DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une naine peut en cacher une autre  - Page 3 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 1:48Koraki Exousia
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 1:01L'Amiral Bigorneau
    Validations RP - PancraceAujourd'hui à 0:27PNJ
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:51Kilaea Sliabh
    Trois pour un [Sixte]Hier à 22:13Pancrace Dosian
    Leur combat Hier à 21:51Isolde Malkyn
    Anha zhavvorsa [Tensai]Hier à 20:57Tensai Ryssen
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 20 Fév - 0:04
    image rp

    C’était étrange.

    Nora avait toujours l’impression d’être elle-même, à son réveil même si elle n’avait pu identifier d'où venait son désir, elle avait assouvi l’envie qu’il l’avait prise. Même si elle essayait de faire preuve d’humour pour détendre cet homme qui était de toute évidence beaucoup trop sérieux, le doute que connaissait si bien Ersa s’installait peu à peu dans sa tête. 

    Les mots de l’homme firent revenir son égarement passager, lui insufflant un peu de la confiance qu’il donnait. Elle avait l’impression qu’il avait pris plus de confiance au fur et à mesure qu’il s’enfonçait dans l’inconnu. Ou c’était une de ses facettes, et que ce n’était pas le mystère qui le motivait, mais le fait d’aider quelqu’un dans le besoin. 

    Elle ne comprenait pas ce genre de comportement et en même temps, si ? Nora ne perdait pas son temps à aider toutes les bonnes âmes, elle se disait qu’elle y passerait sa vie sans jamais en voir le bout, mais Ersa oui. C’était peut-être le fait d’avoir souvent été mise de côté qui la forçait à se reconnaître dans ces personnes. 

    Elle voulut lui répondre, mais n’ouvrit même pas la bouche, elle savait que ses mots reflètent ce tumulte intérieur, serait autant ceux de Nora que d’Ersa sans savoir ce que cela donnerait réellement. Sans savoir pourquoi la louve lui faisait confiance, ou alors c’était la naine. C’était bizarre de ne plus faire la différence entre ses pensées, ses émotions, comme avant tout cela, comme il y avait des années maintenant. Mais est ce que ce retour à la case départ leur irait à toutes les deux ? 

    Les yeux bicolores de la naine se raccrochèrent à ce sourire, pendant qu’il lui confiait l’étape qui suivait. Elle hocha la tête une première fois, avant de se rapprocher de lui d’un pas. 

    - Oui. allons y.

    Est-ce qu’il percevait le léger doute qui venait de traverser sa voix ? Sûrement, il avait tout deviné d’un seul regard. D’ailleurs, elle ne put taire cette curiosité, comment avait il fait pour savoir sur un simple clignement d’yeux ? Et la réponse était simple, ses yeux. Elle se laissa attraper, guidée jusqu’à la sortie par cet homme qui au final tenait sa vie entre ses mains. D’un simple claquement de doigts, il pourrait lui rendre sa liberté de chasseuse, ou la condamnée à la cage pour la fin de sa vie. Elle ne préféra pas penser à ça, préférant penser qu’on ne devient pas Shekhikh en enfermant les gens.

    La naine le suivit, se repliant un peu sur elle-même, dans une position loin de la fière chasseuse qu’elle faisait paraître habituellement. Au moins, elle espérait que cela collerait avec les explications du mage. Et juste avant de sortir, Nora remarqua un petit miroir, se tord légèrement pour s’apercevoir dedans, juste assez longtemps pour voir ce regard fou. L’émeraude d’Ersa et l’or, pas seulement en reflet, pas une flamme qui brillait, mais distinct. Chaque iris ayant adopté la couleur d’une de ses personnalités. Cela lui confirmait que la fracture avait été bien trop profonde pour que tout redevienne comme avant. 

    Le duo retrouva l’air extérieur sous le regard de la troupe ameuté par l’action. Les trois chasseurs étaient assis sur une des barrières d’enclos. Ikkrie grimaçait en riant avec ses collègues. Les deux autres descendirent en premier pour aider la blonde à descendre à son tour. Sa démarche était moins fluide qu’à son arrivée, mais elle marchait ce qui était étonnant. Alaric commença à défendre son plan face à un des gardes qui en voulait à cette naine de les avoir ridiculisés, et le mage ne se laissa pas faire. Intégrant sa collègue moqueuse dans la danse.

    Nora gardait un œil fermé, celui d’or, comme si elle avait pris un mauvais coup, mais cela la rassurait de voir que la blonde marchait Ikkrie se joint à la discussion.

    - Cette affaire n’est pas du ressort de la garde. C’est une affaire conjointe entre les mages d’état et le RSAF, vous pensez vraiment avoir autorité sur nous ?

    La voix de la blonde trahissait une colère, qui servait surtout à dissimuler sa blessure fraîchement refermée. Le garde voyant qu’il n’aurait pas son mots à dire, et que tout ce qu’il pourrait gagner était de se mettre deux instances sur le dos préféra tourner le dos en crachant au sol et partir. La blonde mit un petit coup dans les côtes.

    - S’ayez, vous êtes réunies. Tu lui diras qu'elle ne m'a pas raté. Et qu’elle à de la chance que ce médecin était vraiment mignon. Sinon, c’est toi qui aurais dû t'occuper de bander la blessure.

    La blonde se mit à rire. La naine croisa son regard, Ikkrie crut remarquer quelque chose, la couleur ne faisait pas tout. Il y manquait cette petite lueur de gêne qui y habite depuis qu’elle était revenue au RSAF, mais elle ne préféra pas relever pour le moment. 

    - Elle est contente que tu ailles mieux.

    Elle avait presque réussi à utiliser le ton de sa sœur, presque, c’était étrange comme ses deux voix qui étaient pourtant identiques, chantaient différemment à l’oreille. Le trio s’éloigna de la place, lentement, Nora se tenait toujours près du mage, retenu par sa main. Bientôt, il la laissera sûrement, car il ne serait plus en vue de ses gardes trop préoccupés à retourner dans leur taverne habituelle. La naine crue aperçut une silhouette connue, un géant en armure noire, deux cornes sur son heaume, elle tourna la tête rapidement pour s’en assurer, mais non. Rien de connu.

    Surtout, ses pieds s’emmêlèrent et elle manqua de perdre l’équilibre, son corps s’écrasa encore un peu plus contre celui d’Alaric.

    - Euh… Pardon, j’ai cru voir quelqu’un…

    - C’est normal… Tes yeux ?

    Nora souffla, la perte d’équilibre lui avait fait oublier pourquoi elle tenait son œil fermé. Elle jeta un regard sur le mage qu’elle refusait de lâcher, tenant son bras beaucoup plus intimement que ce qu’il avait dû faire pour tromper les gardes. C’était une façon de garder l’équilibre si les instincts d’Ersa refaisaient une blague sur la direction comme ils venaient de le faire, mais aussi de ne pas passer pour une prisonnière aux yeux des passants.

    - Oui, ça doit être un effet secondaire de… Tout ça.

    Elle passa sa main libre devant elle, pour accentuer son cas en souriant. Elle concentra à nouveau son regard sur le brun à son bras.

    - Ça tient toujours ce verre ? Où vous m’avez vu comme ça ?

    Elle lui souriait d’une manière moins sauvage qu’elle l’avait fait jusque-là, peut être un peu plus timidement, comme si elle avait peur de se faire déposer sur le pas de la porte avant de le voir disparaître.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Sam 24 Fév - 15:26
    Face aux répliques facétieuses d'Ikkrie, le mage avait réussi à ne pas rougir. Tant qu'il se trouvait en présence de la garde et de la milice, il devait demeurer sérieux, car l'affaire n'était pas à prendre à la légère. Au moins, comme il l'avait espéré, la malicieuse chasseuse demeura elle-même, entrant pleinement dans le jeu du Mage d'État. En même temps, elle connaissait l'histoire d'Ersa et de Nora, une chance ! Enfin... Normalement, non ? 

    Pendant que le trio avançait, pour quitter la zone à l'atmosphère tendue, Nora échangea quelques mots avec Ikkrie, avant de s'accrocher le pied dans un caillou ou autre, se collant bien malgré elle contre Alaric. Il fut soulagé d'entendre qu'elle avait été distraite, pensant voir quelqu'un de connu dans la foule encore dense. Trop dense encore à ses yeux, bien que cette histoire de monstre présent dans l'écurie commençait à ne plus attirer l'arrivée de nouveaux curieux. Tant qu'il serait dans les parages, avec Nora à son bras, il serait toujours une source d'intérêt et de doutes. Vivement qu'ils dégagent de là et ce, rapidement. Par contre, il dut vite réagir à la découverte que la jeune blonde fit en remarquant, à son tour, la différence de couleurs dans le regard de la naine. 

    "C'est un possible effet secondaire. Je dois encore voir si cela se retirera ou si cela restera définitivement. "dit-il pour compléter la réponse de Nora. 

    Il était surtout bien trop tôt pour savoir s'il pourrait affirmer que la situation d'Ersa et de Nora était revenue à la normale. Difficile d'établir un diagnostic définitif quand il se confrontait à ce cas particulier... Diagnostic… Ce n'était pas une maladie qu'il traitait là ! Il inspira lentement pour garder son sérieux. 

    "Ce verre tient toujours oui. Et il faut que je vois comment ta situation se stabilise surtout. "

    Il n'avait qu'une parole. Il n'allait pas abandonner la jeune femme comme cela sans avoir la certitude que le problème était réglé. En tant que Shekhikh, il avait un devoir de soins envers les Reikois. En tant que  Mage d'Etat, il avait la mission d'enquêter sur des usages étranges ou illicites de la magie et de résoudre certaines étrangetés. Le cas qu'Ersa et de Nora était une première. Pouvait-on parler de cas unique ? Chose certaine était que pour l'instant, ce qu'il avait supposé fonctionnait. Mais est-ce que cela demeurera toujours ainsi ? 

    Une fois arrivé devant la taverne, Alaric se tourna vers Ikkrie. 

    "Je dois terminer de ... de l'ausculter? Pourriez-vous, Ikkrie, veiller à ce que personne d'autre n'entre ? Je vais m'arranger avec le tenancier pour que personne de l'intérieur ne vienne nous déranger. "

    Nul doute que la chasseuse à la chevelure blonde se prête à une certaine réaction, qui aura de quoi faire rougir le mage. Heureusement, il veillera à ne pas rester trop longtemps dehors. Une fois à l'intérieur de la taverne, ce fut une chance, il n'y avait plus personne, hormis le tavernier. L'affaire de l'écurie avait attiré bien du monde. Et bien tant mieux. Bon, restait la présence du tavernier.... 

    "Tavernier, apportez-moi une bouteille d'alcool fort et... pourriez-vous vous rendre en cuisine ? J'ai à parler avec ma patiente..."Et il anticipa aussitôt pour motiver le gugusse à faire gentiment ce qui lui demandait."Je vous dédommagerai quand j'aurai fini la conversation…"Quand on parlait d'argent, ça motivait toujours les âmes avides. 

    Quand il fut seul avec Nora, là, il put entamer une discussion un peu plus sérieuse, parlant juste assez fort pour se faire entendre que de la rouquine. 

    "Alors dis moi... comment te sens-tu depuis tout à l'heure ? "

    Il attrapa deux verres derrière le comptoir, que le tavernier avait omis de mettre. Il chopa la bouteille et remplit les verres. 

    "Votre réunification n'est pas anodine pour vous deux. Vous avez été séparées un bon moment, vous avez pris vos habitudes, vous vous êtes découvertes individuellement... avec des migraines et de la fatigue qui se rajoutaient un peu chaque jour. Ce retour.. à la normale, va être quelque chose de nouveau. Enfin, je le présume. Savoir comment vous l'appréhender pourra me permettre de poursuivre mon aide auprès de vous deux. "

    Il tendit un verre à Nora. 

    "Vous avez accepté mutuellement de redevenir "une". La magie du clonage crée des doubles d'ordinaire. Mais vous deux, il y a plus qu'un clone. Là, j'y vois plus un cas unique de jumelles... "

    Il se perdait un peu, tellement ce cas unique pouvait dériver sur bien des voies possibles sur ce qui pourrait se passer, ou ne pas se passer. 

    "J'aurai besoin de voir si votre cas est stabilisé, que vous saurez vous séparer sans effets secondaires, comme de vous réunir avec autant d'aisance que tout à l'heure. D'être en parfait accord l'une et l'autre, c'est le facteur déterminant pour une totale guérison..."

    On avait l'impression qu'il se cachait derrière son sérieux de Shekhikh.

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 26 Fév - 23:51
    image rp

    Le mage appuya sa réponse, émettant la possibilité que ce ne soit que passager, que son regard pourrait repasser sur l'émeraude. Est ce que cela impliquait qu’elle allait à nouveau disparaître dans l’esprit de l’autre ? Allait-elle toutes les deux disparaître pour n’être qu’une autre ? Elle verrait bien, c’était toujours mieux que mourir au final. À cette idée, confortée par l’effet de bassin communicant, la louve se serra un peu plus contre le mage, présence rassurante dans ce flou que devenait sa vie. Étonnement, la blonde ne disait rien. LE mage confirma que son invitation tenait toujours, soit il voulait vraiment avoir le fin mot de leur histoire, soit il ne l'avait pas encore assez vu, finalement. Elle se laissa guider jusqu’à cette taverne, son regard qui promenait une impression étrange de déjà vu et d’inconnu en même temps. Son esprit avait un peu de mal à suivre ce déséquilibre. 

    Nora essaya de détailler cette façade qu’elle avait déjà détaillée plus tôt, enfin non, c’était Ersa. Elle posa deux doigts sur ses tempes pour essayer d’effacer cette dissonance qui la dévorait. Ses yeux s'écarquillèrent sur la phrase du mage, demandant à Ikkrie de garder la porte. La blonde gloussa, ouvrit la bouche.

    - Personne ne vous dérangera.

    Nora eut envie de la remercier, de se retenir de faire un commentaire, mais elle n’eut pas le temps de répondre que l’autre chasseuse renchérir.

    - Éviter juste de faire trop de bruit pour ne pas attirer les gens en manque de spectacle.

    Le mage la tira à l’intérieur de la taverne avant qu’elle ne sache s'il avait entendu cette dernière partie ou pas. Elle passa son regard bicolore sur la pièce aux deux impressions, sans quitter le bras du mage au départ. Il l’invita le tavernier à aller se faire cuire un œuf de façon plus polie que l’aurait fait la louve. Et puis il lui demande ce qu’elle ressentait. Nora n’en avait pas l’habitude, que quelqu’un s’inquiète de son état, cela faisait si mois que quand on lui demandait ça, c’était pour savoir si elle pouvait continuer à boire, à se battre, ou était d’humeur, disons charmante. Ses yeux se posèrent enfin sur lui qui commençait à servir des verres. 

    - Euh… Mieux, mais en même temps… Perdue.

    Il finissait de remplir les verres en reprenant la parole. Il arrivait à résumer leur histoire en quelques mots simples, rendant sa situation si compliquée, abordable. Elle baissa les yeux sur le verre qu’il lui tendait. Elle l’écoutait parler de son cas sans vraiment savoir s' il pensait à elle ou à ce qu’elle représentait. Ne savait même pas quoi penser de chacune des réponses. Ce cas était nouveau pour elle, et peut-être pour l’empire. Elle hocha la tête, acquiesçant à ce terme de jumelle. Elle ne répondit pas oralement, tiraillée entre ses pensées et les paroles du mage qui la rassurait. Enfin, jusqu’à ce qu’il aborde le fait de se séparer de nouveau. 

    Elle baissa les yeux et remarqua qu’elle l’avait abandonné avec son verre pendant qu’il parlait. Elle l’attrapa lentement, faisant glisser ses doigts contre les siens avant de saisir le verre. Ce geste qui lui rappelait quelque chose, entre douceur et colère, sans qu’elle ne sache pourquoi, pourquoi cela faisait s'accélérer son cœur.

    - Je ne sais pas si je… Nous sommes prêtes à retenter cette expérience tout de suite. Je ne sais même pas comment faire pour le moment.

    Elle fit tinter son verre contre celui du mage, avant de voir une gorgée. Elle savoura le breuvage. En fermant les yeux. Nora rouvrit les yeux, attrapa la bouteille et le bras du mage. Elle reprit d’une voix plus douce.

    - Allons nous asseoir, ce sera plus confortable pour discuter.

    Elle le dirigea vers le coin de la pièce où se trouvait une banquette. Elle s’asseya et posa le tout sur la table.

    - Je ne sais pas quoi dire, on ne sait pas mit d’accord avant de fusionner, c’est la force des choses qui a fait le travail. Nous étions d’accord pour le faire. Ersa est prête à me laisser plus de place. Mais peut-être que tu as raison, pouvoir se séparer serait peut-être la solution la plus simple.

    Elle reprit une gorgée, laissant l’alcool réchauffer sa gorge. Elle fit apparaître un petit miroir de glace pour se regarder dedans. Surtout son nouveau regard.

    - Ça me donne un air de folle. Je ne sais même pas si nous pouvons être des sœurs. Est-ce que je dois dire nous ? Je ? 

    Elle posa le miroir sur la table et sortit son étui à cigare. Commençant à jouer avec, jouant avec l’ouverture. 

    - J’ai l’impression d’être moi… Et elle… Et personne. C’est perturbant, terrifiant même. De ne pas savoir ce qui va nous attendre demain, si nous serons toujours là où auront laissé la place à une autre.

    Elle ouvrit l’étui, avant de le refermer. Cela le dérangeait peut-être. Elle arrivait à défaire certaines de ses pensées, mais pas la majorité. Ne pas savoir si ce qui faisait battre son cœur, tourner ses pensées, venait d’elle, d’Ersa, de la fusion de leur être. Tout ça était trop pour le moment. Elle avala le reste de son verre d’une traite avant de se resservir. Elle s'affaissa légèrement contre le mage, cherchant sa présence et essayant de ne pas le mettre plus mal à l’aise que nécessaire.

    - Merci, Alaric.

    Elle tourna légèrement sa tête vers lui.

    - Merci d’avoir été là pour elle à la base, malgré ce lancer malchanceux, mais précis.

    Elle ricana en se souvenant de la scène, venant de la mémoire de sa sœur.

    - Merci d’être resté avec nous, malgré notre présentation plutôt inhabituelle.

    Son regard reflétait les petites lumières de la salle. Elle cligna des yeux avant de les ramener sur son verre. Ses doigts continuaient de jouer sur l’étui métallique. Elle avait volontairement appuyé ses remerciements, elle se doutait qu'il se cacherait derrière son titre, alors qu'elle se doutait qu'il n'y avait pas le métier qui faisait l'homme, mais l'inverse.

    - Ta présence est rassurante, dans ce brouillard qu’est cette journée. J’aimerais pouvoir être utile à tes recherches. Que veux-tu savoir ? Si je peux te répondre, je le ferai.

    Elle attrapa son verre pour reprendre une petite gorgée de ce liquide qui pourrait aider à faire le tri dans leurs pensées, ou les embrouiller encore plus. Elle finit par ouvrir à nouveau son étui et le tendit au mage. Des odeurs de tabac et de vanille s’en échappaient, qui se mélangeaient avec celle des lieux, de son armure et enfin de l’homme sur lequel elle s’appuyait. Enfin de son odorat de lycan. Qu’est-ce que les hommes sentaient sans ce don ? Est-ce qu’il arrivait à sentir ne serait qu'une autre odeur que celle de la pièce ?

    - Tu en veux un ?




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Ven 8 Mar - 12:38
    Alaric avait bien entendu la réplique d'Ikkrie. Il avait réussi à esquiver en s'occupant de ses affaires. Il avait bien cerné la chasseuse qui ne manquait pas de la moindre ouverture pour réagir de manière... salace ? Était-ce bien le terme. Peu importait. Il comptait sur son rang de mage d'État pour avoir plus important à faire que de jouer sur les mots avec la jeune femme fallacieuse ; enfin, il espérait donner cette impression, malgré la proximité qui s'était presque naturellement faite entre l'humain et le cas d'Ersa et de Nora.

    Une fois à l'intérieur, dans un environnement normalement tranquille pour converser sérieusement sur le cas des deux "soeurs", et surtout, les verres bien remplis, Nora put répondre aux attentes du mage, quant aux effets après réunion de leurs deux entités. La rouquine évoqua être un peu perdue, l'impression de pas savoir comment se placer vis-à-vis d'Ersa, désormais en elle, de comment réagir aux mélanges de leurs esprits, donc de leurs deux personnalités et de leurs propres souvenirs. Pour l'instant, Alaric joua l'oreille attentive, laissant la jeune femme exprimer ce qu'elle avait à délester. La bombarder de questions ne ferait que renforcer son mal-être, et celui d'Ersa par la même occasion. Il leva son verre pour le choquer avec légèreté contre celui de sa "patiente"

    "Santé"

    Il but une gorgée, puis termina le verre. Bon sang, il brûlait ce liquide-là ! Il réussit à ne pas se tendre quand Nora lui chopa le bras pour l'inviter à aller s'asseoir à une table. Ce fut une bonne idée de sa part, tiens. Il prit son verre et la suivit. Il s'assit à son tour, attendant le bon moment pour remplir son verre vide. Ce serait discourtois de faire cela alors que la chasseuse se confiait à lui.

    "Dans un sens, si, vous vous êtes mise d'accord, à un niveau qui dépassait largement ce que vous pensiez avoir convenu. Je pense qu'il y avait bien plus que des raisons de survie entre vous deux. Vois cela comme un genre de lien de jumelle. Cette part unique qui vous unit, quoi que vous fassiez. Alors certes, toutes les deux, vous n'êtes pas des vraies jumelles dans le sens physique classique de la chose. Mais les effets imprévus de la magie a fait que vous êtes là maintenant, toutes les deux. "

    Il attrapa son verre.

    "En quoi y aurait-il de la folie là-dessous ? Laissez-vous un peu de temps à toutes les deux. Du peu que j'ai pu observer, vous êtes loin d'être folles et vous êtes de bonne volonté. Ce n'est pas la première fois que vous avez eu à affronter des épreuves. Celle-là, assez inédite, il est vrai, sera à surmonter non plus seule, mais toutes les deux. Moi, cela ne me dérange pas de vous voir comme des soeurs... Vous êtes de la même chair, non ? Des jumelles. "

    La bouteille fut saisie de sa main libre et il remplit son verre.

    "Je pense qu'il ne faut pas se formaliser. Bon, dit comme cela, plus facile à dire qu'à faire... Il est normal de se poser des tonnes de questions. Mais quand vous êtes en chasse, ce n'est jamais vraiment la même chose, non ? Il y a toujours quelque chose qui apportera quelque chose de nouveau. Si je ne me trompe pas, bien entendu. "

    Il repoussa la bouteille et patienta un peu, avant de s'enfiler une nouvelle rasade d'alcool. Nora avait fait apparaître un petit miroir de glace pour se mirer dedans, puis elle prit son étui cylindrique. Alaric revoyait Ersa le manipuler de la même façon.

    "Tout n'est qu'équilibre dans le monde. Il vous faut trouver le vôtre. Et je sais que vous y arriverez. "

    Il regretta juste après d'avoir dit cela. Il ne connaissait pas suffisamment les deux jeunes femmes, puisque pour lui, elles étaient toutes les deux "vivantes", pour affirmer qu'elles arriveront à coexister et à vivre en symbiose. Puis, quand Nora s'affaissa un peu plus contre lui, comme pour chercher un soutien plus chaleureux, il ne tressaillit même pas.

    "C'est le carnet volant qu'il faut remercier alors. "dit-il en souriant, se rappelant le choc de l'objet.

    Et pour leur histoire, il était mage d'État, amené à enquêter et à voir comment résoudre des étrangetés magiques, ou des actes répréhensibles. Ersa et Nora entraient dans son domaine d'expertise. Et puis, comme il avait été FMR, il ne pouvait pas vraiment laisser des personnes dans la détresse sans avoir tenté quelque chose de base, non ?

    "Hum... je ne voudrai pas abuser..."

    Il vit son regard, pendant qu'elle lui tendit un cigare, lui demandant s'il en souhaitait un. L'odeur de tabac vint jusqu'à lui, apportant une touche plus... il ne sut réellement le définir. Une odeur de forêt exotique ?

    "C'est gentil, mais je ne sais pas fumer. Pour ce qui m'interroge encore, c'est comment se répartissent vos capacités magiques, avant, et maintenant… Et de savoir comment chacune de vous la ressent, qui peut la contrôler quand vous êtes deux en un... et là, c'est d'ordre plus personnel mais... Ersa voit et entend à travers toi ? Est-ce la même chose pour toi quand tu étais à sa place ? Pour les souvenirs, déjà quand tu as évoqué la présentation inhabituelle, c'est que tu arrives déjà, et je crois que tu n'en es même pas rendue compte, à avoir le souvenir d'Ersa, sachant que ce n'était pas le tien. C'est déjà un petit pas vers l'équilibre...."

    Il fixa son verre plein.

    "Euh... Désolé, je me suis emballé, je crois. "
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 11 Mar - 19:03
    image rp

    - Je ne sais pas si nous pouvions dire réellement se mettre d'accord. Dès le début de notre séparation, elle m'avait proposé de me "laisser" la place. Qu'elle ne savait pas que j'existais et je ne l'ai pas cru. 

    Elle le regarda jouer avec son verre. En jouant avec son miroir improvisé, essayant autant d’apparaître dedans que de faire apparaître le mage discrètement. La naine, qui en fait était deux, l'écoutait attentivement. Elle ricana tout bas, il avait raison sur le fait qu'elles étaient de la même chair, elle ne pouvait pas l’être plus en même temps. Et il ne trouvait pas que leur baiser volé était un signe de folie, c'était déjà une bonne chose. Son regard bicolore regarda le liquide se déversait dans le verre. Encore une fois, il essayait de la rassurer l'emmenant sur un sujet qu'elle connaissait bien. 

    - Tu n'as pas tort, on a beau chasser toujours la même cible, la chasse n'était jamais parfaitement identique. Si tu veux découvrir le quotidien des chasseurs du RSAF, je peux t'emmener la prochaine fois si tu veux. 

    Il avait repris et Nora se doutait que derrière une partie de ses mots, se cachait une habitude de pousser ses patients vers l'avant, de leur redonner une confiance qu'il ne connaissait plus. Elle gloussa quand il renchérit sur le carnet volant.

    - Oui, mais si les souvenirs d'Ersa sont bons, le carnet a chercher à la fuir, alors que toi malgré cette agression. Tu as bien voulu t'embarquer dans une histoire folle. Même si elle se finit autour d'une bonne bouteille, en bonne compagnie.

    Il avait voulu ne pas être intrusif malgré l'invitation de la naine à lui poser des questions. Mais quand elle lui proposa un cigare, cela eut l'air de briser sa retenue. Lui posant des questions sur elle, sur Ersa, sur leur équilibre. Ses yeux se perdirent dans le vague un instant, réfléchissant à tout ce qu'il mettait en lumière pour essayer de lui répondre avec les bons mots. Il avait capté son regard avant de la fuir, réalisant ce qu'il venait de demander.

    - Oui, je pourrais me sentir vexée que tu fasses ce que je t'ai demandé. 

    Elle lui donna un léger coup de coude.

    - Si je te l'ai proposé, ce n'est pas que parce que je me sens redevable... Je me dis que cela pourra être utile.

    Son sourire moqueur refit surface rehaussée par son regard qui brillait de malice. Elle se décala pour attirer son regard, espérant la capter avec le sien. Quelque chose la gêna au niveau des flancs sans qu'elle n'y prête vraiment attention.

    - Et puis tu es plutôt mignon quand tu t'emballes.

    La naine sortit un des petits cigares de leur étui, le passant le long de ses lèvres pour l'humidifier. L'odeur qui s'en dégageait était agréable, encore une fois, si familière et complètement inconnue. Elle le cala entre ses lèvres pour sortir la boite d'allumette et la craqua. La flamme s'approcha du tabac et fit rougeoyer l'extrémité. Elle secoua l'allumette et posa le tout sur la table.

    - Euh... SI la fumée, ou l'odeur te dérange, dit le moi, je pourrais m'éloigner. Ou si tu veux essayer.

    Elle tira une bouffée avant de soufflé lentement, dans un filet fin de fumée, son geste fut ralenti par son armure qui eut du mal à suivre le mouvement. Sa main libre vint attraper le verre d'alcool pour le porter à ses lèvres, liant le parfum de cette liqueur avec celui du tabac. S'il le souhaitait, elle pourrait s'éloigner, mais elle espérait que non. Elle se trémoussa un peu, trouvant toujours cette gêne au niveau des flancs et de la poitrine, comme si son armure était trop petite. Elle se redressa, posant son verre et gardant son cigare entre les lèvres. Sa main se plaça dans une position précise, et un instant plus tard, son plastron de cuir avait laissé réapparaître sa tunique blanche au col légèrement ouvert. Elle se replaça contre lui, s'il ne l'avait pas repoussé.

    - Il va vraiment falloir que je la règle à nouveau. 

    Elle reprit le verre pour prendre une gorgée, avant de retirer sur le cigare, son buste à nouveau libre de faire les mouvements qu'il souhaitait. Comment faisait cette femme enserrée dans un corset, même si cela ne la rendait qu'encore plus belle.

    - Pour les pouvoirs, je sais que normalement un chaque clone divise la puissance de son créateur. Nous cela a été un peu plus particulier. Comme tu dois t'en douter. J'ai gardé ma force, ma rapidité, pendant qu'Ersa a gardé son agilité et sa précision d'archère. 

    Elle ferma les yeux un instant, soufflant sa fumée lentement comme si elle méditait pour tout remettre dans l'ordre.

    - Le reste de nos dons, c'est séparer de manière non équilibrée. Elle a gardé une meilleure maîtrise de la glace que moi, alors que mes sens sont restés plus développés. Avant, elle avait accès aux dons que j'ai emporté à un petit niveau, se libérant totalement sous notre autre forme. Elle avait la parfaite maîtrise de tout, de la forme et des pouvoirs, mais cela as changé par la suite.

    Nora reprit une gorgée en ouvrant de nouveau les yeux, cherchant ceux du mage. 

    - Là, c'est moi qui contrôle notre corps, qui ai accès à nos capacités.

    Comme pour appuyer ses dires, elle créa une petite sphère de glace qu'elle fit rouler sur ses doigts avant de la bloquer sur l'ongle de son pouce qui passait sous son index. Comme si elle allait lancer une pièce à pile ou face. D'un regard rapide au comptoir, elle lança la bille avec assez de force pour qu'elle décrive une trajectoire lente pour couvrir les quelques mètres qui les séparaient de sa cible. La bille se mit à rouler le long des parois d'un verre dans un tintement particulier.

    - Mais elle peut reprendre le contrôle si elle veut. Quand j'ai trébuché, c'est elle qui crut reconnaître quelqu'un et l'action de nos deux esprits à embrouiller nos actions. Elle peut entendre et voir à travers moi. C'est juste qu'elle s'en veut tellement que j'ai vécu dans son ombre toutes ces années qu'elle veut rester en retrait. Mais honnêtement, Si c'est ce que je souhaitais au départ, j'aimerais trouver une solution pour vivre à deux, plutôt que lui faire subir la même chose.

    La naine lui fit un clin d'œil.

    - J'ai entendu un homme de raison me dire ou à elle, je ne sais plus, qu'il fallait que l'on s'entende pour ne pas que cela recommence.

    À nouveau, elle tira sur le cigare avant de laisser échapper al fumée, comme si ses souvenirs s'éclaircissaient à la vue de cette fumée s'élevant paresseusement.

    - C'est étrange, comme je le disais, j'ai l'impression d’être moi, mais aussi elle en même temps. Cela nous perturbe autant l'une que l'autre. Ce livre, j'ai l'impression de l'avoir lancé moi-même, alors que c'est elle. Elle a l'impression d'avoir passé cette journée à la plage que j'ai appréciées, alors qu'elle n'a jamais mis les pieds là-bas.

    Elle ricana, il n'avait peut-être pas par besoin de connaître tous les détails non plus. 

    - Nos personnalités fusionnent et restent distinctes, c'est terrifiant.

    Elle tenta de se rapprocher un peu plus d'Alaric.

    - J'aime ma liberté autant qu'elle, mais le fait de ne faire plus qu'un qui n'est plus vraiment nous. Bah... J'ai peur.

    C'était étrange d'avouer sa peur de quelque chose qui était intangible, complètement inconnu.

    - Ce ne sera pas un retour comme avant. Avant Ersa était sûr d'elle, toujours. Mais une perte a fissuré cette confiance, la faisant sombrer dans des travers qui m'ont mise hors de moi, fissurant encore plus ce mental déséquilibré. Je ne pouvais m'exprimer qu'en lui soufflant mes pulsions, la colère, la rage, l'envie. Seules ses émotions m'animaient à ce moment, je ne contrôlais que nos transformations ou je n'étais que violence pour ceux qui nous faisait face.

    Elle vida le reste de son verre avant de le reposer sur la table et de faire tomber sa cendre dans le petit cendrier de terre cuite qui s'y trouvait.

    - Grâce à tout ça, au moins, je sais que la vie n'est pas que ça. Même si je n'ai pas trouvé ce qu'elle as perdu au point de tomber si bas.

    La louve sentait la honte de sa sœur en son sein, même si elle avait le sentiment que quelque chose n'allait pas. Comme si elle avait cru le retrouver, sans pouvoir se rappeler ou et quand.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Sam 16 Mar - 19:09

    Alaric avait légèrement tourné la tête pour au moins voir le visage de Nora, juste ce qu'il fallait, pour ne pas être troublé par le regard qu'elle lui portait, pendant qu'elle conversait avec lui. Lui qui veillait à ce qu'il n'y ait pas une telle proximité avec les personnes qu'il aidait ou qu'il surveillait, il commençait à comprendre que là, il se foirait totalement. En même temps, le cas de Nora et Ersa, ce n'était pas rien. L'inédit l'avait poussé à s'intéresser d'abord par curiosité à leur situation étrange, comme unique aux dernières nouvelles, avant de s'employer à résoudre leurs problèmes avant qu'ils ne prennent des proportions tragiques. Et maintenant que les deux "soeurs", qu'il avait contribué à ce qu'elles se retrouvent, se réunissent, il ne trouvait pas la satisfaction de la réussite. Il lorgna à nouveau son verre, qui n'attendait que son lever de coude pour porter l'alcool à ses lèvres puis à sa gorge. Il n'avait pas échoué non plus, alors pourquoi avait-il l'impression que ses efforts risquaient de lui échapper ? Il se mordit légèrement les lèvres.  Il faudra qu'il pare à ses propres soucis, et rapidement. Un jour, il en aura que des préjudices. Mais avant, il y avait Nora à ses côtés. 

    "Voir ce que toi et tes pairs faites au sein du RSAF, pourquoi pas ? C'est toujours intéressant et instructif de voir ce que d'autres apportent à l'Empire, avec des compétences différentes. "

    Ça permettait aussi d'ouvrir de nouvelles perspectives d'horizons, de contacts. Les différentes unités vouées à servir l'Empire ne se mêlaient guère, ce qui créait des aprioris pas forcément flatteurs. Heureusement, cette mentalité n'était pas majoritaire.

    "Disons qu'Ersa a eu de la chance de pas tomber sur un autre Mage d'État moins... ouvert d'esprit et de conversation, et qui l'aurait envoyé balader sans aucune courtoisie. "

    Il souriait mentalement. Ouvert d'esprit... Il n'était pas noble de naissance et cela permettait un meilleur contact avec la plèbe. D'être un simple fils de tisserande et de ne pas oublier cette modeste origine apportait quelques petits avantages, n'empêche.

    Il serra ses doigts sur son verre pour le lever. Nora se plut à lui décocher un léger coup de coude pour ramener son attention sur elle. Heureusement que le verre n'avait pas quitté le plat boisé du comptoir, sinon il en aurait foutu partout. À ce geste, forcément, il ne pouvait échapper à son regard cette fois, manquant de rougir face à son petit compliment. Il planqua son léger trouble en buvant cul sec son verre. Vous parliez d'une esquive grossière. L'alcool le fit grimacer. Il en était à combien déjà ? Deux, trois ? En tout cas, il sentit bien les effets monter à la tête.

    "Je ne voudrais pas que tu te sentes obligé d'avoir une dette à me rembourser. Je n'ai fait que mon devoir après tout. Je ne voudrais pas que tu penses que je profite de la situation pour mon seul profit. "

    Il couchera les détails de toute cette problématique, entre l'exposition du souci magique, des hypothèses qu'il avait émises, de ce qui s'était produit. Il manquait bien des éléments et il ne pouvait conclure à une totale réussite... Hum... ses doutes quant à une rechute de division des deux soeurs. Elles en avaient souffert, il redoutait de leur avoir offert de faux espoirs si rien n'était stabilisé. Non, il n'avait pas échoué. Il n'avait fait qu'orienter les deux esprits à s'unir. Rha bordel, il se perdait encore entre ses réflexions et le refoulement de ses songes. Il se retint de tendre une main vers la bouteille. Quand il commençait comme cela...

    *Allez, on n'est pas sur un champ de bataille là... *


    "Oh ! La fumée ne me dérangera pas. Ça changera un peu des odeurs de la fumigation qu'on use de temps à autre dans certains hospices. "

    Avec des odeurs parfois atroces que même respirer par la bouche n'épargnait pas le nez des effluves. Puis il hocha poliment de la tête pour ce qui était de proposer à Nora de fumer un peu sur le cigare. Il détourna par contre la tête quand la rouquine se défit de son armure pour libérer son torse, ne portant plus qu'une tunique blanche au col suffisamment ouvert pour... Ahem ! Il s'accrocha au sujet principal de la conversation. Nora répondait à toutes les questions qu'il avait énoncées les unes à la suite des autres, illustrant l'une d'elles avec l'emploi de la magie de la glace. Quand la bille gelée fit mouche dans un verre, dans un léger tintement, il l'avait suivi du regard, avant d'entendre une de ses propres répliques dans la bouche de la Naine.

    "Oui, c'est vrai, cet homme a dit ces mots"fit-il avec un léger sourire contrit. "Comme dit tantôt, tout est nouveau maintenant, même s'il y avait des prémices de partage entre vous deux, avant cette scission hasardeuse."et quand elle parla de la plage, il fit comme s'il n'avait rien entendu. Il avait très compris ce qui avait se passer à ce lieu. Pas besoin de détails plus explicite. "Ce que vous vivez désormais, c'est nouveau, comme c'est effrayant. Vous êtes deux êtres distincts. En te détachant, tu as pris plus d'ampleur sur la personne que tu es, et tes émotions qui font ce que tu as sont exacerbés. Tu es comme... Une enfant qui vient de naître, qui découvre le monde tout en découvrant ses propres capacités, ses propres sentiments, ses craintes, ses désirs. Vous êtes comme deux jumelles, mais vous avez déjà vos propres voies. On retrouve cela dans des fratries jumelées. Donc rien de surprenant. Après pour la perte de confiance d'Ersa..."

    Il attrapa la bouteille, pour remplir son verre et éventuellement celui de Nora, s'il était vidé.

    "Comme dit, toi et Ersa aurez besoin d'un peu de temps pour faire le distinguo de tout ce que vous partagez. Nora, je ne serais pas surpris que tu réagisses encore vivement à certains ressentis, certains actes... Pour Ersa... "

    Là, il était mal placé pour apporter ce genre de conseils, lui qui n'avait toujours pas réellement tiré un trait sur certains de ses songes.

    "Il faut qu'elle se convainque qu'elle n'est pas responsable de tout ce que vous avez vécu. Qui aurait pu prévoir cette forme de fracture magique, qui a amené à ce que vous êtes toutes les deux ? Il ne faut pas qu'elle se rétracte pour se faire pardonner d'actes dont elle n'avait aucun contrôle. "

    Il prit son verre et le but d'une traite. Bon sang, s'il pouvait se faire la morale à lui-même, comme avec ses "conseils" auprès des deux chasseuses... enfin deux... l'une étant dans l'autre…

    "Je crois que j'ai bu trop vite. La boisson me monte au cerveau... désolé. Hum. Ce que je voulais dire... Ersa, je m'adresse à toi à travers Nora. La vie est faite d'expériences, dont certaines nous marqueront à vie, qu'on ne pourra jamais complètement se défaire. Mais il ne faut pas que cela devienne nos démons intérieurs. Car cela finira par te bouffer. Comme le dit Nora, il faut que vous trouviez la solution pour arriver à vivre toutes les deux. Vous avez déjà fait un grand pas en vous réunifiant. Il faut maintenant faire le suivant. L'effort d'avoir été voir Nora, alors qu'elle n'était pas... euh... très disposée à la base et pourtant... Désolé Nora... et donc... voilà où vous en êtes déjà, en si peu de temps. Un pas à chaque fois et vous arriverez à trouver un équilibre entre vous deux... tout en acceptant qu'il y a toujours des disputes entre frangines... soeurs... "

    Il passa une main sur son visage.

    "Clairement, j'ai bu trop vite…Et euh... je ne sais pas si j'ai été assez... explicite ? "

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Dim 17 Mar - 23:11
    image rp

    La naine souriait face à cette esquive, l'homme ne devait pas avoir l'habitude de ce genre de rapprochement, sûrement trop occupé à faire son devoir envers l'empire. Nora connaissait, pas pour l'avoir fait, mais pour avoir vu Ersa le faire. Pendant un temps, la naine avait couru de mission en mission, redevable à empire qui lui avait apporté la paix intérieure. 

    - Sans me sentir obligé, si un jour, je peux t'apporter mon aide, je le ferai et parce que j'en ai envie. Si tu étais comme tu le sous-entends, jamais tu n'aurais aidé une pauvre naine dans une bibliothèque jamais tu n'aurais pris autant de risque. 

    Nora souriait, en jouant avec la fumée de son cigare, son corps, en avait l'habilite, en partie, mais l'esprit d'Ersa, ne l'avait pas du tout. Comme boire, Ersa réfléchissait à la dernière fois. Il y avait eu une fois en février ou seulement deux bières lui avaient suffi. Sinon pas depuis une soirée ou elle avait partagé une bouteille de liqueur, sans pouvoir se rappeler des détails de la soirée, seulement qu’elle avait retrouvé sa bouteille le lendemain en se réveillant. Sans vraiment prêter attention à la comparaison.

    La naine eut l'impression de mettre le mage mal à l'aise en retirant son armure. Est-ce que c'était le fait d'être aussi proche de lui, que son regard avait errer entre les pans de tissus de sa tunique, où enfin qu'elle l'ai déjà embrassé en lui dévoilant son corps ? Elle verrait bien, mais elle espérait que cela ne le fasse pas fuir. Il répondit à sa propre réplique, comme si elle avait cherché à le taquiner, elle l'écouta jusqu'à ce qu’il arrive à la fin de son explication.

    - Hé, je ne suis pas une enf… Je comprends, mes réactions excessives, vouloir tout découvrir par moi-même et voir les différences de ressentie. 

    La mine de la rousse s'attrista un peu plus.

    - J’espère ne pas en avoir trop fait pour Ersa. 

    La naine tendit son verre pour que l'homme puisse le remplir. Elle écoutait l'homme et essayait de sonder ce que ressentait Ersa.

    - oui, certaines sections qu'elle a eues pendant mon absence m'auraient énervé, mais comme elle n'est pas d'accord avec tout ce que j’ai fait pendant notre séparation. Maintenant, que nous sommes ensemble, il va falloir trouver un équilibre entre nos choix pour satisfaire nos deux personnalités. Elle aussi a le droit de vivre.

    Nora se radoucit légèrement, buvant une gorgée de sa liqueur qui lui brûlait toujours la gorge, autant que les vérités qu’éclairait le mage. Nora cala son cigare entre ses lèvres, inspirant la fumée chaude, illuminant l’extrémité de sa chaleur. Elle commença à croiser les bras, réfléchissant à la différence entre ce qu’elle aurait voulu et ce qu’elle essayer de mettre en place.

    - Je sais que ce n’est pas sa faute…

    Elle tira une dernière fois sur son cigare et se redresse pour l'écraser dans le cendrier. Elle souffla la fumée par le nez, tel un dragon s'apprêtant à cracher les flammes. L’homme repris après avoir vidé son verre encore une fois. Nora prit une autre gorgée, conséquente cette fois. Le sourire de la naine s’afficha, légèrement moqueur, sauvage comme à son habitude, mais quand il s’adressa à Ersa, la naine se tourna, plaçant ses talons sous ses fesses sur la banquette pour faire face à l’homme. Nora ferma les yeux et son sourire changea presque instantanément, devenant moins franc, plus triste. Ses yeux se rouvrirent et il y brillait une lueur un peu différente, moins intense.

    - Oh… Si, tu as été assez explicite. Je sais que je n’y pouvais rien, mais je peux quand même essayer de rattraper ce qu'elle a raté par les choses de la vie. Le temps de trouver un équilibre, de trouver une solution. Et puis, j’ai sûrement des choses à apprendre de sa façon de vivre.

    Ersa avait senti Nora se retirer du contrôle, comme avant, comme quand la mer se retirer, laissant le sable humide face au rayon du soleil. Sa main s’était mise à trembler légèrement sur ce verre. Elle le rapprocha de ses lèvres lentement et le vida d’une traite, avant de le poser sur la table. Ses yeux bicolores se posèrent à nouveau sur le mage, son sourire avait repris un peu de confiance. Comme avant Ersa menait la barque, galvanisée par ce que lui insufflait Nora.

    La naine se décala, prenant le mage dans ses bras et nicha sa tête dans le cou de l’homme. Elle ne savait pas quoi faire, mais comme il l’avait dit, c’était une situation inédite et elles devraient agir pas après pas. 

    - Merci de nous avoir soutenus, de nous guider. Je ne sais pas si j’aurais pu y arriver sans toi. 

     

    Son souffle se répandait sur la peau de l’homme. Ses mains se déplacèrent pour se joindre dans sa nuque. Ses lèvres déposèrent un baiser sur sa peau, un deuxième plus haut, à la limite de sa mâchoire. Ersa commença à se reculer, ne séparant pas ses doigts entrelaçaient derrière lui. Elle plongea son regard dans le sien, ne sachant pas si elle pouvait aller plus loin, d'où venait cette pulsion, d’elle ? De Nora ? D’un mélange de leurs deux esprits. Depuis le début de l’année, Ersa cherchait à combler un vide inexpliqué, et la liberté de Nora semblait la guider légèrement. Son sourire repris se tordit dans un mélange de celui d’Ersa et de Nora. Les flammes qui dansaient dans leurs yeux prenaient de l’intensité, mais reflet resté incertain. D’une façon ou les deux personnalités se chevauchaient sans réellement savoir laquelle prenait le dessus.

    - Euh, je ne sais pas ce qui 

    Elle se stoppa, est ce que cela était un mal, est ce que cela ne lui plairait pas. L’idée de lui retirer son armure traversa l’esprit de Nora, mais Ersa l’en empêcha. Ses doigts avaient commencé leurs mouvements, mais ce stoppant sous le contre-ordre. Elle ne savait pas quoi faire, l’embrasser pleinement, se reculer encore un peu, fuir en courant ? Elle se mordit la lèvre devant les choix qu'elle ne savait choisir.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Mer 20 Mar - 18:49
    Alaric se frotta l'arrière de la nuque, essayant de pas trop paraître démuni face à la réalité de ce qui aurait pu se passer si sa route n'avait pas croisé celle du carnet. Il était vrai que jamais, il n'aurait aidé Ersa, et donc Nora en même temps, si par le fruit de son énervement, elle n'avait pas piqué son attention sur elle, et donc d'engager la conversation et relater sa situation du moment. 

    "J'avoue que j'étais tellement affairé avec ces foutus rapports, que je n'aurais pas fait attention à la présence d'Ersa. Des circonstances ont fait que désormais, nous en sommes là, avec une belle avancée sur votre problème, à toutes les deux. Mais tu as raison, je suis ce que je suis."
    *Et heureusement ! *
    "Tu sauras me renvoyer la pareille un jour prochain. Nul besoin d'empressement. "

    Et qui sait, jamais, il n'aura à demander de l'aide aux deux "jumelles". Combien de personnes avait-il aidées depuis qu'il était devenu Shekhikh ? Tant qu'il arrivait à aider son prochain, c'est tout ce qu'il lui fallait, en plus d'accomplir ses devoirs au sein de l'Empire. Il se retint de reprendre la bouteille pour remplir son verre, pendant que Nora s'amusait à faire de la fumée avec son cigare. Elle se sentit un peu froissée qu'il ait pu la comparer à un nouveau-né, avant de comprendre la profondeur de cette remarque. C'était une bonne chose qu'elle saisisse rapidement ce à quoi il faisait allusion. Il chopa finalement la bouteille et remplit le verre de la rouquine, et remplit le sien par la même occasion. 

    "Il ne faudra pas être trop exigeant sur les progrès qu'il vous restera encore à faire. Vous trouverez sans doute le temps long, vous vous énerverez sur des points que vous n'aviez jusqu'ici pas l'habitude de mettre en commun. Vous ressentirez aussi quelques remords, dans lesquels il ne faudra pas sombrer..."

    Il rapprocha son verre, s'y raccrochant un peu trop, peut-être. Là aussi, il était mal placé pour donner des conseils. Pendant ce temps, Nora s'installa plus confortablement, après avoir écrasé son cigare. Au moins, elle comprenait que ce n'était pas la faute d'Ersa. Il voulut lui dire que ce n'était la faute d'aucune des deux, quand la chasseuse ferma les yeux. Quand il put revoir son regard, l'éclat n'était plus vraiment le même, tout comme l'expression de son visage. La voix était subtilement différente aussi. 

    "Ersa ? "

    Oui, c'était bien elle. Il l'écouta alors avec attention, tout comme il l'avait fait avec Nora. Une fois le contenu alcoolisé de son verre ingéré, elle se rapprocha de l'humain, avant de le prendre dans ses bras et de poser sa tête sur l'épaule, à la naissance du cou. Alaric réussit à ne pas se crisper face à cette marque de remerciement. Il avait déjà eu des patients qui avaient agi de la même façon, cherchant le réconfort en même temps que d'apporter des remerciements.

    "De rien voyons. Et..."

    Et les mains de la chasseuse se portèrent à l'arrière de sa nuque, avant de commencer de poser ses lèvres sur la peau. D'abord une fois, puis deux. Le Mage frissonna légèrement à ce contact. Ça, ce n'était pas du tout prévu. Il remarqua les quelques gestes saccadés de la jeune femme, signe que les deux personnalités essayaient de prendre le contrôle, sans se battre visiblement, pris dans la même pensée qui faisait que...Et il n'y avait pas que les gestes : le visage marquait aussi le petit chaos qui se produisait sur l'instant. Tantôt il y avait Ersa, tantôt Nora, et les deux à la fois, rendant le visage étrange par tranche de quelques secondes. 

    Alaric n'eut pas besoin de réfléchir, réagissant en tant que Shekhikh. Il porta ses mains aux joues de la jeune femme, la regardant droit dans les yeux. Intérieurement, il savait très bien ce qui se passait avec les deux "soeurs", et bien que cela l'effrayait un peu, il ne pouvait pas lâcher les deux personnalités alors qu'elles étaient dans la même ligne d'émotions. 

    "Ce qui se passe, c'est que vous êtes toutes les deux sur la même ligne de songes. Vous marchez toutes les deux sur le même chemin, mélangeant hésitation et liberté. La réaction saccadée de votre corps est normale à ce stade. Une fois que vous aurez réussi à vous synchroniser en pensées et en réactions. Plus tard, il n'y aura plus cet effet. "

    Et lui, de son côté, redoutait un peu la réaction à venir Il était là à titre professionnel, de base. Il avait essayé de l'être, là, en essayant de porter encore des conseils.  Il ne voulait pas que les deux jumelles viennent à penser qu'il profitait de la situation. Alors que... mais c'était vrai en plus ! il n'en profita pas et euh... que.... 







    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 20 Mar - 23:03
    image rp

    Message 20

    Le mage se rendit rapidement compte de la prise de contrôle d’Ersa, se laissant faire par cette étreinte de remerciement. Qui au départ n’était qu’un élan d’affection qui se transforma en quelque chose d’un peu plus fort. Il stoppa sa phrase devant le geste de la naine. 

    Elle s’était reculée, se retenant de lui sauter dessus de différentes manières. Les deux parties de son âme souhaitaient continuer, mais pas de la même façon. Il la regarda un instant, étudiant ses mouvements et ses tics de leurs personnalités. Il posa ses mains sur les joues de la naine, fixant son regard bicolore, représentant une fenêtre sur chaque âme. Le sourire de la chasseuse se crispa, sentant ce qui allait venir.

    Le mage resta professionnel, expliquant ce qui leur arrivait à nouveau. Il avait raison, mais il ne devait pas se douter sur quel point. Une pointe de tristesse passa dans son regard et son sourire s’évanouit. La culpabilité s’invita dans l’esprit d’Ersa, pendant que Nora ne savait pas vraiment quoi penser de ce refus étrange. Ses mains se délièrent pour glisser et retomber sur ses genoux. Ses lèvres se mirent à bouger, pour expulser lentement un unique mot qu’elle laissa flotter dans les air

    - Pardon…

    Elle fit glisser ses jambes pour se rasseoir sur la banquette, sans plus s’appuyer sur le mage. Sa main attrapa la bouteille pour remplir son verre et celui d’Alaric s'il le souhaitait. Elle porta sa main qui tremblait légèrement à sa bouche pour souffler dedans. Recréant des petites sphère de glace qu’elle laissa tomber dans la liqueur, peut-être qu’elle brûlerait moins si elle était froide.

    Ses doigts jouèrent sur le verre avant de le porter jusqu’à ses lèvres pour en descendre une bonne rasade. Elle le reposa pour dissimuler une partie de ses tremblements. Son regard légèrement terni ne quittait plus le liquide, même quand elle extirpa de nouveau un cigare de son étui. La rouquine l’humidifia avant que le son de l’allumette que l’on gratte ne craque. La fumée envahit de nouveau ses poumons et Ersa dut se retenir de ne pas tousser. Sa main libre se glissa jusqu’au col de sa tunique pour tirer un peu sur les lacets, le refermant légèrement. Ersa était toujours gênée de la façon dont Nora portrait ses vêtements, même dans leurs souvenirs.

    - Euh… Pour être honnête, ce qui me dérangeait était surtout que Nora, voulait encore jouer avec cette armure. Nous voulons toutes les deux t’embrasser.

    Sans s’en rendre compte, elle avait utilisé le présent, avouant que cette envie n’était pas totalement évaporée, même si certain détail la chiffonné un peu plus. Elle échangea les objets de ses excès pour porter le verre à ses lèvres, une sensation de cautériser l’agression qu'effectuait la fumée a chaque nouvelle bouffée. Mais cela ne l’empêcha pas de reprendre le cycle du tabac. Toujours sans détourner le regard de la table, essayant de dissimuler cet excès de culpabilité, les légers tremblements d’Ersa face à cet ancien démon qui avait conduit à cette situation. Mais pendant ce moment si singulier, comment le repousser ?

    - Je suis encore désolé. Peut-être qu’il y a une madame Alaric ? Ou autre chose.

    Elle soupira, se disant qu’elle gâchait ce moment où le mage avait réussi à s’ouvrir un peu face à elle, éloignant l’idée que s'il refusait, ce n’était peut-être qu’une question de principe, de goût aussi, parfois elle oubliait que sa taille ou être lycan pouvait déranger. Ersa ne put retenir un soupir comme un sentiment de déjà vu. Nora l’avait aidé à se libérer de sa timidité et la laisser à nouveau seule dans ce moment d’embarras. 

    - Tu as raison, on doit encore s’accorder sur pas mal de détails, avant que tout redevienne… Normal.

    Elle sentait son esprit s'embrouiller, dans un brouillard si familier qui lui avait presque manqué dans ses moments. Ce démon qui ne l’avait jamais vraiment abandonné, il s’était juste tapis dans un coin de sa tête en attendant le bon moment pour revenir. Et l’idée de se lever pour disparaître enflait dans son esprit, briser ce malaise d’une façon ou d’une autre.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Ven 22 Mar - 15:38
    Le langage corporel de la jeune femme n'avait laissé aucun doute sur ses intentions, dépassant la simple approche amicale. D'avoir posé ses mains sur les joues chaudes de la jeune femme, pour renforcer son souhait de la rassurer, n'avait pas été une bonne idée. À vouloir bien faire parfois, on engendrait un peu plus de mal. L'éclat des yeux d'Ersa, si brillant et si intense sur l'instant, quand ils étaient si proches tous les deux, se ternirent d'un voile de tristesse quand elle saisit qu'il n'irait pas plus loin. Alaric se sentit alors bien plus coupable qu'elle. Il aurait dû anticiper, pour ne pas la froisser. Quel imbécile il avait été. Il avait préféré fuir en se cachant derrière ses réponses professionnelles, au lieu d'être franc avec elle. Il récoltait ce résultat. Quel imbécile il était. Il risquait de briser les débuts prometteurs des deux jeunes à cause de ses propres réactions.

    Ersa avait attrapé la bouteille, remplissant les verres, pour compléter avec un peu plus de breuvage, même s'il en restait encore de non dégusté. Après quoi, elle prit un autre cigare, pour

    "Tu n'as pas à t'excuser Ersa. C'est moi qui ai foiré. Je savais très bien depuis qu'on avait mis les pieds de cette taverne ce qui couvait. J'ai fait comme si je n'avais rien vu..."

    Il chopa son verre, penaud. Comme s'il avait cru que la jeune femme serait passé à autre chose, en voyant son absence de réaction face à des signes pourtant évidents Et à côté, il savait que cela aurait fait son petit bonhomme de chemin. Imbécile, mais quel imbécile ! Et il ne put s'empêcher de rougir face à la révélation d'Ersa, qui rajouta que Nora aussi désirait aussi l'embrasser. Et que clairement, c'était toujours d'actualité. Ersa ou Nora... Elles avaient chacune leur caractère, qui s'accordaient bien le corps qu'elles partageaient. Alaric se fichait de la taille. Il voyait en la jeune femme une chasseuse à la crinière rousse, qui avait tantôt un côté timide, réservé, tantôt plus volontaire. Un côté farouche, un côté sauvage, qui avait de quoi plaire. Il but d'une traite son verre, grimaçant quand la forte chaleur de l'alcool lui brûla la gorge. Aussitôt, il remplit son verre, prêt à l'ingurgiter.

    "j'apprécie ton honnêteté, alors que je ne l'ai pas été... Tu es... Toi et Nora, vous… "

    Il sombrait tout seul, là. Bordel !

    "Non, il n'y a pas de madame Alaric... "Cette fois, il ingéra son énième verre. Un autre ? Allons ! Un peu de sérieux là. Mais comment le demeurer quand un tiroir de souvenirs menaçait de se rouvrir. "C'est... compliqué... "Il croyait avoir oublié. Voilà que cela menaçait de refaire surface, de quitter les tréfonds de sa mémoire. Non, il ne voulait pas se rappeler.

    Son verre se vida quand le bord rencontra ses lèvres.

    "Je ne voudrai pas briser vos débuts d'efforts, à Nora et toi. Si par ma maladresse, je coupe cet élan, qui est censé vous permettre de trouver une belle stabilité sur le long terme. Si cela échoue, je sais que je m'en voudrai de pas avoir déployé plus mes capacités, mes moyens... "et de répondre à ses devoirs... Ses yeux parurent lui un peu d'une certaine forme de remords, d'un autre temps. Et... "Et puis... je n'ai pas envie de passer pour un homme qui profiterait de la situation "Dit-il, tout en fuyant ce qui commençait à l'angoisser sombrement.

    Il passa une main tremblante sur son visage. Échouer... Non, il n'avait pas le droit. L'échec n'était pas une option.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Ven 22 Mar - 23:17
    image rp

    À nouveau, le mage essaya de la rassurer, prenant la faute pour lui, avouant qu'il avait vu ce qu'elle essayait de lui faire comprendre. Mais cela n'enlevait pas sa culpabilité de ne pas avoir compris qu'il n'était pas là pour ça. 

    Elle ouvrit les lèvres, mais aucun mot n'en sortit et elle y posa son cigare pour ne pas rester ainsi. Elle réussit après coup à lui avouer une partie de ce qu'elle pensait, que les deux parties de sa personnalité était presque en accord et bien qu'elle ne quittait pas son verre, elle crut apercevoir un changement sur le visage de l'homme. Il remercia son honnêteté sans que cela ne la réconforte. 

    - Tu as été honnête, j'aurais dû comprendre que si tu restais professionnel, ce n'était pas que de la timidité. J'ai cru que je te… Que tu pouvais me trouver... 

    Elle souffla, presque d'agacement.

    - Que je te plaisais.

    La naine se figea après ses mots, comme si elle écoutait quelque chose. 

    (- Va falloir que tu reprennes du poil de la bête ma petite, c’était ça que je détestais le plus. Comment as-tu pu tomber si bas ?)

    - Nous étions en accord sans penser aux nous, sans penser que pour toi, nous étions deux, sans penser que ce nous pouvez poser problème.

    Elle l’écouta ensuite, lui dire qui n’y avait pas de madame Alaric, que c’était plus compliqué qu’il n’y paraissait. La naine se mordit la lèvre, s’en voulant d’avoir ravivé de mauvais souvenirs au mage. Il avait à nouveau vidé son verre.

    - Je ne voulais pas te mettre dans une position difficile. Tu m’as été d’une grande aide jusque là.

    Elle regretta presque aussitôt ses paroles, pourquoi avait elle précisait jusque-là, comme si avoir accepté ses avances lui aurait été bénéfique en termes de santé. Il descendit un autre verre et elle l’imita, vidant ce qui restait du sien d'une main toujours tremblante. Il reprit s’excusant encore de ne pas tout mettre en œuvre pour aider leur réconciliation, précisant qu’il n’avait pas envie de passer pour un profiteur. Elle se tendit à ses mots. 

    Ersa se tourna pour enfin lui faire face, essayant d’arborer un sourire rassurant, même si l’éclat de ses yeux vairons n’était pas revenu, elle lui donna un petit coup de coude pour essayer de briser la tension qui grimpait.

    - Je comprends, mais ce n’est pas ce que tu es ou aurait été, je le sais. Par contre, je ne savais pas que les FMR… Prodiguaient ce genre de soin. Il est hors de question que tu cèdes pour que nous nous entendions, on va pas se taper dessus parce que tu… Enfin, tu vois. 

    Elle lâcha un petit soupir amusé.

    - Ce serait moi qui profite de la situation, sinon. Je le veux… Voulais, pour ce que tu es. 

    Elle essayait de mettre son désir de côté, ce n’était pas l’aider que de remettre sur le tapis. Son sourire s'agrandit un peu.

    - Peut-être que j'irai pleurer dans les bras d'Ikkrie si tu la convainc que c'est ce qu'il me faut.

    Elle se reconcentra sur son verre qui était vide, avant de lorgner la bouteille qui avait pris une sacrée claque. Elle remplit son verre et celui d’Alaric avec la fin du liquide, la reposant vidé de son contenu. Elle saisit son verre pour le faire tinter contre celui du mage en tirant une bouffée sur son cigare. Elle souffla la fumée dans une tentative de créer un rond, qui fut presque un succès. Son regard trahissait toujours sa culpabilité, mais elle essayait de le cacher au mieux.

    - Changeons de sujet si tu veux bien… À moins que tu…

    La langue d’Ersa claqua, coupant la phrase de la louve.

    - Désolé, c’est un animal qui ne connaît pas la politesse.

    Son sourire s’afficha avant d’être parcouru par une ombre de contrariété qui disparut aussi vite qu’elle était apparue. Elle avala une gorgée de cet alcool, qui rongeait peu à peu son champ de vision périphérique. Et la logique de ses pensées.

    - Est-ce que je peux t’aider à vider ton sac ? À te redonner ce sourire tendu ? Où te donner des détails sur ce que tu veux savoir sur ce cas si atypique.

    Tout était bon pour changer ses idées, ne pas se dire qu’elle avait voulu dépasser le stade de la simple patiente qui avait agressé son médecin à coup de livre, ne pas penser à ce qu’ils auraient pu faire. Ses doigts ne cessaient leurs danse, tentative plus ou moins convaincante de dissimuler les tremblements qui n'était que la représentation de son trouble.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Ven 29 Mar - 18:08

    Alaric réussit à relever le nez, quittant de ce fait le verre qui l'invitait insidieusement à le remplir à nouveau et de se mettre une bonne biture, qui était jusque-là un bon moyen pour taire tout ce qui était en train de l'assaillir. Il avait été loin d'imaginer que dans l'aide qu'il apportait sans filet, puisque ce que vivaient mes deux jeunes femmes était si rarissime, car inédit pour lui, il aurait eu à ressentir ce qu'il avait toujours fui. Il arrivait que cela réémerge, refasse surface. Mais pas là. Il ne s'y était donc pas du tout préparé. Et dans sa situation, qu'il peinait à tenir d'une main ferme, il ne souhaitait pas qu'Ersa et Nora s'en sentent fautives.

    "J'aurais dû me montrer plus précis sur mes... intentions. Tu es... vous êtes toutes les deux... "

    Il se mordit les lèvres et replongea son regard vers son verre. L'alcool lui montait au cerveau, le poussant à être plus bavard. Il devait se montrer plus vigilant.

    "En d'autres circonstances, clairement... Vous auriez eu de quoi me faire tourner la tête et....."

    Il sursauta au coup de coude, un geste purement amical. Il crut sourire très très légèrement à cette tentative de le secouer un peu.

    "Oui, tu as raison, mais tous les FMR ne sont pas des mages au service de l'Esprit. Et je..."

    Bordel... Il profita qu'Ersa ait évoqué leur autre collègue pour rebondir d'une autre manière.

    "Elle serait capable de pousser, soit Ersa, soit Nora, à ne pas lâcher le morceau. Elle est chasseuse comme vous. Je ne la connais pas comme vous deux, mais je présume qu'elle part du principe que si on tient une proie, on ne la lâche pas hein ? "

    L'envie de se rincer à nouveau le gosier le saisit. C'était si tentant. Mais le cas des deux "rouquines" n'était pas encore terminé. Rester professionnel ! C'était ce qu'il devait être et pas à se laisser emporter dans les flots de l'enivrement pour déguerpir de ce qui cherchait à le dévorer.

    "Y a pas de mal. Ça partait d'une bonne intention... vider mon sac. C'est trop tôt... beaucoup trop tôt. "Marmonna-t-il plus pour lui-même que pour répondre à Ersa. "De votre cas atypique... hum... "

    Oh ! Et puis merde ! Au point où il en était pour ce qui était de l'alcool. Il avait déjà bien commencé, non ?

    "Vous êtes deux esprits dans un corps... Est-ce que votre corps encaisse normalement une surdose éthylique, ou alors d'être deux apporte une résistance plus conséquente ? "

    Il eut un étrange rictus de défi à ses lèvres.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 30 Mar - 22:33
    image rp

    Message 22

    Ersa avait remarqué son geste, qui ressemblait à peu près à ce qu'elle devait faire. Éviter le problème en faisant diversion pour son esprit. Elle s’esclaffa quand il parla qu'il aurait de quoi lui plaire dans d'autres circonstances. Il remuait un peu le couteau dans la plaie en lui confirmant qu'elle ne s'était pas vraiment trompée, mais elle ne relèverait pas. Son geste avait été déplacé. 

    Elle avait quand même réussi à le distraire, lançant Ikkrie dans la conversation. Celle qui taquinait tout ceux qu'elle pouvait, car cela l'amusait d'être une peste. Il plaisantait un peu sur le fait de devenir une proie pour les chasseuses.

    - C'est sûrement ce qu'elle me proposerait en premier. Mais elle essaierait de me faire penser à autre chose. En tant que chasseuse, on ne lâche pas les proies que nous avons choisies. Mais tu n'es pas un animal que je voudrais capturer. J'ai eu ma chance, parfois, il faut savoir reconnaître quand une chasse nous dépasse. Je saurais me tenir. J’imagine que… Nora devrait aussi. Mais peut-être pas tenir sa langue.

    Elle lui fit un petit sourire, hésitant. Nora n'était pas prête à laisser échapper sa proie aussi facilement et il ne lui en tint pas rigueur. Elle but une autre gorgée quand il refusa son invitation à se confier. Elle avait voulu lui renvoyer l'ascenseur, l'aider à sortir des pensées où elle l'avait entraîné, mais ils ne se connaissaient pas. Elle était assez maladroite avec ses instants de sociabilisation. Il se concentra à nouveau sur elles, sur leurs cas. 

    Il lui posa une autre question, personnelle, enfin sur la condition de leurs deux esprits dans ce corps. Elle amena machinalement son cigare jusqu'à ses lèvres, posant son coude sur la table et son menton contre sa paume. Elle sourit en expirant la fumée. C'était une bonne question, qui avait une réponse étonnante.

    - Tu as envie… De vérifier la théorie ? 

    Sa voix se coupa, son esprit s'embrouillait, son corps ne montrait aucun symptôme, elle ne se sentait ni ralentie, ni maladroite. C'était juste son esprit qui était complètement à côté de la plaque. Elle tira à nouveau sur son cigare. Elle regarda les volutes de fumée s’élevait lentement, essayant de faire le tri dans ses pensées. L’éclat sauvage se ralluma légèrement dans ses yeux, toujours terni par la culpabilité et cette légère tristesse. Ses traits se durcirent légèrement, dans l’expression plus dure de la louve.

    - Elle ne boit plus depuis trop longtemps. Ça fausse tout. Ce corps est habitué à tous ces excès. Mais nos esprits connectés sont handicapés par le fait qu'Ersa ne buvait pas depuis presque 9 mois. Nos pensées sont un peu floues, un peu déplacées. Même si je résiste mieux qu'elle.

    Elle se mit à rire, expulsant le reste de la fumée de ses poumons. Nora prit cela pour un défi, alors qu'Ersa avait un peu peur de ce que l'alcool pourrait révéler. Elle se leva en prenant la bouteille vide et se glissa presque en ligne droite vers le comptoir, se hissa dessus avec une grâce presque féline, sous alcool. Saisis une bouteille discrètement, la remplaçant par la vide, avant de revenir s'attabler avec Alaric.

    - Bon, légèrement plus que je ne m'y attendais. On peut tester ma résistance, la tienne aussi d'ailleurs. Mais on pourra peut-être dire au tavernier de revenir, et à Ikkrie de laisser entrer les clients. 

    Elle lui fit un clin d'œil, reprenant un peu de son jeu qui la rassurait.

    - Après tout, il n'y a rien à cacher, tu vas pas m'allonger sur la table, hein.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Alaric Nordan
    Alaric Nordan
    Messages : 225
    crédits : 1675

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: E
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2761-alaric-nordan-termine
  • Sam 6 Avr - 21:49

    Heureusement qu'il n'était pas un animal. Il manqua d'en rire. Cet amusement marqua quand même les coins de ses lèvres. Oh bon sang ! Après s'être un peu relâché, voilà qu'il sentait vraiment les effets de ce qu'il avait avalé. Comment ne l'avait-il pas senti de suite ? De s'être planqué derrière sa muraille de sériosité avait permis de mieux encaisser. Et en se laissant un peu aller, la tête lui tournait un peu trop là.

    *En même temps, j'en ai bu plusieurs quasi d'affilée...*

    Ersa, toujours son cigare dans le coin de sa bouche, prit une posture plus posée. Il crut un instant que sa question était hésitante, avant de saisir qu'elle ne l'était pas réellement. Pas avec son étrange sourire là...

    Le visage d'Ersa prit un autre faciès. Nora venait de prendre la main. Cela s'était fait de manière plus fluide, plus rapide. Comme quoi, elles arrivaient à aller plus loin dans leur contrôle mutuel qu'elles ne l'imaginaient ? Ou parce qu'il avait posé une question qui n'était guère scientifique, avec cette histoire d'alcool ? Tout était bon pour se soûler des fois, mettant tout le monde d'accord. Bizarre hein ?

    Il écouta le second esprit qu'était Nora, ouvrit la bouche quand elle affirma que sa jumelle avait fait abstinence de liquide éthylique durant neuf mois, la gardant ouverte stupidement et la referma. Il s'était imaginé n'importe quoi, pendant quand son interlocutrice riait aux éclats, la fumée s'évadant de ses poumons. Après coup, elle chopa la bouteille devenu cadavre évidé pour se rendre habilement vers le comptoir et en trouver une autre pleine. Alaric regarda un instant son verre vide. Dans quoi il venait de se foutre encore ? Il s'était dit plein de fois qu'il éviterait, encore une fois de plus, de se mettre minable... Mais de ce qui risquait de remonter à la surface. Non, il ne voulait pas. Une bonne cuite, il n'y avait que cela de vrai pour garder le passé enterré. Il redressa la tête quand la chasseuse revint.

    "Euh... Oui, cela vaudra mieux. Ça évitera les accidents. Bien, pour cette résistance… ce n'est pas parce qu'Ersa a fait une pause que de vous retrouver n'a pas remis un peu cela à jour. Euh... à niveau… Oh et plus flûte ! Je te laisse appeler Ikkrie... qui doit bien nous écouter à travers la porte ! "dit-il en haussant la voix. Un rire retentit, confirmant ses dires. La porte s'ouvrit dans un bel éclat, la chasseuse entrant en ricanant. Le tavernier tirait une drôle de tête et en voyant Alaric faire un geste vers sa bourse à la ceinture, il parut rassuré. Quelques clients, quant à eux, hésitèrent à revenir pour reprendre leur place, ne sachant pas pourquoi il y avait eu une forme de privatisation de l'établissement.

    Alaric vit comme s'il n'avait pas vu tout cela, lorgnant son verre à nouveau. Il remonta son regard sur Nora.

    "Ma résistance est déjà bien.. Éméchée... Entamée, je voulais dire !"

    S'il commençait à se lourder dans les mots, sûr qu'il ne fera que lui dévoiler qu'il ne tenait pas si bien l'alcool que cela. Mais comme il avait lancé le petit défi... et puis il cherchait cela aussi.. se perdre dans la brume du coma éthylique.

    "On risque juste de rouler sur la table... et quoi à cacher ? "

    Il essaya de rire et trouva le moyen d'avaler de travers. Heureusement, cela dura que quelques secondes.

    "Bon, on teste ça ? "

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 384
    crédits : 521

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 8 Avr - 12:02
    image rp

    Message 23

    La chasseuse ne sut pas vraiment reconnaître la petite déformation au coin de ses lèvres. Est-ce qu’il lui arrivait de perdre son masque de profession ? Elle le découvrirait peut-être un peu plus tard. Les détails que lâchèrent Nora sur elle et sa moitié, lui firent ouvrir la bouche sans qu’aucun mot n’en sorte, est ce que cela était si étonnants ? 

    Elle avait lancé cette phrase autant pour vérifier qu’il ne souhaitait pas se retrouver seulement à deux, enfin trois, que pour éviter les railleries de la chasseuse indiscrète. Il essaya de défendre l’idée, mais ses mots s’embrouillèrent. Et quand il lança un peu plus fort que la louve pouvait appeler la blonde restait sur le pas de la porte, c’est elle qui répondit en riant. La porte s’ouvrit et sans hésitation, Ikkrie se dirigea vers la table où se trouvait sa supérieure. La pièce se remplissait lentement, au rythme des clients hésitants.

    - Bah alors, même pas un bruit, rien. Je suis déçue.

    - Ikkrie, je ne suis peut-être pas son genre. Peut-être que m’avoir vu a poil l’a calmé.

    - Il refuserait une mignonne comme toi. On lance la deuxième ph…

    - On lance rien du tout.

    La blonde explosa de rire, en levant les mains. 

    - Bon ok. T'es moins drôle qu'Ersa. J’imagine que je repasse te chercher à la fin de la bouteille pour te traîner jusqu’à ta chambre. Je laisserai le plan au cas où notre preux chevalier souhaiterait se perdre.

    Elle se mit à rire et grimaça légèrement. 

    - Bon, en attendant, je vais peut-être essayer de remettre la main sur ce médecin. Pour une contre-visite, hein, professionnel comme toujours.

    Avant d’attendre la réponse des deux personnes qu’elle avait espionnée, elle se retourna pour s’éloigner. Les saluant d’un signe de la main. Nora soupira, remplissant leurs verres dans un demi-sourire. Elle tira à nouveau sur son cigare pour remplacer l’air de ses poumons, avant d’inverser ce cycle. 

    Alaric se concentra à nouveau sur elle, lui avouant que les verres qu’il avait descendus avaient déjà attaqué ses réserves. Elle lui sourit.

    - Oh, ce n’est rien. Je ne sais pas où… en est la mienne, à vrai dire. 

    La naine gloussa à ses propres mots, le brouillard qui entourait ses esprits se renforçait peu à peu, mais il était à la fois insondable et si facile à dissiper. C’était une sensation étrange, presque agréable. Mais est ce que se prendre une bonne cuite ne serait pas une occasion de se remettre les idées en place, de mettre d’accord ses deux entités qui habitaient ce corps, cela valait la peine d’essayer. Elle ricana au commentaire du mage.

    - Ce qui est à cacher, c’est si l’on roule ensemble, à moins que tu sois du genre à aimer le public.

    Elle expulsa le reste de fumée de ses poumons, son regard se perdait dans les volutes de son expiration. Le mage relança son invitation et elle se reconcentra sur lui, saisissant son verre plein. Elle fit tourner le liquide dedans, le faisant briller à la lumière chaude de la taverne.

    - La bouteille est là, nos verres sont pleins. Et puis ne dit-on pas que l’alcool est un fléau pour la société, c’est votre devoir de lutter contre. 

    Son regard admirait les reflets, son sourire s’était légèrement agrandi.

    - Il faut encore que je me fasse à l'idée qu’elle a quitté le berceau pour retourner au RSAF. Ça fera une étude de cas sur la lycanthropie et l’alcool.

    Elle fit tinter son verre contre celui d’Alaric et descendit la moitié du verre d’une traite.

    - Attaquons.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum