DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Ssisska

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flashback] Guet-apens en forêt [Halewyn] EFZvhIHe_o
    Gazette des cendres
    Hiver 2022-2023
    Lire le journal
    #1
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Titre du rp
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Lun 19 Déc - 19:35
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés

    Qu'est-ce qui a bien pu l'amener au fin fond du trou du cul du monde, littéralement ? Après plus d'un siècle à parcourir le Sekai sans relâche, celui-ci a de moins en moins de secret pour le mâge en vadrouille qu'il est. Aujourd'hui, sa route l'a mené sur les terres de la glorieuse Shoumei, bien des années avant la guerre et sa chute. Ce n'est pas la première fois bien sûr, mais cette fois-ci il est bien décidé à s'arrêter davantage sur ce qu'il n'a pas eu le temps de voir lors de ses derniers passages. Prendre le temps d'apprécier les petits plaisirs de la vie. Après un bref passage par Maël, la cité blanche emblématique de Shoumei, il envisageait d'entâmer son ascension pour Célestia. Pas qu'il soit particulièrement croyant, il ne l'est même pas du tout en réalité. Disons plutôt pour la culture, pour le faire au moins une fois à la force de sa seule volonté et sans la magie. Voir les Portes d'Argents et le sanctuaire de ses propres yeux, des monuments incontournables du pays. Il le fera sûrement, mais pour l'heure, il a fait un arrêt au sein de la forêt des Pins Argentés au pied des Rôcheuses. Pour observer sa faune et sa flore de plus près. C'est la raison officielle.

    La vérité étant qu'il n'a pas grand chose à faire de l'écosystème de Shoumei. Lors de son passage à Maël, il a entendu parler de disparitions inexpliquées qui auraient eu lieu au plus profond de la forêt. Des histoires pour faire peur aux enfants, aux premiers abords. Mais en se penchant un peu plus sur le sujet, il a pu récolter des témoignages particulièrement troublants. Certains parlent de monstres qui hanteraient les lieux, d'autres pensent qu'il s'agit d'un groupe de mages noires qui pratiqueraient une sombre magie impie loin de toute civilisation et qui auraient recourt à des sacrifices de temps à autres. Voilà qui intéresse toute suite un peu plus l'Elfe vagabond, qui s'est mit en tête d'aller à la rencontre de ses confrères. Ou au moins de s'assurer de la véracité des quelques rumeurs qui trainent dans les bas-fonds de la ville. Ne mesurant pas les risques d'une telle aventure, un mage tel que lui devrait être largement capable de s'en sortir après tout. N'est-ce pas ?

    Il s'enfonca toujours plus loin dans la forêt, jusqu'à la tombée de la nuit. Ses recherches ne donnaient pas grand chose, à croire que les rumeurs n'étaient rien d'autre que des histoires pourtant s'il s'agissait bel et bien d'un groupe de mages voulant se faire le plus discret possible, il est tout à fait normal qu'il ne puisse retrouver leurs traces aussi facilement. Et puis qu'on se le dise, si Eliëndir est un mage d'exception, il n'a rien d'un chasseur ou d'un traqueur quelconque. Ses recherches se résument surtout à marcher dans une direction aléatoire et à espérer tomber sur quelque chose d'intéressant. Il lui faut donc changer de tactique. A défaut de trouver une piste, il fera en sorte de déclarer sa présence afin qu'ils puissent venir à lui. Si tant est qu'ils existent, ces mages noires. Il allume un feu dans un endroit dégagé, à la fois pour s'éclairer, se réchauffer et peut-être y passer la nuit. Il dépose ses maigres affaires, ayant laissé le reste dans une auberge de Maël. La fumée était assez importante pour être visible par dessus les arbres, il n'est donc pas très discret et c'est exactement ce qu'il cherche.

    Il n'y aura rien à noter pendant une bonne partie de la nuit, les bruits environnants de la forêt le bercant pendant la nuit alors qu'il s'est assoupi. Il reste tout de même attentif, feignant de dormir et d'être le plus vulnérable possible. Il y a toujours la possibilité qu'il rencontre des personnes hostiles, dans quel cas il devra sûrement usé de violence ce qu'il préférerait éviter. Soudain, les bruits de la forêt s'arretèrent brusquement. Tous en même temps. Le calme complet, chose inhabituelle qui n'annonçait rien de bon. Quittant son sac de couchage pour se relever, il fit un tour sur lui-même en observant les alentours. Le bruit d'un buisson attire immédiatement son attention. Et puis, "boom". Un violent coup sur la tête. Plus rien, le noir complet.

    Il se réveilla plus tard, enfermé dans une cage en bois dans un endroit sombre qu'il ne reconnait pas évidemment. Une très désagréable douleur qui traîne à l'arrière du crâne et qui a le don de l'agacé très sérieusement sur le moment. Les pieds et mains liés, ses ravisseurs n'ont pas l'air de savoir que l'Elfe est un mage et que ses liens ne l'empêcheront pas de se défouler s'il le souhaite. Il se redresse tant bien que mal, sa longue chevelure immaculée retombant de toute sa longueur jusque dans son dos. Sa tenue est typique de Melorn, blanche et noire, assez ample et légère afin de lui laisser le maximum de liberté de mouvement sans que cela le gêne pendant la route.

    tenue:

    Il prend quelques secondes pour reprendre ses esprits et analyser la situation. La conclusion sera la suivante :

    « Merde. »

    "Un mage tel que lui devrait être capable de s'en sortir après tout." Quelle connerie, il s'est fait avoir comme un bleu et plus que sa tête douloureuse, c'est son égo qui en a vraiment prit un coup. Il se mord la lèvre assez honteux, il ferait bien de faire en sorte que cette histoire ne s'ébruite jamais. Il a une réputation à tenir mais pour l'heure, il faudrait déjà sortir vivant d'ici. Il se glisse jusqu'aux barreaux de sa cage et observe davantage ce qu'il se passe autour de lui, cherchant déjà un moyen de se libérer avant que ça ne se complique sérieusement.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 25 Déc - 3:50
    Il est difficile pour le captif de voir. Parfois, il y a des grognement et des yeux jaunes qui se reflètent dans  la nuit. Il y a aussi des bruits de prières, des rires des cris, des pleurs et des rires. Dans la nuit rendue noire par les hautes frondaisons des pins blancs, il y a les silhouettes de masures autour. En torchis et de guingois, leur dénivelés différent laissant deviner un terrain on ne peut plus montagneux.  Mais ce qui peut attirer son attention est la lueur des flammes qui illumine l'entrée de la chapelle... Ou plutôt des piliers de crânes déposés avec un art macabre  de part et d'autre de ce qui peut paraitre comme un antique arbre, chacun le regardant de ses orbites vides, les mâchoires hilares. Il ne verra rien d'autre cette nuit là.

    Le lendemain, on lui donna à manger, du pain de champignons sauvage avec une soupe claire aux racines. L'elfe put voir que le village miteux était encore pire vu de jour que de nuit. Manifestement, il faudrait se plaindre à l'urbaniste.

    Le captif  put aussi voir ses ravisseur. Des hommes tout ce qu'il y a de plus humains, à n'en pas douter,  mais présentant manifestement majoritairement tous le même fond de bagage génétique. Au milieu de tout cela, un vieil homme sorti d'une hutte accompagné d'une beauté détonnant singulièrement dans le paysage. La figure parfaite, à la peau de marbre, laissait paraître deux yeux parfaits en amandes aux iris de ténèbres. Le long cou fin et gracile était encadré par une masse de cheveux du rouge le plus pur cascadant jusqu'en bas des reins. La poitrine, nue, de l'éphèbe à la taille surnaturellement fine était soulignée par une panoplie de colliers, a moins que ca ne soit qu'un seul extrêmement long, de minuscules pierres bleues, blanches, rouges et grises, miroitant discrètement dans la lumière matinale. Le pagne cérémoniel qu'il portait était en cuir brodé de symbole étranges. et d'autres pierres se reflétaient sur son poignet et sa cheville nue. Les pieds, parfaits, étaient chaussés de spartiates.

    Étonnamment, iel détonnait aussi sûrement qu'une rose posée sur un tas de fumier. Chaque geste de l'être était empreint d'une grâce éthérée, même la moue ouvertement dédaigneuse qu'il afficha en se posant tel un roi sur une chaise postée entre les deux colonnes de crânes. Dédain qui, l'elfe en est certain, pu se voir teinté de l'ennui le plus profond pendant que la prière matinale rituelle commencait et que ses geôliers présentaient leurs offrandes à l'être empli de blasitude.

    Il y eut deux colombes, cinq loups, un ours, une créature ressemblant ;a un lion à cornes, trois femmes maigres et crasseuses qu'il ne regarda même pas.

    Puis ce fut le tour de l'elfe.... En s'avancant, le mage put se rendre compte qu'avachi sur son trône, le célébré ne faisait aucun effort pour cacher qu'il s'était assoupi d'ennui, ce qui rendait les villageois forts nerveux.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mar 27 Déc - 16:53
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    L'Elfe décida de passer la nuit dans sa petite cage rustique. Après tout, il était là pour rencontrer ses ravisseurs alors il n'y avait pas d'urgence. C'était bien sûr avant de se rendre compte de la véritablement raison de sa présence ici au petit matin. La chapelle et colonnes de crânes auraient dû lui annoncer la couleur pourtant mais qui est-il pour juger les goûts en matière de décoration des habitants du village ? Il trouvera difficilement un semblant de sommeil et sera réveillé par l'activité du village miteux aux premières lueurs de la journée. En s'éveillant, il se redresse en se rapprochant des barreaux pour observer les passants et l'état du village en question. Déception et désillusion, lui qui pensait pouvoir rencontrer ses pairs en matière de magie noire, ces paysans avaient plutôt l'air de cultistes et fanatiques arriérés qui sont rester cloîtrés un peu trop longtemps dans cette région du Sekai. Visiblement, les premiers traits d'une consanguinité apparente sont bien présent chez certains individus. D'ailleurs, il ne prend même pas la peine de toucher à son "petit-déjeuner" pourtant généreusement offert. En guise de dernier repas, il s'attendait quand même à bien mieux. Les chefs n'auront pas ses félicitations sur ce coup.

    Il affiche une petite moue, finalement il ne trouverait rien d'intéressant ici. Il allait devoir se sortir d'un énième bourbier, quitte à raser l'endroit si c'est nécessaire mais chaque chose en son temps. Alors qu'il observait ses liens et cherchant déjà un moyen de les défaire, son regard fut irrémédiablement attiré par ce qu'il prenait naïvement pour un simple jeune homme à la chevelure rougeâtre qui de toute évidence, n'avait rien à faire dans cette fosse immonde. Sa curiosité venait d'être piqué et il observa la suite des événements avec énormément d'intérêt, quitte à mettre ses projets d'évasions à plus tard.

    Il n'a pas eu besoin d'une très grande réflexion pour comprendre ce qu'il se passait ici. L'homme à la chevelure de feu semble être quelqu'un de particulièrement important pour ce village, assez pour organiser une série de sacrifice au petit matin tous plus sanglants et sordides les uns que les autres. La scène qui se déroulait devant ses yeux avait le don de l'amuser, de le faire sourire. C'était aussi lunaire que grotesque à croire que tout ceci n'était qu'un mauvais rêve et pourtant, il s'agit bien là de la réalité. Il vint à se questionner sur le jeune éphèbe qui semble être le destinataire de toutes ses prières et la raison de pourquoi autant de sang coule si tôt dans la journée. D'autant plus qu'il ne semble pas plus intéressé que ça. Entre mépris et ennui visiblement sur le visage de l'homme devenu divinité, Eliëndir devine que ce n'est pas la première fois que le rituel a lieu. Et comme il pouvait s'y attendre, son tour devait arriver tôt ou tard. Il note tout de même qu'il passe en dernier pour être sacrifié à la grandeur de ce parfait inconnu, même dans une situation comme celle-ci il trouve le moyen de gonfler son égo, certainement flatté d'être le clou du spectacle.

    D'abord, il se laisse faire alors que ses ravisseurs l'amène au plus près du Démon au pagne sacré. Un petit sourire sur les lèvres, entre amusement et arrogance. Curieux pour quelqu'un qui risque de perdre la vie dans les prochaines secondes. L'Elfe dépose ses deux améthystes sur son hôte et constate à nouveau son désintérêt pour tout ceci, il roule grossièrement des yeux et soupire bruyamment avant de volontairement couper les cultistes pendant leurs prières sur un ton grossier et ... humoristique.

    « Vous ne pouvez décidement pas faire plus barbant comme petite cérémonie. Même votre ami sur son trône semble s'ennuyer à en mourir. Faites quelque chose, je ne sais pas. Un peu de panache ! Je n'ai pas fais tout ce chemin pour que mon sang coule sur ce sol immonde à la gloire d'une quelconque hérésie. Rendez ça au moins un peu plus joyeux. De la musique ! Il nous faut de la musique, il nous faut un barde ! Quelqu'un sait-il joué d'un instrument ici ? Vous savez ce qu'est un instrument de musique, n'est-ce pas ? »

    Il ne semble pas vraiment se débattre, ceci dit il reste tout de même attentif à ses ravisseurs les plus proches, au cas où son petit discours aurait tendance à énerver certains de ces croyants. En tout cas, il semble prendre son sacrifice avec un peu d'humour, dédramatisant la situation. Il n'a aucune intention de mourir ici, s'il peut user de son éloquence naturelle pour se sauver alors tant mieux. S'il peut attirer l'intérêt du Démon avec sa petite tirade, c'est encore mieux.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 27 Déc - 21:37
    Deux yeux rendus ternes par le plus pur ennui s'ouvrent pour regarder l'Impudent mortel que voilà. Ce n'est ni le premier, ni le dernier qui essaye les bravades à tout vent. La victime lui rappelle qu'iel devrait faire preuve d'un minimum de décorum. Mais c'est qu'il n'en n'a strictement aucune envie!!! Et pourtant c'est la lune de Sang cette nuit. La première depuis sa naissance. Iel succube devrait être excitée et ravie non?

    Et pourtant non, ca fait des semaines qu'ils écument littéralement les autres cosanguins des pins blancs à la recherche de ce qui plairait à leur dieu. Mais rien, non rien n'a attisé son intérêt. Ni l'hybride buffle, ni l'humain d'une lointaine cité. Ni la supposée princesse vierge qu'un village avoisinant lui a refilé en espérant éviter le courroux de ces débiles profonds.

    Non, elle n'était ni une princesse et sûrement pas vierge de la facon qu'elle s'est trémoussée sur lui sur l'Autel, le Grand-Prêtre lui arrachant le coeur en pleine extase, baignant sa divinité du sang nécessaire à la fertilité et aux bonnes récoltes. L'orgie sanglante qui a suivi a bien eu le coeur de le faire sourire. Les deux prunelles noires se refermèrent, si lourdes...

    Oh, mais tais toi!!! tu m'ennuies à geindre comme un nourrisson qu'on vient d'arracher du sein de sa mère qu'on vient d'éventrer. Et encore, il sait pourquoi il pleure, lui.

    Dit iel d'une voix douce comme un soupir mais dans laquelle trainait une note glacée. Se redressant, les prunelles d'encre s'ouvrirent de nouveau, irritées. Incisives. L'elfe voulait l'attention de la créature? Maintenant il l'avait entièrement et il put sentir un profond frisson lui remonter le long de la colonne vertébrale, peut-être aurait il été mieux de se taire.

    -Vos gueules, tous.

    Ordonna t'iel au culte ont les voix s'éteignirent de concert. A l'entrée de la chapelle ornée d'os, un silence surnaturel tomba, que même les chiens et les chèvres n'osèrent briser. La lueur d'intérêt vacilla chez Halewyn.

    Regardez, tous. Se présente devant moi un elfe, fadasse aux yeux jaunes. Entré ici avec la confiance que donne la richesse et particulièrement imbu de sa propre personne. Persuadé qu'il pourra se sortir de cette situation grâce à sa langue agile. Tu n'es pas le premier à te présenter devant ma personne. Ni le premier elfe, ni le premier riche. Préparez le le, je lui mangerai la langue et les doigts au banquet, je le chevaucherai ce soir..


    Dit iel en un claquement de doigt, ordonnant une compagnie tactile que deux esclaves manifestement pas du coin s'empressent de donner. Une lui donnant un calice magnifiquement ouvragée, la seconde s'entaillant un bout de chair en fine lanière pour en nourrir son dieu et ce, sans sourciller.


    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Jeu 29 Déc - 19:38
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    S'il s'attendait à ça. Ses paroles n'étaient pas destinées à une seule personne et pourtant son hôte semble l'avoir prit très personnellement en plus de manquer cruellement d'humour. Voilà qui est fâcheux, peut-être effectivement qu'Eliëndir aurait dû s'abstenir de l'ouvrir et qu'il vient de se rendre la tâche bien plus compliquée qu'elle ne l'était déjà. Mais n'est-ce pas plus amusant ainsi ? Quoi qu'il en soit, l'Elfe a maintenant toute l'attention du Démon et il devra faire avec puisqu'il semble particulièrement agacé. Passablement surpris, il en s'attendait pas à une telle réaction c'est le moins qu'on puisse dire. Lui qui pensait d'être un peu plus drôle que ça tout de même, il tombe de haut. Quelques mots ont suffit à faire taire l'assemblée, Eliëndir y compris. Il s'arrête et tourne lentement la tête pour observer les hérétiques faire un grand silence suite à l'intervention de leur Dieu. Il hésite un moment à faire preuve d'encore un peu plus d'audace et venir briser le silence mais le Démon se décide de reprendre avant lui.

    Il pose ses deux pupilles sur celui-ci, un petit sourire sur le visage qu'il essaye de camoufler tant bien que mal pour ne pas paraître moqueur ou arrogant bien qu'il soit toutes ces choses-là et bien plus encore. En réalité, il a encore un peu de mal à prendre la petite assemblée au sérieux, quoi que le jeune éphèbe contre toute attente, semble avoir bien plus de prestance que le reste de ces péons. Il cligne des yeux à la suite du monologue de son hôte, il n'est pas sûr de ce qui le choque le plus entre le fait de potentiellement perdre sa langue et ses doigts ou la perspective de se faire "chevaucher" le soir-même. Quoi que l'esclave qui s'entaille elle-même est d'autant plus perturbant, il y a clairement quelque chose qui ne va vraiment pas dans ce satané village. Et Eliëndir adore ça, alors il se prête au jeu.

    « Ma foi, voilà une divinité bien susceptible. Pardonnez mon insolence votre grâce, si je vous ai offensé, sachez que ce n'était pas mon intention. Permettez-moi de me rattraper et de me présenter ! Je suis Eliëndir, mage et voyageur parcourant le Sekai à mes heures perdues. Sachez que j'ai bien des talents, dont certains que vous ne soupçonneriez même pas ! Si je suis agile avec ma langue, je le suis tout autant avec mes doigts. Ils sont utiles à bien des titres. Vous feriez une grosse erreur d'en faire votre repas ! Voyez par vous même mon seigneur, les Elfes sont bien connus pour n'avoir que la peau sur les os. Nous n'avons rien de très gouteux. »

    Le voilà parti pour défendre son cas, comme le ferait un parfait coupable devant une cour de justice, prenant tout de même la situation avec légèreté au vu du ton qu'il prend pour sa défense. Il sourit et lève l'index bien en évidence avant de poursuivre.

    « Peut-être puis-je vous servir d'une quelconque autre façon. Je suis un bien piètre musicien, mais j'aime à croire que je suis un assez bon chanteur. Oh, et comme je vous le disais un peu plus tôt, j'ai énormément voyagé durant ma longue vie. Les Elfes ont la chance d'avoir une longévité sans pareil parmi les autres races du Sekai. J'ai vu et entendu nombres d'histoires. Certaines devraient sans aucun doute être à votre goût, si je peux vous priver de cet ennui qui vous accable tant. Ce sera avec grand plaisir. »

    D'un ton tout de suite plus solennel, il prend visiblement son nouveau rôle avec beaucoup d'intérêt. Il compte évidemment sur son éloquence, cette "langue agile", pour se sortir de cette situation particulièrement fâcheuse. Espérons que son hôte soit un être de culture et pas simplement le grand gourou d'une secte aussi répugnante qu'illettrée.

    CENDRES

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 1 Jan - 17:09
    Prenant la coupe avec élégance, Halewyn attend son offrande.... Qui arrive sous la forme d'un vieillard vêtu de cuir, de fourrure, de plumes et de crâne, et  s'ouvre le poignet pour remplir le récipient pendant qu'Hale va chercher la lichette de viande offerte du bout des lèvres, comme si il s'était s'agit d'un raisin et prend son sang comme si il s'agissait de vin. En apparence, iel n'accorde plus aucune attention à son cadeau qui se fait trainer proprement hors de sa vue. BĿah blah blah... Iel devrait se faire rotir autre chose pour souper tiens... Et pendant que Halewyn sourit à cette pensée ludique, son offrande continue àa  babiller comme une vieille matrone sénile.

    Faux, les elfes c'est bon en tartare. Ca goûte le porc. Les humains ca goûte le poulet et les orcs, c'est immangeable.

    Répond tiel soudainement, en redonnant sa coupe vide au prêtre qui l'a invoqué avant de se relever avec grâce. Jamais n'a t'on vu son semblable sur le Sekai.

    « Peut-être puis-je vous servir d'une quelconque autre façon. Je suis un bien piètre musicien, mais j'aime à croire que je suis un assez bon chanteur. Oh, et comme je vous le disais un peu plus tôt, j'ai énormément voyagé durant ma longue vie. Les Elfes ont la chance d'avoir une longévité sans pareil parmi les autres races du Sekai. J'ai vu et entendu nombres d'histoires. Certaines devraient sans aucun doute être à votre goût, si je peux vous priver de cet ennui qui vous accable tant. Ce sera avec grand plaisir. »

    Tu es un affreux lèche-botte Tu le sais ca? Dit le dieu en pagne en s'avancant vers le mage noir d'une démarche de prédateur faisant scintiller ses bijoux de facon hypnotiqu. Eliendir peut sentir les prémices d'une migraine subite lui effleurer les tempes. Et des serviteurs, ici, j'en ai plus que mon content. Alors, dis-moi...

    Susurre la voix de velours, douce comme un soupir, sinsinuant dans chaque interstice du corp et de l'âme de l'elfe tandis que l'éphèbe caresse une joue glabre de l'index avant de prendre le captif par la gorge pour l'amener tout près d'iel. Halewyn se laisse aller et surf sur les pensées de son captif pendant qu'il lui demande.

    Dis moi ton désir le plus profond.

    Souffle t'iel, l'haleine chaude du dieu fleurant la cannelle malgré ce qu'iel vient de manger, effleurant les lèvres de l'elfe.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Lun 2 Jan - 21:55
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    L'image d'un de ses congénères habilement transformer et cuisiner en tartare a ce quelque chose de perturbant. Il n'est pas un grand adepte du cannibalisme pour être tout à fait honnête et il ne compte pas commencer. Ni aujourd'hui, ni demain. Quel manque de goût, consommer du sang et de la viande crue de cette manière et passer à côté des véritables plaisirs culinaires qu'offre le Sekai. Quoi qu'il ne s'attendait pas à grand chose des gens qui peuplent cet endroit crasseux. L'odeur de déchet qui plane au sein du village a cette fâcheuse habitude à lui caresser les narines pour son plus grand déplaisir. Ce qui ajoute encore un peu plus à son agacement grandissant alors qu'il tente tant bien que mal de trouver une issue pacifique à tout ceci en mettant une partie de sa fierté de côté. Le Démon ne lui facilite pas la tâche.

    Il essaye à nouveau de prendre la situation avec légéreté mais les premiers symptômes d'une migraine qu'il ne connait que trop bien apparaissent soudainement. Comme par... magie. Il se tâte à rendre la pareille mais cela mettrait tout de suite un terme aux négociations et il n'est pas en territoire conquis. Alors il garde son meilleur sourire de circonstance, lorsque la fausse divinité s'approche de lui. Sentir la pression que le Démon exerce avec sa main sur son cou ne pouvait que l'agacé davantage, lui faisant hausser un sourcil par la même occasion. S'il avait fait un pas vers son interlocuteur en guise de bonne foi, il était temps de mettre fin à sa petite scène.

    « Vous vous méprenez. Je ne cherche pas à gagner vos faveurs et je ne suis pas de ceux qui s'agenouillent devant quiconque. Ne m'associez pas au reste de ces cul-terreux qui vous vénèrent pour une raison qui m'échappe encore. »

    A défaut de ne plus être aussi diplomate, cette fois il ne pouvait pas être plus honnête dans sa façon de dire les choses. Son désir le plus profond ? Voilà une question captivante. Il y a bien des choses qu'il convoite dans ce monde. Il n'est pas sûr de bien comprendre en quoi cela intéresserait son interlocuteur et il n'a pour le moment, aucune intention de dévoiler quoi que ce soit à un Démon qui n'a toujours pas pris la peine de se présenter à lui d'ailleurs.

    « Comment pourrais-je me contenter d'un seul désir ? Vous voulez savoir ce que je veux ? Absolument tout. Je pensais trouver des mages compétents dans cette misérable région. Je crains de m'être trompé. Attacher un mage avec une corde ? Quelle idée. Et pourquoi pas un Orc dans une bibliothèque ? Mais à cet instant précis, je ne désire rien de plus que ma liberté. J'essaye d'être le plus diplomate possible dans cette optique. Mais sachez que je pourrais aussi simplement la prendre. »

    Dominant le jeune éphèbe de toute sa grandeur, dans tous les sens du terme. Le visage de l'Elfe s'est renfermé sur lui-même, son regard se fait maintenant plus sévère et ses iris améthystes ont commencés à virer vers une couleur bien plus ambrée encore plus éclatante. Menaçante et magnifique à la fois, après trois siècles à sillonner le monde on peut facilement imaginer qu'il en a vu des vertes et des pas mûres. Il se tient face au Démon, pas le moins du monde intimider par le faux Dieu ou par sa secte. Il verrouille son esprit à l'aide de barrières magiques afin d'empêcher son vis-à-vis de s'y balader comme il le souhaite et mettre fin à ce début de migraine. De ses pensées, il ne verra qu'un sombre brouillard opaque. Ses secrets sont bien trop importants pour laisser n'importe qui fouiller à l'intérieur. Quelqu'un d'assez audacieux pour tenir tête au Démon ne doit pas arriver tous les jours par ici, encore moins quelqu'un capable de fermer son esprit à la tentative d'intrusion du Démon. Eliëndir n'est pas plus agressif que ça pour le moment, mais il pourrait l'être si nécessaire.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mar 3 Jan - 13:06
    Tout au long de la tirade de l'elfe, enfin pu til voir les prunelles noires s'allumer de l'innocente malice qui caractérise votre succube favorite. Parce que n'oublions pas, èa cette époque Halewyn a seulement presque dix ans en fait. Et qu'iel ne connait rien en dehors de son monde boueux duquel le grand-prêtre ne le laisse pas explorer loin. Un dieu prisonnier en son royaume.

    LÆ fin de la belle tirade de l'elfe fut salué par un son clair et aérien, causé par le rire de iel succube.

    -Tu cherche des mages noirs puissants? Pourquoi? Conquérir le monde??? Tu es mignon quand tu es fâché, tu le sais ca? Ecoute, je t'aime bien. Aussi je vais te dire quelque chose. Ecoute moi bien, je ne suis pas un dieu, toi tu le sais et moi aussi j'en ai une cruelle conscience. Pense tu que je n'ai jamais essayé de leur dire?

    Relâchant le mignon, Halewyn se tourne vers l'assemblée.

    -Ecoutez moi tous. Dit iel, affreusement sérieux. -Je ne suis pas un dieu ni le vôtre, loin s'en faut.

    Sourds à cette parole, les villageois tombèrent à genoux et se mirent à prier. Un s'allongea devant le vieillard de la place qui l'éventra proprement, pour lire dans ses entrailles les augures.

    -Tu es notre dieu, notre déesse... Porteur de vie et de mort. Tu es la réponse à nos prières ancestrales.... Répondit la voix aigrelette...
    -Ca va, ca va.... pas besoin d'en faire tout un plat. Recoud le et prie qu'il ne meure pas d'infection à cause de tes mains sales. Le coupa Halewyn d'une voix irritée d'ou percait toute l'irritation possible. manifestement, iel avait essayé de leur dire. Iel montra l'individu derriere iel d'un pouce. -J'accepte ce cadeau.

    Le vieillard leva une main sur l'elfe, en marmonnant un truc étrange. Ses paroles, qui n'avaient apparamment rien de sensé, causèrent une vive brûlure dans la chair du bellâtre aux cheveux blancs. Halewyn roula des yeux et soupira.

    -Bıenvenu dans le club. tu es maudit maintenant. Libre tu es èa demi dans un rayon de trois cents mètres de la chapelle environ. Parce qu'il a décidé de te nommer vestale du dieu. Youhou.... Dit iel avec sarcasme.- - Essaye de ne pas te balader trop loin en forêt. Bon, viens, extirpons nous de cette fange immonde. Ils vont entamer leur ménage annuel ce soir de toute facon. je suis certaine qu'ils ne t'on donné que leur foutu champignons et leur soupe à la moisissure pour manger?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mar 3 Jan - 23:04
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    L'Elfe est d'abord impassible lorsque le Démon éclate de rire. Voilà qui est disons... tout à fait inattendu. Alors que la diplomatie semblait agacer son vis-à-vis, celui-ci s'amuse de voir une facette bien plus sombre et naturel du mage vagabond. A croire que le monde ne tourne vraiment pas rond par ici. Il suffit donc de quelques menaces pour se faire entendre ? Adorable. Il l'écoute sans l'interrompre, dans un premier temps. Décidément, le faux-Dieu à la chevelure de feu ne semble pas décidé à lui apprendre quelque chose qu'il ne sait pas déjà. Il n'avait pas besoin d'une quelconque confirmation pour savoir qu'il n'y a aucun Dieu sur ces terres. Si tant est qu'ils existent vraiment, Eliëndir fait partie de ces sceptiques mais là n'est pas vraiment le sujet.

    « Des mages noirs ? Je n'ai jamais mentionné de quel genre de mage je parlais. Conquérir le monde, voilà une idée absolument grotesque. J'adore. »

    Enfin, il s'adresse à sa propre secte. L'Elfe en profite pour pivoter le regard afin d'observer lui-même la réaction des nombreux arriérés mentaux qui font actes de présence autour d'eux. La réaction fut aussi sanglante que le reste des offrandes. La vision des entrailles d'un des vilageois complètement à l'air libre, lui arrache curieusement un petit sourire amusé. Et très honnêtement, il ne peut s'empêcher d'éclater de rire à son tour lorsque le Démon parle de recoudre le malheureux. Mais c'est qu'ils ont de l'humour en plus. Non vraiment, ils savent rire par ici. La nourriture est immonde et l'architecture est à revoir, mais ce village pitoresque a ce quelque chose de sincèrement amusant lorsqu'on y regarde de plus près. Peut-être les a-t-il mal-jugé.

    Le touché particulièrement désagréable du vieillard sur sa peau le fait frissonner instantanément juste avant de sentir cette brûlure à l'intérieur même de sa peau. Il réagit immédiatement, les mains liées, il se saisit du poignet du vieu fou qu'il lui tort en arrière d'un geste sec. Pas au point de lui briser bien sûr, mais la prise devrait être assez douloureuse pour lui faire passer l'envie de reposer la main sur l'Elfe qui semble passablement agacé d'ailleurs.

    « Ne t'avise plus de reposer tes mains crasseuses sur moi. Plus jamais. »

    Il fronce les sourcils et détourne le regard vers le jeune éphèbe à clochette. Alors le voilà sous l'effet d'une malédiction. Pour la première fois de sa vie, en trois siècles d'existences. Fascinant. Il ne ressent absolument... rien de spécial. Si ce n'est cette petite brûlure qui commence tout juste à s'estomper. En fait, être maudit n'est pas si désagréable qu'il l'aurait pensé. Il s'attendait à être complètement alité ou emproi à une certaine dépression post-malédiction. Rien de tout cela, aussi curieux que cela puisse paraitre. Peut-être s'agit-il d'une magie de faible intensité ? Aurait-il raté son incantation lorsqu'il le menaçait de lui briser la main ? Peu probable. Mais si le sort est bel et bien actif, alors le voilà piégé dans ce trou paumé dans le fin fond du trou du cul du Sekai. Merde.

    Il relâche le poignet du vieil homme et acquiesce en direction du Démon. S'extirper de ce merdier, une idée absolument réjouissante.

    « Je n'ai pas demandé à rejoindre ta petite secte. Et je ne compte pas rester plus que nécessaire. Ils ont essayé de me faire manger quelque chose du genre, oui. Je préférerais me laisser mourir de faim plutôt que d'avaler ça. Dis-moi, par tout hasard bien sûr, ça ne te dérangerait pas de m'aider avec ça ? Puisque je suis libre, à demi. »

    Dit-il en secouant ses dix doigts en l'air pour montrer la corde autour de ses mains. Une position particulièrement désagréable qu'il aimerait bien quitter.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Mer 4 Jan - 18:39
    Se déhanchant naturellement, sans effort, dans un léger cliquetis de colliers, Halewyn fait face au nouveau venu. Il a du mordant et si iel démon sait apprécier l'esprit rebelle, il y a des chose qu'il faut abssolument mettre au clair. L'humeur de iel succube repasse au côté orageux.

    Ces imbéciles, peu importe qui ils sont, sont miens. Leur sang, leur larmes, leurs os, leur acier, leur folie m'appartiennent. Je suis leur dieu parce qu'ils m'ont donné cette utilité. C'est le pacte. Tu as beau te croire bien érudit, il y a des mystère de ce monde qui t'échapperont toujours totalement à moins que tu ne soigne cette arrogance crasse qui est la tienne. Et laisse moi juste te dire quelque chose...

    Renchérit t'iel en s'avancant vers le captif

    Ce n’est pas parce que ce sont des dégénérés qu’il faut me prendre pour un débile profond non plus mon chou. Tu n'es ni le premier, ni le plus puissant thaumaturge à avoir mis le pied dans mon royaume. Et pourtant, leurs crânes ornent l'entrée de ma chapelle. Ta vie ici dépend seulement de mon bon vouloir.... Tu peux même essayer d'user de ta magie, ca m'étonnerait que le vieux t'en ait laissé une goutte à user.

    Puis un sourire enjôleur et moqueur soulève le coin de la grande bouche.

    Pour le moment, tu m'amuse et ca te permet de garder la vie sauve. Tu devra trouver mieux et une autre utilité à cette langue acérée, cette imagination débordante et ces doigts supposéments agiles.

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Sam 7 Jan - 16:37
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    Stoïque, il fait face au Démon et ses nouvelles remontrances. S'en prendre au chef des péons semble l'avoir passablement énervé, lui qui semblait absolument s'ennuyer d'être ici montre finalement ne serait-ce qu'une infime attache à cette secte occulte. Vraiment adorable. Ceci dit, il aurait sûrement réagi pareil à sa place, si on avait fait du tort à ses précieux sous-fifres. Un Dieu qui a un minimum d'intérêt pour ses fidèles donc. Une divinité déjà bien plus soucieuse des autres que ces Titans silencieux qu'ils aiment tant vénérer à Shoumei. Il roule des yeux et soupire, ravalant sa fierté par la même occasion.

    « Soit, soit. Décidément, tu es bien susceptible. Je ne faisais que passager un message à ce vieil homme, pas besoin de s'emporter pour si peu. Tu es plus amusant lorsque les gens meurent autour de toi. Tu devrais consulter, d'ailleurs. »

    Reprenant son petit ton moqueur, essayant de détendre à nouveau l'atmosphère. Quelle étrange sensation de ne plus pouvoir utiliser sa magie qu'il affectionne tant. Pour un mage, cela reviendrait presque à se balader complètement nu. Il revient donc à la case départ, son éloquence et ses nombreux autres atouts seront des clés importantes pour sortir en vie de ce village nauséabond. Et cela passe donc par continuer d'amuser son éminence ici présente.

    « Amusons-nous alors, si cela me permet de rester en vie. Youhou... comme tu dis. Il me faut du vin. J'ai besoin de me saouler un coup. »

    Il prend les devants, ouvrant la marche vers la cathédrale ou peu importe où voudrait se rendre le Démon. Il lève les mains et fait bouger frénétiquement ses dix doigts dans les airs pour symboliser son amusement absolument débordante.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Dim 8 Jan - 14:58
    Il veut du vin, ici? Pense iel succube en le regardant comme si il venait d'un autre monde, d'une réalité parallèle. Il voit des raisins pousser dans ce coin de pays? ŀa grande bouche s'éclaire d'un sourire mystérieux et les iris d'un bref éclat de rubis indiquant à l'elfe que son hôte n'est pas vraiment du genre patient.

    Du vin... Et sa majesté du fond des chiottes Désire aussi de l'hydromel et des petits fours? Mais suis je sotte... Si monsieur veut bien se donner la peine de procéder dans ma modeste masure, que je puisse procéder à mes tâches journalières sans avoir à subir votre condescendance...

    Dit Halewyn en s'inclinant, montrant la porte d'une maison moins minable que els autres. Bâtie en hauteur, elle a le mérite d'être récente et superbement entretenue, contrairement au reste de la place.

    -D'ailleurs...

    Un sifflement aigu monte dans l'air, faisant accourir les deux femmes qui abandonnent la chapelle pour se précipiter vers eux. ŀes hommes et les femmes du village, eux, s'organisent autrement. Se séparant en deux, un groupe se prépara a retourner en foret tandis que l'autre nettoyait et préparait la place devant l'arbre ancien aux racines noueuses abritant le temple du démon. Des enfants couraient partout, des brassées de fleurs et de tissus dans leur bras menus, approchant sans crainte leur dieu qui posa bien quelques main tendre sur les petits crânes obtus de ses fidèles...

    - Ana, Elsa... Voici El... El, voici Elsa et Ana... Bon, maintenant que c'est fait, passons aux choses sérieusesDonnez un bain et des vêtements convenables à votre confrère. Ordonna t'iel, affable. -Donnez lui à manger autre chose que des champignons... oh, une chambre aussi mais veillez à ce qu'il ne reste aps seul. Répondez à ses questions et laissez le explorer tout son saoul ma demeure. Il cherchera surement à fuir, ne le retenez surtout pas. Et si il veut vous tuer mes chéries... Susurre la créature aux deux femmes qui, aussitôt arrivées se sont inclinées respectueusement avant de se précipiter pour le toucher avec révérence... et passion enfiévrée. Sans égard pour les mômes qui n'en font aps de cas et s'égaillent comme si c'était la chose la plus normale du monde, une main effilée disparu alors sous le pagne qui s'agita légèrement sans qu'Halewyn n'en soit le moindrement perturbé ou déconcentré -Chassez et dépecez le.

    Un rire doux et féminin salua les consignes en même temps qu'une claque sur un fessier avant qu'il ne se dégage doucement, amenant avec iel une moue dépitée de la vestale. D'ailleurs, Eleindir peut se rendre compte que le démon a un oeil et un goût sur pour les belles choses. Les deux femmes, une dans la quarantaine et l'autre dans la vingtaine sont toutes deux très belles. U♪e blonde comme les blés, la plus vieille noire comme la nuit la plus sombre, la peau luisant de santé et bien nourries... Et propres malgré la crasse ambiante.  Leur vêtements simples n'étaient assurément pas originaire de ce village ci, ni leur personne d'ailleurs.

    La plus jeune, Elsa, le contemplait de ses yeux si pâles qu'ils en étaient presque blancs et se pourléchait les lèvres d'anticipation. La plus vieille, Ana, s'avanca souplement, ses courbes ondulantes et hypnotiques sous sa tunique  presque translucide. Elle lui tendit la main avec un grand sourire emplit de dents blanches.

    -Viens El... Nous allons nous occuper de toi et te montrer tout ce qu'il y a à savoir...
    Oh, on a un elfe mâle... Minaude la jeunette en s'approchant du mage avec une mine gourmande, comme si on lui avait servi un jambon à l'os particulièrement appétissant. Dis, tu aime le bondage?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mar 10 Jan - 16:45
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    Pas de vin ? Que sous-entends son hôte quand il essaye de lui faire comprendre qu'il n'aura pas de vin pendant ses petites vacances dans la campagne Shoumeienne ? Mais qu'est-ce qu'il va boire s'il n'y a pas de vin ? Il ne va quand même pas boire du thé. Et puis quoi encore ? Manquerait plus qu'il étanche sa soif avec de l'eau.

    « De l'hydromel ? Quelle idée. Une boisson pour les sauvageons aux palais défectueux. Je me contenterais des petits fours. »

    L'air de rien, comme s'il n'avait pas compris l'ironie de la situation et des paroles du faux dieu, il se dirige calmement vers la petite maison qu'il lui désigne. Celle-ci est déjà bien plus accueillante que le reste de ce village miteux. Il s'arrête un moment lorsque son sifflement s'élève dans les airs, posant son regard sur les deux femmes qui se précipitent vers leur maître. Un dressage impressionnant. Il tend l'oreille et observe la scène qui suit du coin de l'oeil, dubitatif dans un premier temps. Aux dernières nouvelles, il est encore capable de se laver tout seul. Le Démon cherche donc à le garder sous surveillance. Comme c'est mignon, autant que son nouveau petit surnom d'ailleurs.

    Il soupire discrètement lorsqu'il leur donne la consigne de le dépecer s'il tente de s'en prendre à elles. Mais pour qui le prend-t-il ? Eliëndir est un véritable gentleman, un grand défenseur de la cause féministe. Et c'est d'ailleurs, grandement le sous-estimer de croire qu'il est réduit à l'impuissance sans l'usage de sa magie. Il affiche une petite moue presque moqueuse.

    « Tu décris une bien piètre image de moi auprès de ces charmantes demoiselles. Croyez-moi, ça ne sera pas nécessaire. »

    Il pose ses deux améthystes sur les deux femmes, chacune leur tour. Elles ne semblent pas vraiment gênées par la présence d'enfants aux alentours et le fait qu'eux-mêmes ont l'air de trouver ça normal en dit long sur l'ambiance qui règne dans ce lieu maudit. Difficile de croire que derrière d'aussi belles créatures se cachent potentiellement deux meurtrières fanatiques. Les apparences sont peut-être trompeuses, mais à vrai dire il y a quelque chose d'assez excitant qui le pousse volontairement vers le danger. Quand on y pense pour lui qui devait servir de simple sacrifice, la situation n'est peut-être pas si désagréable que ça.

    Il pivote calmement vers les deux femmes qui viennent se présenter à lui. Il se saisit avec délicatesse de la main de la plus vieille des deux, se penchant pour déposer un baiser sur le dos de celle-ci. Il se redresse et ricane à la question de la plus jeune.

    « Mesdemoiselles, je m'en remets entièrement à votre expertise. Je suis certain que nous allons nous entendre à merveille vous et moi. Montrez-moi donc le chemin. »

    Il se retourne pour se remettre dans le même direction, glissant ses bras et déposant ses deux mains dans le dos des deux magnifiques créatures pour les accompagner pendant qu'elles guident le chemin. De toute évidence, la méfiance de l'Elfe n'aura pas duré très longtemps. Depuis l'apparition des deux femmes, il semble s'être fait une raison. Et si la vie de captif n'était pas si mal finalement ? Il pourrait songer à rallonger un petit peu ses vacances dans le coin. Il serait vraiment dommage de ne pas profiter suffisamment de ces splendides paysages avant de repartir.

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Halewyn G. Sampiero
    Halewyn G. Sampiero
    Messages : 381
    crédits : 243

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t111-halewyn-des-ombres-au-sang-terminehttps://www.rp-cendres.com/t245-carnet-d-adresses-d-halewyn-g#793https://www.rp-cendres.com/t244-agenda-secret-de-halewyn#792
  • Lun 16 Jan - 1:12
    La maison était propre. Plus que propre, immaculée même si l'on pouvait en juger par le vestibule. Si le dehors était en bois, l'intérieur était en pierre taillée soigneusement. Manifestement la demeure avait été bâtie carrément sur des Ruines. Mais des ruines de quoi? ↓♪e odeur de sauge et de romarins prenait littéralement èa la gorge et donnait le tournis.

    Sur les murs de pierres, partout les bas reliefs de scènes religieuses, ((que nenni dit Halewyn, historique). Et si on remontait au plus loin, une peinture antique sur une roche laissait voir un massacre qu'une jeune femme enceinte fuyait pour trouver refuge dans les racines d'un arbre séculaire. Elle accoucha  sur une pierre qu'elle tacha de sang sous une lune pleine et rouge, et elle se cacha, prenant demeure dans le végétal, se nourrissant des champignons qui poussaient dans les ombres de ses racines. A en croire les images, elle  éleva son garcon avec qui elle coucha et qui lui donna garcons et filles dont elle en sacrifia quelques uns en l'honneur du dieu de l'arbre... Bref, vous voyez le genre.  Et au fur et à mesure qu'il pouvait descendre dans la chronologie des reliefs peins et soigneusement préservés, les scènes devenaient de plus en plus surréalistes et  plus morbides les unes que les autres qui relataient l'histoire de la tribu. Ils pillaient, ils violaient, ils tuaient des gamins en face de leur mère agonisante, en sauvait d'autres qu'ils assimilaient aux leurs et qui devenaient prêtre et pretresses pour perpétuer la folie ambiante.

    Bref, un beau lieu de vacances en sommes. Si nous sautons une bonne rangée de bas relief, à la fin, il put lire le sacrifice ultime qui donna naissance à Halewyn, toujours sous la lune sanglante.Parfois iel était représenté en homme, parfois en femme. Il y eu une belle section qu'on pourrait intituler orgie et cannibalisme à gogo qui devait s'avérer instructive Il put aussi lire la colère divine qui s'abattit sur eux lors du premier viol post manifestation de l'avatar de leur dieu. L'abandon des scarifications rituelles. Etrangement, les reliefs avaient l'air moins chaotique mais plus violents depuis l'arrivée de l'idole aux cheveux de sang dont la statue ornait le fond de la pièce.

    Sans plancher si ce n'est du thym odorant couvrant l'intégralité des lieux,, la piece avait un bassin central creusé à même le sol et dans lesquels s'égayaient quelques magnifiques carpes Koi sous des nénuphars blancs.  qui avait un bassin central garnit de fleurs sauvages, entouré d'offrandes de toutes sortes et d'un encens âcre qui embrumait les sens et donnait le tournis. Ce n'était pas que de la sauge et du romarin manifestement. Manifestement, c'était un presbytère.  

    Les femmes marquèrent un temps d'arrêt pour le laisser regarder, avant de le trainer en riant jusqu'au bain. Empli d'une eau glaciale, elle ne pensèrent même pas à la chauffer. Plutôt elles le regardèrent étrangement sans même penser à le détacher, prises d'un doute soudain.

    -On le lave avant ou après? Demanda Ana, dubitative
    -Avant... Ca sera mieux non? Suggéra la sombre Elsa
    -Moui... mais ca sera à recommencer... Dit El... Tu préfère ton bain avant ou apres ton initiation? Minauda soudainement la plus jeune avec un sourire carnassier.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 143
    crédits : 608

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 18 Jan - 16:44
    Guet-apens en forêt
    Feat Halewyn

    12 avril de l'an -90
    Shoumei
    Les Pins Argentés


    Il fait irruption dans la maison avec ses deux charmantes guides. Tout était très rustique et pas vraiment à son goût mais au moins ici tout est propre, c'est un bon début. L'odeur ambiante vient directement caresser ses délicates narines alors qu'il s'enfonce un peu plus dans la bâtisse. Maintenant débarrassé, au moins pour un temps, de son hôte dérangé et du reste de ses serviteurs, il prendra tout son temps pour parcourir les bas-reliefs retraçant l'histoire du village. Espérant secrètement que pendant sa contemplation, les charmantes demoiselles qui l'accompagne trouvent autre chose à faire que de le surveiller. En vain. Raison de plus pour prendre tout son temps. Ce qu'il découvre sur les murs de pierres est particulièrement significatif de la folie qui règne dans ce lieu maudit. Les passages sur les horribles sévices qu'ils ont infligés par le passé notamment à femmes et enfants les rends détestable au possible.

    Un sacré ramassis de déchets de la société donc mais avoir réussi à vivre plusieurs centaines d'années en marge de la société Shoumeienne sans que personne ne vienne les remettre à leurs places, cela relève de l'exploit. Surtout à Shoumei justement, ce peuple très croyant ne doit pas voir d'un très bon oeil ce genre de culte rempli d'hérétiques aux idées farfelues. Il s'intéresse davantage aux bas-reliefs qui traitent du faux Dieu. Il est assez perplexe devant les représentations de la même personne à la fois en homme et en femme mais est-ce qu'il faut vraiment chercher une quelconque logique derrière ce peuple d'attardé ? Un nouveau mélange d'odeur multiple vient soudainement agresser son fin odorat, s'approchant un peu plus du bassin central pour observer les carpes et les offrandes tout autour.

    Visiblement, il a suffisamment perdu de temps puisqu'il se fait trainer vers le fameux bain qui a été mentionné un peu plus tôt. Un luxe qu'il ne comptait pas refuser, à un détail près. Il y plonge deux doigts pour constater de la température de l'eau, ce qui lui fait rapidement passer l'envie d'aller dedans.

    « Je vois. J'imagine que vous n'avez pas de chauffe-eau dans les parages ? Je crois que je vais passer mon tour mais, ne vous dérangez pas pour moi mesdemoiselles. »

    A quoi s'attendait-il ? Il tourne brièvement la tête vers les deux femmes qui semblent plus préoccuper de savoir à quelle sauce elles vont le déguster que de la température de son bain. Après mûre réflexion, il n'est pas sûr d'être véritablement en sécurité en leurs présences surtout après le petit commentaire de la plus jeune des deux.

    « Une initiation ? Je pense que ça ne devrait pas être nécessaire, je ne compte pas rester plus que nécessaire même si votre compagnie m'est tout à fait agréable. Et je crois être encore parfaitement apte à me laver moi-même. »

    Un petit sourire de circonstance illumine son visage en direction de ses guides.

    « Et si vous me parliez un peu de vous. Ana et Elsa, n'est-ce pas ? Dites-moi mesdemoiselles, comment vous êtes-vous retrouvées dans ce... charmant endroit ? Cela fait-il longtemps ? »

    Est-il vraiment intéressé par les réponses à ses questions ? Pas spécialement, mais il s'efforce à gagner du temps et potentiellement la confiance des deux femmes, en attendant de trouver un moyen de se débarrasser de cette fâcheuse malédiction. En gros, il n'a pas de plan. C'est un mage, pas un stratège.

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum