DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une naine peut en cacher une autre  - Page 2 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Casus BelliAujourd'hui à 2:03Ayshara Ryssen
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:59Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 22:11Kilaea Sliabh
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 20:30Rêve
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:29Altarus Aearon
    Une Bête AcculéeHier à 20:05Takhys Suladran
    Validation des RP de Takhys - RépubliqueHier à 16:29Takhys Suladran
    2 participants
    Aller en bas
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Lun 1 Jan - 16:05
    La Nordique l'imita, buvant à son tour le thé contenu dans la tasse portée à ses lèvres. Alaric voyait bien qu'il lui en demandait beaucoup, et malheureusement, il était nécessaire d'entendre le maximum d'informations possible pour mieux cerner le problème et voir comment le résoudre. La culpabilité de l'obliger à faire face à ses problèmes enflait un peu plus. La douleur des souvenirs, le rappel des sentiments qu'elle avait peut-être mis du temps à mettre de côté pour mieux poursuivre sa vie... Même si elle lui avait demandé de l'aide, il lui imposait indirectement de remonter tout cela à la surface, limite à se confesser, lui un parfait inconnu qui apparaissait comme un homme au rang de Mage d'État. Maintenant qu'il avait accepté de voir comment résoudre son problème, espérant avoir le savoir et les connaissances nécessaires pour y parvenir. Il était son dernier espoir, tels avaient été ses mots tout à l'heure. Il n'avait donc pas droit à l'échec. Peu importait comme cette histoire aboutira, il ne la laissera pas tomber.

    Elle reposa sa tasse et reprit la parole. Elle annonça clairement qu'elle ne voulait pas oublier le moindre détail, même si cela impliquait d'aborder des points qui dépassaient largement que le côté "sensible". Quand elle expliqua plus précisément comment s'était déroulée la séparation, Alaric s'en voulut plus intensément. Il n'aurait pas pu le savoir, mais d'apprendre dans quelles conditions s'était déroulée la séparation avec son clone. Il n'était peut-être qu'un noble aux yeux de la chasseuse, mais il comprit parfaitement ce qu'elle avait subi. À voir ses réactions, ce rappel était une souffrance. Et quand elle s'effondra sur la table, la tête entre ses bras pour se cacher de sa propre honte, Alaric plongea ses yeux dans ce qui restait de son thé, encore un peu plus dévoré par le remord quant à des questions, pourtant si nécessaires.

    "Je... je suis désolé que vous ayez à évoquer ça. Pardonnez-moi, je ne voulais pas que cela vous rappelle un passage de souffrance et de doute.... "

    Oh, il savait qu'il y avait des circonstances qu'on ne pouvait pas esquiver. Même quand on les provoquait sans le vouloir. Mais voilà, il ne pouvait pas demeurer insensible à ce qu'avait dû supporter la jeune femme jusqu'ici.

    "Un grand traumatisme peut être un facteur déclencheur, oui. Il n'y aura nul besoin de chercher le lieu où s'est produit... l'incident. Ce que vous avez raconté paraît vraisemblablement d'un des points de départ de votre situation... "

    Il la regarda, tout en passant machinalement son index droit sur le coin de sa mâchoire barbue, la grattant un peu songeur. 

    "Donc, si je résume..."commença-t-il à marmonner pendant qu'il réfléchissait." Votre partie lycan a fini par s'exprimer comme une seconde personnalité, visiblement assez forte… Vous avez découvert votre véritable nature quand vous vous êtes montrée à la surface du monde... des pressions extérieures ont fait pression et le choc que vous avez subi a dû, et cela ne reste qu'une hypothèse, très valable malgré tout, déclencher une prédisposition magique à générer un clone. Votre autre personnalité a  profité de failles pour l'utiliser et se libérer…Un souci aurait pu se produire alors, provoquant un déséquilibre entre vous et votre double. Votre état se dégrade, car votre autre "vous" doit prendre plus de mana que prévu, voire jouer une forme de sangsue, et peut-être qu'elle ne le sait même pas. Le lien qui vous unit a pu s'entremêler entre la malédiction et la magie du clonage, foutant un beau bordel. "

    Ersa était en train de jouer avec son étui cylindrique. Il observa faire. 

    "Il faut qu'on retrouve votre clone. Si c'est réellement cela, il faudra qu'elle soit à vos côtés. Je ne pourrai pas voir si mon approche est la bonne si elle n'est pas là.  "

    car il n'y avait pas que l'aspect magique qui avait du mettre le bazar en Ersa et sa double. Pour lui, avec leur personnalité différente, un abîme émotionnel avait dû se creuser et il faudra le combler en même temps que de dénouer ce qu'il nommait un noeud. 
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 2 Jan - 0:51
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    À chaque fois qu’elle prenait la parole, il restait silencieux, il notait intérieurement toutes les informations. Évidement cela ne la mettait pas à l’aise, mais cela la mettait en confiance dans le faite que l’homme la prenait au sérieux et cherchait des solutions. Ce n’était pas simple, mais qu’est ce qui l’était dans ce monde. Le fait qu’il bafouilla encore enleva un peu du fardeau de la naine, le fait qu’il s’en veuille la touchait. Elle l’écouta attentivement, l’observant de son œil dépassant. Se concentrer sur lui et son mal-être était aussi bien pour elle que pour lui. Une curiosité la poussait à essayer d’en savoir un peu plus, surtout cela lui permettait de ne pas se concentrer sur elle et ses problèmes.

    Il confirma ce que l’hypothèse de la naine, elle n’avait pas fait le lien, que ce moment avait était la fracture définitive. Elle avait l’impression qu’il marchait sur des œufs, choisissant ses mots pour ne pas la faire plonger plus. S’il savait qu’elle se mettait à sourire légèrement, c’était gentil, contrastant avec son air dur. Ersa essayé de contrôler sa respiration, faire redescendre ce qui n’allait pas en elle. Le poids qui s’était installé dans sa poitrine ne la lâchait pas, mais sa migraine n’était pas revenue. Elle le regarda se gratter la barbe et son œil à découvert croisa ce regard brun sombre qu’elle avait évité une partie de la soirée.

    L’homme s’était tu après avoir récapitulé sa vie en quelques mots. Enfin, sa vie, tout ce qu’elle avait enduré, ce qui l’avait conduite à ce moment précis. Ce qui l’avait fait autant descendre au fond du trou. Mais dans sa bouche, les mots avaient une autre valeur, comme si le sujet était lointain, irréel. Comme une hypothèse lancée au grès du vent, qui résonnait au fond d’elle. Une flamme se rallumait lentement dans son ventre, ses yeux brillaient d’espoir, un espoir créer par cet homme, ses mots et sa façon d’agir. Elle l’admirait presque, remercia les étoiles d’avoir croisé sa route, et peut être de s’être réfugié dans ses bras pour cacher ses rougeurs.

    Ersa ne savait pas quoi penser. Il observait sa main jouer avec le métal. Elle se sentait si minable à ce moment. Oui, sa vie n'avait pas été simple, oui, elle accumulait les moments étranges. Mais est-ce qu’elle était la seule. Est-ce que cet homme, qui lui faisait face, avait été épargné, elle ne pouvait l'imaginer. Son titre, ses vêtements pouvait indiquer qu'il n'avait pas connu ce genre de soucis, mais l'histoire qu'il lui avait racontée excluait sa naissance dans les beaux quartiers, un enfant de riche ne s’amuse pas à devenir le roi des voleurs. Il devait avoir gagné ses galons avec autres chose que son nom. Et puis, il changea la donne, reprenant la parole avec une proposition qui étonna la naine. Elle se releva, la bouche entrouverte par l’étonnement.

    - Qu’on… Euh … Qu’on aille, tous les deux.

    Elle secoua la tête et prit une inspiration en fermant les yeux. Elle les rouvrit sur le mage, sa main saisit l’étui pour le bloquer.

    - Pardon, vous m’avez surprise. Je n’imaginais pas que vous accorderiez votre aide à ce point.

    Elle tendit les mains et se stoppa, elle l’avait déjà mise mal à l’aise avec l’histoire de la tasse, alors l’idée de lui saisir la main pour le remercier n’arrangerait rien. Un sourire joyeux éclaira son visage.

    - Je vous suis tellement reconnaissante. J’aurais envie de vous prendre dans mes bras.

    L’idée la fit rougir légèrement, mais elle ne le cachait plus.

    - Par contre, c’est à moi de m’excuser de me laisser aller dans cet état. J'ai l'impression que vous vous torturez sur ce que je ressens et vous ne devriez pas.  La preuve est que vous arriver à démêler mon histoire. Je ne dis pas que cela ne me fait rien, mais il le faut. Et puis vous rendez tout cela moins… déprimant.

    Ersa se mit à réfléchir et vida le fond de sa tasse en essayant de ne pas penser à ce qu'elle venait de dire. Son sourire ne la quittait plus, même si la tristesse était toujours là, elle n’arrivait jamais à s’en débarrasser, juste à penser a autre chose. La joie de ne pas être seule dans ce moment l’emportait largement.

    - L’homme que j’ai croisé en arrivant, m'a dit qu’elle était arrivé il y a quelques jours en ville. On peut peut-être interroger la garde pour savoir si elle a fait parler d’elle, enfin de moi.

    Elle s’arrêta le visage légèrement hésitant.

    - Il faut aussi que j’aille me renseigner, je suis quand même en mission pour le RSAF, je ne peux pas laisser mon besoin personnel empiéter sur mon devoir.

    Et puis quelque chose lui disait que tout n’était peut-être pas si éloigné en fin de compte. Si Nora était arrivée il y quelques jours, cela correspondait avec le début des attaques de cette créature étrange, elle voulait au moins vérifié si la créature correspondait à la lycan avant de prévenir Alaric, pour ne pas l'alerter pour rien. Evidement comme elle lui avait promis, au moindre doute du lien entre les attaques d'animaux et Nora, elle le préviendrait.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Mar 2 Jan - 21:44
    Elle parut retrouver espoir, quand une lueur vive et lumineuse naquit sur la surface de ses yeux. Il se retint de sourire plus largement. Il estimait sur une bonne approche pour une possible solution, mais comme il ne jouait que de suppositions, il ne pouvait pas affirmer verbalement qu'il réussira à "guérir" la séparation qu'avait subie Ersa et son double. En même temps, il était encore trop tôt pour parler d'échec ou de réussite. Au plus profond de lui, il espérait la réussite, forcément. 

    À son souhait de l'accompagner pour retrouver son double, Ersa se redressa sur sa chaise, bouche ouverte de surprise. Alaric ne souffla pas un seul mot. Avait-il dit une bêtise ? Ou alors, c'était autre chose ? 

    "Oui, oui, vous et moi. "

    Oui, c'était bien autre chose. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il s'investisse autant pour elle. Clairement, elle n'avait pas l'habitude d'avoir autant de sollicitude de la part d'un tiers.  Et quand elle tendit ses mains pour attraper la signe, Alaric comprit silencieusement qu'elle voulait le remercier, se retenant au dernier moment. Là, il n'y avait plus de timidité, étrangement. Se sentait-elle plus à l'aise en sa présence ? 

    "Attendez qu'on réussisse, avant de me prendre dans vos bras"dit-il en se retenant de rire tout en essayant de ne pas se coller le dos à la chaise. Quelque chose le démangeait dans le milieu du dos, et il n'allait pas se gratter comme un lourdaud devant elle. Un peu de tenue voyons ! Et d'ailleurs pourquoi cela le gênait ? La sueur qui coulait encore dans son dos, c'est cela ? Ah et voilà qu'elle rougissait. Mais elle était plus à l'aise, plus détendue ? 

    "Vous n'avez pas à vous formaliser pour ça. J'avoue que je me suis fait quelques nouages de neurones, mais je n'en ai pas souffert, si cela peut vous rassurer. Je suis Shekhikh. Un de mes devoirs est de soigner. Apporter du soutien est aussi dans mes attributions.  "dit-il avec un sourire rassérénant. Et donc de remettre les morceaux en lace d'une histoire en désordre, ça aussi, c'était dans ses compétences.

    La chasseuse termina le fond de sa tasse, après quoi, elle apporta des éléments sur son double. Ou sa "soeur"... c'était du pareil au moins pour le mage.

    "Pas de problème pour votre mission. Je ne voudrais pas qu'on vienne vous reprocher que vous ne la suiviez pas en temps et en heure. Nous pouvons donc nous retrouver demain face au poste de garde de l'entrée principale. Vu la densité d'entrées et de sorties, nous aurons plus de chances d'avoir des informations sur un éventuel passage récent… Enfin, si cela vous va, bien entendu et....  "

    Une personne pénétra dans la taverne, parut chercher quelqu'un du regard et se rapprocha d'Ersa. 

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 4 Jan - 20:59
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    Ersa eut un doute dans sa façon de confirmer le fait qu’ils aillent chercher la fuyarde à deux, comme si c’était plus personnel. Elle se faisait sûrement des idées, elle avait l’impression que plus le moment passait, plus il était mal à l’aise. Est-ce que c’était dû à la proximité qu’elle avait eue ? Des choses qu’elle avait dites, comme l’envie de le prendre dans ses bras ? Elle ne pensait pas que la raison était tout simplement qu’il avait autant l’habitude qu’elle de tout ça. Il aurait pu tout simplement refuser, ou ignorer l’envie qu’elle avait lancé à voix haute innocemment. Plus une preuve de sa reconnaissance, qu’une réelle invitation.

    Comme à son habitude, enfin, c’est ce qu’elle commençait à penser, il la rassura sur ses moments de faiblesse, sur la culpabilité qu’il avait ressentie. Et son sourire réchauffa un peu son cœur meurtri.

    - Merci, rien que pour cela, vous m’êtes d’une grande aide. J’ai l’impression d’être moins… minable.

    Elle avait continué sur ce qu’elle savait, la chance qu’elle avait que sa copie soit en ville en pensant à la chance qu’elle avait de ne pas être seule pour la chercher. Même si elle devait le laisser le temps d’effectuer quelques recherches sur la créature. Elle devait aller voir les lieux des anciennes attaques pour établir le type de la créature qui avait sévi, et si la chance était toujours de son côté, ce ne serait qu’une bête perdue et désemparée. Il était en train de lui donner rendez-vous pour le lendemain, pensant à un endroit où il y avait le plus de chance d’avoir aperçu Nora, quand il fut coupé par une personne arrivant rapidement. L’autre chasseuse passa son regard sur la salle pour identifier Ersa. Elle s’approcha d’un pas décidé vers la table et son sourire ne présageait rien de bon pour la naine. Elle souffla quelques mots, plus pour elle-même que pour le mage.

    - Pourquoi il a fallu qu’il envoie elle.

    La brune se déplaça d’une démarche fluide, habituée à la chasse en terrain hostile et son regard ne quittait pas la cible. Elle se posta près de la table et lança son petit commentaire habituel.

    - Excusez-moi d’interrompre votre rendez-vous. Je vais devoir vous voler votre princesse, mais je n’y ferais pas la cour et pourrais vous la ramener.

    - Ikkrie ! Arrête avec ce genre de commentaire.

    La naine s’était relevée, mais ne dépassée pas par la poitrine de la chasseuse brune. Son regard reflétait sa colère et détournait presque l’attention de ses joues rosie.

    - On était en train de discuter sérieusement.

    - Moi aussi, la créature à recommencer. Elle est en train d’attaquer une écurie aux abords ouest de la ville. Il faut qu’on y aille, et ça a l’air d’être ta spécialité.

    - Comment ça ma spécialité ?

    - Au témoignage, on dirait une Gnoll, une grosse et très en colère.

    La naine frissonna, son instinct aurait vu juste. La créature aurait de grandes chances d’être sa louve perdue. Elle passa son regard de la brune au mage. Est-ce qu’elle devait lui dire ? Et si elle se trompait ?

    - Attends, j’arrive. Juste le temps d’enfiler quelque chose de plus adapté.

    La voix d’Ersa avait changé, rendu plus dure par la colère. Elle se dirigea rapidement vers l’arrière-salle de la taverne, ses mains commençaient à jouer avec sa tunique. Une fois l’embrasure passée, elle vérifia rapidement qu’elle était seule pour retirer sa tunique, exposant sa peau blanche. Elle signa de la main pour faire disparaître le vêtement et apparaître son armure. Le vêtement plus adapté qui séparait sa peau du cuir bleuté. Elle réajusta les sangles avant de faire apparaître de la même façon ses armes. Elle plaça son ceinturon avec son carquois, son glaive et enfin passa son arc en bandoulière.

    - Ne vous inquiétez pas, c'est la mission qui la rend nerveuse, d’habitude, elle est douce comme un agneau.

    Ersa ne les avait pas laissées longtemps, suffisamment pour qu’Ikkrie reprennent. Le regard émeraude restait fixé sur sa colère, si elle aurait pu la foudroyer sur place, elle l’aurait peut-être fait.

    - Ikkrie ! Tu sais que j’ai tout entendu.

    La brune s'était déjà retournée pour partir à toute vitesse en riant. La rouquine se pinça l'arête du nez en fermant les yeux. Ersa se demandait s'il y avait eu une journée ou Ilkrie ne l'avait pas fait tourner en bourrique depuis qu'elles se connaissaient. Enfin, quand ce n'était pas Ikkrie, c'était Arya. Elle ouvrit les yeux pour les poser sur mage, légèrement gênée par les mots de sa collègue.

    - Excusez la, elle a un léger souci avec le respect et l'autorité. Bon, je vais…

    Ersa s'arrêta, un petit rire nerveux éclata et disparut aussi rapidement qu'il était arrivé.

    - J'ai été surprise que vous vouliez m'accompagner pour retrouver mon double. Et là que je sais où elle se trouve, je ne peux vous le demander. Il y a de grandes chances que la créature qui attaque les animaux de votre ville est sûrement…

    Ersa passa sa main dans sa chevelure pour se gratter l’arrière de la tête.

    - Et bah, moi. Je ne peux pas vous demander de vous embarquer là-dedans. Je ne sais pas les risques que nous allons prendre. Je ne sais pas comment cela va se passer.

    La naine redescendit son bras pour coincer ses pouces dans son ceinturon, son regard se posa sur la porte. Elle devait y aller, il était l’heure de se retrouver. Mais au final, est ce qu’elle était prête pour cela.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Ven 5 Jan - 14:09
    Une autre chasseuse, à ce que put en déduire l'humain, par la tenue qu'elle portait et surtout, parce qu'elle connaissait Ersa en percevant le grommellement à voix basse de la jeune femme quand elle vit sa comparse venir à leur table. Sans détour, elle annonça directement la raison de sa venue vers eux deux. À ce qu'elle balança, Alaric haussa un sourcil. Qu'est-ce que cette donzelle s'amusait à faire là ? Hum, sans doute une vieille plaisanterie entre elles, sûrement. Il préféra rester dans le silence, estimant ne pas devoir intervenir. Il regardait donc simplement l'échange. En tout cas, si c'était un amusement bon enfant pour la dénommée Ikkrie, ce n'était clairement pas du goût de la naine, qui s'était levée de sa chaise pour lui faire face, le ton porté par un début de colère vibrant dans sa voix… Bien sûr, si l'on pouvait réellement parler de lui faire face, en termes de hauteur. 

    En tout cas, Ikkrie n'était pas venu pour parler du beau temps ensoleillé reikois. Alaric écouta attentivement les révélations sur l'attaque d'une "Gnoll" dans une écurie se trouvant sur les abords ouest de la ville.

    Une grosse Gnoll... Il darda son regard sur Ersa, qui n'avait pu s'empêcher de frissonner, avant de se rendre non sans précipitation vers l'arrière-boutique, laissant sa collègue en seule compagnie du Mage d'État. Elle se permit de rajouter une petite couche d'ailleurs, alors qu'Ersa revint, totalement changée, parée et armée pour une rude chasse.  Magie d'invocation, songea Alaric. Bien pratique pour ne pas se trimballer mille et une choses dans les mains ou dans un sac... Hum, il devrait songer à apprendre ce genre de sortilège, pour avoir plus de facilités dans ce qu'il faisait au quotidien. Il était étonnant qu'il n'ait pas songé plutôt d'ailleurs. Son côté manuel sans doute. Bon, l'heure n'était pas à ses possibles idées d'apprentissages magiques ! Il y avait Ersa qui était préoccupée par son histoire là. Les deux femmes ne manquèrent pas de se brancher une nouvelle fois, avant qu'Ikkrie parte comme elle était venue en riant, contente d'avoir asticoté la naine. Cette dernière s'excusa pour elle d'ailleurs. 

    "J'ai cru comprendre..."Dit-il sans ambages. Puis, il se leva, laissa un pourboire pour la table. "Et s'il s'avère que cette créature soit votre double ? Vu que j'ai accepté de vous aider, et que cela reste un problème magique, cela reste dans mes cordes. Je suis un Mage d'État, mais je m'implique sur le terrain quand cela est nécessaire… Même si je ne suis plus en tenue de gratte-papier. "Marmonna-t-il en regardant sa tenue. Guère adéquate pour une virée dans une écurie. Il lâcha un petit rire gêné. "Bon ! Tant pis. Je ferai avec. J'ai accepté de vous aider, ce n'est pas pour faire marche arrière maintenant, plus encore qu'on ait une occasion qu'on ne peut rater. Je sais qu'il y a des risques, faudra faire avec. "

    Il leva sa main, l'ouvrit et appela la poussière ambiante à s'agglomérer en une petite boule grisâtre une fois qu'elle forma une sorte de petite sphère pierreuse. 

    "Je ne suis pas totalement dépourvu de moyens non plus"fit-il avec un petit sourire. Il déposa sa petite création sur la table et reprit. "Allons donc, ma chère. Rejoignons cette écurie"




    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 6 Jan - 13:48
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    Si l'arrivée d'Ikkrie avait dérangé le mage, Ersa n'en avait vu presque aucun signe. Elle était heureuse qu'il ne soit pas rentré dans ce jeu de la brune, même quand elle s’était absentée. Elle pensait qu'il chargerait sa collègue à son départ, mais même là, il n'y avait rien rajouté. Il était surprenant, combien de ses collègues se serait insurgé devant le comportement de sa collègue, combien aurait juger le cas de la naine farfelue. Et au lieu de tout ça, il était resté silencieux, ce qui avait eu l'air de plus attiré son attention était son changement de tenue. Elle imaginait qu'il émettait des hypothèses sur sa façon de se changer, cette réflexion plus celle d'Ikkrie dérapèrent sur d'autres images qui calmèrent sa colère, attisant sa timidité et légèrement ses couleurs. 

    Elle lui expliqua la situation, essayant de ne pas l'impliquer dans les risques, espérant presqu'il refuse pour l'accompagner. Et c'est ce qu'il fit, il lui confirma qu'il s'était engagé auprès d'elle pour l'aider et qu'il ne fuirait pas. Ersa ricana quand il qualifia sa tenue de gratte-papier, elle l'avait agressé dans une bibliothèque, l'armure l'aurait peut-être plus étonné à ce moment-là. Elle ne put s'empêcher de reprendre cette phrase déjà prononcée deux fois, et comme les fois précédentes avec un ton différent. 

    - Vraiment plein de surprise.

    L'idée d'aller affronter une lycan folle sans armure en aurait fait fuir plus d'un, même beaucoup de ses collègues du RSAF ou de ses anciens du Berceau, enfin ceux qu'elle se rappelait de cette période. Il lui fit un petit tour de magie de terre, lui montrant qu'il ne serait pas désarmé, mais la naine s'en voulait toujours de l'exposer à des risques sans protection. Il posa l'objet créé sur la table en lui souriant. Elle se figea quand il l'appela ma chère, c'était la première fois qu'il était familier avec elle. Elle rendit son sourire timidement et se rapprocha de lui, une ébauche d'idée en tête. Elle se plaça à côté de lui et le détailla de haut en bas. Son sourire s'élargit. 

    - Si vous n'êtes pas allergique au poil, j'ai peut-être une solution.

    Elle refit le signe de sa main, une armure de cuir renforcé de petite bande d'acier apparu sur la table. Le cuir n'était pas tout jeune, mais entretenu et les bandes d'acier présentèrent plusieurs marques de mauvais traitements. Ersa en avait toujours pris soin, de cette armure, même si elle ne pouvait plus se transformer. Elle lui désigna de la main.

    - Tenez, elle devrait vous aller et à était prévu pour être assez facile à porter. Elle doit sentir un peu la hyène, je vous préviens. 

    Elle ricana et garda son regard dans celui du mage. Le facile à porter était pour une louve d’un quintal, elle espérait que cela pourrait aider le mage.

    - Plus sérieusement, c'est mon armure quand j'étais sous mon autre corps. Je devais être légèrement plus grande que vous. Elle est prévue pour pouvoir être adaptée rapidement à ce corps plus petit. Ne touchez pas à ces sangles si vous ne voulez pas vous retrouver le ventre q l'air. Je vous laisse aller l'enfiler et vous pouvez m'appeler pour les réglages.

    Elle le vit partir dans l'arrière-salle avec l'armure, ne quittant pas ses yeux l'embrasure de la porte au cas où. Elle s'était imaginé l'entendre jurer, qu'il mettrait du temps. Mais elle s'était trompée, encore prise dans les préjugés de son poste. Il revint équipé, l'armure quasiment ajustée à sa carrure. Ersa ne détacha pas les yeux de l'homme qui revenait, autant voir son armure sur quelqu'un d'autre lui paraissait étrange, voir l'homme qu'elle avait agressé à coup de carnet dans une armure l'était tout autant. Elle se mit à rougir en prenant conscience qu'elle aurait déjà dû détourner les yeux il y a plusieurs secondes et tourna la tête vers la sortie.

    - Ça vous va bien, vous me cachez encore beaucoup de surprise ? Je m'étais presque attendu à vous voir revenir pour demander un mode d'emploi.

    L'humour pour détourner sa gêne, une technique qui ne marchait pas souvent, voir jamais, mais bon, il fallait bien tenter quelque chose. Ils n'avaient plus qu'à prendre la route jusqu'à cette fameuse écurie pour retrouver les trois chasseurs qui devaient être sur place. 




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Mar 9 Jan - 17:43
    Il ne manqua pas de sourire à son petit compliment. Au ton, elle paraissait encore découvrir qu'il était capable de bien des choses. Ou alors, comme il en était plus persuadé, elle semblait.... Non, il se faisait des idées.  Il lui sourit simplement et humblement. Il ne faisait rien d'extraordinaire pourtant, il n'était qu'un simple mage d'Etat. Il était certain qu'elle était bien plus emplie de surprises que lui. Elle était chasseuse, donc capable de certaines compétences que lui ne pourrait jamais posséder. En parlant de surprise, elle lui en fit une en se rapprochant de lui et le détaillant de la tête au pied. 

    "Aux dernières nouvelles, non."

    Elle lui fit un sourire et fit  apparaître une armure de cuir aux bandes de renforcement en acier. Il s'en rapprocha, la détaillant déjà du regard.  

    "Qui est pleine de surprise pour le coup ? "fit en souriant en tournant légèrement la tête vers la jeune femme. 

    Il se permit de poser la main dessus, pour sentir sous sa paume le cuir. Il était rugueux et robuste au toucher. Il voyait qu'elle avait un petit vécu, mais elle était parfaitement entretenue. Son nez le percevait d'ailleurs, ce mélange d'huiles pour le nourrir et l'assouplir comme de la sueur qui avait imprégné les fibres les plus profondes. Cela lui rappelait certaines missions. 

    "Je pourrai difficilement dire qu'elle sent ce genre d'animal. Je n'ai jamais posé mes narines sur sa fourrure. "rit-il, avant de la saisir avec ses deux mains. "Je pense que je vais réussir à me débrouiller. Et si on vient à voir le gras du ventre, j'appelle au secours. Le but d'une armure est de protéger non ? Pas de jouer les danses du ventre. "Encore une petite pointe d'humour de sa part et hop, il s'en fut dans l'arrière-boutique. Chose certaine était que la version lycan de la naine devait être sacrément grande. Il comprenait mieux pourquoi elle se sentait un peu mal dans sa peau, de plus pouvant prendre sa forme véritable. Pour l'instant. Il trouvera la solution et aidera Ersa et sa clone à dénouer ce qui bloquait leur lien. 

     Il ne mit guère de temps pour revenir avec une armure assez bien ajustée. Il confia son autre tenue au tavernier, lui demandant de la garder jusqu'à son retour et d'en prendre bien soin. Il lui laissera une petite prime s'il la retrouvait comme laissée à l'instant. Par contre, elle avait bien vu les joues colorées de la chasseuse. Il fit comme s'il n'avait rien vu. 

    "Je suis Mage d'Etat, mais comme tout Reikois de base, j'ai fait mon service militaire obligatoire. J'avoue que j'ai ragé mentalement au début de la manipulation de certaines sangles, mais après, c'était enfantin à régler. Bien, allons vers cette écurie. "

    Le temps pourrait jouer contre eux.... Ils ne mirent guère de temps à arriver sur zone. Des chasseurs étaient déjà sur place, pour essayer d'évacuer la zone. La milice locale avait déjà cerné les écuries. Ca paraissait si calme à l'intérieur, contrairement au brouhaha de la petite foule de curieux, d'inquiets ou de prétendus "héros" qui voulaient déterrer la bête de sa cachette. 

    Alaric se rapprocha doucement de l'entrée, suivi d'Ersa. Un des gardes leva sa main pour le stopper. 

    "On ne passe pas, y a une bête terrible qui se terre. Vous voulez servir de repas ? On a évacué les chevaux, heureusement, mais pas pour fournir un autre menu à défaut du premier. "

    Il aurait continuer si Alaric n'avait pas pris la parole pour décliner son identité et jouer de son titre. Il avait oublié son insigne.... Au vue du ton autoritaire de celui qui se dressait en face de lui, il comprit qu'il avait réellement affaire à un Mage d'état, sans chercher plus. Ouf, songea alors l'humain, il était tombé sur le bon bougre qui ne lui prendra pas la tête. Il expliqua qu'il accompagnait Ersa, qui avait été appelé par ses pairs pour régler les soucis du monstre dans l'écurie. 

    Il la regarda par après. 

    "Bien, on entre ici dans ce qui touche à votre domaine de compétence. Voyez ma présence comme une aide, un renfort, qui appliquera vos consignes. Je ne voudrai pas compromettre cette mission qui est la vôtre"
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 10 Jan - 22:37
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    L’homme lui retourna le commentaire de la surprise et elle ne put s’empêcher de sourire.

    - Je n’ai jamais dit que je n’en avais pas en réserve. 

    Il avait saisi son armure en lâchant une blague sur les fameuses sangles à ne pas défaire.

    - L’un n’empêche pas l’autre. Une petite danse du ventre pour distraire l’ennemi et quand il rit, on le frappe. Il faut savoir tirer parti de chaque avantage.

    Il était revenu équipé, et avait réagi à son compliment, heureusement pour elle, il n’avait pas relevé son regard prolongé ou sa teinte changeante. Parfois, elle oubliait l’existence du service militaire, peut-être parce qu’une partie des civils n’arrivait pas à se défendre contre certaines menaces. Parfois, elle se demandait ce qu’aurait donné sa vie hors de l’armée, loin de l’action et de la chasse. Est-ce qu’elle en serait arrivé à ce moment quand même ?

    Elle se lança à sa suite, traversant rapidement les rues de Kyouji. Ses mains tremblaient, la migraine commençait à revenir, elle avait presque des vertiges. Chaque pas l’a rapprochée de son double, la rapproché de la fin de son calvaire, enfin, elle l’espérait. Les doutes sur ce qu’il adviendrait d'elle refaisaient surface. Comment se passerait la réunification des deux personnalités ? Est-ce qu’elle fusionnerait ? Est-ce qu’une des deux disparaîtrait ? La peur forma une boule dans son ventre qu’elle n’arrivait pas à faire disparaître.

    La vision de son équipe la rassura un peu, juste trois chasseurs qui avaient écouté son conseil. Ils s’étaient organisés avec la garde locale pour créer un cordon autour de l’écurie. Ersa entendait le bruit de la foule, qui voulait chasser cette bête comme n’importe quelle autre créature. Si seulement ils savaient à quoi, ils avaient à faire, qu’aucun d’entre eux n’auraient une chance contre elle dans cette écurie. Un des gardes essaya de les arrêter, d’empêcher les nouveaux fous de s’approcher de l’endroit. La présentation du mage suffit à faire taire le garde qui faisait son travail.

    La naine avait déjà l’esprit ailleurs. Par habitude, elle tendit l’oreille, essayant d’avoir des brides de sons venant de l’écurie qui passait si calme. Des bruits de respirations bestiales, de mastications morbides. Elle se figea au côté d’Alaric, cela devenait concret, elle devrait faire face à celle qui avait failli la tuer, celle qui lui avait brisé les cotes et le nez. Ses yeux fixés la porte de l’écurie, n’arrivant pas à se concentrer sur autre chose. Ses mains tremblaient légèrement, par réflexe, elle les cala contre son armure.

    La voix de l’homme la sortit de sa torpeur, elle n’était pas seule et cela la rassurait. Elle fixa les yeux bruns du mage avant de prendre une inspiration. Elle devait se reprendre, avancer, ne pas s’abandonner à ses émotions. Cela ne l’aiderait pas.

    - Euh… Mon domaine de compétence. C’est mon premier Lycan, mon premier clone fou. Est-ce que je dois lui parler ? L’affronter ?

    Ersa prit son visage entre ses mains et secoua la tête. Elle était complétement perdue, ne savait pas du tout comment s’y prendre.

    - J’imagine qu’essayer de la soumettre ne sera pas la solution. C’est un affrontement perpétuel qui nous a menées là. Je vais entrer, voir s’il y a un moyen de la raisonner. Resté à proximité, au cas où cela dégénèrerait.

    Elle reprit une inspiration, posant sa main droite dans son carquois, caressant les plumes de ses flèches pour se donner du courage. Elle avança d’un pas et décida de se rapprocher des autres chasseurs pour commencer.

    - Je vais y aller, rester à distance. Essayer de ne pas arriver au corps-à-corps avec elle. Et surtout…

    - Oui, le RSAF la veut en vie.

    Ersa soupira, Ikkrie avait raison, l’équipe connaissait l’enjeu de cette chasse. La naine s’avança, le corps tendu par les risques et la peur. Chaque pas alimentait sa migraine, chaque pas créer un écho qui arrêtait son cœur. La porte s’avançait, sa vue se troublait. L’odeur de la mort, du sang s’échappait des lieux et lui donnait presque la nausée. Sa main caressait la poignée de son glaive, hésitant à le sortir au cas où. L’ouverture n’était plus qu’à quelques centimètres. Elle passa sous le porche pour découvrir un spectacle macabre, les soldats avaient réussi à évacuer presque tout les chevaux, sauf un qui servait de repas. La Hyène de quasi deux mètres se releva, le sang maculé son pelage, gouttait de sa gueule entrouverte. L’air siffler entre ses crocs et ses yeux d’or brûlait d’un mélange de folie et de haine. La naine porta sa main à sa tempe qui pulsait de douleur.

    D’un coup, la Gnoll se lança, réduisant la distance entre elle et son double en quelques instants pour planter ses griffes dans l’épaule de la naine et la plaquer contre le mur. Ersa grogna de douleurs, refusant de hurler. Elle passa ses mains sur le poignet de Nora pour essayer de la retenir, plongeant son regard dans celui de la louve. Elle essaya de parler, la douleur bloquer sa mâchoire.

    - Nora. Cela tient toujours. Reviens. Je te laisse la place. Juste fait taire cette douleur qui me vrille le crâne à chaque instant.

    La louve sembla hésitée, une ombre passa dans son regard, comme si un éclair de lucidité était apparu puis reparti instantanément. Ersa se sentit reculé du mur, les griffes de la louve toujours plantée dans son épaule. Le sang commençait à couler sur le cuir bleuté. Dans un grognement sourd, la louve resserra sa prise et arma un geste lent. Son bras se déplia violemment, expulsant la naine hors de l’écurie sur plusieurs mètres. Ersa roula dans la terre finissant sa course contre une botte de foin, elle se releva en grognant. La Gnoll sortie de l'écurie pour se jeter en direction du mage.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Sam 20 Jan - 16:12
    Alaric s'en voulut sur le coup de la mettre ainsi au pied du mur. Peut-être qu'il aurait dû la consulter plus intensément, parler un peu mieux de la stratégie à mettre en place... Mais le monstre qui se trouvait dans l'écurie était une partie d'elle et ne pouvait guère attendre d'être sous contrôle. Il représentait un danger pour la population du quartier. De plus, Ersa connaissait sa moitié largement mieux que lui. Lui, il ne se confrontait qu'à des suppositions. Même si la situation était très particulière, il n'avait pas les compétences d'Ersa. Même si elle avait des doutes sur ce qu'il lui imposait en évoquant son domaine de prédilection qu'était la chasse et donc cette situation, il ne doutait pas de ses compétences. Restait juste à trouver le moyen de convaincre la créature d'être… "raisonnable" ?

    "J'ai été un peu abrupte sur mes dires, veuillez m'en excuser. Mais ne doutez pas de vos capacités. "

    Et puis, elle n'était pas toute seule en cas de dérapage. Il y avait les autres chasseurs, dont Ikkrie qui avait encore trouvé un malin plaisir à couper les dires de la naine pour terminer sa propre phrase.

    "Elle demeurera en vie, oui"confirma-t-il, essayant de rassurer au mieux la chasseuse. Puis, Ersa s'avança vers l'écurie, jusqu'à y pénétrer. Alaric la perdit un peu de vue. Après quoi, tout se précipita. D'abord, il y eut un bruit de lutte, avant d'entendre la voix d'Ersa... ça se passait mal ! Alaric se retint d'intervenir, avant de voir Ersa projeter dans les airs, hors de l'écurie, roulant sur le sol, avant de rencontrer une botte de foin. Alaric était sur le point de la rejoindre au pas de course quand sa moitié monstrueuse surgit de l'écurie. Les gardes et les chasseurs réagirent en cri et en jurons. Le mage tourna sa tête vers l'entrée du bâtiment, écarquillant les yeux en contemplant la Gnoll à la taille impressionnante. Et d'un coup, la créature se précipita dans sa direction.

    Alaric, les muscles crispés par la surprise, se voyait déjà se faire écharper par la grande Hyène. Il sut saisir sa magie avant qu'elle ne se jette sur lui, levant le sol pour former une sorte de gangue solide et épaisse pour l'enfermer en son sein, hormis la tête. S'assurant que cette prison improvisée soit assez solide, il recula de quelques pas vers Ersa, non sans quitter le monstre du regard. Bon et maintenant ? Essayer d'arraisonner ce double en furie ? Il était venu pour cela non ?

    "Pardonnez-moi pour cet acte, Nora, mais c'est nécessaire, pour le moment. Je suis venu avec Ersa. Elle m'a narré ce qui s'est passé entre vous et elle, et aujourd'hui, elle en subit les conséquences. Je suis sûr que, vous aussi, vous ressentez la même chose qu'elle, malgré la satisfaction d'avoir acquis votre liberté. Mais est-ce que cela en vaut le prix ? Vous êtes victimes toutes les deux d'un déséquilibre suite à un clonage non volontaire. "

    Il tourna sa tête vers Ersa, sourcillant de la voir blessée.

    "Si on ne résout pas ce problème, cela finira par achever Ersa et vous avec. Vous êtes toutes les liées. Si elle meurt, vous mourrez aussi. Je sais que vous n'êtes pas elle et qu'elle n'est pas vous… Vous êtes différentes, mais vous vous complétez en même temps. Il ne tient qu'à vous deux de comprendre cela et d'avoir une forme d'acceptation... "

    Il doutait de la portée de ses mots, surtout qu'il retenait la Gnoll prisonnière contre sa volonté.

    "Je sais que vous êtes prisonnière là, à cause de moi, mais c'était pour éviter que vous vous blessiez, ou que vous blessiez d'autres personnes, le temps que vous m'écoutiez. "

    Il recula jusqu'à se rapprocher d'Ersa et de poser sa main sur son bras, juste en dessous de son épaule blessée, pour essayer d'évaluer les dégâts et d'entamer un début de soin magique, le temps de voir comment la Gnoll réagira à tout cela...
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 21 Jan - 23:29
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    La pensée qu’elle était vraiment ridicule lui traversa l’esprit. Elle cherchait Nora depuis bientôt six mois, avait accentuer les recherches depuis que sa santé se dégradait et maintenant qu’elle l’avait enfin, elle était perdue. Elle savait que les retrouvailles n’allaient pas être autour d’une tasse de thé, une fleur à la main et le tour était joué. On parlait d’un esprit prisonnier depuis trop longtemps qui par la fureur envers son autre partie. C’était tellement visible que le mage s’était excusé d’avoir dit la vérité.

    Ersa avait essayé de se reprendre, de trouver la solution pour résoudre son problème et le seul qui s’était imposé était d’entrer seule dans cette écurie pour faire face à celle qu’elle redoutait tant. Et le résultat avait été concluant. Elle avait fini par un vol plané, atterrissant dans le foin, l’épaule en sang. Elle s’était relevée en grognant, sentant une colère montée en elle, mais même cette colère n’était plus la même sans la louve, moins profonde, moins explosive. Parfois, elle avait l’impression de ne pas avoir changé de leur séparation, parfois, elle avait l’impression de n’être qu’un écho incomplet de sa véritable personnalité.

    Elle vit la louve se jeter sur Alaric, son cœur se mit à bondir dans sa poitrine, la peur pour le mage envahissant son corps. Dans quoi elle l’avait embarqué, c’était son problème. Elle commença à s'élancer, mais le pouvoir du mage surpris les deux côtés de cette naine complètement perdue. Ersa comprima son épaule en écoutant les paroles du mage qui reculait vers elle.

    Dans un premier temps, Nora mit quelques secondes à comprendre ce qui lui était arrivé. Avant de se mettre a hurler de rage, essayant de se débattre comme une folle, allant jusqu’à essayer de mordre la prison de terre qui la bloquait. Tous ses mouvements transpiraient la sauvagerie, la folie et on ne pouvait pas imaginer comme ça qu’à l’intérieur se cache une naine presque civilisée. Ses iris dorés ne reflétaient désormais aucune autre lueur que celle de l’animal. Elle sembla légèrement se calmer quand le mage l’appela par le prénom qu’elle avait choisi. Est-ce qu'Ersa s’en était souvenu et la considérait comme autre chose qu’un monstre ? Les mots qu’il utilisa refirent émerger une partie de son esprit, sa folie commença à reculer.

    Ersa commençait à rapprocher, le sang visible sur le plastron de cuir bleu. Ses mains avaient quitté sa blessure pour rejoindre ses tempes, la douleur se lisait sur son visage. Ses yeux émeraude avaient du mal à rester pleinement ouverts. Cela appuyait comme il faut les mots du mage sur la fin prochaine de la naine.

    - Nora, je t’ai fait une promesse. Mes mots n’étaient pas sans valeurs. Je te laisse ma place, juste libère moi de cette douleur.

    Le mage se posta près d’Ersa et elle essaya de dissimuler la douleur qui serrait son crâne comme un étau. Le soigneur commença à inspecter la blessure de la naine, faite par ses propres griffes. Elle ne quitta pas les yeux de la louve. Une petite lueur familière s’était animée, cohabitant avec ceux de la folie animale. Le soin se diffusa, mais n’eut pas le temps de stopper le sang qui s’écoulait. Sans vraiment s’y attendre, dans un soupir las, les yeux de la hyène se révulsèrent. Son corps fut pris d’un tremblement, sa tête s’effondrant en arrière. Ersa repoussa le mage pour se jeter sur la prison de pierre.

    - Alaric, il faut que tu brises ton sort, qu’on la ramène dans la grange en urgence.

    Dès que le mage rompit son sort, Ersa essaya d’attraper la Gnoll par les bras pour la tirer jusqu’à la grange, aidé par le mage et Ikkrie qui les rejoignit rapidement. La blonde souffla sous l’effort et ne put retenir un commentaire, comme à son habitude.

    - Putain, faudra lui dire de faire un régime, à la soupe de légume pour les six prochain mois, la rouquine.

    Même dans ce moment tendu et sérieux, elle n’arrivait pas à retenir son envie de se moquer de la naine. Pendant qu’il l’emmenait, le corps de la hyène se tordait dans tous les sens, craquant de façon horrible. Autant pour quelqu’un qui ne s’y connaissait pas, cela pouvait être terrifiant, autant pour la naine et l’autre chasseuse, c'était presque habituelle, cette sonorité morbide de l’annonce de la transformation de lycanthrope.

    Une naine peut en cacher une autre  - Page 2 Xvrjog

     Le pelage commençait à disparaître quand ils atteignirent l'abri visuel de l’écurie. Sa taille avait déjà diminué pour se rapprocher de celui de la naine. Sa crinière s’était détachée pour redevenir une chevelure rousse flamboyante. Ersa dépose son double qui se tordait de douleur sur la paille contre un mur de bois.

    - Ikkrie, ramène moi une couverture.

    - Tu ne veux pas…

    - Tout de suite!

    La naine avait hurlé ses mots, la colère l’emportait alors qu’elle en avait marre de ses commentaires, surtout qu’elle imaginait que cela impliquerait ce qu’il se passait et le mage. La chasseuse ramena le tissu pour qu’Ersa la place sur le corps de la louve. Ils attendirent quelques instants, avant que la petite chose arrête de bouger sous la couverture. Ersa s’approcha lentement de son clone.

    - Nora, ça va ? Est-ce que tu es prête à discuter ?

    Ikkrie avait sorti sa dague de son fourreau au cas où, et tout était parti trop vite pour eux. Nora avait repoussé la couverture pour rouler, invoquer un pic de glace. D’un geste rapide, elle avait pris appui sur le mur pour se jeter sur la blonde et planter son pic sous les cotes du côté droit. Les deux n’eurent pas le temps de tomber au sol, qu’Ersa récupéra la dague d’Ikkrie et plaqua Nora au mur, écrasant sa gorge avec son avant-bras, plaçant la pointe de sa lame sous le sein de la rousse. Si Alaric ne l'avait pas encore remarqué, il pourrait voir le corps de Nora dans son intégralité. Sa transformation, qui avait dû la prendre à l’improviste, avait complètement déchiré toute trace de vêtement, à son retour à la forme humaine, elle se retrouvait nue comme un ver. Exhibant sa peau blanche et ses cicatrices. Sa poitrine se soulevait à chaque respiration, la pointe d'acier mordait sa peau à chaque nouvelle inspiration. Une goutte de sang dévala le long de son ventre, décorant d’un trait rouge la pâleur de son derme. Le sourire sauvage de Nora arborait ses lèvres, même s'il était légèrement tendu par sa difficulté à respirer.

    - Tu as toujours eu bon goût, j’espère au moins que tu t’es décoincé.

    Ersa renâcla, avant de répondre d’une voix froide, grondante.

    - Tais-toi! Alaric, emmène Ikkrie dehors. Le temps que l’on règle ça.

    Elle plongea son regard émeraude dans l’or de celle qu’elle considérait peut-être comme sa sœur plus tard.

    Quitte à souffrir, je préfère en finir tout de suite, de ma main avant que tu ne tues quelqu’un sous mes yeux.

    Sans vérifier si Alaric était parti accompagné de la chasseuse ou était toujours près d’elles.

    - Je me répète encore. Es- tu prête à discuter, à essayer de trouver un compromis entre toi et moi ?

    - J’ai le choix, peut-être ?

    - Tu l’as toujours eu, mais tu as préféré me casser le nez et les côtes.

    - Oui, mais cette fois je suis revenu pour te retrouver, pas pour te tuer et tu m’accueille comme ça. Lâche-moi.

    Ersa eut un moment de doute, Nora en profita pour utiliser sa force supérieure et faire basculer sa sœur. La dague vola sans qu'aucune n'essaye de la récupérer, elle était paralysée sans vraiment comprendre la raison. Leurs regards étaient bloqués sur le plafond, avant de sombrer dans l’inconscience. Elle n’avait même pas remarqué qu’elles voyaient la même chose, exactement la même chose. Peut-être qu’elle découvrirait que quand leur sang s’était mélangé, elle avait fusionné, cohabitant dans le même corps avant de perdre connaissance.

    Le mage pourrait découvrir le corps principal d’Ersa. Malheureusement pour lui et sa timidité, c’était celui de Nora, qui était étendue, nue sur le sol. Le reste de leurs diplomatie devra se dérouler dans leurs monde intérieur, dans cette pièce au pilier qui avait hanté les cauchemars de leurs deux personnalités et servit de prison à Nora pendant des années.

    Une naine peut en cacher une autre  - Page 2 Rmewie




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Ven 26 Jan - 17:19
    La Gnoll avait bien essayé de se démener pour se libérer de sa prison de terre, avant d’en quelque sorte se calmer et écouter les paroles du mage. Alaric n’était pas certain de la portée de ses mots. Mais à voir sa réaction, il semblerait que cela la touchait. Son regard devenait moins sauvage, moins hargneux. Ce fut à ce moment-là qu’Ersa intervint verbalement. Même si elle portait ses doigts à ses tempes douloureuses, elle s’était rapprochée, laissant l’humain commencer à soigner la blessure. Il était soucieux de lire la souffrance sur le visage de la Naine. Ses migraines devaient être proches de leur paroxysme, par la présence de son clone métamorphosé. Là-dessus, il ne pourrait rien faire, pour l’instant, se concentrant pour entamer un début de régénération sur les tissus de l’épaule lacérée.

    D’un œil, il surveillait la Gnoll. Nora fut soudainement prise de soubresauts, la tête tournée vers l’arrière. Que se passait-il ? Ersa se jeta sur la prison terreuse, repoussant en même temps le mage qui coupa court à sa magie, un peu surpris par sa réaction. En entendant l’injonction d’Ersa, il libéra la clone en rendant à la terre ce qu’il avait employé pour composer sa prison. Il ne contesta point les ordres de la chasseuse, vu qu’elle était le mieux placée pour savoir que faire avec sa « sœur ». Le sort d’emprisonnement rompu, le monstre fut rattrapé par Ersa. Après quoi, elle fut tirée en direction de la grange, soutenue par l’humain et Ikkrie. La collègue râla du poids de Nora. Mais l’heure n’était pas vraiment à la plaisanterie.

    Des bruits écœurants d’os se fracturant commencèrent à se faire entendre de l’intérieur du corps de la créature. Son corps se tordit de plus en plus. Alaric se pinça les lèvres : il comprit qu’il assista à la transformation de la lycanthrope. En théorie, il savait plus ou moins comment cela se déroulait. Mais entre ce qu’on pouvait lire dans des ouvrages et en être directement témoin, il y avait un fossé conséquent. Ikkrie ramena une couverture, après forte insistance de la part de la Naine. Le mage demeurait attentif, observant la scène. Pour l’instant, il ne pouvait pas faire grand-chose, que de laisser gérer Ersa avec Nora, qui avait au moins repris forme humaine. Sauf quand il crut que les choses manquèrent de déraper. Les deux femmes en vinrent aux mains. Alaric se tendit, prenant déjà contact avec sa magie, prêt à la déployer. Sous la tension croissante, il n’avait que faire de la nudité avérée de la "soeur". Tout ce qu’il voulait éviter là maintenant, c’était que les deux femmes en viennent à
    s’étriper. Car le sang coulait.

    Ersa balança une nouvelle injonction. Alaric attrapa le bras d’Ikkrie qui protesta.

     »La situation ne nous appartient pas. Faites confiance à Ersa ! Allez venez ! « 

    D’une main ferme, il empressa la chasseuse récalcitrante à la suivre. Mais il ne sortit pas
    complètement de la grange, pour espérer rester à proximité si les deux jeunes femmes ne venaient pas trouver un consensus. Le temps continua de couler dans le sable du temps… Un étrange silence s’installa. Inquiet, le Reikois prit le risque de retourner dans la grande, ne trouvant qu’un corps étalé par terre, dans la paille éparpillée partout.

    *Où est passé Ersa ? *

    Avaient-elles réussi à fusionner finalement ? Pourquoi était-ce… Nora, qui était demeuré alors ? Là, il se rendit compte de l’absence d’habits pour couvrir la nudité de la Naine. Sentant le rouge monter à ses joues, il attrapa la couverture pour recouvrir le corps de l’évanouie. Après quoi, il posa un genou à terre et posa une main sur l’épaule de Nora, pour commencer à évaluer par magie si elle-même avait besoin de soin. En tout cas, les deux femmes avaient réussi à refusionner… Mais est-ce que les problèmes étaient résolus pour autant ? Malheureusement, la réponse ne lui appartenait pas.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 27 Jan - 16:32
    image rp

    Une naine peut en cacher une autre

    Le mage avait traîné la chasseuse blonde dehors, elle ne voulait pas, mais lui et Ersa avaient sûrement raison. Elles avaient besoin d’être seule et qu’elle est sortie sa dague n’avait pas dû lui donner confiance. Elle appliqua sa main sur la blessure, s’asseyant le dos contre le mur de la grange pour se laisser glisser et s’asseoir. Pour une fois, Ikkrie ne fit pas de commentaire, même lorsque le silence tomba, et dura.

    - Vous devriez aller voir, je pense.

    Elle le regarda partir, pendant que les deux autres chasseurs s’approchaient pour la prendre en charge.

    Palais mental:

    La naine ouvrit les yeux, son regard devenu bicolore, l’ambre de la louve et l'émeraude de la naine, pour se poser sur le mage qui avait une main posée sur sa peau. Elle sentait la peau de ses doigts contre la sienne et ne put s'empêcher de sourire, le sourire typique, un peu sauvage de Nora, qui rehaussé peut être le côté fou de son nouveau regard. Ce regard qui arrivait parfaitement à tenir celui de l’homme, sûr d’elle. Elle ouvrit la bouche lentement pour lui lancer d’une voix ronronnante.

    - Bonjour vous.

    Sa voix était toujours la même, mais le timbre était différent plus chaleureux, plus assuré. Ses yeux descendirent le long du corps de l’homme pour apercevoir son armure, son sourire se fit un peu plus joueur. Elle déplaça lentement ses doigts, comme pour redécouvrir son corps, elle sentait ses mouvements redevenus fluides, agiles. L’ensemble de leurs consciences leur rendait ce qu’elles avaient toujours connu.

    -Tu n’auras plus besoin de ça.

    Elle se mit à signer, plaçant ses doigts de façon précise, rapidement, et le plastron de cuir disparut du torse de l’homme pour apparaître sous sa main. Profitant de la surprise pour se redresser, faisant tomber la couverture sur son corps, passant ses mains autour du cou de l’homme pour les rapprocher encore. Elle posa ses lèvres sur celle du Mage, une de ses mains caressa la peau pendant ce contact. Elle recula, brisa ce contact qu’elle avait apprécié. Un tumulte intérieur la reprit, pendant qu’Ersa n’en revenait pas de ce que sa sœur venait de faire.

    - Elle en avait envie, mais ne l’aurait jamais fait.

    Elle se mit à rire en se laissant tomber sur le dos, sentant la paille contre sa peau, se léchant les lèvres pour apprécier une dernière fois le goût laissée par celle d’Alaric. Elle reprit de sa voix ronronnante.

    - Tu veux venir te rouler avec moi ? Que je te retire le reste ?

    Son rire continuait en imaginant sa réaction, peut-être qu’elle allait trop loin, du moins c’est ce que pensait Ersa au fond d’elle.

    - Où je devrais te remettre ton armure pour rejoindre un endroit où ne seront pas dérangées par la garde.

    Elle signa à nouveau pour que l’armure préalablement réglée par le mage se replace sur son torse et elle se redressa en tournant le dos au mage. La couverture tomba à ses pieds sans qu’elle y prête attention et commença à reprendre ses mouvements de doigts, une tunique et un pantalon apparut, dissimulant la blancheur de sa peau. Elle se tourna dans un geste fluide pour faire face au mage. Ses vêtements épousaient ses formes, contrairement à la tenue que portait Ersa lors de leur rencontre. Elle joua un peu avec son corps, comme pour se le réapproprier.

    - Cela fait du bien de se retrouver. Et ne t’inquiète pas, elle va bien, elle cache sa timidité au fond de notre esprit.

    Elle fit un tour sur elle-même, comme une enfant avec une nouvelle robe, heureuse de pouvoir à nouveau bouger comme elle l’entendait. Avant de se figer et de se rembrunir. Elle signa à nouveau pour faire apparaître l’armure d’Ersa dans ses mains. C’était étonnant de ne pas avoir réussi a la faire apparaître sur elle directement. Elle l’enfila rapidement et dut desserrer légèrement l’ensemble, comme si elle avait pris du poids, ou du muscle. Elle soupira avant de poser à nouveau ses yeux sur le mage.

    - Petite question Alaric, comment on sort d’ici ? On ne peut pas sortir en vainqueurs levant les mains, disant la bête est morte, vous pouvez partir et ne laisser aucun corps.

    La naine fit rouler ses épaules, replaçant son armure, son regard ne brillait plus de cette lueur bestiale comme toujours. Aujourd’hui, l’émeraude était redevenue calme, quoique trahissant une légère gêne alors que l’ambre ne laissait rien paraître.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Jeu 8 Fév - 19:35
    Quand les paupières de la naine s'ouvrirent, l'humain put avoir la confirmation que ce n'était pas Ersa. Ersa n'avait pas les yeux vairons. Ces mêmes yeux qui croisèrent ceux du mage et ne le quittèrent pas des yeux. Encore rougeaud, Alaric retira sa main avant d'observer le moindre de ses gestes. Au vu de sa gestuelle, elle parut s'assurer que son corps était bien là, bien présent, que l'union avec Ersa avait bien eu lieu. En revanche, entendre la même voix que la naine qu'il avait rencontrée en premier, bien que plus volontaire et assurée, était déconcertant. Très déconcertant. En même temps, c'était son premier cas de… dédoublement lycanthropique ? Comment pourrait-il nommer cette affaire dans ses rapports prochains ?

    Ses réflexions cessèrent quand Nora reprit la parole.

    *De quoi que je n'aie plus besoin ? *

    Nora remua ses mains et ses doigts d'une façon assez précise. D'un coup, Alaric sentit un poids se réduire d'un coup sur ses épaules et son dos quand le plastron de cuir disparut pour réapparaître sous sa main. Il ne restait que sur lui une légère tunique de lin, qui put rappeler sa légèreté sur sa peau, maintenant qu'elle n'était plus comprise par l'armure légère. Il cligna plusieurs fois des yeux. Ah oui, Ersa avait la capacité d'invoquer ses objets. Logique que Nora puisse en faire aut… Il se figea quand la jeune femme laissa la couverture glisser le long de son corps, redévoilant sa nudité. Il n'eut pas le temps de détourner la tête que ses deux mains agiles se posèrent sur sa nuque pour l'attirer. Qu'est-ce...

    Elle l'embrassa. Il se tétanisa de surprise, ne luttant guère à la rencontre de ses lèvres contre les siennes. Il frissonna même quand ses doigts effleurèrent sa peau. Que dire, que penser devant pareil acte ? Son inconscient ne parut pas être contre, en tout cas… le contact se rompit. Était-ce de la déception qu'il perçut dans la seconde qu'il suivit ? En tout cas, il sentit une bien étrange chaleur monter à ses joues. Sans vraiment le vouloir, il avait porté le bout de son index et de son majeur au bout de ses lèvres, comme pour s'assurer qu'il n'avait pas rêvé. Non, il n'avait pas rêvé. Elle l'avait réellement embrassée ! Il essaya de détourner l'attention en toussotant, poing serré devant sa bouche. Ersa qui avait eu envie de ce moment et que.... Nora... et euh... Bordel ! L'entité jumelle de la chasseuse se laissa tomber dans la paille, tout en riant. Il manqua de rougir plus fortement à ce qu'elle proposa. 

    "Euh....vous... euh non... tu.. "

    Elle le rendait confus. Bon sang, il n'arriva plus à penser à tout cela...

    "Te rhabiller sera déjà un bon début... et... cette affaire n'est pas close"

    L'armure de cuir réapparut sur lui, comme s'il ne l'avait jamais quitté. Il posa ses mains dessus, pour palper les réglages. La magie d'invocation était très performante. Oui, il s'accrochait à cela, pour chasser le reste de sa cervelle et reprendre un semblant de sérieux. Il y avait eu un Gnoll géant en rogne, ici, tout à l'heure. Les miliciens et les chasseurs n'avaient pas encore de nouvelles sur ce qui se tramait au sein de l'écurie. D'ailleurs, il devait demander à Nora de se couvrir de la couverture. Il tourna la tête vers elle et… Ah, elle avait déjà ses vêtements. Il se retint de se racler la gorge, détournant le regard pour ne pas jouer le voyeur. Décidément... Clairement, Nora n'était pas Ersa. 

    "Comment sort-on d'ici ?  Déjà par la grande porte de l'écurie..."

    Réponse débile. Il eut envie de se baffer. BOn, au moins, elle avait terminé de se revêtir. 

    "Je présume que parmi les Chasseurs présents, certains connait ta.. votre.... qu'Ersa... ou toi... deveniez Lycan ? Je suis Mage d'Etat, en charge d'étufier et régler des affaires magiques... Le cas qu'il y a eu entre Ersa et toi est à classer comme un dérèglement magique"
     
    Ce qui était vrai. 

    "On va sortir, tu restes à côté de moi. J'expliquerai que tu as été victime d'une certaine forme très rarissime d'instabilité magique et que je dois encore procéder à des contrôles pour m'assurer que tout est rentré en ordre. "

    Il darda son regard dans ceux vairons de Nora. 

    "Les gens dehors n'ont pas besoin de connaître le motif exact de ce qui s'est produit entre vous deux. L'importance est que vous soyez complètes. Quand vous aurez pleinement récupérer de cette forme de... séparation. Après, il faudra que vous trouviez un équilibre entre vous deux. Je ne sais quelles conséquences vous subirez si vous veniez à subir de nouveau le problème que vous avez réussi à résoudre. "

    A ses yeux, Ersa et Nora avaient trouvé la solution. Il avait juste contribué à les orienter pour l'accomplir. Maintenant, lui, il va être bon à faire quelques paperasses. A cette idée, il en soupira. 

    "Je ne cracherai pas sur un bon verre d'alcool fort.... retournons à la taverne de tantôt."
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Ven 9 Fév - 17:17
    image rp

    Une naine peut en cacher un autre

    Dès qu’elle ouvrit les yeux, elle savait que quelque chose l’avait trahi. Elles partageaient les mêmes souvenirs, et le regard du mage n’était pas celui qu’il réservait à la naine. Mais bon, il ne l’avait pas attaqué, pas emprisonné à nouveau, il était peut-être sérieux avec sa proposition d’aide. Elle lui fit sa petite blague, profitant pour jouer avec le col de sa tunique pendant que leurs lèvres étaient jointes. Même si le mage était resté paralysé devant l’audace du geste, la louve avait bien senti qu’il n’était pas contre ce frisson sous ses doigts, la rougeur sur ses joues, ce geste innocent pour s’assurer de ce qu’il venait de se passer. Nora avait un peu arrangé les choses en lançant qu’Ersa en avait envie, en fait elle n’en savait rien. Nora n’était pas Ersa, mais à ce moment, celui du rapprochement de leurs consciences, ce n’était que deux bassins communicants, leurs souvenirs se fondait les uns dans les autres dans un méli-mélo difficile à dénouer, leurs envies subissait le même sort. Est-ce que c’est Ersa qui en avait eu envie, ou Nora ? Ou un ensemble, le fait qu’Ersa trouve le mage attirant et que Nora n’avait pas de barrière à ce niveau. Elles ne pourraient pas le dire. Et même si Ersa aurait voulu dire quelque chose, est ce qu’elle le pouvait encore.

    Elle le laissa bégayer quelques instants en retour de sa proposition et puis il arriva à se reprendre pour lui demander de se rhabiller. Le rire de la louve résonna un peu plus avant de se calmer. Elle lui avait rendu son armure et avait juste laissé siffler entre ses dents en se relevant.

    - Mignon, mais pas drôle.

    Elle s’était rhabillée rapidement, trop peut-être. Elle aurait peut-être dû essayer de faire profiter le mage d’état du spectacle. Où elle l’aurait énervé, pour lui, le travail n’était pas fini, elle aurait encore la chance de jouer avec lui, enfin, elle l’espérait.

    La petite louve gloussa quand il lui indiqua comment sortir, comme s’il avait fait un trait d’humour. Elle ne le lâchait plus du regard, l’écoutant attentivement.

    - L’équipe connaît ma race, et sait que c’était moi qu’il y avait des chances que ce soit moi que nous devions chasser.

    Elle ne put s’empêcher de frissonner à l’évocation d’une instabilité magique. Est-ce que les gardes essayeraient de surpasser le mage d’état pour la coller derrière les barreaux pour la sécurité, cela faisait trois nuits qu’elle faisait du tort au citoyen, même si elle n’avait attaqué que des animaux.

    - J’espère qu’ils n’essayeront pas de m’enfermer quand même.

    Elle baissa les yeux un instant avant de retrouver ceux du mage. Elle acquiesça en silence, juste après avoir dégluti quand il parla des conséquences qu’elle pourrait subir si cela se reproduisait. Elle se rapprocha du mage en dissimulant ses cheveux longs dans sa capuche bleue.

    - Allons y alors, et cette fois, je t’invite.

    Elle hésita à lui attraper le bras pour sortir, mais cela ne jouerait pas en sa faveur. AU moins, elle n’avait plus mal au crâne, plus de déséquilibre ni la vision qui se brouillait, c’était déjà un bon début. Nora tourna rapidement sa tête vers lui avant de sortir.

    - Je te suis et fais ce que tu me diras, juste une question, comment a tu su que je n’étais pas Ersa ?

    Nora voulait savoir si cela était une raison magique, physique ou alors que le mage avait assez attention à elle pour voir ce changement infime d’attitude dès le départ.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 215
    crédits : 1474

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Lun 19 Fév - 13:36
    Elle avait marmonné entre ses dents qu'il était mignon, mais pas drôle. Il demeura silencieux, ne trouvant rien à dire à cette remarque. L'histoire entre Ersa et Nora, de leur réunification magique ou avec un autre terme plus précis en termes de définition magique, n'était pas totalement terminée à ses yeux. L'heure n'était pas vraiment à s'amuser dans la paille. Et puis, autant de ce n'était pas le moment et... il y avait du monde qui guettait dehors ! Il réussit à ne pas rougir en imaginant la situation si la jeune rouquine avait été plus entreprenante. D'ailleurs, le fait que l'humain n'avait pas cédé à son baiser et à ses envies fit qu'elle s'était vite rhabillée, très vite même, motivée par la frustration sans doute ; qu'elle n'exprimait pas. Elle avait agi si vivement qu'il s'était retourné un peu tardivement.

    Après avoir exposé la manière dont ils sortiront tous deux, Nora joua encore d'humour. Était-ce dans sa nature ou ne se réalisait-elle pas encore de ce qu'elle venait de vivre, avec Ersa ? Peut-être était-ce un peu des deux. Peut-être qu'il faudra encore un peu de temps avant le "choc" de la réunification passe, car il n'avait aucune idée de comment les choses se déroulaient dans l'esprit des deux femmes. Une était présente physiquement, l'autre dans son esprit, avec des expériences différentes, après avoir été séparées l'une de l'autre depuis un bon petit moment. La magie du clonage ayant provoqué cette séparation, Alaric ne pouvait pas croire que tout était encore rentré dans l'ordre. La magie ne faisait pas tout, il en avait eu la preuve sous les yeux. Bien déjà, avant de se perdre en hypothèses et de s'y intéresser profondément, il fallait sortir de l'écurie.

    "Et bien, cette équipe devra se faire à l'idée que c'est moi qui prends la main. Et t'enfermer ? Ce n'est pas une bonne idée pour retrouver une certaine forme de stabilité, non ? "

    Peut-être comprendra-t-elle qui veillerait à ce que cela ne se produise pas ? Ce ne sera pas de la tarte, vu ce qu'elle était réellement, mais qui ne tentait à rien n'obtenait rien. Nora releva ses yeux, les plongeant dans ceux de l'humain. Alaric ne devait pas briser la petite confiance qu'elle lui accordait sur ce point. Il essaya de la rassurer avec un sourire confiant.

    "Avant de sortir, je te tiendrai le bras avec une prise ferme. Ça donnera déjà un aspect de maîtrise aux yeux des soldats. "

    Il espérait qu'un ne viendrait pas faire du zèle, maintenant que toute la soldatesque présente avait eu vent  la présence d'un Mage d'État.

    "Prête ? "

    Ah, elle avait une dernière question avant qu'ils ne sortent.

    "Les yeux.. Et tes réactions. "dit-il doucement, avant de lui prendre le bras, après avoir posé sa main lentement pour ne pas provoquer de surprises.

    "C'est infime, et je suis Shekhikh. On nous apprend à relever certains détails. "

    Et ils rejoignirent la sortie de l'écurie. Il y eut un peu de tension, comme il s'en était bien douté. Il réussit néanmoins à dépêtrer la situation, en rappelant qu'il n'était pas n'importe qui et évoqua bien entendu l'instabilité magique qui avait touché Ersa et Nora, sans rentrer dans les détails. Il appuya néanmoins sur l'importance que la patiente avait besoin de ne pas se retrouver dans un milieu hostile et sous son observation, jusqu'à ce qu'il apporte une conclusion à ce trouble magique. Pour donner l'assurance qu'il maîtrisait la situation, il exigea la présence d'Ikkrie pour être comme un garant de surêté. Si ça, ce n'était pas faire preuve de bonne foi dans les démarches.

    Bon, plus qu'à se rendre à la taverne et calmer ses nerfs tendus avec un bon tord-boyau à vous en arracher l'âme.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum