DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Shan'ael

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Soirée Blanche] La re-marque EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Erit sanguinem
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 16 Sep 2022 - 14:34
    11 Août de l'an 3
    Pendant la Soirée blanche



    Au milieu des gens, petits comme grands, Rowena avait fini par se retrouver entre un couple de shoumeïens cherchant un travail honnête pour leur fils boulanger et une adolescente seule, bien éduquée, qui semblait surtout vouloir trouver un protecteur pour trouver un mari et éviter de finir par faire le tapin... Si ce n'était pas déjà le cas. Elle avait proposé à la jeune fille un emplois si elle venait à Justice pour le demander à Azulon, quand au garçon, elle l'avait redirigé vers Raven qui - à n'en pas douter - allait finir par monter elle ne savait quelle association d'aide pour apprendre aux shoumeïens comment postuler pour un travail, comment bien présenter à la Républicaine et quelles règles d'étiquette connaitre pour faire bonne impression.

    Le buffet était assaillit, les discussions et les danses allaient bon train. Les cicatrices noires et perturbantes sur son visage laissait cependant à Rowena le temps d'observer les choses sans être déranger plus que ça. Même ceux qui cherchaient un parrains n'osaient pas s'approcher de trop mis à part les deux personnes qu'elle avait accepté d'écouter... Peut-être la superstition de l'ouest voyait-elle en son visage une marque du mauvais oeil... Ce qui était peu ou proue la réalité.

    Enfin... un peu d'air frais ne serait pas de refus. Passant près de la scène pour empiéter le moins possible sur la piste de danse, elle coupait vers la porte lorsqu'un duo de danseur passa particulièrement près d'elle. Elle n'évita de les bousculer que grâce à ses réflexes et bougea rapidement sur le côté, les mains en garde et les pans de tissus soyeux qui coulaient sur ses épaules soulevé par le mouvement vif. Celui qui couvrait son épaule gauche se retourna même vers l'avant, dévoilant son omoplate et l'ancienne brulure qui y était apposée. Grande d'une main de large. Ronde. Elle formait un motif étrange et peu reconnaissable, comme si une seconde cicatrice était venu troublé la netteté de la première.

    La jeune femme avait repris bien vite ta contenance mondaine mais elle fit quelques pas avant de se rendre compte que son voile n'était plus en place. Elle le repositionna d'une main avec un tique de langue agacé avant de se diriger vers l'extérieur.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Sam 17 Sep 2022 - 19:06




    - La Soirée Blanche, Courage -

    Appuyé contre la rambarde, une tartine de tapenade dans une main et une coupe de champagne dans l'autre, Zaïn observait le ballet de danseurs avec l'étrange envie d'y participer. Il n'était guère un grand danseur, c'était pourquoi il n'avait pas fait la proposition à Myriem de Boktor, qui aurait assurément acceptée, mais aurait immédiatement remarquée que l'hybride reikois était gauche lorsqu'il était question de danser. Zaïn Tevon-Duncan maitrisait pourtant de nombreux arts martiaux, le Tao maelien, la lutte nordique, le pugilat de Taisen, la boxe républicaine, ainsi que quelques autres disciplines mineures, capable de mouvoir son corps tel un torrent comme l'affermir tel un rocher. Mais lorsqu'il était question de valser, tourner et faire des pas de dance, toutes ses connaissances étaient bien inutiles. Il savait mettre à terre un adversaire comme un maitre, mais trouver l'harmonie dans un mouvement conjoint lui était opaque.

    Il finit donc sa tartine d'une bouchée avant de porter la coupe à ses lèvres. Mais c'était en buvant qu'il vit une femme se faire bousculer par un duo un peu trop entrainé par la musique. Il reconnu la demoiselle - s'il pouvait l'appeler ainsi, car elle tenait plus de la guerrière que de l'aristocrate - car elle faisait partie du groupe qui entourait la Présidente, ils n'avaient pu échanger alors, pourtant elle n'avait pas manquée d'éveiller la curiosité de l'hybride reikois. Après tout, il croyait se souvenir que la femme prénommée... Rona ? Non, Rowane, ne parlait peu. Ceci-dit, il manqua une gorgée lorsqu'il reconnu la marque qui fut découverte sur son épaule, bien que le tatouage d'esclave avait été recouvert en partie, il ne pouvait tromper l'œil aguerri de Zaïn qui avait connu maints esclaves. Il toussa doucement avant de reporter son regard sur la femme qui venait justement par ici, sur la terrasse où se tenait l'hybride. C'était le premier détail familier qu'il remarquait de la soirée, et ce n'était guère quelque chose de très positif. Mais ce fut avec un sourire qu'il l'aborda avec le légendaire tact qui faisait sa réputation.

    - Les gens ne font attention aux autres que lorsque ça les arrange. Commenta-t-il avant d'ajouter : Excusez-moi, nous n'avons pas été présentés, Zaïn Tevon-Duncan, sans aucun titres honorifiques, juste Zaïn. Vous ne semblez pas dans votre élément vous non plus, je me trompe ? Si elle s'isolait sur la terrasse, ce devait être pour la même raison que lui : Tout ces gens parés de blancs n'avaient pas grand chose en commun avec lui, et elle.




    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 18 Sep 2022 - 12:23
    L'agréable brise nocturne lui caressa le visage, faisant légèrement flotter ses cheveux et ses boucles d'oreilles, juste avant qu'un homme étrange ne l'aborde... Un homme connu de surcroit. Un hybride aux oreilles fièrement dressées, perçant des cheveux de sang sur une silhouette qui suggérait autant l'art du combat que celle de l'ondine sous son costume blanc fait sur mesure. Elle lui sourit, poliment.

    - Oh c'est moi. Je n'aurais pas du traverser la piste. Ce n'était pas bien malin...

    Il était auprès de Myriem... L'étrange reikois qu'elle avait amené avec elle. Rowena se demandait bien comment elle s'était retrouver en position de faire confiance et d'offrir son amitié à un armateur. Enfin la shoumeïenne était encore jeune malgré ses déboires et son grand cœur se liait facilement avec les personnes bienveillantes... ou au moins méritantes. Pour le moment elle partirait donc du fait que l'humaine ne s'était pas trompée. Sa présentation était directe, mais en rien condescendante. C'était tout l'inverse même, elle avait l'impression de se retrouver au front, lorsqu'avec la fin du monde en perspective, les mercenaires et les soldats de grades et d'origines particulièrement variées se saluaient avec un minimum de pompe.

    - Rowena Ironsoul. Mais vous pouvez m'appeler Rowena. " elle se tourna pour le saluer à la manière des républicain sa hanche à moitié dénudé par sa robe particulièrement échancrée, reposant contre la pierre. " Ici de toute façon il n'existe pas de noblesse. Nous sommes tous concitoyens. Les titres, comme vous dites, se gagnent et gagnent parfois à se faire oublier.

    Dans son élément ? Elle rit à demi. Elle se tourna pour poser ses mains sur la rambarde et se tendre légèrement vers l'obscurité qui se trouvait au-delà. La lumière de la lune tombait sur eux et... C'était bien peu de lumière. Elle avant cependant pris soin de se mettre du côté de Zaïn qui lui exposait son côté à peu près dépourvu de cicatrices et de marques noirs.

    - D'habitude j'aime les fêtes. Danser, rencontrer des personnes intéressante, manger, fumer, boire. Il y a toute une ambiance qui permet d'oublier le reste durant quelques heures. Mais ce soit nous ne somment pas là pour oublier justement. Je ne voudrais pas manquer de respect à qui que ce soit. C'est plus du travail que du plaisir... Surtout quand on ne peut pas prendre la misère de tous ceux qui en ont besoin sur ses seules épaules. " Elle regarda alentours s'il n'y avait pas un serviteur pour porter une coupe d'alcool, puis se retourna vers l'homme dans la force de l'âge.

    - Je suis heureuse que Myriem ait put se faire des alliés même au Reike. Elle mérite de retrouver la paix de son propre foyer. "


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Sam 24 Sep 2022 - 12:01




    - La Soirée Blanche, Courage -

    Elle s'exprimait avec art, si Rowena parlait peu, elle parlait bien. De plus, elle voyait juste, Zaïn s'accordant à son discours, il ne l'avait pas imaginée si accessible, ayant entraperçu un pan de son histoire, il avait pensé devoir insister un peu, mais non, elle était ouverte à la discussion. Zaïn en fut fort ravi, il était ici pour rencontrer des républicain, et jusque là la tâche se déroulait à merveille. Et bien qu'ils n'avaient, à prime abord, pas la même énergie, il était clair qu'ils pouvaient bien s'entendre. Zaïn entrevit la possibilité que Rowena soit réceptives aux plaisanteries, il se devait donc de le vérifier. Lorsqu'elle termina sur le sujet des titres, il rebondit de la sorte :

    - Les titres honorifiques, c'est comme l'argent : Il n'est pas nécessaire d'en avoir pour en parler. Il afficha un large sourire. Je crois bien que la philosophie républicaine commence à me séduire. Au Reike, les titres faisaient tout.

    Finalement il se rejoignaient sur un point : les bals ne leur déplaisaient guère, Zaïn ayant peu eu d'occasions d'assister à des réception huppées, il n'y était pas habitué mais y prenait goût. Rowena était, quant à elle, quelque peu rebutée par le motif motivant ce fastueux évènement, elle parvenait parfaitement à voir l'envers du décor : Tout ceci n'était peut-être qu'une façade. Elle n'avait pas totalement tort, mais par soucis de loyauté, Zaïn se devait de se ranger aux côtés de Myriem sur ce sujet, c'était pourquoi il ne rebondit pas sur la première des répliques de Rowena au sujet du bal, mais se fit un plaisir de répondre à l'attention qu'elle porta à Myriem en particulier.

    - Même si le Reike est en partie responsable de son expatriation... Mais entre l'armée reikoise et les Titans, c'est un peu comme la lèpre de l'océan et le mal du nord, quoique le moindre mal est peut-être l'Empire, dans le sens où Myriem a trouvé une optique d'espoir, tandis que si Mael était tombé entre les griffes des Titans, elle ne serait peut-être plus là pour en pleurer... A cette possibilité, un frisson le parcouru, faisant bruisser des oreilles de renard.

    - Elle mérite tous les alliés du monde. Mais dites-moi, Rowena, d'où la connaissez-vous ? Si ce n'est pas indiscret. Il présentait une grande déférence.

    Ce qui l'avait fait tiquer était la réaction de Myriem lorsque les deux femmes s'étaient revues, comme si Myriem avait du mal à se souvenir de Rowena, pourtant, maintenant que Zaïn la connaissait, il voyait pas comment il était possible d'oublier un tel personnage. Il était donc curieux de son histoire.

    Il fit alors signe à un serveur portant un plateau de coupes de s'approcher.




    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 24 Sep 2022 - 13:10
    La pointe concernant l'argent et les titres fit sourire l'héritière.

    - Heureuse que cela vous plaise. Faites attention ou vous allez finir par vous faire naturaliser. " Elle manqua d'ajouter ' comme moi ' mais l'habitude la retint juste a temps... Avant qu'elle ne réfléchisse encore un peu plus et se dise que finalement il n'y avait pas vraiment de problèmes à parler de ça étant donné qu'il l'aurait oublié d'ici quelques jours ou quelques semaines.

    A l'idée que Myriem aurait pu ne pas s'en sortir, elle secoua cependant la tête. Non. C'était une perspective qu'elle préférait ne pas avoir... et elle remarqua le frisson conjoint de Zaïn. Elle lui sourit, touchée de le voir s'inquiéter ainsi.

    - Je ne voulais pas jeter la pierre au Reike. Vous avez été là au moment ou mon propre pays n'était pas prêt à défendre le Shoumeï avec autant de moyens. Je regrette seulement que les choses se soient passées de façon aussi rabaissante pour les locaux et pourtant ce n'est pas faute d'avoir vu des Reikois de bonne volonté.

    Tagar en faisait partie d'ailleurs. Mais il ne se rendait pas toujours compte de ce que ses décisions pouvaient engendrées sur la dignité et la confiance de ceux qui avaient toujours vécu à Maël. En pensant au contrôleur royal et à la lettre qu'elle avait presque fini de lui écrire, elle sourit d'une façon plus chaleureuse.

    - Elle mérite tous les alliés du monde
    - Vous avez tout à fait raison. J'ai connu peu de coeurs aussi pur que le sien... Et c'est à cause d'une de celles là que je suis ici ce soir. " ajouta-t-elle en imaginant une rencontre entre Myriem et Raven. Cela pourrait faire des étincelles...

    - Moi ? " le fait qu'il ne se rappelle pas de l'histoire qu'elle avait raconter à mi-mot lors de leur entretien autour de la présidente ne l'étonna pas plus que ça. " Non. Ce n'est pas indiscret. "

    Elle prit une coupe sur le plateau du serveur qui s'approchait, remerciant le serveur, puis l'homme qui lui avait fait signe.

    - En fait, j'étais à Maël pendant la guerre. Je suis une psyonique formée aux enquête et à la recherche magique. Je travaille pour la Justice. Lorsque la présence des titans a été averrée, moi et quelques autres, nous avons demandé la formation d'une unité pour aider Shoumeï et étudier la menace. A l'époque, on ne savait pas où cela s'arrêterait. " Elle porta le verre à ses lèvres. Les autres titans auraient tout aussi bien pu faire irruption en plein Ikuza ou en plein Liberty et tout ravager avec la même violence pour ce qu'ils en savaient. " C'est là-bas que j'ai rencontré Myriem. Elle a été d'une grande générosité envers mes équipiers et moi. Elle a toujours eu le coeur sur la main. Et on l'a aidé de temps à autre à remettre de présomptueux Reikois à leur place. La première fois c'était sur le port. Le pauvre type s'est retrouvé avec un lampadaire dans les bras, gracieusement offert par une très bonne amie à moi. Si je peux vous donner un conseil, c'est de ne jamais énerver un loup-garou... Mais et vous ? Comment l'avez-vous rencontré ? Je n'ai plus eu aucune nouvelle d'elle après la fin de la guerre.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Ven 30 Sep 2022 - 9:33




    - La Soirée Blanche, Courage -

    La discussion avec Rowena était fort plaisante, quoiqu'un peu bizarre dans la mesure où il avait la vague impression qu'elle lui avait déjà racontée sa rencontre avec Myriem, ce n'est que lorsqu'elle eue fini qu'il se souvint que Rowena en avait déjà fait le récit à la maire de Courage, en sa présence. Il fallait dire aussi qu'il rencontrait tant de gens en cette soirée qu'il ne pouvait retenir tout ce qu'il se disait autour de lui. De plus, il avait une mémoire sélective, ne facilitant pas les choses.

    - Je n'ai jamais rencontré de loup-garou, mais j'adore les méthodes de votre amie. Commenta-t-il dans un rire. Le coup du lampadaire était fort amusant.

    Vint enfin le moment où elle lui retourna la question à Zaïn. Comment avait-il rencontré la fameuse Myriem de Boktor ? Cela était une vaste question et la réponse à celle-ci était quelque peu atypique. Il pouvait se lancer dans l'histoire e leur rencontre, mais cela le mènerai invariablement à monopoliser la parole un instant, ce qui était peu convenant, il opta donc pour une version raccourcie, sans rentrer dans les détails, tout comme Rowena l'avait fait.

    - Il faut savoir que la pègre est plus présente à Ikusa que partout ailleurs, et quand on a un commerce en ville, petit ou grand, il faut se plier aux attentes des grandes familles comme il faut obéir à la loi impériale. Je suis en mesure de limiter mes interactions avec la mafia, mais il m'a fallut, il y a près de deux ans, de traiter avec une branche de la mafia accès sur la piraterie. Enfin bref, c'est dans un sous-sol sordide entourés de brutes épaisses que nos regards se sont croisés la première fois, avec Myriem. Quand j'ai appris que ces vauriens allaient vendre notre amie commune comme esclave, de manière purement illégale et mesquine, j'ai vu rouge. Disons que je les ai remis à leurs place. Il serra un poing.

    - Myriem vous dira que je l'ai sauvé alors, j'ajouterai que je me suis simplement défoulé sur des trafiquants d'esclaves qui n'en méritaient pas moins. Le Reike a toujours été un lieu hostile pour tous les étrangers qui ne faisaient pas assez attention à leurs arrières, lorsque l'on vie à Ikusa depuis longtemps, on commence à être connu et une certaine forme de respect tacite s'instaure. Mais la violence est au coeur de cette nation, un peu comme la voile d'un navire. Il sourit amèrement.

    Zaïn pouvait facilement débiter des discours moralisants, défendre la veuve et l'orphelin, critiquer le bellicisme, mais tout ces mots sortaient de la bouche d'un ancien pugiliste, possédant une arène de combat ayant longtemps usés d'esclaves, qui plus est il était un entrepreneur ayant très largement profité du conflit contre les Titans pour consolider sa flotte commerciale. Il pouvait penser une chose, il agissait tout autrement. Parce que c'était un opportuniste invétéré, voyant le profit là où nul ne l'aurait aperçu, car s'il n'aimait guère la violence, il aimait ce que cela lui apportait : argent, puissance, respect.

    Alors qu'il finissait son récit, son regard glissa su l'épaule de son interlocutrice. Il ne tarda pas à poser la question suivante.

    - Mais, sans vouloir paraitre indiscret, vous semblez aussi avoir un passif avec le Reike. Ce n'était pas tellement une question, c'était un fait.

    Si elle ne voulait pas en parler, il n'insisterai point.




    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 2 Oct 2022 - 18:39
    Le récit de Zaïn laisse Rowena interdite. Myriem... Retenue captive. Si elle avait presque était vendue en esclavage, cela présageait du pire quand à ce qu'elle avait pu vivre aux mains de ses geôliers. Le visage de la sirène s'était fait plus sévère et pensif. Sans considération pour les bulles, elle faisait tourner le champagne dans la coupe entre ses doigts, mâchoires serrées pour ne pas dire quelque chose qu'elle pouvait regretter. Seul un claquement de langue ponctua l'annonce.

    Elle avait ses avis plutôt tranchés sur l'esclavage mais ce n'était sans doute pas le lieux. En revanche, l'intervention de cet homme la confortait dans sa première impression. Il était un homme suffisament bon pour donner à des trafiquant de chair ce qu'ils méritaient.

    - Que vous l'ayez sauvée à dessin ou non, vous avez agi selon votre morale et elle me semble particulièrement juste vu ce que vous dites avoir fait. Ces gens sont des prédateurs.

    Elle secoua la tête se coupant elle-même dans son élan en buvant une gorgée.

    Ha ! Comme s'il n'y avait que pour les étrangers que le Reike était violent, injuste et dangereux ! A d'autres ! Tagar en avait bien trop dit pour que l'opinion de la républicaine reste inchangé concernant les Reikois les plus puissants.

    - Respect... Jusqu'à ce qu'une seule erreure, un seul changement ne vienne tout balayer oui. " répondit-elle sur un ton qui se voulait amusé mais qui en devenait cynique. Elle s'en apperçue, soupire et s'excusa avant de boire à nouveau. " Vous n'avez pas à subire les retomber des comportements imbus de vos compatriotes. Pardonnez-moi.

    La question qui suivit, par contre, prit la jeune femme au dépourvu. Elle le dévisagea un instant. Le regard du renard - ou du loup ? - était posé sur son épaule et elle y porta de suite la main, le bout de ses doigts atteignant à peine la bordure de la partie brulée, cachée sous le tissus pâle. Il avait vu. Quand ? ... ça n'avait pas grande importance, vue sa tenue, il n'y avait pas grand chose pour la cacher.

    - Vous êtes observateur... D'ordinaire, les gens prennent cette marque pour une blessure de plus sur le corps d'un vétéran.

    Un sourire mi-figue mi-raisin s'épanouit avec un effort visible. Cela faisait une éternité que personne ne l'avait interrogée là-dessus, comme un rappelle d'une fêlure dans son histoire et la promesse faite à Gail lui serra la gorge... Mais de toute façon, entre les souvenir et la mort, les liens d'autrefois avaient des reflets de mirage. A quoi bon mentir ? Elle soutient le regard de l'étranger, sachant pertinament que ses mots seront peut-être les derniers qu'elle partagera avec lui avant qu'il ne retourne à une compagnie plus agréable.

    - Je vous prierai de tenir votre langue à propos de ce qu'elle signifie. Un gentleman tel que vous doit savoir garder les lèvres closes. " commença-t-elle sans chercher à se justifier. Elle n'avait pas envie que ça se sache et ça devait être suffisant, non ? Avant de reprendre, elle prit le temps d'une respiration posée et se força à relacher le tissus qui retombait en long ruban sur l'épaule incriminée.

    - Il n'y a pas que pour les étrangers que le Reike est hostile et sanglant. Je ne connais pas votre histoire mais prenant en compte vos ravissantes oreilles, je suis prête à parier que vous le savez aussi bien que moi.

    Son sourire se fit enfin un peu plus léger, porteur d'une sorte de conivence, peut-être mal placée, mais qui n'en était pas moins sincère.

    - Pardonnez ma familiarité. Il est assez rare que quelqu'un soit suffisament perspicace pour ramener cette partie de ma vie sur le devant de la scène. Je suppose qu'en tant qu'armateur et gérant d'une arène vous avez vous-même bon nombre d'esclaves ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Lun 3 Oct 2022 - 15:07




    - La Soirée Blanche, Courage -

    Il avait touché juste, mais il fallait dire que Zaïn avait vu maints tatouages d'esclaves dans sa vie, ayant fréquenté pendant longtemps presque que des esclaves et en usant d'eux à présent, il ne pouvait être trompé par quelques cicatrices dissimulant gauchement la marque sur l'épaule de son interlocutrice. Et bien qu'il avait vu juste, il n'en tira pas la moindre satisfaction, ayant la décence de ne pas s'étaler sur le sujet, laissant Rowena donner les informations qu'elle était prête à lâcher sur ce sujet souvent sensible lorsqu'il était abordé en dehors des frontières du Reike. Lorsqu'elle lui adjoint de ne pas divulguer ses origines d'esclaves, il se passa un doigts sur les lèvres, signifiant qu'il n'en piperai mot. Il n'avait aucun profit à en tirer.

    C'était au tour de Rowena de deviner l'histoire de Zaïn, mettant le doigt sur les difficultés qu'avait rencontré l'hybride à se faire une place dans la société d'Ikusa.

    - J'ai rencontré de nombreux obstacles à mes débuts, pour le simple fait de ma différence, ou tout simplement car les gens ne supportent pas que certains réussissent à la seule force de leurs poings. Mais je me suis adapté et ai épousé cette violence qui fait le Reike, c'était ça ou la mort. Ce n'est que grâce à ça que je suis parvenu à tirer mon épingle du jeu. La vie avait toujours été difficile, mais surtout pour ceux qui ne marchaient pas dans le rang.

    En discussion, Rowena était tout aussi perspicace et attentive que ne l'était Zaïn, la discussion qu'ils menaient jusque là plaisait à l'hybride, se sentant libre d'aborder des sujets qui auraient été jugés sensibles voir blasphématoire par beaucoup d'autres. Et même si Rowena était passé par l'esclavage dans sa vie, elle n'eue pas peur de questionner le point de vue de Zaïn à ce sujet. Il était ouvert à tout type d'échange, il n'hésita donc pas avant de lui répondre, estimant qu'il n'y avait rien à cacher, ou du moins bien qu'il ne pouvait cacher à son interlocutrice.

    - Il n'y a aucun souci, voyons. Depuis que je possède cette fameuse arène, je m'efforce de limiter au maximum mon recours aux esclaves. Cela étant encouragé par les mesures restrictives promulguées à l'encontre de l'esclavage par l'impératrice, depuis peu. Je préfère engager des mercenaires pour livrer combat dans mon arène, cela étant certe moins rentable, mais étant largement compensé par la qualité des combats délivrés. Du reste, pour les quelques esclaves qui m'appartiennent, je ne les considère pas comme de vulgaires objets, contrairement à la vaste majorité de mes pairs, mais comme des humains, ils sont donc bien traités chez moi. Et puis mes esclaves sont des durs à cuire, donc il est difficile de les tourmenter. Expliqua-t-il, un sourire dans la voix.

    - Quant à mes marins, aucun esclave ne monte à bord de mes navires de commerce, uniquement des matelots libres, c'est une question d'efficacité là aussi. J'ai comme l'impression que l'ère de l'esclavage est en net recul. Je n'ai aucun mal à trouver des combattants pour mon arène, voyez-vous, même un contrôleur royal est venu y livrer combat, c'est dire. Il ne s'estimait pas riche en argent, mais riche en chance.

    Le sort lui était favorable pour l'instant. Et que ce champagne était bon !




    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 4 Oct 2022 - 16:37
    La sirène sourit à l'évocation des esclaves " dur à cuir ". Oui, certains captifs, prisonniers ou non, étaient plus difficile à chahutés que d'autres. Une jeune femme de dix-huit ans, aussi farouche soit-elle, n'avait pas grand chose de commun avec un drakyn de deux-cent kilos ayant appris à combattre en arène.

    La décontraction de Zaïn sur le sujet lui plaisait assez. Passé la première prudence de circonstance concernant ce pan ombreux de son passé, et compte tenu de sa réaction concernant le silence qu'elle lui demandait, Rowena était plutôt agréablement surprise. Alors qu'il aurai eu toutes les raisons d'être un esclavagiste convaincu ou un flagorneur de première lui jurant que l'esclavage était une abomination, il semblait sincère. En tout cas, ses mots sonnaient justes. Ils résonnaient de son expérience personnelle.

    - Je ne savais pas que l'impératrice avait changer la donne concernant l'esclavage... La politique étrangère n'est pas mon fort, notre politique interne est déjà bien assez complexe. " Elle posa son verre sur la rambarde de pierre, jouant distraitement avec son pied. " Je dois avouer que ça m'étonne. Je ne sais pas trop quoi en penser... Pour tout vous dire, je ne pense pas que l'esclavage soit quelque chose d'intrinsèquement mauvais, même si je n'en voudrait pas ici. J'ai eu une chance insolente... ça n'a duré que deux ans. Si je n'étais pas passé par là, je n'aurais jamais quitté les frontières du Reike. Ma vie aurait été très différente et - je pense - bien moins belle.

    Oui, même avec ces craquelures sur le visage et la malédiction qui pesait au-dessus de sa tête. Même avec ces années passées au Razkaal, l'horreur qui rongeait son esprit, le froid qui réduisait son âme en miette et les souvenirs mortifères du Front... Elle n'aurait pas voulu tirer un trait sur ce qu'elle avait vécu depuis qu'elle avait été prise par les soldats reikois.

    Mais voilà qu'il parlait d'un "contrôleur"... Et elle fit un faux mouvement, manquant de faire valser son verre et projetant quelques goutes alentours. Non. ça ne pouvait pas être lui. ça aurait été bien trop ridicule.

    - Un contrôleur qui se bat dans un arène ? Si vous me dites que c'est Tagar Reys, il va falloir que je vous paye un verre à l'occasion... " Elle avait un sourire à la fois amusé et costique. Bon sang, elle voyait le tableau d'ici, comme elle avait vu l'Aboleth réduite en charpie. Le pauvre gérant de l'arène avait du ramasser les morceaux à la petite cuillère...


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Mar 4 Oct 2022 - 20:12




    - La Soirée Blanche, Courage -

    C'était bien la première fois que Zaïn rencontrait une ancienne esclave qui estimait que cette passe avait été préférable à son essor. Il arqua un sourcil en signe d'étonnement, Rowena n'était décidemment pas commune, elle recelait de milles moyens d'étonner ses interlocuteurs. Zaïn avait connu maints esclaves et ils attendaient tous avec engouement la fin de leur calvaire, avide de liberté, ce qui était, en somme, dans les gênes de tout être. Ceux qui étaient parvenus à la liberté ne voulais jamais revenir en arrière pour rien au monde et tentaient même d'oublier la dite période de leur vie, notamment en dissimulant au mieux leur marque. Rowena n'était pas de ce bord, un relativisme qui finalement rendait le personnage très intéressant, même si elle ne voulait pas s'étaler sur le sujet, elle ne voulait pas oublier qu'elle était une ex-esclave.

    - Votre point de vue est compréhensible, et tout à fait louable, à quoi bon tenter d'oublier une période de sa vie alors que cela est impossible ? Question rhétorique que voilà. Ce sont bel et bien les mauvaises expériences qui nous forgent. Compléta t-il.

    Il vida alors sa flute pour la poser sur la rambarde à son tour. Il perçu d'emblé la surprise sur le visage de Rowena lorsqu'il parla de son arène, mais il ne sut pas si cela était dû à son étonnement de constater que Zaïn employait si peu d'esclaves ou si c'était le contrôleur royal qui éveillait un tel étonnement. Il fut rapidement fixé lorsque le nom de Tagar Reys fut prononcé par son interlocutrice. Ce fut au tour de Zaïn d'afficher une mine considérablement surprise. Bon nombre des personnes qu'il connaissait avaient au moins rencontrés une fois dans leur existence le contrôleur, c'était comme s'il connaissait tout le monde, avait voyagé partout et avait un réseau de connaissances digne d'un maitre espion !

    - Alors je prendrai un bon whisky... ça alors, si c'est pas une coïncidence ! Vous connaissez Myriem, que je connais aussi, admettons. Mais jamais je n'aurai pensé que vous connaitriez aussi ce bon vieux Tagar. Il fit une moue impressionnée.

    Il semblerai que Rowena et Zaïn étaient destinés à se rencontrer, du fait de leurs connaissances en commun. C'tait tout bonnement surprenant et en même temps satisfaisant, cela donnait l'impression à Zaïn d'avoir lui aussi un réseau d'amis indirects. Son ami Tagar était vraiment un phénomène !



    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mar 4 Oct 2022 - 23:06
    - Va pour le whisky ! " rit-elle de bon coeur. " ça commence à faire beaucoup en effet.

    Bon sang... le monde des hautes sphères était bien plus petit qu'il n'y paraissait. Mais ce qui ajoutait à son incrédulité c'était le fait qu'elle avait rencontré Myriem comme Tagar grâce à son travail tout sauf noble. Plus le temps passait, plus elle comprenait pourquoi Gwenhevere avait exigé qu'elle devienne Limier pour prouver sa loyauté. Ce n'était pas qu'un caprice pour la mettre à l'épreuve. Cette position était de toute évidence utile à plus d'un égare... Et ce n'était pas la Maîresse de Courage qui dirait le contraire. En toute innocence sur ce sujet, elle ne pensait pas un instant que c'était ce qu'elle avait fait du ce travail et non la charge en elle-même qui était à l'origine de ce joli réseau. Après tout, tous les Limiers ne se battait pas bec et ongles pour créer une unité en pleine guerre apocalyptique et partir au front contre l'avis de sa famille et de la moitié de sa hiérarchie.

    - Bon sang... J'aimerai le revoir un de ces jours. Nous nous connaissons depuis des années mais nos métiers ne laissent pas beaucoup de temps libre pour les voyages. " Elle sourit et soupira en repensant au bel homme aux cheveux blancs qui avait toujours une attention gentille à son égare et toujours une occasion de penser à autre chose qu'au malheur qui baignait le monde autour d'eux... Un pincement au coeur lui rappela qu'il l'avait probablement oublié lui aussi. " C'est un drôle de phénomène, mais c'est vraiment quelqu'un de bien... Vous savez, vous êtes très loin de ce qu'une républicaine peut imaginer d'un gérant d'arène ?

    Elle lui glissa un sourire qui prouvait à lui seul que cette phrase était un sincère compliment. Et le fait même qu'il soit si accessible lui donnait envie d'oser quelque chose... Elle regarda les mains de Zaïn pendant quelques instants avant de remonter à son visage.

    - Je sais qu'il y a plus festif comme sujet, mais je peux vous poser une question sur les réformes de l'impératrice ? Est-ce que ça changerait quelque chose pour un esclave nomades qui a été pris dans le désert lors de l'attaque d'une caravane marchande, il y a une vingtaine d'années ? ... Il pourrait être affranchi vous pensez ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Mer 5 Oct 2022 - 23:17




    - La Soirée Blanche, Courage -


    Il faisait bon dehors, sur la terrasse, il faisait même presque trop chaud dans la salle de bal, ils étaient donc mieux dehors. Surtout que le brouhaha typique d'une telle soirée y était moins importants, l'ambiance y était de facto plus propice à la discussion. Zaïn louait la nature de l'avoir fait si ouvert aux autres, même si parfois il avait une personnalité assez difficile à vivre, toujours dans l'action, à faire quelque chose, il était particulièrement abordable. Peut-être parce qu'il estimait que le meilleur moyen de grimper les échelons sociaux - ce qui tenait de l'obsession pour lui - était d'avoir un vaste réseau d'influence, cela passant par le nombre de personnes qu'il connaissait. Rowena était un excellent ajout à cet entourage. Elle remarqua d'ailleurs cet atypisme qui faisait l'hybride.

    - J'imagine oui ! Mon prédécesseur correspondait plus à l'archétype du gérant avide, esclavagiste et avec de l'embonpoint. Mais j'ai débuté comme pugiliste, combattant dans le sable de l'arène, c'est pourtant un milieu peu gradatif, mais j'y suis parvenu. Il s'accouda à la rembarde.

    Elle repris alors du sérieux en revenant prestement sur le sujet principal : l'esclavage, réagissant à la remarque de Zaïn au sujet des réformes d'Ayshara Raisen en la matière. Il comprenait que Rowena ne soit pas au fait des derniers mouvements politiques de l'Empire, c'était si complexe et vaste que même Zan n'y saisissait pas tout. Ceci-dit, l'esclavage était le thème politique auquel l'hybride s'intéressait le plus, du fait de sa profession, ce plus il avait des relations dans les hautes sphères, lui faisant redescendre les informations détaillées sur les mesures impériales. Il pu donc répondre à Rowena sans peine, mais semblait tout à coup un brin embêté pour elle, la libération de l'esclave en question dépendait de nombreux facteurs. Il se passa une main dans la nuque tout en répondant :

    - Si ça avait été un enfant, cela aurait été plus simple : L'esclavage a été aboli pour eux... Mais si le crime n'est pas jugé particulièrement grave, il pourrai facilement être affranchi. L'impératrice a retiré l'esclavage pour les délits, seuls les crimes les plus graves restent punis d'esclavage. Surtout au bout d'un nombre conséquent d'années, cela ne tiendrai plus que de la formalité pour le faire affranchir. En revanche, si le crime commis est grave, cela ne tiens qu'au propriétaire, je le crains.

    Il termina avec un sourire, en espérant que l'esclave dont ils parlaient n'avait pas commis de crime grave, en l'occurrence, viol, meurtre ou traitrise.



    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Jeu 6 Oct 2022 - 0:35
    Elle soupira mais sourit tout de même à l'hybdride qui venait de la renseigner. Il avait l'air désolé pour elle et elle n'était pas vraiment plus optimiste. Ils avaient été arrêté lors d'une attaque et si elle ne parlait pas suffisament bien à l'époque pour comprendre les chefs d'accusation, il y avait bien eu des morts lors du combat. Elle passa une main dans ses cheveux et s'assit carrément sur la rembarde, tant pis pour la trace de poussière que sa robe immaculée pourrait porterait peut-être.

    - C'est une bonne nouvelle pour les enfants. " s'efforça-t-elle de positiver.

    Elle finit son verre et laissa son regard se balader sur la foule à l'intérieur tout en profitant de la fraicheur.

    - Tagar... Le contrôleur Reys, a retrouvé trace de la vente de l'homme que je cherche à une arène de Taisen, mais aucun acte de déscès. Malheureusement, les reventes de son contrat, des querelles et des problèmes de succession ont égarer des papiers cruciaux. Il n'est plus à cette arène et il est impossible de savoir où il est aujourd'hui. Merci en tout cas pour les informations. " Elle ravala un rire coupable. " C'est un peu stupide après tout ce temps, mais j'espère qu'il s'en est sorti lui aussi.

    Un instant de flottement avant qu'elle ne baisse les yeux vers l'homme accoudé près d'elle.

    - Désolée pour l'ambiance. Ce n'est pas un sujet qui me permet de me montrer sous mon meilleur jour. Mais j'étais sérieuse pour le verre. Je vais surement voyager un peu dans les mois à venir. Peut-être que je pourrai vous offrir ce verre à Ikuza. ... Et voir ce que vous a rapporté ce voyage en République. Notre compagnie septum doit être ravie de voir un armateur étranger venir draguer sa clientelle. " plaisanta-t-elle pour raviver un peu la flamme. " Pour l'instant, le déplacement vaut-il le risque ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 119
    crédits : 3281

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Jeu 6 Oct 2022 - 23:35





    « L'esclavage est une pratique tout à fait naturelle quand on l'aborde d'un point de vue socio-philosophique. L'esclavage est un endiguement inconscient des conflits, les maillons faibles et les incompétents étant relégués à une position de servitude forcée, ce qui de facto limite des conflits et guerres. Car l'histoire nous a prouvée maintes fois que c'étaient bel et bien les incompétents et les faiblesses humaines qui encourageaient les affrontements entre Hommes. Le fait est que l'esclavage extrait ces fléaux du circuit social, permettant un fonctionnement optimal des Nations. Le royaume du Reike tire sa prospérité de deux facteurs : Sa puissance militaire et l'esclavage. Ces deux points n'étant pas nécessairement hermétiques l'un à l'autre, vous le concèderez... »

    - Encyclopedia Mundus, Tome III, Talbot de Bruges.

    Citation aimablement autorisée par l'éditeur de l'Encyclopedia Mundus

    - La Soirée Blanche, Courage -

    Zaïn trouvait les propos de son interlocutrice tout à fait justes. Mais là voilà qui traitait d'un sujet tout à fait sensible pour elle, et ce avec un parfait inconnu, enfin pas totalement au vu de leurs connaissances communes. Un sorte de confiance tacite s'était instaurée entre eux, ce qui était bon signe. On pourrai d'abord croire, à prime abord, que Rowena n'est pas accessible, à l'apparence revêche, mais étant tout à fait passionnante à écouter en réalité.

    - J'espère aussi, ce genre de cas est assez fréquent, alors qu'on parle de vies humaines. Conclu-t-il.

    Lorsqu'elle s'excusa, il fit signe de la main qu'elle n'avait pas à s'en faire, Zaïn n'ayant pas franchement de tabous, on pouvait parler de tous les sujets avec lui. Et la plupart du temps il pouvait être amené à parler de manière décontractée de choses que d'aucun aurai pris avec des pincettes. Pour ainsi dire qu'il n'était pas une personne facilement impressionnable. Il eu un sourire lorsqu'elle vira à la plaisanterie.

    - S'il vaut le risque ? J'ai toujours rêvé de voyager, ce n'est que la seconde fois que je quitte le terres du Reike pour tout dire. Et si je suis avide de découvrir des paysages atypiques et goûter des mets exotiques, c'est avant tout la rencontre de personnes telles que vous qui m'intéresse le plus. Alors si ça vaut le risque ? Bien évidemment. Mais excusez-moi, je n'ai pas tout à fait saisit l'ampleur de vos activités, outre que vous soyez une redoutable combattante. Il déplia les doigts d'une main pour l'inviter à parler librement.




    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 626
    crédits : 3897

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 10 Oct 2022 - 0:26
    L'homme était décidemment très ouvert d'esprit. Elle le remercia de sa tolérence d'un signe de tête et d'un sourire. Parfois, elle se demandait si elle n'en disait pas trop à de purs inconnus qui n'en demandaient pas tant.

    Puis il lui répondit et il lui rappela soudain une certaine naine de sa connaissance. Cette faculté qu'avaient ces gens à voyager pour rencontrer d'autres personnes et s'intéresser à elles était remarquable. Elle leva son verre lorsqu'il la complimenta en faisant allusion aux gens "telle qu'elle". L'un comme l'autre était d'ailleurs d'un abord facile et d'une chaleur sereine qui mettait naturellement à l'aise.

    Mais Rowena ne l'était pas encore suffisament pour parler comme ça de son statut de Limier à un étrange, en pleine soirée avec un homme qui n'avait surement jamais entendu parlé de cet ordre andémique à la République. Sans être secret, le nom réel des Limiers n'était pas crié sur tous les toits. Elle et ses confrères étaient dépositèrent de tant de secrets qu'ils auraient pu être pris pour cible sur leur temps libre en plus des actes de vengance de divers groupuscules et familles qui pourraient cibler leurs proches et leurs familles. Certains Limiers prenaient la chose de façon plus rigide que d'autres. La sirène n'était pas des plus paranoïaques, sûrement parce que sa famille savait très bien se protéger et que ses proches étaient dans leur quasi totalité des vétérans. Mais cela ne l'empêchait pas de vouloir garder une certaine tranquilité.

    En revanche, les Spectres avaient plus de chance d'être connus par un Reikois. Après tous ,ils avaient été la seule force vive officiellement envoyée par la République pendant la guerre. Pour le meilleur comme pour le pire... Le soucis ? Le nom des Spectres était gardé dans un document de la maison bleue de façon totalement privée, à disposition des yeux de la présidence et de la vice-présidence. Sans avoir interdiction d'en parler, les survivants n'avaient pas été portés au nues pour autant.

    - Je travaille pour les cours Judiciaires de notre pays. Ici, le président et son gouvernement n'ont pas le droit de rendre la justice. Les Juges de la Cour Suprême et des tribunaux de Justice ont toutes sortes de gardes pour s'occuper indépendamment des transferts et de la sécurité des prisonniers, des témoins, et autres personnes impliquées dans le processus des procès. " Elle ne laissa pas flotter un instant de doute, racontant fluidement cette version aussi véridique qu'incomplète qu'elle préférait donner depuis des années lorsqu'il n'était pas nécessaire d'entrer dans les détails. " J'ai combattu pendant la guerre, comme d'autres. L'ampleur de mes activités est bien moins redoutable que l'ampleur de celles de ma famille, j'en ai bien peur.

    Elle ne semblait pourtant pas chagriné le moins du monde et ajouta soudain sur un coup de tête.

    - Vous dansez ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum