DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    911 Myriem InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 20:54Zéphyr Zoldyck
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 11:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 10:27Lyra Leezen
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 23 Juil - 16:35
    Melorn
    De Rowena Ironsoul
    à Myriem de Boktor


    Myriem,


    J'espère que cette lettre te trouvera en bonne santé, mais surtout j'espère qu'elle te trouvera vite et que le messager payé n'aura pas usurpé son bonus. Si tu ne te rappelles pas de moi, je suis cette femme dont tu ne te souvient plus vraiment du visage, qui t'a aidé avec le navire amiral reikois dans le port de Maël. Avec laquelle tu es allé diné quelques fois, avec Dactyle. Tu m'a conseillé d’aller voir Rizka quand je t'ai appris la nouvelle pour ma grossesse non désirée. Nous nous sommes revues à Ikuza aussi, l'amie de Shan'aël. Et la tienne si tu me permets de t'appeler ainsi.

    Je sais que cette demande est totalement égoïste, mais j'ai besoin de toi, Myriem.

    J'essaie de construire quelque chose avec Shan'aël aujourd'hui mais je viens de découvrir que ce qui a été fait il y a quelques mois n'a pas fonctionné. Je suis toujours enceinte. Je crois savoir qui est le père et il est avec moi, Halewyn et Shan'aël à l'auberge des Extérieurs à Melorn. Il a pratiqué des magies tout aussi noires que celles qui me détruisent depuis la Guerre et c'était déjà le cas lorsque nous nous sommes connus la première fois.

    Je ne veux pas tuer mon enfant. J'ai déjà essayé par deux fois et il a survécu. Je n'en ait plus la force. Mais je ne veux pas l'éduquer. Je ne peux pas lui assurer un avenir stable. Je serais peut-être morte d'ici quelques mois et s'il tient de son père, je pourrais mourir de vieillesse qu'il ne serait qu'à peine adolescent. Je ne veux pas perdre Shan pour lui. Je réfléchie à le laisser à ma famille, mais j'ai besoin de parler à quelqu'un qui a fait le choix de prendre cette responsabilité. J'ai besoin de parler à une amie.

    Je me suis posé la limite de demain soir pour prendre ma décision.

    Je t'en prie, Myriem. Dis moi où il faut que je me téléporte et je le ferai.

    Que les Astres te gardent,

    Rowena.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Mer 26 Juil - 21:58
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 1


    C'est en milieu de matinée, que le coursier est arrivé à bout de souffle au manoir de la famille de Boktor. La noble l'avait accueilli comme il se devait et pris le message en sentant l'urgence qui en émanait. Le messager fut invité à manger et se reposer bien entendu pendant ce temps Myriem lisez et relisez le courrier qu'elle avait entre les mains.

    Elle prit le temps de réfléchir quelques longues minutes mais dans le fond elle savait très bien ce qu'elle allait ou devait faire. Elle se rendit auprès de Mélissa et lui expliquer qu'elle partait dans les heures qui venaient mais qu'elle ne savait pas quand elle reviendrait. Ça jeune dame de compagnie fut surprise mais dans le fond elle avait l'habitude aussi elle encourage à Myriem à suivre ce que son cœur lui dictait comme toujours.

    C'est ainsi qu'après avoir dit au revoir à son fils le laissant au bon soin de Mélissa et de son mentor elle prit la route de Mael pour y trouver un mage téléporteur. La noble payer les services de plusieurs mages pour arriver rapidement dans la ville des elfes dans la belle-mélorne et même si cela lui coutabune somme indécente elle n'avait pas hésité une seconde.

    Dans ses affaires, ses notes , le portrait de son amie Rowena, une tenue de rechange et sa trousse de soin et de toilette, le strict minimum qu'elle pouvait porter dans un sac de voyage. Elle avait enfilé une tenue confortable aussi, pantalon, chemise, gilet de cuir, des hautes bottes, des gants et un manteau de cuir doublé assorti, mais en réalité depuis son pèlerinage à Celestia elle craignait moins le froid.

    Des heures plus tard finalement elle arriva dans la vaste cité et demande de l'aide aux gardes croisés pour la mener à l'Auberge où logeait son amie. Était-elle seule? Elle verrait sur place.

    Il ne s'était écoulé qu'une quinzaine d'heures entre la réception du message et son arrivée dans l'auberge. Elle elle se renseignant auprès de l'aubergiste qui lui indiqua la chambre de son amie.Elle monte sans hésiter et frappe à la porte attendant d'être accueillie.

    Quand celle-ci s'ouvre sur la sirène, Myriem était prête, elle marque un très court instant d'arrêt car la malédiction la bloqué, créant un doute en elle, elle vient bien voir Rowena, la sirène, la banshee mais qui est face à elle? Cela ne dure par car elle regardé le portrait réalisé par Hale juste avant de monter et son esprit l'a encore bien imprégné mais la malédiction semble avoir gagné en intensité.


    (Message 1)

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 27 Juil - 13:30
    911 Myriem
    Février 04 - Message 2


    Après l'envoie de ses deux lettres, Rowena avait passé la plus grande partie du temps où elle n'était pas soit seule, soit avec Shan'aël uniquement, à très bien joué le rôle d'une femme dont les seuls problèmes étaient une mission suicide dans les ruines obscures et une magie titanesque qui rongeait son âme de l'intérieur. Le rôle lui collait à la peau depuis suffisamment de mois et elle avait suffisamment l'habitude de porter un masque pour que cela se fasse sans dommage.

    Lorindol avait besoin de calme et de tranquillité de toute façon. L'heure de la grande discussion concernant sa magie n'avait pas encore sonnée. Quant à Hale, du moment qu'elle ne se morfondait pas dans un coin, il en prenait plutôt bien son parti. Elle s'était bien sûre prêtée aux jeux de ses recherches sans rouspéter... Et lui avait demandé de ne plus utiliser sa chambre comme lieu d'orgie parce que les aura partaient difficilement au lavage... Pour ne pas dire que Shan'aël avait le nez fin.

    Après les trop nombreux aveux et les évènements perturbants de la journée, la sirène était pourtant bien plus chamboulée qu'il n'y paraissait et si elle avait craint que toute l'histoire ne mettre un terme à celle qu'elle partageait avec Shan, les choses s'étaient bien mieux déroulées que ce qu'elle pensait. Du moins, lorsqu'elle s'était endormit dans ses bras, la main fermement agrippée à lui, c'est ce qu'elle aurait juré, faisant abstraction de la plus grande décision. Celle qui attendait d'être prise bien sagement comme si de rien était.

    Dans l'éternel printemps de Melorn, le soleil suivait pourtant son cycle extérieur à la bulle et durant ce mois de février maussade, il n'apparaissait que bien tard dans la matinée. Aucune autre lumière que la clarté lunaire de la cité elle-même ne filtre donc à travers les volets lorsque trois coups frappent à la porte. Évidemment, Shan'aël l'avait perçu avant sa compagne, mais elle le retient doucement sous les couvertures, lui proposant d'aller ouvrir à sa place. Si c'était Hale, elle aurait plus vite fait de s'en débarrasser.

    Il avait en effet sentit l'odeur avant de frapper a la porte. Et reconnu qui c’était par la meme occasion, et avait toujours les yeux vers Rowena sans vraiment comprendre. La magie c’était vraiment quelque chose qui le dépassait. Mais avant qu'il ai pu dire quoi que ce soit, elle s'etait levée pour aller ouvrir la porte.

    Attrapant simplement la longue tunique verte sans manche. Celle qui lui arrive à mi-cuisse, légèrement fendue sur les côté et qui lui sert de nouvelle base de garde robe depuis qu'ils ont mis le pied à Melorn, elle s'avance jusqu'à la porte pour l'entrouvrir... puis l'ouvrir plus franchement, sidérée par le visage qui apparait.

    - Myriem...


    Sans attendre l'humaine lâche son sac de voyage qui tombe au sol et s'avance pour prendre Rowena dans ses bras sans lui laisser le choix. Elle la serre contre son coeur, pour se prouver qu'elle est bien réelle peut-être ou pour lui faire sentir qu'elle n'est plus seule, qu'elle a entendu son appel.

    - Tu ne m'en veux pas j'espère d'être venue moi même à Melorn? Je me suis dit que la téléportation n'était pas forcément le plus approprié pour toi actuellement justement.

    D'abord sans réaction, la sirène la serre soudainement en retour. Sans aucune retenue pour la pudeur de Shan'aël, prise par la reconnaissance de voir cette apparition sur le pas de sa porte, elle la serre dans ses bras avec force, incapable de trouver d'autres mots qu'un simple :

    - Merci ! Par les Astres... Merci Myriem.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Jeu 27 Juil - 16:19
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 2


    Il semblerait que ce soit à ce moment-là uniquement que la brune réalisa que Rowena n'était pas seule dans la chambre. Le mouvement sur le lit a attiré son regard et même si elle n'est pas du genre à regarder de trop près ce qui ne la regarde pas, elle ne peut louper le bel éphèbe à demi nu tentant de se dissimuler tant bien que mal sous le drap : sans réel succès.

    Alors qu'elles profitent de leur retrouvailles, Shan'ael, dans le fond de la pièce, relève effectivement le drap sur lui dans une lenteur timide. Les deux femmes ne lui prêtent pas attention et c'est tant mieux ! ... Mais malgré elle la brune a rougi et souri, comprenant la situation et trouvant cela parfait pour ses amis. Bien sûr, elle ne se doute pas de tous ce que leur idylle a traversé ces derniers jours.

    Les deux jeunes femmes s'écartent enfin l'une de l'autre, les mains de l'humaine sur les épaules de son amie. Rowena n'en revient pas. Elle est venue... vraiment ?! Elle est venue pour l'aider aussi vite !

    - Comment te sens tu physiquement ?
    - Je... C'est compliqué. " elle regarde dans le couloir, suspicieuse. Les murs ont des oreilles... Et elles sont toujours dans l'encadrement de la porte de la chambre qu'elle occupe avec son compagnon. Elle s’éclaircit d'ailleurs la gorge et rougit un peu en se souvenant de sa présence et du spectacle équivoque qu'ils donnent à une personne qui les connaissait chacun avant qu'ils ne soient ensemble. Elle évite cependant de poser les yeux sur Shan, reste bien dans l’entrebâillement comme si ça pouvait empêcher Myriem de voir qu'elle n'est pas seule. " Tu veux bien me laisser une seconde. Je m'habille et j'arrive. Je ne voudrait pas... gêner les autres clients. " Le regard est lourd de sous entendus.

    La brune ne fait pas le moindre commentaire quand son amie annonce refermer la porte pour ne pas déranger les autres clients de l'auberge, elle s'est naturellement poussée de la porte et s'est même permis un signe de main pour saluer Shan, de toute façon elle aussi timide et gênée que lui par la situation et ne peut donc pas trop en dire plus, satané pudibonderie diviniste encore bien ancrée en elle malgré ses efforts et améliorations récentes, ce n'est pas encore ça.

    Quand la porte fut refermé, Shan'aël sourit a Rowena en lui faisant un petit sourire gêné, mais aussi assez content. C'est le genre de situation uniquement possible parce qu'ils sont ensemble. Donc en soit, c'est plutôt agréable pour lui... et pour elle aussi. Elle vient poser un baiser sur ses lèvres.

    - Je vais peut être retourner pêcher. " souffle-t-il. " Ou euh...faire autre chose. Je saluerais Myriem tout a l'heure.
    - Merci. " Il sait que la conversation qui se profile ne vas pas être facile, elle ne le lui cachera pas de toute façon. Pas cette fois. " ... Tu peux seulement me dire si ils dorment toujours à côté ?

    Quelques instants plus tard, la porte s'ouvre à nouveau pour laisser sortir Shan'aël, habillé cette fois. Une furtive caresse des doigts de la sirène sur le revers de sa main pour tout au revoir et Rowena invite sa visiteuse à entrer cette fois-ci.

    - Désolée pour l'accueil...
    - Aucun souci tu t'en doutes, tu es... radieuse cela ta va bien et... à lui aussi !

    Un sourire jaune échappe à la sirène au moment où Myriem passe devant elle pour entrer dans la chambre.
    - Ouais... Compte tenu des circonstances je crois qu'il s'en tire très bien. " Pour elle-même, Rowena était moins sûre.

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 28 Juil - 9:25
    911 Myriem
    Février 04 - Message 3

    Une fois la porte fermée, elle se dirige rapidement vers le bureau pour le dégagé de son matériel d'écriture avant de plutôt se tourner vers le fauteuil, faisant un geste pour l'indiquer à Myriem qui devait être fatiguée du voyage. En vérité, la sirène semble surtout chercher à s'occuper les mains.

    L'humaine ne dit rien de plus et laisse son amie s'affairer, ranger les affaires, elle comprend parfaitement ce petit moment de gêne et laisse le temps s'écouler jusqu'au départ de Shan. Elle a déposé son manteau sur une chaise, posé ses gants et sorti de son sac un pot de crème pour s'hydrater les mains et le visage et ainsi octroyer le temps à Rowena de se préparer. Elle meurt d'envie de savoir depuis quand Rowena et Shan sont ensemble, mais son éducation l'en empêche cela viendra plus tard.

    Une fois cela terminé, elle finit par s'asseoir et observer les lieux, elle réalise qu'elle n'a même pas pris le temps d'admirer Melorn mais cela sera pour une autre fois tout simplement non? Elle ne repartira pas dans la journée donc elle visitera la ville et prendre probablement des nouvelles de son associé Eliendir, peut-être est-il en ville actuellement? Rien n'est moins sûr mais sait-on jamais.

    Quand Rowena se tourne enfin vers elle, encore un peu tendue, mais disponible, elle l'a observé attentivement, du regard du médecin pas celui de l'amie pour le coup, elle dit donc sans fard, après tout l'enfant est la raison de sa venue.

    - J'ai l'impression que ton corps comme le mien refuse en un sens d'accepter le changement qui existe en toi. " Le visage de la sirène blêmi. En parler n'était toujours pas simple et se retrouver face à quelqu'un qui savait précisément ce qu'elle disait était aussi salutaire que difficile.

    - Ce n'est pas... qu'une impression. J'étais persuadé que j'avais... " Elle croisa les bras après avoir fait un vague geste de la main. " Enfin bref tu sais, c'est toi qui m'a conseillé Rizka. Je n'en reviens pas de ne pas m'en être aperçu et d'avoir aussi peu pris de ventre.
    - Tu aurais du prendre plus de volume à ce stade de grossesse mais cela arrive et ce n'est rien de grave ou d'exceptionnel. Rizka est celle qui m'a accouché et ... rassurée à ce moment là, j'avais même envisagé un instant enfin demandé....

    La brune se tait, elle se souvient parfaitement de ses mots et en a presque honte mais elle pense que son expérience a besoin d'être partagée.

    - Je n'en voulais pas, j'étais choquée totalement mais elle m'a forcé à regarder la réalité, cet enfant n'était responsable de rien mais cela je suis encore en train de l'apprendre, de l'accepter.
    - Si tu savais comme je te respecte depuis que je l'ai su... Encore plus maintenant.

    La sirène lui fait un petit sourire et tire une chaise près d'elle, apportant sur le coin du bureau non loin une assiette de fruits frais, une carafe d'eau et deux verres qu'elle sert pendant que Myriem réfléchit.

    - Est-ce que je peux te ... monitorer toi et l'enfant?

    - Pourquoi ? Tu crains quelque chose ?
    - Déjà pour voir comment tu vas toi, comment l'éclat en toi a-t-il évolué?
    - ... Nineveh, l'amie médecin qui a découvert le pot aux roses avant hier, m'a fait un checkup... Mais autant avoir un second avis... J'ai plus confiance en tes compétences médicales qu'en les siennes pour être honnête.
    - Nineveh ? De Basiléia? Tu parles bien d'elle?
    - Tu la connais ?!

    Les yeux de la brune s'écarquille, le monde est si petit au final, leurs continents peu vastes et les étendues assez fermées au final.

    - Ce fut mon mentor lors de ma dernière année à l'Académie de Mael c'est elle qui m'a fait passé mon examen pour devenir officiellement mage guérisseuse... Nous nous sommes retrouvés à détruire une liche... mais passons, je fais forcément confiance en son jugement c'était plus pour moi, pour comparer avec ce que j'avais observé.

    Rowena acquiesce après un petit moment de réflexion. Elle fait confiance à l'humaine même au delà de ses compétences et quitte à se mettre à nue comme elle l'avait fait dans sa lettre, elle pouvait aussi le faire magiquement et physiquement. Sa gorge se serra un peu mais elle n'était plus vraiment à ça près, non ?

    Elle tendit sans y penser sa main craquelée pour attraper l'un des deux verres et le tendre à Myriem, rêvelant la progression rapide de son mal, et accusant pour la seconde fois le coup aux paroles de la jeune femme.


    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Ven 28 Juil - 22:43
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 3


    - Je... vois que les marques sur ton visage ont changé, j'imagine que le reste est pareil non? Je m'excuse par avance pour mes questions mais tu sais aussi bien que moi que pour analyser un souci, une maladie, un corps on doit connaitre les symptômes, observer et cherche plus avant.
    - Oui oui...
    - Peut-être as-tu ressenti des changements aussi physiologiques, hormonaux, des changements d'humeur, des... différences depuis cet automne à Ikusa?

    Affectée, bien sûre qu'elle l'était, mais pas abattue. Plutôt sacrément mal à l'aise.

    - Quelques... J'ai juste un peu de mal  à... " encore un vague geste. Les cordonniers sont les plus mal chaussés. Les médecins faisaient les plus mauvais patients, c'était connu. Et Rowena entre tous, détestait se reposer sur l'expertises d'autres. " La dernière fois que j'ai vraiment répondu à ce genre de questions et cherché une solution... Tu sais, Rizka... ça c'est très très mal passé. Alors je suis un peu tendue. " Avoua-t-elle en passant une main sur sa nuque.
    - Ecoute je ne sais pas pourquoi cela s'est mal passé et cela ne me concerne pas mais si jamais ce que je te dis ou demande te dérange, tu me le dis et je ferai autrement, je suis là parce que mon amie a besoin de moi et je ferai tout pour l'aide tout simplement.

    Les souvenirs de son entretien avec la guérisseuse avaient peu à peu repris du sens la veille et Rowena n'en est pas très fière, mais la douceur de son amie la réconforte. La brune elle sourit de manière rassurante et contrairement à ses anciennes habitudes n'intervient aucunement sur les émotions de Rowena pour l'apaiser, comme quoi, aussi tétue soit-elle elle apprend elle aussi des autres. Il se passe encore un petit temps durant lequel Rowena se permet de respirer, laissant retomber l'agitation de l'arrivée et l'angoisse de cette situation avant de finalement se mettre à parler.

    - Comme tu l'as vu... Oui... La Craquelure a évoluée.

    La brune hoche la tête, elle le voit bien et cela la chagrine mais elle n'y peut pas grand chose hélas.

    La sirène tend son bras entièrement dénudé. Sa tunique sans manche au col haut, typique du style melornois, laisse ses bras visible et un pantalon de lin fin lui collait aux jambes. Une coupe qui devait rendre les elfes encore plus élancés mais qui la galbait elle en laissant bien peu à deviner au sujet de ses formes plutôt orgueilleuses. En l'occurrence, elle laissait aussi entièrement visible les fissures marbrées qui couraient de son visage à son cou, de son épaule au bout de ses doigts et sur sa paume également. Myriem tend la main et affleure à peine la peau froide de son amie, laissant glisser sa magie pour observer si cela n'est qu'en surface ou si la craquelure s'enfonce dans les chairs pour y prendre racine encore plus profondément. C'est effectivement le cas. Le mal n'est pas que visible elle ne le sait que trop bien.

    - Hier matin, avant un incident magique imprévue, elle était là. " Rowena indiqua son poignet. " En quatre mois, elle a recouvert tout le côté gauche de mon dos jusqu'à ma fesse, mon bras et remonte un peu le long du sein gauche. Elle enserre aussi de plus en plus mon côté, comme si ça revenait vers l'avant. " Factuel. Simple. " Je ne sais absolument pas quelle peut être l'effet sur l'enfant.

    Elle avait eu du mal à le prononcer sans une intonation étrange mais elle l'avait dit tout de même car elle l'avait trop sur le cœur pour en faire abstraction.

    - Un incident magique? De quel genre? Tu as fait quelque chose qui a échoué? Tu as subi l'effet d'un sort indésirable? Quelle magie t'a frappée ?

    Cela faisait beaucoup de question mais il était hors de question de laisser Rowena dans le mal et elle devait donc en apprendre le plus possible malgré l'air embêté de son amie.

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 30 Juil - 19:41
    911 Myriem
    Février 04 - Message 4

    - C'est... Une très longue histoire.
    - Fais de ton mieux.

    ça se voit qu'elle n'a pas envie de la raconter ? Non parce qu'elle n'a vraiment pas envie de la raconter... Mais en même temps elle est là pour ça. La mage sent bien la réticence de son amie mais elle est ici pour en savoir plus et ce qui sera dit restera entre elles.

    - Le père de l'enfant... J'ai senti son aura en ville avant hier et je l'ai retrouvé. Mais depuis notre rencontre il a changé... Beaucoup. Il est en train de transitionné entre une essence mortelle et une essence démoniaque pour des raisons que je te passe pour le moment parce qu'on se perdrait dans un sacré débat sur les axiomes de la magie fondamentale.
    - Tu m'en diras tant, " les yeux de la brune sont parfaitement écarquillés et elle semble abasourdie parce que pour le coup cela entre en conflit avec ses connaissances et dépasse son entendement mais pour autant elle ne remet pas en cause les paroles de son amie, elle est juste... ébahie.

    - Donc  je l'ai retrouvé. Mais il est magiquement instable. Il avait perdu tout souvenir de moi mais mes marques lui disaient quelque chose. Il a touché mon bras et il y a eu une sorte de... choc retour. Il a retrouvé tous les souvenirs de moi et moi j'ai perdu tout mes souvenirs de lui avec ça en prime. "

    Elle lève la main marbrée de noire et la guérisseuse s'en saisit pour la passer au crible de sa propre magie, c'est parfaitement impensable, Rowena était déjà d'une complexité dépassant les lois du Sekaï mais c'est une nouvelle inconnue qui vient d'entrer dans l'équation, ces zébrures sont encore d'une autre nature que ce qu'elle avait vu jusqu'à présent.

    -  Je n'ai toujours pas retrouver mes souvenirs mais il m'a laissé examiné les siens, ceux de notre relation passée et nous avons beaucoup parler. Je lui ai proposé de rester avec nous le temps qu'il se stabilise magiquement. Mon frère est spécialisé dans les magies démoniaques, ça lui évitera peut-être de mourir... Et je suis sensé discuté avec lui de sa magie pour savoir ce qui a pu se passer et si ça peut affecté la nature de ce que je porte. ... Mais il ne sait ni pour ma grossesse ni pour son rôle dans tout ça et étant donné la situation et le fait qu'il s'agit d'un mage noir et d'un assassin professionnel, je préfèrerai que cela reste ainsi pour le moment, tu comprends ?
    - Ton frère?

    Un instant la brune de Shoumei semble hésiter avant d'ajouter, connaissant les liens étroits liant les limiers et surtout les Spectres.

    - Tu parles de Hale? Il a passé une partie de l'hiver chez moi, toute une histoire cela aussi *dit-elle amusée* mais je comprends le besoin de silence, je ne dirai à personne je t'en fais la parole.

    Et elle n'a qu'une parole la diviniste. La conversation se poursuit, allant de découverte en découverte, c'est intense et effrayant en même temps que d'apprendre tout cela, de relier les événements, de tisser des liens dans l'histoire de la sirène, les événements, une vie riche, emplie de mille aventures variées et de terribles rencontres aussi au final.

    - Et pour les différences, c'est plus compliqué... J'ai arrêté de m'entrainer autant qu'avant. Je marche beaucoup mais je passe surtout du temps à entrainer ma magie pour sentir et essayer de contrôler un peu ce qui se passe en moi.
    - C'est une très bonne chose, quelle que soit la grossesse, il est recommandé de se ménager d'adapter sa façon de vivre ou de travailler cela me semble donc parfaitement raisonnable ce que tu fais.

    La brune sourit de manière encourageante tout en continuant son observation de la craquelure et de ses effets internes, sans mentir ce n'est pas joyeux, rien ne va mieux assurément, elle avait beau s'en douter ce n'est pas agréable à voir et encore moins simple à dire à quelqu'un à qui l'on tient.

    - Je suppose que continuer à m'entrainer au combat n'est plus très raisonnable maintenant... Avec la légère fonte musculaire et la magie qui progresse je ne me suis pas inquiété de quelques changement mineurs. J'avais même encore mes lunes, qui de toutes façons sont irrégulières depuis mon départ au Front. " Elle haussa les épaules. " Je n'ai presque aucune sensibilité sur une moitié du corps maintenant. Je suis constamment en danger de mort et la date butoire est dans quatre à six mois tout au plus. Je suis en couple monogame, ce que je n'ai jamais réussi à respecté plus de quelques mois dans toutes ma vie et mes proches risquent de m'oublier à chaque fois que je quitte la pièce. Alors savoir à cause de quoi je suis à fleur de peau...
    - Rien de moins normal en effet. Mais si tu es en couple monogame pour la première fois c'est qu'il est spécial pour toi c'est important, et il est à tes côtés toujours.

    Il fallait être honnête, elle était dans un tel déséquilibre, une telle tension permanente dans le fond qu'elle craquait parfois sans raisons , prenait des décisions stupide ou simplement était tentée de se mettre en danger pour oublier tout le reste.

    - Pour la seconde fois en fait... Il est mort pendant la guerre. Mais oui. Shan'ael est spécial...
    - Etait-il... l'ai-je rencontré à Mael? " Un sourire triste remonta sur les lèvres de la sirène. Elle acquiesça mais ne donna pas de nom. Redonner encore du pouvoir à un fantôme de plus dans son cœur allait finir par la tuer...

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Dim 30 Juil - 19:59
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 4


    - Non excuse moi c'est déplacé, laissons le passé ou il se trouve. Mais je suis ravie que Shan'ael et toi soyez heureux ensemble, vous êtes...  l'incarnation de ce dont je rêve je crois, vois-tu.

    Nul mensonge en ses mots, nulle jalousie non plus, un simple constat, la joie qui émanait des deux tourtereaux était perceptible... Et pourtant, un rire nerveux presque moqueur échappa à la jolie gorge de Rowena.

    - Hmmm... J'en doute. Crois moi...  Peut-être d'ici une décennies ou deux si je survie.
    - Ecoute dans tous les cas savoure le moment présent, rêver demain n'aide pas à mieux vivre le quotidien crois moi.

    Que cette relation parmi toutes les autres fasse rêver Myriem montrait surtout qu'ils donnaient bien le change... Parce que la relation d'une femme avec un homme alors qu'elle était enceinte d'un autre et condamnée à se flétrir de jour en jour pour mourir en quelques semaines... Elle avait un peu de mal à imaginé que cela donne envie. Certes... Depuis la veille, même si les mots restaient les mêmes, l'émotion qui naissait en son cœur en contemplant son couple avait beaucoup changée... L'habitude, elle, n'avait pas encore tout à fait fondue. Elle s'en voulait aussi d'avoir autant demandé à Shan... sur plusieurs plans. Les derniers mois avaient été dur pour des raisons qui n'auraient même pas du entrer en ligne de compte et...

    - Oh... " Elle venait de penser à un détail qu'elle n'avait pas envisager jusque là. " Ces deux derniers mois j'ai aussi été... particulièrement en demande d'un point de vue charnel... "

    Un regard silencieux s'attarde sur Myriem, les lèvres légèrement pincées, cherchant une confirmation tacite sur le fait que son état pouvait avoir jouer un rôle dans la tension de plus en plus impossible qui s'était établie avec Shan'ael. Bien sûr on disait que les femmes enceintes étaient particulièrement sensibles sur certaines périodes, elle l'avait apprit compte tenu de ses études, mais de la à le considérer comme une vérité universelle ou encore plus de s'imaginer soumise à ce genre de turpitude...

    Le silence de Rowena est éloquent et pour le coup la brune bloque un instant, bien sûr que la libido est sensée augmenter avec la sécrétion des hormones mais théoriquement avec un compagnon, elle devrait pouvoir assouvir ses pulsions de bien plus de manières qu'en étant célibataire non?  Interrogative elle hausse les sourcils et finit par dire.

    - Oui c'est normal de voir son... appétit sexuel s'accroitre c'est ce qu'on dit en effet de toutes les grossesses.
    - Hmm....
    - Mais je ne peux te le confirmer par moi même, ayant fait un déni, disons que mon corps a bloqué les hormones et... bref j'étais célibataire, enfin je suis toujours d'ailleurs.

    Une petite grimace de regret qui vient se coller au visage de la guérisseuse peut-être? Mais le voile passe rapidement. Rowena, l'air de réfléchir intensément, préfère ne pas s'attarder sachant que Myriem est plutôt pudique sur ce côté et voilà l'humaine qui se concentre sur la suite des mots de son amie.

    - Et magiquement, je progresse inhabituellement vite. ... Et il y a aussi... " Cette fois elle baisse les yeux sur son verre d'eau et secoue la tête, incertaines, avant de remonter les yeux sur Myriem. Le souvenir de cette vision est encore bien inconfortable. " je commence à voir et à sentir des choses que je n'avais jamais perçu avant. "
    - Des visions? Une progression anormale?
    - Plutôt oui. Ma puissance magique et ma précisions sont revenues à ce qu'elles étaient à mon meilleur, au Front, mais j'ai l'impression qu'elles augmentent encore de semaine en semaine.

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 30 Juil - 20:14
    911 Myriem
    Février 04 - Message 4

    Intéressantes informations livrées par la sirène.

    - En soit je dirai que progresser n'est jamais dramatique mais si tu trouves cela étrange c'est que cela doit sortir de l'ordinaire, tu es une magicienne accomplie, un limier, un spectre, tu sais bien plus de choses de la magie que moi en réalité. Ma spécialité sont les soins en tout genre, la manipulation élémentaire et ce qui a trait aux émotions.
    - Je comprends, mais je préfère que tu sois au courant, dès fois que ça t'aide à faire des rapprochements.
    - Peux-tu me dire ce que tu perçois? Est-ce que c'est comme... percevoir la signature magique des autres? les capacités des senseurs ou autre chose?
    - C'est autre chose. J'ai passé la moitié de ma vie à affiner mes perceptions. Je me suivre une aura à travers l'espace, la distance ne compte pas, seul le temps me restreint. Au bout de quelque jours, il disperce les échos d'une aura ou d'un sort. Mais là... C'est intemporelle mais à un endroit précis.

    Les yeux plissés, la brune n'est pas certaine de bien comprendre de quoi parle son amie exactement mais elle écoute attentivement la suite . La vétérane se perd dans ses ressentis. Comment le dire en mots simples ? Faire comprendre ce qu'elle pensait pour passer pour folle ? Elle observa un moment Myriem, interdite et fini par baisser les armes. Myriem sentait bien l'hésitation à poursuivre mais elle ne pouvait et ne voulait pas la brusquer.

    - Jusqu'à il y a peu, dans les cimetières ou les lieux de massacres, je voyais parfois en surimpression de petites flammes bleutés voler dans l'air. Je les vois avec mon oeil blessé. Celui qui ne voit plus rien. C'est comme ça depuis ma blessure. Je distingue aussi des personnes et des animaux, juste des contours flous. Jamais des objets. Et parfois, comme à travers un brouillard nocturne, une sorte de paysage éthéré dans les mêmes teintes que je perçois la nuit. Mais hier, j'ai vu un fantôme. Je sais que s'en était un. Il m'a approché. Il m'a parlé. Et aussi... j'ai vu distinctement les dégâts de la transition de Lorindol sur son être profond. C'était comme regarder son essence se disloquer. J'ai... l'impression que le monde des âmes se superpose au monde des vivants...

    Le silence semble vouloir s'installer après la dernière allocution de la sirène, l'humaine semble réfléchir, ses sourcils sont froncés et elle a e regard dans le vague. Finalement elle rouvre la bouche pour émettre une hypothèse.

    - Je vois la mana pour ma part comme l'énergie qui anime notre monde, je la perçois aussi parfois mieux que d'autres sans savoir pourquoi, je la vois sur les êtres vivants, je la perçois et la sens sur moi et c'est elle que je manipule et force à agir selon mes volontés en un sens, c'est une matière première dont je me sers et qui a ses limites car si j'utilise tout il faut un moment à mon corps non pas pour la recomposer mais pour l'emmagasiner de nouveau, bien sûr c'est ma vision. J'imagine donc que ta perception à toi te permet de voir plus loin et un fantôme, c'est une âme qui refuse de rejoindre le monde des gardiens pour moi, une énergie perdue, différente et je pense que tes sens s'aiguisent en effet, non je ne te pense pas folle si telle est ta crainte " Rowena secoue négativement la tête. " ... mais c'est possible que le monde des âmes soit finalement quelque chose de superposable au notre  dans le fond, rien ne nous indique le contraire après tout.

    Elle se tait à l'évocation du nom de Lorindol, elle ne l'a pas oublié, elle lui doit un service et n'a qu'une parole et pour l'heure en parler compliquerait encore l'équation non? Elle poursuit cependant.

    - Tu penses que l'âme de Lorindol est... déchirée entre deux... plans? enfin si on peut dire ça ainsi?
    - Elle n'est pas déchirée c'est... " Elle se tut, se gratta la tempe avant que son visage s'illumine. " Imagine un pot de peinture blanche dans laquelle on verse d'un coup une quantité inconnue de peinture rouge. Dans le pot il y a de grand volutes blancs et rouges. Et tu ne sais pas à ce moment là si, une fois que tu auras mélanger, il y aura suffisamment de rouge pour que la peinture vire entièrement au rouge, ou si le blanc absorbera le rouge sans laisser de trace, ou encore si ce sera un dégradé de rose. Ce que j'ai vu, ce sont de grands volutes de lueurs maladives de nature différentes qui se mêlaient à un moment pour mieux se rejeter comme de l'huile et de l'eau la seconde suivante.
    - Je pense que je comprends, les deux ne sont pas encore totalement mélangés et rien ne dit au final que cela finira par être miscible en effet. Et ce fantôme quel était son rôle dans tout cela? Te montrer le souci de Lorindol? Te guider? Se plaindre de sa mort?

    Dur d'imaginer ou au contraire, il y avait trop de possibilités.

    - Il m'a fait... Plutôt peur. " et c'était peu dire. " J'avais déjà senti une présence ou une vague lumière, mais là c'était vraiment toute une silhouette, décharnée, floue mais presque tangible. Une présence glaciale. Une femme. Sa voix était jeune, mais je l'entendais en échos comme si elle se trouvait loin en mer.
    - Est-ce que... Peut-être si tu réfléchis à cette présence elle te semblait familière? On dit que les âmes égarées restent car elles ont quelque chose à accomplir, un message à passer que sais-je et peut-être es-tu liée de près ou de loin à cette âme?

    Peu à peu, les yeux de la républicaine se perdent dans un coin de la pièce sans importance, la scène ne déroulant à nouveau avec de trop nombreux détails. En un mouvement pensif, elle caresse de sa main saine son épaule morte, la frottant comme d'autre l'auraient fait pour en faire disparaitre une tâche.

    - Au début, j'ai entendu quelques syllabes indistinctes. Sauve ou Sauf. J'ai pris ça comme un avertissement, une demande de me sauver, de partir du domaine où je n'étais pas la bienvenue. Mais elle est réapparue une seconde fois et ça ressemblait plus à Sauve le ou Sauve la. Peut-être Lorindol... Peut-être quelque chose d'autre...
    - C'est vague en effet et peut-être est-ce juste pour toi, sauve-toi, ou sauve ton enfant?
    - J'y ai pensé aussi oui... Mais ça me semble tellement gros.
    - Ecoute aucune hypothèse ne doit être écartée dans tous les cas.

    Elle revient sur le visage de l'humaine, un sourire paisible sur les lèvres cette fois.

    - Je ne sais pas si ça a grand rapport à avec tous les restes de mes problèmes. J'ai trouvé un journal personnel là où l'apparition me l'a indiqué mais je ne m'y suis pas encore intéressée.

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Mar 1 Aoû - 12:32
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 4


    - Eh bien je pense que tout doit être lié, je crains de ne pas croire réellement au hasard pour ma part. Si jamais tu veux lire un peu pendant que je te monitore en profondeur toi et l'enfant, cela t'occuperait sainement l'esprit pendant que je travaille, qu'en dis-tu?

    Cela étant dit, la brune laissa Rowena s'installer sur le lit après avoir sorti le petit journal aussi frais et coloré que s'il avait été acheté la veille, pour ensuite laisser sa magie de soin étudier son corps, l'éclat de Xo'Rath et le bébé.

    L'expertise magique, l'analyse, l'observation étaient des activités fastidieuses, précises et qui demandaient du temps. Quand enfin la guérisseuse en eut terminé de son examen elle se releva et s'étira, pas principe et par réflexe. Elle marcha un peu dans la chambre et alla ouvrir les fenêtres pour inspirer les odeurs printanières surprenantes de Melorn.

    - Bon, commençons par les mauvais côtés mais qui ne te surprendront pas j'en suis persuadée, la craquelure avance tu le sais et s'installe en profondeur avec le temps qui passe, j'ai vu que cela coupait les terminaisons nerveuses c'est pour cela que tu ne ressens plus grand chose avec ta main par exemple mais... même si le processus est long je peux forcer la régénération des connexions, cela restera un paliatif temporaire mais cela peut te permettre de retrouver tes sensations au niveau de la main.

    Elle se tait et revient s'asseoir aux côtés de Rowena. Ce n'est en effet pas une grande nouvelle. C'est même tout le contraire d'une mauvaise nouvelle.

    - Oui ! Si tu peux le faire fait le. Visuellement je peux m'y faire, mais ne plus rien sentir sur la moitié de mon corps... Et même si ça ne dure qu'un temps, essaie, s'il te plait.
    - Je m'en chargerai sans souci, c'est la craquelure qui provoque ces déconnections nerveuses, je ne peux actuellement soigner la cause mais les effets oui, cela durera plusieurs semaines.

    Lorsque Myriem vient s'installer sur le bord du lit, elle a posé le journal et lui prend la main avec emphase. Elle est preneuse de n'importe quelle bonne nouvelle, surtout sachant quelle discussion risque de suivre.

    - L'équilibre en toi a été chamboulé, malmené c'est perceptible, le sceau a été renforcé mais pas avec la technique originelle je me trompe?
    - C'est exacte. Il a été renforcé deux fois, même.

    La sirène lui donne quelques explications supplémentaires et elle réfléchit aux informations obtenues pour reprendre, elle complètera au gré des questions au besoin.

    - L'éclat est bien présent et étrangement il n'a tissé aucun lien avec l'enfant à naître. On dirait justement que de l'enfant émane une énergie autre et que cela empêche la magie divine de s'y accrocher et de l'absorber ou de se nourrir avec et c'est une excellente nouvelle pour le coup. J'ai aussi bien entendu vu le sexe de l'enfant.

    Elle n'en dirait pas plus sans demande de la part de Rowena, mais remarque la lueur d'inquiétude mêlée de curiosité qui recommence à briller dans les yeux asymétriques de son amie. Bien sûr, il n'est pas étonnant qu'elle ne veuille pas savoir si... enfin si l'enfant n'était pas voué à voir le jour.

    CENDRES
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 1 Aoû - 12:40
    911 Myriem
    Février 04 - Message 5

    - Donc son aura est étrange pas complètement différente de la magie qui me détruit, moi. ... Et physiquement ?
    - Le bébé est petit, mais c'est normal pour un pseudo déni, ton corps t'ayant fait croire que l'enfant était mort il se cache et se développe peu, maintenant que tu en es bien consciente, il risque de grandir et prendre la place qui lui est due, prépares toi à des changements physiques prochains et rapides.  Mais l'enfant va bien très bien, je n'ai pas trouvé quoi que ce soit d'anormal sur lui, comme je t'ai dit, il semble protégé et repousse les fils tissés par l'éclat, cela glisse autour de lui, s'enroule mais ne le touche pas... Mais je ne l'explique pas encore.
    - Comment ça, s'enroulent ? Il est quand même la cible mais sans que rien ne lui arrive ?

    Inconsciemment, Rowena a posé une main sur son ventre et ses doigts froissent sa tunique vert feuille. C'est... déstabilisant. Elle ne sait trop si elle s'en fait pour lui ou pour elle. La brune cherche les bons mots pour la suite.

    - De mon point de vue... L'éclat est comme vivant cela je te l'avais dit, il a une sorte d'instinct en réalité de survie et il cherche tous les moyens d'accroitre sa puissance, sa survie en somme. Et le bébé aurait pu être un bonne source de vie pour lui sauf que, la magie qui l'habite le protège tout simplement et l'éclat lutte à tisser une sorte de cocon autour cherchant à interférer, attaquer mais sans succès, je n'ai pas vu de faille ni de brèche, l'enfant à naître est protégé et parfaitement viable. Je pense que cette magie l'a protégé de tes tentatives passées Rowena.

    En réalité c'était la seule raison logique pour que le bébé ait résisté à deux tentatives d'avortement. A l'heure actuelle il était trop avancé pour être avorté, la seule raison qui aurait pu forcer un accouchement prématuré était un souci pour l'enfant ou la mère mais à l'heure actuelle les deux allaient bien de ce point de vue la du moins.

    Cela étant dit Myriem avait finalement posé ses doigts sur la main de son amie et l'air s'était maintenant empli d'une odeur marine douce et agréable, ses yeux rivés sur la main alors que ses doigts dessinaient des arabesques dans le vide en apparence. Des milliers de gouttelettes infimes partaient de ses mains et entraient dans la chair meurtrie de Rowena. Myriem travaillait en profondeur pour relancer la production de liens, les nerfs isolés se retrouvés reliés à leurs appuis originels et au bout d'un moment probablement très long Rowena put sentir des fourmillements dans ses doigts, cela se reconstruisant doucement en interne.

    Rowena n'avait pas bougée durant toute la manœuvre. Elle ne s'était pas recouchée, n'avait pas repris le journal toujours posé près d'elle. Elle était simplement assise, les yeux posés sur sa main et celle de Myriem. Elle réfléchissait sans trop savoir à quoi exactement. A ce qui se passerait. A la décision qu'elle devait prendre. Aux conséquences. Surtout aux conséquences.

    Une vague sensation remonta le long de ses doigts qui vibrèrent. Le regard violet se releva vers la banshee interrogateur.

    - Tout va bien? Tu devrais commencer à ressentir les effets de la régénération cellulaire profonde sur la main. Bien sûr c'est loin d'être terminé, je vais remonter jusqu'à l'épaule si cela ne te fait pas mal.
    - ça ne me fait pas mal. " acquiesça doucement la sirène.
    - Je continue en ce cas c'est parfait.

    Un nouveau silence s'installa. Près de deux heures s'étaient écoulées depuis l'arrivée de Myriem et le soleil était à présent parfaitement levé, visible et vantard dans ce ciel bleu de glace. Rowena avait tourné son regard vers l'extérieur après avoir reposer son verre d'eau vide sur la table de nuit.

    - J'aimerai te poser une question... Mais si tu ne veux pas répondre je comprendrai... " Elle se tourna à nouveau vers la guérisseuse. " Quand tu as accouché... que tu as vu Amaël pour la première fois. Est-ce qu'il y a vraiment eu ce moment mystique dont les Républicains parlent. Ce moment où tu as su que tu étais sa mère et que tu ferais n'importe quoi, jusqu'à donner ta propre vie, pour qu'il puisse pleinement vivre la sienne ?

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Mar 1 Aoû - 12:46

    911 Myriem
    Février An 4 - Message 5


    La question de Rowena la surprend un instant et surtout la renvoie dans un passé qu'elle espérait probablement occulter, au moins une partie d'elle, car l'accouchement si il s'est au final bien passé lui a laissé un goût étrange en bouche.

    - Je... Je doute d'être le bon exemple vu que je n'étais pas prête soyons honnête, j'ai perdu les eaux et accouché dans les heures qui ont suivi et... Si Rizka a été un soutien empathique, j'ai rencontré un homme qui m'a tenu la main et secouru littéralement mais qui était totalement détaché de ce qu'il se passait, c'est comme si j'avais deux opposés à mes côtés, une empathe et un insensible... Mais bref... Au début je voulais que ...

    La brune peine à livrer ce qu'elle avait pensé mais elle pense que c'est important.

    - Quand j'ai compris, pour tout avouer je voulais que l'enfant en moi meure, qu'il ne respire pas en venant au monde car il allait me rappeler ce que j'avais vécu avec Kirig, j'avais des bouffées de haine à son encontre et... l'homme a proposé de s'occuper de l'enfant si ma vie était en danger et ... cela m'a secoué finalement... Et quand il est né... Que Rizka l'a posé dans mes bras, malgré ses cornes bleutées, cristallines, je me souviens avoir laissé mes doigts glisser sur sa joue et il a réagi, il a bougé, ses yeux étaient fermés... Et sa peau laiteuse m'a rappelé Mael, la ville que j'aime par dessus presque tout. Et j'ai regardé cette petite chose, fragile, qui ne pouvait rien faire seul, voué à mourir sans moi en somme, j'ai pensé à la haine que j'avais en moi et j'ai compris qu'il n'était pas responsable alors je me suis fait la promesse que je me battrai pour lui, pour qu'il connaisse Mael, et pour que jamais il ne connaisse son père aussi. Je voulais le protéger du monstre qui m'avait hanté et par dessus tout je voulais qu'il ne soit pas lié à Kirig. C'était beau... vive les hormones libérées par l'accouchement...

    La brune voulait livrer l'entière vérité à son amie aussi elle continua.

    - Et oui sur le coup j'ai ressenti une sorte de vague d'émotion pour lui, protectrice mais... je ne l'aimais pas et... j'ai mis longtemps à le voir autrement que comme le fils de ce maudit pirate... Il a eu la un an le 14 février , il marche, gazouille et aujourd'hui il est mon fils, et je l'aime sans arrière pensée, mais cela ne s'est pas fait en un clignement de paupière, rien de magique la dedans, j'ai du... me forcer à rester près de lui les premiers mois, ce n'était pas facile mais je suis heureuse aujourd'hui et je veux me battre pour lui dorénavant. Le mettre au monde ne m'a pas fait mère, c'est grandir à ses côtés qui l'a fait !


    CENDRES

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 1 Aoû - 12:57
    911 Myriem
    Février 04 - Message 6

    Rowena ne répondit pas de suite, se perdant un moment dans les yeux violacés de l'humaine et pesant avec le plus grand respect la confidence qu'elle venait de lui faire, profondément reconnaissante.

    - Je vois... " Elle faillit replonger dans le mutisme mais se força à continuer. " Idéalement, je ne voulais pas le porter... J'ai agis seule et tout ce qui a eu lieu, toutes les coïncidences sur ma route m'ont dit à chaque fois que j'avais tord. Mes plantes n'ont eut aucun effet. J'ai caché l'affaire à Shan alors que nous venions à peine de nous avouer notre attirance et je l'ai planté à Ikuza pour aller voir Rizka... Et ça ni toi ni moi ne pouvions le savoir... Mais c'est une proche de Lorindol, le géniteur. Sa compagne. Peut-être depuis avant que lui et moi... Je ne m'en rappelle pas clairement mais il est très probable qu'il l'ai trompé avec moi. Ce sont des elfes. Des chances qu'ils soient ensemble depuis avant même ma venue au monde... " Elle soupira et passa une main dans ses cheveux.

    Elle s'embrouillait un peu. Elle ne savait plus trop où elle voulait en venir. Peut-être seulement pouvoir vider une partie de ce trop plein qu'elle ne pouvait pas partager avec Shan'ael sans lui faire du mal ni avec Hale sans se faire du mal à elle-même. La brune ne disait rien, il fallait que Rowena puisse se libérer du poids de sa conscience, de ses pensées aussi tout simplement, elle avait besoin de temps pour les formaliser, les verbaliser et elle comprenait et percevait sa gêne, ses hésitations.

    - Je ne sais pas trop si je peux en parler à Shan, il est plutôt cartésien. Depuis le Front j'avais perdu... Non. J'avais rejeté ma foi. J'étais persuadée que la Lune m'avait tournée le dos. Mais avec tout ce qui s'est passé... Et lui... Bref. Je ne sais plus trop ou j'en suis, mais chez moi, les enfants sont précieux et il était bien plus admit d'abandonner son enfant que de refuser de le mettre au monde. Chaque nouvelle vie est le plus beau des présent. Et j'ai l'impression... Je suis Limier, je ne suis vraiment pas faite pour être mère et il sera à moitié elfe. Je serai morte qu'il ne sera pas adulte.

    - Shan'ael pense que si je le met au monde et que je le confie aux Ironsouls pour qu'ils l'élèvent comme l'un des leurs, j'en souffrirai toute ma vie et que l'enfant ne sera jamais pleinement heureux. Je n'ai jamais considérer les liens du sang comme importants... Je ne veux pas le tuer. Je voudrais seulement qu'il soit... Pas là. Je ne veux pas d'enfant. Je ne veux pas de cet enfant. Je ne veux pas être sa mère. Je ne veux pas lui imposer une vie de douleur parce qu'il porte les stigmates de la magie noir de ses parents. " Et elle ajouta encore dans un souffle encore à peine audible. " Et... puisque je ne suis pas prête à prendre la responsabilité de ce qu'il deviendra... Je ne veux pas créer une... chose qui puisse détruire les âmes comme ces magies nous détruisent lui et moi. Je l'ai juré. Si je n'arrive pas à l'arrêter, cette magie disparaitra avec moi.

    Quand son amie eut terminé de son récit, elle resta aussi de longues à réfléchir, ne voulant rien dire qui ne soit vraiment ce qu'elle pensait, elle s'humecta les lèvres et finit par reprendre la parole.

    - Quoi qu'il arrive cet enfant viendra au monde ou pas, cela je ne saurais le dire encore, mais si il voit le jour ce sera à toi de décider de ce qu'il pourra devenir. Que tu le confies à des amis, que tu l'élèves toi-même, que ta famille le prenne en charge c'est à toi et Shan probablement d'en convenir ensemble, car si vous choisissez de le garder près de vous, vous serez ensemble pour l'élever. Si tu préfères qu'il devienne un Ironsoul élevé parmi les siens en République il le deviendra mais il a une chose qui me semble importante. Le seul véritable conseil que je peux te donner par rapport à mon vécu c'est de ne pas le juger, ce qu'il fera ou ferait plus tard tu ne peux le présumer, ton enfant à naitre est innocent, il n'est pas responsable de la magie qui l'entoure, pas responsable de ta malédiction, pas plus qu'Amael était responsable des viols que j'avais subi mais j'ai mis du temps à accepter cela. Alors quoi qu'il arrive garde en tête qu'il n'a rien demandé et que s'il vit c'est à ceux qui l'élèveront de veiller à ce qu'il se contrôle et soit quelqu'un de bien ! Mais si tu ne peux pas en prendre la responsabilité *elle touche l'épaule de son amie doucement * tu as de nombreux amis prêts à t'aider, t'épauler, accepter ce rôle si besoin est... Mon fils aussi aura une vie plus longue que celle des humains, je le sais et je ferai en sorte qu'il puisse être entouré quoi qu'il arrive, quoi qu'il m'arrive aussi !

    - Donc tu me conseilles quoi ? " Tenta la sirène. " Le garder ou... Arrêter là ?

    La shoumeienne hésita avant de répondre, elle referma la bouche car elle allait parler sans hésiter mais  c'était tellement personnel comme réponse.

    - Je n'aurais jamais pu tuer Amael.

    Elle éludait en partie mais donnait son point de vue, diviniste, medecin, la vie était précieuse à ses yeux et elle songeait maintenant que la naissance ne faisait pas tout, l'éducation, la vie façonnait les êtres, et l'amour qu'on leur porte aussi.

    Rowena baissa les yeux. Après tout ce qu'elle venait de dire, la réponse de Myriem la faisait se sentir excessivement mauvaise. Elle l'avait cherché en même temps. Voilà précisément pourquoi elle n'était pas faite pour être mère d'ailleurs. Elle, elle y avait non seulement pensé mais elle l'avait fait. Deux fois. Et seule la providence, non la volonté protectrice, avait éviter à ce germe de vie de disparaitre.

    Ce dont elle avait tenté de se dédouaner en estiment que si elle l'abandonnait, elle n'aurait aucune responsabilité dans ce qui pourrait advenir, l'humaine lui avait néanmoins bien remis sous le nez. Elle était responsable. En choisissant ceux qui l'élèveraient à sa place, elle était responsable. Et si, comme elle le pensait et comme Myriem le confirmait à mi-mot, cet enfant était spécial, elle ne pouvait pas se contenter de le donner à Dardane ou à Odéon. Ils l'élèveraient, l'enfant serait entouré, mais la magie qui l'habitait servirait la famille sans notion de morale... Et si le prochain chef était moins tempéré que Dardane... Elle ne pouvait pas occulter cette question. Non. Elle ne pouvait tout simplement pas le remettre en aveugle comme ça à sa famille comme on signe en blanc une reconnaissance de dette. Et pour d'autres ? Myriem serait morte d'ici quelques décennies. Dactyle, Halewyn et autres de ses camarades seraient d'horribles exemples et des parents encore plus inconscients qu'elle pouvait l'être elle-même. Et Shan... Quel sort pire que celui de devoir élever l'enfant d'un autre après la mort de la femme qu'il aime ? Lui qui commençait à peine à rire, à sourire, à s'ouvrir, n'aurait plus de vie.

    L’échappatoire qu'elle envisageait de plus en plus sérieusement depuis la veille venait de voler en éclats. Si elle était responsable, elle ne voyait personne suffisamment puissante, à la longévité suffisante et en qui elle avait suffisamment confiance pour élever un être doté de pouvoirs potentiellement aussi destructeur.

    Alors quoi ? L'élever ? Se sacrifier toute une vie pour une erreur d'une nuit ? Accepter que si elle s'en sortait, cette malédiction aurait conditionné tout ce qu'elle était et tout ce qu'elle pourrait faire à l'avenir, tout ce qu'elle pourrait fonder comme famille ?

    Ca elle n'en était tout simplement pas capable.

    Shan pensait qu'elle souffrirait de devoir laisser son enfant. Elle savait qu'elle souffrirait bien plus de devoir le garder. Elle ne voulait pas d'enfant. Depuis son arrivée en République, elle n'en avait jamais désiré et avant ce n'était que par éducation. Par tradition. Son poing s'était serré sur le drap, une colère sourde grondant à l'intérieur d'elle. Elle se cramponnait à ce qui restait de sa vie aussi fermement qu'elle le faisait depuis qu'elle s'était ouverte à Shan, même un peu.

    Mais tuer par pure égoïsme la répugne du plus profond de son être.

    Le Code qu'elle portait à sa ceinture était clair. Sa vie ne valait pas plus que celle d'un autre. Elle avait refuser de tuer pour se débarrasser de sa maladie. En quoi était-ce réellement différent aux yeux des Astres ? ... Et pour une fois, est-ce qu'elle ne pouvait pas juste ne penser qu'à elle. A ce qu'elle voulait pour son avenir. A ce qu'elle voulait véritablement vivre si elle existait encore d'ici trois ou quatre mois...

    Elle se faisait horreur... mais d'un point de vue purement mental. Seule cette même colère sourde l'agitait légèrement de l'intérieur.  Elle jouait un jeu dangereux... Elle avait déjà fait une entorse à son Code quelques mois plus tôt, ouvrant la porte à quelque chose de sombre. Une seconde fois ? Et pourquoi pas une troisième ? Une quatrième ? La civilisation ne reposait que sur la conviction de chacun à suivre les règles et la parole donnée. Elle réfléchissait sérieusement à franchir le pas une nouvelle fois ? A faire ça ?

    Elle avait la réponse de Shan à ce sujet. Il serait là... Mais ce serait difficile. Un faux pas... Une parole de trop et elle pourrait le perdre...

    - Tu penses... Avec la magie et ce que tu as sentis, je risque quoi à interrompre une grossesse aussi avancée ?

    CENDRES
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Mar 1 Aoû - 13:09
    911 Myriem
    Février An 4 - Message 6


    La brune n'avait rien dit durant de longues minutes elle savait que ses mots étaient à double tranchant mais elle avait été honnête. Cependant son cas, sa façon de voir les choses ne changeait pas ses capacités et compétences et elle avait déjà aidé des femmes à mettre un terme à leur grossesse et... Elle avait aidé à partir des enfants nés avec des handicaps terribles qui auraient soufferts toute leur vie.

    Quand 'a question suivante tomba elle répondit sans hésiter.

    - Je pense... Qu'il faudrait que l'enfant soit mort né pour que cela provoque une fausse couche. C'est dangereux pour la mère à ce stade mais tu connais des médecins et mages d'excellence qui te maintiendront en vie.

    Elle n'avait pas de doute , médecine, soins, maladies, elle était douée la shoumeienne, cet enfant, cette grossesse c'étaient des problèmes étranges mais pas divins comme cet éclat de Xo'rath en Rowena.

    - L'enfant est protégé de la magie agressive qui loge en toi mais... Il ne l'est pas forcément contre celle de soin? La nature est parfois étrange et on peut tout détourner je le sais. Je sais relancer un coeur qui a fait un arrêt par magie mais l'inverse est vraie aussi, apaiser, calmer, diminuer le rythme cardiaque doucement... Ce genre de chose se fait pour préserver les malades mais... Il est possible d'aller plus loin.

    C'était sûr, c'était une technique simple, indolore, mais est-ce que cela pouvait fonctionner ? Avec Rowena et cet enfant rien n'était moins sûr mais sans essai impossible de présumer.

    La sirène acquiesça silencieusement et vint poser sa main sur celle de Myriem pour serrer ses doigts entre les siens. Elle ne pouvait pas dire plus. Elle avait peur de ne pas réussir à prononcer deux fois certains mots. La brune se saisit des doigts de la jeune femme qui n'avait jamais semblé aussi fragile qu'en cet instant. Elle hocha la tête en silence.

    - Et... " Lorsqu'elle remonta les yeux vers son amie, Myriem put voir qu'elle était au bord des larmes. La respiration à peine vive et la voix éteinte, mais posée, la républicaine laissa échapper un sourire étrange. Douloureux. " ... C'est un garçon ou une fille ?
    - C'est une fille.

    Cela faisait beaucoup d'informations pour le coup. Aussi après être restée sans rien dire un long moment aux côtés de la banshee elle se releva.

    - Je vais aller prendre une chambre pour quelques jours, je ne vais pas repartir aujourd'hui ou demain. Je suis à ta disposition quand tu veux Rowena.
    - Merci... Je t'accompagne. J'ai besoin de prendre l'air.

    La brune la laissa donc pour aller réserver une chambre et y déposer ses propres affaires elle enverrait un message le lendemain pour voir si par hasard Eliendir était sur Melorn, après tout il lui avait proposé de lui faire visiter sa cité.


    CENDRES

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum