DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Enfin, la célébration ! - Page 3 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 21:13Rachelle Virsce
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 19:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 15:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 15:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 15:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 13:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 12:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 11:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 10:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 9:27Lyra Leezen
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 24 Sep - 22:44
    Ah, ce n'est pas la réponse escomptée, mais c'est un début. Un fidèle ca ne se gagne pas en un jour et Halewyn a toute l'éternité... Enfin si elle ne crève pas avant mais ca ca ne vaut meme pas la peine de sen soucier. Mais... personne n'est assez fou pour défier la matriarche????  Ca se réfléchit et, surtout, ca se discute hein!!!!

    Heureusement, Jasmine est sauvée par le bruit de la trompette qui annonce le diner.

    -Nous allons être en retard. Susurre la succube, l'oeil étincelant. -Habille moi.

    **********

    A l'entrée de la tente du diner, ou sont réunis tous les Reys, les conversations vont bon train. il y en a des jeunes et des vieux, des hommes et des femmes... Jusqu'à ce que, flanquée de Jasmine qui est un pas à sa gauche et trois pas derrière, la Shoumeienne n'apparaisse. Bıen sûr que les conversations s'éteignent et que les regards convergent vers sa position, elle, pâle figure vêtue d'un vert mousse et d'or, le cou de cygne souligné d,un collier habilement passé par dessus ses bijoux de naissance. Qui en sont camouflés, deux pendants d,oreilles délicats à la Reikoise ornant les délicieux lobes des oreilles.  Un voile de mousse recouvre, sans totalement l'occulter, le rouge fatasque et irrévérencieux de sa chevelure.

    Halewyn pense réellement que c'est trop, mais ca a été préparée pour elle.  L'oeil noir légèrement ourlé de Khôl passe sur l'assemblée avant de se fixer sur celui du Coeur du Reike qu'elle accroche et capte le long de son avancée régalienne et vaporeuse au milieu de tout ces mortels. Et ce n'est qu'arrivée devant Tagar qu'elle fait une révérence impeccable à ce dernier, ignorant sa mère.

    -Merci de l'invitation,tu me gâte à outrance mon ami.

    Le rabroue t'elle d'une intonation de velours contredisant ses paroles.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 25 Sep - 0:24
    Quand il se lève pour l'acceuillir, Tagar Reys révèle son caractère rancunier. Halewyn ne sait pas du tout ce que sa mère lui a fait mais ca a l'air d'avoir été particulièrement épique, pour qu'il l,ignore de la sorte depuis qu'elle est arrivée. Et pour bien faire, la Shoumeienne se met en frais d'ignorer la matriarche avec la même application que son hôte. Si il donne le signal de se rappeler de la présence de la vieille femme, Halewyn s'y pliera volontier.

    C’était important pour moi, d’avoir une personne de ta qualité à mes côtés. Je t’en prie, assieds-toi.


    Ah bah dis donc! Une gifle aurait été moins grossière pour Martha. Pense iel succube en prenant place avec une grâce éthérée sur les coussins moelleux comme si elle n'avait fait que ca toute sa vie. Et pendant que le premier plat arrive, une soupe froide à l'oeuf cru et aux légumes, elle place avec une étiquette irréprochable la serviette sur ses genoux repliés en saluant aimablement son propre voisin de gauche, un homme fait qui doit avoir dans la cinquantaine avant de reporter son attention sur le maître de la soirée.

    -Je te demande pardon Tagar, j'ai failli à l'étiquette la plus étémentaire et pourtant, tu me couvre d'attentions. Avoir su que c'étaitune promotion, je t'aurais amené un présent pour marquer le coup. Tu me permet que je te l'envoie chez-toi?

    Demande t'elle d'une voix de velours en fixant son humain favori du moment d'un regard brillant. .

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 25 Sep - 12:58
    Bon, la soupe a l'oeuf ce n'est pas sa tasse de thé, mais Halewyn fait bonne figure tout de même, alimentant la conversation sur des sujets légers en incluant qui veut sauf la matriarche. Pourquoi? Parce que c'est le désir de Tagar. Cet affront détourné ne passe cependant pas inapercu, quelques murmures le long de la table se faisant entendre. De son côté, Martha se penche vers son voisin de droite à qui elle fait la conversation, histoire de ne pas perdre la face. Ce qui est marrant en soit, parce que les deux femmes se font face à la table et que la plus jeune défie indirectement et subtilement l'autorité de la plus vieille.

    Tout sourire grâce et distinction, faisant honneur à l'éducation Républicaine jadis inculquée par Dame Gail Ironsoul, iel n'en acceuille pas moins avec soulagement le plat suivant. ↓♪ tajine agréablement parfumé. Prenant les devant sur la mère mine de rien, Halewyn sert elle-même Tagar en premier, puis son voisin de gauche, avant de se servir elle-même en un geste de rebellion discret et un peu plus ouvert qui en font frémir quelques uns et sourire d'autres.

    Qui est assez fou pour oser défier Dame Martha Reys? Et Tagar ne prend pas la défense de sa ''pauvre'' mère?

    -Tes desserts me plaisent toujours, réplique aimablement la Shoumeienne voilée de sa voix douces, laissant l'interprétation de ses paroles libres pour chacun. Mais je t'enverrai un petit quelque chose tout de même. J'ai déjà quelques idées d'ailleurs

    Répond t'elle d'un ton énogmatique, croisant le regard de sa rivale de l'autre côté du plat en terre cuite, pour glisser dessus comme si elle était inexistante.

    -Mes compliments au chef, ce plat exquis me rappelle un peu mon pays.

    Dit elle d'une voix émue, baissant la tête en signe de respect

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 25 Sep - 21:28
    Ah mais, il y a un mortel qui sait la mettre dans ses petits papiers sans mettre son âme en jeu et ce mortel, c'est Tagar. Dans son idiotie simple,il est trèes intelligent et a bien compris que le meilleur moyens d'attirer les faveurs d'Halewyn sans trop de risques, c'est en mettant du chocolat dans l'équation. Ce truc, c'est le ciel... Ou els enfers, dpendamment du point de vue et pendant un moment, la Shoumeienne ne pipe mot, savourant avec une lenteur étudiée chaque bouchée de la splendeur alimentaire.

    Il y a neufs merveilles du monde selon la succube, dans lesquelles font parties l'eau chaude et le chocolat.

    L'amertume du cacao lui caresse indécemment la langue. la douceur aérienne du mlange lui tapisse la bouche. Une bouchée lente après l'autre, appréciant le divin met à sa juste valeur, Halewyn déguste son dessert avec une expression qui ferait rougir de contentement le plus grincheux des pâtissier.

    Ca et l'infinitésimal morceau de chocolat égaré sur la peau blanche du côté de Tagar.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 28 Sep - 3:00
    La vieille retraite sous le regard indifférent de Dame Halewyn qui se félicite simplement de ne pas avoir amené son paquetage. Son petit doigt lui dit qu'elle aurait fouillé dedans a la recherche de trucs compromettants. Après le dessert, quand tout le monde se lèvent et que les tables sont débarrassées et sorties rapidement par les serviteurs, les coussins éparpillés pour un moment en famille et voilà que tout le monde s'installe pour ce qui s'annonce être un récital, les plus jeunes réclamant une chanson a tonton Tagar qui s'excutent de bonne grâce.

    Avec l'air sérieux de circonstance que dément l'éclat pétillant des prunelles en amandes. Halewyn écoute attentivement, se faisant la remarque que pour un mâle, quand il chante il peut avoir la voix sacrément haut perchée. Si elle n'avait pas vu ses attributs, elle aurait décidément pensé a un eunuque ou un castrat. Mais la n'est pas la question. C'est quand même agréable.

    A la fin de la chanson, la courtisane applaudit avec enthousiasme comme tous les autres. Les luths et les flûtes sortent... Et le blond lui demande une chanson. Par chance, Halewyn connait l'art de la courtisanerie. En ce moment les Reys célèbrent et ce n'est pas les chants religieux austèeres, guindés et avec le bâton dans le cul du chœur Shoumeien qui sont de mise.  

    Et elle se lève, avec une grâce éthérée. Le Reikois l'a payée, d'avance, en mousse au chocolat, alors ce soir ses désirs sont des ordres...  Surtout s'il vient dans sa tente, après. Halewyn se demande d'ailleurs s'il a personnellement choisi sa tenue pour la nuit. Et cette pensée ludique au demeurant, fait naitre un sourire sur le joli visage, Sourire que le Cœur du Reike peut en reconnaitre l'irrévérence.

    Repoussant avec une modestie feinte une mèche rouge échappée du voilage, elle fait une révérence impeccable, avant d'aller chercher la flûte de Britney.

    -Je peux te l'emprunter? Je veux jouer quelque chose de ou je viens...

    Dit elle avec un sourire doux,  testant quelques notes de l'instrument et commence ensuite

    Chanson de Hale:
    .

    Et après, en vrai courtisane formée aux arts du divertissement des plus nobles et des plus puissants, formation qui a pris de longues années, elle jouera de la flute et chantera pour divertir ces messieurs, dames et enfants autant de temps que le maître de la soirée jugera bon. En partie parce qu'elle a été payée en chocolat...

    La vraie raison c'est que ça fait mettre maman Tagar dans tous ses états. Et sa colère sans fondement est le plus doux des nectars

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 29 Sep - 3:01
    Peut-être que, sans le concours d'Halewyn,  Tagar Reys n'aurait pas trouvé la force ni la confiance nécessaire pour  parler comme il l'avait fait à Tensai ce jour là. Probablement que sans les jeux de la diablesse, aucun désir d'émancipation ne se serait frayé un chemin de ses testicules jusqu'à son cerveau pour le libérer de la sacro sainte poigne maternelle. Halewyn s'attend parfaitement à une visite de la maman, ou de Tagar. Peut-être des deux. La courtisane sait parfaitement que si le cerveau simplet ne la voit que comme une simple compagne de bisou, et bien le corp du Reikois n'en reste pas moins celui d'un homme. Et un homme a des besoins qu'une mère ne peut tenir indéfiniement en laisse.

    Oui, pense avec satisfaction Halewyn tandis qu'elle tournoie avec grâce et élégance dans les bras de l'homme dont les pensées se dirigent toutes vers des variantes plus ou moins ludiques d'un titre qui lui est octroyé '' amie de bisous''.  Et une amie aux compétences et à la réceptivité trèes agréable d'ailleurs. Il ne lui manque qu'un mini  coup de pouce entre ses doigts experts pour que naisse   entre ses mains un homme capable de changer beaucoup de choses dans le Sekai autant en bien qu'en mal, les possibilités ludiques que peut faire cet individu sont infinies.

    Dommage que cet humain manque d'ambition pense t'elle. Il lui semble que ca serait particulièrement drôle le voir convoiter le poste suprême de monarque. Mais il y a le temps et même s'il n'y arrive pas, il y aura sûrement un de ses septs gosses qui se laissera corrompre et la corrompra à coup de chocolat lui ou elle aussi... avec un peu de chance...

    Bıen quoi? On occupe son éternité comme on peut et on a bien le droit de s'enticher de quelques lignées de mortels non?

    Du moins c'est le genre de choses qui traverse l'esprit de la succube pendant qu'elle danse, toute grâce et sourire, les pieds chaussés glissant sur les tapis comme si ca avait été le plancher d'érable d'une salle de danse. Mais c'était trop beau. Bien sûr qu'il se passerait quelque chose. Après tout, le chaos suit la Shoumeienne.

    Sous leurs pieds, le sol est aintenant inégal.  Et, bien sûr que Tagar se prend les  pieds dans les fleurs du dit tapis. Et àa la place de tomber vers l'arrière en essayant de reprendre l'équilibre, il se sent tiré vers l'avant, Halewyn voulant manifestement le retenir. Emporté par son élan, il tombe carrément dessus, dans un emmêlement de voilages, une envolée de tresse sanglantes et Halewyn se retrouve entre lui et le sol, le souffle coupé et la tête faisant un petit poc au sol, le Reikois étant carrément à quatre pattes par dessus elle, la tenant complètement à sa merci. Comme si ils étaient seul au monde.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 1 Oct - 12:17
    Bon, aumoins il n'est pas étendu sur moi comme un gros lourd... Pense Halewyn coincée sous Tagar, une légère douleur à l'occiput irradiant aux épaules. Probablement un caillou constate t'elle. Par chance, elle a descheveux longs et épais.

    Mais ce n'est réellement pas sa position préférée en cet instant précis. Quoique... L'oeil noir qui a sans le vouloir un petit éclat de souffrance dans l'iris si sombre se pose dans la prunelle si pâle du Reikois. Et quelqu'un quelque part qui réclame des bisous... NØn mais dans quelle famille de dégénérés a t'elle atterrit pour qu'ils réclament un baiser quand une dame est parfaitement en détresse?

    L'oeil noir se fait provocant malgré lui, défiant amicalement le CØeur de procéder. Ce qu'il finit par faire.... Sur la joue.

    Halewyn réprime un soupir. A ce rythme, il ne comprendra assurément pas la mécanique de faire des enfants avant une bonne soixantaines d'années. Elle devrait maudire Martha tiens... ŀe fait que son humain favori soit un idiot est de sa faute. Mais au moins, l'homme a la décence élémentaire de s'enlever de sur elle pour lui tendre une main secourable.

    -Je... suis sonnée un peu je crois...Tu veux bien me ramener à ma tente je te prie?

    Demande t'elle en portant une main à l'arrière de son crâne endolori. Avant que ses genoux ne lâchent, la faisant chuter dans les bras de l'homme avec un art consommé.

    Pardon...

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum