DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Quoi... Toi aussi ?! - Page 3 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 882
    crédits : 2349

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Mer 28 Juin - 19:29
    Toujours silencieuse, Rowena passait mentalement les méthodes en revues, l’œil luisant et un demi sourire aux lèvres. Elle se méfiait beaucoup des pouvoirs psychiques mais cette fois, Myriem avait prévenue et elle lui faisait suffisamment confiance pour ne pas l'utiliser n'importe comment, bien qu'elle l'ai récemment surprise à utiliser ses capacités pour manipuler le cœur d'un  proche. Elle ne reproduirait pas sciemment la même erreur, en tout cas pas de façon mesquine, c'était déjà ça.

    - Tu t'es vraiment beaucoup amélioré depuis notre rencontre. C'est fou... En quoi deux ou trois ans le niveau que tu as réussi à développer. Je n'avais jamais entendu parler d'une capacité comme celle-ci, et pourtant j'ai été dans un cursus de mentaliste.

    - Ecoute c'est ce que semblait me dire aussi le Professeur Eliendir, mais après comme je te l'ai déjà dit je... suis très mauvaise théoricienne, je fonctionne avec mes propres émotions et... celles des autres, je manque probablement de cours d'éthique du coup, je n'ai suivi que des études supérieures dédiées aux soins et à la magie apotropaïque, quand j'ai passé mon diplôme j'avais d'ailleurs eu la chance d'être sous la tutelle d'un maitre dans cet art, Dame Nineveth de Basileus a été mon mentor de dernière année.
    - Oui, c'est vraiment cool. J'aimerais bien savoir faire des trucs comme ça. Ca te rend....incroyable. Pas ordinaire.

    - Nous avons tous nos talents propres Aelle, à nous de les développer, de les travailler, rien n'est donné ou offert, qu'aimes-tu faire Aelle? En quoi te trouves tu différente des autres, meilleure tout simplement à tes yeux?

    Elle sourit et attrapa son verre, prenant une grande gorgée d'alcool pour mettre un point sur sa phrase. Elle avait désormais l'air songeuse. Elle haussa finalement les épaules d'un air interdit, observant Rowena, puis Shan auquel la sirène venait d'effleurer le bras dans une invitation silencieuse à se rassoir.

    - Je suppose que je lis rapidement. Après, un talent...j'ai l'impression de sentir des choses des fois. Mais bref, j'ai pas envie d'en parler.

    Ses terreurs nocturnes se faisaient toujours aussi importantes, alors elle s'enfermait souvent seule dans sa chambre du fond. Encore bien loin de se douter de ce que la jeune femme vivait, Rowena n'insista pas en ce sens.

    - Tu ne lis pas seulement vite. Tu as une sacré mémoire et une capacité de déduction impressionnante ! Si tu étais en république, je te conseillerait de faire carrière chez les officiers. Avec le bagout que tu as, tu trouverais des informateurs et tu résoudrais des enquêtes comme personne.

    La brune avait posé son regard sur Aëlle un instant et avait finalement ajouté.

    - Cela pourrait en effet être une belle carrière et opportunité pour toi. Après j'ai appris qu'il ne faut pas avoir peur de ses propres dons ou talents, si on les laisse nous submerger, nous déborder, ils deviennent dangereux pour tout le monde, mieux vaut les accepter et les dompter, c'est plus utile pour tout le monde.

    - M'ouais, je sais pas trop. J'aime pas trop l'idée de travailler. Pas de façon fixe. Ma vie actuelle me convient bien.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 28 Juin - 21:18
    Myriem avait commencé à manger, il aurait été plus que dommage de laisser perdre de si bon mets aux odeurs appétissantes, surtout après un voyage en mer, même court. L'air était encore doux et le lieu propice aux conversations amicales.

    - Dans tous les cas je suis ravie de vous avoir revus tous les deux ici, une aubaine vraiment. Cela rend ma virée en territoire Reikois plus supportable pour mon ego brisé de shoumeienne.

    Elle avait dit cela en souriant, jouant sur la plaisanterie, au cas où Aelle prendrait la chose au premier degré. Rowena  tordit les lèvres. Pas besoin d'être une shoumeïenne pour n'apprécier que moyennement le Reike, de toute évidence.  Shan hocha légérement la tete:

    -  J'etais assez surpris de te voir. Mais je suis content que tu ailles bien Myriem. Ou sont tes gens, d'ailleurs ? Tout ceux qui se trouvaient la ou je t'ai déposé ?

    - Eh bien pour tout dire je suis ici déjà parce que demain Mélyssa va pouvoir officiellement retrouver son époux Ruyven, mon ami qui avait été arrêté à Kyouji quand nous n'étions pas en règle et que tu m'as aidé à sortir de là-bas. Je suis rentrée au début du mois de septembre a Maël, mes gens sont revenus le mois qui a suivi, la République n'a pas trouvé grâce à nos yeux pour la majorité, il nous *manquait quelque chose de chez nous pour tout avouer. "  La républicaine hocha la tête. De nombreux shoumeïns riches s'étaient échoués dans des palais, mais aussi dans les rues des villes et des villages républicains selon la chance qu'ils avaient eu au moment de la traversée.

    - Je ne te conseillerai pas forcément d'y aller de toute façon. Nous faisons ce que nous pouvons pour l'intégration mais les cultures sont très différentes et l'équilibre n'est pas simple à trouver... Pour ne pas dire que la situation est explosive selon les endroits.

    - Et bref je suis de nouveau dans l'entière légalité à  Mael, sur mes terres mais je refuse de demander une nationalité qui n'est pas mienne même si cela faciliterait beaucoup de choses, Mael est Reikoise aujourd'hui dans les faits même si cela n'arrivera pas demain dans les coeurs de tous.

    La brune mangeait doucement les plats portés par Shan en souriant quand bien même parler de Mael lui semblait douloureux, comment pouvait-on souffrir pour une ville? Pour Rowena c'étaient plus des souvenirs qu'une ville qui lui écorchait la mémoire lorsqu'elle entendait des nouvelles de Maël. Des excellents souvenirs pour la plupart.

    - C'est bon se savoir que tu as pu retrouver ton véritable chez-toi.

    - Un chez moi, un enfant, des projets concrets, il ne manque qu'un époux diviniste pour terminer ce portrait idyllique non? Mais je doute de trouver ce genre de perle rare de mon point de vue bien entendu mais bon il ne faut pas dire fontaine je ne boirai pas de ton eau, on ne sait pas de quoi demain sera fait !  

    La conversation continua un moment, entre les plats et les verres qui se remplissaient pour mieux se vider. L'ombre de l'olivier gardait une certaine fraicheur malgré la température de plus en plus étouffante que le soleil faisait peser sur les épaules de ces trois repésentants des trois grandes puissances mondiales réunis à la même table.

    Plusieurs fois, Rowena lança un regard à son compagnon pour s'assurer qu'il ne s'ennuyait pas, la conversation allant bon train et quelques nouvelles de connaissances communes s'échangeant entre les deux femmes. Aëlle aussi aurait pu s'ennuyer sec, mais la sirène était prête à parier qu'elle l'aurait fait savoir à corps et à cris. La soirée fut des plus agréables et ce fut à regret que la brune de Shoumei quitta ses compagnons. Mais elle les reverrait elle en avait la certitude et elle aiderait Rowena à vaincre sa malédiction, elle continuerait ses recherches de son côté aussi et s'entrainerait d'arrache pied.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum