DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Picole... What else ?  InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Hier à 23:52Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirHier à 22:13Capitaine Saumâtre
    RP's de Mortifère [République]Hier à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 17:43Résiliente & Crow
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraHier à 16:30Kassandra Whype
    3 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 383
    crédits : 3554

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 22 Avr 2024 - 21:24
    Accompagnée de la jeune guérisseuse, toujours bras dessus dessous, Takhys s'était lancé dans le sillage du Drakyn pour le rattraper. Celui-ci s'était un peu refermé comme une huître. Quoi de plus naturel comme réaction pour certains terrestres après avoir subi des réponses acerbes de ses alliés ; ou amis, avant qu'eux-mêmes ne s'en retournent à leurs propres occupations. La belle blonde comprenait un peu ces réactions. Elle n'était pas à proprement parler affectée par la perte de Mirelda ou encore de Koraki. Elle ne l'était carrément pas. Mais les humains avaient perdu une tête dirigeante durant cette bataille. Ce n'était pas rien pour toute une nation de perdre un tel chef. D'où les pertes de morale, les répliquantes piquantes, les nerfs sous tension…Bon pour la Présidente ! Elle prit le temps de réfléchir quant à ce qu'avait pu faire cette "grande dame" pour la République...

    Ah ! Elle rattrapa enfin Kieran. Il faut dire qu'il n'était pas d'une petite taille, alors forcément, son allonge de marche était grande.

    "Vous marchez vite, très cher. Nous vous avons enfin rattrapé ! Vous ne pensiez quand même pas boire tout seul dans votre coin ? Regardez ma comparse de future beuverie, elle a encore une bouteille ! "

    Dans les faits, Xera avait soigneusement récupéré l'hydromel qui avait été répandu par terre, par simple méchanceté de la part de l'officier Dosian. Est-ce que cet acte délibéré avait été réellement dans ce sens ? Pour la Sirène, pas vraiment. Mine de rien, Pancrace et ses hommes n'avaient pas eu la tâche facile dans les environs de Magic. Elle le savait, elle y était. Bon ! Si elle trouvait une bouteille elle aussi ? Mais avant, il fallait se poser. Kieran paraissait chercher un lieu un peu à l'écart des voies principales. À bien y regarder, il avait trouvé le bon coin. Une petite maisonnée qui faisait un bel angle carré entre une petite venelle et une des artères de Liberty qui rejoignait le centre de la cité se présentait à eux. Cela avait dû être une petite échoppe, car une partie de l'établissement avait cédé sous la pression de l'inondation, dévoilant une belle éventration verticale. Tout ce qui aurait pu menacer de tomber l'avait été depuis longtemps, ou alors avait été retiré par les autorités locales pour éviter d'avoir de nouveaux blessés qui auraient grossi les rangs de ceux touchés par les combats et l'invasion de flotte.

    "Ça ne paie pas de mine, mais je pense qu'on trouvera ce qu'il nous faut pour joyeusement nous remplir la panse avec du bon liquide. "

    Tout sourire, elle se rapprocha de ce qui avait été l'intérieur commercial de la bâtisse en ruine. Précautionneusement, elle observa les lieux. Il n'y avait bien rien de valable, forcément. Ou presque. Il y avait bien plusieurs tabourets au bois gonflé par l'eau, mais qui semblaient encore capables de tenir le choc d'un fessier posé sur l'assise ronde. Assez même pour le poids musculaire de Kieran ?

    Quelque chose attira son attention. Le plancher, bien que ruiné, lui aussi, présentait deux lattes à l'usure un peu étrange. Une cachette, quoi d'autre, que les eaux invoquées avaient révélé. Comme quoi, ces sorcières, offraient un petit point positif à toute cette histoire. Rapidement, elle se rapprocha, prit un reste de planche délabrée et se prépara à frapper la planche qui dissimulait à coup sûr une petite planque. Bien entendu, elle usa de sa magie discrètement en même temps qu'elle frappa sa cible. Il n'y avait pas de temps à perdre, n'est-ce pas ? Quand tout se délabra en plusieurs débris éclatés de bois, il y avait deux bouteilles à la forme bien ronde et bien ventrue. Elle sut immédiatement ce que c'était.

    "J'espère que vous n'avez rien contre un peu de rhum ! "rit-elle en saisissant le goulot de chaque bouteille, dans chacune de ses deux mains comme on attraperait fièrement un poisson fraîchement péché.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Xera
    Xera
    Messages : 160
    crédits : 48

    Info personnage
    Race: Fae (Mi-humaine)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t561-xera-termineehttps://www.rp-cendres.com/t1040-fiche-de-liens-xera
  • Mer 24 Avr 2024 - 20:12
    C’est toujours bras dessus, bras dessous que la blonde sirène et la rousse demi-fae finirent par rattraper un Kieran dont l'expression faciale incitait les badauds à éviter de protester à son passage à travers la densité de la foule. Bon sa trogne y était pour quelque chose, mais sa stature et sa musculature n’y étaient pas étrangères non plus. Profitant de la courte pause offerte par les retrouvailles avec le drakyn, Xera se dégagea délicatement des courbes généreuses de la chaleureuse blonde pour porter le goulot de sa bouteille d’hydromel à ses lèvres afin de prélever une gorgée du doux liquide doré. Une fois sa soif de la marche pour rattraper Kieran rassasié, elle tendit la bouteille à ce dernier.

    - Arrête de faire la tête, et bois avec nous, oublie donc ces rabat-joie qui ont l’alcool triste.

    Takhys sembla chercher quelque chose du regard et jeta son dévolu sur une bâtisse dont la majeur partie tenait encore debout, mais où une fraction de pan de mur avait cédé sous la pression de l’eau. Cela ressemblait de prime abord à une échoppe située entre une large artère menant au centre et jouxtant aussi le réseau de ruelles et venelles caractéristique du vieux Liberty.

    - ça vaut le coup d’aller voir, avec un peu de chance les pilleurs seront passé à côté d’une bouteille ou deux, sinon bah, on continuera notre quête de boisson ailleurs.

    Xera emboîta le pas à la sirène, et commença à explorer le rez-de-chaussée de la maisonnée, dans la direction opposée de la blonde. Tout le mobilier de l’échoppe, étagères, comptoir de présentation avait souffert du passage de l’eau salée et de plus quelques rouleaux de tissu épars indiquait qu’il devait s'agir de la boutique d’un tailleur ou d’un marchand de tissus. L’herboriste en était encore à fouiller sans grande conviction l’arrière-boutique quand le fracas se fit entendre du côté de Takhys, elle se précipita vers elle imaginant déjà le pire, comme un morceau de plafond venu fracasser le crâne d’un de ses deux compagnons de soirée, ou bien que la masse du corps de Kieran avait fini par faire céder le plancher.

    Mais rien de tout ça, quand elle arriva sur les lieux du crime, elle découvrit la blonde exhibant le trésor liquide qu’elle avait déniché.

    - Wouha, je suis curieuse, je n’ai pas souvent eu l’occasion de boire du rhum ou de m’en souvenir !
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Kieran Ryven
    Kieran Ryven
    Messages : 191
    crédits : 3140

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2655-kieran-ryven-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2721-carnet-froisse-d-un-limier-kieranhttps://www.rp-cendres.com/t2732-journal-carbonise-kieran-ryven
  • Mer 24 Avr 2024 - 23:12
    Nous ne sommes pas amis.

    Alors, qu'est-ce qu'on est, mercenaire ?

    Mes pas tambourinent le sol, et mes épaules percutent la peuplade sans m'en rendre compte. L'esprit embrumé, enfermé dans cet échange grotesque. Tout est dommage dans cette histoire, tout est laborieux, tout aurait pu être évité. Alors, est-ce que nous y sommes pour quelque chose, ou bien, il est difficile pour nos deux amis d'accoucher réellement leurs sentiments ? Cette réponse, j'en ai pour l'instant rien à carrer. Il n'y avait rien à retenir, seulement déplorer que les choses aient pris une tournure pareille. J'aurais aimé trouver les bons mots pour tenter de calmer la manœuvre, mais nul n'est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ; ils étaient déjà positionnés, puis, ils étaient déjà partis.


    Sur mon flanc, une sirène vient me rattraper, faisant toujours tonner sa voix qui transpire cette intrigue baignée dans un flot continue de convivialité. J'hausse un sourcil dans sa direction, réalisant que j'avais un rythme de marche forcée et c'est à ce commentaire que je commence à réduire la voilure et me caler à son rythme. Réalisant aussi que deux personnes bien plus agréables ne méritent pas ma froideur et ma posture stoïque.

    A la base, on devait se murger. Alors, on a se murger, ensemble.

    « Vous marchez vite, très cher. Nous vous avons enfin rattrapé ! Vous ne pensiez quand même pas boire tout seul dans votre coin ? Regardez ma comparse de future beuverie, elle a encore une bouteille !
    - Non, en effet, et c'est avec plaisir d'être votre compagnon de beuverie. »

    Puis sur ces mots, c'est Xera qui arrive avec ladite bouteille. Une partie du liquide est restaurée dans son récipient comme si elle n'avait jamais été renversée. Ah, la magie m'étonnera toujours.

    « Arrête de faire la tête, et bois avec nous, oublie donc ces rabat-joie qui ont l’alcool triste. » Qu'elle me dit en tendant sa bouteille.

    J'attrape et tire une longue lampée avant de lui rendre. Et, oui, c'est très bon.

    « Je te remercie. Je suis simplement navré que les choses aillent jusque là. Tout va bien. » Que je termine en douceur, tout en lui rendant la boisson.

    Et pour sûr que tout va bien. Je travaille au Razkaal, on s'est battu contre des armées de créatures, de sorcières et un Titan, ce n'est pas un accrochage avec deux têtes de mules que je vais mal dormir le soir. Sixte avait assez d'années en réserve pour savoir ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas. Le Capitaine Dosian, lui, a l'air bien au fait des choses dans la vie, et bien parti pour garder le cap bille en tête. Je ne peux pas changer les gens, je ne pourrais pas les rendre plus pacifique et plus courtois les uns avec les autres. Je peux simplement empêcher les conflits, et c'est pour cela que je n'ai pas réagi à leurs insultes en les frappant de la même manière.

    Simplement attendre que les choses aillent mieux, mais je ne pourrais pas le faire pour eux.

    Surplombant beaucoup de monde, je m'en saisis pour chercher un petit coin pour commencer cette beuverie, qui viendra consoler tous les maux et les noyer une bonne fois pour toute. Takhys aura l'œil, et c'est le cadavre d'une échoppe qui fera l'affaire. Je baisse la tête pour passer le battant, les deux compagnies vont se séparer, pendant que je laisse traîner mon flair. Bois moisi, eau salée, fer rouillé, bronze, fonte, poussière, rats morts et... c'est tout. Commençant à progresser dans leur direction, la Sirène nous fera part de ses trouvailles. Tout droit sortie d'une planque, elle va nous dénicher deux superbes bouteilles de rhum. Un rictus me trahit à la suite des propos de Xera.

    « Tu vas voir, ça débouche. Et je n'ai rien contre le rhum bien au contraire. Belle trouvaille, Sirène Suladran, on ne peut décidément rien vous cacher. »

    Prenant des tabourets en guise de tréteaux, j'improvise une table en arrachant une grande planche pour faire office de table de fortune. Quand je pose mes fesses sur un autre tabouret de libre, celui-ci s'effondre sur toute ma masse, sans que je puisse faire quoi que ce soit. Et, pour couronner le tout, la chute se poursuit quand une partie de mon séant traverse le plancher de l'échoppe. Me voilà enfoncé dans le sol comme une grosse proie foutue dans son sort.

    « Il arrive des fois, où je hais tout simplement ma race. » Que je soupire, avant de commencer à rire doucement de moi-même et de me relever dans une cacophonie de bois cassés.

    Cherchant cette fois-ci un tonneau solide comme future assise, je termine cette petite installation, et trouve sans mal sous le comptoir plusieurs chopines qu'on pourra remplir tant que nous avons à boire. Non pas que je n'ai pas envie de partager le goulot, mais c'est plus convivial d'entrechoquer nos verres, dans une camaraderie qui nous change des dernières joutes verbales dont je me serais bien dispensé.

    « Installez-vous mesdames, et bienvenue à la beuverie des Héros de la République. »

    A ce dernier souvenir, levons nos verres. J'ai prévu de me malmener, aujourd'hui.

    Concrètement, salement, et vigoureusement... Picoler.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 383
    crédits : 3554

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Jeu 2 Mai 2024 - 20:58
    Takhys ne put s'empêcher de rire quand Xera s'attendait à ce qu'ils ne trouvent rien, avec le passage des pilleurs. Ces derniers privilégiaient ce qui était à portée de main, pour mieux se barrer avec leur butin. Rares seront ceux qui penseront aux cachettes et autres recoins camouflés pour la petite contrebande du coin. Donc, heureusement pour la rouquine, la Sirène sut mettre la main sur deux bouteilles de rhum. Elle ne put s'empêcher d'avoir un bien étrange sourire quand l'herboriste avoua n'avoir jamais bu de rhum... ou d'en avoir trop bu au point de ne plus se le rappeler.

    "J'opterai pour une occasion manquée. Je ne te vois pas te mettre une bonne dose au point de faire un gros coma éthylique.."Elle rit. "Je me suis permise de te tutoyer. C'est… comme prendre les devants avant de se mettre une bonne dose. "

    Au moins, d'avoir trouvé ses deux breuvages rescapés, cela eut le mérite d'arracher un étrange rictus aux lèvres du morose Drakyn. Avait-il souri ? Possible. La belle blonde fit comme si elle n'avait rien vu. Sa parole suffit à entendre qu'il se décoinçait un peu. Et il n'avait pas perdu de temps à se rincer le gosier, avec la bouteille d'hydromel de Xera.

    Usant d'un peu de sa magie en toute discrétion, encore une fois, la Sirène ouvrit la première bouteille. On pourrait penser que ses talents de tavernière permettaient d'avoir le secret pour ce qui était d'ouvrir une bouteille sans ouvre-bouteille digne de ce nom. après quoi, elle posa la première ouverte à la dégustation sur l'ameublement improvisé par les bons soins de Kieran. Bon, certes, il eut à faire les frais de sa masse conséquente sur un mobilier agonisant et plus adapté pour le genre humain, qui ne manqua pas de faire sourire Takhys comme d'avoir un regard acéré sur lui pour s'assurer qu'il n'avait pas d'échardes ou de coupures.

    "Moi je dirai qu'il faudrait maudire les ébénistes... ou les menuisiers ? Je ne sais jamais... qui ne font pas du mobilier étanche à l'eau. Regardez-moi cela. Un peu de flotte et c'est déjà pourri.

    Il suffirait qu'un débris de bois se cale sous une écaille et il était bon pour une infection. Voyant que tout allait bien, finalement, elle déboucha la seconde bouteille. Les chopines trouvées furent vite remplies.

    Quand chacun eut son verre, elle attrapa le sien et le leva.

    "Plus qu'une beuverie, je dirai. Santé ! "

    Oh qu'il était fort ce rhume. Il chauffait bien là où il passait. Sentant la force de l'alcool lui monter au jus, tellement il était bien chargé, elle se permit de rire, et regarda Xera.

    "Alors, il est bon  hein ! "

    Elle allait attendre un peu avant de ravaler une seconde gorgée.

    "Alors, dites-moi vous deux... Vous paraissez vous connaître d'avant ce bordel non ? "
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Xera
    Xera
    Messages : 160
    crédits : 48

    Info personnage
    Race: Fae (Mi-humaine)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t561-xera-termineehttps://www.rp-cendres.com/t1040-fiche-de-liens-xera
  • Mar 7 Mai 2024 - 22:07
    Takhys et Kieran vantent les mérites du Rhum, chacun avec ses propres mots, cependant le drakyn lâche une information concernant la blonde. La jeune femme est une sirène, la demi-fae n’avait encore jamais rencontrer de sirène. Cette dernière, justement, se met à la tutoyer et s’excuse presque. Xera ne s’en offusque pas le moins du monde, c’est par politesse que l’herboriste de Nareim vouvoie les personnes qu’elle connaît que depuis peu.  

    - vous… Tu as bien raison, tutoyons nous donc pour cette soirée de relâchement.

    Bois pourris et masse imposante ne font généralement pas bon ménage, et Kieran en fait les frais, réussissant même à se retrouver littéralement dans le plancher. La demi-fae lui apporte son aide afin d’extirper son séant du plancher rongé par l’humidité.

    Après avoir déniché des chopines dans les décombres et préparer un “salon” , le limier les invite à s’installer. Takhys ne perd pas de temps, et débouche l’une des bouteilles de Rhum pour remplir leurs chopines. La rousse trinqua joyeusement avec ses deux camarades.

    - Santé !

    Xera enthousiaste prit une bonne gorgée de liquide coloré, elle sentit la chaleur envahir immédiatement son palais, puis elle la sentit se propager dans sa gorge et se diffuser dans tout son corps. Mais malgré la puissance de l’alcool, la demi-fae perçoit une multitude de goût et de saveur.

    - Très bon, je dirais, enfin, je n’ai pas beaucoup d’éléments de comparaison, mais il y a plein de saveurs subtiles et puissantes.

    C’était juste elle ou il faisait chaud tout d’un coup !? La rousse retire sa cape avant d’imiter la blonde en buvant une autre gorgée de sa chopine et de réaliser qu’elle vient de poser une question qui s’adresse à elle et à Kieran.

    - alors je ne connaissais pas ce grand gaillard avant d’intégrer l’unité des Hiboux souterrains pour la défense de Liberty. Risquer sa vie et dépendre des uns et des autres cela rapproche, enfin en général. À vrai dire mis à part Neera Storm, je ne connaissais personne de l’unité avant de l’intégrer. Mais vous deux alors, vous vous connaissez depuis longtemps ?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Kieran Ryven
    Kieran Ryven
    Messages : 191
    crédits : 3140

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2655-kieran-ryven-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2721-carnet-froisse-d-un-limier-kieranhttps://www.rp-cendres.com/t2732-journal-carbonise-kieran-ryven
  • Dim 12 Mai 2024 - 14:07
    « Un peu de flotte ? Ah, tu me diras, l'inondation passée ne sera jamais à l'échelle de tes océans, très chère. » Que je réponds avec un soupçon d'amusement.

    Appréciant que les langues se délient tranquillement, que le tutoiement s'installe entre les deux femmes, je débarrasse mon séant et mon appendice caudale des morceaux de bois encore présents. La table posée, les verres remplis par une habileté presque trop professionnelle de la part de la sirène, je lève mon verre en unisson avec les petites mimines tenant également leur chope.

    « Santé. »

    C'est pour ces moments, qu'on se bat. La récompense ultime d'un combat acharné contre ceux qui veulent détruire ces merveilleux moments. Pas de sentiment d'insécurité, pas de peur, pas de chagrin, juste le plaisir d'être dans un lieu paisible, même si en l'état c'est une ancienne échoppe ravagée et pillée. Bon, on peut pas tout avoir non plus. Je suis certain que l'OR fera le nécessaire pour nettoyer les rues. Le rhum finit enfin dans le museau. Ce rhum, c'est du costaud, pas de chichis. Dès qu'il entre en contact avec ma langue, c'est comme si un feu s'allumait dans ma bouche. Ça picote, ça brûle, mais bordel, c'est bon. Les arômes sont comme un coup de poing : du bois, du caramel, peut-être un peu de tabac. Ça prend aux tripes, ça te rappelle que t'es en train de boire du sérieux, pas du jus de fruits. Ça réchauffe l'intérieur, ça donne envie de crier "encore".

    C'est pas pour les âmes sensibles, c'est du brut de décoffrage. Mais pour ceux qui aiment sentir chaque gorgée comme un coup de poing dans la nuit, c'est le rhum parfait. Les réactions à cette tablée sont différentes en fonction de chacun ; Takhys rit, Xera est rapidement prit d'un coup de chaud, mais elle picole son hydromel depuis tout à l'heure, c'est normal. Pour ma part, je me contenterais de seulement retrousser le nez, puis de fermer les yeux pour apprécier les arômes envoûtants de vanille et de caramel, qui se mêlent à des nuances boisées, rappelant les profondeurs mystérieuses des forêts tropicales où le rhum a mûri patiemment.

    Vous avez pigé, mon esprit est parti à Kaizoku, et il est dans les souvenirs les plus délicieux de ma vie.  

    « Je confirme, un délice. » Que je susurre, le regard entre ici et ailleurs.

    L'heure maintenant de faire connaissance. A la question de notre plantureuse vénitienne - à qui je n'avais jamais eu l'occasion d'apprécier ses jambes, Xera me fera grâce de la rétrospective de notre rencontre et du merdier dans lequel nous avons nagé avant d'arriver à notre victoire contre l'ennemi. C'est marrant, parce qu'après tout ceci, j'ai le sentiment d'avoir toujours connu l'herboriste. Les aléas de l'adversité et du combat, il y'a qu'à travers ça qu'on finit par réellement connaître les personnes.

    « Je suis en tout point d'accord avec toi Xera. La galère, le combat et frôler la mort, ça rapproche. Et, tu es très courageuse. Pour ma part, Sixte, Séraphin, sont dans mon cercle de fréquentations. Je connaissais la légendaire Neera Storm que de nom. »

    Qui sait désormais qu'elle est une demi-titan, va savoir comment elle vit la chose aujourd'hui. Je finis par observer la sirène lorsque la question de la rousse vient chercher une lumière de réponse entre celle qui m'a soigné et bien plus encore, il y a maintenant quelques années.

    « J'ai rencontré Takhys au Lac Rebirth, y'a maintenant une paie de cela. » Que je commence, en l'avisant avec un regard qui en disait long.

    Je reprends mon verre pour une nouvelle gorgée. Repensant à sa manière d'être avec moi. Ce côté joueuse, chaotique, insécure, envoûtant, mystérieuse et mystique.

    « Elle m'a sauvé de lourdes blessures physiques, tandis que je fuyais une violente guerre qui a sévit au Reike, après une lourde défaite. » Que je remercie silencieusement.

    Ce n'est pas un secret pour ma part, j'ai bien compris que les gens reconnaissent rapidement le Reikois qui est en moi.

    « Et là, on se revoit depuis tout ce temps. Et, Takhys, c'est un plaisir. » Que je finis par sourire d'un léger rictus sincère.

    J'hausse un sourcil en revanche, à la réflexion de la savoir ici, et plus encore au front pour la nation bleue. Difficile d'imaginer qu'elle se battrait pour une cause autre que son appétit ou ses envies de s'amuser avec les Drakyn perdu au bord d'un lac.

    « J'ignorais que tu étais également sous la bannière républicaine, ça veut dire que tu es dans le coin ? »

    On aurait pu se revoir depuis tout ce temps ?
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 383
    crédits : 3554

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 13 Mai 2024 - 21:53
    Le rhum était si fort de caractère qu'elle le sentit même dans son estomac. De ce breuvage, elle en avait bu, mais ce n'était qu'à de rares moments, préférant les boissons plus doucereuses et plus sucrées. Bah, tout était bon à avaler quand il était question de viser la bonne grosse picole. Plus encore quand on était en compagnie de deux personnes qui étaient sur la même idée. Ou la mauvaise pente ? Oh et puis zut ! Tant pis pour la compréhension des termes terrestres.  Elle boira bientôt son second verre de toute façon.

    Pour l'hésitation de Xera, elle se retint de glousser.

    "Point de soucis à se tutoyer. Ce sera même plus facile si on le fait maintenant. Ça évitera les confusions quand on aura une bonne dose éthylique dans les veines. "

    Quand la rouquine détailla sommairement les saveurs qui envahissaient sa langue, le rouge lui monta aux joues. Ou parce que c'était à cause du coup de chaud que provoqua le rhum ingéré dans son organisme. Chose certaine était qu'elle y réagissait vite. La Sirène lorgna sur la bouteille d'hydromel. La guérisseuse avait commencé à boire avant de rajouter le rhum à la dégustation liquide du moment.

    "Donc, c'est durant l'union des forces que toi et Kieran avez fait connaissance... Comme tu le dis si bien, les circonstances rapprochent. "

    Le nom de Neera Storm eut comme un écho de connu dans son esprit. Où avait-elle déjà entendu parler de ce nom. Ah oui, une puissante magicienne républicaine, demi-titanide, qui servait à Magic et qui avait participé à la bataille de Kaizoku. Une tête célèbre que cette femme. Xera connaissait bien du beau monde.

    Le Drakyn, que le rhum aidait à se détendre lui aussi, se montra un peu bavard. Plus que ne l'aurait songé l'Aquarienne ? Elle darda son regard brun pailleté d'ambre. Une lueur mélangeant amusement et provocation passa sur leur surface arrondie. Est-ce qu'elle se permettrait de rajouter des éléments omis sciemment ? Et quand il parut perplexe quant à sa présence ici, à Liberty, ayant apporté sa contribution au sein des forces républicaines, elle afficha un sourire bien serein, regarda son second verre de rhum, avant de redresser son joli minois d'abord vers Xera.

    "Il est si modeste. Je n'ai fait que l'aider un peu sur le chemin qu'était le sien à ce moment-là. "

    Puis, elle porta son attention sur le Drakyn, lui accordant un bref clin d'œil.

    "Le hasard offre de belles rencontres, n'est-ce pas ? Et c'est toujours un plaisir de recroiser des têtes connues. "

    Elle s'amusa à faire tourner le rhum dans son verre. Les vapeurs alcoolisées s'élevaient pour lui chatouiller le nez agréablement.

    "Je suis à Courage depuis quelques années... hum, un ou deux ans ? Plus ? Je n'ai pas compté. Tu n'as eu nul besoin de me chercher, le destin a fait de même. Je suis, en tout cas, ravie de voir que tu es pleinement un Républicain"Elle leva son verre. "A nos retrouvailles communes alors ! À ces liens que nous sommes en train de créer ou de solidifier. "

    Et hop, elle avala d'une traite son verre. Ouh qu'elle n'aurait pas dû. Elle réussit à ne pas tousser.

    "Tu peux me croire, Xera. Kieran quand j'ai croisé sa route, est apparu comme une force de la nature. Même s'il était épuisé et blessé, il se tenait droit, face à moi, d'abord méfiant, puis acceptant de courir le risque de le soigner. Intègre, honnête... Il n'y parait pas comme cela, sous sa carrure de guerrier. Mais c'est un vrai nounours, à condition de ne pas être son ennemi. "

    Et elle libéra un joyeux rire. Elle avait, elle aussi, omis le passage plus... passionné que les soins qu'elle lui avait apportés. Peut-être tantôt ? Quand ils seront plus éméchés ?
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum