DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Luviel !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 19
    crédits : 234

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-termine
  • Lun 19 Sep - 15:19
    La première Chasse

    Depuis le départ d’Ikusa à l’aube le paysage n’avait pas réellement changé, les dunes de sable s’étendaient à perte de vue, seule une formation rocheuse cassait la régularité du paysage qui serait la destination des chasseurs. Ersa distinguait des mouvements discrets entre les rochers, elle fit glisser son arc le long de son bras pour le coincer sur le pommeau de sa selle et sorti une flèche qu’elle plaqua contre son bras, les autres chasseurs se crispait un peu plus à chaque pas les rapprochant du terrain de l’embuscade en essayant au mieux de ne pas paraitre prêt au combat. Un des gardes se mit à siffler un air gai mais son souffle faisait trembler la mélodie.
    Ils arrivèrent près des rochers, un rire hystérique s’éleva des rochers. Une flèche se planta dans le dos de l’homme qui ouvrait la marche, il s’effondra de son cheval en gémissant au moment où les gnolls sortirent de leurs cachettes, se hissant en haut des rochers pour les archers, les combattant sortant d’entre les rochers.  Ersa encocha sa première flèche et banda son arc jusqu’à ce que l’empennage se pose sur le coin de ses lèvres, elle stoppa sa respiration juste avant de lâcher la corde dans un claquement sec. La flèche traversa l’air pour se planter dans l’épaule du gnoll le faisant tomber de sa position. La deuxième flèche fila vers le genou d’un autre archer pendant un mage de chasse lança un rocher pour faire basculer le dernier archer. Au fur et à mesure que les gnolls tombait les deux mages Géomancien les cloués au rocher. Une des créatures avait fait le tour pour attaquer le convoi de face mais pas assez discrètement pour passer inaperçu. Ersa décocha une flèche sifflante qui frappa le gnoll en plein dans la protection de torse et le projeta en arrière dans un choc assourdissant.

     Sa chute souleva un nuage de poussière trop grande pour le gnoll. Puis dans des cris de panique et de souffrance il fut soulevé du sol par un Lanconda. Le corps amoché de la hyène tomba au sol au moment ou une flèche se planta entre les écaille du serpents géant sans lui tirer le moindre signe de souffrance. Mais il tourna sa tête vers l’archère, siffla avant de lui cracher un jet de venin, sa monture se cabra sous la peu pendant qu’Ersa essayait de la Controller. Le venin s’étala sur le torse du cheval qui hennit sous la puissance de la douleur et le fit se cabra encore plus, la faisant basculer sur le dos sa cavalière emportée dans sa chute.

     Ersa vit le serpent de diriger vers le groupe de chasseur, elle n’arrivait pas à se dégager de dessous sa monture. Le chef essaya de s’interposer pendant qu’un des géomancien lanca un rocher sur le monstre. Le serpent changea brusquement de direction pour répondre au mage projetant l’oni d’un coup de queue. Le mage fut déchiqueté par les crocs du serpent dans un hurlement de douleur. Ersa paniqua toujours bloquer sous son cheval qui agonisait, une douleur lui vrilla la tête. Elle senti le monde vacillé autour d’elle ses articulations craquer, se déplacer, tout son corps gonflait, tendant le tissu de sa tenue jusqu’à le déchirer, les fixations de ses protections craquer sous la pression et que son ceinturon se brisa. La transformation était rapide, douloureuse mais rapide. La louve poussa le corps de sa monture et se releva en s’ébroua pour faire tomber les morceaux de tissu, le reste de ses bottes ne laissant qu’une partie de son pantalon et son médaillon en forme de vipère. Elle ne savait pas si les regards inquiets de certain chasseur étaient à cause de la transformation ou si parce que la transformation ressemblait au hyène qu’ils venaient chasser.

    La louve attrapa son arc et encocha une flèche de son carquois posé à ses pieds. L’arc se tendit, les branches se plièrent à la limite de se fracturer. Quand la flèche fut décochée, l’arc produit un claquement sonore si puissant que le serpent tourna la tête au moment ou la flèche se planta dans le corps du serpent jusqu’à l’empennage mais il ne cilla toujours pas. Le reptile lui cracha un nouveau jet qu’elle esquiva d’une roulade et attrapant la poignée de son épée longue, la tira de son fourreau ouvert. Ersa s’élança sur le reptile ses pattes s’enfonçant dans le sable chaud la pointe de la lame creusait un sillon au sol quand elle arma son bras, le serpent essaya de lui mettre un coup de queue mais la louve bondit par-dessus, effectuant une rotation du buste elle abattit sa lame de toute ses forces sur l’extrémité de la créature, la sectionnant presque. Quand elle retomba sur ces pattes elle reprit sa course en direction de la tête, elle abattit la lame sur le flanc du monstre. Pénétrant déchirant la peau et pénétrant la chair le Lanconda se retourna en un éclair et fonça sur la louve pendant qu’elle changeait ses appuis. Elle n’eu pas le temps d’esquiver juste de former son signe de défense, le petit disque de glace se forma devant elle mais elle ne pouvait qu'espérer que le bouclier serait assez puissant pour ralentir l'attaque.


    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 19
    crédits : 234

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-termine
  • Mar 20 Sep - 14:55
    La première Chasse

    La tête détruisit le disque comme s’il n’était pas là, projetant de la poussière de glace autour d’eux et le serpent planta ses crocs dans le bras gauche de la louve. Elle planta sa lame dans la gueule du monstre essayant de le faire lâcher mais cela n’eut pas l’effet escompter, le serpent resserra encore plus sa prise entaillant la chair jusqu’à l’os. Le venin se déversait sur son bras, ses muscles se contractait sous l’effet du venin pendant que sa peau brulée au contact de l’acide. Elle essaya de retirer son épée mais sa force commencée a quitté ses bras, le chef des chasseurs arriva armant son marteau pour l’abattre sur la tête du serpent qui fut projeté sur le côté, lâchant le bras d’Ersa. L’Oni poursuivit la charge pour assener un autre coup de marteau sur la tête du serpent qui tomba mollement au sol.
    Ersa regard l’Oni retirer l’épée de la mâchoire du serpent et vint la rendre à sa propriétaire qui était resté là sans trop bougé les bras tombants, ses muscles toujours contractés par le poison surtout visible la ou l’acide avait dissous le pelage, le regard un peu perdu. Elle détestait cette sensation, quand son instinct prenait le dessus forçant la transformation pour le combat mais surtout c’est la descente qu’elle ne supportait pas, le vide qui se créer en elle pareil à la mer qui se retire en marée basse. Des spasmes parcourent son corps, la faisant tomber à genoux ses mains plongeant dans le sable chaud reprenant son apparence humaine. Sa crinière se détachant pour reprendre leurs couleurs de feu ses os se replacèrent et revenir à sa taille normale.
    Le soleil chauffait sa peau blanche dans un sensation agréable sauf son bras qui n’avait pas besoin de chaleur. Le chef était resté près d’elle le temps qu’elle redevienne humaine, elle leva les yeux pour croiser son regard, déjà que leurs tailles différenciées de près d’un mètre, à ce moment où elle était à genou, l’oni devait avoir l’impression de faire face à un jouet. Elle s’attendait près à une moquerie, une réflexion mais au lieu de ça il retira sa cape et la passe sur les épaules dénudées de la jeune femme, couvrant le reste de son corps.


    « Tiens… Nora, de quoi te couvrir
    -Merci répondit elle d’une voix faible »

     Il insistât suffisamment sur le surnom pour qu’Ersa comprenne qu’il ne s’était pas trompé. Il l’aidât à se relever pour l’installer près d’un rocher en appelant un soigneur. Elle serrait la cape autour de son corps ne laissant dépasser que son bras brulé quasiment jusqu’à l’épaule. Elle sentait le venin agir sur son corps rendant tous ses mouvements difficiles. L’homme à la balafre vint s’installer près d’elle et sorti un petit pot de fer blanc.
    « Met ça sur ton bras, ça évitera les infections et réduira l’effet du venin. Il te faudra quelques jours et de la magie d’un bon soigneur pour ne pas avoir de séquelle, je pense que la cheffe va être satisfaite de la prise même si tu as bien amoché cette saleté. Tu commences bien Nora.
    -C’est quoi Nora ?
    -ça vient du Sajenti par chez lui sa désigne un animal errant. Dit-il en même t’en qu’un sourire se dessinait sur son Visage.
    - J’imagine que c’st toujours mieux que l’appât, souffla-t-elle. L’homme éclata de rire et lui tendit la main.
    -Mikas Tyr ou mi-casse toi pour le chef »

    Elle lui serra la main en grimaçant et resta assise contre le rocher jusqu’à ce que les chariots de capture soient en vue. A ce moment elle se releva difficilement, chaque mouvement tirant sur ses muscles endoloris pour se diriger vers sa défunte monture. Elle jeta un coup d’oeil rapide sur ses sacoches mais le venin avait attaqué la plupart de ses affaires, elle put juste récupérer de sa cape assez de tissu pour s’en enrouler autour de la poitrine et passa le reste en jupe improvisé camouflant le reste de son pantalon déchiré. Le temps que toutes les créatures soient embarquées dans les chariots et que celui du Lanconda soit aménager rapidement et qu’il était maintenu en place par les mages arrivait en renfort. Ersa resta plantait là a profité du soleil réchauffant sa peau, les pieds légèrement enfoncés dans le sable chaud. Sa première chasse était terminée, non sans dégâts mais le désert n’offrait jamais rien sans contre partie.

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum