DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Exploration féline | Kirig, Myriem EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 385
    crédits : 247

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Ven 2 Sep - 21:39

    mars de l'an 2 , 23h12


    Les quelques rares marins titubant contourne une forme indistincte, cachée sous une pèlerine,  Une tresse soigneusement enturbannée de noir cachée dans les replis de l'ample vêtement ne dévoilant qu'un bas de pantalon sombre et une botte chaussée de cuir souple tandis qui'el évolue tel un spectre autour des tonneaux et des caisses de marchandises laissées à quai pour la nuit. Tout est calme... Aussi le rôdeur se permet de réfléchir en prenant une pause derrière un navire.

    Par tout les saints et es démons, mais qu'est ce qui lui a bien pris. Pense t'iel en levant le nez sur la coque rutilante d'un navire flambant neuf. Sous la capuche, des prunelles luisent brièvement comme celles des chats, pendant que l'individu pose le genou au sol, déposant la carcasse d'un gros rat mort à côté, laissant voir une grande main aux doigts délicats ganté de noir...

    Puis l'inconnu, bien à l'ombre de ses caisses re ratatine et se recroqueville, la grande pèlerine se muant en fourrure noire de nuit, , les griffes poussant au travers des jointures repliées, jointures qui s'épaississent pour prendre la forme de pattes de velours aux griffes acérées comme des rasoirs. Deux grandes oreilles mobiles pointent sur le dessus de la tête et deux grands yeux de rubis aux pupilles dilatées de dessine dans la figure du félin ponctuée par de délicates vibrisses toutes en longueur.  

    D'entre les caisses sort un beau chat, queue pimpante et fière, avec un rat en gueule. Comme si le navire lui appartenait, il monte  la passerelle pour aller cacher son butin, tout en classe, élégance et pattes de velours. . Parce qu'un chat, c'est connu, ca amène la bonne fortune sur un navire non?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 321
    crédits : 1595

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Dim 4 Sep - 14:11
    - Port de Mael - 23h12 le 15 Mars de l'An 2 -


    Le chat monte sur le navire qui est à quai, alors que la nuit devrait être calme, morne, sans la moindre activité, iel cat a la surprise de découvrir une activité des plus intéressantes et peu communes. Dans le port, on dirait que les marins et gardes de Mael, shoumeiens fassent en sorte de bien éviter ce quai en particulier. Si l'on y regarde de plus près sont à quai trois navires par cette nuit sombre d'hiver. Les trois navires de la compagnie maritime des Boktors sont présents, réparés et surtout ils ont les cales pleines tous.

    Iel cat est à bord de l'Ondine, une des deux caravelles et iel voit bien que ce ne sont pas que des marins à bords. Les caisses sont nombreuses certes sur le pont mais on continue de les descendre dans les cales. Le seul navire visiblement prêt et sans activité nocturne c'est le Boktor, la caraque de commerce, gros navire aux soutes pleines, il suffit de regarder la ligne de flottaison du navire. Mais pourquoi donc autant de mouvements en cette nuit
    d'hiver?

    La marée est descendante, dans quelques heures tout au plus, vu le bas coefficient il ne sera plus possible de quitter le port mais si d'aventure un vaisseau veut bouger de nuit il le peut. Des hommes sont donc affairés à charger, ranger des caisses, iel cat le remarque sans peine aucune. Mais surtout alors qu'il entreprend de descendre faire un tour dans les cales, il a la surprise de tomber sur des familles. Oui, des familles de shoumeiens à n'en pas douter, ils sont nombreux et sont silencieux, comme si leur vie en dépendait, ou plutôt leur départ de ce Port. Les enfants dorment ou somnolent dans les bras de leurs mères, des nattes sommaires ont été installées au sol en plus des toiles tendues des hamacs habituels, mais cela ne suffirait pas à porter tous ces gens.

    Des hommes donnent des ordres, on range ici la nourriture séchée, des matériaux divers et variés, pointes, clous, outils, cuir, on dirait une expédition de découverte d'un monde nouveau qui s'apprête à partir. Félin, discret, personne ne fait attention au chat et à sa proie morte qu'il transporte comme une trophée bien acquis.

    Finalement il semble attiré par des voix et s'avance avec sa grâce nocturne, à l'abris dans l'ombre des caisses il observe une scène étrange. Une femme noble vu sa posture et tenue discute avec une elfe, archère, une femme de Melorn vu son uniforme, à leur côtés un élémentaire. Ils parlent à voix basse mais les oreilles du chat sont bonnes.

    (Wan)- Myriem, le Boktor est prêt, l'Etoile aussi et il reste une demi heure tout au plus avant que l'Ondine ne le soit. Tout le monde est à bord et les gardes qui nous soutiennent ont pris les gardes cette nuit sur le Port.

    (Mymy)- J'ai croisé le Capitaine Hornigold qui assure que tout est prêt mais nous avons une heure pour sortir vu l'état de nos cales.

    (Wan)- Une heure cela suffira. Bronwynn je compte sur vous pour neutraliser la cloche d'alarme comme convenu.

    Elle signa de ses mains pour signifier son accord et son choix.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 385
    crédits : 247

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Lun 5 Sep - 15:19
    Des pieds, des pieds partout et en tout sens... Ah bah dis donc, iel est tombée en pleine fiesta! Pense l'animal en longeant le plat bord, avant de sauter souplement à terre. Il y a bien un léger cri de surprise, mais le chat noir fit le gros dos en feulant sourdement, proie bien engoncée entre ses mâchoires avant de s'enfuir à toutes pattes vers la cale supérieure, espérant y trouver un coin tranquille. Mais dis donc, c'est surpeuplé là dedans!!!!

    Des gamins et des femmes majoritairement. Des êtres magnifiquement vulnérable. Et c,est plein ... Archi plein. Des réfugiés comprend le félin qui les dénombre à vue de pif rapidement. Une bonne cinquantaine? Plus que vingt assurément pense t'iel en évoluant avec grace et élégance parmis les endormis, les semi endormi et les chouineurs en pensant que Kirig n'aimera peut-être pas le fret... Mais bon, passons au pont inférieur, ou à la cale pour ce qu'iel en sait... Enfin...

    Il y a des caisses solidement arrimées un peu partout, les yeux brillants, le chat fixe quelques unes d'entre elles comme si iel savait lire... Mmmmm la cargaison ne promet pas une belle richesse mais saura assurément satisfaire les besoin du capitaine. Cependant, iel en a rien à foutre, c'est lui qui a choisi le vaisseau, ce qu'il contient ne le concerne en rien... En plus, les réfugiés doivent assurément avoir gardé quelques bijou familiaux de valeur. Mais une voix et la lumière d'une lanterne attire son attention. Se glissant entre deux caisses, la matou grimace. Il n'y a vraiment aucun coin tranquille sur ce navire?


    Non, mais ca ne sera pas possible, pense le félin en relâchant le rat qui tombe dans un bruit mou au sol avant de se lécher la patte, passablement irrité. Ca ne goûte même pas bon ce truc... Ce n'est pas compliqué pourtant, tout ce qu'iel demance c'est un coin, un petit tout petit coin de rien du tout... M'enfin petit. faut bien que les cornes du satyre ne se retrouvent pas fichées dans le bois.

    Mais, au moins iel receuille des informations on ne peut plus interressante. Continuant sa toilette, les oreilles pivotent et suivent attentivement la conversation. Donc... O♪ a un convois de 3 bateaux, Boktor, Etoile et Ondine... Avec la tragédie... Non mais sérieusement, on n'a pas idée d'appeler les bateau comme ca... Ils vont quitter d'ici une heure... Ca ne laisse vraiment pas beaucoup de temps. A supposer que le rafiot de Kirig puisse appareiller dans les temps lui aussi... Et...

    Ca parle de eutraliser la cloche d'alarme? Les prunelles rubis étincellent avant que le chat noir ne s'étire voluptueusement de tout son long, crocs dehors et griffes sorties avant de reprendre sa toilette dignement, des fois qu'il y aurait d'autres informations intéressantes.

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 321
    crédits : 1595

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Dim 11 Sep - 11:10
    Et dans ce navire il régnait une agitation certaine et si les observateurs et vigies se concentrent sur le Port, les soldats en faction, aucun d’eux n’avaient songé que le chat qui se promenait avec un rat dans la gueule n’en était pas un en réalité.

    L’ambiance dans les cales était lourde et pesante, le destin tout ce petit monde se jouait et si le départ en toute discrétion échouait, ils risquaient de finir dans les mines du Reike pour les adultes, dans des bordels pour certaines femmes et les enfants, les titans seuls savaient ce qu’il adviendrait d’eux. Conscient de cela, les mouches volaient.

    Sur ces entrefaits, les trois personnes qui devisaient ensemble en chuchotant finirent par se séparer, chacun savait quel était son rôle dans tout cela. Wan Jing fut le premier à quitter l’Ondine, discrètement il descendit et rejoignit le Boktor, non pas pour en prendre le commandement mais pour œuvrer en tant qu’élémentaire d’eau tout simplement. Bronwynn pour sa part avait presque littéralement disparue sans prévenir des yeux observateurs félins, son agilité, sa capacité à se fondre dans son environnement avait été mis en oeuvre aussi, elle était partie du côté de la tour d’alerte pour veiller à ce qu’elle ne sonne pas.

    Pour ma part, une fois seule j’avais inspiré profondément, avais-je raison de quitter Mael? Seul l’avenir me le dirait mais la décision était prise et nous n’allions pas reculer, demain mes navires seraient réquisitionnés par l’Armée Reikoise et cela je ne l'accepterai pas, c’était la goutte de trop.

    Je remontais sur le Pont pour rejoindre le Capitaine Hornigold. Lui comme les marins étaient prêts, silencieux mais chacun connaissait son travail et son rôle. Je passais à ses côtés et posais une main rassurante sur son avant bras en murmurant des paroles rassurantes pour nous, une prière aux divins.

    Puis je me dirigeais à l’arrière du navire. Dans la nuit étoilée je tentais de voir plus loin et je vis alors le signal, Wan avait prit lui aussi position. C’était simple en théorie, nous allions combiner nos puissances respectives de magie d’eau et créer des courants marins qui n’existaient pas dans le Port pour que nos trois navires sortent sans avoir à ouvrir les voiles et sans le moindre bruit. Les marins avaient lâchés toutes les amarres et les navires flottaient doucement, libres de leurs entraves.

    Debout, bras levés, l’eau semblait couler de moi, comme si j’avais été une source intarrissable d’eau, elle s’élevait et partait entourer le navire, descendait le long de sa coque et une fois en contact avec celle du port se mélangeait avec, se liait et se pliait à ma volonté. Il fallut plusieurs minutes interminables pour tous avant que nous ayons lié assez de notre mana à l’eau du port pour entamer ce lourd processus couteux en énergie. Enfin les trois navires bougèrent, nous quittions le port dans le calme de la nuit. J’étais concentrée, cet effort me couterait probablement la plus grande migraine de ma vie, mais cela en valait la peine. Nous quittions les entraves tissées par les Reikois, l’avenir s’ouvrait à nous.

    (hj : la fuite n'étant pas encore jouée avec Bronwynn)
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 385
    crédits : 247

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Lun 12 Sep - 3:07
    Bon, le matou ayant parfaitement entendu ce qu'il désirait entendre, il était l'heure de mettre les voiles si vous me suivez. Avec un peu de chance, le recoin ou les trois individus ont eu leur conciliabules restera désert. Sur les pas de Myriem, le futé félin remonte sur le pont inférieur...  

    Un gamin le chope alors par la queue, avant qu'il ne se retrouve proprement enroulé  étroitement dans une couverture miteuse qui le fait éternuer à trois reprises. Feulant, les oreilles couchées, le félin supporte alors l'ignominie ignominieuse d'être porté jusqu'à un recoin où l'attendent...

    Les oreilles se lèvent et se couchent alors que les dents blanches et aiguisées du chat étincellent dans la faible lumière. Non, pas des morveux!!!! Et iel ne voit pas celui ou celle qui le porte vers ce funeste destin. Celui de se se faire flatter, gratouiller, tirer les oreilles et les vibrisses tandis qu'il s'agite dans sa couverture en feulant sourdement. Non mais lâchez moi quoi!!!!

    Mais, soudain, le matou semble se détendre, les oreilles se redressent et il fixe les gamins de ses yeux de rubis miroitant légèrement dans la faible lueur.... Et qu'il se mette à ronronner comme un moteur, mais ce n'est qu'un leurre. Et pendant que son tortionnaire se relaxe et le relâche, l'animal s'ébroue un peu, quand des mains d'enfants se tendent. Des griffes effilées comme des rasoirs fendent l'air, causant une commotion certaine. Pivotant, le félin saute alors au visage d'il ne sait qui, mais il l'a retenu...

    Un vrai démon ce chat tandis qu'il griffe et lacère en une attaque éclair semant la pagaille parmis les passagers. A toutes pattes, griffant totu ce qui passe, il remonte jusqu'à la passerelle au moment ou un garde vient voir ce qu'est ce remue ménage. A toutes pattes il se dirige vers la passerelle qui a déjà été remontée. Le félin marque alors une pause,  avant de repartirr à pleine vapeur en suivant le plat bord jusqu'à la poupe... Eh merde!!!! Ils sont déjà en train de larguer les amarres!!! Et si il saute comme ca, il va se faire mal!

    Le cat pivota et se dirigea de l,autre coté. Il y a un autre caravelle, aussi prend t'il ls pattes à son cou et s'élance.... Pendant un moment, pattes tendues et vibrisses au vent, il pense bien y arriver...

    Un plouf sonore salue l'échec de son effort.


    ******************************

    C'est un Hale trempée comme une soupe qui court le long des quais pour monter sur la tragédie... Pour accoster le premier marin venu. La tresse détrempée pendant lamentablement, les joues pâles maculées de khôl ayant coulé, la lourde pèlerine imbibée pendant lamentablement sur son corp élancé, laissant un lac autour de ses pieds en dégouttant sur le pont. Iel démon est à bout de souffle...

    Ou est... le capi... taine?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 321
    crédits : 1595

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Ven 14 Oct - 17:12
    Leur plan était parfait, les shoumeiens avaient tout prévu pour fuir cette nuit-là, aidés par la généreuse Bronwynn qui avait veillé à leur arrière et fait en sorte que nulle alarme ne sonne cette nuit-là. Les trois navires de la compagnie maritime des "de Boktor" s'étaient éloignés sur Port dans un silence total, les marins n'avaient pas prononcé un mot, rien. Les deux mages élémentaires contrôlant l'eau avaient usé de leurs pouvoirs pour pousser les navires plus vite hors du Port de Mael. Des maeliens, depuis le Port avaient observé une enfant du pays fuir l'oppresseur Reikois qui imposait sa vision des choses, du monde et refusait aux Maeliens le droit de refuser de combattre les titans. Ne vous y trompez pas, ce n'est pas la guerre qu'ils fuyaient mais ces envahisseurs sournois qui jouaient les sauveurs du monde.

    Ce qu'ils n'avaient cependant pas prévu c'est que Iel avait promis un navire à un Capitaine pirate, et Iel tient toujours ses promesses. Quand il avait compris que les navires partaient il avait rejoint le Tragédie dans l'urgence pour prévenir Kirig que son bateau flambant neuf était à portée de main. Par chance pour eux le Trgédie ne mouillait pas sur les quais principaux mais sur un quai au Nord et qui avait encore de l'eau pour sortir une fois prévenus. Le plan était simple, Kirig et Hale grâce aux pouvoirs de iel succube se téléportent sur le navire, l'Étoile de Shoumei avait été le choix des vauriens sans honneur (à mes yeux de narratrice).

    Dans la nuit, alors que les navires avançaient sans la moindre lumière, ils avaient pris la direction plein Nord, direction Ikusa mais ils bifurquent à mi distance vers l'Ouest pour partir en mer. Sauf que... A bord de l'Etoile, Kirig et son acolyte réduisirent au silence les hommes capables de résister, des ombres dans la nuit, des lames efficaces et froides. En quelques minutes, les rares soldats embarqués sont morts. Il ne restait que quelques marins, juste assez pour contrôler le navire et des femmes, enfants, vieillards. Des poids la plupart pour nos pirates mais après tout sur le marché noir, en temps de guerre tout peut se vendre et tout se vendra à Ikusa puisque tel est le but de tout cela.

    C'est ainsi qu'alors que l'aurore se lève et naît pour le monde que Myriem épuisée cesse de contrôler les flots marins pour réaliser qu'elle ne perçoit à l'horizon aucun des deux autres navires. Ce n'est point grave après tout, chacun sait ou il doit aller et le rendez vous est dans une semaine à un point donné, une crique connue des trois capitaines au Nord de Sancta. Myriem se rend donc dans la cabine du Capitaine Hornigold pour échanger avec lui et c'est là qu'elle découvre avec stupeur les intrus. Le capitaine est mort et Kirig étudie les cartes maritimes, elle n'a cependant que le temps d'entrapercevoir une silhouette androgyne avant de sombrer dans l'inconscience, assommée promptement par iel succube pragmatique et efficace.

    Elle ne se rendit compte de rien des événements qui suivirent. Son navire arriva à Ikusa ou Iel fut débarqué et un peu plus loin, ce furent les occupants du navire qui furent débarqués dans une petite crique, vendus comme esclaves à un homme peu regardant. Les marins gardés pour diriger ce navire qui pourrait être vendu à Kaizoku pour ensuite réparer le fameux Tragédie et en faire un navire de nouveau glorieux.

    Et Myriem dans tout cela? Gardée au chaud dans la cabine du capitaine, menacée si elle tentait quoi que ce soit de représailles sur les pauvres gens en cale (qui n’étaient plus là vous avez suivi?). Kirig aimait le jeu, le challenge et il était bel homme, enfin beau Drakyn, c’était peut-être aux yeux de la noble le souci premier en plus de la situation digne de créer un syndrome de Stockholm. Courtisée dans un premier temps, il semblerait qu’elle eut succombé aux charmes du bellâtre, il savait y faire et elle était seule, désemparée, déracinée et… innocente dans tous les sens du terme. Hélas alors que cèdent une à une ses défenses, que tombaient les réticences, que les jours passaient, l'empressement grandissait aussi chez Kirig et quand elle se refusa à lui, un acte de foi la remettant sur le droit chemin, il fut blessé dans son orgueil. La suite reste gravé dans l’esprit et la chair de la jeune femme mais ce n’est point le jour de le conter, ni le lieu, dans son esprit, dans ses rêves, tout est présent mais occulté.

    Les semaines se sont enchainées, perdues, son âme déchirée, elle n’avait d’autre occupation ou préoccupation de ne pas contrarier Kirig, il prenait son dû quoi qu’il arrive autant que cela ne fut point trop violent.

    Enfin ils arrivèrent au sud du Shoumei et Myriem sentit son médaillon chauffer, se mettre à luire doucement et avec lui l’espoir… Cela signifiait que Wan n’était pas loin, ses navires aussi? Cela lui donna le courage de braver les interdits, elle descendit en douce dans les cales voir ses compatriotes…inexistants et de longue date… En colère contre elle-même et le monde entier, elle remonta, elle songea d’abord à couler le navire mais cela n’aurait servi à rien, cela viendrait plus tard la vengeance. Non, elle se jeta tout simplement à l’eau et nagea, criant sa détresse silencieusement à son mentor, à Wan. Par le biais du médaillon il la sentit, on le prit pour fou mais on l’écouta et l'Espoir changea de cap et ils trouvèrent Myriem en mer, a bout de force… Elle ne raconta rien, elle oublia tout enfin son esprit refoula tout très loin mais tout était présent prêt à resurgir.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum