DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-rp] Enfin, la célébration ! InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 20:54Zéphyr Zoldyck
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 11:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:27Lyra Leezen
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 15 Sep - 4:21
    Il a fallu faire de ces gymnastique!!! Parce qu'Halewyn a beau être belle et bien habillée, elle est pingre... Pourquoi aller a une allure de tortue dans une caravane quand on voyage plus rapidement par les propres moyens? Et le voyage fut rapide. Le soir même où sa lettre partait, iel démon a pris une des navettes qui part pour Kyouji avec seulement son paquetage comme bagage. Sa couverture de couchage soigneusement roulée sur ses vêtements apprêtés pour la danse au temple. Les bougies et autres accessoires, Halewyn se les procurera sur place.

    A Kyouji, iel alla à la maison d'un téléporteur qui lui fit avaler quelques précieux kilomètres sans dépenser de mana, ensuite la voyageur se téléporta à l'oasis d'ou ils s'étaient connus pour y passer la nuit avec une caravane. Et, bien sûr, les dix brigands étaient là, leurs os blanchis à cause du soleil laissés sur place. Un petit dodo durant la journée et la voilà de nouveau en chemin, se téléportant au temple.

    Et bien sûr ca avait beaucoup changé et en même temps pas du tout. Aussi trouva t'elle rapidement ses repères, la troupe d'artistes résidents pour être précis, règle quelques détails avant de s'octroyer enfin un repos bien mérité, le voyage ayant été archi long. Et, bien sûr, la courtisane ne pouvait savoir que Tagar l'attendait. Comment l'aurait t'elle pu? la lettre étant arrivée alors qu'elle était déjà partie.

    Mais pendant que Tagar regarde à gauche et à droite, sur la place du soleil et de la lune, devant le temple les tambours et les instruments résonnent tandis que les danseurs s'en donnent à coeur joie, comme tout les jours pour célébrer les astres divins. Au crépuscule donc apparaît Halewyn, avec le même kimono rouge très sage qu'elle avait à Maël, un manteau mi partie rouge et bleu tres fin sur les épaules, un éventail orange et doré, un autre indigo et argenté au mains, elle s'avance, des rubans bleus entortillés de façon fort complexe dans sa chevelure sanglante.
    `
    Maman Tagar va sûrement regarder. Et Halewyn ne veut pas la rebuter avec la danse qu'elle avait faite voilà quelques années. Plutôt une démonstration de ses talents, alliant force et finesse dans les mouvements gracieux comme l'air lors de cette chorégraphie que le commun des mortels peut penser être pour les dieux. Mais si Tagar Reys le contrôleur royal croise le regard noir pétillant de la Shoumeïenne gracieuse comme une feuille dansant dans la brise d'été, il n'aura qu'une certitude.

    Ce n'est pas pour les dieux que la dame de ses pensées danse, c'est pour lui.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 15 Sep - 18:37
    IĿ y a bien la gamine qui la regarde den haut avec de grands yeux... Juste au dessus de Tagar qui remue des lèvres. Ce n'est surement pas sa fille, pense Halewyn, mais il y a assurément un air de famille. Donc il n'est pas descendu au temple avec juste sa mère... Par tout les grains de sables de ce désert miteux, si on pouvait lui dire la signification de ce pèlerinage express en meute, elle serait bien aise. Ce n,est pas en quatres jours de voyages condensés qu'elle a pu prendre le pouls du Reike...

    Au son des dernières notes, il y a un silence receuilli devant cet hommage des plus vibrants. La flamboyante jeune femme s'incline alors devant le temple en portant la main à son front en signe de respect, avant de quitter le cercle d"une démarche aérienne suivie d'une envolée de cheveux rouges et de rubans bleus. Halewyn prend le temps de rendre le manteau et les éventails cérémoniels, de reprendre le sien, le rouge. Avec un large sourire ravi soulignnt la grande bouche aux lèvres sages, les prunelles noires pétillants de malice, iel succube se met en frais alors de trouver le Reikois, et elle le trouve en effet, avec encore la gamine sur les épaules en train de regarder les danseurs suivants. De toute facon, il y a foule et il ne peut pas se sauver bien loin non plus.

    Un éventail rouge se pose timidement sur l'épaule du contrôleur royal pour attirer son attention sans le faire sursauter, et quand il se tourne vers elle, dame Halewyn ouvre son éventail de cette facon invitante à la discussion, le regardant de ses grands yeux de biches ourlés délicatement de khôl. Elle ne peut voir la mère de Tagar qu'il lui cache.

    -Tagar Reys, mon ami... Je ne savais pas que tu serais en si charmante compagnie sinon j'aurais amené un bouton de rose pour la demoiselle dans mes bagages. Dit la Shoumeienne avec sa voix de soupir. -Permettez moi de me présenter mademoiselle. Halewyn Giovinetta Sampiero, pour vous servir.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 16 Sep - 0:26


    Dis bonjour Britney.


    Ah oui, il ne perd pas le nord. C'est important e bien élever les minis mortels pour qu'ils deviennent des moutons respectueux et obéissants. De l'éventail, la Shoumeienne rend le salut de la petite main potelée de la cavalière du contrôleur royal... Ce qui amène une question interne fort ludique sur le fonctionnement du Reikois mais que nous ne transposerons pas ici pour des raisons de pure décence. à


    Bonjour madame, c’est vrai que vous êtes une amie de tonton Tag ?


    Le sourire radieux de la succube illumine le doux visage et Halewyn s'apprête à répondre quand la culotte de chasteté que représente dame la maman Reys quitte l'ombre de son fils. Ils ont un air de famille, note t'elle, sauf que la vieille a les mêmes airs dominateurs que Mırelda Goldheart. .

    J’avoue être également curieuse de la réponse. Je suis Martha Reys, sa mère.

    L'éventail se ferme tandis que la Shoumeienne fait la révérence de rigueur et cela dans les règles de l'art.

    Je suis honorée de rencontrer la légende qui a inculquée de si bonnes valeurs à celui qui, par ses actes héroiques, a sauvé de nombreuses vies au fil des ans. Avant la guerre, à l'oasis, il a occis une horde de bandits esclavagistes pour sauver de nombreux pèlerins. D'ailleurs je dois vous remercier dame Reys. Si vous ne l'aviez pas envoyé en pèlerinage, je ne foulerais assurément pas les pierres de ce sol sacré aujourd'hui. Donc en réponse à vos interrogations. Oui, je suis l'amie de Tagar... Et, avec son consentement, je puis vous narrer toute l'épisode...

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 16 Sep - 18:40

    C’est inutile, mon fils ne me cache rien.


    L'éventail bouge très lentement, le doux sourire de la Shoumeienne se teintant de mystère. De ou elle est, Martha ne peut voir la rougeur qui teinte le visage de son fils chéri. Voyons, aucun fils n'avouerait à sa mère qu'elle a devant elle la personne qui a carrément frôlé sa virginité et qu'il a reluquée comme le derniers des pervers dans son bain. Qu'il doit probablement pratiquer l'onanisme en pensant à elle. Son fils ne lui cache rien. Vraiment?

    Vous avec les résultats dignes de vos efforts, je suis admirative de vos manières d'éducation dame Reys... Peu de mères peuvent se targuer d'avoir un fils aux valeurs d'honneur et de famille si bien ancrées en lui.

    Moi, j’aurais bien voulu savoir, les adultes ne me disent jamais rien !

    Les prunelles noires, douces et expressives se baissent sur l'enfant pendant que tonton Tagar lui beurre le mou comme qui dirait.


    Ne t’inquiète pas, Dame Hale va passer la soirée avec nous. J’ai même prévu une tente spécialement pour elle, si elle le souhaite.


    Il lui a préparé une tente... Innocente, Halewyn s'incline doucement, la soie de son kimono bruissant doucement sous ses cheveux et les rubans bleus qui glissent sur l'étoffe .

    C'est trop d'honneur cher ami. Si cela ne cause aucun inconfort parmis ta famille, j'accepte avec joie.


    Et ce qui est dit est dit, sous l,oeil perplexe de la matriarche, la danseuse accepte avec une grâce innée la petite main de l'adoratrice, se servant de son pouvoir de lecture mentale pour surfer sur les pensées innocemments décousues de la gamine.

    Tu pourras me poser toutes tes questions sur le chemin.

    Je te raconterai, Britney, les aventures de Tonton Tagar que je connais... D'ailleurs, tu savais qu'il a déjà tué un aboleth ? D'un seul sortilège!!!! Il est vraiment très fort ton oncle... Et je suis certaine que l'hommage qu'il vient rendre au Soleil et à la lune ce soir concerne probablement tout les services rendus au puissant Empire du Reike?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 17 Sep - 0:05
    Le rire de Dame Halewyn, gracieux et délicat, ni trop fort ni pas assez, traverse l'air comme un carillon printanier, faisant tourner quelque têtes

    La grande Argenterie... Remarque ca te vas bien, tu es aussi droit et étincelant que les ustensiles. Donc, si je comprends bien, tu es maintenant le Coeur du Reike... et... oh?

    S'arrêtant net, la Shoumeienne se tourne vers la mère de Tagar, derrière eux, ouvrant son éventail de sa main llibre pour le poser sur son menton. Elle n'a pas rien dit la matriarche et pourtant, Halewyn se sait évaluée de pied en cap. C'est pourquoi qu'elle penche légèrement la tête de côté avec une expression d'innocence douce sur le si gracieux visage.

    -Est ce que ca va Dame Reys? Vous semblez fourbue... Puis je vous offrir mon bras pour le trajet? Il me déplairait que vous chutiez, le sol pavé étant fort inégal.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 17 Sep - 15:57
    Entre Britney et Martha, Halewyn entretient la conversation. De sujets frivoles en apparence, histoire de bien saisir la disposition de la mère du Reikois qui ne semble pas du tout autant préoccupé par son opinion qu'elle aurait pu le penser. Ce qui est quand même étrange. La Shoumeienne sent parfaitement la circonspection de la matriarche qui semble déstabilisée par l'attitude plus ''mâle'' si l'on peut dire, de son filston chéri. Bıen oui maman, si tu veux qu'il se trouve une épouse, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il accepte de jouer les carpettes devant elles tout de même. Ca irait à l'encontre de l'éducation mysogyne Reikoise de base vous savez?

    La main de lamatriarche sur son bras lui permet de voguer doucement au rythme des pensées et des interrogations de la vieille tandis qu'elle répond équitablement entre Britney, elle et Tagar, menant la conversation de main de maître, se renseignant sur la signification et les pérogatives du Coeur de l'Empire Reikois, faisant une charmante moue décue quamd elle apprend qu'il ne pourra plus sortir des frontières de l'Empire...  Jusqu'à ce qu'ils arrivent en vue du campement des Reys... Et quel campement ceci dit.

    Il n'était pas si... Tape à l'oeil lors de leur dernier rendez-vous non?

    Probablement que si, si on se rappelle le gâteau au chocolat et la rose. Une centaines de personnes qui se déplacent pour célébrer le succès d'un seul. En tout cas, ils sont joyeux et en bons termes, si l'on en juge par Britney qui vient de se faufiler hors de sa vue tel un écureuil dans une forêt tandis que son oncle claque des doigts, s'amenant un léger haussement de sourcils de la jeune femme aux cheveux rouges. Cette façon...

    Dame Halewyn Giovinetta Sampiero, je te présente Jasmine, elle sera à ta disposition tout le long de ton séjour parmi nous.

    Les prunelles noires se tournent vers la donzelle à l'aube de sa vie, petit mouton tout doux et pur. Et pourtant il y a quelque chose en elle, derrière cette modestie...

    Je suis ravi de faire votre connaissance votre Grâce. Si vous voulez bien me suivre, je vais vous amener jusqu’à votre tente.

    Votre... grâce? Non, Halewyn n'est ni impératrice ni  de rang. Ceci est un test. Autant ceci est très plaisant à entendre, autant qu'ilf aut remettre les pendules àa l'heure pour bien continuer de confusionner la matriarche qui s'est détachée de son bras d'ailleurs pour aller faire elle ne sait quoi. La courtisane sait qu'elle la surveille quand même.

    Damoiselle Jasmine.... Tout le plaisir est pour moi.

    Dit elle en s'avancant vers la jeune fille, altière et accessible en même temps, l'oeil noir du plus pur velours.

    -Appelez moi Dame Halewyn voulez vous? Votre Grâce me donne l'impression d'être une impératrice et je ne voudrais pas que la vôtre en prenne ombrage.

    Puis se tourne vers Tagar à qui elle tend sa main selon les usages en vigueur pour le baise-main approprié.

    Mon ami. je vais me rafraichir avec ta permission. Je te rejoins sous peu au repas.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 18 Sep - 0:00
    Il n'y a rien de trop beau pour le Coeur du Reike semblerait -il.

    Combien de nobles peuvent, en cinq jours, rassembler une centaine de personne avec la logistique requise, traverser le désert, monter des campements avec des lits! Et la tente de Dame Halewyn est parfaitement opaque, la lumière des lampes ne traversant pas le solide tissu. Et à l'intérieur   il y a de l'espace. Le lit, spacieux pour deux, le coffre au pied et une planche sur deux chevalets, avec un miroir pour se faire belle. Iel succube n'en croit pas ses yeux, devant l'objet de luxe.  Allant au lit à baldaquin pour protéger des moustiques et bestioles nocturnes, elle s'aperçoit que la literie est d'un blanc pur qui soulignera agréablement son teint et ses cheveux... Sous ses pieds, un tapis moelleux de voyage la protège du sable du désert et des lanternes éclairent les lieux d'une couleur chaude. Et un paravent cache un pan de l'endroit à son regard

    -C'est ravissant...

    Commente t'elle doctement avec un flegme surprenant. Jasmine pourra rapporter à dame sa maitresse que la visiteuse n'a pas ouverts de grands yeux de pécores devant tout cet étalage de richesse. Ça serait une tente digne d'une fiancée ou d'une épouse et le succube sent un autre piège se rapprocher subrepticement de son cou.  Ou de son annuaire gauche. Ça lui semble assez suranné comme tentative de séduction. Du genre, regarde tout ce que je pourrais t'offrir. Et oui, si elle avait pu physiquement engendrer quelques demi-démons lors de l'accouplement avec un mortel, elle lui aurait bien donné sa flopée d'enfant pour le temps que durerait sa courte vie de mortel. Et ensuite elle les aurait regardés plonger le monde dans le chaos et la folie. En se gavant de gâteau au chocolat bien sûr.

    Mais Halewyn est un démon de parole. Et elle ne passe pas de pactes qu'elle ne peut tenir. Pour le moment, il ne lui a rien demandé ni exigé et ça convient. Comme on dit, librement donné et librement accepté, aussi n'en n'éprouve t'elle aucun remord. Quand elle voit le sari doré et vert sur le lit, la Shoumeienne se dit qu'elle n'aurait assurément pas choisis ces teintes en particulier, mais après tout, pourquoi pas? Son hôte a fait l'effort de lui choisir des vêtements et il n'y a que des mortels pour avoir un trop grand ego pour se laisser habiller.

    Et derrière le paravent, ravie, Halewyn découvre une cuve. Pas trop lourde mais remplie d'eau fraîche pour soulager ses muscles endoloris. Un autre étalage de puissance manifestement. Il a assurément un intendant bien efficace.

    -Jasmine, je vais prendre mon bain, me laver les cheveux, me parfumer et vêtir avec ce que votre maître a préparé pour moi pour lui faire honneur. Pendant que vous me laverez et peignez, j'aimerais beaucoup apprendre à vous connaitre en devisant tranquillement.  

    En noble dame, elle allonge les bras, attendant de se faire dévêtir. Bien sûr qu'elle a pris le temps de prendre l'apparence d'une femme... Il lui semble bien que la jeune elfe y soit sensible.

    Oh, et ne vous occupez pas de mes bracelets et colliers et des pierres tressées dans mes cheveux. Ils ne me quittent jamais et ne vous embêteront pas lors du démêlage et de la coiffure.... Mais on peut se tutoyer aussi dans l'intimité.  

    Encourage t'elle la jouvencelle, la couvant d'un regard noir brillant à la lueur chaude des bougies pendant que les doigts de Jasmine l'effleurent doucement.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum