DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    La clarté du futur I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 1:48Koraki Exousia
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 1:01L'Amiral Bigorneau
    Validations RP - PancraceAujourd'hui à 0:27PNJ
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:51Kilaea Sliabh
    Trois pour un [Sixte]Hier à 22:13Pancrace Dosian
    Leur combat Hier à 21:51Isolde Malkyn
    Anha zhavvorsa [Tensai]Hier à 20:57Tensai Ryssen
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 30 Mar - 9:11
    La clarté du futur 9a9a1110



    ⚜

    Le rendez-vous le plus important de son calendrier - et non pas seulement de la journée, mais du mois tout entier - était bien celui avec le Coeur. Son entrevue avec le Grand Argentier profitait que ce dernier soit en déplacement à Kyouji pour avoir lieu. La Tovyr Leezen, en tant que seconde personnalité la plus influente de la région, se devait d'échanger à cette occasion avec le ministre, et de surcroit puisqu'elle avait un sujet capital à aborder avec lui. Elle avait donc emménagé un créneau pour aller à la rencontre du Coeur directement à son domaine bordant la cité. Tout comme Lyra, Corvus avait fait construire son manoir à l'écart de la ville, afin de profiter de la tranquillité mais surtout de la discrétion que cela lui offrait. Or, de la discrétion, ils allaient en avoir besoin.

    C'était précisément dans ce but que la Sénéchale avait fait le déplacement avec une escorte restreinte tout en s'assurant que personne ne l'avait suivit. Ses gardes à l'extérieur, patrouillant avec ceux du ministre, Lyra avait pénétré dans le hall du palais et en observait d'un regard désintéressé les gobelins tendus sur les hautes paroi marmoréennes. Elle avait, pour l'occasion, revêtit un ensemble officiel, s'était attaché les cheveux en arrière par dessous une tiare dorée. La Tovyr, comme à son habitude, arborait l'emblème de sa maison aux cotés de celui de la Horde d'Alba dont elle avait le commandement. Et si l'on pourrait croire que c'était simplement pour que tous sache qui elle est, personne n'avait besoin des blasons pour la reconnaitre du premier coup d'œil. Les individus aux yeux bridés étaient si rares au Reike qu'il était impossible de confondre la Sénéchale avec qui que ce soit d'autre.

    Son regard en demi-lune plaqué sur un visage atone se tourna alors vers les claquements de talons sur le marbre. Elle vit alors le vampire de grande stature s'avancer d'un pas assuré dans sa direction. Elle exerça certe une sobre révérence, inclinant la tête en avant, mais ne perdit pas de temps avec une longue révérence complexe qu'elle savait perte de temps.

    - Messire Sanariel. Merci de me recevoir. J'aimerai m'entretenir avec vous d'une affaire nécessitant la plus grande discrétion. Fit-elle de but en blanc, sachant pertinemment que le Coeur n'aimait pas à se perdre en fioritures protocolaires.

    Pour ce qui était de ce qu'elle avait à lui demander, il leur fallait un endroit à l'abris de toute écoute, ne pouvant se permettre que le moindre domestique ne perçoive leurs paroles. Il était également capital qu'ils se trouvent dans un lieu totalement cloisonné, afin qu'aucun espion dissimulé ne puisse entendre ce qui allait être dit. Lyra avait un plan d'avenir pour Kyouji en tête et pour cela il fallait que personne d'autre que le Coeur ne soit au courant, afin que ce qu'ils allaient mettre en place, si jamais il acceptait, soit absolument indécelable par autrui.


    ⚜


    La clarté du futur Sans_t14



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Sam 30 Mar - 21:26
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    À peine revenu de son rendez-vous avec ses agents à la Grande Bibliothèque Juridique de Kyouji, le Cœur eut déjà une nouvelle entrevue. Il ne prit donc pas le temps de se revêtir, se présentant à la Tovyr avec des habits, certes très chics, mais la veste d’ébène était manquante, il ne portait qu’une simple chemise immaculée, se fondant presque dans sa peau à la pâleur surnaturelle. Après ce court vol dans les airs, ses cheveux étaient légèrement décoiffés, tombant en cascade sur ses épaules en des vagues d’un noir de jais. Enfin, peu lui importait son apparence, il n’avait pas vraiment de temps à perdre avec cela, surtout qu’il se trouvât chez lui, après tout.

    Le Grand Argentier du Reike sortit de son bureau, d’un pas aussi léger que possible, malgré le fait que ses mocassins de cuir noir émirent quelques sons, résonnant sur le marbre faisant office de sol. Il se présenta alors devant le grand escalier lui aussi de marbre, menant au hall de son sinistre manoir. Il porta ses prunelles d’acier sur Lyra, cette dernière se trouvant en contrebas, puis, il lui fit un léger sourire, avant de prendre une posture droite, mais laissant ses bras en mouvement, suivant sa démarche. Sa voix résonna alors dans l’immense étendue cloisonnée, s’adressant à la Tovyr Leezen. « Tovyr Leezen. Je suis véritablement ravi de voir que vous ayez pu faire le déplacement jusqu’à mon manoir. Cependant, je suis curieux de connaître la raison de votre venue en ces lieux. » répondit-il, se mettant aussi tôt en marche, descendant ces escaliers de marbre.

    Il ne prit pas même la peine de la saluer de la tête, trouvant ce genre de courbette bien trop inutile. Après quelques secondes, il arriva enfin devant la Tovyr, gardant un air froid sur son visage à la pâleur surnaturelle. Pas un sourire, les traits de son visage ne bougèrent point, malgré son apparence, il n’avait pas l’air de vouloir se montrer très courtois, surtout lorsqu’il s’agît de travail. « Veuillez m’excuser, je n’ai pas eu le temps de soigner mon apparence. Je reviens d’un rendez-vous à la Grande Bibliothèque Juridique de Kyouji qui, comme vous le savez, se trouve à l’autre bout de la ville. Je ne voulais pas vous faire l’affront d’arriver trop en retard. » avoua-t-il, sans montrer la moindre émotion, malgré une légère gêne ressentie.

    « Bien, suivez-moi je vous prie. Nous allons nous diriger dans les souterrains du manoir. Normalement, personne ne serait en mesure de nous entendre. » déclara-t-il, tournant ses prunelles d’acier vers l’un de ses serviteurs et garde personnel. « Vous, assurez-vous que personne ne nous suive. Suis-je bien clair ? » cracha-t-il à l’encontre de l’homme, qui s’inclina bien largement en énonçant son accord, comme s’il avait le choix. De nouveau, l’acier des prunelles du vampire croisèrent les perles noires de Lyra, puis, il lui fit un léger signe de la tête, lui indiquant qu’elle pût le suivre.

    Ainsi, les deux protagonistes de cette histoire se mirent en marche en direction d’une porte de bois, dissimulée sur le côté droit du grand escalier menant à l’étage. Un premier cliquetis, puis un second, et la porte s’ouvrit, dévoilant un premier SAS. Le vampire se dirigea vers la seconde porte, l’ouvrant à son tour et indiquant à Lyra de passer devant. Une fois cela fait, il ferma la porte à triple tour, puis la barricada, de manière à ce que personne ne pût pénétrer dans les souterrains de sa demeure. Il prit ensuite les devants, descendant un long escalier de pierres, bien plus étroit que celui de l’étage. Ensuite, un long couloir s’offrait à la Tovyr et au Cœur, avec plusieurs portes, elles aussi, de bois, cachant des pièces mystérieuses. Corvus déambula dans cet endroit avant de se stopper devant une porte et de sortir une clé faite d’or. Il passa la clé dans la serrure, déclenchant un mécanisme qui débloqua la serrure, puis il ouvrit la porte. « Après vous. » fit-il, attendant que son invitée n’entre dans la pièce. Il rentra à son tour, puis ferma cette porte aussi.

    Il l’emmena dans une pièce montrant un environnement noble, dont les murs étaient couverts d’un bois en parfait état. Une grande tapisserie décorait le mur de droite. Sur celui de gauche était entreposé bon nombre d’armes, étant millénaire pour certaine. Et, face à l’entrée, l’armure du père adoptif de Corvus, avec en son cœur, la majestueuse pierre de rathonite. Il en avait plus ou moins hérité, oui. Il laissa quelques instants à Lyra afin qu’elle pût contempler ce magnifique endroit, qu’elle pût aller observer ses différentes armes, son armure et, cette tapisserie. Il remarqua notamment que Lyra la regardait avec insistance. Il s’approcha donc légèrement de cette dernière, brisant cet horrible silence régnant en maître sur l’endroit. « C’est une tapisserie ancienne, datée selon certains spécialistes, de la guerre opposant Tensai Draknys aux Titans, il y a de cela 5000 ans. Cette armure aussi par ailleurs, serait datée de la même période. Mais, pour cela, j’en suis beaucoup moins certain. Que vous évoque cette tapisserie, Lyra ? » demanda-t-il, laissant le temps à son interlocutrice de répondre. Sur cette œuvre était dessinée une bataille, certainement celle opposant Draknys aux Titans. Une bataille à laquelle son père adoptif avait participé, il en était presque certain.

    « Bien, normalement, personne ne pourra nous entendre ici. Dites-moi donc la raison de votre venue ici, Tovyr Leezen. Pour que j’aie à prendre de telles dispositions, j’imagine que cela est d’une importance capitale. Alors, je suis tout ouïe. » déclara-t-il, gardant cet air froid sur son visage à la pâleur surnaturelle.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 31 Mar - 18:27
    La clarté du futur Thomas10



    ⚜

    La Tovyr fut bien aise de constater que le Coeur prenait très au sérieux la dimension confidentielle de cette entrevue, et tout particulièrement des sujets qu'ils avaient à aborder. Elle avait bien fait de passer outre les salamalecs qui l'épuisaient tout autant que Corvus devait s'en lasser au vu de son poste. La première pièce qu'elle vint à observer fut l'armure finement ouvragée qui trônait de l'autre côté de la chambre forte. Son oeil expert s'attarda sur le rivetage précis et le ceinturage de cuir de l'ensemble, lui pouvant que cette armure était certe compliquée à enfiler, mais parfaitement solide, assemblée en un bloc capable de bloquer la plupart des coups mortels. Le gorgerin était intégral et les spalières étaient larges, sans parler des amples braconnières bien fixées. Et si Lyra serait bien incapable de se déplacer avec autant de plate sur le dos - elle devait être bigrement lourde à porter - elle reconnaissait qu'un homme puissant serait invincible avec cette armure lourde. Mais Lyra était plus friande des armures légères comme celle qu'elle portait présentement.

    Elle mira un bref instant le gobelin tendu au mur, reconnaissant volontiers la qualité de la représentation, mais décida d'en faire une critique plus prosaïque, elle qui était stoïcienne par essence.

    - Il est surprenant qu'une telle œuvre ait traversé les âges, échappant aux incendies, aux insectes mais surtout au temps lui-même. Probablement une copie, mais une copie très réussie, quoique la scène est manifestement édulcorée. Un tel assaut frontal contre ne serait-ce qu'un Titan équivaudrait au suicide stratégique de toute une armée. Je dois cependant reconnaitre que la scène n'en est que plus épique. Intellectualisa-t-elle froidement.

    Elle pivota alors vers le Coeur, toujours les mains croisées dans le dos, pour en venir au sujet principal de cette entrevue.

    - Messire Sanariel. Si j'ai sollicité un entretien avec vous, c'était principalement pour la forme. Je me devais de profiter de votre déplacement à Kyouji pour vous présenter mes salutation officielles. Elle renifla. Toutefois, il serait présomptueux de ma part de me présenter sans sujet particulier à aborder. Voyez-vous, je voulais vous parler de la République. Certains de mes détracteurs jugent que je suis obnubilée par la nation limitrophe. Or, ils ont raison, et mon intérêt pour la République est toute justifiée. Le second ennemi séculaire de l'Empire - après les Titans, et ce depuis la bataille dépeinte là - demeure la nation de la chouette. Et si un rapprochement international est préconisé par le couple impérial, les pontes de l'armée, et en premier lieu la Griffe, savent pertinemment que ce n'est qu'un nuage de fumée pour dérouter les républicains, mais également pour mieux se préparer à une hégémonie mondiale de l'Empire. Lyra se détourna de son interlocuteur pour observer les armes sur les râteliers. J'ai drastiquement renforcé les contrôles à la frontière tout en multipliant la présence militaire tout le long de celle-ci. J'ai poussé le développement accéléré du régiment des ingénieurs et déployé des moyens encore jamais vus pour équiper nos troupes d'armes de guerre avancées. De plus, avec moult efforts, je suis parvenue à développer au sein de la population une crainte du républicain qui porte ses fruits. J'ai donc, messire Sanariel, une opération d'envergure en préparation, profitant de l'affaiblissement de Liberty, pour laquelle j'aurais grand besoin de votre soutien et de votre influence. Elle s'empressa d'ajouter : Point d'invasion au sens propre du terme, vous vous en doutez, ce serai un véritable marasme tactique. Je souhaiterai simplement savoir si vous partagez mon ressenti quant aux opportunités qu'offrent les évènements récents. Elle afficha un sourire si mauvais que même le vampire millénaire aurait pu en trembler de peur.



    ⚜


    La clarté du futur 6bc73110



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Dim 31 Mar - 22:01
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    Le vampire écarquilla les yeux lorsqu’il entendît les paroles de la Tovyr Leezen, non pas parce que ces dernières étaient des critiques sur l’œuvre qu’il détenait fièrement, mais bien parce que Lyra possédait un œil affûté et une réflexion à toute épreuve. Elle avait tout de suite compris que la tapisserie du vampire n’était, hélas, pas une vraie. Il tenta de capter son regard, de ses prunelles d’acier, puis, il laissa un léger sourire se dessiner sur son visage lisse à la pâleur surnaturelle. « Eh bien ! Vous n’êtes pas dupe, Tovyr Leezen. Cela me rassure au plus haut point. Effectivement, l’original a succombé aux flammes, il y a de cela plus de 2500 ans. Cependant, c’est une œuvre que j’apprécie tout particulièrement, en plus du fait qu’elle ait été ma seule distraction durant plus de deux semaines. Elle représente particulièrement bien cette propagande typique de notre Nation. Les héros reikois dont certains ont eu le droit à leur statue sur la place des héros à Ikusa. Alors que, vous comme moi, savons que ce genre de stratégie militaire n’est rien d’autre que du suicide. Et pourtant, cette œuvre est bien réelle, croyez-moi. » avoua-t-il froidement, faisant disparaître ce léger sourire de son visage au fur et à mesure qu’il parlait.

    Les prunelles d’acier du vampire restèrent ancrées sur son interlocutrice, tandis que cette dernière pivotait vers lui. Il laissa donc son regard capter les perles noires de Lyra et, il garda cette facette froide sur son visage, ne montrant absolument aucune expression à son interlocutrice, ne dévoilant aucune de ses pensées sur les traits de son visage. Il écouta ensuite patiemment la Tovyr de Kyouji, étant lui-même heureux d’enfin pouvoir la rencontrer dans un cadre plus formel qu’à la fête du retour de Vent d’Acier. Il lui avait proposé une visite à Ikusa mais, seulement, il n’eut jamais l’opportunité de la convoquer directement là-bas. Ce n’était, de toute façon, pas un mal, étant donné qu’il préférait largement sa demeure sinistre de la ville cosmopolite, ainsi que son aura et son climat.

    « Tout d’abord, permettez-moi de vous faire savoir que je suis véritablement ravi de vous rencontrer en dehors des festivités précédentes. Surtout que vous êtes la personne en charge de la protection de la ville natale. J’ai une forte attache à Kyouji et je suis heureux que la Tovyr en place soit prête à tout pour défendre cette magnifique ville. » Le Cœur s’approcha de l’armure de son père adoptif, posant sa main gauche sur le cœur en rathonite. Par ce simple toucher, il parvenait à ressentir toute la puissance qu’il contenait, cette magie du sang, variante de la magie de l’eau. Cette même magie que Corvus maîtrisait. « La République, nos voisins et rivaux de toujours. Ces… lâches. Je ne suis pas particulièrement pour de quelconques partenariats avec cette nation. Mais, malheureusement, mon prédécesseur étant particulièrement stupide et, en plus de cela, s’étant fait interdire de fouler son sol, il n’a pas eu l’opportunité de se prononcer à leur sujet lors du dernier Conseil de la Main. De ce fait, je n’ai pas d’autre choix que de trouver un moyen de conclure des partenariats commerciaux avec eux, même si cela me déplaît. » avoua-t-il, laissant un long soupir s’échapper d’entre ses lèvres.

    Le Grand Argentier était ravi d’apprendre les dispositions prises par la Tovyr en ce qui concernait les frontières sud entre le Reike et la République. Il gardait le dos détourné de son interlocutrice, tandis qu’il continuait de passer sa main sur le cœur de l’armure. « Figurez-vous qu’il y a une heure de cela, j’ai missionné l’un de mes contrôleurs les plus compétents et féroces pour monter une équipe de contrôles avancés le long des frontières. J’espérais d’ailleurs pouvoir vous demander un partenariat ou de l’aide mais, je vois que c’est inutile. Je ferai savoir à mon soldat que vous êtes disposée à coopérer avec lui, si cela ne vous dérange point. Je requiers même votre aide pour débusquer les dangers habitant dans cette ville. Je dois avouer que, même si je ne porte pas les républicains dans mon cœur, j’aimerais éviter d’avoir la mort de l’un de leurs hommes politiques sur les épaules. » déclara-t-il, laissant un large sourire mauvais naître à son tour sur son visage à la pâleur surnaturelle.

    Il finit par se retourner, laissant ses prunelles d’acier rencontrer les perles de son interlocutrice. « Je peux vous dire sans mal que je partage votre position, Tovyr Leezen. Dites-moi donc en quoi mon influence peut vous être utile et, je verrai ce que je peux faire. Mais, comprenez bien que je ne peux pas non plus agir de mon plein gré sans l’accord du Conseil de la Main. Sauf si, bien sûr, vous avez besoin de Corvus Sanariel lui-même et non du Cœur de l’empire du Reike. » termina-t-il, fixant son interlocutrice avec une froideur palpable.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 31 Mar - 22:44
    La clarté du futur Thomas11



    ⚜

    - J'ai bien besoin du Coeur, mais pour rien qui ne puisse être refoulé par le Conseil de la Main, n'ayez crainte. Voyez-vous, on nous assène beaucoup trop souvent à mon gout qu'il est nécessaire de combattre le feu par le feu, que c'est l'unique moyen de parvenir à nos fins. Elle renifla. Pour ce que j'en sais, il est possible, dans certains cas, que cet adage se révèle utile. Depuis peu je m'évertue à jouer sur le même plan que les républicains, leur politique est certe moins belliciste que la notre, elle n'en reste pas moins incisive et tout aussi efficace, je dois bien le reconnaitre. Elle feignit de contempler ses ongles. Il y a bien l'une de leur tactique qui me fascine au plus haut point. Là où Kyouji était le fleuron de l'agriculture reikoise mais surtout la fenêtre sur le Sekaï, coincé entre le Shoumeï et la République, forte de sa culture et de son héritage millénaire, voilà qu'elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Vous avez connus Kyouji bien avant moi et l'aimez d'avantage encore, à n'en point douter. Vous êtes, Messire Sanariel, le mieux placé pour contempler ce qu'elle est tristement devenue. La commissure de ses lèvres s'étira dans un tic de dégout. Voyez comme la population s'est ramollie, pleurant un passé pas si lointain au lieu de s'en ressaisir. Rien que le fait qu'un opéra ait ouvert ses portes au sein de la cité prouve que la République a réussi son invasion culturelle... Que votre prédécesseur ait laissé faire est surement la pire erreur de la kyrielle qu'il ait commis. Beaucoup de citoyens républicains viennent s'installer à Kyouji, et le pire c'est qu'il s'imprègnent à une allure effarante. Et tout cela grâce à une perfide tactique, quoiqu'ingénieuse, menée par le Porte-Parole de la République, ce freluquet de Qrupp. Elle serra un poings. Depuis qu'il est en poste, son administration valide les laisser-passer frontaliers à la pelle, sans trop s'attarder sur les motifs, motivant grandement les ressortissants républicains à aller s'installer et commercer à Kyouji, bénéficiant de taxes de passages minimes. C'est cette politique agressive qui a permis l'affaiblissement culturel au sein de la cité... Retournons-la contre eux. Elle fit un pas en avant, croisant les mains sur son bas-ventre. J'ai besoin de vous pour inciter nos propres citoyens à aller s'installer dans la région de Liberty. Que la frontière devienne poreuse dans un seul sens. Pendant que vous incitez les reikois à aller repeupler Liberty qui a récemment perdue plus d'un tiers de sa population, je me charge de freiner l'afflux de républicains sur notre territoire. Il vous suffit de délivrer une prime à tout ceux qui souhaiteraient aller s'installer à Liberty, les aidant ainsi à "coloniser" la capitale républicaine et sa région. Après tout, nous ne ferions que leur rendre service, ils ont bien besoin de main d'œuvre pour rebâtir ce qui a été rasé. Un sourire mauvais apparu sur son visage. Et alors que la culture et l'idéologie reikoise, ainsi que le shierak, se répandra dans leurs rues, l'Empire mettra déjà un pied en République, et ce sans même déclarer la moindre guerre ni élever la moindre tension. Une flamme passa dans son regard.


    ⚜


    La clarté du futur 5dc1e110



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Lun 1 Avr - 12:23
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    La Tovyr en place dans la ville cosmopolite se lança dans un long monologue d’explication pour le Cœur, qui lui, l’écoutait plus qu’attentivement. S’il pouvait, par un quelconque moyen, affaiblir la nation voisine, cette bande de lâches, il le ferait sans la moindre hésitation. Ainsi, la raison de la venue de Lyra avait su éveiller sa curiosité. Combattre le feu par le feu. Une expression que le vampire ne connaissait que trop bien. Enfin, rien qu’à l’annonce de cette phrase, Corvus savait déjà ce qu’allait lui proposer la Sénéchal. Mais, par respect et surtout, pour connaître un peu mieux la personne qu’il eût en face de lui, il ne la coupa point. Ses reniflements incessants, d’où lui venaient-ils exactement ? Avait-elle été blessée lors d’une bataille ? Car oui, le Cœur connaissait déjà Dame Leezen de nom, celle qui voulait vendre la ville à l’assaillant. Et, étonnamment, Corvus partageait son point de vue. Cependant, à ce moment-là de l’histoire du Reike, il préféra rester en retrait. Et, c’est seulement lorsque le barbare eût pénétré dans la cité que le vampire lui vînt en aide. Le vampire fit désormais face à la Sénéchal, l’épiant de ses prunelles d’acier. Elle avait des mimiques intéressantes, comme ses prunelles sombres glissant sur ses ongles ou, ses reniflements. Tout indiquant que la Tovyr était plus que sérieuse dans ses paroles et cela, le Grand Argentier ne pouvait que l’apprécier.

    « Oui, je suis bien placé pour le savoir. Mon père adoptif a vu la création de cette cité et, déjà à l’époque, il était le noble le plus influent de celle-ci. Ensuite, il y a près de 2500 ans, j’ai repris le flambeau, m’efforçant de faire perdurer un héritage que l’on a fini par perdre à cause de l’ouverture des frontières et de la chute de l’ancienne Shoumeï. Je tiens à cette ville comme à la prunelle de mes yeux et, la rencontre prochaine avec les politiciens voisins n’était qu’un simple prétexte pour y revenir. Mais, nous sommes dans une ville dite : cosmopolite. C’est bien là le problème. Notre proximité avec nos voisins de la Nation bleue est un véritable calvaire, l’immigration est bien trop élevée. J’ignore d’ailleurs ce qui pousse les citoyens républicains à venir au Reike. Il me semble que notre mode de fonctionnement reste bien plus barbare que le leur. Alors, un problème au niveau des hautes instances ? À vrai dire, je m’en moque. Je me bats déjà pour qu’on ne leur accorde pas la moindre aide. Seulement, messire Crocell lute dans le sens inverse. » Un long soupir s’échappa du vampire, qui comprit qu’avoir Lyra Leezen en tant que Seigneur de la ville serait peut-être l’option la plus adéquate pour garantir la bonne continuité de celle-ci et pourquoi pas, la restauration de sa culture.

    « Pour ce qui est de l’opéra, sachez que je ne comprends pas sa création. Enfin, nous pourrions débattre longtemps sur le sujet, mais j’ai comme l’impression que nous sommes d’accord. Si ça amuse la haute noblesse de Kyouji de pouvoir aller à l’opéra pour observer ces clowns de républicains danser sur scène, c’est leur problème. » il fit une légère pause. « Bien que je ne porte pas Qrupp dans mon cœur, il faut reconnaître qu’il est relativement doué. Encore une fois, ce que je ne comprends pas, c’est bien pourquoi le Reike laisse tous ces immigrés s’installer sur nos terres. Après, n’oublions pas que la personne doit être citoyenne du Reike pour recevoir nos aides. En soi, nous obtenons de la main d’œuvre sans devoir les aider, sur le court terme. Mais, raisonner comme cela, c’est purement stupide, et c’est certainement comme cela que mon prédécesseur a fait. De la main d’œuvre « gratuite » pour l’État, qu’il faudra un jour aider, car leurs enfants participent au service militaire. » déclara-t-il, sans sourire le moins du monde.

    « Alors, très bien, retournons cette stratégie contre eux, Tovyr Leezen. Je n’ai absolument aucune pitié pour ces chiens. Le mieux serait encore de nous débarrasser des immigrés n’ayant pas encore acquis la nationalité, en les expulsant loin d’ici. Malheureusement, je ne suis pas le Seigneur de Kyouji, je n’ai aucun pouvoir là-dessus. » Il marqua une légère pause, hésitant sur la suite de ses paroles. « N’avez-vous jamais pensé à accéder au titre de Seigneur, Tovyr Leezen ? D’autant plus que votre loyauté envers le couple royal n’est plus à prouver. Enfin, bref, je m’égare. » fit-il, reprenant aussitôt. « Je mettrai en place des aides pour quiconque désire aller s’installer en République. Il est temps que nous travaillons ensemble, débusquons les mauvais payeurs étrangers et renvoyons-les chez eux. Il va être temps de nous entraider sérieusement, vous, moi et la Cellule du Feu. Que la frontière empêche les républicains de passer. L’idée d’une invasion passive me semble être excellente dans cette guerre froide contre la République. » conclut-il, laissant pour la première fois son interlocutrice contempler un sourire sur son visage, un sourire plus que mauvais, dévoilant une haine sans pareil du républicain.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Lun 1 Avr - 14:23
    La clarté du futur Thomas12



    ⚜


    - Comme vous l'avez si bien dit, il est nécessaire, pour endiguer l'influence républicaine à Kyouji, de rendre la vie dure à leur ressortissants. Ils viennent s'installer ici dans l'espoir d'une nouvelle vie mais surtout d'exercer quelques simonies autour des ressources de la région. L'or leur est tant monté à la tête qu'ils vont jusqu'à chercher le notre, quitte à endurer une société qui leur est hostile. Rendons la d'avantage hostile. Elle mira les traits pâles de son interlocuteur. Procédez à des contrôles permanents de leurs laisser-passer et de leurs comptes, faites pleuvoir toute l'administration kafkaïenne sur eux, comme vous l'avez si bien suggéré. Et alors, peu importe la facilité que ce Monsieur Qrupp leur donnera à venir s'installer ici, plus aucun républicain ne voudras s'y risquer. Le tout couplé au renforcement de la frontière, nous amenuirons  bientôt l'influence que la nation bleue exerce sur votre cité natale. Elle renifla. Et si je puis vous être utile pour quoique ce soit, je suis pleinement à votre service, Messire Sanariel.

    Elle fit quelques pas en direction du râtelier le plus proche, observant un bref instant la rondache d'airain fixée au mur avant de se saisir d'une vouge à la lame finement gravée, ce qui faisait d'elle plus un objet d'apparat, une arme de parade, qu'une arme de guerre. Mais elle n'en demeurait pas moins équilibrée à la perfection, la Tovyr exerçant un moulinet avec, faisant siffler l'arme d'hast d'un geste expert avant de poser l'extrémité du manche contre le sol. Elle la lâcha. La vouge tenait parfaitement droite d'elle-même, tel un pilonne. Surement l'œuvre d'un grand forgeron, bien qu'elle ne reconnu pas l'emblème gravé à la base de la lame.

    - Permettez que je revienne un instant sur une remarque de votre part qui n'a pas manqué d'éveiller mon intérêt. Elle braqua son regard sur le Coeur. Pourquoi pensez-vous que je ferai une meilleure Seigneur que Tovyr ? Son regard s'intensifia.

    Loin d'elle l'idée d'émettre le fait que Messire Crocell n'est pas aussi compétent qu'il devrait l'être, ce qui seraient de dangereuses paroles, même pour la Sénéchale. Ceci-dit, en fonction de la réponse du Coeur - qui lui pouvait se permettre de le critiquer - elle pourrait dire ce qu'elle pense du Seigneur actuel de Kyouji.

    ⚜


    La clarté du futur 4a134210



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Jeu 4 Avr - 14:36
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    Même si cela semblait simple sur le papier, endiguer l’influence républicaine à Kyouji n’était pas une mince affaire. Même agir sur l’or ne permettrait pas de freiner l’afflux de républicains migrants sur les terres du Reike. Enfin, le Grand Argentier, même s’il détestait ces gens-là, ne pouvait pas y faire grand-chose, tant que le Seigneur de la ville n’était pas disposé à l’aider. Et, comme le récent décret laisse comprendre qu’il fallait bien s’entendre avec les voisins de la Nation Bleue, tout devenait relativement plus complexe. La politique était comme un échiquier où le joueur déplace ses pions stratégiquement et, si le Reike était bien plus militarisé, la République avait bien de l’avance, notamment sur cette invasion passive.  Le plan donc, de retourner leur stratégie contre eux était tout simplement parfait. Encore fallait-il être suffisamment malin pour le faire.

    Le Cœur ne répondait pas, pas tant que Lyra n’avait pas terminé. Il restait impassible, portant ses deux mains dans son dos et se redressant totalement, bombant le torse. Sa chevelure de jais méticuleusement coiffée coulait soigneusement sur ses épaules. « Évidemment, je renforcerai les contrôles dans toute la ville, notamment aux adresses républicaines. Pour ce qui est des entrepreneurs, ils recevront, eux aussi, la visite de mes agents, pour analyser plus en profondeur les relevés de comptes. C’est ainsi que l’on coince ceux qui détournent les fonds, publics ou non. » déclara-t-il, soupirant légèrement, portant ses prunelles d’acier dans le regard sombre de son interlocutrice. « Il faut aussi renforcer les contrôles lors des mariages, faire une enquête sur les deux mariés. Les mariages blancs sont certainement trop nombreux, malheureusement. C’est l’un des moyens les plus simples d’acquérir à la nationalité Reikoise. Aussi, le serment d’allégeance, vous êtes Tovyr, vous avez certainement le contrôle dessus. Assurez-vous que l’étranger cherchant à rejoindre nos rangs ne fait pas ça juste pour quérir la nationalité du Reike. Il faudrait aussi renforcer les contrôles au niveau des Tatoueurs Officiel de la Citoyenneté Reikoise, histoire que les pots de vin ne soient pas versés à ces-derniers. Certains travaillent même certainement pour la Pègre, c’est un marché florissant. » ajouta-t-il, marquant de nouveau une pause, se mettant en marche dans la pièce. « Nous irons dans mon bureau par la suite, élaborer une stratégie de renforcement des frontières. Ce n’est pas parce que je suis le Grand Argentier que je n’y connais rien à la stratégie militaire, bien au contraire. Il faut être capable de jouer sur tous les fronts, surtout à mon rang. Avoir un coup d’avance sur l’ennemi, c’est comme ça que l’on remporte une guerre, Tovyr Leezen. Mais ça, je suis certain que je ne vous l’apprends pas. » conclut-il, s’arrêtant et se tournant vers son interlocutrice, sans esquisser le moindre sourire sur son visage à la pâleur surnaturelle.

    « Vous appréciez les épées, Tovyr Leezen ? Je suis un grand collectionneur d’armes, même si, j’affectionne grandement les différents types de lames. J’en ai récupéré une grande collection ancienne lorsque j’ai hérité de ce manoir. Enfin, si d’aventure vous voulez en voir davantage, je serais ravi de vous faire faire un tour du manoir. » fit-il, un léger sourire en coin des lèvres. Un sourire qui, sur une personne normale, serait à peine perceptible, mais, sur un vampire, c’est beaucoup plus marqué.

    « Tout d’abord, je ne pense pas que vous seriez meilleur en Seigneur qu’en Tovyr. Tout simplement parce que vous êtes déjà très doué à votre poste actuel. Non. Ce que je pense, c’est que vous êtes bien trop limité aujourd’hui. C’est un fait, même. Vos idées sont extrêmement constructives pour la Nation, mais voyez par vous-même, vous êtes obligée de venir demander l’aide du Cœur. En tant que Seigneur, vous auriez pu, mais, cela n’aurait pas été une nécessité. Comprenez-vous ? Je n’ai rien contre messire Crocell, mais je pense qu’une personne possédant votre caractère saura mieux nous protéger contre l’envahisseur républicain, tout simplement. » déclara-t-il, marquant une légère pause. « Alors, qu’en pensez-vous ? » ajouta-t-il, sans faire le moindre sourire.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Jeu 4 Avr - 22:45
    La clarté du futur 5461ee10



    ⚜


    - Je n'ai point apporté d'arme sur moi pour notre entrevue, primo, car le protocole le demande, mais surtout parce que je n'en ai nul besoin. Si j'excelle dans le maniement du sabre et du bâton, à l'instar de l'arc, j'ai des compétences martiales qui me permettent de remporter un combat à mains nues. Elle rangea la vouge dans son râtelier. Mais j'aime les armes, elles sont comme une extension naturelle du guerrier, pouvant lui apporter la victoire plus promptement. J'ai également une collection d'armes, certe moins riche que la votre, mais non moins variée. J'estime que si l'on doit amasser des armes, autant savoir se servir de chacune d'elles. Elle renifla. Vous connaissez bien mon arme fétiche, un bâton de mithril serti d'un joyau d'adamantine. C'est ce dernier qui me permet de rivaliser même avec les mages, il m'a sauvé de nombreuses fois, et m'a surtout permis de comprendre que la magie écrase sans mal les compétences physiques, aussi puissantes et perfectionnées soient-elles. Un arc électrique parcouru son bras gauche. Je suis d'ailleurs arrivé à un stade me permettant de danser sur les deux plans. Autant dire que ceux qui me sous-estiment ne m'ont jamais vu en action. Mais j'arrive au point que je souhaite aborder. L'ombre de lassitude qui passa sur le visage du vampire ne lui échappa point. Et si mes talents magiques ne se sont révélés que très tardivement, tous n'ont pas la chance de les découvrir, même si l'Esprit est intimement convaincue que le mana sommeille en chacun d'entre nous, pouvant ainsi être maitrisé. Notre armée souffre beaucoup trop de cet écart des chances. Ceux qui ont un pouvoir inné iront systématiquement plus loin qu'un guerrier lambda. Ses deux orbes noires s'ancrèrent dans les rubis du Coeur. Ainsi, pour répondre à votre question, si j'étais seigneur, je m'efforcerai de pallier à ce problème par le progrès, et je ne parle pas d'avancées éperdues dans quelque domaine de recherches, mais bel et bien de progrès à l'état brut. Son regard s'intensifia. Vous savez que j'ai suivis le cursus d'ingénierie de Drakstrang, ce qui m'a poussé à intégrer des machines de guerre à mes tactiques, à exploiter les technologies à notre disposition, afin de pallier au manque viscéral de mages dans nos rangs. C'est d'ailleurs précisément sur ce point que l'armée républicaine nous supplante. Elle renifla de nouveau, cette fois de mépris. Or, vous savez également que je surveille de près nos voisins de l'Est. Que ce soit politiquement, culturellement, militairement mais aussi technologiquement parlant. Pas besoin d'être l'Oreille pour avoir entendu parler du Projet Palladium de ce Monsieur d'Élusie. Messire Sanariel, les républicains sont parvenus à maitriser la magie, là où ce vulgaire sénateur dénué du moindre talent magique est parvenu à un exploit, avec l'aide de bien des tiers qui échappent à nos renseignements, c'est qu'il est parvenu à contrôler ce que personne n'est capable de maitriser. Quiconque, dénué du moindre pouvoir, pourrait accéder au mana qui fluctue dans le Sekaï. Elle parlait avec emphase. Messire Sanariel, alors même que l'armée républicaine parvient enfin à dominer les cieux grâce à des machines volantes et à contrôler la magie par la technologie, l'Empire se fond dans l'accroissement de la masse militaire sans prêter attention à la puissance de ses unités. Là où je ferai une seigneur clairvoyante, c'est précisément dans le domaine du progrès. Je pourrai ainsi lancer le chantier d'un vaisseau naval d'une taille encore jamais vue, je serai à même de développer la capacité magique de nos troupes, de perfectionner nos engins de sièges, d'avancer les recherches sur la barre noire du roi et d'esbigner les savoirs républicains. Elle serra le poing. Messire Sanariel, avec votre influence, je pourrai faire de Kyouji le fleuron de l'hégémonie impériale, avec suffisamment de fonds, je serai en mesure de moderniser nos forces armées. Augmentez le budget de la Horde d'Alba, et alors l'influence culturelle passive de la République sur la région ne sera plus qu'une vétille. Elle s'était rapprochée subrepticement de son interlocuteur.


    ⚜


    La clarté du futur 985e2610



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Sam 6 Avr - 22:50
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    Heureusement que Lyra eût suivi le protocole habituel pour rencontrer un Ministre reikois et qu’elle n’eût pas apporté d’armes avec elle. Les retombées pour ce genre d’actes étaient souvent disgracieuses, même sans la moindre attention de tuer. Enfin, là n’était pas la question, étant donné que la Tovyr n’en portât pas. À la remarque suivante, le Cœur laissa un léger sourire se dessiner sur son visage lisse et à la pâleur surnaturelle, pas réellement visible pour quelqu’un qui n’eut pas l’œil. « Au sujet du combat à mains nues et de vos compétences aux combats, j’aurai certainement une demande à vous faire. Mais, nous verrons cela par la suite, si vous le voulez bien, lorsque, nous retournerons dans mon bureau. » rétorqua-t-il, reprenant son expression froide, sans aucun sentiment dégagé de son visage. Évidemment, Corvus maîtrisait beaucoup d’armes et, surtout les épées courtes, son arme de prédilection lorsqu’il était l’assassin attitré de son père adoptif. Même si c’était il y a deux longs millénaires, il n’avait jamais oublié ce qu’il eût appris.

    « Un bon guerrier doit savoir maîtriser toutes les armes, il est vrai. Mais un excellent guerrier doit être capable de remporter n’importe quel duel, même lorsqu’il n’a pas le dessus sur l’arme utilisée. Prenons en exemple les lances et les épées, techniquement, la lance à l’avantage de la longueur, en plus de ne pas être forcément lourde. Même une arme aussi légère que l’épée ne suffit pas à passer outre cet avantage offert par la lance. Enfin, tout ça, vous le savez, sinon, vous ne seriez pas là où vous êtes en ce moment, au poste de Tovyr. » Il fit une légère pause, souriant légèrement. « En plus de cela, votre arme de prédilection, le bâton, est une arme aussi rare que redoutable, c’est certain. En 2500 ans d’existence, je n’ai vu que très peu de guerriers en utilisant et, tous étaient comptés parmi les meilleurs combattants de leur époque. En plus, vous utilisez une arme en mythril, capable d’absorber la magie, l’une des principales faiblesses des guerriers telles que vous et moi. » ajouta-t-il, observant de ses prunelles écarlates l’éclair passant sur le bras de la Tovyr.

    « Intéressant. » fit-il, avant que du bas de son dos ne sorte une sorte de tentacule écarlate, semblant être formée à partir de la magie du sang. « Pour ma part, j’ai abandonné les armes depuis bien longtemps. La maîtrise seule de ma magie me suffit amplement à subvenir à mes besoins. Étant donné que je ne suis plus un guerrier, en plus de cela. » La création du Cœur s’étira pour venir juste devant la Tovyr, avant de disparaître en un nuage écarlate, composé de particule de sang, son sang. La vue même de son propre flux pourpre lui avait d’ores et déjà ouvert l’appétit, quelle tristesse. « Ayant déjà eu une discussion similaire avec l’Esprit, je suis plutôt d’accord avec elle. Chaque être vivant né sur le Sekai se voit afflué par le mana. Encore faut-il avoir la volonté de le maîtriser et de le soumettre. Pour ma part, ce que vous venez de voir, ce n'est qu’une simple magie de l’eau, rien de spectaculaire. Seulement, au fil des âges, elle a muté, se mélangeant avec mon sang, pour obtenir cette couleur rougeâtre que vous venez de voir. J’appelle cela une magie du sang, mais, je ne suis pas sûr que l’on puisse la considérer comme telle, étant donné que je n’ai aucune maîtrise sur le sang des autres, uniquement le mien. Je devrais d’ailleurs rencontrer l’esprit pour obtenir de plus amples informations concernant ce pouvoir si particulier que je possède. Même si, j’ai déjà rencontré une autre personne le maîtrisant. » continua-t-il.

    Les objectifs de la Tovyr restaient pour le moins… intéressants. Il oubliait que lui-même n’avait pas eu la chance de faire des cursus à l’université de Drakstrang, enfin, seulement celui lui permettant de devenir Cœur, mais, c’était tout. « Vous voulez dire que notre armée n’est pas assez « évoluée » ? Pour moi, il est clair et net que notre armée surpasse celle de la République et de loin, du moins, en effectif. Après, je ne suis pas non plus né de la dernière pluie et, je vois bien que leur avancée technomagique risque de très vite devenir un problème. Malheureusement, notre université ne pousse pas vraiment à la magie de combat à l’état pur, mais plus à la magie de soin. Généralement, les magiciens sortant de Drakstrang s’orientent beaucoup plus sur les Forces Médicales Reikoises et les postes de Mage d’État. Pourtant, comme dit plus tôt, un mage est beaucoup plus puissant sur le terrain qu’un guerrier, sauf quelques exceptions. C’est là-dedans que la République nous bat. Ils ont l’Académie Magic, qui forme les mages les plus puissants du Sekai. En contrepartie, ils n’ont pas nos guerriers à l’état pur. C’est là une différence notable qu’il est amusant à observer. » il fit une légère pause. « Seulement, bien que je n’apprécie pas la République, il faut admettre qu’ils nous seraient certainement un atout utile pour une éventuelle guerre contre les Titans. C’est bien là le problème. Il faudrait mettre à l’avant la magie de combat. » ajouta-t-il, avant de se reprendre.

    « Excusez-moi, je divague. Comme vous le dites, le projet palladium est un grand problème. Étant donné que le seul soldat en ressortant pourrait être équivalent à une dizaine, si ce n’est plus, de nos meilleurs combattants. Problématique, n’est-ce pas ? » il fit une nouvelle pause. « Je veux bien augmenter votre budget, Tovyr Leezen. Mais si tel est le cas, j’attends de vous des résultats irréprochables. Je ne vous demande pas de reproduire le projet palladium, puisque, nous n’avons certainement pas les connaissances pour. Sauf si vous arrivez à trouver le génie scientifique qui est parvenu à une telle prouesse. » Une nouvelle pause. « J’attends surtout de vous une augmentation de notre puissance militaire. Faites comme bon vous semble, mais faites-le. Je devrais en faire part aux autres membres de la Main. Comprenez-bien que ce n’est pas le genre de décisions que l’on prend à la légère. Mais, vous avez mon appui. Et, vous auriez aussi mon appui si d’aventure vous deviez accéder à la seigneurie de la ville de Kyouji. Je suis certain que vos connaissances et vos ambitions nous seront bénéfiques à tous et, je suis, personnellement, prêt à vous venir en aide financièrement. » conclut-il, gardant cet air froid.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 7 Avr - 10:30
    La clarté du futur Bertra10



    ⚜

    Lyra ne pouvait que manifester un profond respect envers son supérieur et ainé. Il avait connu le Reike bien avant elle, ayant eut le temps de l'embrasser sous tous les aspects, transcendant son histoire et sa culture sur plus de deux millénaires, et s'il y avait eut un poste plus prestigieux encore que Grand Argentier, il ne faisait aucun doute que Corvus Sanariel n'aurait eut aucun mal à y accéder. Or, la position hiérarchique au dessus du Coeur n'était autre qu'Empereur, et en l'état actuel des choses, la place n'était pas prête de se libérer.

    En revanche, même si Lyra était au sommet de la hiérarchie militaire, et bien que le poste de Griffe pourrait lui revenir un jour, elle avait toujours des projets d'avancements. Si elle avait toujours voulu accéder à l'honneur de la garde impériale, elle pourrait toujours être nominée à la seigneurie de Kyouji, ce qui était dans l'immédiat l'avancée hiérarchique la plus probable, au vu de la passivité de Messire Crocell. De facto, la Tovyr Leezen avait suffisamment d'influence sur la région pour outrepasser le seigneur dans certains domaines, bien qu'il lui faudrait accéder à cette position pour être totalement libre, comme Corvus venait de le souligner.

    - Merci pour votre confiance, Messire. Elle inclina la tête avec déférence. Il est important - voir capital - à mes yeux, de mettre l'accent sur le régiment logistique qui devrait être la nouvelle clé de voute de nos forces armées. Au vu du doublon des effectifs, si campagne il y a contre les Titans, la chaine d'approvisionnement et le développement de nouvelles techniques de guerre seront cruciales à notre réussite. Le budget que vous allouerez à la Horde d'Alba que je commande ira en grande partie à ce régiment qui sera à même de soutenir les projets que je vous ai soumis. Je ne doute pas qu'avec de telles perspectives, le conseil de la Main ne manquera pas de soutenir la motion, bien que je sois néophyte en politique, j'en perçois les rouages. Nouvelle inclinaison de la tête, cette fois par modestie. Et si vous avez d'autres affaires à traiter avec moi, je veux bien vous suivre dans votre bureau afin de les aborder, si vous jugez que nous n'avons plus à nous prémunir des oreilles indiscrètes.

    Elle releva son regard ténébreux vers le Coeur. Elle entrevoyait chez le vampire un allié central dans ses projets, ayant la même perception du monde, et si elle finirait par trépasser alors que lui vivrait encore des millénaires, elle ne doutait pas du fait qu'il perdurerait ce qu'ils avaient entamés ensemble. Mais peut-être qu'un jour, à force de rechercher la grandeur, Lyra parviendra même à vaincre la mortalité elle-même ?


    ⚜


    La clarté du futur 69050e10



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Dim 7 Avr - 13:34
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    La confiance. C’était un bien grand mot pour définir les paroles du Cœur. Nous pourrions plutôt dire qu’il eût un certain intérêt à offrir la possibilité à la Tovyr de faire son œuvre, d’améliorer certains aspects de l’armée du Reike et surtout, de se concentrer sur le nouveau régiment des Ingénieurs. Étant donné que, comme vu avec ses contrôleurs et la Griffe, les contrôles sur ce nouveau régiment seront souvent effectués. Enfin, hors de cela, il savait que son interlocutrice avait ses cartes à jouer et que, elle le ferait bien. Les Leezen étaient bien souvent des êtres intelligents et dotés d’un grand sens de la logique. Visiblement, Lyra n’échappait pas à cette règle. « J’ai déjà eu une conversation avec la Griffe au sujet du régiment logistique des ingénieurs et, il est admirable de voir que vous suivez les mêmes idéaux que votre supérieur hiérarchique. » un léger sourire s’étira sur le visage à la pâleur surnaturelle du vampire.

    « Nous sommes d’accord que, en cas d’un nouvel assaut des Titans, il est préférable que nos techniques de guerre soient plus avancées. Pour moi il est essentiel de consacrer une partie de notre budget au développement de l’ingénierie militaire. Alors, oui, vous avez ma totale confiance et mon soutien. Développer des armes capables de rivaliser avec celles de nos voisins de la Nation Bleue et alors, le Reike sera encore plus puissant qu’il ne l’est déjà. Seulement, j’investirai personnellement ma fortune, en attendant la validation par le Conseil de la Main. Je ne doute pas qu’une telle idée soit acceptée sans le moindre souci. Cependant, je ne compte pas prendre le moindre risque, même si je suis le Cœur de l’empire, je ne suis pas le seul à décider de ce que l’on fait du trésor national et cela, je suis certain que vous le comprendrez. Si d’aventure, vous veniez à avoir une entrevue avec la Griffe prochainement, n’hésitez pas à lui soumettre votre idée. » rétorqua-t-il, faisant aussitôt disparaître le sourire qu’il arborât précédemment.

    « Bien entendu, la proposition que j’ai à vous faire n’a pas besoin d’être discrète, étant donné que cela concerne un projet plus ou moins personnel. » fit-il, entamant une marche en direction de la sortie. « Suivez-moi, je vous prie. » ajouta-t-il calmement, déverrouillant tous les cliquetis des verrous de la porte. Puis, ils refirent le chemin inverse, arrivant dans le hall du manoir du Cœur, puis, après, ils montèrent les escaliers de marbre pour se diriger dans le bureau du Grand Argentier de l’empire du Reike. Le bureau privé, puisque, ici, il n’était ni dans un établissement public, ni au palais d’Ikusa. C’était mieux ainsi, étant donné que c’était un sujet privé.

    Avant de passer le seuil de la porte du bureau, le vampire se retourna vers la Tovyr, laissant ses prunelles écarlates glisser jusqu’aux perles noires de son interlocutrice. « Désirez-vous un rafraîchissement, Tovyr Leezen ? » il attendit une réponse de sa part, puis, il fit un geste de la main à l’un de ses serviteurs pour qu’il s’exécutât. Il alla ensuite prendre place à son bureau et, il indiqua à la Tovyr, d’un nouveau geste de la main, de prendre place face à lui. Il se redressa dans son fauteuil à l’air très noble, de manière à se tenir droit, puis, il regarda son interlocuteur droit dans les yeux, laissant un léger sourire se dessiner sur son visage.

    « Tovyr Leezen, si vous me le permettez, j’aimerais vous faire une proposition qui, je suis sûr, vous plaira tout autant qu’à moi. » Il fit une légère pause, ouvrant l’un des tiroirs de son bureau. De ce dernier, il sortit une carte détaillée de la grande ville de Kyouji, puis, il l’étala devant lui. Ses mains se baladèrent rapidement sur cette dernière, pour pointer du doigt un point précis situé au centre de la ville, une place laissée à l’abandon après la prise de la ville par Tensai. Un nouveau sourire se dessina sur son visage à la pâleur surnaturelle, puis, il prit la parole, jonglant du regard entre son interlocutrice et la carte.

    « J’aimerais bâtir un camp d’entraînement spécialisé dans les arts martiaux. Les cibles visées sont les enfants, avant leur service militaire et, les adolescents, ceux voulant parfaire leur entraînement avant d’entrer à l’université de Drakstrang. Et, pourquoi pas des guerriers pouvant intégrer certains régiments. Enfin bref, l’objectif est avant tout d’inculquer les valeurs guerrières et les valeurs des arts martiaux aux jeunes gens. Seriez-vous d’accord pour m’épauler dans ce projet ? Évidemment, je fournirai les fonds nécessaires. Mais, si je vous le demande, c’est bien parce que vous êtes certainement la personne la plus douée de la ville en ce qui concerne les arts martiaux et, surtout, vous êtes originaire de celle-ci. » demanda-t-il, terminant sa phrase avec un léger sourire.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Dim 7 Avr - 14:55
    La clarté du futur E9c42a10



    ⚜

    - Si vous avez du cidre, j'en prendrai. Fit-elle sobrement.

    Là où certains auraient acceptés d la bière, pour les plus rustauds, ou du bourbon, pour les plus raffinés, Lyra joua sur un tout autre plan. Elle savait être en présence d'un vampire à l'affut du moindre détail, un grand physionomiste épiant chaque point de la personnalité de la Tovyr. Si elle avait tout bonnement refusé, cela aurait souligné sa droiture, certe, mais aurait laissé pensé qu'elle voudrait expédier cette rencontre. En revanche, si elle avait sollicité un alcool fort, aussi prestigieux soit-il, Lyra aurait trahis un relâchement voir un penchant à l'alcool, surtout pour une si petite carrure pouvant être atteinte au bout d'un seul verre de whisky. Toutefois, la poire fut coupée en deux avec un alcool faible mais raffiné, un pétillant de surcroit, qui ne l'étourdirait pas sans la faire passer pour une vulgaire sybarite. Quoiqu'il en fut, la Sénéchale ne buvait jamais d'alcool fort, tant elle répugnait à perdre ses capacités intellectuelles et ses réflexes. Le cidre, en plus d'être une spécialité de la région, avec le Malvoisie, remplissait ces prérequis, d'autant plus qu'elle préférait le cidre au vin.

    Enfin, sa coupe ne tarda pas à lui être apporté par un valet en livrée noire par dessous un sarrau de sommelier. Il ne s'attarda pas dans le bureau et quitta les lieux sans demander son reste, dès lors que la Tovyr eut saisit le verre. Elle laissa son regard noir comme la nuit se promener sur les bulles remontant doucement à la surface avant d'en goutter une gorgée experte. Elle reporta alors ses onyx vers les rubis du Coeur. Tout en écoutant son interlocuteur, elle s'approcha de la carte. Une carte qu'elle avait souvent étudiée, la connaissant par coeur.

    - Un projet tout à fait louable, qui permettrai de former la jeune population aux arts du combat. Elle renifla. Déjà que les enfants baignent très tôt dans les rudiments guerriers, formés soit par leurs parents soit en autodidacte, peut-être que votre projet permettrai de renforcer la jeunesse reikoise bien plus tôt et plus efficacement. Ceux qui en sortiraient seraient surement tout désignés pour rallier le cursus de combat de Taisen. Son regard parcouru un instant la carte. Mais pourquoi ne pas plutôt fonder cette base d'entrainement à Taisen en premier lieu ? C'est la ville la plus militarisée de l'Empire en plus d'accueillir les meilleurs cursus offensifs. Peut-être devriez-vous orienter ce projet vers mes deux collègues de la région en question. Nouvelle gorgée de cidre. Et alors, si cette école se révèle concluante, elle pourrait être étendue à tout l'Empire.

    Ce n'étaient bien sûr que des suggestions, au fond d'elle Lyra se ferait un plaisir de monter ce projet à Kyouji, sachant qu'elle en serait la bénéficiaire principale.


    ⚜


    La clarté du futur 88639a10



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 180
    crédits : 1129

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Lun 8 Avr - 18:53
    La La clarté du Futur
    Feat. Lyra Leezen
    « De même pour moi. » Fit-il juste après la réponse de Lyra, son serviteur inclinant légèrement la tête avant de s’exécuter. La coupe fut ensuite rapidement apportée par l’un des valets de Sieur Sanariel. L’une, pour Lyra, était d’une magnifique couleur et, celle de Corvus était légèrement plus rosée, montrant la présence d’une légère touche de sang dans celle-ci. Corvus appréciait boire le même liquide que ses convives, seulement, il tenait aussi à prendre sa dose quotidienne. Du sang humain, naturellement, qu’il obtînt par le biais des Forces Médicales Reikoise, en toute légalité, sans mettre en péril la vie de qui que ce soit. En plus de cela, il ne cachait absolument pas sa nature de vampire. Il en était même plutôt fier et, dans le pire des cas, il effrayait ses vis-à-vis, et, dans le meilleur, il arrivait à en faire des amis. Alors, autant dire que ces derniers fussent relativement rares. À ce jour, Corvus n’eut pas beaucoup d’amis, dame Cyradil, désormais Esprit, faisait partie de cette maigre liste.

    Durant la prise de parole de la Tovyr Leezen, le Cœur de l’empire se contenta de boire son verre, sans émettre le moindre son, si ce n’est le bruissement de la soie qu’il portât, frottant délicatement contre sa peau lisse et pâle. Il avait face à lui une personne douée d’un bon sens de la logique, voyant tout de suite où il voulait en venir. Seulement, il ne comptait nullement, pour l’instant, ouvrir un quelconque centre d’entraînement en dehors de la ville de Kyouji. Pas même dans la ville d’Ikusa, la capitale du Reike. Ainsi, il fit un léger sourire, s’étant légèrement plus détendu que lorsqu’il fût dans les souterrains de son manoir, en compagnie de la Tovyr. « C’est une excellente question que vous me posez là, Tovyr Leezen. » fit-il, laissant un léger rictus s’échapper d’entre ses lèvres lisses et légèrement recouvertes du cidre qu’il bût précédemment.

    « Comme nous l’avons souligné plus tôt, Kyouji est en proie à la culture républicaine. Quoi de mieux que d’établir un centre d’entraînement purement reikois pour contrer l’invasion passive de nos voisins ? Mais, ce n’est pas ici le seul objectif, non. Pour moi, Taisen est déjà suffisamment fourni en termes de camps d’entraînement, là où, à ma connaissance, ce n’est pas tellement le cas à Kyouji. Bien sûr, il y en a, mais pas autant. » déclara-t-il marquant une légère pause, reprenant une gorgée de son verre. « En plus de cela, tout comme vous, je suis originaire de Kyouji. J’ai envie de voir cette ville dans toute sa splendeur et, malheureusement, en ce moment, ce n’est absolument pas le cas. Je pourrais même ajouter que, je tiens à ce que ce soit vous particulièrement qui m’aidiez à construire ce camp d’entraînement et, cela tombe bien, vous êtes une Tovyr en place à Kyouji. J’aimerais que vous, vous apportiez votre patte personnelle et, peut-être qu’au fur et à mesure que le temps passe, nous arriverons à trouver un sujet parfait pour en faire un soldat de taille, tout comme le projet palladium de la République. Enfin, si nous arrivons un jour à percer le secret de cette technologie. » ajouta-t-il, calmement, terminant son verre aussitôt.

    « Et, dans le meilleur des cas, peut-être ces élèves pourraient être promis à rejoindre votre bataillon, qui sait. En bref, si j’ai choisi Kyouji, c’est non seulement parce que c’est ma ville de cœur, mais aussi parce que vous êtes la Tovyr en place. » continua-t-il, laissant un léger sourire se dessiner sur son visage à la pâleur surnaturelle. « Alors, qu’en dites-vous, Tovyr Leezen ? Voulez-vous vous joindre à moi pour ce projet purement personnel ? » demanda-t-il, sincèrement.

    « Par ailleurs, si vous le souhaitez, appelez-moi simplement Corvus. De ce que je sais, vous faites partie de la noblesse Reikoise et, moi aussi, alors inutile de faire des courbettes inutiles de la noblesse. Je déteste profondément cela. Tant que la courtoisie et la bonne entente règnent entre mes murs. »
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 259
    crédits : 665

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Mar 9 Avr - 20:23
    La clarté du futur Jorge-10



    ⚜

    Lyra avait reconnu du premier coup d'œil le point indiqué sur la carte par le Coeur. Ce dernier avait bien murit le projet jusqu'à son emplacement précis, prouvant à la Tovyr que Corvus ne venait jamais les mains vides, grand ubiquiste qu'il était. Or, l'endroit où le Coeur voudrait ériger ce camp d'entrainement était placé dans les quartiers sud de la vieille ville, aux abords du grande pace délaissée par les projets de reconstruction depuis cinq ans. Cette place avait autrefois accueilli l'imposante bâtisse de l'Etat-major royal de l'ancien régime. C'était là que les Tovyr des Draknys avaient leurs quartiers, au sud de Kyouji, mais dans l'enceinte des remparts.

    Lors de l'assaut final durant lequel Tensaï Ryssen avait pris la cité, le Tovyr de Kyouji s'était retranché dans ce forteresse qui avait finalement été rasée dans une déflagration telle qu'il ne resta rien de l'ancien Etat-major royal. Suite à la prise de la ville et à l'instauration de l'Empire Reikois, les Grand Officiers avaient pris leurs quartiers généraux au sein même du palais seigneurial, dans l'aile Est du complexe au centre de la cité. C'était bien mieux ainsi, évitant les trajets fastidieux entre le palais et l'Etat-major militaire.

    Quoiqu'il en soit, le Coeur avait pour projet d'exploiter de nouveau ce terrain délaissé de Kyouji, ce qui en somme était un aspect plus qu'intéressant dans ce qu'il proposait. De surcroit, Lyra était tout à fait disposée à effacer ce pan de l'histoire de la ville, tant les vestiges de l'ancien Etat-major lui évoquait de sombres remembrances. Autant exploité cet espace délaissé et faire oublier la tyrannie du dernier Tovyr royal de Kyouji.

    La Sénéchale pris donc une gorgée de cidre avant de répondre au Coeur, afin de murir sa réponse.

    - La déférence est louable et efficace quand elle ne se perd pas en phrases vides. Cita-t-elle pour rebondir sur la dernière remarque de son interlocuteur. Sans surprise, vous avez raison sur toute la ligne, Corvus. Je considère sous tous les aspects un tel projet et je n'y voit pas le moindre inconvénient. De facto, que vous m'en chargiez est perçu comme une marque d'estime que je ne saurai décliner. Elle renifla. A partir du moment où des fonds sont alloués au projet, je saurais le mener à bien. En l'occurrence, j'ai déjà un architecte en tête qui sera à même de mener à bien le projet, ainsi que quelques noms qui pourraient servir de premiers élèves. Ce que vous proposez là n'est pas seulement un centre d'entrainement, mais aussi un poids supplémentaire pour renforcer la dévotion de la population à ses institutions endémiques. Elle riva son regard dans celui de Corvus. Estimez l'affaire entre de bonnes mains. Et si vous avez d'autres sujets à aborder avec moi, j'y suis pleinement ouverte. Nouvelle gorgée de cidre doux. Il était vraiment bon.


    ⚜


    La clarté du futur 4e9dab10



    La clarté du futur Bfc9de11

    Tout savoir sur Lyra Leezen :
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Atticus Noble (Rebel Moon) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Milady (Les 3 mousquetaires) - Doug Stamper (House of Cards) - Thomas Shelby (Peaky Blinders) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (Game of Thrones) - General Grievous (Star Wars) - Vincent (Collateral) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Saruman (LOTR)
    Lyra's Theme :
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum