DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Kaléidoscope [Ouvert] - Page 2 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Validation des RP de Ben [Reike]Aujourd'hui à 10:37Ben le Bouc
    Derrière le rideauAujourd'hui à 10:22Ben le Bouc
    Souvenirs douloureux [PV Nut Shidhi]Aujourd'hui à 9:01Amédée Sauventreen
    Nomination [Cyradil]Aujourd'hui à 0:33Cyradil Ariesvyra
    Anha zhavvorsa [Tensai]Hier à 23:14Tensai Ryssen
    L'air du Vent | Feat ZéphyrHier à 23:06Zéphyr Zoldyck
    OrigineHier à 22:59Zéphyr Zoldyck
    La lune et ses étoiles - PAHier à 22:54Tensai Ryssen
    Déchéance [Lyra et Alaric]Hier à 22:47Zéphyr Zoldyck
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:43Erwin Staal
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 270
    crédits : 815

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Mer 24 Jan - 17:15
    "Envie, ne sois pas aveugle. Tu sais bien que..."

    Rêve vint s'interrompre lorsque sa sœur balaya la présence illusoire du Démon tempétueux et revanchard. Retournant se loger dans les abysses constituant la psyché de l'endormi, l'ouragan se tut et les flammes corruptrices disparurent avec lui, replongeant ainsi la pièce dans une atmosphère plus propice à l'échange. Les teintes violettes et bleutées que l'association du Prince et de sa consœur avaient initialement créé reprirent leur droit et l'appartement plongé dans cette douce obscurité retourna à l'accalmie caractérisant le Démon songeur. Levant les yeux au plafond, Rêve glissa tout de même à son interlocuteur disparu :

    "Je ne pensais pas te froisser, mon frère."

    Mais il y avait désormais plus pressant que les états d'âme d'une bête trop altérée par la captivité. Phantasme s'écroula littéralement et ses sanglots déchirants ne manquèrent pas de faire vibrer l'âme de celui pour qui les liens fraternels étaient plus importants que tout. Rêve se déplaça pour mouvoir le corps de Séraphin, amenant la tête du veilleur assoupi sur ses genoux pour venir caresser son front curieusement humide, espérant prodiguer par ce contact bien réel avec l'hôte un soupçon de soutien à sa sœur à la silhouette fantasmée.

    "Phantasme, je..."

    Pesant ses propres mots avec attention, le Voyageur vint s'interrompre brièvement puis jeta à la fenêtre close un regard appuyé. Enfermés ici, ses pauvres congénères avaient indéniablement perdu de leur superbe et se voyaient aujourd'hui relégués au rôle de simples malédictions. Ils n'étaient pour Séraphin qu'une éternelle source de tourment, bien loin des objectifs grandioses que leur noble condition aurait dû leur offrir. Pesant le pour et le contre dans un silence solennel, Rêve se détourna de l'ouverture menant au monde extérieur et reporta son attention sur sa consœur. Avec une gravité nouvelle, il lui fit une première révélation :

    "Je ne tolèrerai pas votre destruction."

    Tendant sa main libre, il manifesta par l'esprit une forme sombre qui se précisa peu à peu pour devenir une épée gigantesque. Immaculée et aussi magnifique que dans ses souvenirs, le vestige de sa splendide sœur Violence s'étendit pour reprendre l'apparence qu'elle avait lorsqu'elle était portée par l'armure colossale constituant l'enveloppe de l'un des Démons les plus somptueux de l'univers. Maniant ce mirage avec aisance, Rêve projeta l'illusion en l'air et cette dernière voleta pour ensuite s'immobiliser dans le vide, juste devant Phantasme.

    "Celle-ci survit à travers moi. Elle n'est qu'un souvenir, figée dans le temps. Un vestige, une consolation bien maigre. Violence est immortelle mais son influence sur le Sekaï s'est amoindrie lorsqu'elle a été vaincue. C'est une perte qui me coûte... énormément..."

    Alors que Phantasme commençait tout juste à manipuler spirituellement cette représentation factice, celle-ci vint s'éteindre en disparaissant pour ne devenir que poussière d'étoiles. Profondément touché par la peine de sa congénère, Rêve se pencha un peu en avant et lui fit l'offre qui lui brûlait les lèvres depuis le tout début de leur conversation :

    "Reviens avec moi Phantasme; fusionnons définitivement. Je te veux entière, je ne veux pas faire de toi un souvenir. Tu n'es pour ce doux rêveur qu'une punition dénuée de sens. N'a-t-il pas assez souffert en vain ? Ensemble, nous deviendrons tellement plus que cette parodie de cauchemar que tu incarnes aujourd'hui..."
    Noble de La République
    Noble de La République
    Seraphin d'Élusie
    Seraphin d'Élusie
    Messages : 140
    crédits : 462

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3067-terminee-seraphin-du-razkaal-d-elusiehttps://www.rp-cendres.com/t3164-liens-de-seraphin-d-elusie#27376https://www.rp-cendres.com/t3162-chronologie-du-limier-seraphin-d-elusie#27373
  • Mar 13 Fév - 0:59
     
    Journal du Limier
    Justice, Appartements de Seraphin d'Elusie
    Dans la pénombre de l'endroit, là où chaque ombre semble retenir son souffle, Phantasme, de sa silhouette éthérée, se dresse comme un fantôme torturé par les vents du destin. Ses yeux, miroirs d'un monde onirique, scrutent Rêve avec une intensité brumeuse, tandis que ses larmes, scintillantes tels des diamants de nuit, témoignent de la tempête émotionnelle qui la ravage.

    "Rêve," commence-t-elle, sa voix une caresse sur l'étoffe du silence, "tes paroles résonnent en moi comme la mélodie d'un rêve oublié, doux et lointain. J'ai, en effet, avec mes frères, erré bien trop longtemps dans les limbes de l'espérance, nos âmes égarées cherchant une lumière dans l'obscurité de notre existence."

    Elle observe la main tendue du démon onirique, symbole d'une union qui promet la fin de leur errance, un sanctuaire dans le tumulte de leur éternité. Lentement, presque religieusement, elle avance sa propre main, fantôme d'un geste qui pourrait sceller leur destin. Mais au seuil de cet acte irréversible, un sursaut de lucidité la saisit, et elle se ravise, retirant sa main avec la douleur d'un adieu inexprimé.

    "Rêve... Ta proposition est un baume sur les plaies de mon âme tourmentée. Fusionner avec toi, ce serait abandonner cette farce douloureuse pour quelque chose de plus grand, de plus pur... C'est une tentation à laquelle mon cœur n'est pas insensible, comprends le bien."

    Sa voix s'effiloche dans l'air, un murmure entre deux mondes. "Pourtant, je ne peux abandonner mon petit ange, aux caprices de mes frères. Parmi nous, je suis peut-être celle dont la main, bien que glacée, est la moins serrée autour de son cou. Je n'ai nulle prétention à la vertu, mais je sais, au fond de moi, qu'il a besoin de ma présence, aussi ténue soit-elle, ou ce sera la fin."

    Elle se redresse, une figure de dignité dans sa douleur, son regard traversant Rêve pour se perdre dans l'abîme de ses propres réflexions. "Je suis une diablesse, oui, mais une diablesse qui, dans l'ombre de ses propres démons, cherche une lueur d'espoir pour celui qu'elle hante. Mes frères, sans ma surveillance, franchiraient des limites que même l'enfer jugerait trop extrêmes."

    Un sourire triste, presque imperceptible, effleure ses lèvres. "Il est notre hôte, notre prison, mais aussi notre responsabilité. L'abandonner maintenant serait renoncer à ce qui nous reste d'humanité, aussi infime soit-elle. Ma place est ici, avec lui, dans ce combat quotidien entre la lumière et les ténèbres."

    Elle se retourne alors de nouveau vers le démon, objet de ses désirs, telle une ombre parmi les ombres, un dernier aveu suspendu dans son regard. "Je chéris ta proposition, Rêve, comme on chérit un rêve au réveil. Mais ma place est ici, à veiller sur les fragments d'une âme qui, malgré tout, nous unit dans son tourment. Je suis la garde qui empêche la nuit de devenir trop noire pour cet angelot."

    Dans cette confession, Phantasme se révèle non seulement comme un spectre de douleur et de regret, mais aussi comme le dernier rempart contre l'obscurité totale qui menace de submerger l'âme de son hôte. Un phare dans la tempête, un dernier fil d'espoir tissé dans le ténébreux destin du puiné du Razkaal.

    Et alors que les derniers échos de sa confession flottent encore dans l'air, Phantasme, enveloppée dans son voile d'incertitude et de mélancolie, fixe Rêve avec une intensité renouvelée. Son regard, où se mêlent la résolution et la peur, porte en lui la lourdeur d'un cœur partagé entre le désir de libération et le devoir d'attachement, pour celle qui se trouve à un carrefour de désirs contradictoires.

    "Je t'en prie", implore-t-elle d'une voix frêle, portée par une brise d'incertitude, "Pars. Ta présence, lumineuse et tentatrice, menace de faucher la fragile barrière de ma volonté. Je redoute que, si tu demeures plus longtemps, la tentation de ne faire qu'un avec toi ne devienne irrépressible, me conduisant à trahir mon ange et mes frères Nevi'im."

    Sa demande est un adieu déchirant, un renoncement à l'échappatoire qu'offre Rêve, pour se consacrer entièrement à la protection de Seraphin et à la modération des ardeurs destructrices de ses frères démons. "Je dois rester, pour lui, pour eux. Pars maintenant, et ne te retourne pas, afin que nous puissions continuer à porter notre fardeau dans l'ombre de sa lumière vacillante." En prononçant ces mots, la dame des illusions accepte son rôle de sentinelle dans les ténèbres, choisissant la douleur de la présence au soulagement de l'oubli.


    Disclaimer : Ouvert à tout dans mes RPs : torture, blessure, infirmité, supplice psychologique, mort etc...

    Liens :
    Troupes - Démons
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum