DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Make us whole [Terminé] - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 22:57Capitaine Saumâtre
    Tout feu tout flamme [Kassandra]Aujourd'hui à 22:46Zéphyr Zoldyck
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 22:38Brak'Trarg
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 20:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 16:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 16:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 16:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 14:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 13:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 12:38Kieran Ryven
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 18 Aoû - 21:56
    L'exilé restait de marbre, il comprenait sans pour autant montrer le moindre signe d'empathie. Il ne devait ses souvenirs qu'à un concours de circonstances, lui n'avait pas son petit carnet de notes sur lui pour ne pas oublier. Dans l'instant tout semblait bien gravé dans sa mémoire, mais était-ce vraiment une certitude ? Que se passerait-il lorsqu'il aurait dormi ? Rien. Il oublierait sans doute à son tour, sauf si sa nouvelle essence permettait d'éviter cela, peut-être en préservant les souvenirs les plus forts... mais il ne pouvait clairement pas miser là-dessus. Dans le pire des cas, il n'aurait pas beaucoup de souvenirs de ses dernières heures à Melorn, outre l'auberge, Myriem et Hale.

    La brune avait elle aussi écouté dans un silence religieux, sans interrompre le récit de Hale, elle ne l'avait jamais vu ainsi, changeant de posture, de carrure même, iel n'était plus celui qu'elle côtoyait, mais elle sentait sa détermination, sa colère froide, profonde, sombre. Mais Halewyn en bavait tout autant que Rowena, à une différence près, sa blessure n'allait pas le tuer. M'enfin, plus maintenant.

    Droit, légèrement déhanché en une posture souple, iel faisait face à l'assassin sans aucune crainte, attendant sa réponse. La brune de son côté avait l'impression d'assister à un combat de coqs, un combat d'ego, à celui qui en aurait le plus bavé peut-être ou qui avait fait le plus de choses, en d'autres lieux, en d'autres circonstances cela aurait pu la faire rire.

    - J'aiderai si j'en ai l'occasion et les moyens, mais pour le moment ce n'est pas le cas.

    L'exilé ne changerait pas d'avis, même s'il avait bien une ou deux idées, mais il ne comptait pas faire la bêtise d'en faire mention, tout le monde semblait bien trop prompt à trouver des solutions et il n'allait pas ajouter une hypothèse de plus. Lorindol parlerait uniquement lorsqu'il n'y aurait aucune autre option possible, le plus important, c'était que ce n'était pas à lui de faire le premier pas.

    - Tu comptes t'écarter ?

    Avait-il fini par demander au démon sans vraiment comprendre pourquoi il lui bloquait le chemin et lui faisait subitement la gueule. Allaient-ils en venir aux mains tous les deux, se demandait la brune, cela les détendrait peut-être?

    - Quoi ? À force de fouiller dans ma mémoire, tu as vu des choses qui ne te plaisaient pas et tu m'en veux ? Ou c'est parce qu'on t’a réveillé par ma faute ?

    - Qu'est-ce que tu veux que j’en aie à foutre de ta mémoire quand tu t’échines à jouer l’imbécile ? Que me chaut d’avoir été réveillé par les simagrées d’un égoïste qui a réitéré sa magie en se foutant des impacts potentiels sur la seule mortelle qui s’est portée à son assistance malgré les risques ? En cet instant précis, ton comportement m’ennuie. Mais soit, tu es chanceux, je t’aime bien et je ne suis point rancunier.

    Et la brune de soupirer, ils en avaient encore pour longtemps à se toiser, se titiller? La tension montait inexorablement et elle se dit qu'il était temps qu'elle réagisse non?
    L'exilé se tendit légèrement, l'idée d'envoyer son front rencontrer le nez du démon lui traversa l'esprit, mais ça n'aurait clairement pas joué en sa faveur de réagir de manière si impulsive.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 19 Aoû - 15:09
    L'atmosphère de la pièce était, pourrions nous el dire franchement électrique. Lorindol poussa sa réflexion.

    - Et malgré tout ça, tu viens me demander un semblant d'aide ?

    - Quand vous aurez fini je pourrai en place une ?

    Hale pouvait aller se faire fourrer, ils pouvaient tous aller se faire foutre d'ailleurs. Mage, démon, guerrière, conseiller ou n'importe quel autre type de salopard, ils pouvaient tous crever. Accepter de l'aider par bonté d'âme c'était une chose, le tenir par les couilles ensuite en lui demandant un service en échange de l'aide reçu en était une autre... alors lui chier allégrement dans les bottes c'était la goutte de mana qui faisait exploser le mage.

    S’avança de deux pas, le dit démon embrassa Lorindol par surprise pour couper court au vrillage de l'assassin. L'elfe recula aussitôt d'un bond, plissant dangereusement les yeux.

    - J'embrasse jamais le premier soir mon chou.

    Ce qui n'était pas tout à fait vrai , chose que le démon savait d'ailleurs très bien, mais c'était le côté sale gosse de l'elfe qui ressortait à ce moment là. Halewyn avait son air usuel.

    -Bon voyage et puisse tu te trouver réellement en chemin mon cher.

    - Ou crever sur la route.

    -J'en serais fort outré.

    - Ça suffit vous me fatiguez tous les deux. On est la pour aider Rowena pas pour savoir qui a la plus grosse comme vous dites si vulgairement ! Les mâles sérieusement...

    Myriem était agacée pour le coup et retourna s'asseoir en attendant que les deux autres agissent en adultes responsables et se comportent ainsi. Si ils ne voulaient pas en savoir plus sur les maux de Rowena soit elle acceptait mais elle n'allait pas perdre son temps, qu'ils partent si c'étaient ce qu'ils voulaient, chacun de son côté. Et dire qu'elle avait à faire à un elfe qui avait probablement cinq cent ans ou plus et un démon encore plus vieux... et elle avec son quart de siècle se sentait plus mature, comme quoi tout arrivait.

    - Rectification : vous êtes là pour aider Rowena. Il y a encore quelques heures je la croyais morte dans un putain d’égout crasseux sous Ikusa, ma présence n'importera rien de bon, tu le sais tout autant que moi. Regarde-moi dans les yeux, et ose me dire que je peux me tenir à côté d'elle sans risquer de tout faire déconner.

    Allons, toi aussi tu sais qu'il ne se passera rien maintenant, peut-être qu'au fond tu ne veux pas aider ? Étrange, j'aurais pensé que t'étais du genre à secourir la belle en danger.

    - Oui tu as raison, mais j'ai besoin de toi pour comprendre ta magie car elle a fait réagir celle de Rowena, j'ai besoin de plus que quelques minutes pour comprendre ce qui t'arrives pour me servir des éléments pour agir ensuite. Je ne fouille rien, je ne détruis rien, j'observe et je ne peux pas te forcer à quoi que ce soit. Je sais que c'est déjà moi qui te doit un service, je ne l'ai pas oublié, ma mémoire va bien maintenant mais j'ai encore besoin de ton aide, ta présence.

    Elle le regarda droit dans les yeux et ajouta.

    - Je sais ce qu'il s'est passé et cela ne se reproduira plus, j'en ai la certitude.

    Le démon eut l'air purement ravi tandis que l'elfe soupira.

    - Si tu le dis. Qu'est-ce que tu veux savoir de ma magie ?
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Sam 19 Aoû - 15:55
    - Elle est de même type ou nature que celle de Hale, démoniaque et donc différente de celle des divins... enfin des titans pardon. Ta magie est ancienne, puissante aussi et antagoniste en un sens. Tout comme elle était en conflit avec ton être, avec Lorindol l'elfe, jusqu'à ce que tu réussisses à l'assimiler. Et moi j'ai besoin de comprendre comment tu as pu réaliser cela, comment tu as fait pour embrasser cette ancienne puissance, la faire tienne et faire en sorte que cela se dilue en toi, se mélange, devienne toi. Ces mélanges particuliers, ces processus magiques sont peut-être la clé. Pour tout dire...

    Parler de tout ça, ça ne lui plaisait vraiment pas. Il allait falloir parler de son père, des études qu'il avait mener, des documents que lui-même avait détruit quelques heures plus tôt. On allait sans doute lui poser des questions, questions auxquelles il n'aurait certainement pas envie de répondre.

    Elle regarde Hale et Lorindol avant de poursuivre calmement, elle n'a même pas utilisé son don pour les apaiser.

    - Rowena est le résultat de plusieurs échecs. Elle a comme Halewyn en elle des morceaux de phantacier enchantés, arme destinée à détruire un titan, elle a un éclat de puissance divine, un éclat de Xo'rath qui est en son sein et se nourrit d'elle, de nos souvenirs d'elle, la mort la ronge de l'intérieur et la craquelure en est la résultante. C'est son corps qui réagit à ces corps étrangers. Mais le pire c'est qu'à Magic pour la maintenir en vie ils ont posé des sceaux pour sceller la magie, les magies, deux fois ils ont recommencé les sceaux, il y a trop d'éléments en elle qui sont antagonistes c'est ça le souci, tout se combat, son corps, son âme sont des champs de bataille magiques. Je peux faire bien des choses, je... j'ai appris et compris que ma puissance est plus grande que je ne l'avais envisagé auparavant mais pour agir je veux savoir, comprendre, ne pas laisser la moindre information de côté. Je dois comprendre tout pour agir. Je sais que je peux... couper l'éclat de Xo'rath de Rowena, l'enfermer dans une bulle en elle, le privant de sa nourriture, de son oxygène en somme mais je ne sais pas comment l'extraire d'elle pour le moment et je cherche des pistes, toutes les pistes... Je sais que c'est complexe ou abstrait ce que je dis mais ta capacité à assimiler ton démon intérieur si je peux dire ainsi peut nous aider... Rowena doit assimiler certaines choses pour assainir l'équation. Voilà ma théorie qui en vaut d'autres, je n'ai pas la réponse, j'ai une réponse hypothétique parmi d'autres.

    -Mon sang est incapable d’assimiler ou de  soumettre cette chose. Elle la combat de toute ses forces et isole la « source » c’est a dire les éclats de phantacier mais est incapable de lutter ouvertement contre la magie qui va avec . C’est ce qui est ressorti de magic et de mes études personnelles. En autre terme je pourrais potentiellement réclamer les morceaux de phantacier avec mon sang et ensuite les extirper mais je ne peux lutter directement contre la magie étendue. il faut un truc complémentaire un phylactère pour recueillir la magie en cause. l’histoire est que je ne sais pas comment cette magie déjà si présente réagira et il faudrait beaucoup de mon fluide vital pour isoler les bouts en gros, je perds ou je gagne… très risqué. J’ai besoin de faire des tests complémentaires . Je ne sais pas si nous aurons le temps.

    Myriem écouta avec attention ce que disait Halewyn car c'était important de connaître chaque détail, aucun des protagoniste ne réagissait pareil et il en allait de même avec tout le monde.

    - Chaque sang est différent en réalité, ce que Lorindol peut faire n'est pas forcément vrai pour toi. On sait que en médecin quand quelqu'un a perdu beaucoup de sang il faut du temps pour qu'il puisse en produire de nouveau mais on se dit, si un autre membre de sa race donnait du sang et lui injectait, comment... mystère (pas de seringues hein ;p ) mais cela ne fonctionne pas car tous les sangs ne sont pas compatibles.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 20 Aoû - 12:31
    L'elfe hocha la tête, ce qui avait entendu ne lui plaisait pas plus que ce qu'il devait raconter. Il n'avait pas l'habitude de devoir parler de lui-même et d'évènement plus ou moins lié à son état actuel.

    - Ce que je vais raconter ici, personne ne le sait à part moi. Si ça doit sortir de cette pièce, je vous retrouverai, dans cette vie ou dans l'autre.

    - Bien entendu.

    Pour le coup ce n'était clairement pas une menace en l'air, ce n'était pas un élan dramatique théâtrale, c'était bel et bien une menace. Myriem prenait les mots au sérieux et ne jouait pas la moindre comédie pour le coup.

    - Mon père était un puissant mage, un noble elfe qui aurait sans la moindre difficulté obtenu une place au conseil de Melorn. Mais mon père n'avait pas pour passion l'étude de la magie que l'on pourrait qualifier de « classique », il avait un penchant pour tout ce qui était plus sombre, notamment tout ce qui touchait aux démons et à leur pouvoir, la démonologie en quelque sorte. Il les étudiait corps et âme, essayant de comprendre comment pouvait fonctionner leurs pouvoirs, comment ceux-ci pouvaient évoluer parmi les mortels, mais aussi comment les utiliser, eux et leur essence si particulière. Mon père est même allé jusqu'à étudier leur langue, le bas-parlé, que l'on nomme parfois le noir-parlé ou langue noire. Cependant ce n'est pas une langue unique, d'autres entités sont capables de communiquer de différentes manières. Lorsque je me suis retrouvé seul au milieu du blizzard, le rituel que j'ai accompli avait été écrit de la main de mon père, un rituel ayant pour but d'invoquer un démon dans le but d'obtenir son aide en échange de quelque chose, un pacte, c'est comme ça que j'ai fait appel à Vengeance.

    Son père n'avait malheureusement pas eu le temps de finir son œuvre, si bien que le rituel n'était pas encore en mesure d'obliger l'entité démoniaque à agir contre son grès, accepter de perdre son âme à ce moment-là avait été le seul moyen de gagner du temps et de s'en sortir. D'une certaine manière l'exilé avait toujours imaginé rompre son pacte à un moment ou un autre, il avait juste dû attendre le bon moment.

    - Ce qu’il dit est vrai . Commenta Halewyn sobrement - Celui qui lui a appris a d’ailleurs été très inconscient.

    Elle avait appris en peu de temps tellement de choses sur les démons et sur Lorindol et Halewyn que s'en était déconcertant en un sens, mais cela permettait au puzzle de se former, aux pièces de se placer, il était encore loin d'être terminé, mais cela progressait.

    Inconscient ou non, cela était un tout autre débat. Le père de l'exilé était loin d'être un idiot fanfaronnant avec la magie noire à l'instar de certains humains, il avait parfaitement eu conscience de ce qu'il faisait et comment il devait le faire pour ne courir aucun risque. L'elfe ne mentionna pas non plus la lame runique qu'il avait utilisée contre l'entité démoniaque, seuls Rowena et Halewyn étaient au courant et cela amplement suffisant.

    - Tous les démons sont différents, Hale est différent de Vengeance, tout comme Vengeance était différent de Violence, chacun disposant de forces et de faiblesses qui lui sont propres, mon père avait compris cela et comptait l'utiliser. Quant à moi... ce que j'ai réussi avec Vengeance tient tout autant du miracle que de chier un dragon vivant. La magie de Vengeance parcourait mon corps depuis plusieurs centaines d'années, j'imagine que mon corps a fini par développer une certaine forme de résistance à l'encontre de son essence, ce qui m'a sans doute aidé. Plus que cela, j'avais les connaissances et l'expérience nécessaires pour tenter de piéger l'entité à son propre jeu, rajoute à cela l'aide de Violence pour affaiblir Vengeance, l'aide de Hale pour stabiliser mon état et ton aide à présent Myriem. C'est surtout ça qui me permet de me tenir debout devant toi. Si Vengeance avait été un démon plus puissant ou plus néfaste, ou si vous n'aviez pas été là... nous n'aurions pas cette discussion.

    - Ce n'est pas la question du moment, mais vous parlez de Violence comme si c'était quelque chose ou quelqu'un de connu... Moi cela ne m'évoque rien du tout, mais passons. Concentrons-nous sur Hale et Vengeance. Et un jour Hale... tu me diras ton petit nom à toi ?

    Pour toute réponse elle eut un charmant sourire qui valut tous les non du monde.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mer 23 Aoû - 1:17
    • Elle le taquinait évidemment car elle se doutait que ne pas le dire était une volonté affirmée du démon et que cela avait son importance dans son histoire, dans ce que iel était. Et elle avait parfaitement raison de plus. Halewyn et Myriem se tournèrent vers Lorindol qui entama son laborieux récit.

      C'était pour cela qu'une fois revenu d'entre les morts, l'exilé avait choisi de détruire le travail de son père, ses connaissances ne devaient pas tomber entre de mauvais mains, encore moins des mains prêtes à tout pour sauver ou tuer quelqu'un. 

      - Lorsque Rowena m'a retrouvé, j'étais dans la demeure de ma famille. J'ai détruit sous ses yeux le travail de mon père, de ses centaines d'années de recherche il ne reste rien, pas l'ombre d'une note. C'était... trop de pouvoir, trop de risque. Certaines entités, à l'instar de Vengeance ne vivent pas sur le même plan d'existence que nous, ils sont incapable de parcourir le monde tangible comme le fait Hale ou Violence, mais cela ne les rends pas moins dangereuse pour autant. Imagine une personne trop faible d'esprit pour dominer une entité, tu sais ce qu'il advient d'un corps qui déborde d'énergie noire ? La masse musculaire augmente, les os commencent à se ramolir, la malheureuse victime ne tarde pas à s'affaisser sur elle-même, et elle se retrouve à dégueuler ses organes internes et des gerbes de sang dans une bouillie infâme, dents incluses. Ses cheveux tombent par poignés au même rythme que sa peau se décolle de son crâne, la chaire nécrosée tombe en lambeau, le corps change de forme, il mute, allant jusqu'a prendre une forme grostesque. La masse informe de chair fini par se s'ouvrir en deux comme une bouche, la silhouette diforme, sanguinolante et irreconnaissable forme alors une sorte de portail entre notre monde et un plan où vivent d'autres démons.

      - Charmant et parfaitement effrayant ce que tu racontes Lorindol. Mais si je comprends bien Vengeance n'a pas de corps propre, n'avait pas de corps propre plutôt. Et les recherches de ton père concernaient le fait de pouvoir intégrer en lui la puissance du démon ?   

      - D'une certaine manière oui, ou au moins contraindre le démon à le servir.

      Quel intérêt pouvait-il y avoir à faire ce genre de choses, cela dépassait vraiment la brune pour le coup. 
      La façon de parler de l'exilé laissait pensé qu'il avait déjà pu voir ce genre de chose, mais s'il ne le précisa aucunement.

      - Il existe une phrase en bas-parler qui résume cela : Zant ya apakurizak. Un pont à suivre. Tu imagines des légions de démon comme Violence débarquer sur notre monde par un portail créer à partir d'un corps humain ou pire encore ? Des cohortes de démons aux services des titans ?

      - Dés légions ? Leur... plan est habité par tant de démons que cela ? Que veulent-ils ? Eux aussi veulent s'implanter ici ? Ils veulent prendre la place des habitants du Sékaï ?

      - Il existe une infinité d'entités vivantes au-delà de notre monde.

      Avait-elle perdu le fil conducteur pour se sentir un instant menacée, petite humaine presque normale à l'idée que des démons par légions attendaient leur heure, qu'on les laisse venir ici ?
      Le rire étouffé d’Halewyn ponctua la phrase.  Bon au moins ça faisait rire Hale, ce n'était pas si grave...  peut-être?

      Lorindol emporterait sans doute certains savoirs dans sa tombe, et cela serait bien mieux pour tout le monde. La dessus Halewyn ne pouvait qu'être d'accord. Il y avait de ces savoirs qui ne devaient pas se retrouver dans des mains mortelles 

      - vBref. Voilà le destin d'une personne mal préparée à l'assimilation d'une essence démoniaque, voilà comment j'aurais pu finir moi aussi, sans l'aide de personnes avisés. Alors si le mal qui ronge Rowena est vraiment lié à Xo'Rath, il vaudrait mieux pour elle de ne pas tenter de l'assimilé, c'est bien la dernière des choses que je tenterais.
      -Je pense qu'elle doit assimiler les magies autres que celle de Xo'Rath, celle ci je peux la contenir et l'extraire mais il faut qu'autour tout soit stable en un sens, et je ne sais pas comment l'aider à assimiler tout... pour éviter que cela ne provoque des réactions en chaine. Ce sont ces réactions qui m'inquiètent, ta magie propre a provoqué une nouvelle réaction. Ta présence pourtant ne me fait rien et n'a rien fait à Hale enfin si j'ai bien compris et même sans l'aide de Hale je doute que ta présence m'aurait été néfaste car je suis magiquement stable je dirais.  

      Néanmoins, grâce aux éléments apportés par Myriem, Lorindol comprenait mieux, il savait à présent pourquoi sa magie avait réagis avec celle que portait la guerrière. 

      - Le pouvoir de Vengeance était lié à la mort, et si tout ce qui touche à la mort est lié de près ou de loin à Xo'Rath, alors ça expliquerait la réaction qu'il s'est produit lorsque je l'ai touché.
       
      - Nous ne sommes d’aucunes façon liés aux titans Lorindol. Ce sont des fables crées de toutes pièces … Nous sommes l’anachronisme cosmogoniques. Ni dieux ni déesse n’ont prise sur nous. Nous ne partageons comme point communs que le gout des Mortels et l’Immortalité. 

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Jeu 24 Aoû - 9:15
    - Ne peux-tu envisager que la magie de la mort qu'utilise Xo'rath ne vient pas de lui ? Mais qu'il en est dirons nous le maître, le meilleur vaisseau, canal ? Que sa puissance nous dépasse, qu'être un titan c'est être une entité d'une autre envergure, d'un autre plan peut-être aussi. Les titans sont des créateurs, et des guides incompréhensibles et pourtant je vénère leur rôle de création. Mais là n'est pas la question. Pour moi la magie de Vengeance, son essence peut être proche de celle de Xo'rath, donc propice à tisser de la mana de mort.

    La magicienne n'avait pas totalement tord, la plupart des gens utilisaient le mot « titan » pour parler d'entité divine dont personne ne connaissait l'étendu des pouvoirs, tracer une belle ligne pour délimiter les pouvoirs d'un titan n'était tout simplement impossible. Aucun démon ni aucun érudit ne pouvait avoir de réponse à ce propos.

    - Des fables... et te voilà devant nous. Tu es si sûre de toi que tu serais prêt à courir à tel risque ?

    -Je suis cette fable. en abysses et en peau. Et qui dit qu’une bonne petite intervention démoniaque de masse nest pas ce que ce monde a besoin pour se débarrasser des titans ? Tu nous vois encore d’un point de vue mortel. vous nous craignez alors que nous sommes vous…

    argumenta Halewyn iel avait déjà eu une discussion similaire avec Myriem qui y songea pour le coup en souriant. L'elfe se passa une main sur le visage, conscient que le démon avait peut-être raison et qu'il existait sans nul doute des démons débordants de bonne volonté, toujours prêt à rendre service etc... mais le problème n'était pas là.

    - Hale... la question n'est pas de savoir comment je te perçois toi où tes foutus semblables, mais des risques lorsque l'on assimile quelque chose que l'on ne comprends pas.

    Halewyn posa ses mains dans son dos et alla voir à la fenêtre .

    -Justement tu viens de naitre alors n’essaye pas de comprendre trop vite … Ne me fais pas non plus
    laffront de nous comparer aux titans je te prie. Surtout que tu es l’un d’entre nous en quelque sorte désormais.

    - Lorindol est un elfe je peux l'assurer, sa magie est différente, mais son essence reste celle d'un elfe, la médecin thaumaturge le confirme. J'imagine que la différence concerne sa façon d'appréhender la magie, de manipuler la mana et de percevoir les choses maintenant mais il est tel que dans mon souvenir d'un point de vue physiologique dirons nous.

    Les propos de Myriem le rassurèrent, lui un démon ? Il ne manquait vraiment plus que ça pour égayer sa journée.

    - Je ne viens pas de naître, je suis toujours moi et je ne suis pas immortel, si tu me plantes je pisse le sang comme un autre elfe et je crève.

    - Merci d'éviter les tests.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Jeu 24 Aoû - 20:14
    Le démon ne répondit rien , se contentant de sourire. Les titans et les démons aussi saignent quand on les plante. Juste de différentes façons. Lorindol n'aimait pas ce foutu sourire que son interlocuteur affichait en permanence, il avait l'étrange impression qu'il se foutait de lui, peut-être bien que c'était cela oui... peut-être que Hale se foutait de lui depuis le début.

    - Et puis merde, qu'importe, cela n'a pas d'importance. Dire ça ne m'amuse pas, mais... les sceaux de protection et toutes ses conneries, ça ne fera qu'empirer les choses. Si j'ai bien appris un truc, c'est que plus l'on contraint une « force », plus celle-ci tentera de s'étendre. Si tu es bel et bien capable d'isoler l'éclat de Xo'Rath et ses effets, alors fais-le, mais il y a de forte chance que la saloperie en question redouble d'efforts pour essayer de se nourrir malgré tout. Quant à l'assimilation... oublie ça, c'était déjà risqué et stupide dans un cas aussi « basique » que le mien, alors dans le cas de Rowena... inutile de te faire un dessin Myriem.

    -Pour le coup je te rejoins là-dessus, les divers sceaux apposés par les Pléaides me paraissent encore plus dangereux que le mal originel, mais... je n'étais pas là quand ils ont récupéré Rowena et peut-être n'y avait-il pas d'autre solution à ce moment-là...

    Une panacée temporaire. Comme essayer de tenir une faille avec de la ficelle.

    Confirma Halewyn. Un silence songeur s'étendit un instant sur les trois protagonistes. Ou alors... la brune se demandait si Rowena n'aurait pas pu être un magnifique sujet d'étude durant plusieurs semaines pour les Pléaïdes qui vivaient pour l'étude, la découverte... Mais cela elle ne le dirait pas de peur de créer des conflits ou de remettre en cause des autorités qu'elle ne reconnaissait pas de son côté étant de Shoumeï. Elle aurait été étonnée d'ailleurs de savoir quels tests avaient été perpétrés sur sa succube favorite.

    Pour sa part, l'elfe admettait intérieurement manquer de connaissance sur le sujet, il n'avait jamais acquis de compétence dans le but d'aider une personne potentiellement impactée par la magie des titans. Lui se contentait de donner la mort, de jouer avec les démons et leurs pouvoirs, mais ce que demandait la magicienne... c'était bien au-dessus de cela.

    - Bref tout ça pour dire que j'aurais encore besoin de t'embêter Lorindol. J'ai besoin que tu fasses sciemment usage d'un don magique, peu m'importe lequel, je vais me concentrer et observer pour mémoriser ton empreinte, comment ta magie réagit. Voire même si je t'attaque en un sens magiquement, pourrais-tu répondre par ... de la magie élémentaire ? En maitrises-tu? Le souvenir de nos combats reste flou, je te l'avoue, je n'étais pas au mieux de ma forme enfin de ma mémoire.

    L'exilé hocha la tête.

    - Je maitrise deux ou trois choses, mais je ne pense pas que les attaques mentales ou la métamorphose soient utiles dans notre cas, pour le reste...
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 25 Aoû - 12:44


    - Ça vaut le coup? Assurément. Cependant, les risques ca se calcule. La méthodologie de l'aide apportée à autrui aussi. Je me permet de le vous rappeler... Nous faisons en ce moment, tous, un marathon, pas une course de fond. Si nous voulons voir la ligne d'arrivée, nous devons doser nos efforts collectifs. Vous deux, plus que les autres le savent. Si tu meurs, Lorindol, tu ne sera plus d'aucune utilité pour la jeune femme. Si Myriem te donne du mana constamment elle va s'épuiser et ne pourra plus l'assister convenablement. Et de mon côté, si je passe mon temps à refaire l'ouvrage sur ta modeste personne...

    Voilà un bon moyen de le faire rester plus que nécessaire, s'il voulait vraiment aider il allait devoir se reposer un peu pour limiter les possibles dommages encourus par une utilisation trop intensive de sa magie. Mais rester c'était courir d'autres risques. Pour le coup la brune n'était pas forcément d'accord avec son ami.e démoniaque.

    - Tu sais qu'on peut me faire confiance je ne vais pas m'épuiser inutilement, je connais mes limites sois sans crainte. Tu as à coeur de me protéger je le sais et je l'apprécie mais je suis loin d'être magiquement... faible.

    Et d'esquisser un sourire à l'attention de Lorindol, qui le savait peut-être mieux que Hale pour le coup pour l'avoir vu agir en situation de grand stress et danger.

    - Très bien, alors je vais m'asseoir dans un coin et jouer du pipeau comme un elfe des bois.
    - J'aime bien les balades .

    Elle tentait de l'humour pour faire redescendre la pression qui n'avait de cesse de toujours remonter malgré se sefforts, est-ce que ça valait la peine?

    Halewyn eut la décence de ne pas répondre qu'il pouvait jouer de son pipeau si le coeur lui en disait. Refrénant l'éclat malicieux de son regard iel resta concentré sur son discours, ignorant l’interruption. Professoral, le démon mit les mains dans son dos. Iel aurait fait un bon professeur à Magic en tant que tel. Peu auraient pu dire qu'iel singeait la posture d'Eloise.

    - Ça sera du temps que je ne pourrai plus mettre à profit à trouver une solution pour Rowena de mon côté, ou de l'énergie que je n'aurai plus pour user au profit de notre amie commune en cas de problème aigüe... Vous, mortels, pouvez être particulièrement capricieux et demandant. Si vous m'épuisez, je ne servirai plus à rien. En gros mon grand, tu es en convalescence... Vas y doucement.  

    - Malheureusement je ne peux pas rester ici. Magie ou non il y a certainement une personne ici qui appréciera de pouvoir pénétrer dans l'auberge sans risquer de prendre un rejet de magie, j'aiderai quand je pourrais.

    -Retourne chez toi alors... Proposa Halewyn. -Myriem pourra faire ses tests et je serai près en cas de pépin.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Ven 25 Aoû - 13:34
    -Je me permet de déconseiller plus que l'usage de la magie minimale  dans un avenir proche.  Interrompit Halewyn sans remord. - Tout simplement pour la même raison qu'on n'use pas d'un bras fraichement guérit d'une fracture de la même facon qu'un bras sain. Ne pas trop tirer sur mes sutures arcaniques mon cher.

    La brune fronça le nez en écoutant Halewyn, il ne l'aidait pas beaucoup sur ce coup à vouloir protéger Lorindol en un sens. Elle avait besoin d'en savoir plus de la magie de l'elfe pour pouvoir avancer et aider Rowena, l'heure tournait et sa situation était dangereuse mais d'un autre côté elle entendait bien les raisons de ses réticences.

    L'elfe ne savait plus sur quel pied danser, disons qu'il avait surtout le cul sur deux chaises. D'un côté il pouvait aider et on lui demandait de l'aide, et de l'autre on lui demandait d'y aller doucement sur la magie pour éviter tout éventuel problème.

    - Tu voulais que j'aide Rowena non ? C'était ta demande. Selon toi ça vaut le coup ?

    Enfin, le démon se détourna de la fenêtre, l'air plus vieux qu'iel ne l'était usuellement. En bas il y avait Rowena qui fumait.

    - Ça vaut le coup? Assurément. Cependant, les risques ca se calcule. La méthodologie de l'aide apportée à autrui aussi. Je me permet de le vous rappeler.../color]

    L'elfe acquiesça même s'il n'avait pas vraiment de chez-lui. La porte de sortie semblait enfin s'ouvrir à lui. Plus tôt il mettrait de la distance entre l'auberge et lui, mieux cela serait. Bien sûr qu'il finirait par retrouver la magicienne pour jouer une dernière fois le rôle de cobaye, du moins c'était ce que cela laissait sous-entendre. Après tout ce n'était là que la parole d'un assassin à qui il manquait plusieurs heures de sommeil, à ce moment l'elfe ne savait pas encore s'il allait tenir parole ou non, le fait étant que cette situation ne lui plaisait absolument pas. L'envie d'apporter son aide était peut-être bien présente au plus profond de son être, mais la manière d'y arriver était... il y avait quelque chose de malsain dans cette façon de faire, œuvrer dans le dos de la principale intéressée c'était... rien.

    - Eh bien soit, je ne vais pas insister plus avant, je reste sur mon idée que savoir comment ta magie agit est importante Lorindol mais nous verrons cela après une nuit de repos si tu veux bien .

    Pour sa part la brune ouvrait des portes et ne donnait pas d'ordre, ce n'était pas le moment selon elle et surtout, Shan et Rowena étaient présents cela signifiaient qu'ils avaient eu leur discussion et ... elle avait peur d'entendre le verdict, le choix qu'ils avaient fait pour l'avenir ou l'absence d'avenir du bébé à naître. Rien que cette pensée suffisait à lui faire renoncer à se battre maintenant et s'interposer entre l'elfe et le démon.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 25 Aoû - 18:21
    Évidemment, Lorindol ne pouvait concevoir que la prudence d'Halewyn était motivée principalement pour son bien-être. Le mortel ne pouvait concevoir toute la patiente dentelle de magie noire qui avait été utilisée...il s'était toujours considéré comme un moins que rien indigne de tout après tout, alors pourquoi il a été sujet de l'attention et de l'assistance ? Tant de questions sans réponses. Pour en revenir à nos moutons,  le démon pressentait qu'il tirerait sur sa corde manéique pour aider Rowena, ou se comprendre, ou les deux et que l'elfe ferait une connerie ou deux.

    Iel comptait sur Vengeance en fait pour le tenir relativement tranquille et accomplir sa part du marché. Et s'il se poussait? Lorindol était libre, mais il pouvait se le carrer là ou le soleil ne luisait jamais tout besoin d'assistance ultérieure. Iel ne pouvait plus se permettre de réitérer l'exploit de cette nuit. Parce que sa réelle priorité en cet instant précis était Rowena et qui sait quand elle aurait besoin de ses services. Iel devra alors être au sommet de sa forme.  

    - Nous viendrons t'y voir quotidiennement, pour nous assurer que ta convalescence aille bien. Ce n'est pas une demande... déclara le démon comme si cela faisait ordre de pacte et qu'iel avait autorité sur l'elfe.. Et sans demander l'adresse de l'assassin, iel se tourna vers la guérisseuse.  - Myriem, cela te convient ?

    - Grand bien vous fasse.

    L'elfe n'avait plus de chez lui, ce n'était rien de plus qu'une notion abstraite à présent. Il y avait bien sûr les bordels d'Eliendir et ses employées particulièrement charmantes, mais en qui il avait encore moins confiance qu'en un pacte avec une entité venue d'un autre plan d'existence.

    - Et c'est où qu'on peut te voir?

    La brune était malgré tout pragmatique et n'avait pas l'information, et au cas où Hale ferait autre chose elle voulait savoir.

    - Disons que j'ai pas d'endroit où aller, enfin si mais... J'ai pas vraiment envie qu'on se retrouve dans un bordel de Melorn pour discuter magie.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 27 Aoû - 0:15
    Sous le regard acéré d'Halewyn, Lorindol tu plusieurs choses. du genre dire qu'il préférait de loin éviter de mêlée Eliendir à tout ça, déjà qu'il lui avait laissé Violence sur le dos. L'elfe comptait bien repasser par le manoir familiale, faire un dernier tour d'adieu au passé... c'était peut-être même l'occasion de mettre le feu à l'endroit et d'effacer pour de bon le nom des siens.

    - Je reviendrais dans 24h, sauf si j'claque d'ici là.

    Il ne reviendrait pas et à l’expression d’Halewyn son mensonge n’était vraiment pas crédible

    - Menteur. Tu ne veux pas t'approcher de Rowena, mais tu va revenir demain ? A d’autres.. Demain, 8 heure , devant l'auberge

    L'elfe se contenta d'hocher la tête en signe d'approbation, se fendant même d'un sourire que l'on aurait pu définir de charmeur. Le problème ce n'était pas vraiment qu'il ne voulait pas s'approche de la belle sirène, ses motivations étaient toutes autres à ce sujet d'ailleurs, mais il n'était pas utile dans faire étalage ici et maintenant, à présent ils devaient tous reprendre leur chemin, et faire ce qu'ils pensaient être juste.

    -Et ne me fait pas faux bonds !

    Repondit placidement Halewyn sachant qu’il ne pouvait refuser.

    La brune soupira pour le coup, elle avait beau être naïve elle voyait bien qu'il ne comptait pas faire ce qu'il disait. Elle sourit néanmoins et s'approcha de lui, posant sa main sur son bras en souriant.

    - En tout cas je suis heureuse de t'avoir revu en vie et je t'en dois toujours une je n'ai pas oublié. Tu sais ou j'habite de toutes façons, je ne vends pas le Manoir pour aller ailleurs si tu repasses par Mael tu sauras où me trouver.

    L'elfe répondit simplement par une esquisse de sourire, mais c'était cependant les prémices d'un sourire véritable. Myriem était une personne remarquablement bonne, en terme de moralité bien entendu, d'une certaine manière il était son exact opposé, et pourtant cela ne l'empêcha pas d'apprécier la brune, à sa manière. Elle les quitta pour rejoindre sa chambre et se reposer un moment, elle avait besoin de reprendre ses forces et elle avait une boule au ventre, elle saurait quand Shan et Rowena reviendraient de leur balade ce qu'elle devrait faire ou pas...

    Myriem, en sortant, s'arrêta un moment et posa une main légère et fatiguée sur le bras du démon qui se retrouva aspiré dans un maelstrom qui le déstabilisa complètement. Les prunelles noires s'écarquillèrent tandis qu'iel la suivi du regard. Voulant lui emboiter le pas, Halewyn ne regara pas trop et se fracassa le nez sur le cadrage de porte...

    Aie!

    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Myriem de Boktor
    Myriem de Boktor
    Messages : 878
    crédits : 2335

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t106-myriem-de-boktor-noble-exilee-finie#326https://www.rp-cendres.com/t124-liens-tisses-myriem-de-boktor#358https://www.rp-cendres.com/t123-nouvelle-ere-myriem-de-boktor#357
  • Lun 28 Aoû - 9:09
    La guérisseuse après avoir quitté Lorindol et Halewyn se rendit dans sa chambre ou elle passa un moment. Elle attendit et finalement ce fut Rowena qui revint, sans un mot. Elle prit sa tête entre ses mains et embrassa son front. Elle inspira et l'invita à s'allonger sur le lit sur lequel elle mit une couverture sous son amie. Myriem s'installa aux côtés de la sirène et se saisit de ses mains. Rowena put sentir la magie de Myriem couler et glisser le long de ses doigts, les gouttes d'eay et l'odeur marine emplirent l'air. Elles étaient baignées par cette atmosphère fraîche, douce et apaisante.

    Myriem ne regardait plus Rowena et focalisait sa magie pour plusieurs choses. Elle envoya doucement vers Rowena l'amour qu'elle lui portait, celle-ci serait libre de se fermer à cette émotion mais elle trouvait que cela l'aiderait peut-être. Elle n'avait pas fermé son esprit de fait, laissant son esprit tenter de se concentrer sur ce que pensait la mage et pas ce qu'elle faisait. Nul mot ne serait échangé ou prononcé, ils étaient superflus. Et elle opéra dans un silence mortel.

    Cela étant fait, Myriem entoura alors la fillette d'une bulle de douceur, et elle laissa glisser sa magie de soin, sans surprise en réalité, cela fonctionna, elle put approcher l'enfant, cette forme de magie n'était agressive après tout et pourtant... Elle avait elle aussi le cœur serré et par mimétisme ou simplement à cause de sa propre nature la magicienne, la guérisseuse avait senti monter des larmes de tristesse pour cette enfant qui ne verrait pas le jour. Elle pleurait doucement, ses mains toujours accrochées à celle de Rowena et sa magie glissant en elle.

    Elle entoura l'enfant dans le ventre, la rassura, une caresse magique l'enveloppa et elle l'apaisa, ralentissant petit à petit son rythme cardiaque. Cela dura quelques minutes, nulle peur, nulle appréhension ne remonta, et finalement elle avait fait s'arrêter le cœur, il ne battrait plus et jamais cet être ne respirait l'air du Sekaï. Myriem déglutit avec peine, ses larmes glissant sur sa tunique maintenant. Elle releva la tête pour croiser le regard de la sirène.

    - Elle est partie en douceur. Mais c'est maintenant qu'il faudra être forte.

    Car le plus dur restait à faire...

    Les heures qui suivirent furent une expérience éprouvante pour les deux femmes mais un mal nécessaire.  Une épreuve douloureuse dont les deux femmes guériraient difficilement.

    L'enfant mort née était dans les bras de la guérisseuse qui venait de couper le cordon et de retirer le placenta.. Elle l'enveloppa dans un linge propre, elle irait la nettoyer comme toujours avant de s'occuper du corps de l'enfant. Rowena ne pouvait et ne voulait pas la voir et elle comprenait cela, elle ramena Rowena auprès de Shan'ael et revint dans la chambre pour la suite.

    La guérisseuse prépara donc l'enfant le reste de la nuit, priant pour elle, et gérant son enterrement, seule. Cela l'avait profondément secoué, plus qu'elle ne le montrerait, pour Rowena qui souffrait déjà tant, elle resterait souriante, mais elle portait le poids de la mort de l'enfant et ne l'oublierait jamais. Les jours suivants furent mornes mais elle se força à manger, diner avec tous comme si tout allait bien, si la vie suivait normalement son cours. Mais elle avait tué un bébé à naître pour protéger sa mère, c'est ce qu'elle se répétait. Elle avait espéré voir Lorindol après tout ça, elle voulait lui expliquer mais il avait disparu... Un jour elle le reverrait peut-être qui sait ?


    Message 8
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum