DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Enquete a haute température [Brak] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    2 participants
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 11 Oct - 23:34
    Shan faisait le piquet devant un bâtiment depuis une bonne heure. Il faisait chaud, même en octobre, a Ikusa en pleine journée. Pas autant qu'en plein désert, et pas comme en été, mais assez pour que ce ne soit pas très agréable de rester en plein soleil. C’était une salle de sport qu'il surveillait depuis un moment déjà, et dont il attendait la venu d'un homme en particulier. Enfin, il ne savait pas si c’était vraiment un bon qualificatif. Une créature gigantesque vaguement humanoïde était une meilleure description.

    Tout avait commencé quatre jours plus tot. Après avoir fait la route avec Rowena, ils s’étaient séparés en ville avec l'accord de se retrouver a un autre moment. Shan avait prit la direction de son auberge habituel. Il y avait laissé sa jument, et avec Zim, il etait parti se dégourdir les pattes dans les alentours, et plus particulièrement au bureau du mercenariat de la capitale. Il n'avait pas vraiment en tête de prendre une mission, mais ca ne faisait pas de mal de jeter un œil.

    C’était la qu'il etait tombé sur un homme. Un garde visiblement, au visage blafard, déconfite par la fatigue et le stresse. Baltran, c’était son nom. Shan avait prit soin de le contourner quand il l'avait entendu murmurer des paroles a propos d'un événement grave. Visiblement, il s’était fait leurré par une fausse lettre muni d'un sceau royal non officiel. Il avait quitté son poste durant deux jours, et maintenant,il devait en répondre devant l'Empereur en personne.

    Il était a la recherche de quelqu'un pour l'aider. Si jamais une personne pouvait enquêter, retrouver la trace du coupable, il pourrait peut être avoir la vie sauve. Il était venue poser un contrat discret. Et après un élan d'émotion incontrôlable qu'il, comme souvent, avait maudit intérieurement, il avait prit l'affaire.

    Le principal soucis, c'est que le lendemain, il avait apprit que son client s’était suicidé devant l'empereur en guise de pénitence. Au delà du geste totalement stupide du point de vu de l'elfe, qui ne voyait pas comment il allait réparer son erreur en étant mort, il avait désormais un contrat sur les bras sans commanditaire. Et Shan n'avait pas l'habitude d'abandonner une mission. C’était une sorte de code d'honneur personnel.

    Alors il s’était mit en quête d'informations, dans un premier temps. Il s’était arrêté dans plusieurs tavernes, essayant d'entendre des ragots qui auraient pu avoir un rapport de prêt ou de loin, mais durant les deux jours suivant, ce ne fut pas extrêmement concluant. Il avait entendu deux ou trois points qui auraient pu être intéressant, mais Shan n’était ni naïf, ni bête, et il savait très bien que quand on entendait une dizaine d'informations différentes dans une auberge, on pouvait déjà déterminer que neuf d’entre elles étaient des fausses pistes.

    Mais finalement, il avait entendu quelque chose d’intéressant. Il avait réussit a obtenir le nom d'un autre garde ayant globalement les mêmes fonctions que son client. Un collègue donc. C’était sa seule piste puisque celui qui était censé lui donner les informations de base était désormais...mort.
    Si jamais le dénommé Brak n'avait rien a lui répondre, il avait décidé de tout simplement lâché l'affaire.

    Il avait cherché sa localisation, d'abord au palais, et avait apprit qu'il avait été démit de ses fonctions. Un premier revers. On lui avait évoqué le talent a la joute de la créature, dans l'arene notamment, et il s'y etait ensuite dirigé. Sans succés également. Mais cette fois, il avait trouvé le camp de base du bonhomme. 3m40 environ, plus de cinq-cent kilo. Il n'avait jamais vu un bestiaux pareil. Mais il avait bien entendu des rumeurs sur lui. C’était presque un fait divers quotidien, a Ikusa. Un gaillard comme ça, on en trouvait pas partout.

    Un premier grand bonhomme s’était présenté a la salle. Mais pas assez grand. Tout était relatif, vu qu'il faisait sans doute presque un mètre de plus que l'elfe et qu'il était une véritable armoire a glace. Mais quand Brak etait apparut a son tour, il avait songé que le premier etait assez gringalet. Il devait avoir a faire a la plus grande force brute du Reike, sans aucun doute. Quel sorte de guerrier pouvait s'attaquer a une créature de ce gabarit ?

    Moins confiant, il avait quitté son poste d'observation, et était entré a sa suite. N'ayant pas de temps a perdre, il avait marché droit vers lui, et s’était raclé la gorge pour signaler sa présence. L'endroit sentait la sueur et l’entraînement viril. Et dans sa tenue de ville, son kimono neuf qu'il avait acheté a Justice, il dépareillait un peu du paysage.

    - ...Ahum....messire Brak'Trarg, si je ne m'abuse ? Pardonnez moi de vous déranger alors que vous venez a l'entrainement, je suppose ?

    Il fit un pas de coté, pour etre bien visible. Il n'aurait plus manqué que le gars se retourne et l'écrase sans le voir. Deux metres d'écart, il touchait quasiment le plafond. Meme un colosse etait un nain a coté de lui.

    - Je...je suis mercenaire. Shan'ael Lipswyrm. J'ai été engagé il y a quelque jours par un homme que vous devez connaître. Le soldat Baltran. Qu'il repose en paix. Il n'a pas eu le temps de me donner toute les informations concernant l'affaire en question. Une histoire de lettre royale ? J'aurais voulu savoir si vous pouviez me donner deux ou trois compléments d'informations. J'avais en tete de continuer l’enquête. Si je dérange, je peux repasser.

    Il garda son air neutre, mais il etait nerveux intérieurement, prêt a sauter par la fenetre au premier geste brusque. L’expérience du combat etait une denrée précieuse dans ce genre de moment.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Dim 23 Oct - 22:00
    Après que Brak'Trarg est vu Tagar et commencé sa traque du malotru l'ayant piégé Brak'Trarg avait intensifié ses heures de musculation à la salle pas qu'il en faisait plus mais quan dil y allait il redoublait d'effort dan sles entrainement. et les haltère et barre a disque n'avait qu'a bien se tennir. Mais surtout les heures passé à la salle du "dragon musclé" a faire du bodybuilding et de la muscu était la dernière et seulle oasis de bohneur qui restait à Brak dan ssa tournmante, a l'exeption des combats de gladiateurs bien sur. Coté finance il avait d'ailleur convenu de se battre deux jours par mois dans la grande arène et deux jours par mois dans l'arène de son ami Zaïn.

    Mais il y avait une chose que les arène n'avait pas contrairement à la salle de muscu c'était Hulgash-gro malog son amour et le derneir être au sekai a pouvoir faire décrocher un pale sourire à Brak'Trarg en ses temps troublé pour lui. Ce jours là cependant en arrivant à la salle il fut directement abordé par un inconu de type humain vêtui d'un kimono. Une tenue des plus exotique. était ce un fan des arènes voulant un autographe ? sur ce point il fut vite informé l'inconu n'était nulement un fan mais ... un mercenaire nomé Shan'ael Lipswyrm ajoutant qu'il était au courant pour Baltran, l'histoire de la lettre et qu'il enquêtait sur l'affaire.

    quelque jour a peine auparavant Brak lui aurait fait un gran dsourire un cucou de la paluche et aurait plié les jamabes pour être plsu a son niveau ... aujourd'hui il posa ses maisn sur ses hanche restant debout a regarder son interlocuteur la frimousse neutre l'expression de la bouche était dure mais les yeux de grand nenfant de Brak exprimait de l'espoir et de la gentillesse malgré tout après tout les yeux sont les fenêtre de l'âme comme avai dit un jour un sage et l'ame de Brak étzit des plus gentille.

    Enfin d'un voix neutre il répondit à Shan'ael.

    "Oui c'ets bien moi Brak'Trarg, et je connaissait bien mon colègue Baltran. Mais avant de vous en dire plus monsieur le mercenaire je vous demanderait des garenties car a l'heure actuelle vous pouriez tout aussi bien etre sur l'enquete pour ratrapper le malotru qui a fait le coup que quelqu'un envoyer pour me surveiller et m'enpêcher de le retrouver, c'est pas contre vous mais la situation étan tce qu'elle est je ne puis acorder ma confiance comem cela comprenez le bien d'autant que je ne vous ait jamais vu avant ".

    Dit Brak à Shan'ael qui au fir a mesure des mots et dan sle sdernière phrase sa voix était redevenue celel du gentil Brak habituel mais la frimousse neutre et toujours horpheline de son sourire vert.



    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 26 Oct - 23:40
    Le grand costaud n'avait pas l'air commode, mais dans son regard, Shan ne percevait aucune violence réelle, aucune méchanceté. Plutôt de la détresse et une certaine forme de peur. Si son collègue s’était littéralement suicidé devant son Empereur, peut etre que Brak avait en tête de faire de même ? Il fallait vite le rassurer, et le mettre dans sa poche, histoire d'avoir une chance d'avancer dans l’enquête et de régler le problème. Il n'avait pas particulièrement envie d'aider l'Empereur et le régime, mais il avait une parole, et il comptait bien la respecter.

    - Écoutez je...je n'ai pas spécialement de garanties. Je peux juste vous raconter mon histoire. Peut être devrions nous ne pas rester dans le passage ?

    Et par «nous », il entendait surtout « Brak », vu qu'il prenait littéralement la moitié de la place en se tenant debout. Vu la taille des gaillards présent ici, ils ne pouvaient clairement pas se croiser dans les allées entre les zones de poids. Aussi il s'écarta, vers un écart prévu pour le repos, et s'appuya contre le mur en essayant de présenter un air calme, et rassuré. C’était comme avec une bete sauvage. Si on montrait son inquiétude, elle le ressentait.

    - J'ai rencontré votre collègue. Ou plutôt, c'est lui qui est venu jusqu'à moi. Il y a quelques jours. Il est allé essayer de dégoter un mercenaire pour une histoire d'usurpation d'identité. Il est tombé sur moi.

    Shan n'avait pas de carte a présenter, ou de preuve de sa profession, autre que sa bonne foi. Il aurait pu l'emmener jusqu'au comptoir habituel ou il prenait la plupart de ses missions dans cette zone, mais ce serait perdre beaucoup de temps pour pas grand chose. Il tenta donc d'abord l'histoire.

    - Il était en panique. Il avait peur car il etait supposé protéger l'impératrice quand c'est arrivé. Il m'a dit «la mort est préférable a mon honneur, aidez moi a le retrouver », et je n'ai pas pu refuser.

    Il avait utilisé une information que seul quelqu'un ayant apprit de la bouche du garde la désignation de son poste le jour de l'incident pouvait savoir. Personne d'autre que le couple royal et les gardes concernés ne savaient qui et quand etait de garde. C'etait une bonne preuve que Shan etait bien celui qu'il prétendait...ou bien le traitre directement. Au moins ca réduisait toute les possibilités a deux hypotheses.

    - Il m'a dit qu'il avait une entrevue avec le Roi. La veille. Je devais le retrouver le lendemain, mais comme vous devez le savoir, il a mit fin a ses jours aux pieds de son Empereur.

    Ca, pour le coup, impossible d'avoir su pour le rendez-vous sans avoir parlé au vrai Baltran. Il etait le seul ayant pu connaître l'heure du rendez-vous, avec Brak lui meme, qui avait eu son audience juste aprés le mort. C'etait l'autre information que Shan pouvait donner pour garantir sa bonne foi. Cette fois ci, le traitre ne pouvait pas etre au courant. L'usurpateur ne pouvait pas avoir une telle information.

    - Je ne veux pas me jouer de vous. Je veux simplement vous aider comme je peux, désormais. J'ai cru comprendre que ce qui lui est arrivé, est également arrivé a vous et a d'autres peut etre ? Avec des informations, je pourrais etre utile pour résoudre cette histoire.

    Il leva la tete et le fixa, chose qu'il faisait rarement, pour essayer de créer un lien de confiance avec le géant. Il valait clairement mieux etre son allié...
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Sam 5 Nov - 23:17
    Brak'Trag écoutait attentivement l'humain en face de lui le regardant tout aussi attentivement guettant ces moindre fait et geste otut avec des neuneuils grandissant d'espoir et de crainte qu'il ne soit un menteur. MAIS, pourtant dès le début quan dil parla Brak ne se sentit pas mennacé de plus au fil de la discution Shan'ael lui donna des infos que seul un gars ayant connu son (défunt) colègue Baltran aurais put savoir.

    pendant qu'il parlait Brak'Trarg se décala bien volontier quand Shan'ael le proposa. il est vrai que les grand monmonstre ocupais plus de volume que les humains. QUoi qu'il en soit Brak'Trarg continuait de l'écouter attentivemen tanalysant dan ssa caboche chaque élément affin de savoir si un détail clochait qui trahirait un traitre ou un vilain .. mais nop tout semblait clair et véridique et de toute façon Brak avait telleemtn besoin d'aide dan scette triste affaire et n'étant pas un méchant monmonstre il s'eforca d'afficher un petit sourire pale amical et avança sa paluche pour lui serrer la main lui disant une fois qu'il eut terminé de parler.

    "ok partenaire je vous acorde le bénéfice du doute mais à al moindre entourloupe je vous livre à la garde. Ceci étant dit pour démarer cette enquête il nous faudrait des élément materiel sur lesquels nous baser et quand je dit éléments c'est l'une des fausse lettres. D'après mon ami Tagar il n'ay aps beaucoup de mage capapble de faire cela. et j'imgaine que les mage c'est comme nous autre gladiateurs et guerrier il doivent avoir chacun leur signature ou petite spécifité techinique perso qui nous permetra de l'identifier. "

    Dit Brak commençant a sortir de la salle et réfléchir puis frappant dans se mains il venait d'avoir une idée se retournant vers Shan'ael il lui dit d'un ton joyeux sur de lui et plein d'espoir fraichement retoruvé.

    " je sais il nous faut absolument la fausse lettre de Baltran il ne l'a surement pas montré a Tensai car je sais qu'il garde sa corespondance dan sson bureau chez lui, je conanit sa femem elle m'aprécie en bon ami je pense qu'elle nous rendra ce service mais en chemin il faudra passer par chez le verrier et le quincailler. EN ROUTE PARTENAIRE."

    Dit joyueusement Brak a SHan'ael ayant a cet instant retoruver espoir tel un enfant consolé et réconforté aynt franchit un grand obstacle et croyant pouvoir grimpper nimporte quelle montagne.



    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 8 Nov - 19:28
    Ce n'etait pas vraiment la garde qui inquiétait le demi-elfe, plutot la créature géante qui faisait six tetes de plus que lui et littéralement quatre fois son poids. Mais comme l'avait entendu de réputation, Brak'Trarg n'avait pas l'air d'etre un mauvais bougre. C’était même plutôt l'inverse. Le semi-elfe avait bien du mal a voir ce que ce grand bonhomme pouvait bien faire dans une arène, alors qu'il avait l'air d'avoir le cœur sur la main.

    - ...Tant mieux.

    Oui, tant mieux qu'il soit cru, et pas attaqué. Il aurait soit du le blesser, soit être lui même blesser assez durement, surtout au vu des bras du gaillard. Et d'ailleurs, il n'avait même pas vraiment le temps de dire quoi que ce soit qu'il se dirigeait déjà vers la sortie. Il était du genre a ne pas réfléchir trop longtemps, et vite passer a l'action.

    Shan leva un sourcil en entendant l'évocation de Tagar. Il n’était plus surpris. Ça avait déjà été le cas avec Rowena. Tagar semblait connaître tout le monde dans le Sekai et son nom revenait au détour de chaque conversation.

    Le demi elfe n’était pas spécialement convaincu par cette histoire de signature magique. De un, il n'y connaissait pas grand chose en matière de contrôle, et surtout, de deux, pour une affaire aussi sensible, impliquant le couple impérial, il avait du mal a croire que le coupable puisse laisser une trace aussi flagrante. Mais il ne voulait pas attrister le géant qui semblait soudainement bien plus heureux, et le suivi simplement.

    - Le verrier ? Le quincaillier ?

    Il avait son plan en tete, et Shan n'avait meme pas vraiment le temps de lui poser des questions qu'il partait déjà avec ses grandes enjambées. Shan ne voyait pas exactement ou il voulait en venir mais il n'allait pas l'arreter en si bon chemin. Dans le pire des cas, il aurait peut etre des pistes a remonter plus tard. Il parvint a le rattraper et marcha vite a coté de lui :

    - Je connais Tagar, également. C'est un ami que je connais depuis la guerre.

    Si il avait su, il se serait présenter en parlant du Reys et aurait ainsi éviter la suspicion initiale.

    - Si il est aussi impliqué, il serait intéressant de le consulter a nouveau une fois toute les pièces en notre possession, j'ai entendu dire qu'il avait encore monté de grade.

    Et ce serait probablement moins dangereux que de poser des questions a Tensai.

    - Et la lettre que vous, vous avez reçu, vous l'avez toujours ? Il serait intéressant de les comparer.

    Il continua ainsi de presque trottiner pour suivre le rythme du gladiateur.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Dim 20 Nov - 22:52
    Enthousiaste et souirant Brak se mit en route vers leur premier arêt le verrier. en chemin il entendit les question de son partenaire d'enquête Shan'ael. palrant de tgar disant qu'il le connaissait également, ce qui fit souire davantage Brak et lui demander si il existait une personen dans le reike que Tagar ne connaissait pas. Si Tagar continuait de la sorte il serait plus connu et proche du peuple que Ayshara et Tensai et pourait devenir l'empereur de coeur des reikois, l'empereur de coeur voila qui était amusant surtout que Shan'ael demandais précisément si Tagar avait bien monté en grade.

    C'est en vu du Vitrier que Brak'Trarg prit un moment pour s'arêter et répondre a Shan'ael. les jambers plié pour être plus a son niveau Brak lui dit amicalement et souriant.

    "C'est bien mon intention une fois que nous auront fini notre tour , et recuperer les pièces et document je compte retourner voir Tagar pour la suite de l'enquête et puisque que vous vous connaissez et que vous etes un bon enquêteur autant que vous venniez ausi se sera plus simple. et oui Tagar a monté en grade il est devenu ministre coeur de l'empire. je ne sais pas si il montera encore en grade mais il est déjà bien haut ha ha.

    Quand à ma lettre c'est impossible elle a disparu en fumé au moment ou Tensai l'a touché et c'est précisément pour cela que nous nous rendons chez le verriez et le quincailler. Mais ne vous inquièter pas on aura des document authentique pour comparaison signé de la main de Tensai avec son sceau. "


    sur ces paroles Brak'Trarg mystérieux alla voir le vitrier lui acheter deux plaque de verre transparant de taille A3 et épaisse de me^me qu'enchanté contre les cassures le tout pour 2 pièce d'or mais cela vallait la peine les plaques de verre sous le bras il revint vers Shan'ael. et marchant vers la boutique du quincailler lui dit.

    "Maintenant qu'on a le verre enchanté de faon a ce qu'il ne se casse pas et de bonne épaisseur il nous faut de la colle et des liens de cuir chez le quincailler ensuite nous pouraont aller voir la femme de Baltran chez lui pour la suite et c'ets là que tu entrera en scène car c'ets quelque chose que je ne pourait pas acomplir hélas ou du moins pas facilement et quelque chose me dit que moins nous perdrons de tempqs mieux cela vaufdra pour le Reike. "

    termina Brak un sombre pressentiment dan ssa têt een penssant au risque que courait Ayshar et le petit Dragon, il se faisait moin sde souci pour Tensai car après tout il était un guerrier légendaire et que de toute manière les comploteur avait agit quand il n'était .... pas là cela voudrait il dire que leur plan avait en quelque sorte réussi et qu'il avait sortit du palais ce qu'il était venu cherchez et qu'il en falalit pas que Tensai voit ???

    voilà de bien sombre pensées il faudrait qu'ile n parle à Tagar le présentiment de Brak désormait ne le quiterait plus.


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 21 Nov - 15:19
    Shan avait comprit le plan et songea que ce n'etait pas une si mauvaise idée, en espérant que la lettre soit encore existante. Il songea que l'empereur était vraiment un abruti d'avoir détruit l'autre document. Faire disparaître des preuves...peut être qu'il était de mèche avec les assaillants. En même temps, il fallait être un peu fou pour s'attaquer a l'Empereur, et Shan n'aurait pas été surpris que l'Empereur lui même soit a l'origine du coup monté.

    - Le cœur....

    Rowena avait évoqué le poste actuel de Tagar mais c’était encore plus étrange de l'entendre de la bouche d'un inconnu, comme si cela donnait du relief, de l'épaisseur, a la situation. Il hocha la tete, en songeant que le Reikois avait vraiment dépassé son père en terme d'importance. La famille Reys devait être aux anges.

    Il laissa Brak s'occuper de l'achat du verre et le regarda sortir. C’était effectivement un problème si c’était lui qui devait s'occuper de faire le montage, mais Shan n'aurait aucun mal a s'en occuper. Il regarda le géant et fit d'une voix égale :

    - Je peux payer une partie, c'est normal de se partager les frais.

    Il repensa a la femme de Baltran, épleuré, et songea qu'il n'avait pas trop envie d'aller la voir une seconde fois et de lui infliger la peine de la mort de son mari a nouveau. Tuer par sa dévotion et, selon Shan, sa stupidité. Tout en marchant a la suite de son compagnon du jour, il lacha négligemment, sur le ton de la conversation:

    - Vous trouvez ça normal, cher Brak, de se suicider sur ordre de l'empereur ?

    C'etait une aberration pour lui. Et a mesure qu'ils bougeaient dans la ville et que les gens s'écartaient avec crainte pour ceux ayant peur, et respect pour ceux connaissant le grand gladiateur, il avait une mine de plus en plus sombre.

    Finalement, ils furent devant une quincaillerie bon marché ou ils trouveraient de quoi acheter ce dont ils avaient besoin. Shan leva la main pour faire signe a Brak de ne pas bouger,

    - Je m'en occupe, mon ami.

    Il s'engouffra a l'intérieur, sortant sa bourse de cuir de laquelle il retira quelques pieces d'argent pour obtenir ce dont ils avaient besoin. Et finalement, il fut de retour dans la rue.

    - Nous avons ce qu'il nous faut. Il ne manque que la lettre. Allons chez la femme en question. Ce n'est pas très loin.

    Il y etait déjà allé une fois aprés tout, il connaissait l'adresse. Et Brak semblait aussi savoir ou il habitait. Nos deux comperes prirent donc la direction en question, mettant en marche le plan du grand gladiateur Reikois.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Dim 27 Nov - 19:48
    Sur le chemin après être allé chez le verrier et le verre en leur possession Shan'ael dit une phrase sur le sucide de Baltran sur ordre de Tensai demandant sur le ton de la conversation a Brak si cela était normal. Jusque là Brak ne s'était pas posé la question sur le sujet mais effectivment maintenant que le sujet était évoqué c'était étrange cette histoire, l'hypothèse la plus plosible est que c'est la panique et le stress Tensai étant intimidant pour beaucoup. Mais dan sun autre sens il avait peut etre mit fin a ses jours pour proteger les siens, en ne disant pas ce qu'il aurait put voir ou entendre et qu'il voulait dénoncer ce qui expliquerait sa panique au poste des ercenaire et sa demande d'enquête.

    Quoi qu'il en soit c'est des choses que Brak ne voulait pas aborder en pleine rue quand il srait avec Tagar il parlerait de cela mais pas maintenant. en tout reponse a Shan'ael sur le sujet il lui dit d'un ton bas pour que seul lui l'entende.

    " nous parlerons des hypothèse et conclusion avec Taar plus tard les lieux ne sont pas surs pour parler. "

    Quand a ce que Shan'ael participe aux frais de l'enquête Brak leva son pouce en sa direction, et lui fit un sourie de splus amical les neuneuils mi clos.
    Un peut plus tard devant la quincaillerie Shan'ael fit un signe de la main a Brak lui disant qu'il reglerait les choses lui même et en effet il en resorti peut après, avec les liens de cuirs et ma colle.

    brak le suivant tranquilement jusque chez Baltran la dame de son colègue défunt, C'est Brak qui toqua doucement de sa griffe de dragon; le bois de la porte ce qui pour un humain normal equivaudrait a un toc toc energique. mais pas assez pour abimer la porte.

    La dame ne tarda a venir ouvrir, Brak ocupant beaucoup de place elle ne vit pas tout de suite Shan'ael, aussi c'est avec une mine affecté qu'elle demanda à Brak'Trarg.

    " Brak si tu est venu pour m'annoncer le decès de mon mari tu arrive trop tard, mais c'est toujours bon de te voir tu viens présenter tes condoléances ?"

    Questiona t'elle. Brak sentait un certain malaise ou agacement dan ssa voix sans parvenir a determiner ce que c'est, cela laissa un présentiment étrange à Brak. Brak lui poursuiivit tout simplement de sa voix de guerrier reikois sur un ton toutefois calme.

    " non ma chère Christine même si je vous fait toute mes condélance, c'est l'affaire du piège dan slequel ton cher et tendre et tombé qui m'amène j'enquête avec mr Shan'ael qui est venu te voir plus tôt pour retrouver celui qui a piégé ton mari, et pour cela je me vois contraint de te poser quelque question et de récupérer pour els besoin de l'enquête la lettre de permission de deux jours envoyé par Tensai et adressé a ton mari cependan tnous d=ne devons en aucun cas la toucher, aurait tu des pinces a salade ou paire de forucehtee a nous prêter moi et mr Shan'ael m'acompagnant pour récupérer en toute sécurité la lettre s'il te plait. "

    Dit Brak'Trarg direct et sans rien cacher , Christine affincha un mine dure et impénétrable envers Shan'ael bien qu'elel gardait un regard doux et aimable envers Brak, bien que .... avec un genre de gêne dan sses geste et posture, elle finit par dire après une demi minute de manière dure et crue.

    "entrez je vous apporte les couvert le bureau avec la corespondance de mon mari est le troisième porte a gauche faite vite s'il vous plait "

    "Merci Christine "
    lui répondit simplement Brak avant de se plier en quattre quasi liéralement pour passer la porte, (de façon experte et gracieuse prouvant que ce n'etait pas sa première visite en ces lieux ).





    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 28 Nov - 20:26
    Elle n'avait pas l'air si epleuré que ça. Elle s'y attendait peut être. Toujours est il qu'elle semblait ne pas se souvenir de lui. Enfin, ce n’était pas très important de son point de vu. L'important était de récupérer le papier en question, et une fois fait, ils pourraient s'en aller. Il n'avait pas vraiment prévu d'entrer mais puisqu'elle invitait, ca aurait été mal polit de rester dehors.

    - Merci madame.

    Il lui fit simplement un signe de tete et suivi le géant qui avait bien du mal a ne pas passer a travers le plafond. Il se demanda un instant dans quelle genre de maison il pouvait bien vivre. Peut être qu'il dormait au gymnase ? Enfin, ce n’était pas vraiment le sujet.

    - Nous n'avons besoin de rien, madame, j'ai ce qu'il faut.

    Il sortit de sa sacoche une toute petite pince avec des bouts arrondit qu'il utilisait pour manipuler des documents importants, durant ses enquêtes. Elle n’était pas souvent utile mais pour cette fois, ce le serait.

    La maison était clairement en deuil. Le tout était sombre, et il n'y avait pas de trace de l'enfant du soldat disparu. Ils n’étaient pas dans la difficulté, ils devaient avoir reçu une pension a vie pour service rendu a l'Empire. Elle trouverait sans doute quelqu'un d'autre et referait sa vie. Avec un peu de travail, elle pourrait peut être même s'enrichir. Le Reike n'abandonnait jamais ses guerriers.

    - Votre petit n'est pas la ?

    Il n'avait pas pu s’empêcher de demander. La maison n'etait pas très grande et il avait supposé qu'ils allaient finir par tomber sur lui. Il suivit Brak, et lui fit un petit signe pour passer devant quand ils furent devant la pièce en question. C’était lui qui allait procéder a la manipulation, de toute manière.

    - Je vais le faire ici directement. Si vous permettez, Brak.

    Le bureau etait bien la, et il commença a ouvrir délicatement les différents tiroirs, pour trouver la lettre en question. Il fallait faire attention de ne surtout pas l'habimer. Et Shan restait sur ses gardes.

    - Surveillez la fenetre. Vous ne passez pas inaperçue et quelqu'un peut nous avoir suivi pour essayer de détruire les dernières preuves.

    Ils etaient peut etre observés en ce moment meme...
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Dim 11 Déc - 22:15
    "il est a son aprentissage militaire à al caserne "
    répondit Christine, simpelement a Shan'ael lorsque il posa la question, elle l'avait répondut sans chaleur, froide et droite comme une reikoise mais néenmoisn avec un visage dont les yeux humide exprimait la peine, il valait mieux ne pas trop s'atarder se dit Brak et se concentrer sur le travail.

    Arrivé devant la porte du bureau et au moment d'entrer dans celui ci, Brak se tourna vers Shan'ael et lui dit de façon extrèmement sérieuse lorsque il lui dit que c'est lui et non Brak qui effectuerait la manipulation du document.

    "Souvenez vous, Shan'ael vous ne devez en AUCUN cas ni AUCUNE circonstance toucher la lettre ne serait ce que la froler du bout du doigt, notre malfrat a surment piéger les fausse lettre de telel facon a ce que si une personne no désiré les touche elle s'évanouisse en fumé. c'est pourquoi vous devez poser sur le bureau la plaque de verre et y placer lalettre bien au centre de façon a laisser un bord sufisant pour y placer la colle sans qu'elel en touche la lettre. veuillez la poser bien a plat et entierement déplié affin qu'elle soit entiermetn visible ue fois placé mettez la dexième plaque de verre par dessus et serrez avec les liens de cuirs ainsi nous aurons la lettre sous verre incassable et nous pourons l'examiner san srisque par la suite.

    si je suis aussi prudent c'est que lorsque Tensai toucha ma fausse lettre c'est la qu'elle sévanoui en fumé et ça Tensai n'avait AUCUNE raison de la bruler et la faire disparaitre. "


    Toujours dans le bureau Shan'ael demanda à Brak de faire le guet par la fenêtre au cas ou ils aurait été suivit, Brak en doutait fortement mais la prudence était toujours de mise dans ce genre d'affaire alors il hocha la tête en signe d'accord à Shan'ael et se mit en épier depuis la fenêtre les alentours ede ses neuneuils de dragon et oreille de dragon, si il y avait quelque chose a voir ou a entendre il le verrait et l'entendrait.


    ...


    Plus tard une fois la lettre mise sous verre en sécurité par les bon soins de Shan'ael, Brak salua respectueuement Christine la remeriant de sa colaboration tout en lui recomandant la plus grande discretion et de n esurtout dire à personne qu'il avait prit la lettre. Brak aurait bien posé des question a Christine voir si son mari avait de mauvaise rencontre ou quelque chose de bizare dan sson atitude avant le drame mais il n'eut pas le coeur de l'acabler davantage. à la place il se tourna vers Shan'ael et lui dit sur le ton de la conversation et pas trop fort.

    "bien maintenant la prochaine étape est de se procurer d'authentique documents de la main de Tensai pour comparaison e tpour cela nous allons devoir passer par chez moi suis moi c'est du coté de la grande arène que sa se passe. "

    termina Brak avec un sourire amical sur sa verte frimouse les neuneuil complice.


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 13 Déc - 18:14
    Il fronça les sourcils a la réponse de la femme. Il n'avait plus besoin d'y aller. Ils avaient droit a la pension de guerre de son pere et mari, a présent qu'il était mort. Ils etaient simplement fou. D'une loyauté qu'aucun Republicain ne pouvait vraiment comprendre. L'empire reposait sur ça et uniquement sur ça. Sur cet amour pour la patrie. Ce sentiment d'appartenance qu'ils avaient au fin fond de leur trippes.

    Il sursauta quasiment quand Brak répondit. Pourquoi ne lui avait il pas révélé cette information plus tot ? Shan n'etait pas un expert en magie, mais ca faisait sens que le contact humain soit la cause de la combustion du document. Et c'etait aussi largement plus logique. Tensai n'etait pas fou, et faire disparaître une preuve direct n'avait pas beaucoup de sens.

    - Merci de me prévenir.

    Le géant vert ne devait pas totalement lui faire confiance, ce qui etait assez logique au final. Ils venaient simplement de se concentrer. Et il avait bien fait de le prévenir. Il aurait simplement aimer que ce soit fait avant. Si il avait posé la main sur le document, toute leur recherches auraient étés réduites a néant.

    - Je connais la procédure ce n'est pas la première fois que je l’exécute, ne vous en faite pas.

    Il espéra que le verre ne fasse pas parti du sort utilisé sur le parchemin pour l'annihilé, mais puisqu'elle était de base posé sur le bureau, il était probable que non. Encore une chance, c'etait que la femme du soldat n'ai pas essayé d'y jeter un œil. Ou peut être qu'elle faisait partie des complices, mais cela n'aurait eu aucun sens qu'elle ne fasse pas disparaître le document.

    La manœuvre fut rapide, exécuté avec dextérité. Le document fut solidement scellé entre les parois de verres, et protégés de tout geste extérieur. Le seul moyen était de parvenir a leur voler désormais, mais l''un comme l'autre était forcément a l’affût.

    Ils furent dehors avant de reprendre la discussion. La femme n'avait visiblement aucune question. Elle n'avait pas l'air d'avoir la moindre envie d'obtenir des réponses pour la disparition de son mari. Et il était peu probable que Tensai perde son temps a venir la prévenir si jamais ils trouvaient le coupable. Mais elle était la femme de son commanditaire. Alors Shan, lui, viendrait lui parler, a terme.

    - Pourquoi ne pas aller directement chez Tagar ? Lui aussi doit etre en position de document impériaux. Ce sera peut etre plus simple, plutot que faire un détour. Sauf si vous avez besoin d'autres choses chez vous.

    Shan lui même n'avait pas toute confiance dans le géant. De ce qu'il en savait, il était la dernière personne vivante connue a avoir eu un contact de loin avec le coupable. Il était peut être victime d'un sort ou bien simplement un traître. L'Empereur devait observer l'affaire attentivement, autant pour connaître le coupable que pour tester la loyauté du désormais ex garde royal.

    - Enfin, faisons comme vous avez prévu. Faisons vite.

    Il assura cependant qu'il pouvait garder la lettre et la prit sous le bras, avant de suivre Brak a travers la ville, en direction de la ou ils etaient parti a la base.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Jeu 22 Déc - 0:30
    Brak eut de gros neunueil d'imcomprhréension quand Shan'ael lui dit que c'était sympas de prévenir. Brak'Trarg ne comprit pas le coté un peut renfrogné de la phrase mais passa vite a autre chose. l'essentile était d'avoir la lettre en leur possession.

    une fois sorti de chez la dame et son fiston Brak dirigea ses papates vers son nid cherche les document authentiquement ecrit et signé par Tensai, en chemin Shan'ael posa lui posa la question de pourquoi ne pas aller directement chez Tagar sugérant que cela serait plus simple. effectivement sur le papier se serait plus simple mais en réalité Brak en doutait le malfrat qui avait le coup était fort et pour établir d'aussi bon faux document, il avait du avoir accès a de bons originaux. Brak avait son résonement et théorie la dessu mais il en pouvait parler en pleine rue a Shan'ael de cela il seront plus a laise et trnaquille pour parler. Brak lui dit simplement.

    " crois moi je sais ce que je fait shan'ael "

    dit Brak'Trarg avec un clin de neuneuil complice et frimousse sur de lui.

    ... plus tard.

    Arrivé sur la place de la grande arène Brak se dirigea vers son logis un entrepot en pierre renforcé avec fenêtre etroite a bereaux et grande porte renforcé et excellente serure.
    Brak'Trarg s'y dirigea sans hésitation et sortit sa clé pour ouvrir la grande porte laissant dabord entrer SHan'ael avant d'entrer luimêm et de refermer a clé sur eux quand il serait tout deux à l'interieur.

    description détaillé de l'antre de Brak'Trarg:

    a l'interieur de son antre Brak s'adressa enfin en clair a Shan'ael tout en dirigeant droit vers un mur ouvrant une grande pièrre que seul brak pourvait atteindre dans le mur qui s'avérait fausse et y sortant une liasse de documents tous portant le sceau royal et étant des ordres du plais et autres papiers de misisons. les posant sur un meuble et commençant à les trier cherchant une lettre de mission ecrite et signé de Tensai avec son sceua la plus récente. Il s'adressa à SHan'ale lui exposant sa théorie

    "Tagar a surement de nombreux document de la main de Tensai et/ou d'Ayshara, mais malheuresuement il n'a jamais été garde royal hors l'attaque du malfrat c'est préciséent concentré sur les garde roayaux et il nous faut donc les document adressé aux garde royaux. vous voyez Shan'ael, notre malfrat est quelqu'un de très instriit et stratège diposant lui même de grande magie ou diposant d'une personne de grande magie a son service volontaire ou non. et qui a réussi a imiter une lettre de tendai adressé aux garde royaux. imiter un politicien stratège et manièré prenant son temps est facille il sufit d'improviser après une face d'observation limité. Hors imiter un guerrier aussi direct, impassible imprévisible que Tensai est impossible, même simplement à l'écrit.et cela nécéssite que notre malfrat est eut accès ou capturé des documents ordre de mission adressé aux gardes roayux authentique ecrit de la main de Tensai et luçi ayant servit de modèle a recopier. comme dit précédement Chasque guerrier, artisant, gladiateur ou mage a ses technique, mimique qui forme sa signature. et cela est inimitable même pour un malfrat doué, en revanche nous on peut deceler sa signature a lui ou elle.

    ce que je veux dire, plus simplement c'est qu'il nous faut d'authentique lettre de mission adréssé aux garde royaux, de la main de Tensai avec son sceau les plus proches possible de la fausse lettre pour justement comparer au plus près les erreurs de notre malfrat. ou au contraire les passage trop bien copié, une fois que nous auront identifié les modèles de notre malfrat par recoupement nous sauront a quel document il a eut accès précisément ce qui poura nous donner des élément de son profil et/ou procédé.

    pour le coincer il faut aussi savoir penser comme lui pour comprendre comment il a fait. "


    farfouillant encore un peut sa liasse de document tout ne mumurant de façon inaudible des réféxion pour lui même, Brak mit tous les ledoucment ou presque dans une boîte, avant de ranger les autres dan sla fausse pierre hors de porté de tous sauf lui. puis de revenir vers Shan'ael et lui dire après avoir enfiler un sac a dos sur son dos et mit la boite dedans.
    Brak finit par s'adresser à Shan'ael.

    " Bien maintenant nous pouvons allez voir Tagar, si jmais vous connaissez d'autre garde royaux sur Ikusa et leur adresse ayant eut de fausse lettre c'est le momet de passer voir leur maison , et assi de rpassaer en conséquence chez le verrier et le quincailler. plus nous aurons de fausse lettres plus il nous sera facille de dresser le profil du malfrat par comparaison et rcoupement. qu'ne pensez vous partenaire "

    termina Brak'Trarg avec un sourire amical espérent que Shan'ael le comprenne , et que ses reflexion soit bonen la responsabilité et la pression sur les épaule de notre gentil monmonstre vert étant énorme, Tensai n'étant pas homme a accepter un échec.








    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 26 Déc - 16:46
    Brak lui déclara qu'ils ne pouvaient pas en parler ainsi en pleine rue, ce qui était finalement une bonne idée de la part du géant. Au moins, il savait bien que chaque mot dans une ville comme Ikusa pouvait avoir des conséquences. Aussi Shan hocha la tete simplement et le suivi. Ils firent le chemin inverse du matin, plus ou moins, et tomberont finalement sur un grand entrepôt qui, après questionnement, était en fait la maisonnée du gladiateur.

    « Charmant ».

    Il fallait bien un endroit aussi grand pour accueillir un énergumène pareil, et pour quelqu'un a taille humaine comme Shan, l'endroit le rendait un peu mal a l'aise. Le nid au milieu de la piece semblait prêt a accuiellir un groupe de limier, surtout avec tout ces os.

    Brak etait sans doute un hybride, mais difficile de déterminer exactement avec quoi. Sa taille était tellement imposante qu'il avait du mal a croire que c'etait avec simplement une créature animale. Mais il n'avait pas vraiment le temps, maintenant, pour poser des questions. Ni l'envie.

    Alors il se retourna et s'appuya contre un mur, observant le géant aller chercher les documents en question dans une cache secrete dans le mur. Il etait prudent, ce qui devait etre le minimum pour un garde royal. Plus prudent que son collaborateur décédé, a vu de nez. Pas étonnant que l'un etait mort, et que l'autre etait en train de chercher le coupable. Tensai devait avoir plus confiance en Brak, voilà tout. Comment pouvoir songer a se séparer d'un garde du corps pareil, en meme temps ? Il n'en trouverait jamais d'autres comme lui.

    - Je me demande si c'est la véritable raison. Je ne suis pas un expert en magie mais pour la trace, la signature, vous avez tout a fait raison. La dessus je ne peux vous contredire.

    Il avait l'air songeur, la main passant négligemment sur son menton, en pleine réflexion. Si certaines choses de son hypothese se tenait, pour Shan, il y avait une raison plus simple, qui voulait que le coupable se soit attaqué aux gardes royaux. Et meme pas aux plus hauts gradés. Comme Brak venait de le dire, il fallait se mettre a la place de la proie. Pour un traqueur et un enquéteur comme lui, c'etait son quotidien depuis plusieurs siecles déjà.

    - Si j'étais lui, j'aurais aussi ciblé les gardes. Pour la simple et bonne raison que dans la hiérarchie proche du couple royal, ce sont les plus faibles et les plus atteignables. Pourquoi viser Tagar, le cœur du Reike, alors qu'il a suffit d'envoyer des lettres a de simples gardes ? Attention, vous êtes tous haut placé dans la hiérarchie des gardes du royaume, je ne met pas ça en cause. Mais a ce que je sache, la protectrice de l'impératrice n'a pas reçue de courrier, non ?

    Il croisa les bras. Le géant n'allait peut etre pas aimer ce qu'il allait dire ensuite, mais il y avait plus urgent que protéger son égo.

    - Soyons honnête. Baltran n’était pas un génie. Et Tagar, ainsi que plusieurs administrateurs hauts placés seraient sans doute plus intelligents que vous ou moi, pour ne pas tomber dans ce genre de piège. Et puis le but n’était pas d'attaquer l'impératrice, simplement de diminuer la présence des soldats pendant un petit moment. Ce n'etait pas un attentat, c'etait sans doute un vole.

    Plus il y pensait, plus c’était ce que la logique lui disait. Malgré le fait que Brak ou Baltran avaient été éloignés ce jour la et ainsi, avait diminué la sécurité autour de la femme et du fils de l'empereur, ils n'etaient pas sans défense pour autant. Et si le coupable avait un minimum d'intelligence, il le savait pertinemment. Voila pourquoi tous les gardes n'avaient pas été ciblé.

    - Est ce qu'a tout hasard, vous ou Baltran avez dans le périmètre de vos gardes des salles avec des objets précieux, des objets magiques ou des documents secrets ?

    Il devait y avoir des tas de salle de la sorte, dans le palais. Ce n'etait qu'une question, pour l'instant, et si Brak ne voulait pas répondre, il n'aurait qu'a continuer cette partie de l'inspection seul. Il se redressa et hocha la tete, finalement.

    - Vous avez raison, allons voir Tagar.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 366
    crédits : 2914

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Mar 17 Jan - 22:07
    Les document bien a l'abri dan sla boite dan sson sac a dos Brak'Trarg écoutait attentivement les reflexiond e son aprtenaire d'enquête. et le moins que Brak puisse penser dan ssa caboche c'est que Shan'ael semblait penser comme lui malheureusemet mêem si Brak avait envie de lui répondre pour ce qui était des cibles potentielle il ne le connaissait pas vraiment et c'est un sujet dont il ne pouvait s'ouvrir à un inconu. Mais cependant il pouvait en parler a Tagar en lui Brak avait toute confiance et au pire Tagar serait le temoins des dire de Brak a Shan'ael.

    quoi qu'ile n soit avant de repartir et tant qu'il était tranquilou a l'interieur de chez Brak'Trarg celui ci dit a Shan'ael.

    "J'admire votre logique partenaire, nous avons a pet de chose près les mêem reflexions sur le sujet. Seulement je en peut pas en ces lieux et maintenant vous parler du palais je le ferait a Tgaar et si ce dernier repond de vous alors se sera la garentie que je peut vous en parler aussi. rie de personnel juste que certain sujet sont sensible a plsu d'un titre. mais tout ce que je puis dire pour el moment c'est que a ma connaissance la protectrice de la reine Ayshara n'a pas été convoqué ou impliquer dan sl'affaire. de plus il nous faudra nous renseigner au sein du palais par personen interposé ni vous ni moi ne pouront y entrer et encore moins aprocher les garde roayaux pour els interoger, nous devons faire croire a tout prix au malfrat que nous somme depassé ou pas sur le coup.

    Maintenant mettont nous ne route sans plus attendre vers le porte de Tagar. "

    ...

    Plus tard aprsè être resorti de chez lui, refermé a clé sa poporte, et allé a travers Ikusa jusque a la demeure de la famille Reys Brak y frappa à la grande porte , il n'était encore jamais venu mais il connaissait l'adresse et Ikusa comme sa poche donc le voyage se fit directement et sans détour. En frappan a la grande porte des Reys Brak espérait rapidemetn voir Tagar et avor l'ocasion de parler dan sune salle sécurisé a l'abri des oreilel indiscrete . C'était une salle affaire que Brak avait sur le dos mais il avait pourtant l'étrange sentiment qu'il n'aurait put trouver meilleur partenaire d'enquête que ce Shan'ael et Son meilleur ami Tagar Le malfrat n'avait qu'a bien se tenir.

    @Tagar Reys


    voix et thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:


    Enquete a haute température [Brak] W84111

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum