DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    C'est la guerre ! - Page 2 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    2 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 11 Oct - 13:30

    Ersa était sûr d’avoir vu juste, que ses arguments aller faire changer d’avis le commandant, mais le contrôleur avait dû le froisser en contrôlant la pauvre mère de l’officier ou peut-être qu’il faisait un trafic de bois de bouclier ou de dents de lycan.

    Mais cela n’avait pas changeait grand-chose aux faites que l’officier était aussi têtu qu’n nain réclamant sa bière. Ils les avaient congédiés après leurs avoir annoncé qu’ils auraient une monture à surveiller en plus de leurs propres vies. Tagar l’avait remerciée avant de lui demander tristement s’il elle avait des idées pour survivre à cette nuit.

    - Ce n’était rien, je pense réellement que ce n’est pas votre place. C’est la place des soldats même si vous êtes un mage très puissant et un avantage pour notre survie.

    Ersa s’arrêta pour souffler son mécontentement.

    - J’espère juste que les soldats qui nous sont affectés ne sont pas juste ce qui tremble trop pour faire sa percée.

    Elle lui rendit son sourire mais le sien ne reflétait aucune tristesse, peut-être de l’impatience. Maintenant le plus gros pourcentage de leur survie dépendait de la vision qu’un homme avait de cette mission. Si l’officier voyait réellement cette mission comme suicidaire et un moyen de gagner du temps, il leur laisserait que des soldats sans expérience. Mais si l’officier comptais revoir ses soldats et étais persuadé qu’il avait une chance de survie il leurs laisserait des soldats supportant la pression du combat.

    Elle fit une rotation de ses épaules produisant un léger craquement

    - J’imagine que la solution la plus fiable va être de faire une formation de bouclier avec un appât, moi de préférence, qui attire le gros des forces. On peut essayer de tendre des pièges dans le camp mais il faut voir ce qui est possible de faire en peu de temps.

    Le cercle de bouclier avait de grande chance de tenir à condition que les soldats gardent le sang-froid lors de l’assaut et Tagar pourrait les aider à tenir sans se mettre trop en danger.

    - Bien sûr le mieux pour vous est d’être au centre de cercle de bouclier pour pouvoir soutenir les soldats. Si tout se passe bien, on survit. Sinon essayait de garder la monture à portée, vous devrais transmettre le message comme quoi la mission est en échec.

    Le sourire d’Ersa diminua pour se faire timide. Elle lui demandait en cas d’échec de transmettre l’annonce de leurs morts, il aurait plus de chance de survivre mais aurait peut-être du mail à dormir pendant un moment.

    La naine posa ses mains sur son ceinturon se plongeant dans ses pensées essayant de se préparer à la mission qu’on leur confiait.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 20 Oct - 16:13

    Le sourire d’Ersa s’effaça quand Tagar lui répondit, elle n’avait pas pensé à la possibilité qu’il y aura des mages assez puissants dans les rangs adverses. Elle se mura dans le silence, elle ne pourrait rien imaginer sans voir les autres soldats.

    Ils arrivèrent devant une tente un peu à l’écart des autres ou était réunis une escouade qui n’était composée que de femmes. Cela fatiguait la naine que malgré tous les efforts et les sacrifices que faisaient les femmes, elles étaient toujours mises à l’écart et pas prises autant au sérieux qu’un homme d’autant plus quand cette femme était une naine. Une vague de chaleur se propagea dans le corps de la petite femme, une montée de colère qui remplissait son corps quand elle comprit définitivement que Tagar serait le seul homme parmi les laissés sur place.

    Ersa regarda les alentours il y avait quelque chose que la dérangeait, aucun autre soldat ne venait dans ce coin du camp et il flottait quelque chose de bestial, brutal dans l’air. Le contrôleur s’avança auprès de l’escouade, il fût imité par une femme à l’apparence frêle mais au regard intense. Ils s’échangèrent une petite touche d’humour qui fit sourire la petite rousse.

    La femme présenta l’escouade comme les louves et qu’elles avaient été rassemblée ici. Ersa ne pût s’empêcher de se demander pourquoi elle y avait échappée, peut-être était dû au faite qu’elle n’était pas redevenu humaine et que personne n’avait osé lui dire sans avoir peur de se faire arracher la tête, ou alors c’était le faite d’avoir aidé le contrôleur. Elle n’aurait surement jamais la réponse, mais cela expliquer peut-être pourquoi sa tente était vide lorsqu’elle c’était changé.

    Ersa s’approcha à son tour en souriant.

    - Moi c’est Ersa et j’ai échappé au parckage. Je ne sais pas si Tagar c’est rendu compte qu’il était devenu le berger d’une meute de chien devant rassembler des moutons.

    Ersa éclata de rire, espérant que les louves ne serait pas mal lunée.

    - Vous avez pensez à une stratégie de votre côté ?»

    La naine rentra les pouces dans son ceinturon dans une pose se voulant décontracté.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 27 Oct - 16:51

    Tagar avait commenté qu’il se sentait plus comme un boulet que comme le berger de la troupe. La cheffe des louves réagit immédiatement sur les propos, Ersa pensa dans un premier temps que ‘était pour balayer le pessimisme de l’homme mais c’était pour confirmer la noirceur des heures qui allaient arrivées.

    C’était là le jeu de la guerre, une ombre de mort qui planait au-dessus de chacun d’eux, Ersa fût parcourut par un frisson. Elle avait beau penser que sa place était au-devant du danger, elle ne s’imaginer jamais défaillir soit par un excès de naïveté ou de confiance en soi. Son regard se voilà à cette sombre pensée mais ce n’était pas le moment de se laisser guider par ce sentiment.

    La louve lui expliqua son projet de bruler le foin pour se dissimuler dans la fumée et rester sur la défensive, Ersa acquiesça sans un mot, c’était sans doute la meilleure option. Puis en quelques phrase sur le matériel qu’allez abandonner les soldats, Tagar fit passer le feu de joie d’une charrette à transformer le camp entier en enfer sur terre.

    A la vue du sourire du contrôleur, la naine eu un léger sourire simplement content qu’il est oublié sa tristesse.

    « On pourrait répandre l’huile à différent point, je pourrais me charger de l’allumer d’une flèche. On déclencherait le gros de l’incendie seulement quand le plus gros des forces ennemies seront rentré dans le camps »

    Elle posa la main sur la corde de son arc qui lui barrait la poitrine, ses doigts jouait sur la corde qui claquait contre son ceinturon, essayant d’anticiper ce qu’il se passerait pour une fois. Il fallait qu’ils finissent de s’organiser puis qu’il prépare le camps à recevoir l’assaut et peut être dormir qui sait.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 2 Nov - 11:12

    En quelques instants, les louves se dispersèrent le sourire aux lèvres, un sourire de prédateur partant en chasse. Ersa se lança à la suite de Tagar, attrapant un sac de toile sur son passage pour rassembler tout le métal que lui envoyait le mage. Ils devaient passer pour des fous auprès des soldats, mais étonnement personne ne s’y opposa plus que par quelques plaintes. En voyant Tagar prendre tout ce qui pouvait être pris rapidement, elle jeta un coup d’œil sur son ceinturon en souriant, le mage n’irait pas jusqu’à déshabillait la moitié des soldats, elle avait souri en s’imaginant la scène des soldats se battant une main tenant leurs pantalons.

    Ersa restait à la suite de Tagar pendant que le sac se remplissait, son esprit vagabondait sur l’affrontement qui arrivait, de ce qu’elle pouvait faire pour le préparer. Elle était restée assez silencieuse durant une grande partie de la collecte jusqu’à rappeler ce qu’elle avait oublié. Elle attendit que la collecte soit assez bien avancée voir terminé pour sourire au mage.

    - Je reviens, j’ai quelque chose qui pourra vous faire plaisir.

    Elle lui lanca un petit sac de toile vide s’il trouvait d’autres objets à réquisitionner avant de s’éclipser. Elle s’éloignait sous le bruit des objets métallique tintant comme des grelots. Elle trottinait pou traversé une partie du camp sous le regard étonné des soldats. Elle posa le sac devant la tente ou reposait le reste de ses affaires, elle entra sans hésiter et se retrouva face à quelques femmes qui détournèrent la tête, aucune ne devait penser qu’elle reviendrait ou alors aucune ne voulait regarder les sacrifiées, préférant certainement occulter les monstres qu’on laisserait à l’arrière pour qu’eux puissent mieux vivre. La naine attrapa sa cuirasse d’écaille métallique et son épée longue avant de ressortir sans prêter plus d’attention aux autres occupantes de la tente.

    Elle reprit son chemin en trottinant et se mit à siffler toujours le même air, celui qui lui venait toujours lorsqu’elle se retrouvait face à sa condition. Elle lança le sac sur son épaule et fut à la limite de basculer sous son poids. Maintenant, elle devait rejoindre Tagar et les louves, elle en avait croisé préparant des bûchers dans des tentes, traçant un cercle autour de leur position de base. Entre son sifflement et le tintement du métal dans son sac, on pourrait se croire le soir d’un réveillon, il ne manquait que la bière aux épices. Elle posa le sac au pied du mage en rajoutant son plastron et son épée.

    - Le couvert est prêt à être dressé pour la réception. J’ai rajouté mon armure qui est composée de dizaines d’écailles de métal qui pourra faire quelques munitions, l’épée pourra vous servir aussi, je pense que je vais rester au marteau sur ce coup.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 9 Nov - 21:37

    Ersa éclata de rire quand Tagar lui parla de son envie de gâteau au chocolat, au moins il ne se laissait pas miner par la situation. Il renchérit en lui promettant qu’il lui offrirait une nouvelle armure et une nouvelle épée.

    - L’armure n’a pas grande valeur et je dois avoir ce qu'il faut pour en refaire une. L’épée en elle-même n’a pas de valeur, c’est surtout une relique que je me traîne pour me rappeler d'où je viens, c’était un vieux forgeron du mont Kazan qui me l’a donnée quand je me suis engagée.

    Elle se stoppa en repensant à ce vieux nain dans le village ou elle ne s’était jamais réellement intégrée. Une ombre passa sur son visage en repensant à cette période, mais elle se reprit assez vite.

    - Au final, si elle sert à nous sortir d’ici ce sera peut-être le plus bel hommage que je pourrais lui rendre.

    Son sourire chaleureux revint assez vite. Elle s’installa en tailleur en retournant son armure et prenant son couteau pour faire sauter les attacher des écailles. Ses mouvements étaient rapides et précis, à chaque coup des morceaux de l’armure tombaient au sol. Son armure fut en lambeau assez rapidement, elle put se relever et ses articulations craquèrent sous le geste.

    Elle se dirigea vers le serpent de métal qu’il avait dessiné au sol pour commencer à placer les écailles au centre de la forme. Elle allait répondre sur sa transformation, mais elle se figea sur la question de l’intimité et de son fiancé. Ses joues s’empourprèrent légèrement.

    -Je… J’irais me transformer après avoir fini de placer les écailles. Mon fiancé ne dirait pas grand-chose à part que je ne suis pas à ma place. Je n’ai jamais trouvé de personne assez téméraire pour approcher une naine et d’assez courageux pour rester avec une louve.

    Ersa s’arrêta et ses joues gardaient leurs teintes rosées, c’était rare qu’elle se confie sur sa vie privée, mais sans réelle raison, elle se sentait en confiance avec le contrôleur. Peut-être grâce à son naturel, ou le risque de la situation. Elle prit une inspiration essayant de garder tout son sérieux pour surveiller la réaction à venir du contrôleur.

    -La dernière fois que j’ai passé la nuit avec un homme, je pourrais dire que je n’ai jamais entendu quelqu’un crier autant.

    La naine fit un sourire mesquin.

    -Peut-être parce qu’il s’est endormi avec une naine et qu’il s’est réveillé dans un lit cassé, à moitié écrasé et étouffé par les poils d’une louve de quasi deux mètres qui ronflait encore.

    Elle éclata de rire, sans pouvoir s’arrêter en repensant à la scène.

    -Depuis, je regarde toujours le calendrier et surtout, je me suis fiancé à l'armée du Reike.

    Ersa posa les dernières écailles et retira son ceinturon pour pouvoir se transformer, elle fit signe à Tagar qu’elle revenait puis s’éloigna pour se mettre à l’abri des regards. Elle commença par retirer sa tunique et son pantalon, ne voulant pas abîmer ses derniers vêtements.

    Après une grande inspiration, elle sentit l'énergie investir son corps puis ses deux épaules se disloquèrent au même moment, la douleur la foudroya, la faisant tomber à genoux. Elle grogna en s'arquant en arrière, ses vertèbres s’espacèrent dans des craquements lugubres. Comment s’imaginer qu’un Lycan peut être de mauvaise humeur après une transformation. Elle se redressa en maudissant les transformations physiques, si cela pouvait être magique. Ses yeux brillaient d’une flamme de combativité, elle appréciait la façon dont la louve poussait sa colère, son agressivité au plus haut point.

    Elle revint près de Tagar, mais une des louves l’arrêta pour lui donner des vêtements à sa taille, pour ne pas se battre "à poils" comme diraient les humains. La Lycan était habillée d’un pantalon trop court et d’une tunique moulante noire d'où dépassait son pendentif de serpent en argent.

    -Je préférais faire cela avant de continuer, on ne sait jamais et au moins, vous ne me verrez plus rougir. Mais que dirait Madame Tagar si elle se rendait compte qu’en tant que contrôleur vous finissez en arrière-garde entouré de femme prête à tout pour voir le jour se levait à vos côtés ?

    Un sourire déforma son visage. La louve voulut finir de se préparer en écoutant la réponse du contrôleur, elle se pencha pour récupérer son ceinturon, le passa et ajusta son carquois et son glaive devenu trop petit pour elle. Son arc se posa dans ses pattes autant à sa place que dans ses mains, elle tira sur la corde pliant le bois dans une forme de C, avant de relâcher la pression doucement. Elle souffla entre ses dents.

    -Pour moi, c'est tout bon, je voudrais bien tester mon nouvel ami.

    Elle attrapa le marteau de guerre le faisant tournoyer pour mieux identifié son équilibre et l'arrêta dans la paume de sa main dans un claquement sourd.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 19 Nov - 15:27

    Quand Tagar lui avait répondu, elle ne put s'empêcher de penser qu'elle aimait bien le fait que sa transformation limité grandement la visibilité de ses émotions, son visage se déforma dans un rictus indéfinissable. Elle ouvrit la gueule pour s'apprêter à répondre, mais rien ne lui vint, n’étant pas très sociale habituellement.

    Le contrôleur repris en lui donnant une bonne solution pour écarté un homme trop embarrassant à condition que les lits tiennent le soudain changement de poids. Le sourire qu’elle fit lui déforma le visage dans une grimace qui en avait rendu plus d’un mal à l’aise, mais le son de son rire était peut-être le pire, ce rire guttural, fractionné qui accentuait sa ressemblance avec les gnolls. Son pelage brun ondula sous l'effet de son rire.

    - Je retiens la solution, mais je risque de me faire des ennemis chez les chefs d'auberge.

    Le regard de la louve suivit celui de l'homme sur la forme de métal, elle était curieuse sur les dégâts que pourrait faire le mage, mais elle essayait d'imaginer la puissance nécessaire pour manœuvrer cette forme. En peu de temps, il répondit à sa question silencieuse. Elle faillait éclater de rire quand il lui interdit de se mettre nue pour ne pas le déconcentrer.

    - Voyons, techniquement parlant, je suis déjà à moitié poils et ça n'a pas l'air de vous déconcentrer.

    Dans un signe de patte, elle rebroussa le pelage de son cou. Le calme régnait dans le camp, les soldats commençaient à préparer ce qu'ils devraient laisser sur place, en plaçant une grande partie de ce qui pourrait brûler sur les bûchers en attente.

    Ersa leva les yeux sur le ciel nocturne, se perdant un instant dans les étoiles, ce spectacle ne pourrait pas la lasser.

    - Vous n'avez jamais l'impression de n'être rien pour ce monde, qu'il avancera toujours malgré tout nos efforts ? J’aurais bien dit tout petit, mais je vois voit venir. Lui lança t'elle avec un clin d'œil. Tout de suite, je suis à votre taille.

    Ses yeux verts clair pailletait d’or brillait légèrement. C'étaient ses moments, le calme, les étoiles qui la sortaient un peu de cette guerre, mais qui lui rappelait pourquoi elle se battait. Les titans se jouaient des êtres vivants pour le plaisir, sa race en était la plus grande des preuves et pour cela, on devait les arrêter.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Ven 2 Déc - 12:35

    Le contact de la main de l'homme sur sa patte lui provoqua un frisson, plus de la surprise que de la sensation en elle-même. Peu de personnes n'osaient approcher la louve dans cet état alors lui prendre la main.

    La réponse de Tagar se voulait réconfortante, pleine de conviction. Il avait l’air d'être assez optimiste sur le rôle de nos races pour le futur ou alors il était assez naïf.

    - J'imagine que le monde avancera tant que les responsabilités seront dans les mains d'homme tel que vous. Les personnes comme moi sont bonnes pour obéir, je n'ai pas toutes les cartes et je ne les veux pas.

    Elle ne restait qu'une chasseuse et ne se prétendait pas capable de faire évoluer le monde. Elle le voyait pensif comme s'il savourait l’instant. Il lui demande ses projets pour l’avenir, pour après la guerre. Elle ne pût que sourire d'avantage a la confirmation de l'optimisme du contrôleur

    Elle avait pris le temps de réfléchir un peu pour trouver là où elle serait le plus utile.

    - L'armée est comme ma famille, avec certains cousins que l’on ne veux pas voir. Mais c'est surtout le premier endroit où j’ai été prise au sérieux. Je pense que temps que l'empire voudra bien de moi, je resterai à ma place. Peut-être que je demanderais une mutation, je serais peut-être plus utile sur d’autres affectations qu'au RSAF.

    Ersa s'arrêta pour réfléchir, elle avait entendu parler que l’armée était en train de créer un régime spécial pour capturer les engrangés de titan, est ce qu'elle pourrait les rejoindre ?

    - Et vous, vous resterai a la gestion financière ? L'armée n’a pas l'air d'être votre truc malgré votre puissance.

    Le mage avait une puissance qu'elle n'avait jamais vu auparavant et cela n’avait pas l'air de lui monter à la tête, elle s'étonnait de rencontrer dans des conditions de guerre un homme d’esprit.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 7 Déc - 12:04
    C'est vrai que le RSAF était sûrement le régiment qui sortait le plus de ce que l'on pouvait s'attendre de l'armée du reike. La rigueur y était tout autant présente que dans les autres, mais la présence des animaux et autres créatures offraient un sentiment unique, et que dire de Luxuriance. Ce petit paradis sous terre, a condition de ne pas oublier que la plupart des créatures arrivées ici pouvaient vous dépecer en aussi peu de temps qu’il en fallait pour prononcer le nom de l'empereur. Elle avait eu de la chance de pouvoir intégrer ce régiment, mais le temps voulait qu'elle change de proie. Elle serra ses griffes, faisant légèrement grincer le cuir gainant le manche du marteau de guerre.


    À l'énonciation du devoir familial des Reys, la louve fût envahie par une vague de tristesse. Autant pour cet homme qui n’était pas maître de son destin, autant que pour elle, qui aujourd'hui n'arrivait plus à s'identifier plus à sa mère, ne pardonner toujours pas le traitement de son enfance. Mais elle se reprit assez vite, surtout quand elle s’imagina une scène plutôt cocasse.


    - Je ne pourrais pas vous aider avec les Griffin, ses sales emplumés n’aiment guère les nains autrement qu'en apéritifs. Mais pour votre sentiment de liberté, je peux vous proposer une ballade sur mon dos.


    Elle éclata de rire, se tenant le ventre pour ne pas se plier en imaginant mieux la scène. Les autres louves lui jetèrent un regard interrogateur, déjà en train de se préparer pour l'action à venir, mais Ersa se plaisait plus qu'elle ne l’aurait imaginée fans ce moment de calme et elle savait que la louve prendrait le dessus si besoin. Elle écouta l’homme parler de ses défauts, mais cela dépendait surtout de sa position, autant le pacifisme était un défaut pour un membre de l’armée, mais sûrement pas pour un contrôleur.

    - Je n'ai pas l’impression que ces défauts soient si terribles, assez pour ne pas évoluer dans l'armée, c'est sûr, mais vous n'y êtes pas. J’imagine mal à contrôleur arriver avec un marteau de guerre, demander de vérifier les finances ou de fracassé le bureau au moindre papier manquant. Chaque poste requiert des requis différents. Un mort n'apporte plus rien à l'empire, mais parfois, il est plus rapide et économique de tuer quelqu'un que de le faire changer au frais du Reike.


    Elle posa le manche du marteau au sol, repliant ses doigts sur la tête de métal.

    - Pour le physique, c'est une fausse excuse, c’est surtout de l'entraînement. J’imagine que la plupart des soldats vous dépassant en carrure n'ont pas la moindre chance contre vous. Surtout, s'ils jugent leur adversaire trop vite. Quand nous avons commencé ce convoi, la plupart des hommes autour de nous n'ont fait que sourire à la vue de mon physique tout le contraire d'intimidant, depuis l'attaque il frôle les tente pour que je ne leur souffle pas dessus. Mais je comprends votre logique. On se divise les taches, vous êtes le bouclier du Reike, je serais sa lance.



    La naine se souvenait des statues de granit sculpté posées à l'entrée de la galerie de son village nain. Son duo de soldats en armure, leurs casques à crêtes, leurs énormes boucliers ronds ou étaient dessiné un le symbole de l'empire posé à leurs pieds et leurs lances pointées vers le ciel.



    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum