DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Conjuratio Diabolica : Le Sabbat de l'Entité Conciliabule I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Validation des RP de Ben [Reike]Aujourd'hui à 21:32PNJ
    [PA] Le Chant des RoncesAujourd'hui à 19:02Ersa Vatt'Ghern
    L'Équilibre de la ConcordeAujourd'hui à 18:31Lyra Leezen
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 18:17Cyradil Ariesvyra
    Un petit contrôle surprise ? [PV Ben]Aujourd'hui à 18:16Erwin Staal
    [Flashback] Le Pilon et le MortierAujourd'hui à 17:57Lyra Leezen
    [Challenge] Le Cercle Solaire de l'ArdentAujourd'hui à 16:16Erwin Staal
    Sous pression — StadzankAujourd'hui à 15:55Hizuk
    Mille et un courroux (PV Genryusai)Aujourd'hui à 15:45Nut Shidhi
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Lun 22 Jan - 20:27
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Dans les profondeurs silencieuses de la forteresse du Razkaal, une chambre secrète se révèle, enveloppée dans les ténèbres, telle une toile tissée par la nuit elle-même. Seraphin, en son centre, s'érige comme un maître des ombres, préparant méticuleusement son rituel pour apprivoiser l'essence insaisissable de Cabale. Les chandelles de suie noire disposées en un cercle mystique projettent une lumière vacillante, créant un ballet de flammes qui dansent avec les ombres, évoquant les murmures de complots du démon. L'autel, un sanctuaire de mystère drapé de ténèbres, porte des symboles cabalistiques énigmatiques. La dague sombre repose là, écho de la nature tranchante de Cabale ; le miroir brisé, reflet de la complexité et de l'éclatement de la réalité ; et la plume de corbeau, messagère des secrets nocturnes.

    "Hey... Que crois-tu faire là ?"

    ... questionnait le Nevi'im des complots.

    Le Possédé, les yeux clos, se perd dans la contemplation intérieure. Il respire au rythme des ombres, se laissant envelopper par le voile obscur du lieu. Son esprit plonge dans les profondeurs abyssales de son âme, où réside le démon des complots. Il entrevoit les ombres comme des fils d'une toile qu'il tente de tisser, créant un pont entre sa conscience et celle de Cabale. Dans cet espace sacré, engage un dialogue silencieux avec l'entité qui partage son être. Il navigue entre les vagues d'obscurité, cherchant à harmoniser sa volonté avec la nature insaisissable de Cabale. C'est une danse délicate, un jeu de pouvoir et de persuasion où chaque mouvement, chaque pensée, est un pas de plus vers une union plus profonde.

    "Ah, pauvre fou... Tu crois vraiment pouvoir me dompter ? Tes efforts sont aussi pathétiques qu'une marionnette essayant de couper ses propres fils."

    Dans ce sanctuaire d'ombres, Seraphin devient le sculpteur de sa propre essence. Il modelise les ténèbres, façonne les murmures en des liens tangibles. Ses mains, guidées par une intuition profonde, tracent des symboles dans l'air, créant un langage visuel qui parle directement à l'essence de Cabale.

    "Regarde-toi, prétendant à la sagesse des ombres, tu n'es qu'un pantin dans un théâtre de lamentations. Tes mains tremblantes, tes yeux égarés... Tu es plus perdu que jamais."

    La voix de Cabale s'enroule autour de Seraphin tel un serpent, ses paroles imprégnées d'une cruauté calculée.

    Le temps semble suspendu, le monde extérieur n'est plus qu'un lointain écho. Dans cette chambre, le profanateur n'est plus seulement un homme, mais une entité à la croisée des mondes, un pont entre le matériel et l'occulte. Il cherche à comprendre, à s'approprier la magie des ombres, à devenir un avec le démon en lui.

    "Es-tu si désespéré de trouver un sens à ton existence misérable que tu en arrives à fricoter avec les ombres ? Tu n'es qu'une coquille vide, cherchant désespérément à être remplie."

    Il se moque ouvertement de ses tentatives, sa voix s'infiltrant dans chaque recoin de son esprit. Ses mots sont tranchants, visant à éroder la confiance et la détermination de son hôte.

    Mais ce rituel n'est pas seulement une quête de pouvoir. C'est un voyage introspectif, une plongée dans les abysses de l'âme pour découvrir les secrets cachés dans les recoins les plus sombres de son être. Seraphin, en cherchant à dompter l'essence de Cabale, se confronte à sa propre nature, à ses désirs inavoués, à ses peurs tapis dans l'ombre.

    "Ta prétention à maitriser les ombres n'est que le reflet de ton ignorance. Tu es un aveugle dansant sur le bord d'un précipice, un fou se prenant pour un sage."

    ... continuait de railler Cabale, de son rire cruel.

    Dans le silence de cette chambre, à l'opposé de son chaos intérieur, entouré des ombres qui murmurent et des flammes qui vacillent, le Limier poursuit sa quête, non seulement pour l'amélioration de ses capacités, mais pour une compréhension plus profonde de lui-même, pour une révélation de sa propre vérité cachée dans les ténèbres.

    "Tu seras mien" murmurait celui qui ne voulait rien entendre.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Mer 24 Jan - 11:02
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Le Possédé, les paumes tendues vers le ciel obscurci de la chambre secrète, concentre son esprit sur l'anneau scintillant à son doigt, le Cœur de Cabale. L'or noir de la bague, orné d'une pierre de jais, semble absorber la lumière vacillante des chandelles, créant un contraste saisissant avec l'éclat sombre de l'objet.

    "Tu te berces d'illusions, Limier. Crois-tu vraiment qu'un simple bijou pourra te lier à mon essence ?"

    ... raille Cabale, sa voix sinueuse et moqueuse se mêlant aux ombres.

    Seraphin, ignorant les provocations, se concentre sur la pierre noire. Il sent une énergie froide et ancienne émaner de l'anneau, un souffle des ténèbres qui semble appeler son âme. La magie de Neera Storm, son ancienne mentor, résonne dans le métal, une mélodie silencieuse qui guide ses sens vers les profondeurs de l'occulte.

    "Pathétique... Tu n'es qu'un jouet dans les mains de tes maîtres. Une marionnette dont les fils sont tirés par des mains plus habiles que les tiennes."

    ... crache le Nevi'im des complots, chaque mot une lame destinée à lacérer l'esprit du Fraternitas.

    Pourtant, le Limier persiste. Ses doigts frémissent légèrement alors qu'il entame un chant murmuré, une invocation ancienne destinée à lier l'anneau à l'essence de Cabale. Les symboles cabalistiques gravés sur l'autel semblent s'animer, palpiter au rythme de sa voix.

    "Tu te crois sorcier, nécromancien des ombres ? Tu n'es qu'un enfant jouant avec des forces qui le dépassent."

    ... persifle le démon, son rire un écho malveillant.

    Les ombres dans la pièce commencent à onduler, comme attirées par l'anneau. Seraphin, les yeux mi-clos, se laisse envelopper par leur froide caresse. Il tente de fusionner son esprit avec celui de Cabale, cherchant à puiser dans l'obscurité une puissance nouvelle.

    "Tu es faible, ange déchu. Faible et vulnérable. Tes désirs les plus secrets, tes peurs les plus intimes, je les connais tous. Et je les utiliserai pour te briser."

    ... menace Cabale, sa voix devenant un grondement menaçant.

    Soudain, un éclat de lumière noire jaillit de l'anneau, enveloppant la main du Limier. La pierre de jais pulse d'une énergie obscure, et il sent un lien se former entre lui et le démon. C'est un lien ténue, fragile, mais réel.

    "Tu ne m'as pas conquis, Limier. Tu n'es qu'un hôte passager, un abri temporaire !"

    ... siffle-t-il encore, mais sa voix semble moins assurée, comme si la magie de l'anneau commençait à éroder son emprise.

    Dans le sanctuaire de la forteresse, sous les yeux des ombres et des flammes, une bataille silencieuse se joue. Seraphin, au cœur de ce maelström d'énergie noire, tisse un lien avec le démon des complots, non pour le dominer, mais pour l'apprivoiser, pour se rapprocher un peu plus du mystère de son propre être, de ses propres ténèbres.

    "Tu ne gagneras pas !"

    ... crache Cabale, mais ses paroles sont noyées dans le tourbillon d'ombres, absorbées par le Cœur de Cabale.

    Et dans cette lutte, où les mots du démon se heurtent à la volonté de fer de Seraphin, un nouveau chapitre de leur cohabitation éternelle s'écrit, un chapitre où le Limier, armé de son anneau enchanté, avance un peu plus dans les profondeurs insondables de son âme.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Ven 16 Fév - 22:08
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Dans les abysses de son sanctuaire, où le silence est un tissu tissé d'ombres et de mystères, Seraphin, le Limier de la nuit, se tient au seuil d'une révélation. L'anneau, le Cœur de Cabale, scintille d'un éclat sombre sur son doigt, un phare dans la tempête intérieure qui le déchire. Les flammes vacillantes des chandelles de suie noire se reflètent dans ses yeux, échos des flammes qui brûlent dans les profondeurs de son âme.

    "Tu te crois victorieux, enfant des ténèbres ?"

    ... souffle Cabale, son rire une lame froide dans le dos de Seraphin.

    Mais le Limier ne flanche pas. Avec une détermination sculptée dans le marbre de son être, il plonge son regard dans l'obscurité, là où réside le cœur de son tourment. "Ce n'est pas une victoire que je cherche, mais une alliance," murmure-t-il, sa voix un fil d'argent dans la nuit.

    Le lien entre lui et Cabale, fragile comme le verre mais fort comme l'acier forgé dans les flammes de l'enfer, se resserre. C'est une étreinte entre deux forces, un pacte scellé dans l'obscurité, où chaque partie reconnaît la puissance et les ténèbres de l'autre.

    "Tu peux essayer de me dominer, mais tu ne pourras jamais m'éteindre. Je suis l'ombre dans ton cœur, le murmure dans ton esprit."

    ... gronde de nouveau Cabale, sa menace enveloppée dans la vérité.

    Pourtant, dans ce moment suspendu entre le jour et la nuit, le Fraternitas sourit, un sourire qui porte en lui la connaissance des abysses. "Alors nous danserons ensemble, dans les ombres mêmes, car après tout, c'est de là que nous puisons notre force, n'est-ce pas ?"

    Les ombres se taisent, le temps semble retenir son souffle, et dans le cœur de la forteresse du Razkaal, un nouveau chapitre commence. Un chapitre où le Limier et son démon marchent côte à côte, non pas en maître et serviteur, mais en alliés, dans la quête éternelle de la compréhension de soi et du monde.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Sam 17 Fév - 11:07
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Enveloppé d'un silence presque tangible, une scène d'introspection et de magie se déploie. Les murs, témoins silencieux des péripéties du Limier, sont baignés dans la pénombre, à l'exception d'un cercle de lumière émanant d'une unique bougie. Au centre, Seraphin, la silhouette drapée dans les ombres, se concentre sur l'anneau noir qui orne son doigt, le Cœur de Cabale. Cet artefact, pulsant d'une énergie obscure, est le pivot de son rituel nocturne, un rituel visant à forger une connexion plus profonde avec son démon, avec les ténèbres, le tout afin de maîtriser la magie des ombres.

    "Penses-tu réellement pouvoir le faire céder ? Tu le sais mieux que quiconque que de nous trois, c'est lui le pire."

    ... murmure Phantasme, sa voix une caresse contre l'esprit de son protégé.

    Ignorant l'avertissement, le Possédé plonge plus profondément dans la concentration. Les ombres dans la pièce semblent s'animer, répondant à l'appel silencieux de l'anneau. Il sent une présence ancienne, celle de Cabale, s'enrouler autour de son âme, un serpent de ténèbres tentant de le sonder, de le comprendre.

    Conjuratio Diabolica : Le Sabbat de l'Entité Conciliabule 1708182417-expression-88

    "Je n'en sais rien à vrai dire..." répond Seraphin à mi-voix, "... mais je n'ai tout simplement pas le choix si je souhaite avancer."

    Le Fraternitas commence alors à murmurer des incantations oubliées, des mots qui résonnent avec le pouvoir ancien de l'anneau. À chaque syllabe, les ombres dansent plus furieusement, comme des flammes dans un vent violent. L'acolyte des ombres, les yeux fermés, se laisse emporter par la mélodie des ténèbres, chaque note une touche sur le clavier de son être.

    "Tu te perds."

    ... siffle Envie, sa voix un aiguillon.

    "Dans ton désir de contrôle, tu oublies qui tu es."

    L'intéressé alors sourit dans l'obscurité, un sourire qui porte en lui la rébellion d'un esprit indompté. "Je me trouve", rétorque-t-il. "Dans chaque ombre, dans chaque murmure des ténèbres, je découvre une part de moi-même."

    Soudain, un éclat d'énergie noire jaillit de l'anneau, un torrent de puissance qui envahit la pièce. Le Cerbère ouvre les yeux, son regard un miroir des abysses. Il voit maintenant le monde à travers un voile d'ombre, chaque objet, chaque particule d'air imprégné d'une essence obscure.

    "C'est cela, la vraie puissance ?" murmure-t-il, sa voix portant l'écho des profondeurs. "Non pas dans la domination, mais dans l'harmonie avec les ombres ?"

    Les démons, tapis dans les coins les plus sombres de la pièce, observent, leur intérêt piqué. Ils voient leur hôte, leur prisonnier, marcher un chemin périlleux, un chemin qui pourrait soit le mener à une nouvelle puissance, soit à sa perte. Toujours silencieux depuis quelques moments, Cabale face à cet échec se mue un peu plus dans le mutisme. Car pour Seraphin, cette quête est nécessaire. C'est un voyage au cœur de lui-même, une exploration des ténèbres intérieures et extérieures. Avec l'anneau, le Cœur de Cabale, comme boussole, il navigue dans l'inconnu, prêt à affronter les tempêtes des ténèbres, à embrasser les ombres comme des alliées.

    Dans ce lieu où il naquit il y a de cela des lunes, ici où le temps semble suspendu, un pacte est ainsi scellé entre le Limier et les ombres. Un pacte qui promet non seulement une maîtrise accrue de la magie des ténèbres, mais aussi une compréhension plus intime de l'essence même de Seraphin, de ses peurs, de ses désirs, et de sa destinée inextricablement liée aux ténèbres qui l'entourent.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Sam 17 Fév - 17:31
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Dans le silence pesant de cette sale humide et profonde, sous la lueur vacillante d'une chandelle solitaire, le Limier s'assoit en tailleur, les yeux fermés, cherchant à pénétrer les abysses de sa propre âme. L'air est empli d'une expectative silencieuse, comme si les murs eux-mêmes retenaient leur souffle devant l'acte d'introspection qui s'apprête à se dérouler.

    Soudain, une voix familière s'élève dans le tumulte de ses pensées, celle de Neera Storm, son ancienne mentor, une lumière dans l'obscurité de son existence tumultueuse.

    "Seraphin", lui dit-elle dans un souvenir aussi vivace que s'il s'agissait du présent, "tu n'es pas comme les autres. La magie ne coule pas en toi, elle se heurte, se brise contre les murs de ton être."

    Les mots de Neera résonnent dans la pièce, portant avec eux la clé de l'énigme qui a longtemps tourmenté l'esprit de Seraphin. "Tu dois apprendre à canaliser l'essence de Cabale, à l'apprivoiser. Ce n'est qu'à travers lui que tu pourras toucher à la magie des ombres, à cette puissance éthérée qui réside au-delà de la compréhension commune."

    "Ah, quelle ironie, n'est-ce pas ?"

    ...se moque Cabale, sa voix comme un sifflement dans les ténèbres.

    "Te voilà contraint à danser avec le diable pour espérer un semblant de pouvoir."

    Mais dans cet instant de révélation, Phantasme se fait plus douce, plus maternelle :

    "N'écoute pas ses venins, Seraphin. Neera a vu en toi ce que nous voyons tous : un potentiel unique. Un feu qui peut éclairer les ténèbres, même si sa flamme est née de l'obscurité."

    Le Fraternitas, qui se revoyait jeune à cette époque, les yeux toujours fermés, laisse les souvenirs et les voix le guider. Il se rappelle des premières fois où il a tenté, sous l'œil attentif de Neera, de puiser dans l'essence de Cabale. Des moments de frustration intense, où la magie semblait lui échapper, se dérober juste au moment où il pensait l'avoir saisie.

    "Le secret, Seraphin", lui avait dit Neera, une lueur de sagesse dans le regard, "réside non dans la conquête, mais dans l'harmonie. Accepte Cabale, non comme un ennemi, mais comme une partie de toi-même. C'est dans cette acceptation que réside la véritable puissance."

    Les mots de Neera s'impriment dans l'esprit du Cerbère comme une gravure indélébile, un mantra qui le guide à travers les méandres de son âme tourmentée. Alors qu'il ouvre les yeux, une nouvelle compréhension l'illumine. La magie des ombres n'est pas quelque chose qu'on force, c'est un flux qu'on accueille, une danse avec l'obscurité où chaque pas est guidé par l'acceptation de soi.

    Dans la pénombre du Razkaal, sous l'aura néfaste des lieux et sous le regard attentif de ses démons, le Puiné se lève, une détermination nouvelle animant son être. "Nous sommes plus que la somme de nos parties", murmure-t-il, une promesse à lui-même autant qu'à ses compagnons éthérés. "Ensemble, nous allons écrire un nouveau chapitre."

    Et dans cet instant, entre ombre et lumière, le Limier prend un premier pas vers la maîtrise de la magie des ombres, armé non seulement de la connaissance de Neera, mais d'une compréhension plus profonde de sa propre dualité.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Lun 19 Fév - 6:03
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Dans cet endroit où la lumière semble hésiter à pénétrer, le Limier s’immerge davantage dans son sombre exercice. Autour de lui, les murs de la forteresse ancienne résonnent d'une histoire de désespoir et de folie, témoins muets de son combat solitaire contre l'essence même de son être.

    Ce soir encore, sous la veille attentive de ses démons, il démarre une nouvelle tentative d'appropriation de cette magie rétive, celle qui, espère-t-il, lui conférera une puissance nouvelle, un avantage décisif contre les ennemis de la République. Avec chaque geste, chaque incantation, il cherche à plier les ombres à sa volonté, à les tisser en un voile de protection ou en une lance acérée.

    "Encore un effort, Seraphin... Montre-nous à quel point tu es désespéré..."

    ... susurre Cabale, sa voix une ombre elle-même, glissant entre les faibles éclats de lumière.

    Pourtant, alors que le Fraternitas se sentait confiant après une suite de petites victoires, et malgré sa détermination, ses efforts semblaient vains. Chaque tentative se solde par un échec, les ombres se dérobant à son emprise comme des serpents insaisissables. La frustration monte, palpable, alors que les heures s'écoulent, chacune marquant l'écart grandissant entre ses aspirations et sa réalité.

    "Peut-être est-ce là tout ce dont tu es capable, après tout... Un chasseur de l'ombre qui ne peut même pas capturer sa propre proie."

    ... ricane le Démon des Complots, sa voix douce tranchant l'air plus sûrement que n'importe quelle lame.

    L'apprenti se fige, son souffle court témoignant de l'effort soutenu. Il ferme les yeux, cherchant au plus profond de lui-même la clé de cette énigme, la solution à cet échec persistant. Mais les ténèbres en lui ne lui offrent aucune réponse, juste le silence pesant de ses propres doutes.

    Puis, dans un geste de rage impuissante, il libère l'énergie accumulée en une explosion d'ombre qui se dissipe aussitôt, ne laissant derrière elle que le goût amer de l'échec.

    "Peut-être que certaines choses restent hors de portée, même pour ceux qui osent s'aventurer là où les autres n'osent pas regarder..." pense-t-il tout haut, un écho de résignation dans sa voix.

    Il se laisse alors tomber au sol, épuisé, le regard perdu dans l'obscurité qui semble se moquer de lui. Les paroles de Neera, son mentor, lui reviennent alors en mémoire : "La magie est une compagne capricieuse, elle choisit ses maîtres autant qu'ils la choisissent."

    Dans ce moment de vulnérabilité, l'ancien élève de la Dame réalise que la voie vers la maîtrise de la magie des ombres ne sera pas rectiligne. Elle sera semée d'échecs, de doutes, mais chaque pas en arrière est un enseignement, chaque échec une leçon dans le long apprentissage de son pouvoir.

    Avec cette pensée, un semblant de paix s'installe en lui, il se relevait, conscient que c'en était finit pour aujourd'hui. Demain, il essayera à nouveau, armé de cette nouvelle compréhension. Car dans le Razkaal, au cœur de l'obscurité, réside aussi la promesse d'une lumière que seuls les plus braves oseront chercher.

    Et dans le silence qui suit sa résolution, une voix, celle de Phantasme, peut-être son propre esprit, lui souffle une salve de mots rédempteurs qui lui sauveront la journée :

    "Dans l'échec, trouve ta force. Dans l'ombre, trouve ta lumière."


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Lun 19 Fév - 10:31
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Marchant d'un pas lourd, le Limier quitte les profondeurs de la forteresse,, le sanctuaire des ombres, portant le poids d'un entraînement infructueux sur ses épaules, tel un fardeau ancien. Sa démarche, autrefois assurée, se teinte désormais d'une lourdeur réfléchie, tandis qu'il s'abîme dans une contemplation morose. Le chemin de retour se déroule sous ses pas comme un ruban d'asphalte s'entrelaçant à travers la trame de Justice, bercé par le crépuscule qui, de ses doigts de lumière et d'ombre, effleure délicatement la cité.

    C'est alors qu'un spectacle inattendu, une scène d'une simplicité bouleversante, vient interrompre le cours de ses pensées tumultueuses. Une vieille femme, dont le dos courbé raconte les récits d'une vie longue et sans doute riche de leçons, s'affaire avec une attention maternelle autour d'un jeune arbre. Cet arbre, fragile et déterminé, cherche à s'élever vers le ciel dans l'interstice d'une cité de pierre et de brume. Avec une douceur infinie, elle libère ses racines entravées, lui offre l'eau de la vie de sa propre réserve, et lui murmure des encouragements, tissant autour de lui un cocon de mots et d'espoir.

    Cette vision, à la fois étrange et profondément touchante, éveille en Seraphin une résonance inattendue. Les mots de Neera, sa guide et mentor, lui reviennent en mémoire, flottant vers lui à travers le temps et l'espace : "La véritable force, mon cher apprenti, ne se mesure pas à la puissance brute, mais à la capacité d'écouter et de nourrir ce qui réside déjà en toi, attendant patiemment son heure de floraison."

    Le parallèle entre l'arbuste et lui-même devient évident. Dans sa quête de puissance, le Possédé a omis de fournir à l'essence de Cabale, incarnée par l'anneau, l'attention et le soin nécessaires à son épanouissement. Il a cherché à imposer sa volonté sans écouter les murmures de l'ombre, sans comprendre les besoins de cette essence partagée.

    Revigoré par cette prise de conscience, le Limier reprend alors son chemin vers son domicile, l'esprit désormais empreint d'une clarté nouvelle. Chez lui, il s'adonne à l'ordre et à la propreté, métaphores de son désir de clarifier sa démarche et de préparer le terrain pour un nouveau départ. Chaque geste de rangement, chaque objet remis à sa place, devient un rituel de renouveau, un engagement vers l'avenir.

    La nuit s'installe, et bien que le corps du Prévot réclame le repos, son esprit, lui, bouillonne d'impatience. Allongé dans l'obscurité, drapé d'un linceul de lin, il repense à la vieille dame et à l'arbre, à la leçon impromptue qu'ils lui ont offerte. Il comprend maintenant que l'entraînement du lendemain ne sera pas une simple répétition des jours passés, il se jure que ce ne sera pas le cas, se promettant d'y retourner armé d'une nouvelle sagesse, prêt à écouter, à nourrir et à collaborer avec la source de cette énergie d'ombres, dans l'espoir de dévoiler enfin les secrets de ces arcanes.

    Dans le silence de la nuit, les voix de ses bourreaux semblent s'éteindre, laissant place à une paix intérieure rarement atteinte. Au seuil d'un nouveau chapitre de sa vie, Seraphin se trouve non pas en guerrier des ténèbres, mais en apprenti de la lumière voilée, prêt à embrasser les ombres non comme ennemies, mais comme guides vers une compréhension plus profonde de lui-même et du monde qui l'entoure.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 142
    crédits : 470

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Lun 19 Fév - 17:20
    Journal du Limier
    Profondeurs du Razkaal
    Dès l'aube, le Possédé était éveillé, enveloppé dans le silence sacré du matin naissant. L'air frais de l'aurore caresse sa peau, comme une invitation à la contemplation. Assis en tailleur, il ferme les yeux, cherchant à s'ancrer dans l'instant présent, à établir un lien plus profond avec l'essence du Grand Comploteur, cette présence insaisissable qui partage son être. C'est un moment de communion intime avec les forces cachées qui l'habitent, une quête de compréhension et d'harmonie.

    "Laisse les ombres t'envelopper, écoute leur chanson silencieuse, nourris-les de ta patience et de ton respect. Elles te guideront vers la puissance latente en toi." La voix de Neera, portée par le souffle du vent matinal, lui rappelle la sagesse des anciens, une boussole pour son âme en quête.

    Dans cette méditation, Seraphin s'imagine comme le gardien d'un jardin secret où chaque pensée, chaque émotion, est une graine qui, avec les soins appropriés, peut fleurir en une puissante manifestation d'ombre et de lumière. Grâce aux leçons lourdes de sens, il comprend désormais que pour maîtriser l'essence de Cabale, il ne suffit pas de dominer, mais d'écouter, de nourrir, d'entretenir un dialogue avec cette partie de lui-même. Le silence habituellement peuplé des moqueries et des provocations de ses bourreaux intérieurs se trouve, pour une fois, apaisé. Même Cabale, esprit indompté et moqueur, se tait, observant avec une attention particulière la transformation intérieure de son hôte.

    Lorsque les premiers rayons du soleil percent l'horizon, le Limier ouvre les yeux, baigné dans une lumière nouvelle. Il se sent purifié, libéré des chaînes de l'échec et de la frustration. Debout, il accueille le jour avec un cœur ouvert, prêt à embrasser les leçons que les ténèbres ont à lui offrir.

    Avant de se diriger vers la Forteresse Oublié, il s'arrête un instant, captivé par la danse des particules de poussière dans le rayon de lumière matinal. Ce spectacle simple mais profond lui rappelle que même dans les abysses de l'obscurité, il existe des instants de grâce, des étincelles de magie à découvrir et à célébrer.

    "Aujourd'hui, je ne cherche pas à conquérir, mais à comprendre. À écouter le murmure des ombres, non en souverain, mais en humble élève attentif aux secrets qu'elles murmurent." pense-t-il par de doux murmures, alors qu'il quitte ses appartements, marchant vers sa destinée avec la légèreté d'un feuillet porté par le vent.

    Ce jour-là, comme il se l'était juré, il ne part pas en guerre contre les ombres, mais en pèlerinage vers une compréhension plus profonde de lui-même et de l'univers mystérieux qui l'entoure. Il est prêt à déchiffrer les énigmes des ténèbres, armé non de son épée, mais de son cœur et de son esprit, ouverts aux enseignements que le jour nouveau est prêt à lui offrir.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum