assassiné l'un, pendant que ce dernier assassinait l'autre. Si certain pan de sa vie était plus flou, ca, il avait l'image bien clair devant ses yeux. Et la sensation. Le poignard ripant la chair, s'enfonçant dans le foie. Le bruit, de sa mère agonisante sur le sol. L'odeur. De la mort.

    Tu es fort. Tu seras fort.

    Il tressaillit dans son fauteuil. Il n'avait pas entendu Rowena, qui était visiblement en train de réfléchir. Il baissa les yeux sur son corps, vers ses jambes sous les couvertures, et timidement, posa la main dessus. Ce n’était pas un contact direct, mais c’était sa façon de faire le premier pas. De faire un petit effort. Pour lui montrer que non, il ne lui en voulait pas. Il était content d’être la.

    - Je ferais mon possible. Je ne vais pas en rester la, avec eux. Mais aprés ce que je lui ai dis, je pense qu'ils n'essayeront pas tout de suite de retenter leur chance. Ca nous laisses une marge de manœuvre.

    Il essaya de sourire, sans que ça sonne vraiment vrai. Mais il la regarda sincérement en disant ça, sans éluder sur le sujet.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 2 Sep - 16:03
    Lorsque la main s'était posée sur sa jambe, elle avait haussé un sourcil, puis s'était adoucit, couvrant la main du chasseur de la sienne d'une façon chaleureuse. Elle la serra, même. Ce geste de la part du jeune homme la rassurait. Elle le prenait pour un véritable acte de confiance dont elle n'abuserait pas. Okay... Elle acceptait sa protection et son aide. Elle ne le laisserait pas non plus tomber sur ce coup là.

    - Qu'est-ce que tu leur a dit ? " s'étonna-t-elle cependant lorsqu'il parla de ce qu'il avait dit la veille.

    Ils discutèrent encore un peu. Le Conseiller n'était pas mort mais pour le moment elle ne pouvait pas retourner au Razkaal, c'était trop loin. Galina n'était pas connue. Franchement, si elle avait été à Justice, elle aurait su ou chercher - l'Eden était le repère de tous les vices et de toutes les informations - mais Liberty n'était pas la ville qu'elle connaissait le mieux, surtout ces dernières années. Elle n'avait pas pu sentir l'aura des assaillant, ou le poison l'empêchait de s'en souvenir. Et...

    - La flèche ? Tu as gardé la tête de flèche ? Si c'est cette Galina qui a utiliser le poison, c'est aussi elle qui devait être en hauteur et utiliser l'arc. Elle était en métal. Elle doivent bien être forgées quelque part ? Si on trouve le fabriquant, on pourra l'interroger. On aura son apparence et tes oiseaux pourront nous aider à la retrouver !


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 2 Sep - 20:26
    Il rougit soudainement. Pas forcément a cause de la chaleur de la main venant sur la sienne, mais plutôt, suite a la question. Mais pouvait il mentir ? Ou dire qu'il avait mentit ? Était ce vraiment un mensonge ? Il hésita un petit moment puis croisa son regard, puis posa les yeux sur la main, a nouveau.

    - Je...je lui ai dis quelque chose comme hum...que je n’étais pas la par hasard. Que j’étais la pour vous protéger avec ma vie. Qu'ils ne devaient pas vous sous estimer, ma...rah...Rowena, je veux dire, Rowena.

    Il se mordit la langue, observant la couette sur les jambes, en essayant visiblement de faire des efforts pour ne pas lui donner cette impression de distance qu'il aurait voulu mettre entre eux. Au contraire.

    - Et j'ai rajouté que je n’étais pas le seul. Que nous étions beaucoup dans l'ombre à vous proteger. Si ils ne m'avaient pas vu jusque la, alors ils auront sans doute plus de difficulté a s'assurer que vous êtes seule, et attaqueront moins facilement.

    Un plan qu'il avait eu rapidement en tête, pas forcément le plus efficace, mais ca avait le mérite de gagner un peu de temps. Il hocha lentement la tete et attrapa une sacoche au pied du lit, sans retirer sa main gauche de celle de la Sirene. Il ressorti le petit embout de metal, et lui présenta.

    - Vous avez une bonne idée. Une pointe comme ça et fait par un bon forgeron, et il doit y avoir sa marque dessus, pour les yeux d'un expert. Je peux déterminer la marque, regardez. C'est la petite encoche stylisé juste ici.

    Il présenta a la sirene l'embout.

    - Mais je ne connais pas les forgerons de Liberty, il faut trouver quelqu'un capable de le faire.

    Ses oiseaux pourraient être utile. Mais il avait aussi entendu le fait qu'elle avait toujours employé le pluriel. Visiblement, elle voulait venir. Elle serait totalement utile, plus que lui même, dans cette ville. Mais il avait peur pour son etat.

    - Vous devriez peut etre vous reposer encore un peu. Je n'ai pas envie de...

    Vous perdre. C'est ce qu'il aurait voulu dire. Mais c’était étrange de dire ça a quelqu'un qu'on ne connaissait pas tant que ça, non ? Quel était la norme d'affection chez les êtres vivants ? Une heure ? Un jour ? Un mois ? Une année ? Il n'en avait aucune idée. Mais si elle voulait vraiment venir, il n'aurait rien a redire, ce n’était pas a lui de décider. La seule chose qu'il pouvait dire c'est...

    - Je vous protégerais. Du mieux possible. Mieux que je ne l'ai fais jusque la.

    Il osa enfin la regarder dans les yeux, détaillant ses traits, ses cicatrices, son regard, sa beauté. Oui, toujours aussi unique. Il n'avait pas rêvé, la première fois. Il eu soudainement envie de lever la main, de lui caresser la joue. La blessée, la saine. Peut importe. Mais il ne le fit pas et se recula simplement. Il avait faim, finalement. L'heure de manger. Avant la suite.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 2 Sep - 21:04
    - ça ira, Shan'ael. Veillez sur mes arrières et je surveillerai les vôtres. " sourit-elle, sentant qu'il n'était toujours pas remis de ses émotions de la veille. Etrange qu'un mercenaire soit à ce point chamboulé par une attaque ? Surtout qu'il s'agissait d'un elfe, il avait du voir son lot d'étrangeté.

    La journée était passé bien plus vite que prévue. Rowena était allé récupérer des affaires chez son cousin, passant une chemise par dessus son plastron et un pantalon de cuir sous une ceinture large portant cette fois une corde, une chaine de guerre et son kukri bien visible à la cuisse. Elle n'avait cependant aucun attribue officiel visible. Seulement sa fibule. Si en cherchant Galina, elle leur tombait dessus, la jeune femme n'allait pas s'en plaindre.

    Mais non. Ils durent aller chercher chaque information. Trouver un forgeron - étant donné le milieu d'activité des Ironsoul - fut particulièrement simple, et la marque facile à identifier. L'après-midi commençait à peine lorsqu'ils arrivèrent devant l'atelier qui correspondait au poinçon... Dans l'un des quartiers bien moins chiques de la ville cette fois.

    Les façades de pierre étaient remplacées par du torchis, et des colombages. Les toits de tuiles manquaient d’entretien. On sentait partout la proximité fébrile d'une population trop nombreuse pour un espace peu adapté et le manque de belle chose appuyait cette impression peu engageante. Si les titans n'avaient pas mis le pied en République, les monstres avaient été présents... tout comme les brigands et les prédicateurs de la fin du monde. Entre les réfugiés étrangers et les paysans cherchant la sécurité des grandes villes, les quartiers les moins riches s'étaient emplis et quelques nouveaux faubourgs avaient même vu le jour.

    Ici, ils n'étaient pas dans un quartier shoumeïen, mais bien dans ce que la ville avait de républicain les moins chanceux: le quartier des équarrisseurs, des tanneurs et des teinturiers. L'air empestait d'odeurs fétides. Les rares maisons à se trouver entre les industries les plus immondes faisaient rêver d'habiter en pleine forêt plutôt que sous ce genre de toit. L'atelier de forge en lui-même était assez petit. Seul bâtiment en pierre de la rue, pour des raisons de sécurité évidentes, il n'y avait aucune enseigne, aucun panneau. Seulement une porte en bois sale sur laquelle on avait visiblement coller et décoller plusieurs fois des avis de recherche ou peut-être d'impayer.

    Rowena fronça les sourcils à cause de la puanteur, mais pas seulement. La suite de personnes qu'ils avaient vu pour en arriver là était formelle... Et cela voulait dire qu'ils s'apprêtait à entrer chez un fournisseur du syndicat, qu'ils le sachent ou non.

    - Je propose une approche frontale. On demande Galina. On voit qui commence à courir ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 3 Sep - 0:55
    Il était resté en stand by une partie de la journée, Rowena se reposant d'abord, puis récupérant diverses affaires chez des connaissances. Shan l'avait simplement suivi chez un membre de sa famille, restant en retrait à l'extérieur. Puis elle était ressortit avec une tenue bien plus propice à ce qu'ils devaient faire comme activité pour la suite de la journée.

    Puis la traque débuta. Shan avait gardé Zim, ainsi que ses armes, mais seul son arc était visible. Ses dagues étaient a leurs places, son sabre sur son flanc, et quelques flèches étaient accrochés dans son dos. Pas énormément, mais il n'en avait pas besoin de beaucoup plus.

    Trouver quoi que ce soit dans cette ville semblait un casse tête sans nom, mais avec la jeune femme, tout était déjà plus simple. Elle connaissait bien les lieux. Elle trouva facilement plusieurs forgerons assez qualifié, et il conversa avec eux en présentant la pointe en question. A partir du moment ou il montrait qu'il avait des connaissances en la matière, les artisans se détendaient aussitôt. De base, ce n’était pas très bon pour le commerce de donner ce genres d'informations sur ses clients.

    De forgerons en archeries plus spécialisés, ils avaient navigué depuis le quartier riche, vers les tréfonds de la grande cité. Ici, pas de chichi, c’était assez brut, et ça rappela a l'elfe certains endroit de sa région d'origine. Et enfin ils avaient trouvés. La bâtisse n’était vraiment pas reluisante, mais elle semblait etre d'un standing un peu plus haut que le reste des alentours. Rowena avait prit du temps pour lui parler un peu plus de ce syndicat du crime, et il avait soupiré intérieurement, en songeant que peu importe ou il allait en ce bat monde, il retrouverait les mêmes choses un peu partout.

    - Vous êtes du genre directe, donc.

    Il observa la porte. Chercha des yeux la façade qui était totalement vierge. Aucun puits de lumière ne semblait atteindre l'intérieur, qui devait être bien éclairé artificiellement. Sa technique était peut être la plus simple, mais l'elfe n'avait jamais vu les choses comme ça. Il était du genre a ne jamais rien faire sans être cent pour cent sur du résultat. Et avec la technique de Rowena, il avait la sensation que ça allait dégénéré.

    - Tout dépend jusqu'à quel point vous êtes connue. Et a quel point les informations des événements d'hier ont été transmises un peu partout.

    Il observa a droite et a gauche, sans remarquer de surveillance particulière. Le lieu devait avoir assez de réputation pour éviter que les gens s'y trouvent par hasard. Ils n'avaient pas de temps à perdre. Il valait mieux suivre cette idée. Cette fois, ils seraient sur leur garde, tout les deux.

    - Bon. Allons y alors. Passez devant.

    Il préférait la laisser parler, ce qui ne devait pas être une surprise pour elle au vu de ce qu'elle savait de lui. Comme ça, il pourrait se concentrer sur les alentours. Il lui emboîta le pas et ils se retrouvèrent devant le panneau. Il suivit son mouvement et ils furent a l'intérieur.

    Il n'écouta pas exactement ce qu'elle dit en entrant, les yeux rivés sur les alentours. La pièce était un carré assez large, éclairé par des torches et des lanternes, comme il l'avait présumé. Des étagères surmontaient les murs de chaque coté de la pièce, exposant plusieurs outils diverses pour l'entretien des arcs notamment, ainsi que des instruments d'aides pour la chasse et la traque. Sur les murs, quelques armes étaient en démonstration, assez différent les unes des autres, de l'arc a l'épée longue, en passant par la dague et la lance surmonté d'un bouclier. Une personne vêtue assez secrètement, portant une cape de voyage et un col montant au dessus du nez, était debout dans un coin, les bras croisés, a moitié en train d'observer les étalages, a moitié en train de surveiller les nouveaux arrivant.

    - Bien-vnue, fit une voix assez sèche et dynamique, depuis l’arrière d'un comptoirs au fond de la pièce, assez bas, derrière lequel se trouvait un nain en sueur portant un tablier. C’était lui qui avait parlé. Le gérant de l'échoppe, peut être ? Shan observa à coté, repérant une porte donnant sur une autre pièce d’où une certaine chaleur se dégageait. La forge, sans doute.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Sep - 1:53
    - Je ne suis pas forcément directe, loin de là. Mais donner des informations sur ses clients n'est pas forcément un bon mouvement pour les affaires. Je ne pense pas que nous ayons quoi que ce soit à gagner à tenter de la jouer fine. " Car elle refusait d'utiliser une magie mentale intrusive et non consentie hors de ses missions. C'était une chose particulièrement intime et y prendre goût aurait été dangereux... était dangereux. De plus ce genre de tour était hautement illégal et pouvait être même être qualifier de viol mental. bon... Soyons honnête elle avait très peu de chance d'être inquiétée pour s'être servit de ce genre d'astuce dans un lieu comme celui-ci, même si elle se faisait attrapée, mais ce n'était pas vraiment ce qui rendait l'acte en lui-même plus acceptable.

    Non. Elle ne pouvait pas décemment avancer sur cette pente glissante.

    - Je ne suis pas si connue... Enfin s'il me connait cela veut dire qu'il est de mèche et il aura toutes les raisons d'être mal à l'aise de me voir en bon état. Lui faire peur et lui donner la certitude que nous ne parlerons à personne de son indiscrétion me semble la meilleure façon de procéder.

    Sur proposition de Shan'ael, elle passa devant, découvrant la boutique bien plus fournie que ne le laissait présager l'extérieur. C'était effectivement une boutique de connaisseur... Et pas forcément les mieux intentionnés. L'homme dans un coin, le visage mangé par ses vêtements, avait instantanément porté son attention vers eux. Elle fit particulièrement attention de ne pas le regarder sans pour autant cacher la marque qu'elle avait sur le visage.

    Le nain derrière le comptoir était nettement plus intéressant. Et la porte qui menait sur la forge encore un cran au-dessus. Si la boutique avait été vide, elle n'aurait peut-être pas eu cette idée, mais sur le moment, chercher à la fois la paix et à savoir qui se trouvait dans la pièce de création chauffée par les fourneaux lui semblait un coup plus intéressant à jouer. Saluant le nain d'un simple "Bonjour, Maître" avec un signe de tête elle se dirigea droit vers la porte de la forge comme si c'était un lieu et un rendez-vous habituel, l'ouvrant directement si on lui en laissait même une petite occasion.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Sep - 12:57
    L'odeur dans l'enseigne était charbonneuse. Une odeur qu'on aurait pu attendre venant de ce genre de boutique, mais qui semblait poussé a l’extrême. L'endroit sentait aussi mauvais qu'a l’extérieur, mais il sentait également le sang. L'elfe aurait même pu personnifié l'odeur comme celle de la violence et de la corruption. Il n’était pas difficile de se rendre compte que cet endroit était lié a des crimes quelconques. L'homme a la porte ? Le nain ? Derrière ?

    Quand Rowena essaya d'avancer sur le coté, aussitôt, le nain sauta derrière le petit battant accédant a l’arrière du comptoirs,, empêchant la sirène de la pousser sans devoir le déloger en même temps. Il leva une tête un peu farouche vers la grande femme, l'air clairement pas décidé à la laisser passer. Shan, d'un coup d’œil, remarqua que dans leur dos, l'homme avait un peu bougé, bloquant la sortie, sans donner l'impression d’être vraiment concentré sur eux.

    - Ah non, ma ptite dame. Vous pouvez pas entrer la. C'est réservé. Aux vendeurs et aux forgerons. Si vous vous blessez la dedans on sera responsable, on aura pleins de taxes en plus à payer, voir pire. Question de sécurité et de secret professionnel.

    C’était assez facile comme excuse, mais il n'avait pas tord. Il semblait pas avoir reconnu la Sirène, en tout cas. Il avait les yeux fixés sur le visage de cette dernière, ou plutôt, sur son coté abîmé. Shan se souvint de la réaction du nain, la veille, dans la rue, et songea qu'il devait peut être penser la même chose. D'ailleurs, il reprit la parole.

    - Vous n'avez pas l'air en forme. Y'a des soigneurs au bout d'la rue, ouep. L'meilleurs des meilleurs, il vous fera une ristourne, ptet.

    Il avait une façon de parler assez caricaturale, mais comme ça, à première vu, ne semblait pas être quoi que ce soit d'autres qu'un vendeur dans une boutique de forge. L'elfe n’était pas si naïf. Mais ce n’était pas lui, dans le duo, qui avait les pouvoirs psychiques. Il décida de la laisser faire, la main sur sa cuisse, prêt a sortir sa dague. Il avait bien vu que celui qui semblait être un des gardes du corps de l'endroit faisait de même. 0

    - Qu'est ce que vous cherchez ? On fait pas de bijoux ma bonne dame. Ni de truc comme ça.

    Il désigna la chaîne qu'elle portait. Quand a la remarque sur les bijoux, un peu sexiste, mais en même temps, rien qu'on ne pouvait pas s'attendre à entendre dans un coin de ce type. Le nain avait tout l'air de l'adepte du machisme. Il eu un petit rire gras à ses propres paroles, comme si il avait fait une bonne blague, en dévoilant des dents mal entretenues.

    - Pas mal, votre bidule, par contre. On peut vous en faire un sur mesure, si c'est ça que vous voulez.

    Il désigna le Kukri.

    - Mais ca prendra un moment à faire. Vous pouvez juste nous le donner on vous le rendra après. Oh, et y veut quoi l'bonhomme ?

    Il désigna Shan, cette fois, ses yeux gris détaillant l'elfe.

    - Vous v'lez des flèches ? Avec votre joujou ? On fait aussi, attention, on fait pas d'prix d'gros hein !

    Nouveau rire. L'homme à la porte, n'avait pas l'air d'avoir envie de rire, en tout cas. Il était grand, plus grand que Shan et Rowena, mais très longiligne. Un chat maigre. Le genre a grimper partout rapidement, avec souplesse et rapidité. Un peu comme l'elfe, en fait. Shan essaya de détecter une blessure quelconque sur lui. Il avait blessé l'un des assaillants, la veille. Mais rien ne lui sauta aux yeux.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Sep - 16:09
    Lorsque le nain était arrivé jusqu'à elle, en coinçant le portillon du bar, elle s'était doucement penchée en avant pour s'appuyer des deux bras sur le bout de comptoir qui se trouvait juste à côté de la tête du nain, réduisant grandement la distance entre leurs deux visage. Les manières toujours décontractées, elle arborait un sourire qui n'avait rien d'aimable ni d'amical. Elle regardait le nain dans les yeux. Sans un mot. Attendant avec cette expression cryptique qu'il ait terminé son numéro et espérant bien le mettre mal à l'aise par son simple calme sous lequel fourmillait tout de même une colère bien réelle, qui elle-même était nourrie par la crainte de voir sa vie encore une fois menacer par quelque chose de rampant et l'injustice de sa putain de situation.

    Non... Rowena avait beau gardé le moral, elle n'avait pas envie de rire et elle n'avait qu'une patience limité pour aller au bout de tout ça.

    Ses sens magiques surveillaient l'ensemble de la boutique, prête à s'occuper personnellement du premier qui aurait un geste magique malencontreux et confiant ses arrières à son comparse. Quand il commença à s'adresser à l'elfe, cependant, elle claqua des doigts deux ou trois fois juste devant son nez, lui rappelant en un instant qui était la personne de laquelle il devait s’inquiéter en priorité.

    - ça y est, il a fini le nabot ? Bien... " Elle déposa la tête de flèche sur le comptoir. " La femme qui a acheté cette flèche m'a fait ce que tu vois juste là. " expliqua--elle sans ciller de sa voix surnaturellement douce en désignant son propre visage. " Donne moi le nom et la description de cette femme. Cette histoire est cette chef d'équipe et moi. Je n'aimerai pas que les Genova et les officiers entendent dire que tu fournis les membre du Syndicat en arme létales. " ajouta-t-elle un ton plus bas, invoquant du même coup le nom de la famille qui tenait Liberty dans l'ombre avec les Goldheart, et la suspicion de prochaines inspections musclées.

    On ne peut échapper ni à la mort, ni aux taxes.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Sep - 20:21
    Shan avait tourné la tête, surpris par la façon de parler de Rowena. Elle faisant bien semblant...ou alors elle était naturellement comme ça ? Son expression ne changea pas, cependant. Il resta neutre, silencieux. Attendant la suite des événements, tendu. Elle n'etait clairement pas venue dans la boutique pour faire de la figuration. Mais pour faire trembler les fondations de ce fameux syndicat.

    - H...hein ?

    Le nain sembla aussi surpris que Shan devant le ton véhément employé. Il avait supposé etre tombé sur deux guerriers cherchant à s'armer pour pas cher en s'enfonçant dans une partie de la ville plus pauvre. Comme souvent, il aurait aisément pu les plumer avec sa camelote. Il ne gardait la bonne marchandise que pour une certaine clientèle.

    Il sursauta un peu lors du claquement de la pointe sur le bar, mais ne bougea pas de derrière la barrière, bloquant toujours l’accès. Il était devenu un peu moins coloré, sous sa barbe, en voyant l'objet, et se pencha pour faire mine de l'observer. Mais bien évidemment, il savait très bien ce que c’était, dés l'instant ou il l'avait vu. Il se gratta nerveusement la moustache, essayant d'éviter des coups d’œils involontaires vers la grande femme.

    - Quel rapport avec moi ?

    Il voulait faire l'idiot, visiblement, et joua l'ignorance, en détournant le regard, reculant légèrement. Shan, derrière lui, avait bien sentit le souffle de l'homme devenir plus court, ses muscles se tendre sous la préparation d'une possible phase d'action imminente. Il entendit même le bruissement du tissu qu'on bouge, farfouillant sans doute en dessous pour préparer son arme dissimulé.

    - Quelle femme ? Y'en a des tas, des bonnes femmes qui viennent ici. Ptet qu'une d'entre elle est venue, ca c'pas mon problème hein ? Si chaque personne se battant contre mes armes doit ensuite venir ici se plaindre, faudra qu'j'ouvre un bureau a part entière pour les r'cevoir.

    Shan posé très doucement sa main sur le dessous du coude de la Sirène, discrètement, pour l'avertir que dans son dos, le « garde du corps » s’était préparer à un affrontement. Elle devait probablement s'en douter mais il préférait lui donner un signal clair que c’était en train d'évoluer. En plus, c’était un signe clair que l'endroit était louche. Ils étaient sur la bonne voie.

    - Ecoutez, j'veux pas d'embrouille dans ma baraque moi.

    Il était devenu encore plus pâle a la mention du nom des Génova, et sa voix déjà un peu grasse, se fit encore moins assurée, plus bredouillante.

    - Pourquoi vous vous acharnez sur moi dites ? Ils peuvent venir. Ils vont trouver quoi ? Des armes ? Bah ouais m'dame, c'est mon commerce ! Tout l'monde peut v'nir acheter ici, j'fais pas de disci...disci...discriminage ! Ptet que y'a des types pas net, ouais, j'peux rien y faire.

    Il marmonna des choses dans sa barbe. Comment ils venaient toujours taper sur les petits artisans, que les plus pauvres étaient toujours ciblés dés qu'un problème avait lieu en ville. Il recula encore, l'air vraiment pas a l'aise du tout désormais, mais sans donner l'air de capituler. Si il ouvrait la bouche, il aurait des soucis avec tout le monde.

    - Partez d'la s'il vous plait, j'ai rien pour vous.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 4 Sep - 20:56
    - Savoir comment tu garde trace de tes clients pour fournir leur liste exhaustive aux autorités c'est pas mon problème. D'ailleurs c'est moi où les épées striées sur ce présentoir ne sont pas catégorisées comme des outils de chasse au gibier... " souffla-t-elle sans changer de mire lorsque le nain bafouilla qu'il tenta de se dédouaner.

    La République avait ça de bon - ou de mauvais - que sa profusion de règles était particulièrement difficile à connaitre et a mettre en application de façon absolue et parfaitement réglé quand on était pas accompagné d'un juriste, d'un comptable, d'un expert des juris prudence de son secteur d'activité et d'un spécialiste des contrats d'embauches. En soit, la plupart du temps, tout le monde s'en foutait. Cela ne devenait un vrai problème que lorsque quelqu'un voulait commencer à vous créer des ennuis... Et pour devenir Limier, tout comme pour faire parti des Ironsouls, il était nécessaire d'avoir une vue très clair du droit Républicain. Elle même avait passé pas mal de soirée auprès d'une certaine juge devenue magistrate quelques années plus tôt pour en apprendre plus sur les règles d'héritage. Mais dans le cadre de son travail, connaitre la base des réglementations des armes et la façon dont était encadrer le recours à la force était tout à fait capital... Enfin à son humble avis à elle. Certains Limiers s'emmerdaient beaucoup moins avec les lois et la morale. Personne ne venait leur casser les pieds...

    Non. Résiste Rowena... Pas de magie mentale...

    L'effleurement de Shan' lui fit jeter un coup d’œil par dessus son épaule. Très bien...

    - Je ne suis pas venue verser le sang mais un geste de ton maton et mon homme l'égorge. " lança-t-elle d'une voix on ne pouvait plus dégagée, au cas où il voudrait lui sauver la vie avant que les choses n'implose.

    Elle fit plutôt un petit signe au bougre, agitant son indexe pour l'encourager a venir plus près. S'il ne le faisait pas de lui même, elle l'empoignerait par la barbe. Ses lèvres étaient si proche de son oreille que les poiles de sa barbe lui grattait celle du bas.

    - Je me fout de ton petit commerce. Peu importe qui tu es ou l'état dans lequel je te laisserait, j'oublierai cette échoppe au moment où j'en franchirait le seuil. Je veux savoir qui t'a acheté cette pointe de flèche. Cette femme m'a empoisonnée hier soir. Il me reste moins de vingt-quatre heures à vivre si je ne récupère pas l'antidote en sa possession, je n'ai donc absolument plus rien à perdre. " lui glissa-t-elle avec une honnêteté effroyable.

    Quand on se savait condamné, les choses changeaient. Rowena avait pris le parti de ne pas foutre le feu à sa propre vie parce qu'elle comptait bien s'en sortir, mais il n'en était pas moins vrai qu'elle était justement prête à tout ou presque pour survivre. La froideur implacable de sa voix, elle n'avait pas à la feindre, non parce qu'elle pensait effectivement passer à l'acte mais parce qu'une part d'elle en crevait d'envie.

    Elle s'écarta de façon à regarder de nouveau le visage du nain de ses yeux dépareillés, ses cicatrices grouillantes de magie impure visible avec une grande précision à cette courte distance.

    - Toute aide serait par conséquent la bienvenue.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 4 Sep - 22:46
    Quand elle avait sous entendu la non conformité de ses biens à vendre, il avait jeté un coup d’œil a l'homme derrière Shan. Mais pas vraiment dans l'optique de trouver de l'aide. Plutôt d'un air inquiet. L'elfe le remarqua aussitôt, et songea que les deux hommes n'agissaient pas de concert. Au contraire. Peut être que l'autre...surveillait le nain plutôt que ceux venant le voir ?

    Il se recula carrément quand elle se pressa presque visage contre visage avec lui.Il était passé du blanc au rouge, et du rouge au bleu. L'entendre parler de sa boutique, son trésor, seul réussite de sa vie, l'indigna, mais le regard noir, lui, lui glaça le sang. Difficile de rester de marbre devant elle. Aussi bien par son charisme naturel, sa prestance, que son gabarit. Et son expérience. Elle savait comment faire, physiquement et moralement, pour taper la ou ça fait mal.

    - Je...j'suis désolé pour vous...une femme euh...je réfléchis mais...

    Un regard plus paniqué alla vers l'homme, et il y eu un petit bruit dans l’arrière boutique. Shan se tendit légèrement, sa main, sous son kimono, serrant un peu plus son arme. Toute aide serait bienvenu. Le nain ne semblait pas vraiment être un mauvais bougre. La vérité c'est qu'il avait été un brin trop ambitieux, avait eu l’appât du gain, et en mettant le doigt dans un engrenage infernal, dans une vie qui le dépassait totalement, il avait terminé par devenir les toutous de ceux qu'il avait essayé de doubler à la base.

    En tronquant ses prix, en fournissant du matériel de mauvaise qualité. Sauf que le syndicat ne voulait aucunement d'un partenaire. Il voulait d'un toutou, bien obéissant, qui venait lécher l'intérieur de la cuisse de son maître quand il devenait un peu trop feignant ou désobéissant. Le nain était désormais a ce niveau de l’échelle, tout en bas, la tête basse, attendant qu'on vienne lui couper une oreille ou un doigt en cas de mauvais traitement.

    Shan se pencha dans le dos de la Sirene, essayant vaguement de ne pas la toucher avec aucune partie de son corps dans le mouvement, sans vraiment y parvenir. Mais il resta calme, et murmura tout bas, de sorte que personne n'entende a part elle.

    - Le nain est a part.

    Il recula aussitôt, avant d'avoir remarqué de quelle façon il l'avait touché. Le nain allait parler. Mais avant de parler, il allait se faire attaquer par le bonhomme, et sans doute d'autre a l’arrière, vu le bruit. Il fallait agir vite, à présent. Il ne savait pas si elle avait comprit, mais sans plus de discussion, il prit la décision que pour faire parler le nain, il fallait commencer par faire « évacuer » tout les moyens de pressions aux alentours.

    Dans un mouvement rapide, il envoya une dague droit vers l'homme encapuchonné qui en dévia la trajectoire avec une de ses propres armes. Mais l'elfe avait suivi la trajéctoire de son propre projectile, et lui planta sa seconde dague dans l'épaule, le clouant au mur en le désarmant de sa main libre, la prise de son adversaire affaiblit par la douleur.

    - Protegez le nain, fit il soudainement.

    Le nain sauta sur le coté, quand la porte s'ouvrit a la volée juste devant Rowena, sur deux autres combattants habillés à l'identique, un de toute petite taille, et un autre de la taille d'un homme normal. Le plus petit, un nain ou même un gobelin, avait une petite arbalète, et fit feu vers la Sirene.
    Shan se retourna, déjà prêt à lui porter secours.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 304
    crédits : 1483

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 5 Sep - 0:06
    Un poids frôla l'arrière de la cuisse de Rowena avant de s'y poser plus franchement alors que Shan'ael se penchait le long de son dos pour lui parler à l'oreille. Un nouveau coup d'oeil. Elle acquiesça et le laissa se redresser sans se formaliser de la façon dont la hanche du jeune homme était venu s'appuyer contre son fessier. Étant donner sa posture, il n'avait pas mille façon de venir lui souffler quelque chose discrètement sans tourner le dos à l'homme à la porte.

    Plutôt que de se redresser, elle souffla rapidement au nain " Baissez-vous. " pendant que l'une de ses mains venait défaire le bouchon de l'outre qu'elle portait à la ceinture. Elle n'avait pas rêvé le bruit du côté de l'atelier ?

    Elle n'eut pas le loisir de faire un mouvement de plus, Shan'ael engagea les hostilités. La porte s'ouvrit à la volée. Le bruit de l'arbalète n'avait retenti qu'une seconde plus tard. Une seconde de trop. Une lame d'eau sous pression à l'épaisseur infime venait de couper net la corde de l'arme de jet... Et avec elle une partie de la hanse de propulsion. Avant que les deux hommes ne reviennent de leur surprise, elle prit appuie d'une main sur le comptoir et passa au-dessus. Son pied donna un grand coup dans le battant de la porte... qui retourna tout aussi violemment dans la figure des deux homme qui approchaient sur le seuil.

    Redescendant derrière le comptoir, elle tira le nain dans le coin qui serait couvert d'un côté par l'épais comptoir de bois brute partiellement doublé de fer, et l'épaisse porte de la forge une fois celle-ci ouverte.

    - Ne bougez pas.

    Elle ne prit même pas le temps de vérifier qu'il lui obéissait ou non. Son bras gauche s'était enroulé de la fine chaine de combat et son kurki était apparu dans sa main droite. Elle ne toucha pas la poignée, à l'abri de l'autre côté de l'encadrure, lorsque la porte s'ouvrit de nouveau toute grande. Une dague fusa droit devant, se dirigeant maladroitement vers l'elfe et l'homme masqué qui se battaient près de la porte.

    Elle roula tout de suite dans l'encadrement dans le sens inverse de l'arme et se retrouva entre les deux malfrats pris de court. Le coup du plus grand fut particulièrement fulgurant, la déséquilibrant quelque peu sur le côté et l'obligeant à parer lame contre lame, ce qu'elle détestait faire. L'autre en profita pour tenter de la prendre à revers. Le coup vicieux ripa sur la chaine autour de son bras, mais elle sentit le crépitement surnaturel que diffusait la lame. Dommage pour lui, l'électricité avec laquelle il pensait mettre la dame blanche KO se dissipa juste avant de toucher sa peau. Aussitôt, la chaine se déroula comme un serpent, fit le tour de son poignet en tournoyant sur elle-même et atteint le le plus petit à la tête, s'enroulant à moitié autour de son visage et de son cou.

    Malheureusement, l'autre était à la fois plus fort et plus vifs qu'elle. Elle les avait surpris par ses capacités et ses placements jusque là, mais dans un affrontement directe elle risquait bien plus de recevoir un mauvais coup, ou de trop forcer et de réveiller ce qui sommeillait dans son sang. Le temps qu'elle se dégage de l'autre, il était revenu à la charge et venait de lui faire sauter son arme des mains... et de pousser encore un peu plus son déséquilibre. Elle se sentit partir vers l'arrière. Au lieu de se retenir, elle croisa les poignet et l'eau du baquet de refroidissement tout proche se rua en vague vers elle pour former un bouclier translucide et tourbillonnant entre elle et son attaquant. Cela dévierait au moins ce coup !


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 151
    crédits : 1443

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Lun 5 Sep - 19:56
    Il ne détourna pas une seule seconde son attention des mouvements de la Sirene. Pas parce qu'il la sous-estimait, mais bien parce qu'elle comme lui ne pouvaient pas savoir l'effet qu'aurait le poison sur elle en cas de surcharge cardiaque. Mais pour l'heure, il du bien se faire une raison qu'il allait devoir s'occuper du gars en premier. Gars qui ne semblait pas si faible que ça, puisqu'il s’était décroché, et avait maintenant la dague entre les mains.

    Shan savait parfaitement a quel point sa propre arme était tranchante, et même son renforcement musculaire aurait du mal a la parer totalement. Il devait donc éviter de compte sur le fait d'encaisser une attaque. Dans son dos, le show avait également débuté, Rowena passant à l'attaque. Ou plutôt, répondant a l'attaque. Trois contre deux. Faisable.

    Il avança de trois pas rapides pile quand il entendit le bruit sourd provoqué par le coup de la guerrière dans son dos. En face de lui, la lame fendit l'air, tranchant l'espace ou il se trouvait un instant auparavant. Il avait sauté sur le coté, utilisé le mur comme premier appui pour attraper la poutre au plafond a deux mains.

    Avec l'élan, et l'aide de ses bras, il envoya tout son corps, pieds devant, dans le ventre du masqué qu'il se plia en deux dans un râle de douleur, a deux doigts de vomir tripes et boyaux. Shan retomba derrière lui, en s'accroupissant bas pour éviter un coup plutôt maladroit qu'il avait anticipé sur la retournée de l'homme. L'elfe en profita pour le balayer, l'envoyant rouler contre un meuble. Il récupéra sa lame par terre, laissé tombé par le sous-fifre du syndicat.

    - Je vous défend !

    Il lui avait dit. Il allait protéger ses arrières. Il sous entendait qu'elle pouvait attaquer. Il envoya sa lame avec force et précision vers le bras de l'homme qui, totalement tourné vers Rowena, semblait l'avoir oublié. La lame se planta droit dans son poignet, lui arrachant un cri de douleur en bloquant son mouvement. Le bouclier de la jeune femme n'avait plus lieu d’être pour cette fois, mais elle pouvait l'utiliser pour l'attaquer.

    Il remarqua également le petit a moitié étouffé par le fouet, et dégaina son arc, prenant une des fleches attachés dans son dos, et tirant sans sommation droit dans sa jambe. Il hurla a son tour, le bruit étouffé par les liens lui obstruant le visage. Avec ça, elle allait pouvoir l'oublier et reprendre son fouet pour autre chose. Il semblait etre un bon support, ses deux mouvements dédiés a lui faciliter son affrontement.

    Lui, de la, frappa lourdement la tete de son propre adversaire, le plongeant dans l'inconscience. Puis il se rapprocha de Rowena pour l'aider, si elle avait besoin, pour finir ses adversaires. Ils etaient bien complémentaire, tout les deux, mine de rien. D'un coup d'oeil, il chercha le nain des yeux, et le retrouva simplement recroquevillé derriere le bar, au fond, le plus loin possible des combats. Ca au moins, il semblait etre capable d'y obeir. Il observait la Sirene avec des grands yeux, l'air térrifié de se retrouver bientot la tete bloqué dans une bulle d'eau condensé. Une petite démonstration de force les aidait souvent a avoir envie de parler, surtout quand a la fin, les maitres chanteurs arrivés en premiers finissaient morts sur le plancher.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum