DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    2 participants
    Aller en bas
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Dim 13 Nov - 19:59
    Un pitaya... elle renifla la chair blanche et noir avant de la goutter. C'était surprenamment bon. Très léger. Pas trop sucré et surtout très juteux. Elle s'étonnait un peu de ne jamais en avoir vu, mais c'était surement qu'il était originaire des déserts de roc ou d'un coin pour au nord.

    - Le goût est vraiment doux. C'est très bon.

    Mais relancer la conversation semblait peine perdue. Il était absent. Absorbé. il tenta bien de lui posé des questions sur ses propres projets, mais il les enchainait plutôt que d'attendre réellement une réponse et il avait fini par s'emparer à nouveau du papier. Elle préféra ne pas le déranger, le laissant déchiffrer à son rythme en mangeant un peu dans un silence pesant. D'ordinaire, le silence ne la gênait pas. Surtout avec Shan qui en était un professionnel. Mais là c'était autre chose.

    - ...Excuse moi tu... tu pourrais me lire ce qu'il y a marqué sur celui ci ?
    - ... Bien sûr.

    Elle sourit et s'empara du morceau de papier, reconnaissant le petit crâne. Elle aurait pu lui en faire un résumé rapide mais vu comme la vue du papier l'avait troublé, elle ne voulait pas le faire quémander une lecture exhaustive. ... Le village où il était...

    - Oh... Non non. Ne t'excuse pas. C'est moi qui ait mi mon nez partout. C'était... " Elle secoua la tête, soupira et revint au morceau de papier, la tête pleine de questions et de quelques souvenirs.

    Le village où il avait grandi avec ses parents... Elle comprenait mieux l'annotation du crâne si Aelle était au courant et elle se fustigea intérieurement de ne pas avoir été plus clairvoyante concernant un symbole pourtant aussi clair. Le souvenir du sable lui cinglant les joues lui revint, ses bras encore frêles s'appuyant sur la dune brulante pour avancer...

    " Hmmm... A vous Monsieur Shan'aël, dont nous avons entendu les mérites,

    Un colporteur a eu la bonté de nous donner votre nom et a accepté de vous faire parvenir cette demande lorsqu'il a pris connaissance de notre épineux problème.

    Cet été, un groupe de déserteurs est passé par notre village et ont dévalisé nos réserves de grains. Nous en avions encore juste de quoi passer la saison mais depuis plusieurs semaines, un cerbère et ses petits viennent chercher de la nourriture de plus en plus près du village. Ils emportent chaque jour un peu plus de nos bêtes et lorsque nous avons essayé de lui tenir tête, quatre de nos hommes sont morts. Ce chien des enfers manie le feu et la première ferme a été incendiée hier soir.

    Nous avons peu d'argent, mais nous nous sommes cotisé pour vous offrir une récompense que nous espérons suffisante. Pour l'instant, nous avons déjà huit pièces d'or mais nous sommes aussi prêt à vous dédommage en nature avec quelques unes des bêtes qui nous restent.

    Je vous en prie, nous avons besoin que quelqu'un les chasse ou les tue. Nous avons fait tout ce dont nous étions capable.

    Chef Perwaz Gamat.


    Arrivé au bout du message, Rowena regarda Shan en coin, sur la réserve en attendant de voir sa réaction. Le village semblait vraiment en mauvaise posture et ces fameuses huit pièces représentait surement ce qu'ils avaient réussit péniblement à mettre de côté pendant des mois, peut-êtres des années, même si elles n'auraient pas suffit à vivre plus de deux ou trois jours dans une auberge comme celle-ci. Mais les yeux verts et fixes dont elle ne se souvenait que voilés par la mort, n'appelaient pas à la plus grande bonté.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Dim 13 Nov - 23:25
    Il lui tendit le papier un peu fébrilement et appuya sa tête sur ses mains, les yeux clos, l'écoutant attentivement. Elle lisait avec aisance, plus qu'Aelle qui était déjà assez douée. Mais c’était la différence avec quelqu'un qui avait sans doute apprit en même temps que marcher et parler. Sa main serra un peu plus fort la table, en écoutant la requête. Et il devint finalement immobile quand elle lui donna le nom de l'écrivain.

    - Gamat...

    Il connaissait ce nom. Comme dans beaucoup d'endroit du Reike, tant qu'il n'y avait pas de problème, il n'y avait aucune raison de changer de chef, et donc, il était courant que le titre se suive de père en fils. C’était sans doute le descendant de ce lui qu'il avait connu.

    - Désolé de t'avoir demandé ça.

    Il était un peu perdu. D'un coté, ces gens avaient besoins d'aides. Et il n’était pas du genre a repousser une main tendue, guettant le moindre signe d'espoir. Pour n'importe qui d'autres, il aurait sauté sur sa monture et galoper droit vers le village pour les aider, chasser les bêtes, s'arranger pour leur fournir du grain. Mais pas eux. Eux, ils les avaient ostracisé. Ils avaient banni a la limite du village leur présence. Parce qu'elle était maudite et avait apporté le mal sur leur tête. Parce qu'il tait fou et violent. Eux n'en avaient rien eu a faire de leurs situations.

    - Les idiots...comme si j'allais demander quoi que ce soit.

    Il avait murmuré ça. Définitivement, ils ne le connaissaient pas. Sinon ils n'auraient pas écris ainsi. Et en plus, au vu de la lettre, ils n'avaient vraiment aucune idée de qui il était. Il ne s’était pas attendu a ce qu'on garde les registres a jour, depuis son départ, ou qu'ils aient fait une stèle a son nom et a celui de ses parents. Il n’était pas naïf. Mais d’être ainsi vu comme un étranger...ça lui fit mal...et un peu bizarre a la fois.

    - ...Je suis bête. Comment je peux penser ainsi ?

    Il avait encore parlé a voix haute, sans détailler vraiment sa pensée. Personne ne le connaissait, en fait, et ils n’étaient pas responsable pour quelque chose ayant eu lieu trois siècles plus tôt. Ce n’était même plus des grands parents, c’était littéralement des ancêtres, les responsables. Et les hommes restaient hommes.

    - Ces pauvres gens vont mourir de faim, je ne peux pas les laisser dans cette situation. Je vais y aller.

    Aussitôt, en disant ça, ses mains furent prit d'un violent tremblement et il eu la nausée. Une crise de panique le gagna et il se replia un peu sur lui même. Il n'osait pas...mais il voulait le demander.

    - Je...j'ai honte de demander ça mais...

    Mais il n'avait personne d'autre. Il n'avait jamais eu personne, et pour la première fois, quelqu'un etait potentiellement la. Avec lui. Sans se redresser, le souffle un peu court, il bredouilla timidement :

    - Est ce que...dans les prochains jours...tu...accepterais de m'accompagner la bas ?

    Il n'y arriverait sans doute pas. Il n'aurait pas la force de rentrer seul dans ce village.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 14 Nov - 0:54
    Il était... Moins chamboulé que ce à quoi elle s'attendait. Un peu tout de même. Il murmurait pour lui des choses contradictoires, perdu dans ses pensées. La nouvelle devait être dure à encaisser, ça c'était sûr. Le connaissant l'idée de les laisser livrer à eux même devait être difficile... Mais de toute façon, s'il refusait de les aider et refusait qu'elle ne les aides également, elle enverrait quand même quelqu'un à la place de Shan. C'était sûr que le Coeur trouverait intéressant la destruction d'un village par des bêtes fauves et des déserteurs. et même sans ça elle pouvait payer de sa poche. Comme ça, si un jour la culpabilité du jeune elfe venait s'aventurer à nouveau sur le sujet, il n'aurait rien à regretter.

    Elle allait lui proposer d'envoyer un autre mercenaire en le payant eux-même pour faire baisser la pression... et resta éberluée devant sa déclaration.

    - Tu vas y aller. " répéta-t-elle complètement incrédule avant de se rendre compte que c'était à la fois un très beau geste et quelque chose de particulièrement couteux. Il se mit à trembler et perdit toute couleur.

    C'était peut-être trop ?

    - Shan... ça va ? Tu encaisses ?

    Elle reposa les feuille, sans grand soin, pour retrouver ses mains libres. Son premier élan avait été de le prendre dans ses bras, mais c'était une mauvaise idée sans doute. A la place, alors qu'il faisait son possible pour se maîtriser, recroquevillé et le regard fuyant, elle glissa sa main dans le haut de son dos, côte à côte.

    - Bien sûr, Shan. Tu n'as aucune raison d'avoir honte de ça. C'est même un honneur que tu me demande ça... Je me doute de la confiance que ça représente. On peut partir aujourd'hui ou demain matin. Tu peux compter sur moi.

    Elle caressait doucement son dos, la tête un peu baisser pour tenter de ramener son regard à elle.

    - Respire profondément ça va passer. Tu peux compter en doublant le chiffre à chaque fois. Deux. Quatre. Huit... ça m'aidait quand j'en faisais.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Lun 14 Nov - 19:16
    - Compter.

    Si il n'avait pas eu aussi mal a la poitrine, il aurait véritablement éclaté de rire. De sa propre nullité. Elle avait dit ça avec du cœur, la volonté de bien faire, et il n'osait pas lui dire qu'il en etait totalement incapable. Il souffla donc simplement, en fermant les yeux, utilisant des techniques de respiration qu'il avait plus ou moins appris lui même. Sans doute existante, mais qu'il avait simplement imaginé en constatant que ça le soulageait.

    - Ça ne sert a rien aujourd'hui...fais donc ce que tu as a faire...et demain...merci.

    Il avait su avant même de parler qu'elle allait dire oui. Elle était ce genre de personne. Mais quand même, sa façon de réagir, lui mettait du baume au cœur. C’était un endroit totalement inconnu, pour rencontrer des inconnus, chasser des créatures, l'une de ses spécialités, et avec une amie. Il n'avait pas besoin de craindre quoi que ce soit non ?

    - Désolé je....je suis bloqué a trente-deux.

    Il avait dit ça clairement sur le ton de l'humour, malgré son visage qui n'avait pas du tout l'air amusé. C’était bien la première fois qu'il s'essayait a une petite blague, mais ca lui était venu comme ça. Et puis, ce n’était pas totalement une blague vu qu'il était plus ou moins bloqué mathématiquement parlant.

    Il attrapa plutôt son verre de jus d'orange et le vida d'un trait, retrouvant un peu des couleurs. Il se redressa, le rouge enfin revenue sur ses joues, presque un signe qu'il allait mieux. Il ne la repoussa pas. Au contraire, il lui prit doucement la main la plus proche et la serra un peu.

    - Je suis désolé. A chaque fois que nous sommes ensemble on dirait que j'ai un soucis. Chez toi, sur le bateau, ici. Je ne fais que me plaindre. Ce n'est pas ça que je voulais t'offrir.

    Le but était de l'aider a se détendre, et pourquoi pas de rechercher une solution a son problème a elle. Lui allait bien. Il n’était pas malade. Bon sang, il fallait qu'il se reprenne, vraiment. Il ne voulait pas etre un boulet. Il détestait ça.

    - - Si hum...une fois qu'on aura fait ça...je peux te faire plaisir en faisant quelque chose....

    Il pouvait etre un merveilleux guide de la ville, mais il n'osait pas lui proposer, se doutant que Tagar avait déjà du s'en charger ou bien avait prévu de nombreux projets avec elle. Il aurait aussi pu lui proposer des bons coins ou bien manger, mais il songea que peut importe ou il l’emmènerait, cela ferait sans doute pale figure vis a vis de la nourriture servit chez les aristocrates comme Tagar.

    - Si vraiment ca te ferais plaisir...je veux bien t'accompagner la bas, un soir. Mais je suis un pietre invité, tu le sais déjà.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Lun 14 Nov - 19:40
    Elle siffla un rire lorsqu'il lui dit être bloqué. C'était peut-être peu charitable s'il était sérieux, mais elle avait eu l'impression d'un trait d'humour et elle n'avait pas pu se retenir. Elle avait par contre continué à caresser doucement le dos de son frère d'arme, essayant de lui apporter au moins une présence pour l'ancrer dans le présent plutôt que de le laisser seul dans la tempête. Elle trouvait sa façon de réagir réellement courageuse et le respect qu'elle avait pour lui s'en trouvait rehaussé malgré toutes les déconvenues et les secrets qu'elle avait appris à son sujet ces derniers temps, la poussant à le voir parfois plus comme une âme à aider que comme un ami sur lequel compter.

    - Gale disait " quand la vie t'offre des citrons, fait de la citronnade." " répondit-elle doctement à ses excuses... avant que son sourire ne soit trop difficile à contenir face au regard incertain et aux joues rouges de l'homme dont elle serra la main en retour. " On ne choisi pas ce que la vie nous offre. L'important est notre manière de le gérer pour que ce soit plus plus agréable possible.

    Et en l’occurrence, si sa vie à elle ne tenait qu'à un fil, elle ne sous estimait pas non plus les changements rocambolesques qui se condensaient sur quelques semaines dans une vie de plusieurs siècles.

    - Je pense que Tagar aussi le sait et il aimerait te voir toi, que je sois là ou non. " Elle laissa tombé sa main du dos de Shan à leur assise commune. " Et puis on pourra se faire une pose en ville un de ces jours. Ou tu m'apprendra à dessiner les visage... Je veux dire autrement que comme ces affreux portraits de recherche. " ajouta-t-elle avec un rire un peu gêné. " Je pourrais t'aider à perfectionner ta lecture en échange.

    L'idée lui trottait dans la tête depuis un moment de lui proposer de l'aider là-dessus. Elle avait tracé tout un alphabet dans son carnet pour lui donner un coup de main à leur première rencontre, mais elle ne lui en avait jamais reparlé depuis. Elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise. Mais c'était vraiment trop bête qu'un esprit aussi brillant ne puisse avoir accès à la beauté de la lecture. Elle connaissait au moins une dizaine de livre qu'il aurait sans doute beaucoup aimé !

    - Et bien sûr, je reste avec toi aujourd'hui sauf si tu préfères rester vraiment seul. On fait ce dont tu as envie. Vraiment envie. Qu'est-ce que tu en dis ? "


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Lun 14 Nov - 21:05
    - ….Vraiment ?

    Il tourna la tête, pour lui faire face, et réalisa juste trop tard que vu comme ils étaient placés sur le banc, tourner la tête signifiait être très très proche de son visage. Assez pour le détailler mieux que jamais. Presque aussi proche que lors du câlin, sauf qu'elle avait eu la tête dans son cou et qu'il n'avait pas pu la contempler comme maintenant.

    - Je pensais que tu allais passer la journée avec Tagar. Je ne m'attendais même pas a ta venue aujourd'hui.

    Elle lui avait dit plusieurs fois a quel point elle avait hâte de le voir, et que c’était presque une rencontre. Vingt quatre heure et elle était a nouveau avec lui. Ça lui faisait plaisir. Vraiment. Il comprenait juste qu'elle tenait peut être un peu a lui. Et en se disant ça, il se trouva stupide. Si c’était juste un peu, elle n'aurait pas aussitôt accepté de venir avec lui.

    - Je connais un ou deux endroits ou ils font de la très bonne nourriture. Un peu caché du grand public. Avec des produits qui ne sont pas d'aussi bonne qualité que ce que Tagar a pu t'offrir. Mais c'est cuisiné avec le cœur. Il y a notamment une petite auberge en contrebas du port qui sert des plateaux de fruits de mer cuisiné chaque matin, et qui sont délicieux.

    Il savait bien que c’était, le poisson, l'une des part les plus importante de son régime alimentaire, et il avait gardé le restaurant en question telle une botte secrète. Mais autant la lâcher dés maintenant, après tout.

    - Pour le reste...je ne fait pas beaucoup d'activité. Il y a bien deux ou trois endroits que j'aime bien...mais dans l'ensemble...

    Dans l'ensemble il n'aimait pas beaucoup la ville. Impossible d'avoir la meme émotion que dans le petit jardin qu'elle lui avait fait visité. Non pas parce qu'il n'y avait rien d'aussi beau au Reike, mais plutôt pour tout ce qu'il représentait au yeux de l'elfe, d'abord de l'enfant, pour de l'adulte, successivement.

    - Bref. Nous trouverons bien quelque chose a faire d'ici ce soir... ?

    Il ajusta sa position pour être un peu plus de profil tout en pouvant continuer a la regarder, et se rendit compte qu'il n'avait pas laché sa main une seule seconde. Ses yeux descendirent sur ce qui liait leurs deux corps, puis remonta vers son visage, comme pour l’interroger de façon muette. Il détourna le visage, toujours un peu rouge...mais ne relâcha pas la main. Ce n'etait, en revanche, pas bien pratique pour manger. Mais ils ne mangeaient plus depuis un moment, déjà.

    - Pour Tagar, ce n'est pas difficile, il semble aimer tout le monde...enfin, plus ou moins.

    Il l'avait déjà entendu parler des gens du shoumei pour qui il ne semblait pas avoir une grande estime, mais ce n'etait vraiment pas une surprise compte tenue des relations entre les deux pays. Si l'on pouvait parler de relation la façon dont le Reike avait prit place par la force. Un jour ou l'autre, il y aurait encore la guerre.

    - C’était toi, d'ailleurs ?

    Il repensa a ce qu'elle avait dit plus tot, et ca lui permit de revenir a elle, plutôt qu'a Tagar. Vraiment, il préférait beaucoup plus penser a elle qu'a lui, et finalement, c’était plutôt rassurant, vis a vis de sa compréhension de lui même.

    - Les lettres. Dans mon journal. C'est toi qui les a tracés ?

    Il pinça légérement les levres, dans une manœuvre de gene assez enfantine, prouvant une nouvelle fois qu'il y avait des aspects chez lui qui, couvert par le manque d'éducation et la solitude, n'avait jamais passé le stade adulte.

    - ...J'ai réussit a les reproduire un peu. Merci.

    Et ca venait vraiment du cœur. Il lui etait reconnaissant. Pas de l'avoir aidé. Plutot de ne pas l'avoir jugé.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Mer 16 Nov - 23:09
    Lorsqu'il tourna vraiment la tête, Rowena eut un léger mouvement de recule, surprise par sa proximité. Elle avait à peine reculé, mais suffisamment pour voir le visage de Shan dans on entier et non plus seulement ses grands yeux verts qui se faisaient intrusifs dans sa sphère personnelle.

    - Je ne pouvait pas te faire poireauter sans savoir si tu étais bien installé, et puis nous sommes venus ensemble. " répond-elle étonnée. " Tu t'attendais vraiment à ce que je ne donne pas de nouvelles ?

    La beauté de la chose était qu'elle-même n'y avait pas songé une seconde. Elle était venue parce que... Bah parce que c'était évident. Elle avait envie de le voir et de lui transmettre la proposition de Tagar aussi. Un instant, il lui semblait qu'elle avait encore oublié qu'il ne lisait pas et s'était figuré qu'elle pourrait lui montrer la bibliothèque de Drakstrang. Mais la proposition d'un déjeuner sur le port dans un endroit à l'écart mais excellent lui alluma des étoiles dans les yeux. Elle adorait ce genre de petits trésors et les rassemblaient avec beaucoup d'affection. Des lieux et des ambiances personnelles et tranchées avec lesquelles on accrochait ou non.

    Et des fruits de mer ! Que demande le peuple ?

    - Un repas. une balade. Il parait que les pipes à eau sont un classique local, on pourrait aller dans une fumerie... ou piquer une tête dans l'eau. ça, ça va me manquer du bateau.

    Elle tordit le nez. Pour le moment, c'était tout à fait supportable, mais cette chaleur humide entretenue par la végétation de la ville et la côte, était pour elle... étrange. Étouffante. C'était bon pour les bains de vapeur, pas pour des journées entières.

    Elle lâcha sa main pour reprendre son petit déjeuner avec plus d'entrain... Bon, il n'y avait toujours rien de particulièrement à son goût, mais elle avait faim, et un grand verre d'eau clair était aussi de circonstance, avant de répondre à propos de Tagar.

    - Je ne l'ai vu détesté qu'une unique personne en un peu plus de trois ans...


    Qui ? Ce n'était pas la question et elle ne comptait pas d'étendre dessus pour le moment. Elle leva plutôt un sourcil lorsqu'il l'interrogea sur quelque chose qu'elle ne comprit pas du premier coup. Avalant son bout d'oeuf, elle demanda, un peu dépitée.

    - Moi quoi ?

    oh...

    - Oui... Je n'aurais pas du ?

    Il avait l'air particulièrement gêné, une grimasse juvénile passa un instant sur ses traits, gommant les années qui lui revenaient dès qu'il affichait ce visage austère qu'il maniait si bien. Son remerciement la toucha. Elle avait hésité à le faire et que ça ait put lui être utile était une récompense en soi.

    - Je t'en prie. En fait... Le H et le K m'ont données beaucoup de fil à retordre, surtout en majuscules républicaines, avec les boucles. Heureusement que j'avais une professeur patiente. Apprendre à l'âge adulte est plus difficile il parait, mais j'étais aussi obstinée que toi et ça a fini par payer. Ça fini toujours par payer. Je souris en repensant au livre qu'elle m'avait offert, le tout premier qui m'avait appartenu... En quelque sorte, la première chose qui m'avait appartenu. " Je lisais de poème à Gale souvent. Jusqu'à ce qu'elle s'endorme...

    Elle sortit de ses souvenirs, sourit à Shan et reprit une bouchée, s'ancrant à nouveau dans le présent.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Jeu 17 Nov - 18:49
    - Obstiné... ?

    Elle pensait vraiment ça de lui ? Il avait du mal a le croire. Surtout dans ce domaine ou il avait surtout profité de l'excuse de ne pas vouloir avoir de professeur, pour éviter d'apprendre. Ou l'inverse, il avait prit ca comme une excuse pour eviter certains endroits et certaines personnes. « Je ne peux pas y aller car je ne sais pas lire. Je ne peux pas lui parler car je ne peux pas réagir a cet événement. »

    En l'écoutant, il avait remarqué, en l'observant, qu'elle mangeait a regret, et il réalisa le repas qu'ils consommaient. Il n'avait rien touché, mais elle semblait presque se forcer. Il se souvint alors des origines qu'il avait imaginé qu'elle avait. Il réalisa qu'au final, malgré tout le temps passé avec elle, il ne savait pas grand chose de sa vie mis a part plusieurs personnes de sa famille et sa profession. Ainsi que son amour pour l'art et son caractère.

    - ...Attends une seconde.

    Il se leva soudainement, et s'éloigna par la même porte que par laquelle ils faisaient tous des allés et venus. Mais il ne fut pas parti très longtemps. Dix minutes tout au plus, et il était de retour, avec un plateau contenant une préparation de poissons crus, et une autre de thon cuit du matin. Des poissons assez difficile a se procurer car cher, malgré le port non loin de la. Il déposa l'assiette devant elle.

    - Pardonne moi, j’étais tellement focalisé sur...plusieurs choses, que je n'avais même pas remarqué que le petit déjeuné n'etait pas a ton goût.

    Il réalisa également, au moment de parler, que désormais il la tutoyait vraiment avec aisance. Si il avait su qu'il pouvait s'habituer aussi facilement, il aurait commencé plus tôt...mais parfois, on se complaisait dans nos erreurs, et c’était souvent son cas. C’était bien plus simple de ne rien faire.

    Il n'avait pas vraiment réagit a plusieurs des phrases qu'elle avait dit mais elle devait désormais avoir l'habitude. Il n’était pas forcément très doué pour faire la conversation. Mais cette fois, il espérait qu'elle puisse s'amuser un peu avec lui. Il ne demandait pas grand chose de plus.

    Et il n'avait rien commenter sur le fait qu'il s'attendait bel et bien a ce qu'elle ne revienne pas, au grand minimum, avant le lendemain. A vrai dire, il avait songé qu'il n'allait pas la revoir avant une bonne semaine, bouqué par les visites, les repas, et d'autres choses encore dont il n'avait honnêtement pas envie de penser. Il l'a connaissait un peu maintenant, et il préférait simplement éluder certaines idées qu'il avait. C’était mieux pour tout le monde.

    - Excuse moi mais...

    Il y avait bien une chose sur lequel il avait envie de rebondir, une phrase qu'elle avait prononcé un peu avant qu'il n'aille chercher autre chose a manger. Il y avait pensé durant toute la durée de sa rapide absence. Et finalement, il ouvrit la bouche, laissant, pour une fois, sa curiosité parler.

    - Qui est Gale ?
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Ven 18 Nov - 1:20
    Abandonnée devant ce petit déjeuner qu'elle n'aimait pas particulièrement, Rowena avait rapidement déclaré forfait. Un œuf et un morceau de viande et c'était au moins bon pour la matinée. Elle se rattraperait au repas suivant. En réalité elle se demandait surtout où était parti Shan. Voilà deux fois qu'il s'esquivait, mais cette fois ils étaient en pleine conversation. Débord, elle cru qu'il allait revenir vite et s'était simplement interrompue, regardant Zim, puis la cours, puis la façade qui les surplombait et le ciel bleu.

    Les secondes étaient passées. Une minute. Puis deux. Interdite, elle avait fini par se lever et passer la porte à la suite de Shan. Comme à l’aller, peu désireuse de déranger qui que ce soit, elle marchait sur la pointe des pieds, vérifiant à chaque intersection qu'elle n'allait pas déboulé dans le salon du patron sans crier gare. Elle remonta ainsi jusqu'à une porte grande ouverte qui ne l'était pas à son arrivée, peu avant le comptoir. Une haute silhouette au kimono bleu et aux cheveux sombres s'affairait près d'une glacière pour en retirer des filets de poisson, dos tourné. La jeune femme leva un sourcil surpris mais ne prononça pas un mot et fit finalement marche arrière pour revenir dans la cours.

    Elle reprit la lecture de son carnet, assise sur le banc à l'ombre, le dos à demi appuyé sur le tronc de l'olivier et les jambes étendues. Elle avait retirée ses sandales, laissant ses pieds posés parmi la houle de sa robe bleue, les trois tatouages de sa cheville gauche apparaissant plus distinctement sans les lacets de cuir.

    Inconsciemment, Shan'aël la forçait à adopté un rythme différent. Plus souple. Plus dans l'accueil. Agaçant de prime abord mais finalement, cela pouvait avoir du bon.

    Elle s'était replongée dans sa lecture, une main dans ses cheveux et l'autre tenant son livret, lorsque le jeune homme réapparut avec une assiette bien plus alléchante que le reste de la magnifique table que le gérant leur avait composée. Elle posa son carnet sur le côté et se remit un peu plus correctement le temps qu'il pose l'assiette devant elle.

    - C'est gentil ! J'ai l'habitude, je ne m'en faisait pas. On me prend tellement souvent pour une humaine, je pensais me rattraper sur le prochain repas. Et puis le patron avait déjà fait tellement d'efforts. " Elle attrapa sa fourchette avec un côté guilleret " ... Mais tout ça m'a l'air délicieux. Merci.

    Et c'était aussi frais que ça en avait l'air. Tout simple mais particulièrement bon pour commencé une journée dont il lui avait fait toute une description. Elle lui proposa de goûter et disserta rapidement sur le goût, avant de le laisser en revenir à leur précédente conversation... Celle qu'elle avait déjà oublié. Elle aurait surement regardé l'elfe pendant trois bonnes secondes en essayant de retracer le fil de sa pensée, si la question n'était pas en elle-même suffisamment douce à son oreille.

    La fourchette à la main, elle sourit d'une façon tendre et chipota un morceau de thon.

    - Gale c'est... " elle eut un rire un peu gêné. Elle faisait le plus souvent une version une version courte qui allait très bien à ses interlocuteurs. " Gale est ma mère... Ma mère adoptive.

    Elle prit une nouvelle bouchée, l'estomac absolument pas dérangé par l'évocation de cette personne centrale dans sa vie. Cela faisait un moment à présent qu'elle avait fait son deuil à ce niveau et même ses deuils les plus récents n'avaient pas pu rendre ce souvenir là douloureux.

    - C'est vrai que je ne t'ai jamais vraiment parlé d'elle ou de la façon dont je suis devenue une Ironsoul. " Par certains aspects, Shan en connaissait bien peu sur elle. Elle ne s'épanchait pas souvent et laissait à l'occasion un mot ou deux tombés sur son passé, mais le voile entier n'était pas si simple a soulever. " Gale Ironsoul était l'aïeule Ironsoul la plus âgée. Elle m'a aidé à sortir d'une phase difficile de ma vie. Elle m'a tout appris. J'ai travaillé pour elle pendant un temps. Nous étions très proches. C'est elle qui m'a appris à lire par exemple et c'est elle qui a payé mes études à Magic. Et c'est pour elle que je me suis intéressée à la médecine magique.

    Des souvenirs doux qui lui faisait du bien. Sans doute aurait elle été fière de la vie que la sirène avait choisi depuis... Doucement, Rowena reposa sa fourchette sur le bord de l’assiette après une languette de plus. Un geste parfaitement millimétré et gracieux dont elle ne se rendit même pas compte. La simple présence de Gale lui faisait revoir son étiquette à la hausse.

    - Elle est morte. ça fait dix ans le mois dernier. Elle a été assassinée. " raconta-t-elle toujours avec une certaine décontraction quoi que le sujet fut moins plaisant. " Et quand son testament a été ouvert, j'ai appris qu'elle m'avait adopté à titre posthume et qu'elle me léguait l'ensemble de ses biens propres. Drôle d'histoire tu imagines ?


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Ven 18 Nov - 19:07
    Plus encore que le reste, il n'avait eu aucune idée qu'elle etait adoptée. Il leva un sourcil surpris. Certes il y avait une différence physique avec sa sœur, mais il les trouvait assez comparable sur bien des aspects, permettant d'imaginer un lien familial. Il ne fallait pas toujours se fier aux apparences. Il aurait du le savoir.

    - Assassinée ?

    La révélation d'un tel héritage le laissa bouche bée. Un tel lien entre deux personnes ne partageant pas grand chose a la base, cela lui fit vraiment quelque chose. Il apparut sans doute assez bougé par cette déclaration, plus qu'il n'aurait voulu le montrer. Il ne voulait pas qu'elle s'imagine quoi que ce soit sur ce qu'il pensait de la chose.

    - C'est...une belle histoire. Une histoire assez rare pour etre captivante.

    Il avait du mal a imaginer beaucoup de gens qu'il avait croisés au fil des siècles. Il ne voulait pas lui dire qu'elle avait eu de la chance, mais il le pensa un instant. Ce n’était pas très correct et il le garda pour lui. Dix ans, déjà, cependant, qu'elle était partie. Si elle était si incroyable aux yeux de Rowena que lui même trouvait incroyable, il aurait bien voulu la rencontrer. Et c’était le plus beau compliment qu'il aurait pu lui faire.

    - Tu es une sirène ? Je me souviens de ton chant, dans la foret. C’était très beau. Tu m'avais bien eu.

    Même si il avait réussit a en sortir. Avec pour résultat une estafilade toujours pas entièrement guérit d'ailleurs, il garderait probablement une cicatrice. Il avait du taillader fort pour s'échapper de son emprise. Et il avait cru bon de préciser comment il y avait réfléchit, pour ne pas qu'elle pense qu'il l'avait beaucoup étudier. Enfin, pas trop.

    - Tu as connu ta première famille ?

    Il ne voulait pas en parler beaucoup plus, mais encore une fois il avait envie de mieux la connaître. Il avait en fait du mal a lui donner un age, tout court. Elle pouvait avoir aussi bien trente ans que cent de plus, après tout, les corps ne vieillissaient pas tous a la même vitesse, grâce a la génétique. Lui même avait un corps difficile a définir en terme d'années pour ses interlocuteurs.

    Il ne su pas trop comment enchaîner après ça, alors il baissa un peu la tete, restant silencieux. Difficile de changer de sujet directement sans passer pour un insensible, encore moins de la questionner sur quelque chose d'aussi dérisoire comme la nourriture ou bien si elle avait envie de bouger d'ici.

    - Elle hum...

    Il détourna le regard, mal a l'aise. Il avait fait un mauvais calcul. Il n'aurait peut être pas du parler de ça ? Il ne savait pas vraiment comment faire dans ces situations la, lui qui était si maladroit avec les gens. Il tira un peu sur le col de son kimono, geste caractéristique, et murmura doucement.

    - Elle serait sans aucun doute très fière de qui tu es maintenant.

    Il réalisa qu'il la complimentait elle, plutôt que sa mère, et que ce n’était pas forcément une bonne idée. Mais c’était dit de toute manière.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 19 Nov - 2:08
    - En fait, les adoptions ne sont pas si rare en République. Beaucoup de familles riches adoptent des parents éloignés ou des personnes particulièrement douées pour grossir les rangs de leur famille et assurer leur prospérité. Il y a aussi une mode pour le financement de l'éducation de jeunes prometteurs contre une allégeance plus ou moins officieuse. Mais je me considère chanceuse, tu as parfaitement raison là dessus.

    Elle sourit, touché par l'étonnement et la légère émotion visible sur son visage facilement neutre... Et elle espérait que ce ne soit pas seulement le fait d'apprendre qu'elle avait aussi perdu une figure parentale. Gale était tellement plus que la douleur de sa perte, elle n'aimait pas la réduire à ça. ... Et elle aurait particulièrement apprécié le morceau de dorade dans lequel la sirène venait de croquer.

    - Le fait que je descende souvent nager pendant notre traversé n'est donc pas ce qui t'as mis la puce à l'oreille ? "
    rit-elle un peu... Mais vu le mal de mer que le pauvre avait eu, elle n'était même pas sûr qu'il ait eu conscience de tout ça. " Mais merci du compliment. Peu de mes proches m'ont déjà entendu chanté. L'effet est souvent... intense.

    ... Et il faisait parti des deux seuls encore en vie à ce jour. Elle repensa à Tagar et à sa promesse de chanter pour lui s'ils remportaient la victoire sur les titans. Avec un peu de chance, il oublierait de nouveau avant de la relancer et elle échapperait à ça. Elle n'était pas certaine de l'effet que ça aurait sur l'être plus ambiguë qu'il n'y paraissait que pouvait être le trésorier reikois... Enfin bref. Le temps des chœurs sous le soleil de sang était très loin à présent.

    La question vraiment intéressée que lui offrit Shan sur sa première famille la pris de court. Pourtant c'était une question logique qui surgissait souvent après la question de l'adoption "et ta VRAI famille alors ? " C'était presque un rituel. Elle y répondait facilement cela dire : ma vrai famille, ce sont les Ironsouls. Pourtant, sa mère de sang, celle qui lui avait donné la vie, était bien loin de là. ... Et non, Rowena avait la certitude qu'elle ne serait pas fière de ce que sa fille était devenue. Son sourire se tordit légèrement avant de disparaitre derrière son air doux.

    - Oui je l'ai connue. Et c'est gentil, " répondit-elle au compliment qui avait eu tant de mal à sortir. Elle n'avait rien répondu de plus. Elle n'avait pas envie de s’épancher dessus, moitié parce qu'elle savant d'avance qu'il pouvait gratter ainsi bien trop profond et moitié par loyauté, pour une parole donnée presque vingt ans auparavant. Son épaule la démangea un peu mais elle parvint à ne pas y porter la main, seuls ses trapèzes se tendant sous l'effort conscient pour ne pas faire le geste.

    - Un jour ne te montrerai ma véritable forme. je te préviens, ça peut faire un choque pour un terrestre. "
    reprit-elle en revenant avec enthousiasme sur quelque chose qu'elle maîtrisait davantage. " Le plus dur, je crois bien que ça a été d'apprendre à dormir sur un matelas. Après ça, même le travail le plus compliqué et le plus fatigant semblait simple.

    C'était un plis à prendre mais qui changeait tout de même beaucoup la perception que les gens avaient d'elle.

    - Les Ironsouls de sang sont des élémentaires de métal. Ils vivent plusieurs millénaires, comme les elfes. Par exemple, Raven a deux-cents ans. Et pourtant elle finit par être moins mature que moi alors que j'en ai à peine quarante. Gale était en route pour les 2500 ans. Elle a bien vécue et elle a aimé sa vie. Bon sang tu aurais du voir comme elle pouvait être pince sans rire. A asséner des piques avec un flegme... elle ne ratait jamais sa cible et ça avec une élégance... Ce qui est drôle c'est que c'est à son enterrement que j'ai rencontré l'un de mes meilleurs amis, Halewyn. Il était son protégé quelques décennies avant moi.

    Elle rit encore un peu, amusée par les coïncidences qu'elle percevait elle-même.

    - Et toi du coup ? Quel âge tu as au final ? J'avoue que parfois je me demande si tu est plus proche du siècle ou du millénaire.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 19 Nov - 2:48
    Si il avait été expressif, il aurait mimait un petit geste de victoire en apprenant son age sans a avoir a lui demander spécifiquement. Quarante ans donc. Plus jeune qu'il n'avait crue. Elle n’était probablement même pas au quart de sa vie. Une raison de plus pour redoubler d'effort afin de l'aider a régler son petit soucis de malédiction. Enfin, il l'aurait aidé dans tous les cas.

    - Halewyn...Hale....

    Il se retrouva plus songeur, semblant réfléchir un peu plus, essayant de se remémorer pourquoi cela lui etait familier. Petit a petit, il se revit dans une rue un peu en retrait, devant un manoir, les bruits de danses et de chants de réfugier, et la vision rouge écarlate d'une nuit de beuverie se déplaçant sur deux pattes. Un nom comme ça ce n’était pas vraiment fréquent.

    - ...Tu veux parler d'un être capable de changer de sexe, porter sur la boisson, avec des cheveux rouges écarlates, qui a une manie de faire comme si il savait tout sur tout ?

    Décidément, le monde était petit. Après Tagar, un autre nom venait de les relier l'un a l'autre. Il ne lui semblait pas que l'alcoolique d'un soir lui avait dit son prénom en entier, mais, sous sa forme féminine, elle avait bien évoquer ce prénom. Hale. Enfin, il avait peut etre tord, et au pire elle lui dirait qu'il se trompait. Mais ce serait une nouvelle sacrée coïncidence. Et pas des plus attrayantes. Si il n'avait rien contre le fait de revoir Tagar, l'idée de se retrouver de nouveau avec Hale ne lui disait pas du tout. Par chance, actuellement il devait être loin, très loin.

    - Mon age. Hum.

    Il prit un peu de temps pour réfléchir. Ce n’était pas du tout qu'il hésitait a lui dire, mais il n’était pas sur lui même. Et comme il n’était jamais retourné dans son village, si registre d'année il y avait, il ne l'avait jamais vu. Mais il parvenait, en se remémorant plusieurs événements, a marquer plus ou moins la période de sa naissance.

    - A vrai dire je n'ai pas de date exacte. Je ne me souviens plus. Je dirais que j'ai dépassé les trois-cents années, en étant certain.

    Il posa les yeux sur le poisson qui diminuait a vu d'oeil, content qu'elle fasse bien plus honneur au repas. Ils pourraient ainsi se balader un moment sans devoir chercher vite le restaurant en question pour soulager des ventres fatigués.

    - Ma mere...hum...elle venait du nord. De Melorn peut être. Je n'en ai aucune idée. Je n'ai...pas vraiment eu l'occasion d'en parler avec elle.

    Il souffla. Elle lui avait beaucoup parlé d'elle, et c’était normal qu'il fasse de même, même si c’était difficile. Mais pas autant qu'il l'avait prévu. La discussion était toujours fluide, avec elle.

    - Mon père lui était...soldat. Soldat Reikois. Un humain. Ma mère était une elfe. Bref. Oui. Ca fait bien trois cent ans.

    Il avait conclut ainsi avec un certain pragmatisme. Et se recula un peu sur le banc, alors que ses paroles venaient se superposer a ce qu'Aelle lui avait dit plus tot, a propos de sa peur des soldats ? C’était sans doute un bon indicateur de la signification de ses mots.

    - Ou voudrait tu aller ? Enfin, tu ne connais pas alors je vais reformuler. Qu'est ce que tu aimerais voir ? Des lieux précis ? Ou plutôt des secrets de la ville ? Voir son extérieur ? Beaucoup de gens non habitués aiment voir le désert de leurs propres yeux. Nous pouvons commencer par visiter quelque chose avant de manger. Et puis cet après-midi....on pourra peut être se poser, plutôt, quelque part.

    Il avait bien une petite idée, d'ailleurs, d'un endroit qui pourrait être sympathique.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 19 Nov - 11:40
    - Euh... Il a bien les cheveux rouges et une grande gueule mais je ne l'ai jamais vu boire plus d'un verre ou deux et jamais être grisé. Mais il n'y a pas deux cent hermaphrodites comme lui. " s'étonna la jeune femme suspendant la fourchette qu'elle arrêtait à ses lèvres. " Alors tu le connais aussi ? ...

    Le visage de Rowena se ferma un moment, pensive. En réalité, tous ces entremêlements de leur vie la faisait réfléchir. Il y a quelques mois encore, elle y aurait vu un signe du destin, quelque chose qui les reliait. Aujourd'hui, cela la rendait plus suspicieuse et plus attentive. Elle se demandait bien dans quelle circonstance et si c'était à cause d'elle que le démon avait fouiné ou si c'était vraiment une pure coïncidence. Et puis Shan n'avait vraiment pas l'air de garder un souvenir positif de leur encontre, vu comme il en parlait.

    - Remarque, il est un peu comme le tabac ou le rhum. Apprendre à l'apprécié prend parfois du temps et certaines personnes ne sont juste pas faites pour ça. "

    Et son âge... C'est amusant comme une simple question pouvait en dire long. Après tout, elle non plus n'avait pas la date exacte, ni le jour ni l'année. Mais dans l'identité qu'elle s'était construite, ce point n'avait pas d'importance. Que ce soit trente-cinq, quarante ou quarante cinq, cela restait plus jeune que beaucoup et cela représentait surement la moitié de son existence. En brulant la chandelle par les deux bouts, elle n'avait jamais estimée qu'elle vivrait très âgée.

    - Et donc ils se sont installé dans ce village près du berceau. "
    conclu-t-elle un peu maladroitement mais d'une voix douce à sa suite abrupte.

    Elle comprenait mieux. Le côté militaire, soldat, garant de l'ordre ne devait pas lui inspiré grande confiance vu ce qui s'était passé... Et etant donné le travail de son père, cela laissait planer une ombre de violence conjugale qui avait mal tourné. Elle en avait vu tellement en république, des hommes et des femmes qui ne parvenaient pas à retrouver une vie décente, un équilibre avec leur famille. Si certains Limiers étaient mariés en arrivant dans l'ordre, très peu l'était encore passé les cinq ans de services et une bonne part partaient justement pour essayer de rattraper les coins d'une vie qui filaient entre leurs doigts.

    A la question étonnamment longue et fournie de Shan, une expression étrange passa sur les traits de la jeune femme.

    - Montre moi plutôt ton endroit préféré de la ville. Qu'il soit en intérieur ou en extérieur. J'aime bien découvrir les perles des endroits où je vais et je n'avais jamais eu l'occasion de le faire en dehors de République.

    Elle ne voulait pas aller voir le désert de sable. Elle le verrait demain et se rendait compte que l'approche de ce retour involontaire était une marche qu'elle n'avait pas prévue de franchir et qui n'était pas particulièrement agréable... Pourtant ce n'était rien. Dans sa mémoire, elle aimait tendrement le désert. Elle y était chez elle, maîtresse en sa demeure, sirène des sables comme d'autres écument les dunes de l'océan... Mais elle avait tellement changée. Parfois elle avait l'impression qu'il ne restait pas la moindre once de cette fille là. C'était risible de reculé pour moins d'un jour, mais elle le faisait pourtant.

    - Et ça me va pour une après-midi plus posée. Tu as de la chance, je ne sais pas si le reike propose des endroit où le publique peut accéder à l'art et à la culture.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Shan'ael Lipswyrm
    Shan'ael Lipswyrm
    Messages : 273
    crédits : 1585

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t346-shan-ael-lipswyrm
  • Sam 19 Nov - 13:50
    C’était un peu plus compliqué que ça, sur l'histoire de ses parents, mais comme elle avait eu l'air de ne pas vouloir s'attarder sur sa mère, lui, également voulait clore rapidement le sujet pour aujourd'hui. Et il avait bien peur d'avoir l'occasion de lui raconter un peu plus en détail le lendemain.

    - On peut y aller si tu as terminé.

    Il ajusta son kimono en se levant. Il fallait bien quitter le jardin a un moment, et pour être honnête, il ne savait pas vraiment ou il allait l'emmener. L'emmener voir des belles choses, c’était une activité possible, mais quelque chose que lui aimait...la, c’était tout de suite plus difficile. Il vérifia consciencieusement que ses deux lames étaient aisément accessibles. Il n'y avait pas grand chose a craindre mais il avait l'habitude de ne jamais sortir sans.

    Il fit un petit sifflement et Zim se précipita derrière eux, alors qu'il poussait la porte. A l'intérieur, la salle s’était remplit. Il était bien dix heures maintenant, et la population un peu bourgeoise de la ville était prête a une nouvelle journée de tractation, de fête, de dîner, d'échange. Plusieurs levèrent la tête vers eux, mais surtout sur Rowena, sans faire de commentaire. Lui, il se fondait dans le paysage local.

    Il déboucha dehors, dans la rue, et tomba sur la rousse en train de visiblement passer le balais sur l'entrée, d'un air las et agacé. Elle se retourna en les voyant arriver, posant les yeux sur eux successivement, et effectua la distance qui les séparait en trois belles enjambées, une petite lueur dans les yeux.

    - Vous sortez alors ? Oh, j'peux venir ? J'en peux plus de passer le balais, c'est assommant. Et il y avait plus beaucoup de courrier a traiter, j'ai été trop vite, je me suis fait avoir.

    Shan posa les yeux sur elle, l'air de réfléchir. Il l'a connaissait par cœur. Elle allait toujours lentement dans son travail pour ne pas a avoir a faire beaucoup. Elle n'aimait pas trop les grosses corvées comme ce qu'elle devait faire actuellement dans la rue.

    - Si tu as du travail, tu dois le terminer.

    Elle laissa ses épaules retomber, d'un air très déçue, et se retourna vers Rowena, un air suppliant dans le regard. Elle s'approcha même un peu, comme espérant un soutien de la sirène. Puis elle se retourna, l'air triste, et marcha lentement vers le balais. Shan secoua la tete et murmura doucement.

    - ...Je n'aime pas trop cette ville...pour etre tout a fait franc...je ne sais pas exactement ou t'emmener. Le seul endroit que j'aime bien, je le garde pour cet après-midi.

    Il observa la rousse, pour ne pas croiser celui de la Sirene et avoir l'air trop bete.
    Noble de La République
    Noble de La République
    Rowena Ironsoul
    Rowena Ironsoul
    Messages : 456
    crédits : 1447

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t115-rowena-ironsoul-la-banshee-oubliee-terminehttps://www.rp-cendres.com/t133-je-n-oublie-pas-rowenahttps://www.rp-cendres.com/t131-journal-d-une-vagabonde-rowena
  • Sam 19 Nov - 14:47
    - Alors allons y !

    Rowena ramassa son sac, son carnet et les feuilles de demandes de mercenaire de Shan avec sans y faire attention. Suspendu à sa hanche et contenant sa corde de soie bleu roi, juste au-as où, elle était fin prête à aller ou il voudrait... Enfin dès qu'elle aurait remis ses sandale. En débarquant de la salle, les regard lui firent un peu étrange. Non pas vraiment pour ses marques mais parce que c'était la première fois qu'elle se retrouvait derrière le comptoir avec du monde dans l'endroit. C'était un peu impressionnant et surtout, elle se rendait compte à quel point la vision de la salle était panoramique vue d'ici. Rien ne devait échapper au patron.

    La réaction d'Aelle, par contre était beaucoup moins inattendue et beaucoup plus légère.

    - Courage, Aelle. C'est important que quelqu'un le fasse. Puis c'est pas tous les jours toi je suppose.

    Peu de compassion ? Oui, sans doute. Passer le balais était une tâche comme une autre du point de vue de la sirène et elle n'avait pas particulièrement envie d'avoir Aelle toute la journée avec eux. Elle était très amicale mais prenait également beaucoup de place. Puis le travail, c'est le travail. La jeune femme ne trouva pas la moindre once de soutien du côté de la républicaine.

    Elle n'en eut pas plus pour Shan en lui attrapant le bras pour qu'ils soit côte à côte, bras dessus bras dessous.

    - Alors quelque chose de joli, d'inattendu. Je sais pas. Quelque chose qui te ferait plaisir et qui soit un peu moins cliché que le palais.


    ! Attention malédiction !
    Ce personnage est atteint d'un syndrome magique qui fait que les gens l'oublient peu à peu.
    Vous pouvez l'intégrer à vos RPs de la façon que vous souhaitez. Votre personnage peut très bien se souvenir de tout, oublier totalement Rowena d'une rencontre à l'autre, seulement des morceaux de leurs lointain passé ou ce qu'ils se sont dit quelques minutes plus tôt.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum