DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une virée palpitante — Ayshara Ryssen InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 21:13Rachelle Virsce
    Achats de pouvoir - ZéphyrAujourd'hui à 19:27Zéphyr Zoldyck
    Les Flammes de l'Aurore | LéonoraAujourd'hui à 15:56Arès Wessex
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 15:12Zéphyr Zoldyck
    Venez me corrompre, ou pas !Aujourd'hui à 15:00Advorix Eqqegni
    La Traque SauvageAujourd'hui à 13:39Orion Yamveil
    C'est ici le comptoir aquarien ? Aujourd'hui à 12:51Jovnos Atnoth
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 11:38Kieran Ryven
    Une Mort Silencieuse - PAAujourd'hui à 10:19Pancrace Dosian
    [Challenge] Le festin des loupsAujourd'hui à 9:27Lyra Leezen
    3 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Genryusai*
    Genryusai*
    Messages : 20
    crédits : 252

    Info personnage
    Race: Demi-Titan
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B - Vice-roi
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3384-presentation-genryusai-terminee#30153https://www.rp-cendres.com/t3410-liens-genryusai#30429https://www.rp-cendres.com/t3401-chronologie-genryusai#30348
  • Dim 18 Fév - 0:43


    Une virée palpitante


    15 juillet de l'an 4 - Feat. @Ayshara Ryssen




    À quelques kilomètres au nord d'Ikusa, le soleil dominait le vaste désert et ses dunes. Un léger souffle chaud transportait le sable fin, obligeant les quelques nomades marchands à se vêtir en conséquences. Dans cette gigantesque mer désertique, une escorte se distinguait par ses tenues et sa formation militaire qui encerclait deux individus : Ayshara, l'Impératrice du Reike, et Genryusai, le Vice-Roi.

    Tous à dos d'Aazhos, la troupe s'enfonçait dans les terres arides. Les gardes étaient aux aguets, prêts à faire leur travail. Vêtu de vêtements amples pour se protéger du sable fin et d'un turban recouvrant sa tête, Genryusai se balançait en coordination avec la marche de la bête montée. Rênes en main et stature d'aplomb, ses paupières plissées se détachèrent de l'horizon pour se poser sur l'Impératrice, non loin de lui.



    En seulement quatre ans, elle a su passer d'enfant à souveraine extraordinaire. Pourtant, sa route n'a pas été de tout repos : vendue par son frère à un conquérant inconnu pour un mariage forcée, la désertion de son frère, un peuple divisé... Ce n'était clairement pas gagné et si elle avait abandonné, personne n'aurait pu lui en vouloir. Mais malgré tout, elle a su sortir son épingle du jeu et prendre les commandes du pays avec un mental d'acier et un courage exceptionnel.

    Genryusai percevait en elle une lointaine, très lointaine amie : Akasha. La nostalgie d'un temps révolu le gagna un court instant, puis il s'en débarrassa aussi vite qu'elle est apparue, détournant son regard de la jeune femme pour le reposer droit devant lui. Il profitait de la quiétude du paysage, appréciant par nature la chaleur qu'apportait cet étendu de sable.

    — Notre dernière « promenade » de ce genre remonte à loin, Votre Majesté, amorça-t-il de sa voix vieillarde et grave. La quantité de travail ne nous laisse aucun moment de répit ces dernières années, sans compter les mois à venir.

    Cela faisait un an environ que le Reike sortit vainqueur de la guerre face aux Titans et leurs sbires, un an que le pays faisait le maximum pour se remettre en état. La guerre avait certes des effets dévastateurs, mais elle apportait aussi son lot d'avantages : de nouvelles terres, des alliances, des trésors et du renouvellement tant au niveau politique que militaire. Pour Genryusai, tout ceci allait dans l'intérêt du Reike et son avenir, mais tous les reikois n'avaient pas le même point de vue sur le sujet.

    Autour des deux compagnons de route, l'escorte restait silencieuse et concentrée sur sa mission du jour.

    — Comment se porte Sa Majesté l'Empereur et le Prince Ryssen ?

    Alors que le groupe progressait sur le chemin, un nuage de poussière s'éleva dans les airs à l'ouest de leur position. Il semblait y avoir beaucoup de mouvements, comme si quelque chose fuyait vers l'extrême ouest. L'un des gardes se rapprocha sur la droite d'Ayshara au galop.

    — Votre Majesté, Vice-Roi, il y a du mouvement suspect à l'ouest. Genryusai leva le regard en direction de ladite perturbation et tentait de discerner ce qu'il en était. Au vu de l'agitation, il se pourrait que ce soit une bête des sables. Nous attendons vos ordres, Majesté, conclut le guerrier en armure, tête baissée par respect.

    Il pouvait s'agir d'une créature du désert, de simples marchands ou de coureurs à dos d'animaux en pleine course.


    - I -







    ✎ Poste actuel : Vice-Roi et Voix du Reike.
    Fonctions et missions.


    Infos utiles : fils de Kazgoth — A connu les fondateurs du Reike, Tensai premier du nom et Akasha, et a été leur bras-droit — Est l'un des fondateurs de Drakstrang — A enseigné à Drakstrang pendant 1000 ans avant sa prise de poste actuel — A combattu Kazgoth aux côtés des souverains.
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 517
    crédits : 2620

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Dim 18 Fév - 21:45

    Sous l'astre solaire impitoyable, à quelques lieues seulement de la capitale reikoise, l'impératrice chevauchait aux côtés du vice-roi ainsi que d'une escorte composée d'une poignée de guerriers d'élite et de traqueurs. Montant des aazhos, ils s'enfonçaient au cœur de ce cruel désert à la recherche de proies potentielles. Le jour se levait à peine, mais déjà, l'air brûlant caressait leurs faciès. Somme toute, cette journée s'annonçait plus qu'écrasante. Toutefois, ce qui attirait l'attention malgré la beauté hostile et sauvage du paysage, c'était bien évidemment l'élégance royale de la vosdraak, ce petit bout de femme qui osait braver l'ardeur du soleil sans voile ni turban, sa peau de dragonne repoussant naturellement les morsures des rayons. Vêtue d'une combinaison de cuir cramoisi qui embrassait ses formes d'une précision quasi sculpturale, elle avançait à la même cadence que ses compères. Disciplinés, ses cheveux d'un blanc immaculé étaient tressés en une longue natte qui ondulait au rythme de son vaillant destrier.

    Pour les observateurs extérieurs, cette escapade s'apparentait probablement à une sorte de frivolité, une imprudence face aux dangers imprévisibles du désert. Mais pour l'épouse du Conquérant, il s'agissait d'une entreprise d'une portée bien plus importante. La chasse ne se limitait pas à un simple loisir; elle représentait un rituel, une façon de solidifier les liens avec ses sujets et de réaffirmer son autorité. En ces moments rarissimes loin des intrigues et des contraintes du pouvoir, la mère-dragon bâtissait des relations vigoureuses qui renforçaient ainsi son règne. Le rapport entre Ayshara et Genryusai n'était point une exception. Le vice-roi, ce personnage de stature et de prestance, partageait en sa compagnie une complicité tacite.

    Et les Astres seuls savaient que la chasse d'aujourd'hui pouvait devenir la guerre de demain.

    Au sein de la hiérarchie du Reike, l'ancien professeur occupait la troisième position, directement après le couple impérial. Il était leur bras droit, celui qui gérait les affaires courantes de la nation et qui assurait la régence en leur absence. Il constituait un pilier fondateur de plusieurs grandes institutions, y compris l'Université de Drakstrang. Genryusai, dont la vie s'était entrelacée avec celle des premiers monarques, Tensai et Akasha Draknys, portait en lui l'héritage d'un passé grandiose. On le disait fils de Kazgoth, le titan de la forge, une origine qui enveloppait sa présence d'une impression palpable de puissance brute. Cet homme à l'aura imposante - même en considérant son âge très avancé - avait traversé les époques et façonné leur glorieux pays. La jeune femme le respectait et souhaitait qu'il demeure son allié. Cependant, elle ressentait une familiarité étrange lorsqu'elle se tenait près de lui. Elle avait le sentiment de le connaître depuis beaucoup plus longtemps que ça.

    - Mon mari se porte comme un empereur découvrant que diriger un si vaste territoire est légèrement plus compliqué que de dresser une horde de barbares assoiffés de sang ! Habituée à la solennité des affaires d'État, Ayshara accueillit la question avec un sourire en coin. Et notre cher petit prince adoré, lui... Elle ricana. Il semble avoir hérité de la ténacité de son père et de mon... disons, caractère affirmé. Il nous fait vivre de sacrées aventures. Parfois, je ne sais pas ce qui lui prend. Mais, malgré quelques nuits sans sommeil et des journées mouvementées, tout évolue pour le mieux. Et vous, mon ami, comment ça va de votre côté ? La belle figea ses améthystes vers le lointain, là où le désert s'étendait à perte de vue. Magnifique ! Elle en oublia presque le but premier de leur petite sortie. La vie de famille et le règne ne font pas toujours bon ménage, Genryusai. Tensai me manque souvent et les moments de couple que nous partageons sont aussi rares que précieux. Entre les décisions et les crises impromptues, trouver du temps pour nous est un exploit en soi.

    Elle laissa échapper un soupir, un son doux emporté par la caresse du vent. Durant un court instant, ses pensées se perdirent dans le jeu d'ombres et de lumière présent sur le sable. À vrai dire, l'impératrice porta assez peu attention aux propos du garde qui les informait de la proximité imminente d'une bête à chasser. À ses yeux, abattre la proie n'était qu'un objectif secondaire, après tout. Elle se contenta simplement de hocher la tête en signe d'approbation.

    - Très bien, alors. Qu'en dites-vous, Vice-Roi ? Serait-ce le moment de montrer à ces dunes qui règne sur ces terres ?

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Genryusai*
    Genryusai*
    Messages : 20
    crédits : 252

    Info personnage
    Race: Demi-Titan
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B - Vice-roi
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3384-presentation-genryusai-terminee#30153https://www.rp-cendres.com/t3410-liens-genryusai#30429https://www.rp-cendres.com/t3401-chronologie-genryusai#30348
  • Mar 20 Fév - 2:48


    Une virée palpitante


    15 juillet de l'an 4 - Feat. @Ayshara Ryssen




    Genryusai écoutait la jeune Impératrice parler de son époux et des difficultés qu'il rencontrait avec la gestion entière du pays, particulièrement depuis les nouvelles acquisitions territoriales et donc, indissociablement, les conflits.

    — Il n'y a pas de meilleur apprentissage, Majesté.

    Genryusai connaissait les qualités, mais surtout les défauts de l'Empereur et c'était là un très bon exercice pour qu'il devienne meilleur, qu'il puisse approcher la perfection d'un leader grandiose. Face à la joie de la mère parlant de son enfant, le vieil homme détourna le regard au loin : il était jaloux de la voir exprimer un tel bonheur. Le destin lui avait privé d'un tel don avec sa défunte épouse et il en était sûrement la cause, lui qui portait le sang d'un Titan. Il se détestait de ne pas avoir su rendre sa femme plus heureuse.

    — Un prince digne de ses parents, dit-il la gorge légèrement nouée. Il toussa dans sa manche, puis poursuivit. Il grandit entouré de votre amour et de votre protection, mais il devra bientôt se préparer à connaître le monde dans lequel il devra évoluer, Votre Majesté.

    Le ton fut un brin grave pour indiquer les dangers qui entouraient le futur héritier du Reike. Et Genryusai n'y allait pas par quatre chemins face à l'Impératrice. Il n'était pas là pour noyer les dirigeants d'illusions, mais pour dire les vérités, même si celles-ci pouvaient effrayer ou faire mal. L'enfant Ryssen était une cible de choix pour le Sekai. Il n'avait encore rien débuter dans sa vie, mais pourtant il était l'ennemi de beaucoup. Quelle vie pour un gamin. Toutefois, il avait aussi des alliés loyaux et de tailles, prêts à mettre leurs vies en jeu pour le petit dragon.

    — Qu'il profite de sa courte jeunesse, et profitez de lui aussi, ajouta Genryusai en faisant une révérence de la tête à la jeune femme. Quand à moi, je me porte bien Majesté, merci de vous soucier de l'ancien que je suis.

    Ses yeux se plissèrent de remerciement sincère face à la demande de l'Impératrice, dissimulant son éternel chagrin qui ne cessait d'alourdir ses vieilles épaules. Il ne trouvera le repos que lorsqu'il lâchera son dernier souffle. Il jeta de nouveau son regard au loin, profitant du paysage désertique et de quelques passages de petites créatures ici et là.

    En parallèle, il prêtait oreille à la jeune mère qui dévoilait quelques inquiétudes accrochées à son cœur. Il comprenait les difficultés qu'elle traversait, d'ailleurs elle lui tira un rictus imperceptible au coin des lèvres. Même lui ne s'en était pas rendu compte.

    — Vous me rappelez une très vieille amie, il leva la tête vers le ciel. Elle m'avait raconté plus ou moins la même chose et vous savez qu'elle fut ma réponse, Majesté ? Il se tut un instant, pivotant son visage vers l'Impératrice. « Profite de chacun de ses moments précieux parce que si tu penses et ressens ces choses, c'est que vous éprouvez l'un pour l'autre un amour profond, sincère et éternel. » Et vous savez ce qu'elle m'a fait ? Elle a brûlé le bout de ma barbe parce que j'avais raison. Alors Majesté, soyez heureuse et dites vous que malgré les difficultés, vous êtes unis par un lien unique, un lien que beaucoup rêveraient avoir.

    Genryusai soupira un instant et prit la gourde attachée à sa selle : il la déboucha et bu quelques gorgées d'eau avant de la refermer et la laisser pendre sur le flan de l'aazho. Pendant ce temps, le garde s'approcha et fit son rapport sur le mouvement à l'ouest. Le Vice-Roi observa attentivement en se redressant sur la bête. Il distinguait une ombre colossale dans la poussière, sûrement un prédateur des sables.

    — Vous ne m'avez pas invité pour rentrer bredouille, Majesté. Genryusai sentait l'excitation de la chasse frôler sa peau. Allons profiter de cette traque, il semblerait même que nous soyons tombés sur une bête intéressante. Il lui jeta un regard de défi. J'espère que vous n'avez pas rouillé depuis les Titans ?

    Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas profité d'une journée comme celle-ci avec l'Impératrice. Il savait qu'elle était bien plus qu'elle ne laissait paraître et adorait la titiller pour éveiller son esprit de compétition et de combativité. Il ne fallait pas oublier qu'elle était avant tout une Draknys, une femme du désert, une guerrière.

    — Vous, ordonna-t-il d'un ton sec aux soldats, gardez un œil sur l'Impératrice, mais ne vous mettez pas en travers de notre chemin. Cette chasse nous concerne. Observez et apprenez.
    — À vos ordres ! répondirent-ils synchronisés.

    Sans attendre, le Vice-Roi claqua ses bottes sur les flans de l'aazho et le voilà parti en tête.

    — Ne soyez pas à la traîne ! hurla-t-il à la jeune femme, sa longue barbe blanche au vent.

    Pour les deux géants du Reike, il s'agissait bien plus que d'un simple entrainement. Dans ce genre de traque, on apprenait beaucoup : la course, la chasse, l'observation, la poursuite, l'attaque, la défense, ... C'était un réel combat pour les deux amis.


    - II -







    ✎ Poste actuel : Vice-Roi et Voix du Reike.
    Fonctions et missions.


    Infos utiles : fils de Kazgoth — A connu les fondateurs du Reike, Tensai premier du nom et Akasha, et a été leur bras-droit — Est l'un des fondateurs de Drakstrang — A enseigné à Drakstrang pendant 1000 ans avant sa prise de poste actuel — A combattu Kazgoth aux côtés des souverains.
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 517
    crédits : 2620

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Dim 10 Mar - 22:34

    De nature empathique, la jeune femme se distinguait de la masse par sa sensibilité parfois à fleur de peau. Alors qu'elle partageait les péripéties et les joies de son quotidien de maman, elle remarqua subtilement le regard fuyant du Vice-Roi. Inévitablement, un léger malaise s'installa. La douleur masquée de son accompagnateur se fondait en sa personne. Se remémorant brièvement son histoire, elle savait que le demi-titan avait jadis perdu sa précieuse compagne et qu'il n'avait jamais connu le bonheur ainsi que l'ultime privilège d'être père. La maternité était pour Ayshara la plus belle des choses. Elle chérissait chaque instant passé en compagnie de son prince, percevant en lui le reflet vivant de son amour avec Tensai, l'incarnation même de leur fusion. Rien en ce Sekai n'égalait la joie et l'émerveillement de voir un petit être, un morceau de soi, grandir et s'épanouir. Grands insouciants et aveugles étaient les gens qui négligeaient ceci, renonçant à l'une des expériences les plus enrichissantes qu'il existe. Pourtant, en présence du fils de Kazgoth, l'impératrice prenait pleinement conscience du mal interne que subissaient ceux privés de ce cadeau divin, non de leur propre volonté, mais par les impitoyables caprices du destin.

    - Vous possédez une sagesse équivalente à l'immensité des territoires du Reike, cher Genryusai.  Complimenta-t-elle, un sourire sincère éclairant ses lèvres. Le chef de la diplomatie reikoise avait raison; Draknys se baignait actuellement dans leur amour inconditionnel, mais à l'instar de tout enfant, il devra un jour s'envoler du nid douillet. D'ici à ce que ça arrive, le couple impérial ferait du mieux afin que l'écailleux héritier soit préparé à affronter les cruautés de la vie. Je prends vos mots à cœur. Il grandira, apprendra et se heurtera aux dures réalités de ce monde, comme nous l'avons tous déjà fait. Mais pour l'heure, il demeure notre petite étoile.  Dit-elle, le cœur plein de tendresse et d'affection. Et en ce qui vous concerne, ne vous décrivez pas en tant qu'ancien ! À mes yeux, vous incarnez une source d'inspiration et un soutien sur lequel nous comptons tous. Vous représentez l'un des atouts précieux de l'Empire. Vous avez vécu des moments que beaucoup d'entre nous ne peuvent qu'imaginer !  L'expérience amassée au fil des années se voulait un trésor de forte valeur, et elle reconnaissait sa personnification en Genryusai, cet homme qui était un maillon essentiel de la chaîne qui reliait le passé, le présent et l'avenir.

    Doucement espiègle, la souveraine de la nation du sable s'amusa des propos suivants du demi-titan. Ses améthystes pétillantes de mesquinerie trahissaient sa curiosité face à cette comparaison inattendue avec une soi-disant vieille amie. Sa tête s'inclina légèrement sur le côté, une mimique qui accentuait l'intérêt piquant qui s'éveillait vis-à-vis de cette mystérieuse figure d'une autre époque. De qui s'agissait-il ?

    - Cette amie, elle semble avoir été une personne d'une irréfutable clairvoyance... et d'un certain caractère, on dirait !  Sa gaieté cristalline se mariait harmonieusement aux vents chauds du désert, un son charmant qui adoucissait la majesté coutumière de sa posture. C'est pas vrai ! Elle a vraiment osé brûler votre barbe, à vous ?! J'aurais aimé voir ça !  S'exclama-t-elle encore, riant de bon cœur. Puis, reprenant un air davantage sérieux, mais toujours accompagnée de cette bonté qui la caractérisait si bien, elle ajouta : Votre histoire, elle résonne en moi. Cela me réconforte de me dire que, malgré les tempêtes de la vie, l'amour est une flamme qui ne s'éteint jamais.  Fidèle à elle-même, la belle laissa échapper un petit ricanement en terminant sa phrase. Et soyez assuré que je n'ai aucune intention de suivre son exemple avec votre incroyable barbe !  Elle fit une pause, ses traits joyeux se mutant en une expression de gratitude. Peut-être un jour me raconterez-vous plus sur cette dame et les aventures que vous avez vécues ensemble ?

    Honnêtement, Ayshara aurait pu continuer à discuter et à taquiner le doyen du Conseil de la Main des heures durant. Néanmoins, le frisson de la chasse au machin-truc les appelait, et il fallait vraisemblablement y répondre. Au loin, en regardant avec attention, on pouvait y reconnaître une créature imposante qui se tortillait sous les sables quasi bouillonnants. Par simple curiosité, la mère-dragon activa son pouvoir de détection magique, tentant d'élucider ce mystère à distance. Oui, c'était un peu d'la triche, avouons-le. Toutefois, en bonne compétitrice, la reine choisit de garder sous silence les informations qu'elle en tira. Si tout le monde savait aussi vite, l'expérience allait être moins drôle !

    - Moi, rouillée ? Ha ha ha ! La rouille ne s'approche pas de l'Impératrice-Dragon. Elle sait ce qui lui arriverait si elle essayait !  Répondit-elle, l'orgueil gentiment titillé. Ne vous méprenez pas, je pourrais très bien détecter notre proie avec les yeux fermés et les mains liées dans le dos. J'aime simplement vous laisser croire que vous avez l'avantage.  Elle dirigea son aazho, se tenant droite et fière, prête à s'élancer. Sa silhouette se détachant élégamment sur l'horizon du désert, la belle aux cheveux de lune lança un coup d'œil complice à la Voix. J'espère que vous aurez l'occasion de constater que j'ai conservé toute ma finesse !  Sa main caressa affectueusement la crinière blanche de la monture qui piétinait d'impatience.

    Puis, le vice-roi talonna son destrier qui fila en un éclair en direction de la proie annoncée. L'épouse du Conquérant resta un moment interdite devant l'élan spontané du vieil homme, avant d'échapper un soupir amusé, gonflant les joues dans une feinte indignation. Décidément, il ne manquait pas de vigueur, celui-là ! À le voir comme ça, on aurait dit qu'il pétait même à la face de la Mort. Sans plus attendre, elle pressa les flancs de la bête qui bondit après le sillage laissé par son compagnon, le vent sifflant à leurs oreilles. À mesure qu'ils se rapprochaient du site de l'agitation, le sol commença à trembler sous la puissance d'une présence massive. Et soudain, jaillissant d'une dune adjacente, se révéla un genre de béhémoth à carapace. Sa gueule grande ouverte dévoilait des rangées de crocs acérés, promesse de la fatalité de sa morsure. Le parfait type de monstre titanesque dont la seule vue aurait pu geler le sang des moins braves. Les terres hostiles du Reike renfermaient réellement des engeances hallucinantes. Et c'était un peu cela, ce risque d'être dévoré vivant n'importe quand, qui faisait la force des reikois.

    - Genryusai ! Voilà une adversité qui n'en démord pas ! Cria-t-elle.

    Ne cédant point à l'effroi, la vosdraak admirait la splendeur du géant en armure. Son cœur battait non de peur, mais d'une excitation sauvage, l'ivresse du combat mêlée à un respect profond pour la puissance pure incarnée devant eux. Elle ressentait un frisson d'adrénaline, celui qui précède les grands affrontements. C'était la révélation du vivant, de l'indomptable.
    Observatrice malgré tout, la jeune femme analysa rapidement la situation. Les caractéristiques de la créature, bien qu'impressionnantes, offraient des indices sur la manière idéale de la tuer.

    - Son armure est imposante. Cependant, il doit y avoir des interstices entre les plaques. Si nous pouvons distraire la bête et la faire bouger, ces fentes seront exposées. Histoire d'illustrer sa pensée à son partenaire, la stratège en plein calcul désigna du doigt les articulations du monstre, où la carapace paraissait moins dense. Concentrons nos attaques sur ces joints. Et prenons garde à sa queue. Elle a l'air aussi mortelle que n'importe quelle arme de guerre. L'un de nous devrait attirer son attention, tandis que l'autre s'occupe de trouver l'angle parfait pour l'assaut.

    Certes, la mère des dragons pourrait déchainer sa maîtrise du feu divin afin de détruire de façon instantanée ce charmant béhémoth, mais ce n'était pas le but premier de cette activité, et ils voulaient assurément passer un délicieux moment à martyriser leur cible. N'est-ce pas ?


    P'tite image de l'ami:

    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Genryusai
    Genryusai
    Messages : 46
    crédits : 122

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3656-genryusai-termine#34263
  • Mar 23 Avr - 10:08
     
    Une virée palpitante
    Feat. Ayshara

    7 500 ans … plus de sept millénaires d’expérience se tenaient devant la créature imposante, dont la longue langue fourchue dardait par intermittence, comme pour humer le parfum de sa prochaine victime. Le Demi-Titan était descendu de sa monture, la renvoyant auprès de leur escorte non sans oublier de flatter l’encolure de l’aazho. Il aurait été dommage de mettre en danger son destrier, si aisément fauché par un coup de griffe du béhémot, et Genryusai ne comptait ni retourner au Palais à pied, ni quémander l’aide de leur escorte, et encore moins celle de l’Impératrice. La jeune femme était peut-être sa dirigeante et amie, mais les deux personnages de l’Empire étaient rivaux le temps d’une chasse.

    Le béhémot focalisa son attention sur le vieillard lui faisant face, poussant un hurlement puissant tout en s’avançant d’un pas, faisant trembler le sable sous lui. Une assertion territoriale, une promesse de mort envers les impudents ayant eu la malchance de croiser le chemin de la créature. La queue du monstre fouettait l’air, son excroissance renforcée tout au bout faisant penser à un fléau d’arme. Le Vice-Roi, quant à lui, ne bougeait pas, adoptant une posture de défi face à la créature. Le fils de Kazgoth finit par prendre la parole, se tournant vers en direction de la dirigeante du Reike :

    « Ah, mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient, ma chère ! Je vous laisse le soin de trouver son point faible ! »

    La phrase fut ponctuée par un petit rire. Une taquinerie envers la jeune mère des Dragons, ou une marque de mépris dirigée vers la bête ?  Personne n’eu le temps de se poser la question, car le béhémot venait de passer à l’attaque, abattant son énorme patte sur le vieillard qui avait eu l’outrecuidance de lui tourner le dos. Le choc souleva de grandes gerbes de sable, et le béhémot poussa un nouveau hurlement, avant de retirer sa patte. La puissance du coup était telle que n’importe qui aurait été réduit à l’état d’une masse sanguinolente, mais le vieillard … n’était plus là ! Celui-ci se trouvait à quelques pas sur la droite de la zone d’impact, adoptant la même posture de défi. Le cerveau de la créature ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer, ni comment cet être avait fait pour se déplacer aussi rapidement. Sa capacité d’analyse était très limitée, aussi compensait-il par de multiples messages envoyés aux innombrables muscles de son énorme corps. Des messages favorisant l’agressivité, le déploiement d’une force brute impressionnante !

    Le Vice-Roi, quant à lui, passa une main dans sa barbe, comme pour la lisser et se débarrasser du sable qui s’était incrusté dans sa pilosité faciale. Se tenant bien droit face au monstre, le Demi-Titan esquissa un petit sourire. Cette chose était certes dangereuse, mais pataude ! Genryusai n’aurait aucun mal à esquiver ses attaques, tant qu’il faisait attention à son cinquième membre, cette queue à l’allure des plus menaçantes. Posant sa canne sur le sable, la Voix tonna, et tous furent témoin de ses paroles :

    « VIENS, JEUNE INSOLENT ! MONTRE-MOI L’ÉTENDUE DE TA FLAMME ! »
    CENDRES
    Impératrice-dragon du Reike
    Impératrice-dragon du Reike
    Ayshara Ryssen
    Ayshara Ryssen
    Messages : 517
    crédits : 2620

    Info personnage
    Race: Vosdraak
    Vocation: Mage - Soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: S - Impératrice
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t202-l-imperatrice-dragon#612
  • Sam 18 Mai - 17:14

    C'est dans des moments comme celui-ci que l'on se rappelle à quel point le monde demeure encore si vaste et indompté !

    Lorsque le géant surgit des sables brûlants, le cœur de l'Impératrice s'accéléra sous l'effet d'une excitation drôlement familière. Ce genre de béhémoth à carapace, titanesque et menaçant, illustrait à la fois la terreur et la majesté du désert reikois à son paroxysme. Ce monstre avec sa gueule béante et ses crocs acérés incarnait une brutalité ainsi qu'une prestance primitive que seule Mère Nature savait offrir. Et simultanément, une détermination froide et calculatrice prenait forme chez la jeune femme à la chevelure de neige, celle qui la poussait à réfléchir à des stratégies afin d'exploiter les failles de l'adversaire. La maternité, l'amour pour Draknys et Tensai, puis la responsabilité impériale envers son peuple se chevauchaient. Force et ruse se devaient de triompher - aujourd'hui et demain - pour assurer un avenir sûr et glorieux. Au final, peut-être que cette bête ne s'avérait qu'un reflet du Reike tout entier.

    Les grognements furieux de l'animal déchaîné déclenchèrent des vibrations de l'air ambiant. Très désagréables. Ayshara pensa même durant un instant à se boucher les oreilles par simple question de confort, mais elle se garda une p'tite gêne ! Une grimace agacée avant de poser ses prunelles violettes vers Genryusai qui se préparait à malmener leur proie commune. Elle le regarda descendre de sa monture avec une souplesse déconcertante pour son âge avancé. Il utiliserait donc ses jambes lors de l'affrontement ! De son côté, la dragonne préférait nettement rester sur son destrier. L'aazho, robuste et agile, lui octroyait une mobilité qu'elle ne pourrait en aucun cas atteindre à pied. Parce que oui, elle n'avait jamais été douée pour courir, ses talents physiques étant médiocres, voire inexistants. Si le béhémoth se décidait à viser son compagnon à quatre pattes, elle saurait invoquer sa magie pour le protéger.

    - Très bien ! Laissons donc le travail des détails à la jeunesse ! Rit-elle de bon coeur. Restez concentré sur vos pas, je m'occupe de dénicher les failles de notre nouvel ami.

    BANG ! Prévisible, l'énervé mastodonte claqua sa queue sur le Vice-Roi. Apercevant le danger imminent, l'épouse du Conquérant ordonna rapidement à sa monture de s'éloigner vers la droite, cherchant à se positionner sur le flanc de sa cible. Le coup de la bête créa un petit tremblement de terre à proximité, soulevant un épais nuage de sable qui aveugla temporairement la blonde. Ses améthystes se plissèrent et tentèrent de voir à travers la poussière dorée qui tourbillonnait autour. Une inquiétude sommaire la titilla, sentiment qui fut balayé vite, néanmoins, dès que l'écran se dissipa enfin. Elle constata avec soulagement que la Voix de l'Empire se tenait indemne, simplement écarté de quelques pas sur le côté. Un sourire de satisfaction ourla ses lèvres. Il n'avait rien perdu de sa superbe d'antan, celui-là !

    Il était maintenant temps de passer à l'action ! Ayshara pointa sa paume en direction de la queue du béhémoth afin de mieux y concentrer son pouvoir de télékinésie. Souhaitant que cette chasse ne se termine pas en trente secondes, il fallait vraiment qu'elle réussisse à bien doser sa puissance, un exercice d'une complexité à ne pas sous-estimer. Le vent se mit à zigzaguer. De multiples grains se soulevèrent. Graduellement, une quantité de sable environnant commença à obéir à la volonté de la belle vosdraak. Des vagues poussiéreuses se formèrent, se transformant en liens onduleux, serpentant vers le géant des dunes. Sous le contrôle précis de la magicienne, les filaments s'enroulèrent autour de la queue massive du monstre. Ils se resserrèrent avec une force croissante, essayant d'immobiliser cette arme dangereuse. Chaque mouvement de la créature faisait plier et gémir les cordes de sable, mais la jeune femme concentrée maintenait fermement sa prise. En furie, le titan à carapace beugla de colère. Il se débattit frénétiquement, ses frappes provoquant des vacillements du sol. Le sable se refermait de plus en plus étroitement.

    L'animal pivota violemment, ses yeux injectés de rage dévisagèrent la mère des dragons. Toutefois, avant que cette dernière ne puisse réagir, l'entité changea soudainement de cible. De cette férocité sauvage, elle détacha une patte de sa carapace et lança une offensive contre Genryusai, son gigantesque appendice griffu s'abattant vers lui avec une hargne qui ne pardonnerait point...

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum