DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    C'est la guerre ! - Page 3 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 0:11Kilaea Sliabh
    Étincelles Couragéennes | OrifaHier à 22:38Arès Wessex
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 18:22Rêve
    Une Mort Silencieuse - PAHier à 18:16Arès Wessex
    Un regard de capitaine sur l'avenir... Hier à 17:09Altarus Aearon
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornHier à 16:43Valmyria
    Validation de StadzankHier à 16:19PNJ
    2 participants
    Aller en bas

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Ven 16 Déc - 13:49
    - La violence ne devrait jamais être l’outil principal d’une nation, elle devrait pouvoir utiliser la puissance de son armée pour être dissuasive. Bien sûr, il faut être prêt à utiliser cette force pour qu’elle ne soit pas juste un épouvantail.

    Ersa se frotta les pattes à la proposition de Tagar.

    - Si vous préférez vous serez la bourse, mais vous n’imaginez pas ce que je vais vous coûter au restaurant. Je vais essayer de ne pas ruiner les finances du Reike.

    Le chef sorti de sa tente pour venir gâcher ce moment, il jeta un œil sur les préparatifs que les louves avaient effectuées. Tagar glissa à voix basse.

    - J’espère qu’il va marcher sur une fourchette et se faire mal aux pieds.

    - Je peux essayer de le faire glisser sur une plaque de glace.

    Mais le soldat arrive à notre hauteur en évitant tous les objets métalliques, brisant les espoirs de Tagar de le voir sautiller. Il fit sa petite phrase pour soutenir le courage des valeureux soldats laissé derrière. La louve continua à voix basse.

    - Je suis sûr qu’il ne connaît même pas nos noms.

    Elle fit face au commandant et un sourire vint déformer le visage de la louve.

    - Nous restons pour le bien commun. Mais n’oubliez pas de nous garder de la bière et de la place au prochain repas.

    Elle croisa les bras, sure d’elle. Elle avait bien l’intention de survivre et essayer que toutes les autres personnes qui restaient à l’arrière reviennent pour ce repas.



    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 10 Jan - 15:23
    Ersa avait écouté Tagar en gardant les bras croisés, plus il avançait dans sa phrase plus le visage du gradé se décomposer. Cela étira le sourire sur le visage de la louve. Elle ne savait pas où il voulait en venir, mais elle essaya d’apporter son soutien silencieusement. Elle se redressa pour être la plus droite possible, serrant un peu plus les bras, le marteau était toujours appuyé contre sa jambe. Au moment de partir, il avait plus l’air préoccupé de nous laisser là.

    La colonne de soldat commence à défiler devant les sacrifiés, la tête de convoi ne leur jeta même pas un dernier regard. Ersa Souffla, se détourna des hommes qui passaient, même si elle se sentait à sa place, ne souhaitant pas fuir la queue entre les jambes, elle préférait se concentrer sur les femmes qui profitaient de leurs derniers moments de repos. Deux d’entre elles se chamaillaient sous le regard réprobateur de leur cheffe, elle les stoppe rapidement et le calme retombe sur le camp. Seul le chant d’un oiseau venait à briser ce calme, il avait certainement dû se perdre.

    Tagar brise le silence et la louve pourrait presque entendre son sourire dans cette petite phrase.


    - Oui, ce sera une belle journée. Un repas nous attend et cette fois, vous aurez peut-être votre gâteau au chocolat.

    La louve gardait son sourire, une belle journée rythmée par l’action se profilait. Maintenant, ce qu’il restait à faire était de se préparer à rester en vie.

    - S’il n'y en as pas, je vous en ramènerai un, la prochaine fois.

    La cheffe des louves s’approcha d’eux, son regard brûlait de férocité, elle était impatiente dans découdre elle aussi. Elle jeta un dernier regard sur ses soldats.

    - Nous sommes prêtes, et vous ?
    - J’attends ce moment avec impatience.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 18 Jan - 10:26

    Le son du cor résonne autour du camp, le son qui sonne le glas de bien des vivants en ces heures si sombres. Ersa eut une pensée pour son équipe du RSAF parti en mission le temps qu'elle revienne de ce convoi. Il fallait qu'elle revienne, autant pour eux que pour ce gâteau au chocolat. Tagar avait réagi rapidement demandant d'allumer les feux de paille, Ersa entendait la cohorte d'armures qui s'avançait et n'eut pas besoin de se concentrer longtemps pour apercevoir la source du bruit, une centaine d'hommes commencé à les encercler, les louves se dresse laissant les fanatiques d'un côté, Tagar et Ersa au centre de ce cercle d'acier, comme le dernier rempart de l'empire sur ces terres désolée. La fumée commençait à recouvrir le futur champ de bataille, piquant les yeux et les poumons de la Lycaon, elle avait posé le marteau à portée de pattes se concentrant sur son arc et les ennemis qui lui faisait face.

    Les fanatiques se plaçaient, n'osant pas porter le premier coup faisant monter encore la pression du moment. La corrida va commencer dans cette arène de fortune, ce que la lycaon n'apprécie pas, c'est de rentrer comme taureau. Elle faisait tourner une flèche entre ses doigts scrutant les dévots avant de jeter un œil sur Tagar qui a commencé à se concentrer.

    - Surtout, restes en vie pour tenir ta promesse.

    Ersa tiqua sur la phrase, non pas d'agacements, mais de surprise. La surprise d'une reconnaissance familière d'un homme sans avoir dû passer par une épreuve de force, de quelqu'un de son statut, mais après tout, c'était le genre de situation qui faisait disparaître les différences.

    - Je tiens toujours mes promesses.

    Un sourire cruel déforma son visage lupin lorsqu'elle identifia un homme en armure de meilleure facture qui dénotait avec celle des autres soldats, non loin de lui se trouver un homme encapuchonné dans une bure blanche, un grand bâton à la main. Deux cibles qui devenaient prioritaires, avec un peu de chances, elles étayaient le moral des troupes. L'archère fit glisser la flèche qu'elle tenait pour la tenir dans la paume de sa main par l'annulaire et l'auriculaire pendant qu'elle piochait une deuxième flèche de son carquois avec les trois autres doigts. Elle la plaça sur sa corde et souffla quelques mots.

    - L'éclat naît de l'archer.

    Son arc se mit à briller légèrement à l'apparition d'un tube de glace qui guiderait les flèches de la lycanthrope, ainsi équipé, l'arc passait de l'arme de la naine à une arme utilisable par la Lycaon. La flèche se cala dedans un glissa quand la corde se mit à reculer. La louve tira de tout son long, faisant plier les bois de l'arc composite dans une tension qui en aurait brisé plus d'un. Le premier coup était pour elle, le premier sang de cette bataille, ils avaient frappé par surprise la veille, maintenant elle allait leur rendre le coup. Ses doigts s'ouvrirent et la corde claqua comme un orage au loin, le trait siffla entre les louves emmenant avec lui des paillettes de glace, traversa la fumée qui s'épaississait encore pour se ficher dans la tête de "l'officier" la projetant en arrière dans un craquement sonore. Le corps s'écroula sans autres cérémonies, il n'eut pas le temps de toucher le sol qu'un deuxième trait siffla, atteignant le mage au milieu du torse, le projetant sur les soldats derrière lui. Le sang imbibé sa bure autour de la blessure, du sang s'écoulait par sa bouche alors que le mage commençait à s'étouffer avec son propre sang imbibait sa bure autour de la blessure, du sang s'écoulait par sa bouche alors que le mage commençait à s'étouffer avec son propre sang. Une mort aussi douloureuse que visuel pour ses camarades.

    Avant que les gros des troupes ne réagissent, deux des leurs venaient de tomber. L'archère cherchait déjà sa prochaine cible, elle essayerait de trouver les cibles d'importance pendant qu'elle le pouvait encore. Son stock de flèches est assez limité, sa visibilité se réduisait, mais elle continuerait jusqu'à devoir jouer du marteau.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 30 Jan - 10:47

    La louve avait encore décoché deux flèches sur les soldats les plus grands qu'elle apercevait. L'ennemi avait répondu par une volée de flèches. Les boucliers s'était levé pour couvrir la petite unité. Ersa s'était abaissé pour totalement rentrer dans la protection. Une des flèches avait dévié sur le centre métallique du bouclier, le bruit résonna dans les oreilles de la louve avant de se transformer en gargouillis sanglant. La flèche avait fini sa course dans la gorge de la soldate qui la courrait. Sans vraiment réfléchir, elle avait attrapé le bouclier, laissant la guerrière s'effondrer dans la boue, essayant de la protéger du reste de la volée. C'est tout ce que pouvait faire la louve. Il y avait peu de chances que la femme s'en sorte, mais tant qu'elle était en vie elle pouvait agir, elle s'était dressé au-dessus de la blessée, le bouclier dressé, l'arc dans l'autre main. À la dernière flèche, elle lâcha le bouclier pour reprendre son tir. Le serpent de métal commence à se frayer un chemin dans les troupes ennemies dans un grondement métallique accompagné des chocs et des hurlements d'ennemis.

    Ersa n'avait pas refermé la brèche qu'avait créée la chute de la jeune femme, quelques ennemis essayèrent de la franchir, motiver par le déluge de métal qui charcutait leur rang. La lycaon avait passé rapidement son arc en bandoulière pour récupérer le marteau de guerre. Elle s'avança dans une frappe de bas en haut pour accueillir le premier malheureux. L'acier rencontra le menton de l'homme, projetant sa tête en arrière dans une gerbe de sang, d'os et de dents brisées. Elle profita de sa position pour abattre la pointe de son arme juste au-dessus ça la clavicule du deuxième homme. Elle put voir sa vie s'éteindre à travers ses yeux, n'avoir pas le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Elle extrait son arme, la ramenant vers elle. Elle ne pouvait pas, ne voulait pas s'apitoyer sur leurs sorts, ils avaient fait leur choix. Prendre une vie ne lui donner aucun plaisir, mais aujourd'hui, c'était la guerre, sa vie et bien d'autres étaient en jeu.

    Elle s'avança encore pour franchir le mur de bouclier, se laissant plus de place pour manier son marteau. Un des ennemis s'avança, engoncer dans une armure d'acier, levant son épée pour tenter de la fendre en deux. Elle leva son arme pour intercepter l'acier de son manche, d'un geste brusque, elle fit pivoter le marteau, décalant la lame et lui envoyant un coup de manche dans le casque. Il recula avant de se relancer, attaquant par le bas, elle se plaça de côté, ses pattes griffant la terre. La lame fut déviée par les anneaux métalliques sertis sur le bois.

    La voix de Tagar fut difficile à discerner dans le vacarme du combat, heureusement son ouïe capta les mots. Elle devait en finir vite avec l'armure qui lui faisait face, elle devait allumer le piège. Elle leva son marteau pour lui fracasser le casque, il leva sa lame pour parer, comme elle l'avait anticipé. Le choc fit vibrer l'acier de l'épée, craquer le bois du marteau, mais il avait tenu la garde. Elle pût profiter de l'axe créer pour pivoter le manche qui fit s'envoler le casque de l'homme, découvrant un homme blond au visage balafré, son regard bleu serak emplit de haine.

    Ersa se stoppa, hésita une seconde, perdu dans ce regard. Une seconde, qui suffit au guerrier pour abaisser son arme, elle eut le temps de commencer une esquive, mais pas assez rapidement pour éviter tout le coup, la pointe de la lame entailla sa peau et son biceps droit. Le marteau tomba au sol, l'homme souriait. Ersa répondit à ce sourire par un coup de patte lui déchirant la chair du cou et du visage. De toute évidence, il avait oublié qu'un Lycan n'était jamais désarmé. Le hurlement de l'homme fut couvert par le rugissement de la louve, mêlant colère et douleur. Il s'effondra dans un gargouillis de sang, pendant que la lycaon s'était jeté à l'abri du mur de bouclier, le sang commençait à dégouliner le long de son pelage beige. Elle devrait attendre avant de se soigner, elle devait allumer les feux. Son arc glissa le long de son bras, se calant dans sa patte, heureusement la blessure n'était pas trop profonde. Elle prit trois flèches ou était enroulée du tissu imbibé d'huile, elle n'en avait préparé que quelques-unes, comptant sur son talent pour ne pas rater la cible. Une des louves qui était restée au centre du cercle, servant de renfort au défenseuse alluma une petite torche pour allumer les flèches. L'archère place sa flèche, l'alluma et tira sur la corde jusqu'à ce que la pointe atteigne le bois de l'arc, elle ne pouvait pas utiliser sa magie, ne sachant pas si elle pourrait maintenir sa précision avec le contact du feu. Elle leva sa visée, ajustant son tir et lâcha la corde. Elle ne prit pas le temps de voir le trait de feu partir qu'elle plaça la deuxième flèche et fit les mêmes gestes pour la deuxième et enfin la troisième flèche. Elle avait serré la mâchoire à chaque tir. Le sang avait continué de maculer son bras. La douleur avait grandi à chaque tir, comme lu punition d'avoir pensé à un autre que son adversaire, mais aussi un mauvais pressentiment qui grandissait en elle. Au milieu de tout ce monde, elle se sentait seule. Elle arracha sa tunique pour le tendre à la guerrière à ses côtés lui montrant son bras qu'elle devait bander.

    La lumière des flammes commençait à s'élever, a s'intensifier, la fumée tout autour d'eux les coupés du monde extérieur, créant une dimension de violence et de chaos. Elle jeta un dernier coup d'œil à son carquois, il ne devait que lui rester une dizaine de flèches, autant les utiliser, elle encocha et repris.

    - L'éclat nait de l'archer.

    Le guide se reforma, elle banda son arc, choisissant sa prochaine cible.

    -10

    Le sifflement lugubre commença, l'impact sur une silhouette sombre que découpaient les flammes dans la fumée et la nuit.

    -9

    Ces silhouettes qui entretenaient l'impression de se battre pour une sortie des enfers.

    -8

    Bientôt, elle retournerait à l'extérieur du mur récupérer son marteau et faire ce qu'elle avait toujours fait pendant la guerre.

    -7

    Cette fois, la rage de vivre prenait le dessus, elle devait terminer cela avant de vérifier son intuition.

    -6

    À chaque fois qu'un chiffre sortait de sa gueule, une des silhouettes s'effondrait, mais elle arrivait à la fin de son décompte macabre.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mer 8 Fév - 12:51

    Elle avait continué, la horde avait continué à harceler le mur de bouclier des louves espérant créer une brèche. Le décompte macabre avait continué aussi. Elle était arrivée à zéro et elle ne s'était tromper que d'une seule flèche. Le tir supplémentaire qu'elle ne gaspillerait pas. Elle tira sur la corde, faisant plier le bois de l'arc, le faisant craquer encore une fois. Le claquement du tir, de l'arme qui reprenait sa forme, ce son qui lui était si familier, qui l'avait accompagner toute sa vie finalement et c'était peut-être la dernière fois qu'elle l'entendait. Elle le repassa en bandoulière, essaya de repère ou le mur avait besoin de renfort. Le cercle s'était resserré, reculant d'un pas à chaque fois qu'une guerrière tombée sous les coups des fanatiques.

    Ersa repéra une des louves qui s'apprêtait à lâcher, son bouclier tremblant de plus en plus à chaque nouveau coup. Elle s'avança sans réfléchir, le temps n'était pas à la perte de temps de la réflexion. Elle dégaina son glaive, posa sa main libre sur le bouclier en soufflant quelques mots. Une couche de glace se forma, fixant le bouclier à la main. Elle poussa la guerrière qui s'effondra au sol de fatigue. La Lycaon décala le bouclier et abattis sa lame sur les soldats qui lui faisait face.

    Tout autour d'eux, le métal continuait d'abattre chaque fanatique qu'il croisait. La vitesse augmentait, le bruit s'intensifier, le sifflement macabre. La force des coups contre le mur diminuait au fur et à mesure que les fanatiques tombaient. Le peu de soldats qu'il restait laissa tomber leur arme en prenant la fuite. La magie s'arrêta, tomba dans une cacophonie métallique. Le silence d'après-combat s'imposa. Ersa hurla de colère, jetant son glaive sur le fuyard le plus proche, la lame vint se planter au milieu du dos de l'homme quasiment jusqu'à la garde, et elle se figea, perdue dans le silence.

    Elle sursauta quand Tagar lui parla. Son esprit n'était pas encore revenu de l'action, elle secoua la tête, revenant à l'instant et balaya le champ de bataille du regard. La mort avait frappé, beaucoup était tombés, une bonne partie des femmes qui étaient restées avec eux. Mais sans elles, ils n'auraient pas survécu.

    - Oui, nous avons terminé. Je récupère quelques flèches et je serais prête.

    La louve commença à s'avancer d'un pas lent, la fatigue de cette longue nuit prenait le dessus, ses muscles étaient endoloris par les efforts constants. Elle passait son regard rapidement d'un corps à l'autre, essayant d'identifier ses flèches encore utilisable. En vrai, bien peu. Elle devrait en refabriquer et se rabattit sur les carquois des archers abattu par elle ou Tagar. Elle revint auprès de Tagar, après avoir récupéré son glaive, essuyé sa lame pour la ranger au fourreau.

    - Si vous êtes prêt, nous pouvons voir pour récupérer un bout des tentes encore debout pour faire des brancards pour les blessées qui ne pourront pas se déplacer.

    Elle jeta un regard plein de fatigue sur le jeune homme et réagit à son propre manque de réaction.

    - Je ne vous ai pas demandé, mais vous allez bien ?

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 16 Fév - 13:55

    Elle avait envie de s'allonger au sol, trouvait un coin d'herbe et de soleil, mais ce n'était pas encore le moment de se reposer. Tagar lui sourit, plaisantant sur son état, mais son corps indiquait l'inverse. Une grimace de sourire vont déformer le visage de la bête.

    - Vous préférez une course simple ou avec obstacle ?

    Elle fit bouger ses épaules essayant de les détendre par le mouvement, mais son corps entier se plaignait silencieusement. Elle faisait la fier, mais elle n'était pas sûr de pouvoir faire une course dans son état. L'homme s'était excusé de ne pas pouvoir la soigner, elle posa sa patte sur le bandage de fortune avant de la faire remonter vers son pendentif. Elle l'attrapa entre deux de ses doigts avec de faire passer une griffe le long du serpent.

    - Ne vous inquiétez pas, de toute façon, je ne serais pas dans les priorités. Je peux bouger et me battre. Et puis si vous forçait trop, je vais être obligé de vous porter.

    Elle se mit à rire avant de désigner un reste de tente.

    - Je peux aussi vous préparer une protection contre votre diablotin de boue.

    Ersa fit un dernier tout du champ de bataille pour vérifier qu'il n'y avait pas de survivante ou de quelque chose à récupérer. Elle déambula entre les corps essayant d'identifier les louves, mais pour la plupart, elle ne put qu'à l'armure. Elle finit par tomber sur le marteau qu'elle avait récupéré plus tôt. Elle posa sa patte dessus et voulut tira l'arme, mais quelque chose la retint. Une des louves tenait l'arme, un souffle de vie habitait encore son corps. Ersa la redressa, maintenant son dos de sa patte velu. Elle plongea son regard dans celui de la femme qui agonisait, du sang s'échappait de sa bouche. Elle essaya de parler. La louve lui fit signe de se taire de sa patte.

    - Nous avons réussi, vous pouvez lâcher maintenant.

    La lycaon n'avait pas d'autre mot, rien ne lui venait. Elle savait qu'il était trop tard pour elle, la lycaon referma sa patte sur la main de la louve. Un mauvais pressentiment envahissait son âme, grandissant au fur et à mesure que la vie de la jeune femme s'échappait. Elle pris son corps et alla le de poser au milieu du cercle qu'ils avaient si chèrement défendu. Elle se redressa, le malaise ne la quittait pas, il traversa son corps, enflammant ses muscles pour une raison qu'elle ignorait. Elle tomba à genoux, les mains sur les tempes en grognant. La douleur explosait dans tout son corps quand il redevenait celui de la naine. Elle nageait dans les vêtements, mais au moins cette fois elle n'était pas nue.

    Elle réajusta le ceinturon, coinçant le pantalon trop grand pour elle. Elle fit un nœud à sa tunique, faisant apparaître une partie de son ventre, mais ajustant un peu mieux la taille du vêtement. Elle se remit debout et commença à rejoindre les autres survivants avançant pieds nu dans la boue et dans le sang, ne voulant pas voler à un mort. Quand elle arriva auprès des femmes, elles lui jetèrent un regard curieux. C'est vrai qu'avec les vêtements à la taille de la louve, elle passait pour une enfant, mais ce qu'elles avait remarqué était la fatigue de la petite rousse. Son corps humain ne dissimulait pas autant la fatigue que son corps bestiale. Son teint était plus pâle que d'habitude et ses yeux plus sombres. Une des femmes lui envoya une paire de bottes sans lui laisser le choix qu'elle enfila en évitant de réfléchir sur leur provenance.

    Ils purent prendre la route, Ersa avait calé le marteau sur un brancard tiré par la monture qu'ils avaient dissimulé plus tôt. Son arc ne quittait plus ses mains, une flèche tenue par l'index contre le bois.

    -Ce fut un combat épique, il ne reste plus qu’à espérer que nous n’avons pas fait tout cela pour rien.

    Il continua en vantant le talent de combat de la naine au combat, elle ne put s'empêcher de rougir légèrement.

    - Il n'y a pas de mérite à être doué quand on s'entraîne toute sa vie.

    Elle avait souri à sa remarque.

    - Et dire qu'ils ne nous ont même pas amener le petit déjeuner.

    Ersa continuait d'avancer en promenant son regard sur les positions propices aux embuscades. Son doigt n'avait pas lâché la flèche, mais son autre main jouait à faire sonner la corde de son arme.

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 426
    crédits : 1118

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 23 Fév - 10:31

    Ils avançaient à pas prudent, la fatigue enflammait chacun des muscles de l'archère. Les combats, ses transformations successives l'avait fait puiser dans ses réserves. Au moins, sa douleur lui rappelait qu'elle était en vie. Elle faisait tout son possible pour rester sur ses gardes, et les petits traits d'humour du contrôleur l'aidaient à ne pas se perdre mentalement. Elle sourit à la remarque du manque de couvert.

    - D'ailleurs, c'était impressionnant, presque... Beau si on oublie pourquoi il était là.

    Le mot avait été prononcé avec une voix un peu plus faible, comme si elle avait eu honte de le penser. Les images du sort lui revenaient, mais son esprit occulté les dégâts et les cris de ce moment. Tagar avait continué, mais fut interrompu par une des louves parti en éclaireuse. Elle ne tenait plus en place à cause de l'excitation. Elle apportait la bonne nouvelle que l'avant-garde avait réussi à percer les lignes ennemies. Ersa souffla, prenant conscience de toute la pression qui s'était accumulé en elle sans qu'elle ne s'en soit réellement rendu compte. Elle se détendit et fit rouler ses épaules et son cou essayant de dénouer un peu ses muscles. Elle rangea la flèche dans son carquois et posa son arc sur son épaule pour reposer son bras blessé.

    Ils avaient réussi, réussis à survivre une nuit de plus. La bonne nouvelle lui avait donné un coup de fouet, comme au reste du groupe. Ils accélèrent le pas, oubliant un peu leurs fatigues. Ils essaieraient d'arriver au nouveau camp le plus rapidement possible pour pouvoir enfin se reposer. Tagar lui avait annoncé qu'il lui emmènerait le petit-déjeuner au lit qu'importe sa forme. Elle éclata de rire en s'imaginant la scène.

    - Faites attention, je pourrais prendre cela pour une promesse.

    ***************************************

    Ils arrivèrent au camp sous les regards étonnaient des soldats, ils n'en revenaient pas que l'arrière-garde reviennent en vie, même en si petit nombre. Ersa avançait lentement, ne répondant pas à leur signe ou à leurs regards curieux. La plupart ne se rappelait pas qu'elle était la bête qu'ils évitaient encore hier. Elle guida les blessés jusqu'à la tente qui servait d'infirmerie. Il y avait déjà pas mal de blessés, mais beaucoup avait déjà était pris en charge. Ersa se laissa tomber près des tentes légèrement à l'écart. Elle étendit ses jambes et se posa sur son bras valide, un peu de repos ne lui ferait pas de mal. 

    L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum