DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le Vent des Affaires InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 0:23Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    2 participants
    Aller en bas
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Dim 14 Avr - 11:48
    Le froid venant des montages situés à l’ouest de Courage s’abattait violemment sur la cité portuaire, emmenant avec les vents, la neige. Les nuages surplombant la ville parvenaient à flouer les quelques rayons solaires passant au travers. Arès Wessex, au début de l’après-midi, s’apprêta à quitter la Mairie, s’habillant de son manteau épais à l’épreuve du froid, pour se rendre au siège social d’une des grandes entreprises présentes sur le Sekai : Good Omens. Seulement, il fut interrompu par sa secrétaire de Mairie, qui s’adressa à lui la voix tremblotante, sans laisser ses prunelles de jade rencontrer le regard du demi-elfe.

    « Mon… monsieur le Maire… » Bafoua-t-elle, relevant légèrement la tête pour croiser le regard de son supérieur. « Le cocher… il est malade… Il… ne… peut pas vous conduire jusqu’à votre rendez-vous… » Ajouta-t-elle. Elle s’apprêtait à continuer mais, elle fut coupée par le Wessex, qui ne laissait aucune expression transparaître sur son visage barbu.

    « Hela est-elle prête, elle ? » Demanda-t-il froidement, tout en s’avançant légèrement vers son interlocutrice. Un léger rictus amer s’échappa d’entre ses lèvres, accompagné d’un sourire nullement sincère. « Dites-au cocher de venir me voir demain dans mon bureau. » Ordonna-t-il, toujours aussi froidement, avant de contourner la secrétaire.

    Sortant de son bureau, Arès descendit les escaliers de marbre menant à l’étage de l’immense édifice à l’architecture typiquement républicaine. En chemin, il croisa quelques-uns des fonctionnaires travaillant aussi bien dans les bureaux que dans l’entretien de la cité portuaire. Depuis qu’il eût été devenu Maire, il tenait à ce que la ville fût propre et bien entretenue, de ce fait, il avait légèrement augmenté les effectifs exécutant cela.

    Après ses quelques pas sur le sol marbré du hall de la Mairie, Arès sortit enfin de l’hôtel de ville pour se rendre juste à côté, sur une place réservée à son Griffon : Hela. La créature ailée, comme à son habitude, semblait être en train de se reposer. Mais, de son odorat affûté, elle sentit son maître arriver. Ainsi, la monture se dressa sur ses quatre pattes, puis, elle tendit ses ailes, dévoilant toute son envergure, s’étirant légèrement. Ses prunelles sombres se dirigèrent tout droit sur le Wessex, puis un léger cri s’échappa de son bec, alors qu’elle se baissa suffisamment pour permettre un accès simple à son dos.

    À côté d’elle, Marcus, le chef des Protecteurs d’Ébène, attendait patiemment et, en voyant le Maire arriver, il prit immédiatement la parole. « Monsieur le Maire. Hela est prête. Dois-je moi aussi me rendre à destination, accompagné de quelques gardes ? » Demanda-t-il sincèrement, s’écartant légèrement du passage d’Arès.

    « Oui, faites-donc ça. Mais n’entrez pas, restez simplement devant les portes du bâtiment. Je ne pense pas être en danger à l’intérieur. » Rétorqua-t-il, froidement, avant de reprendre. « Et faites vite, Marcus. » Ajouta-t-il, sans même prendre la peine de croiser le regard de l’humain.

    Arès ne perdit pas de temps et monta directement sur le dos de la créature à tête d’aigle, s’asseyant en califourchon sur cette dernière. Il posa délicatement sa main gauche sur l’arrière de la tête plumée, puis, il tira légèrement sur cette dernière, agrippant quelques plumes, pour indiquer à la créature qu’il fût temps de s’envoler. Les battements d’ailes de la créature balayèrent en des bourrasques la poussière l’entourant, puis, au même moment, elle s’aida de ses pattes griffues pour se propulser dans les airs, prenant quelques mètres d’altitude.

    Sillonnant le ciel surplombant la ville, Arès, sur le dos de sa prestigieuse monture dont peu pouvaient se permettre d’en acquérir une, se rendit en direction du siège social de Good Omens, entreprise pharmaceutique tenue par le Sénateur Soren Goldheart. Fort heureusement, il se rendait là-bas pour parler affaires et non pour parler politique, car, il était certain que si cette dernière était le sujet principal de leur conversation, les deux hommes d’affaires n’allaient pas s’entendre. Et puis, à part la famille Wessex, il n’existait pas beaucoup de politiciens ayant l’audace d’intégrer le courant politique des Optimates.

    Enfin, après quelques instants en vol, le Maire de Courage arriva enfin à destination, faisant atterrir sa monture sur le parvis de Good Omens. Descendant de celle-ci, il se rendit à l’intérieur du grand bâtiment, puis, il s’adressa directement à l’hôtesse d’accueil. Ainsi, voyant l’homme d’affaires arriver, elle ne perdit pas plus de temps et le mena directement au bureau du Sénateur Goldheart.

    Pénétrant à l’intérieur de l’immense bureau du Sénateur et Chef d’entreprise, Arès s’avança vers ce dernier, face à lui. « Monsieur Goldheart. C’est un véritable plaisir que d’enfin faire votre connaissance. » Fit-il, sans démontrer la moindre expression. D’ailleurs, il devait se forcer de se montrer un minimum sympathique envers le demi-ange. Un croisé avec les créatures célestes, cela le rebutait au plus haut point, mais, ça ne l’étonnait pas forcément compte tenu de la personne représentant cette famille à l’international. Mirelda. En plus, au teint de sa peau, il put facilement deviner ses origines Reikoise. Quelle horreur. Bon, Arès aussi avait des origines reikoise en plus d’être un hybride humain-elfe, mais, c’était différent.

    Enfin, il fallait tout de même se montrer courtois, Soren pourrait rendre ses affaires florissantes et surtout, le rendre encore plus riche qu’il ne l’était déjà. Et, c’était certainement réciproque, alors, autant faire bonne figure. Il se força légèrement pour lui tendre une poignée de main, avant de prendre place face à lui. Laissant ses prunelles azur rencontrer l’or des yeux de son vis-à-vis. « Je suis ravi de voir que nous ayons pu trouver un moment pour nous rencontrer. Pour tout vous dire, je ne suis pas là pour parler politique, mais affaire. » Déclara-t-il, marquant une légère pause, avant de reprendre. « Si cela vous convient, évidemment. Je pense que ce que j’ai à vous proposer nous sera bénéfique à tous les deux. » conclut-il, attendant désormais la réponse de son interlocuteur.

    Il le savait, Good Omens existait également au Reike, mais, pouvait-il produire ses médicaments sur le territoire Reikois directement ? Seul Soren pouvait lui fournir cette information.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Lun 15 Avr - 21:59
    Le vent des affaires
    feat. Arès

    Le Vent des Affaires Separa13

    Un nouveau maire occupait désormais le siège de Koraki Exousia, siège que l'hybride avait portant obtenu à la sueur de son front à force de sombres plans, de machinations obscures et d'habiles coups politiques. Oh, mais elle n'avait pas été la seule à saisir le côté obscur de la République pour en faire une force ; le syndicat du crime à l'époque et la pègre étaient pour Soren des tremplins inestimables qui avaient su être utilisés à bon escient aussi pour gagner un peu plus en pouvoir.

    Cependant, à contrario de la Vice-Présidente, il avait basculé du côté lumineux de la balance pour se montrer sous un ciel plus clément. Ce n'était pas la crainte qu'il cherchait à acquérir, mais la sympathie. Cela demandait certes des efforts d'empathie qu'il ne possédait pas naturellement mais l'intelligence émotionnelle, tout comme une lame qui s'affute, est une compétence qui s'apprend et s'exerce. Les plus grands dirigeants ne sont pas les plus intelligents sur le plan brut, mais les plus habiles socialement.

    Cette journée en tout cas allait mettre à rude épreuve certainement ses habilités diplomatiques. Un homme à fort caractère, optimate, Wessex et raciste se promenant à dos de griffon pour avoir l'air d'un héros allait rendre visite au siège de Good Omens. On disait de lui qu'il manipulait les foules comme un as et savait vous placer exactement là où il veut vous voir. Un emmerdeur, à jauger par la description et à vue de nez. Mais l'ange avait l'habitude des enfoirés, des arrogants, des rustres et des petits manipulateurs qui cherchaient sa faiblesse pour le coincer à son propre jeu. Il s'agissait aujourd'hui de paraître fringuant et digne, paré de riches atouts de directeur général, dossiers sous la main et lunettes au bout du nez. Son bureau s'ouvrit sur un quasi cinquantenaire balafré au look de capitaine pirate qui essayait tant bien que mal de se montrer affable. "C'est un véritable plaisir", disaient ses mots, "tu me donnes envie de vomir", criait son regard.

    Une poignée de main costaude vint écraser les jointures du demi-ange, contact physique désagréable qui lui permit d'avoir un aperçu très en surface de la psyché de son interlocuteur : du dégoût, de la méfiance, des interrogations, un tempérament calme cachant un double jeu. Soren attendit qu'il finisse de parler pour poser lentement ses documents sur son bureau, lentement retirer ses lunettes, accrocher une branche à une des poches de son manteau, puis lentement s'asseoir en face d'Arès.

    "Ne vous embêtez pas à paraître poli et porter un masque cordial, Wessex. Vous n'avez pas besoin d'employer les mots 'plaisir' et 'être ravi' quand vous m'exprimez tout le contraire rien que par votre langage corporel." Un sourire narquois gagna le sénateur. "Je me doute que vous n'êtes pas là pour parler politique, on se serait sûrement croisés au sénat et pas dans mon bureau à Courage où je suis trois fois l'an."

    Il avança sa chaise, posa ses mains sur le bureau.

    "Je suis ravi de vous rencontrer également selon votre notion de ravissement. Mais, les affaires se concluent quand les deux partis sont honnêtes. Je le serai avec vous, Arès, j'attends de vous une égale transparence. Je sais lire dans les yeux de ceux qui cherchent à m'entuber." Il se redressa un peu, sourit légèrement. "Cependant, je serai ravi que nous parvenions à un accord commercial ou amiable, bien que mes malencontreuses origines hybridées ont l'air de vous révulser. N'êtes-vous pas dans la même situation, cependant ? Nous voilà déjà sur un pied d'égalité."

    Il laissa un court silence planer.

    "Je vous écoute, Wessex."




    Le Vent des Affaires C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Mar 16 Avr - 17:50
    Une poignée de main qui répugnait le Wessex, non seulement, car il serrait la dextre d’un sénateur réformateur, mais aussi, car ce dernier n’était point un humain, en plus d’être à moitié Reikois.

    Au moins, son interlocuteur ne sembla pas vouloir qu’Arès garde ce masque qui ne lui sied visiblement point. Un masque que, malgré les apparences, le demi-elfe détestait porter. Il était du genre à être honnête et direct, lorsque son interlocuteur pouvait être facilement influençable. Or, là, ce n’était pas le cas. Soren était bien plus malin que bon nombre de républicains et, force était de constater que le demi-ange était un politicien reconnu sur tout le territoire et au-delà des frontières. En plus de cela, le Goldheart semblait être capable de lire sur les mouvements corporels. La concentration serait de mise durant cette entrevue, il n’y en avait pas le moindre doute.

    Le Wessex s’avança vers le bureau du directeur de Good Omens, de manière à ce qu’il pût déposer ses bras sur le meuble de bois noble. Il scruta brièvement, de ses prunelles océaniques, son interlocuteur, pendant que ce dernier lui parlait. Bien sûr, il l’écoutait attentivement et, même, il épiait le moindre des mots sortant d’entre les lèvres du demi-ange.

    Fort heureusement, le demi-elfe à la chevelure foncée n’avait pas la moindre intention de discuter politique avec le Goldheart, autrement, il savait qu’aucune affaire ne pouvait être conclue. Ce qui serait fâcheux, car non seulement, des contrats avec Good Omens pouvaient être très lucratifs pour les deux hommes d’affaires, mais aussi, il ne s’était pas déplacé jusqu’ici inutilement. Il était Maire, il n’avait pas de temps à perdre et devait prédire le moindre de ses mouvements afin d’optimiser son temps.

    Évidemment, malgré les apparences, Arès savait se montrer honnête, surtout lorsque l’argent était en jeu. En plus de cela, il n’avait aucune raison de piéger son interlocuteur, ce serait simplement stupide de sa part, or, ce n’était pas parce qu’il était un Optimate, qu’il était stupide.

    Après ce court silence, les prunelles d’azur du demi-elfe, alors que les traits de son visage restassent stoïques, glissèrent jusqu’aux orbites d’or du Sénateur. Pas un sourire, rien, il ne voulait pas laisser la moindre expression s’échapper, même si c’était impossible. Il ne voulait pas se laisser trahir par son langage facial ou corporel, surtout si son interlocuteur savait les repérer.

    « Comme vous le désirez, Sénateur Goldheart. Toutefois, c’est toujours intéressant de rencontrer un Sénateur et homme d’affaires tel que vous, croyez-moi. » Répondit-il. Mentait-il impunément à son interlocuteur ? Eh bien, non. Il savait faire la part des choses. Ce n’était pas pour autant qu’il apprécierait son interlocuteur, mais il pouvait reconnaître être face à un homme relativement doué, surtout pour un être de sa race.

    « Alors, si vous pouvez lire dans mes yeux, vous voyez certainement que je n’ai aucune intention de vous entuber ou de vous trahir. Je ferai preuve d’une totale transparence, soyez-en certain. Après tout, ce n’est pas parce que nous sommes des hommes politiques que nous cherchons forcément à anéantir autrui, n’est-ce pas ? » Ajouta-t-il, marquant une légère pause, laissant un léger sourire apparaître en un éclair sur son visage. « Et puis, vous le savez certainement mais, je ne me déplace pas pour rien. La proposition que j’ai à vous faire nous sera profitable à tous les deux, comme je vous l’ai dit. » Continua-t-il, marquant une légère pause, tout en se redressant dans son fauteuil, laissant sa colonne vertébrale épouser parfaitement les courbes de celui-ci.

    « Vous n’êtes pas sans savoir que je suis propriétaire de différents chantiers navals présents sur la ville, mais aussi d’une entreprise spécialisée dans le commerce maritime : Wessex Maritime. Elle joue un rôle crucial dans le secteur maritime, livrant en priorité à Mael et à Ikusa. Mais aussi, elle est présente sur le Lac Rebirth, bien que la navigation y soit légèrement compromise ces derniers temps. En tout cas, je suis aussi capable de faire acheminer des marchandises à Kyouji. » Fit-il, marquant une légère pause, portant sa main droite sous son menton.

    « De ce que j’ai compris, Good Omens est basé sur tout le Sekai. Cependant, je suppose qu’étant donné la localisation du siège social dans lequel nous nous trouvons, il peut être parfois délicat d’exporter vos marchandises par voie terrestre, surtout avec la Pègre et les potentiels dangers traînant sur les voies principales. Je ne sais pas si vous avez déjà subi des pertes à ce niveau-là, mais ce n’est pas agréable. » Ajouta-t-il, faisant une nouvelle fois, une légère pause.

    « J’aimerais donc vous proposer un partenariat entre Good Omens et Wessex Maritime, pour l’exportation de certaines de vos marchandises. La mer est bien plus sûre, surtout maintenant que nous avons un certain contrôle sur l’île de Kaizoku. En plus de cela, j’assure la sécurité de mes Galions marchands avec bon nombre d’autres navires en escorte, ce qui assure l’arrivée à bon port et, contre la potentielle menace des pirates. » Continua-t-il, glissant une nouvelle fois ses prunelles océaniques dans les pépites de son interlocuteur, le fixant du regard.

    « Qu’en dites-vous, Sénateur Goldheart ? Bien entendu, nous pourrons discuter des modalités par la suite, si vous considérez ce partenariat utile pour vous. Mais, je suis certain que nous pourrons amasser beaucoup d’or. » Conclut-il, sans dessiner le moindre sourire sur son visage de demi-elfe légèrement marqué par les combats et traversé par une balafre.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Ven 19 Avr - 19:55
    Le vent des affaires
    feat. Arès

    Le Vent des Affaires Separa13

    S'il y avait méfiance à avoir envers le Wessex, Soren sentit qu'il était plutôt sincère dans les propos qui suivirent. Il n'avait pas besoin d'apprécier son collaborateur pour que les affaires marchent, juste qu'il constate le professionnalisme du sénateur angélique quand la situation l'impliquait, surtout quand on venait force de proposition.

    "Pas besoin d'être homme politique pour faire des coups foireux envers les uns ou les autres." Il rendit l'espèce de bref sourire que lui avait adressé Arès, mais en un peu plus appuyé. "Très bien. Poursuivez, je vous prie."

    Et attentivement, presque religieusement, il écouta l'exposition marchande que le Wessex faisait de sa compagnie. Tandis que l'autre blondinet au sang-mêlé grattait sa barbe, le directeur d'entreprise acquiesça.

    "En effet, intéressant. Mais Kyouji est ma ville de naissance, c'est bien le premier endroit hors République où j'ai implanté Good Omens. Ce n'est pas tant là-bas que j'ai besoin d'exporter. Mais en effet, vous me faciliteriez la vie pour Mael et Ikusa. Taisen, aussi. On a à peine une ou deux enseignes là-bas."

    Bon, au moins le nouveau Maire s'était bien renseigné. Ou il avait lu attentivement les dossiers de sa ville, ou Koraki lui en avait touché deux mots avant de passer le pouvoir. Par contre, à la mention de la Pègre, l'ange contint le rictus qui allait étirer ses lèvres.

    "Ah, la Pègre, oui... Sacré emmerdeurs, ceux-là, en effet..." Ils aident totalement à l'exportation de mes marchandises contre services et à la dispersion de mes drogues les plus chères. J'ai presque envie de lui dire. Juste pour la blague. Non, restons sérieux. "On a pas trop subi de pertes cependant. Je sécurise mes livraisons avec des mercenaires et du personnel formé payé pour ça."

    Demi-mensonge, demi-vérité. Ça fera bien l'affaire pour le Wessex. Pourvu qu'il ne trempe pas lui aussi dans la Pègre pour qu'il ne connaissance le nom étranger sous lequel agissait Good Omens dans celle-ci. Après tout, peut-être qu'il avait dit ça pour tester le PDG ?

    Visage de pierre continua sa proposition commerciale avant d'attendre une réponse de Soren, les yeux bleus comme les mers qu'il parcourait brillants d'on-ne-savait quelle lueur.

    "Je n'ai pas tellement besoin d'amasser plus d'or, Monsieur Wessex. Je suis déjà suprêmement riche." Il sourit, d'un sourire narquois que son interlocuteur n'allait certainement pas apprécier. "Bien que le passage des titans a foutu un sacré coup aux finances. Cependant, pourquoi pas ? Mais que cherchez-vous, vous, dans ce partenariat ?"

    Il observa Arès par en-dessous, le menton appuyé contre ses mains jointes.

    "La richesse ? Vous n'en avez pas assez ? Plus de pouvoir ? Un contrôle sur l'import et l'export de mes marchandises ? Un sincère partenariat pour vous rendre utile auprès d'une entreprise qui enrichit votre ville ? Faire un coup de promotion pour la ville de Courage ou Wessex Maritime ?"




    Le Vent des Affaires C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Sam 20 Avr - 13:37
    Le Sénateur angélique et directeur de Good Omens disait vrai. Il n’y avait point besoin d’être politicien pour trahir avec qui l’on pouvait être amené à travailler. Malgré tout, le Wessex, en dehors de la politique et, surtout dans cette condition précise, n’était pas là pour porter de coup foireux à son interlocuteur. Il n’aurait même pas pris la peine de se déplacer sinon. Mais bon, cela, il l’avait déjà fait comprendre par les précédents mots qu’il eût prononcés avec sa rare sincérité. Il avait déjà atteint un sommet, du moins, celui qu’il visât, alors, ce serait plutôt à lui de se méfier des autres et non l’inverse. D’ailleurs, Arès restait toujours sur ses gardes.

    Il était assez impressionnant pour Arès de voir à quel point l’ange bâtard écouta ses paroles. Il en était même pendu à ses lèvres. Un moyen d’essayer de troubler le demi-elfe ? Peut-être, mais cela ne marcha point et, même plus, il prenait un certain plaisir à discuter avec lui. Il profita néanmoins de la dernière prise de parole de son interlocuteur pour lui-même répondre.

    « Tout à fait ! Depuis Ikusa, vous n’aurez aucun mal à faire transiter vos marchandises jusqu’à Taisen. Même si, pour cette dernière, au vu de sa localisation désertique, ce ne sera plus vraiment de mon ressort. Sauf si, vous avez besoin d’hommes pour acheminer vos marchandises, je serai ravi de vous laisser vous payer les services de mes Protecteurs d’Ébène. Même si, je ne doute pas que vous avez déjà tout le nécessaire sur place. » Avoua-t-il, restant toujours de marbre mais, beaucoup moins froid qu’à son arrivée.

    Les Protecteurs d’Ébène, moyennant finances bien entendu, seraient d’excellents escorteurs pour les marchandises du Goldheart. Enfin, pour cela, la décision appartenait au Sénateur angélique et non au Maire elfique.

    Et puis, le Sénateur vint tout juste d’avouer qu’il usât déjà de personnel spécialisé pour l’escorte de ses marchandises terrestres. C’était parfait.

    Et, la Pègre dans tout ça… De sacrés emmerdeurs, en effet. Le Goldheart était certainement loin d’imaginer qu’Arès possédât un réseau de maisons closes au sein de la République. Enfin, en attendant le retour de Koraki qui, il l’espérât sincèrement, reviendra au plus vite dans cette ville, non pas pour être Mairesse.

    À cela, le Directeur de Wessex Maritime n’avait rien de spécial à ajouter, ne voulant point s’aventurer sur le terrain houleux de la Pègre. Surtout avec un Sénateur susceptible de la lui faire à l’envers, même s’il n’avait pas l’air d’être comme ça. Enfin. Méfiance était le maître mot dans les affaires.

    Vint ensuite bon nombre de questions de la part du Sénateur Réformateur. Que cherchait exactement le Wessex dans ce partenariat commercial. Eh bien, Soren l’avait lui-même deviné : Un sincère partenariat pour se rendre lui-même utile auprès d’une des entreprises les plus florissantes de la ville, mais aussi, une promotion pour la ville de Courage, à l’étranger.

    Arès n’était peut-être qu’un simple Optimate cherchant la suprématie de la République, il savait l’importance de l’opinion publique sur sa ville et sur lui. Si ce dernier allait en son sens, alors, sa notoriété ne ferait que croître et, peut-être qu’enfin, le Conseil des Sages de la famille Wessex l’accepterait dans leurs rangs, malgré sa bâtardise plus que prononcée.

    Toujours de marbre, sans le moindre sourire, le Maire se vautra légèrement dans son fauteuil, la courbure de son dos épousant celle de ce dernier. Il joignit ses mains, qu’il posât juste devant lui, sur le bureau fait de matières nobles du demi-ange. Ses prunelles océaniques se baladèrent quelques instants sur ce qui l’entourait, avant de finalement revenir dans les pépites d’or de son interlocuteur.

    « Oh si, vous le savez, je suis particulièrement riche. Et encore plus depuis que je suis devenu le Maire de cette ville qui, je l’espère, deviendra la plus florissante de la République, devant Liberty. » Fit-il, marquant une légère pause, laissant un bref sourire se dessiner sur son visage. « Tout comme le pouvoir, je pense être à mon apogée, ne visant ni le Sénat, ni la Présidence. » Ajouta-t-il, dissipant aussitôt ce léger sourire.

    « Vous l’avez deviné. Je souhaite sincèrement me rendre utile pour les autres entreprises présentes à Courage. D’autant plus que Good Omens et certainement l’une des entreprises possédant le plus riche capital de la ville, avec Wessex Maritime, les autres entreprises Wessex, et celle des Genova. » Avoua-t-il, avec la plus grande des sincérités.

    « Pour ce qui est de faire un coup de promotion à mon entreprise, je n’en ai nullement besoin. Je préfère moi-même choisir avec qui je travaille. Par contre, pour la ville, vous visez juste aussi. Non pas que je souhaite voir des étrangers dans ma ville, mais pour montrer qu’elle est l’une des plus puissantes, si ce n’est la plus puissante de la République. » Continua-t-il, faisant une légère pause, observant son interlocuteur, puis reprenant. « Tout cela pour vous dire que, je n'ai vraiment aucune mauvaise intention. D’ailleurs, si cela vous convient, nous pourrions peut-être nous rendre au Port Blaiddyd, afin que je vous montre les divers navires qui, à l’avenir, transporteront vos marchandises. » Conclut-il, un léger sourire revenant sur son visage elfique.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Sam 27 Avr - 19:37
    Le vent des affaires
    feat. Arès

    Le Vent des Affaires Separa13

    Ce Arès semblait assez ennuyeux, pour tout dire. Transparent comme de l'eau, prévisible, fade. Sans goût, sans saveurs.

    "Les Protecteurs d'Ébène ? Je ne sais pas de qui il s'agit, mais je ne crache clairement pas sur un peu d'aide gouvernementale pour les affaires."

    Soren sourit poliment à la statut de marbre balafrée et moustachue en face de lui. Quelque chose au fond de lui lui disait qu'un petit verre d'absinthe chacun ou une fumette herbeuse rendrait l'interaction un poil plus ludique pour l'ange.

    "Ravi de savoir que vous aussi, vous vous complaisez dans richesse et pouvoir. Vous n'êtes qu'un simple être humain après tout. Enfin, à moitié." Son sourire devint rictus. S'il pouvait jouer sur sa nature angélique, il était moitié humain lui aussi. Pourtant, il sentait ici le fossé qui les séparait tous les deux. "Je salue vos efforts pour enrichir Courage, en tout cas. Je n'ai pas l'impression que Koraki était autant investie dans cette ville lors de son mandat de maire ici. Le pouvoir l'appelait ailleurs depuis trop longtemps."

    Montrer ses navires. Bah ! Pourquoi pas ? Soren n'y connaissait foutrement rien au niveau maritime. Il faudrait d'ailleurs se renseigner un peu plus, puisqu'il s'agissait d'une des principales forces de la nation. Mais bon... pourquoi s'emmerder avec la mer quand on peut allègrement voler au-dessus des flots, effleurer sa surface du bout des doigts, la peau caressée par le soleil ?

    "Eh bien, c'est si gentiment proposé..." avança Soren en se relevant de son bureau où il avait l'impression de s'encroûter depuis l'aube, "ça me permettra de concrètement visualiser ce partenariat. Mais j'aime les finir arrosés, pour saluer l'amitié."

    Une invitation sincère à s'en boire une ou deux après cette petite visite de courtoisie aux jolis engins aquatique du Wessex.

    Ils sortirent de la bâtisse pour tomber sur un griffon. Soren se marra un coup.

    "Original. Vous m'aviez pas l'air du genre tape-à-l’œil pourtant, mais à dos de ça on risque pas de vous manquer." Il déploya ses ailes. "Vous croyez que votre bestiole est aussi habile qu'un ange dans les airs ?"

    Un petit air malicieux au fond du regard, le sénateur s'envola d'un coup d'ailes qui balaya vastement le sol.




    Le Vent des Affaires C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Dim 28 Avr - 19:12
    Les Protecteurs d’Ébène. Ils étaient la milice d’Arès, mais ça, c’était son petit secret.

    « Les Protecteurs d’Ébène sont ma garde personnelle. Enfin, si je peux les appeler comme cela… Quoi qu’il en soit, ils n’ont absolument rien à voir avec le Gouvernement Républicain. Je les paie et les entretiens moi-même. C’est un coût, je vous l’accorde. Mais, ils sont très efficaces, croyez-moi. Moyennant finance, je peux vous en laisser quelques-uns pour tout type de transport. » Répondit-il, toujours aussi froidement, laissant planer le doute sur ses dernières paroles. Parlait-il de trafic illégal ? Totalement, oui.

    Finalement, le Goldheart avait beau être un membre de la famille de cette stupide présidente, il avait l’air beaucoup plus intelligent qu’elle. Ce n’était pas compliqué, de toute façon. Simplement, il regrettait de devoir faire trop attention à ses paroles avec le demi-ange, peut-être auraient-ils réussi à s’entendre. Bien sûr, sans aborder le sujet de la politique.

    « Un simple Être Humain ? C’est vous qui le dites. » Fit-il, froidement, encore et encore. « Chacun ses priorités. Koraki avait certainement une plus grande ambition politique que moi, bien plus tôt, disons-le. Et, nous n’avons pas eu la même vie. J’ai grandi à sous le joug d’une famille Optimate. Je ne vise absolument pas la Présidence, du moins, pour l’instant. Je dois déjà faire de Courage une ville montrant la force de la culture républicaine. Et, pour se faire, j’ai bon nombre de projets qui, je l’espère, aboutiront. » Continua-t-il, tout en laissant son regard océanique glisser dans l’or de son interlocuteur.

    Suivant les mouvements du directeur de Good Omens, Arès se leva à son tour, laissant la soie de ses vêtements frotter contre sa douce peau elfique, dans un bruissement léger comme le vent. Enfin, il fit un bref sourire à son interlocuteur.

    « Bien évidemment. Je sortirai mes meilleurs alcools pour l’occasion. Nous irons sur le toit de la tour Wessex, si vous le désirez. Je suis sûr qu’un demi-ange tel que vous saura apprécier la vue qu’elle offre. » Répondit-il, une légère flamme passant dans son regard océanique. Finalement, malgré leur opposition politique, Soren et Arès avaient bien plus de point commun qu’ils ne le pensassent. Le fait qu’ils fussent tous deux des bâtards de grande famille, un mélange de race et, nés d’un parent reikois.

    Sortant enfin de la bâtisse, Arès arqua un sourcil en entendant le ricanement du Sénateur Goldheart. N’avait-il jamais vu de Griffon ? Pivotant finalement son visage vers son interlocuteur, il lui fit un léger sourire, cette fois-ci et, pour la première fois, bien appuyé. Tandis que ses prunelles océaniques scrutèrent les traits faciaux du demi-ange.

    « Moi, pas tape-à-l' œil ? Vous n’avez pas encore vu mes Navires. » Avoua-t-il, un léger rictus s’échappant d’entre ses lèvres. « J’espère bien qu’on ne me rate pas. J’aime que le peuple puisse profiter pleinement de ma superbe. » Ajouta-t-il, ricanant encore légèrement. Il riait, mais il était bien plus que sérieux. Bon, il n’aimait pas pour autant se donner en spectacle, mais pour lui, c’était un crime de cacher un si bel homme.

    « Plus sérieusement, je vous présente Hela. Elle m’a été offerte par mon père lorsque j’eusse accompli mon second cursus à l’Académie Magic. Elle m’est entièrement loyale, et ce, depuis treize longues années. » Déclara-t-il, s’avançant vers le Griffon pour y déposer une main dans son plumage de jais.

    Hela, pour saluer le Sénateur, laissa un léger cri s’échapper de son bec, puis inclina légèrement la tête. Montant finalement en califourchon sur le dos de la créature ailée, le Maire laissa une nouvelle fois ses prunelles glisser jusqu’au visage du demi-ange.

    « Pour ce qui est de votre question… » Fit-il, regardant le Sénateur s’élever dans le ciel d’un simple battement d’aile. Il n’eut même pas le temps de répondre. « Aurait-on enfin trouvé quelqu’un de plus arrogant que moi, Hela ? » Murmura-t-il, écoutant le léger cri en réponse. Connaissait-il le sens de la réponse du Griffon ? Absolument pas. Il serait peut-être efficace pour le Maire que de pouvoir communiquer avec lui, non ?

    Enfin, caressant le dos de la créature à l’aide de la paume de sa main, Arès fit comprendre à cette dernière qu’il fût temps de s’envoler. D’un battement d’aile, Hela s’envola, puis, d’un second, elle fendit le ciel surplombant la magnifique cité portuaire. Rapidement, le Wessex arriva au Siège Social de Wessex Maritime.

    Déjà sur place, le Sénateur Goldheart attendait sur les quais. Le Griffon se posa juste à côté de lui, laissant un cri strident s’échapper en direction de l’ange. Arès descendit, rejoignant Soren, un léger sourire dissimulé sous son visage elfique.

    « Vous avez fait vite. » Fit-il, froidement, avant de reprendre. « Bienvenu au Port Blaiddyd, chantiers navals et Siège Social de Wessex Maritime. J’espère que le cadre vous plaît. » Ajouta-t-il, alors qu’en réalité, il n’en avait rien à faire. Enfin, c’était plus par politesse qu’il le demandât.

    « Bien, allons-y. Je vais vous faire visiter mon plus gros galion, celui qui transportera prochainement vos marchandises, je l’espère. » Annonça-t-il, tout en se mettant en marche en direction du quai vers lequel était amarré le Splendor Oceanicus,.

    Une fois devant le Navire, magnifique galion dont la coque était complètement noire, sur laquelle était dessiné l’emblème familial du Maire, qui n’était pas le même que celui de la famille Wessex, Arès laissa ses prunelles azur scruter son navire, puis les fit glisser vers le visage de Soren. Un léger sourire décorait son visage.

    « Le Splendor Oceanicus,. C’est une réplique du premier navire qui, malheureusement, a connu un destin tragique. J’ai tenu à garder ce nom, car c’était le galion favori de mon paternel. Voulez-vous monter à bord ? » Demanda-t-il, sincèrement, tandis que devant eux, les employés chargeaient de la marchandise.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 8 Mai - 17:46
    Le vent des affaires
    feat. Arès

    Le Vent des Affaires Separa13

    Hela, que la bête s'appelait. Bah, pourquoi pas ? Soren aimait bien les animaux, bien qu'il n'en possédait pas. Autant en dresser un pour parcourir les cieux quand on avait pas soi-même des ailes ! Peut-être est-ce une chose qu'il aurait dû envisager de l'époque où ses ailes étaient déformées, décharnées, pitoyables. Handicap de naissance. Il avait cependant préféré user de l'ingénierie d'un de ses camarades de la Magic à l'époque pour se fabriquer un système de soutien pour ses ailes ; un sacré bazar à accrocher autour de la taille et dans le dos, lourd comme pas possible mais qui avait permis au Soren de ce temps de quitter la terre ferme pour voler - ni très longtemps, ni trop haut - de ses propres ailes.

    Quel plaisir c'était donc, d'être si agile dans les airs ! Loin de lui cette sale période. Plus que "réparées", ses ailes étaient devenues sublimes, extrêmement grandes pour un ange - ou une valkyrie - et d'un éclat doré comme si le plumage portait le soleil en lui. Un superbe résultat d'une opération magique et chirurgicale éprouvante et sur plusieurs jours.

    L'ange entendit le griffon piaffer loin derrière lui. Hela allait moins vite. Finalement, c'était lui le premier sur place à attendre le maire, tout en faisant déjà quelques pas pour admirer la flotte, ses grandes ailes traînant derrière lui. Beaucoup de navires, certains impressionnants par leur construction, d'autres passe-partout.

    Tandis que ses yeux dorés passaient sur chacun d'entre eux, Arès et sa bête atterrirent derrière lui et le demi-elfe parlait à nouveau d'un ton froid, neutre et absolument contradictoire avec ses paroles qui se voulaient chaleureuses. Le sénateur se retourna, mains sur les hanches.

    "Arès, si vous voulez paraître poli, faites au moins l'effort d'améliorer votre jeu d'acteur. J'ai l'impression de vous faire chier depuis que vous êtes venu dans mon bureau et j'ai bien compris qu'on est que là pour faire affaire, pas pour être des alliés qui s'accordent comme des violons." Son ton de voix n'avait rien d'agressif, mais plutôt... entre la moquerie et le désabusement. "J'espère que boire un coup vous enlèvera le balais du cul !"

    Oups, c'était sortit tout seul. Soren sourit.

    "Je plaisante. Soyez un peu plus détendu, je suis sincèrement curieux de découvrir votre flotte."

    Arès le mena donc au Splendor Oceanicus, un bien beau galion qui aurait de quoi empaqueter et embarquer avec lui de nombreuses caisses de médocs et autres joyeusetés.

    "Oh. Le précédent a coulé, j'imagine ?" Il fit un signe au maire. "Après vous. Je crois que je ne suis jamais monté dans un bateau de ma vie. Mon truc c'est la terre et les airs, pas tant la mer."




    Le Vent des Affaires C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Mer 8 Mai - 23:15
    Écoutant les paroles du bâtard Goldheart et, la véracité de ses propos, Arès sortit enfin le balais qu’il avait dans le cul, laissant son visage elfique se fendre d’un léger sourire à la remarque de son interlocuteur.
    Décidément, il avait face à lui un homme politique et homme d’affaires plus que direct, tout comme lui, à vrai dire. Il avait l’impression d’être face à un miroir. Souriant donc à son interlocuteur, le Wessex glissa ses prunelles océaniques dans les pépites de son interlocuteur, puis ria légèrement, avant de prendre la parole.

    « Finalement, nous avons beaucoup de similitudes, n’est-ce pas ? Bâtard d’une Grande Famille, né d’un parent Reikois, de grands hommes d’affaires républicains. Je n’ai aucune raison de vous détester, tout comme je n’en ai pas forcément de vous apprécier. Mais, par contre, ce que j’apprécie, c’est votre sens des affaires et l’or que je vois dans notre entente mutuelle. » Rétorqua-t-il, plus détendu et, maintenant ce bref sourire sur son visage balafré.

    « J’espère en toute sincérité que ma flotte saura vous convaincre, Sénateur. J’aime que les personnes avec qui je travaille apprécie mes Navires, c’est quelque chose d’important pour moi. La qualité du service, c’est ce qui fait toute l’essence de mon entreprise. Pour vous rassurer, depuis que j’ai ouvert le marché de Wessex Maritime à davantage de clients, je n’ai jamais eu d’avis négatif. Globalement, tous mes bateaux sont faits pour protéger les marchandises et pour assurer que toutes arrivent à destination. » Avoua le demi-elfe, tournant désormais la tête vers son Galion.

    Le Maire, accompagné du Sénateur Goldheart, monta sur l’imposant Galion à cinq mâts. Il était un bijou de technologie elfique, bien plus performant que le précédent, tout en gardant la même conception. Bien que le Wessex n’appréciât pas spécialement son paternel, Nuvian Wessex, il ne pouvait que reconnaître sa part de génie architectural.
    Il n’avait rien à redire de négatif sur ce navire, vraiment, si ce n’est qu’il était un peu trop sombre, ce qui, bien évidemment, ne plaisait pas à tous. Mais, Arès l’aimait ainsi, sinon, il ne l’aurait pas reconstruit tel quel.

    Plongeant désormais ses prunelles océaniques dans le regard de son interlocuteur, tandis que tous deux continuèrent leurs marches en direction du pont supérieur, Arès fit un bref sourire, s’étant bien détendu.
    « Le premier n’a pas vraiment coulé… En fait, c’est une longue histoire. Mais, celui-là est complètement neuf oui. J’ai tout de même tenu à garder les plans de conception de mon père, qui ont permis au premier Splendor Oceanicus de tenir plus de quatre siècles sur les flots. J’espère sincèrement que celui-ci sera capable de reproduire de telles performances. Mais, je n’en doute pas une seule seconde, puisque c’est moi qui l’ai fait construire. » Déclara le demi-elfe, continuant de marcher.

    « Alors, c’est votre première fois sur un Navire ? Je vous proposerai bien de mettre en mouvance le Galion, mais ce n’est pas aussi simple que ça. Par contre, j’ai des navires moins difficiles à manœuvrer, si vous voulez faire un bref voyage le long des côtes par la suite. Je suis sûr que vous y prendrez goût. » Fit-il, un bref sourire taquin, presque provocateur, à l’encontre du bâtard Goldheart.

    Arès conduisit Soren dans les cales arrière du Navire, là où les appartements du Commandant et du Capitaine étaient situés, mais aussi les marchandises les plus importantes. Ouvrant une porte en acier, le demi-elfe dévoila la cabine la plus sécurisée de tout le Galion. Une véritable cage faite d’épais mur en acier, capable de résister à une potentielle explosion.
    « C’est ici que seront vos marchandises, Sénateur. Cette pièce est un véritable coffre-fort. Même une explosion ne suffirait pas à percer l’acier. Enfin, après, ça dépend quel genre d’explosion, bien entendu. Si j’aime mettre les marchandises importantes dans cette pièce, c’est bien parce qu’en cas d’attaque, personne ne peut l’ouvrir sans l’emprunte magique du commandant des lieux, qui lui, essaie de rester hors de portée. Si le navire doit couler, alors les marchandises coulent avec et, ainsi, les pirates ne peuvent pas s’emparer des marchandises. » Expliqua-t-il, laissant le temps à Soren de digérer les informations et d’éventuellement répondre, avant de finalement retourner à l’extérieur.

    « C’était une visite rapide mais, je pense vous avoir montré l’essentiel. Je vous laisse le choix. Voulez-vous en voir davantage ou, préférez-vous aller boire un verre au sommet de la tour Wessex ? » Demanda-t-il, tout en épiant la réaction de son interlocuteur, laissant ses prunelles océaniques détailler le visage de celui-ci.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Mer 22 Mai - 22:22
    Le vent des affaires
    feat. Arès

    Le Vent des Affaires Separa13

    Clairement, les galions et la flotte, c'était sa came au Wessex. Il avait des étoiles dans les yeux quand il en parlait, comme un gamin. Cependant, avait-il juger nécessaire de rappeler le sang mêlé des deux protagonistes ainsi que l'intérêt purement commercial qu'il portait à la collaboration ? Ah ! Pas que ça dérangeait Soren, les relations platoniques et emmerdantes dans le simple but de servir des intérêts matériels, c'était bien son truc, par le passé. Mais maintenant qu'il avait acquis tout le confort dont il avait besoin, c'était les hommes, les femmes qui se tenaient à ses côtés qui l'intéressaient.

    Le sénateur angélique l'écoutait parler distraitement : pas qu'il s'en foutait, mais il n'avait clairement pas la même passion que le maire de Courage. Il étudia les cordages, les mâts, les vastes voiles de tissu solide et luxueux, le bois ciré sous leurs bottes, la construction en elle-même : solide, fiable.

    "Bel ouvrage. Mais un bref voyage sur les côtes avec moi à la barre risque de finir six pieds sous l'eau. J'ai bien peur d'être un piètre navigateur."

    Il sourit à Arès, le regard empli d'un défi.

    "Cependant, si vous n'avez pas peur de voir un de vos petits navires couler..."

    Enfin, le principal intéressé par toutes ces histoires le mena dans une cabine en acier renforcé, sûrement imprégnée de magie, où le Wessex assura que les marchandises seraient en parfaite sécurité. Le sénateur observa dans les moindres recoins l'endroit désigné, même s'il était déjà plus ou moins convaincu par la chose.

    "On commencera par de petites commandes de médicaments d'abord. Réapprovisionnements de boutiques, trucs de ce genre. Juste pour bien tester tout ça, vous voyez ?"

    Il se tourna vers l'humain aux traits vaguement elfiques - ses origines n'étaient pas des plus flagrantes, que l'on se l'admette, il avait plus la gueule d'un mec lambda qu'on pouvait croiser dans la rue contrairement aux traits fins, anguleux et bien dessinés des elfes - pour lui adresser un sourire narquois. Signature naturelle de Soren.

    "Au sommet de la tour Wessex ? Ah, et pourquoi on ne boirait pas un coup en naviguant ? Menez-moi vers une de vos embarcations plus facile à manœuvrer !"




    Le Vent des Affaires C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Maire de Courage
    Maire de Courage
    Arès Wessex
    Arès Wessex
    Messages : 76
    crédits : -142

    Info personnage
    Race: Humain - Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Mauvais
    Rang: A
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3623-ares-b-wessex-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3726-le-carnet-d-ares-chronologie#34928
  • Jeu 23 Mai - 17:43
    Le Maire de Courage se permit de laisser un léger rictus s’échapper d’entre ses lèvres, en réponse à la remarque de son interlocuteur. Son visage se fendit d’un faible sourire, tandis que les azurites d’Arès étaient ancrées dans le regard doré du Goldheart. Ce n’était pas un sourire moqueur, simplement, il ne pouvait qu’avouer que tout le monde ne pouvait pas être un excellent navigateur. Chez Arès, c’était inné, personne ne lui avait appris, seulement un pirate avait parfait ses talents de Capitaine de Navire.
    « Je vous remercie, je m’arrache bien souvent les cheveux de la tête pour parvenir à parfaire la conception de mes navires. Autrement, je pense avoir l’un de mes petits navires que je peux éventuellement sacrifier pour que vous… puissiez-vous essayer à la navigation. Bien entendu, un bateau, quelle que soit sa taille et son envergure, reste un véhicule de navigation très coûteux. Je serai là au besoin. » Rétorqua le bâtard des Wessex, maintenant un faible sourire sur son visage elfique, pas trop appuyé non plus.

    Bien entendu, le directeur de Wessex Maritime ne s’attendait pas forcément à ce que son vis-à-vis eût envie de conclure de gros contrats avant même d’avoir testé les talents de la flotte du Maire. Ce qui, était tout à fait logique, quand on y réfléchissait. Même Arès, lorsqu’il concluait des contrats avec des entreprises pour la première fois, n’était pas forcément du genre à exporter en masse. Il faut avant tout faire un test. Mais, c’était différent avec Good Omens, étant donné qu’elle était déjà installée au Reike.
    « Oui, bien entendu, Sénateur. À vrai dire, je ne m’attendais pas à plus pour un premier export. Je sais à quel point il est important pour un directeur d’entreprise, lorsque l’on conclut ce genre d’affaires, de tester la fiabilité de l’entreprise d’export, surtout par voie maritime et, dans les temps qui court. Les pirates sont un risque, je ne l’exclus pas, c’est bien pour cela qu’il m’arrive d’armer les Navires, même le plus gros, comme celui sur lequel nous sommes. » Continua-t-il, toujours regardant son interlocuteur, de ses prunelles océaniques.

    Le petit sourire narquois se dessinant sur le visage de son interlocuteur fit légèrement sourire Arès, qui détourna quelques temps ses azurites du regard doré de Soren, avant de revenir à leur position initiale. Boire un verre en naviguant ? Une excellente idée à laquelle Arès n’était absolument pas fermé.
    « Boire un verre en naviguant ? Pourquoi pas, cela ne m’était encore jamais arrivé. Et puis, c’est beaucoup moins pénible que d’avoir le cul assis sur une chaise au sommet de cette tour. Suivez-moi je vous prie, je vais vous mener à un vieux Navire sans grande valeur. » Déclara le Wessex. Sans grande valeur ? Il était quand même un souvenir de son père. Enfin, en avait-il quoi que ce soit à foutre, de cet homme ? Non, pas vraiment.

    Ainsi, il se mit en marche, sortant de la cale. Sur les ponts, les talonnettes de ses mocassins claquèrent contre le bois formant le sol, accompagnant les douces ondes sonores provoquées par les écumes des vagues ravalant le sable de la plage. Descendant sur le quai, Arès se dirigea au fond du port, là où était amarrée la petite Corvette. Un ancien navire, complètement noir, sans la moindre couleur. Menaçant, non ? Enfin, petite, non, ce n’était pas une barque non plus. Il prit avec lui un équipage, qui sera là en cas de besoin.
    Ensemble, ils montèrent sur le Navire. À l’aide de sa télékinésie, le Maire détacha les cordages du bateau retenant ce dernier au port. Il emmena ensuite Soren à la barre à roues, puis lui donna quelques indications, tandis que les voiles s’abaissaient, laissant l’emblème des Wessex flotter au vent. Après quelques minutes, la Corvette quitta le port. Arès lui, regardait la ville de Courage s’éloigner petit à petit.
    « Echo Profundorum. Voici le nom du bateau sur lequel nous nous trouvons. Il est le premier Navire que mon père, Nuvian Wessex, a conçu et construit. La barre à roues est efficace pour la navigation, elle facilite la vie, je vous l’assure. Essayons de rester proche des côtes de Courage, si vous le voulez bien. Il serait fâcheux qu’il nous arrive quelque chose en dehors de la juridiction de la ville. » Expliqua Arès, le sourire aux lèvres.

    Son regard se reporta enfin en direction de Soren, tandis qu’il marchât d’un pas calculé pour se retrouver face à lui, de l’autre côté de la barre à roues. Un léger sourire était adressé à son interlocuteur, qui semblait concentré à ne pas faire couler le Navire.
    « Je vous fais marcher, vous pouvez laisser les courants nous porter. Les mages à bord du Navire pourront le ramener sans souci plus tard. À moins que vous vouliez continuer à vous amuser à tourner la roue. Enfin, dès que vous le voulez, nous pourrons nous diriger vers la figure de proue, j’y ai fait dresser une table avec une vieille bouteille d’alcool ainsi que les clauses du contrat. » Ajouta le Maire, laissant le temps à Soren de profiter de la vue qu’offrait une navigation sur l’Océan.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum