DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Un convoi problématique I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 16:12Qwellaana Airdeoza
    Entre l'ombre et la lumière (PV Cyradil Ariesvyra)Aujourd'hui à 16:01Qwellaana Airdeoza
    Les roses dispersées par la pluie [PV Isolde]Aujourd'hui à 13:57Vaenys Draknys
    Achats de Pouvoirs - IsoldeAujourd'hui à 13:03Isolde Malkyn
    Liberté encrée dans la peau - feat. ErsaAujourd'hui à 11:23Ersa Vatt'Ghern
    Recherche rps/liens [ouvert]Aujourd'hui à 11:12Dimitri Chagry
    Reflets BrisésAujourd'hui à 9:42Erwin Staal
    Achats de Pouvoirs de StadzankAujourd'hui à 9:29Stadzank
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 2:09PNJ
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 20 Sep - 21:21
    La mission ne lui avait dit rien qui vaille. La première raison étant qu'il n'avait absolument aucune envie de participer à une quelconque mission lié au pouvoir en place. Pour lui, le symbole du pouvoir etait l'armée, et il avait une sainte horreur de ses soldats. Un sale traumatisme lié à son pere. Après tout, le Reike ne lui avait jamais rien fais directement.

    Et puis le contenu de la mission, en plus. Des esclaves. Visiblement, c'etait une simple formalité, et en plus, aucun des mercenaires recrutés qu'il avait croisé ne semblait en avoir quoi que ce soit a faire de ces hommes asservit. Pour un elfe comme Shan, dont la liberté etait l'un des biens les plus précieux, le symbole des chaînes qu'ils portaient était révoltant.

    Mais il avait vu, ou plutôt, entendu, le nom du commanditaire. Tagar Reys. Il n'avait pas assez de relation pour avoir oublié l'un des rares hommes pour qui il avait du respect, sur les deux dernières années de sa vie. Ça avait été bref, mais il avait apprécié la traversé du désert en compagnie de cet homme courageux, déterminé, et amical.

    En ces temps troubles, peu de missions rémunérés dans les grandes villes n'avaient aucun lien avec des esclaves, alors il en avait prit une. Une fois payé, il disparaîtrait des grands espaces, se dirigerait vers les campagnes, les villages ou il pourrait aider des gens plus dans le besoin.

    Il arriva parmi les premiers, et repéra rapidement Tagar. Il hésita un petit moment, et préféra rester en retrait, pendant l'organisation finale du trajet. Et finalement, il sentit le regard de l'homme sur lui, et alla à sa rencontre. C’était bizarre, de voir Tagar en chef. En vrai chef.

    - Bonjour Tagar Reys. Je suis content de vous voir en vie.

    Il l'avait dit de façon peu assuré, mais c’était sincère. La guerre avait prit beaucoup de vies...

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 24 Sep - 20:45
    Il détaille l'humain du regard. Il semble plutot en forme, contrairement a ce que la période aurait pu provoquer. Oui, il a l'air de ne pas souffrir trop de privations de guerre. Enfin, si il avait un poste au gradé comme Shan avait cru comprendre, pas de soucis coté rationnement. Lui même lui dit de l'appeler par son prénom, comme la première fois, et pour le coup, il n'aurait sans doute pas trop de mal à le faire. Il hocha la tete simplement et répondit simplement.

    - Shan pour vous alors, Tagar.

    Il serra un peu plus sa main, puis la relâche, le suivant vers le convois. Il y avait un sacré paquet de soldat, et ça risquait d’être compliqué. Souvent, les soldats étaient très solidaires entre eux, d'un coté, et les mercenaires de l'autre, se serrait les coudes face a une profession difficile à pratiquer longtemps sans passer l'arme a gauche.

    Le nain n'avait pas l'air commode, et sacrément acerbe. Shan le trouva aussitôt antipathique. Il ne fit aucun commentaire en l'écoutant, puis s'éloigna avec l'humain. Ce que ce dernier lui raconta n'aida pas a rester tranquille. Shan se connaissait. Il ne pourrait pas regarder ce personnage maltraité des esclaves sans réagir. Heureusement, Tagar avait l'air plutôt du coté de l'elfe, sur ce point, mais les soldats ne l'entendraient sans doute pas de la même oreille, et même certain mercenaire ne devait pas trop avoir a redire sur le sujet.

    - Tagar...si jamais il commence a mettre la vie des esclaves en péril sans raison, je n'aurais aucun scrupule à l'éliminer. Je préfère vous prévenir avant.

    Il était totalement sérieux en disant ça. Et avait baissé le ton pour ne pas être entendu du reste des gens.

    - Ils arriveront a bon port, ça je vous le certifie. Mais seront ils toujours esclaves en arrivant, ca, ca dépendra de comment ils sont traités. J’espère que je me fais bien comprendre.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 29 Sep - 17:05
    Shan avait jeté un regard lourd de sens a Tagar, en réponse a sa phrase. Il n'avait aucun pouvoir ? Pourtant il avait un certain rôle, non ? C'etait ce qu'il avait cru comprendre. Il avait soit fait erreur sur l'importance de son poste, ou alors il y avait autre chose dont il ne connaissait pas la teneur. Il ne répondit rien, hocha la tete, et laissa ses doigts pianoter sur le manche de son sabre, sans rien ajouter.

    Il n'avait emmené ni sa jument, ni son chien. D'une part car il n'etait pas bien vu qu'il ne soit pas au même niveau que les autres mercenaires, et d'autres part, pour Zim, qu'il n'avait pas de monture et donc rien pour faire transporter son chien. Il ne pouvait pas naviguer librement dans le désert, au risque de se brûler les coussinets.

    Tagar s’était mit à sa hauteur, ce que note l'elfe a nouveau. Il semblait vraiment l'avoir en haute estime. Ça l'intriguait presque. Mais c’était plutôt bien, ça lui faisait un atout de poids en cas de conflit. Il démarra en tete, avec les mercenaires, avec Tagar, comme convenu, et ils furent bientôt en route.

    Le desert s'offrit très rapidement a eux. Aussi dévastateur qu'a son accoutumé, et Shan repéra rapidement ceux qui seraient un poids mort en cas de vrai soucis. La journée n'en etait meme pas a sa fin, quand il approcha de Tagar, marchant un peu plus loin, les deux s'étant un peu éloigné au rythme de la journée et de la caravane.

    - Tagar. Il y a plusieurs mercenaires qui vont avoir du mal a suivre ce rythme. Celui avec la masse d'armes est physiquement trop lourd. Il peine. Il y a l'hybride dissimulé par des bandages, qui a ralentit de moitié depuis ce matin. Il faudrait peut etre dire au soldat de ralentir.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 1 Oct - 22:58
    Shan n'avait rien rajouté durant toute la fin de la journée, mais il avait été très reconnaissant envers Tagar d'avoir fait un geste. Il se demandait si un homme hautement placé dans un etat pouvait ne pas avoir les mêmes valeur que l’état lui même ? Tagar était il pro esclavage ou contre ? Il avait pu lui mentir pour l'avoir a la bonne. Dans tout les cas, il avait fait un geste, une action, et pas juste des paroles, et l'elfe n'en demandait pas plus.

    Ils furent finalement a l'oasis, la première étape de leur voyage. Il y en aurait plusieurs, et ils avaient pour l'instant traversé la partie la plus simple de désert. D'ici deux jours, le sable volerait tout autour d'eux, et le soleil brûlerait leur peau tel un brasier.

    Mais maintenant que le soleil disparaissait, il faisait aussitôt plus froid, et Shan attrapa une veste dans son sac et se la passa, remontant la fermeture qu'il attacha avec un fil de cuir. Il se rapprocha du gros de la troupe, rassemblé pour le repas du soir, et jeta un coup d'oeil vers l'arriere, la ou etait entreposé les betes et les esclaves, comme des marchandises. Au moins ils avaient des feux de camp pour eux, également.

    - Ils ont la meme nourriture que nous ?

    Il avait demandé cela a Tagar, sans avoir trop espoir d'une réponse affirmative. Ils auraient sans doute du gruau, un classique des voyages pour les esclaves. Ce qui etait, de son point de vu, une plutot mauvaise idée, puisque le but etait qu'ils soient en bonne forme pour travailler quand ils arriveraient. Encore une fois, ce n'etait pas lui qui s'occupait de la gestion, aprés tout.

    - Ca m'amuse toujours qu'un homme intellectuel comme vous résiste autant au desert. La dernière fois, et aujourd'hui encore, vous etes plus endurant que bon nombre de mercenaires habitué a cet endroit. Vous avez souvent traversé ces étendues, dans votre vie ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 5 Oct - 19:40
    Alors sa profession venait donc de son père. Ça faisait sens, l'elfe savait que c’était souvent des activités qui se transmettait de façon familiale. Ça n'expliquait pas tout, mais c’était assez évident que tout le monde ne montait pas les marches du pouvoir a la sueur de son front. Enfin, Tagar lui semblait travailleur et courageux. Il aurait peut être pu finir a cet endroit sans piston. Il ne l'avait peut être même pas été. Il valait mieux ne pas juger les gens sans connaître la totalité de l'histoire.

    - Comme toujours vous prenez soin de vous dévaloriser. Peut importe. Je sais, moi, ce qu'il en est. Vous etes parfait dans votre rôle. Je dirais meme plus, vous devriez avoir d'avantage de responsabilité, selon moi.

    Même si la partie sur la nourriture lui restait en travers de la gorge. Outre le fait que c’était totalement contre-productif de nourrir des travailleurs avec du gruau, c’était, a ses yeux, presque inhumain, tant la nourriture était importante dans la condition psychologique d'un être vivant. C’était comme de la torture dissimulée. Ça l’était peut être, d'ailleurs.

    Il releva la tete a cause du bruit provoqué plus loin, et Tagar avait réagit simultanément. Presque plus rapidement, même. A ses paroles, Shan su que l'humain s'attendait a ce genre d’ennuis. Lui aussi, d'ailleurs, il était même surpris que ça n'avait pas eu lieu plus tôt. Il faisait trop chaud, la journée, sans doute. Il allait falloir retenir l'elfe, si il ne voulait pas que la situation dégénère vraiment fort.

    - Vous allez devoir trouver les mots juste. Car moi, parler, ce n'est pas mon truc.

    Ils dépasserent le premier feu ou etaient assit une partie des mercenaires, qui avait également tourné la tete. Ils furent vite a l'arriere, et plusieurs esclaves ayant repéré l'humain et l'elfe plus tot, et comprit qu'ils étaient plutôt favorable, glapirent dans leurs directions, enchainés et ne pouvant pas réagir eux même :

    - Par la ! Par la bas ! C'est Vera, il l'a emmené !

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 9 Oct - 13:49
    Une chose était sur, peu importe a quel point Tagar avait l'habitude de se dénigrer, c’était un homme d'action. Il avait aussitôt suivi le tracée au pas de course, suivi par l'elfe qui n'en demandait pas loin. Il n’était plus temps de réfléchir, il fallait agir avant de rencontrer un drame qu'il n'avait pas envie de voir.

    Une petite tente, dressée dans un coin reculé du camp fut rapidement visible, et Shan posa la main sur un de ses couteaux. Il avait demandé a des mercenaires, en plus de ça, et pas a des soldats. Ce qui était plutôt mauvais, dans la mesure ou en plus de se mettre les soldats a dos, maintenant les mercenaires allaient aussi être un problème.

    Ils n'avaient pas dit trois mots que Tagar passa aussitôt a l'action. Les lances devinrent plus fragiles a l’œil, nu, l'acier totalement érodé, et la tente s'écroula dans un concert de tissu et de cri venant de l'intérieur. Déjà plusieurs soldats approchaient et Shan songea que ca pouvait vite dégénérer. Il dégaina une seule de ses dagues. Pas de morts.

    - Tagar...préparez un bon discours, on va en avoir besoin.

    L'un des deux gardes s'avança d'un air menaçant et envoya sa lance droit vers l'elfe. Ce dernier ne contra même pas avec son arbre, juste avec son bras. La lame se brisa littéralement en entrant en contact avec ce dernier et l'elfe lui trancha deux doigts avec précision, occasionnant forte douleur et assez de crainte pour le faire reculer sans le tuer. L'elfe sauta en arrière. L’étau était en train de se resserrer.

    - Mon ami, si vous ne voulez tuer personne, il va peut être falloir songer a s'échapper.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 11 Oct - 23:59
    Shan ignora totalement l'apparition du nain, et fit les trois pas qui séparait l'endroit ou il etait avec Tagar de la pauvre jeune femme assise dans le femme a demi dénudée. Le nain etait en colere, invectivant en hurlant ce qu'il était en train de se passer. Tagar, en revanche, semblait d'un calme imperturbable. Shan en fut légèrement impressionné. L'homme avait une faculté pour garder son sang froid somme toute remarquable.

    Un soldat commença a s'avancer sur son passage, mais d'un simple regard, l'homme en question sembla soudainement prendre conscience de l'importance de ses doigts, et considéra que les mettre en danger pour une situation de ce genre n’était peut être pas le plus intelligent. Shan passa et posa un genou aux cotés de la petite, qu'il souleva aussitôt dans ses bras.

    - Nous sommes arrivés a temps, Tagar. Elle n'a rien.

    Il ne l'avait examiné qu'un bref instant, mais son pagne n'etait pas en mauvais état, et vu dans la situation ou la tente s'etait écroulé, si ca avait été le cas, il y aurait des stigmates sur son corps. Tout le monde se retourna vers l'elfe, mais pour une fois, ce dernier n'en avait cure. Ne faisant preuve d'aucune timidité quelconque, il revient vers Tagar.

    - Cette fille voyagera avec moi, dorénavant. Les doigts de cet homme etait le premier et dernier avertissement que je ferais. Le prochain qui l'approchera, elle, ou n'importe quelle autre esclave du convois, je le tuerais.

    Le nain semblait vouloir dire quelque chose, mais etait trop prêt de s'étrangler de fureur pour pouvoir parler. Alors Shan se retourna vers Tagar et le fixa avec serieux, gardant la fille dans ses bras, accrochés a son cou, térrorisé.

    - Je vous laisse gérer ça, Tagar. Je ne tue personne cette fois. En gage de notre amitié.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum