DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Premier recrutement [Zaïn et Takhys] InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    Temple des Secrets | Savoir & SiameAujourd'hui à 3:18Savoir
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesAujourd'hui à 2:25Rachelle Virsce
    [PA] Les Gorges d'Ildrekyhr.Aujourd'hui à 1:01Falconi Genova
    Fissurer le marbre [Siame - Rêve]Aujourd'hui à 0:41Siame
    La névrosée fuyant sa chimère | KassandraHier à 22:17Meradev Vigelfrost
    Rp's de Tulkas [Reike]Hier à 22:15PNJ
    Validation RP DimitriHier à 22:10Dimitri Chagry
    Un air familier [Genryusai]Hier à 21:50Neera Storm
    2 participants
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Mar 13 Juin - 19:05
    Voilà. Le moment était venu. Un mois auparavant, elle avait envoyé sa missive à la sirène, comme prévu. Elle était allée retrouver son compagnon, ils avaient discuté, puis elle s'était installée au bureau et avait rédigé alors qu'il regardait par-dessus son épaule, lui apportant les précisions et commentaires nécessaires au fur et à mesure, allant même jusqu'à lui dicter certaines phrases. L'écrit qui en avait résulté était véritablement leur oeuvre à tous les deux, fruit de leurs nombreuses concertations.

    Puis, lorsqu'ils avaient discuté, qu'elle avait réécrit plusieurs fois, et qu'ils étaient enfin parvenus à un accord, elle s'était hâtée de missionner un messager pour transmettre son message. À présent, il ne restait plus qu'à s'assurer que le lieu dont ils lui avaient parlé serait facile à trouver. Elle pensait avoir été assez précise dans ses indications, mais des petits villages, ce n'était pas ce qui manquait au Reike. Mais peu importait. Ces dernières préparations lui servaient également de prétextes pour passer toujours plus de temps en compagnie de son compagnon. Ils n'avaient pas besoin d'excuses pour cela ? Certainement. Mais autant lier l'utile à l'agréable.

    Toujours était-il que le jour du rendez-vous arriva en un instant, du moins, c'est ce qu'il lui semblait. Bien plus vite qu'elle ne l'aurait cru, ils se retrouvèrent là, à attendre leur invitée. Invitée, candidate ? Certainement un peu des deux. Pour profiter un peu de son attente, elle déposa sa tête contre l'homme, toujours bien plus grand qu'elle.

    - Elle ne devrait plus tarder, maintenant.

    Si elle venait. Si elle n'avait pas changé d'avis.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1415

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Jeu 15 Juin - 9:25
    Premier recrutement [Zaïn et Takhys] Martin-deschambault-aco-alexandria-palace-02-mdeschambault




    - Santangos, Lac Rebirth, Reike -


    Le vent provenant de l'Est, depuis les monts au nord de Courage, agitaient les flots de l'immense Lac Rebirth, soufflant d'un bout à l'autre, jusqu'aux côtés de l'Empire. De ce côté-ci du Lac s'étendait au Nord la canopée de la jungle reikoise, tandis qu'au Sud régnaient les terres désertiques du territoire aride. Entre ces trois paysages drastiquement différents, à la croisée du vert de la jungle, du jaune du désert et du bleu du Lac, se dressait un village de modeste taille que tout le monde connaissait sous le nom de Santangos. Ce village de pécheur comprenait notamment des commerçants maritimes mais également des exploitants de bois qui tiraient leur profits de la sylviculture intense de la jungle bordant le village côtier.

    De fait, Santangos était prospère, au bord du Lac Rebirth, il constituait un havre de paix pour quelques seigneurs qui possédaient des terres dans la région, venant se prélasser avec leur suite dans leur propriétés au bord de l'eau. Quelques vastes propriétés étaient réservées pour accueillir les nobles venant de Taisen, Ikusa et Kyouji, voulant changer d'air. De fait, l'une des villa au bord du lac était présentement occupée par un couple d'hybrides venu en vacance, dans leur projet de voyager ensemble de par le Sekaï sans se soucier de leurs obligations.

    Cependant, si Kilanna et Zaïn étaient venus passer du bon temps au bord du lac, dans cette belle villa orientale, ils étaient également venus pour faire une rencontre bien précise. A savoir la sirène Takhys Suladran avec qui ils comptaient traiter d'une possible alliance. Le fait était que Zaïn aimait à mêler affaires et vacances en même temps, quoique cette rencontre s'annonçait fort plaisante, ce qui n'était pas vraiment du travail en toute finalité, d'autant plus que Kila la connaissait bien.

    De fait, les deux hybrides étaient bien confortablement installés l'un contre l'autre sur un sellae des plus confortable, recouvert de coussins de plumes. Une petite table de bronze attenante supportait un plat en terre cuite bigarré remplis de fruits tels que des bananes, poires et raisins blancs. Les deux amants piochaient à tour de rôle dans le plat tout en observant avec passion les petites vaguelettes du lac.

    En effet, la terasse couverte sur laquelle ils se prélassaient était au niveau de l'eau, le clapotis des vaguelettes était tout proche du sellae, comme pour mieux attendre leur invitée de marque. Quelques rideaux de soie parme et rouge se balançaient sous la brise autour d'eux dans un ballet enchanté. Le soleil était encore haut et le ciel était dégagé, un temps parfait pour prendre du bon temps au bord de l'eau. On percevait d'ailleurs au loin quelques cris excités d'enfants n'ayant pas résistés à l'appel de baignade.

    - La ponctualité est d'or. Commenta Zaïn à la remarque de Kila.

    Il avait hâte de rencontrer la sirène dont elle lui avait tant parlé. Surtout dans un cadre si bucolique que celui-ci.





    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Dim 18 Juin - 10:40
    Takhys terminait de passer la main sur un ou deux plies de sa robe. Comme à son habitude, quand elle faisait des sorties pour affaire, ou juste quand elle en avait envie, elle veillait à ce que sa tenue soit convenable. Arrivée un jour avant, par le lac Rebirth, après avoir veillé que ses effets de terrestres n'avaient pas pris l'eau dans son sac étanche, elle avait repris pied sur une petite plage non loin de Santangos, pour arriver comme une humble voyageuse, pour s'y trouver une petite chambre. Elle avait déjà entendu parler de cette petite bourgade, une fois ou deux fois..... Ou peut-être parce qu'elle s'en était approchée sous sa forme aquatique pour observer un peu les bipèdes de l'autre côté de la frontière ? Un peu de deux probablement, car cela éveillait quelques souvenirs quand elle visitait les environs de l'immense étendue d'eau douce qui était parfaite comme frontière entre l'Empire et la République. 

    Donc, dans une petite chambre meublée à son strict minimum, elle avait pris le temps de se reposer un peu, et surtout de se préparer. Une fois certaine que ses vêtements n'avaient pas pris l'eau, elle avait pris soin de chasser la très faible et pourtant si agréable odeur douce qu'elle portait sur sa peau, avec cette petite pointe de fraîcheur liquide où se mêlaient celles de la vase, du sable, de la vie des profondeurs. Comme les terrestres avaient le nez sensible et appréciaient largement les odeurs plus différentes, elle ne voulait pas offusquer les deux hybrides qu'elle rencontrera sous peu, même s'ils connaissaient sa nature. Même si elle était une Sirène, elle était un être un minimum civilisé. 

    L'heure du rendez-vous approchait. Tout sourire, elle avait quitté sa petite chambre pour d'abord visiter un peu le port. Dans le cadre de ses “activités”, il était toujours bon d'observer ce qui se faisait dans un patelin qu'elle ne connaissait pas encore. Ce que produisait Santangos ne servirait pas majoritairement pour les services premiers qu'elle servait au sein de sa taverne. Cependant, toute information était bonne à prendre, quitte à ce qu'elle serve que des mois plus tard. 

    Jetant une dernière fois aux activités fourmillantes de la petite zone portuaire, elle n'omettait le temps qui s'écoulait. Santangos songea-t-elle.... hum, elle devra revenir revisiter cet endroit avec plus d'assiduité. Ce n'était pas en un bref moment que l'on pouvait tirer toutes les opportunités possibles sur un lieu de vie de terrestres. 

    Bien et ce rendez-vous ? Elle arriva juste dans les temps, entendant la parole de celui qui devait être le dénommé Zaïn. Elle ne pouvait s'empêcher d'avoir un léger sourire en voyant les deux jeunes l'un contre l'autre. Même les difficultés qu'ils rencontraient en raison de leur condition ne leur interdisait pas de partager ce sentiment que l'on appelait l'amour. Ah, ces aériens qui avaient besoin de tout définir par des mots !

    ''Et l'or est si précieux…''

    Elle était arrivée un peu en arrière du couple enlacé, qui fixait la beauté simple et distrayante du lac. Avec un large sourire, elle avait fait quelque pas de côté pour se faire voir de Zaïn et de Kilanna. Un bustier à longues manches écarlate soulignait les formes généreuses de son torse, et par un léger décolleté la surface de ses atouts féminins avantageux. Rien de bien provocateur, cette rencontre n'était pas le but. Une longue jupe légère et de la même teinte que le haut était fendu sur la jambe droite, jusqu'à mi-cuisse, pour lui permettre de garder une certaine fluidité de mouvement dans ses pas. Une longue crinière dorée cascadait autour de son visage et sur le haut de ses épaules. Pour parfaire le tout, elle n'avait mis qu'une petite pointe de maquillage. Ainsi, on ne pourrait pas dire qu'elle visait une chasse à l'homme terrestre… mais ça, c'est une autre histoire ! 

    Toujours avec son radieux sourire aux lèvres, elle salua les deux individus en inclinant dignement la tête. 

    ''J'espère que je ne suis pas trop en retard… Kilanna, c'est un plaisir de vous revoir. J'avais tellement hâte d'être là que le temps ne se pressait guère pour répondre à mon impatience. ''

    Puis, son regard émeraude se posa sur Zaïn. Elle retint d'afficher un rictus gourmand. Il était bien bâti, pour un hybride. Il était appétissant, dans tous les sens du terme. 

    ''Vous devez être le dénommé Zaïn. Ravie de faire votre connaissance. Kilanna n'a que des éloges pour vous et la cause hybride. J'espère que je saurai à la hauteur de vos attentes respectives. ''
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Sam 29 Juil - 19:58
    Comme s'ils s'étaient donné le mot, celle qu'ils attendaient fit irruption juste à temps pour répondre à la remarque de son renard. Ou peut-être les épiait-elle depuis un moment, à la recherche du moment opportun pour se signaler ?

    Quoi qu'il en soit, elle était là, à présent. En bonne hôtesse, elle quitta doucement les bras de son aimé pour se lever et rejoindre la sirène.

    - Bienvenue à vous ! Ne vous en faites pas, vous êtes pile à l'heure. Mais venez donc vous joindre à nous ! Vous voulez un fruit, peut-être ?

    Alors qu'elle allait faire les présentations, la demoiselle la prit de vitesse. Ah. Elle voulait donc s'acquitter de cette tâche elle-même. Normalement, Kilanna aurait dû s'en charger, puisqu'elle était la seule à connaître les deux autres, mais soit. S'ils voulaient se passer de ses services... Elle adressa un signe de tête à Zaïn, lui signifiant qu'elle lui laissait son rôle d'hôtesse, avant de se rapprocher de la table. Si Takhys lui avait demandé quelque chose à manger, elle le lui préparerait à ce moment. Dans le cas contraire, elle rassemblerait les documents qui pourraient être utiles pour cette entrevue. Une fois cela fait, estimant que les présentations étaient faites, elle lança :

    - On peut commencer ? Ou vous préférez faire un peu plus connaissance avant ? Après tout, on a tout l'après-midi.

    Loin d'elle l'idée de brusquer leur potentielle future collaboratrice. Et puis, s'ils s'entendaient tous bien, ce serait un point de plus à ajouter en faveur de sa candidature. Elle se tint prête à prendre des notes au sujet de la réponse à sa question, quelle qu'elle soit.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1415

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Dim 30 Juil - 19:30
    Premier recrutement [Zaïn et Takhys] T8bVGNH




    - Santangos, Lac Rebirth, Reike -


    Santangos comptait un petit millier d'âmes tout au plus, principalement des hommes et des nains, mais était réputé non pas pour son port de pêche, non, mais surtout pour son temple en l'honneur du soleil. Le vaste bâtiment, dépassant au dessus des toits en terrasse des maisons en grès de la petite ville ne rayonnait pas par son architecture depuis l'extérieure, mais bien par sa grande salle de prière. Cette dernière était percée au plafond d'une longue tranchée traçant le trajet du soleil dans la voute azurée, permettant de l'observer de son lever à l'Est, jusqu'à son coucher à l'Ouest, se couchant sur le lac que bordait le temple. De nombreux pèlerins du Shierak venaient s'y recueillir et les prêtres du soleil représentaient facilement un dixième de la population de Santangos.

    Zaïn avait déjà visité le temple en question lorsqu'il était venu à Santangos il y a un peu plus de sept ans et en gardait un bon souvenir. C'était justement cela qui l'avait motivé pour y prendre une villégiature d'une petite semaine avec Kilanna. Visiblement elle appréciait cette accalmie dans ce lieu reposant, prouvant au pugiliste qu'il avait fait un bon choix de destination. Ils comptaient multiplier les voyages à l'avenir et viser toujours plus loin, Santangos étant la première pierre d'une série de voyages aux quatre coins du Sekaï.

    A l'instant où le regard de Zaïn se posa sur la nouvelle arrivante, il ne put que constater la grâce de cette dernière, digne d'une noble de la capitale voir même d'une duchesse républicaine. Il ne faisait aucun doute que Zaïn était préalablement au courant que les sirènes étaient souvent réputées pour leur physique avantageux - devenant presque un trait d'espèce - mais il ne put s'empêcher d'être agréablement surpris. Il paraissait que, fut un temps, les sirènes d'Aquaria usaient de leur chant et de leur beauté pour attirer les marins sous les flots. Il ne faisait aucun doute que ce fut un mensonge colporté par l'imagination des matelots et la frustration sentimentale de nombreux marins à travers les âges, mais Zaïn aurait put facilement y croire lorsqu'il posa son regard sur Takhys.

    Bien que Kilanna lui avait déjà fait une description de la sirène, il était toujours agréable de constater que les belles femmes étaient toujours plus plaisantes au regard qu'à l'ouïe. C'était un fait. La robe portée par la sirène évoqua un passage d'un ouvrage elfe qui était tombé dans les mains de Zaïn fut un temps, le livre en question devait toujours être sur ses étagères à la maison, et s'intitulait "Le bon gout des femmes". Voici l'extrait qui revint à l'esprit de l'hybride :


    Les femmes sont telles les oiseaux, si leur chant est agréable à l'oreille, il ne fait aucun doute que leur plumage fait toute la splendeur de l'animal, d'où le nombre considérable d'ornithologues parmi les populations du Sekaï. Outre cette métaphore, les femmes sont tout aussi exquises qu'un loriot lorsqu'elles portent une tunique d'un jaune éclatant, tout aussi fabuleuses qu'un cardinal lorsqu'elles sont coiffées d'un chapeau écarlate et tout aussi délicieuses qu'un grandala une fois parées d'une robe azur. Le fait est que la tenue d'une femme apporte grandement à son physique, pouvant soit la rendre quelconque soit la ceindre d'une magnificence inimaginable. Il est capital pour une femme qui souhaite plaire de choisir avec astuce la tenue qu'elle veut porter selon l'occasion, car c'est bien de la sorte qu'elle cumulera du prestige vestimentaire à sa beauté naturelle.


    - Iffa Thovuamnia, Le bon gout des femmes, An -73.


    Il était évident que l'autrice de l'ouvrage en question était une elfe, car il était bien connu que ces dernières attachaient une plus grande importance à l'apparence que les femmes des autres races du Sekaï. Qui plus était, Zaïn l'avait acquis auprès d'un marchand elfe. Quoiqu'il en fut, il n'avait retenu que quelques passages de l'ouvrage qui apportait pourtant de nombreuses clés cosmétiques, vestimentaires et physiques aux femmes, tant au niveau de la coiffure, du maquillage, de la tenue, et cetera. Il n'avait pas terminé le livre car cela ne le concernait pas, bien que la curiosité l'avait attiré vers sa lecture. Enfin bref, tout cela pour dire que le choix vestimentaire de Takhys ainsi que son parfum et sa coiffure respectaient scrupuleusement les axiomes du livre en question.

    Il se leva par marque des respect, en même temps que sa dulcinée. Il s'avança alors vers la nouvelle arrivante, et comme le demandait la coutume reikoise, il lui serra la main, non sans y aller doucement. Il afficha un large sourire lorsqu'elle devina qui il était.

    - C'est un honneur et un véritable plaisir que de vous rencontrer, Takhys. Il luttait pour ne point rougir. Mais je vous en prie, mettez-vous à l'aise, faites comme chez vous. Ajouta-t-il en désignant un divan.

    Il s'installa alors en face d'elle, une main posé sur un genoux et l'autre soutenant son menton. Kilanna demanda alors s'ils voulaient commencer tout de suite, Zaïn tourna alors ses yeux vers la sirène pour l'interroger du regard, c'était comme elle voulait. Après tout, c'était elle l'invitée.





    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mer 9 Aoû - 19:30
    Takhys savait très bien ce qu'elle faisait et de ce qu'elle allait provoquer comme réactions vis-à-vis de ses hôtes.  Elle espérait juste que ce ne sont que de légers incidents sans importance, ou quelques incidents isolés. Alors pourquoi ne veillait-elle pas à minimiser les possibles dommages collatéraux ? Tout simplement qu'elle estimait ne pas à avoir le faire et d'être elle-même. Si elle venait à réussir le petit test de ses deux futurs collaborateurs, ils devaient accepter ce qu'elle était dans la vie de tous les jours : une belle femme de caractère, qui se savait généreusement bien dotée. Forcément, elle provoquera quelques... troubles... 

    Avec un sourire avenant et ravi, elle inclina la tête pour saluer Kilanna

    ''Merci de votre accueil. Je suis rassurée de pas être en retard alors. Il y avait tellement de choses tentantes à voir que je redoutais de m'être perdue en contemplation. Je prendrai volontairement un fruit "

    Et bien entendu, avant même de prendre un délicieux repas végétal qui trônait dans une petite coupelle en métal finement ciselé, elle s'était intéressée à Zaïn. Du coin de son regard brun ambré, elle avait bien compris qu'il y avait quelque chose dans l'attitude de Kilanna qui exprimait de la jalousie. Elle se retenait de glousser. Ce ne serait pas sympathique de rire comme elle le faisait si souvent. Kilanna n'était pas une femme comme les autres. 

    Elle serra la main tendue par Zaïn, avec une légère fermeté. Comme elle l'avait fait avec la belle ailée, elle inclina sa tête en un signe de salutations. 

    ''Le plaisir est également pour moi"dit-elle en lui accordant une bien étrange œillade. Quitte à jouer avec cette petite touche de légèreté d'attitude, elle s'en priverait pas tout à fait, surtout en discernant un petit quelque chose chez Zaïn. Mais, rassurez-vous, elle n'était pas là pour briser leur lien profond. 

    Avant de s'installer à son tour, elle attrapa une petite pêche plate. Elle savait ces fruits délicieux, juteux et à la chair ferme. 

    ''Merci. Mais si je fais comme chez moi, je vais me mettre tellement à mon aise que nous n'aurons pas échangé quoi que ce soit sur les raisons véritables de ma présence parmi vous. Comme le dit si bien Kilanna, nous pouvons commencer, car je ne doute pas que vous avez autant d'interrogations que d'affirmations à aborder"

    Elle croqua un petit morceau de pêche du bout des dents, attendant de voir à quelle sauce elle sera cuisinée avec Kilanna et Zaïn.
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Lun 14 Aoû - 18:02
    Elle accepta sa proposition culinaire. Kilanna s'employa donc à préparer un assortiment d'un peu tous les fruits disponibles. Heureusement pour elle, il n'y avait rien à cuisiner. Simplement disposer des aliments déjà présents, de préférence de façon agréable au regard. Et ça, elle savait le faire.

    Ce fut donc un plateau tout à fait convenable qu'elle présenta à son invitée, qui ne tarda pas à choisir une pêche... Hum... Le choix était presque parfait. Néanmoins, Kilanna se permit un peu de familiarité et choisissant elle aussi une pêche, mais jaune et bien ronde :

    - Voilà les meilleures ! Enfin, d'après moi.

    Elle faisait de son mieux pour ignorer les regards qu'ils s'échangeaient. Après tout, c'était elle qui leur avait proposé de faire connaissance... Mais elle pensait qu'ils le feraient en discutant, pas... En... Quoi, d'ailleurs ? Se faisant la cour ? Non, ce n'était pas le bon mot. Mais elle ne le trouvait pas. Tant pis.

    Croquant avec gourmandise dans son fruit, au moins le troisième depuis leur arrivée sur les lieux, elle prit un moment pour profiter avant de tourner son regard vers Zaïn, lui adressant un signal muet. C'était ce qu'il y avait de beau avec ces relations fusionnelles : ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre. Et là, elle recueillait simplement son avis sur la manière de débuter l'entretien. Saissant sa plume, elle se prépara à noter alors qu'elle posait la première question :

    - Bien. Commençons par une question d'introduction. J'en connais déjà la réponse, et j'en ai parlé à Zaïn. Mais peut-être que vous voudrez apporter des précisions, ou clarifier votre position. C'est très simple : quelles sont vos motivations pour nous rejoindre ?

    Une fausse question pour commencer et achever de la mettre en confiance. Et puis, cela permettrait de s'assurer que tout le monde partirait sur les mêmes bases. Après tout, pour Zaïn, cela vaudrait toujours mieux d'entendre la réponse de la bouche de la candidate plutôt que rapportée par quelqu'un d'autre. Pour Takhys, elle pourrait clarifier sa position, apporter des précisions, dénouer de potentielles ambiguïtés. Quant à Kilanna... Elle percevait cela uniquement comme une introduction.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mar 15 Aoû - 9:44
    Le morceau qu'elle avait coupé du bout de ses incisives possédait une texture ferme et juteuse à la fois. Sa préférée, même si là, c'était le jus sucré qui envahissait les papilles de sa langue. Elle avait une autre saveur en tête, plus saline, plus charnu, plus rouge. Mais elle s'égarait dans ses petites gourmandises culinaires. Pour la peine, elle remordit dans sa pêche plate, pour répondre à son appétit croissant. Après l'avoir bien mâché et avalé, elle se permit de répondre à Kilanna

    ''Les rondes possèdent en effet une belle saveur. Plus douces, plus tendres. Certaines ont une peau duveteuse, ou alors rêches, mais derrière leur chair n'en sera que plus savoureuse, pour qui aura l'audace de fendre de ses dents la frontière qui préserve ses merveilles. ''

    Était-ce une allusion faite pour Kilanna, pour la complimenter pour une certaine manière ? C'était fort possible. Les mots des terrestres avaient tellement de subtilité… Au moins, Takhys espérait éteindre le début de feu de jalousie qu'elle avait pu voir luire dans le regard de la jeune ailée. Quoique....

    La pêche à moitié dévorée cette fois, elle sourit quand Kilanna lança la conversation sur la véritable raison de la présence de la Sirène. 

    "Très bien. Je vais approfondir cela. De base, j'estime que les hybrides méritent une place comme n'importe quel individu intelligent. Ils n'ont pas demandé à naître hybride. Je trouve stupide de les haïr, par la forme ou l'allure qu'ils ont. On les croit dégénérés, vicieux, dangereux… Les humains ont aussi des membres dans leur espèce qui se définissent ainsi. Donc pourquoi les hybrides devraient être mis dans le même panier ? "

    Elle regarda sa pêche, hésitant à la terminer. 

    ''Je suis une Sirène, point une hybride, mais cela n'empêche pas d'avoir parfois des hommes ou des femmes qui se méfient de moi, par la dangerosité que certains membres de mon espèce peuvent représenter. Pourtant, après l'attaque des Titans, deux nations sont venues aider Aquaria pour la reconstruire, dans des buts politiques et militaires, bien entendu. Parce que nous avons un point dans la balance… Pourquoi ce ne serait pas la même chose pour les hybrides ? Chacun est différent, chacun à des capacités uniques, qui, si s'ils prenaient part aux activités de ce monde, apporterait tellement. Des compétences telles que certains pourraient quelque chose au Sekaï. Chaque hybride, grâce à sa nature moitié animale, aura un savoir qu'un humain lambda n'aura jamais. Faire comprendre au monde qu'il aurait temps à gagner en laissant les hybrides prendre la place qu'ils méritent... "

    Elle porta son regard vers  le jeune couple. 

    ''Je souhaite vous rejoindre, car n'étant pas une humaine, je peux faire comprendre à mon entourage que les hybrides peuvent avoir leur place dans la société, peu importe s'ils ont des plumes, des poils ou des écailles. Tous ne sont pas des monstres. Et comme je suis d'Aquaria, ma cité natale aidée par le Reike et la République, je pourrai peut-être réussir à lentement apporter ces idées dans l'esprit de certains individus. Je sais que le chemin pour changer les mentalités sera longue, mais pour moi, cela en vaut la peine, même si cela me prendra toute la vie "
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1415

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Mar 15 Aoû - 12:01
    Premier recrutement [Zaïn et Takhys] Kevin-kok-alx-21




    - Santangos, Lac Rebirth, Reike -

    Santangos :


    Un petit jeu se déroulait sous le regard de Zaïn, une mascarade entre les deux femmes qu'il peinait à saisir. Ce jeu avec les fruits signifiait-il quelque chose ? Il n'aurait su dire, tant il percevait l'existence d'une strate cachée sous les propos aimables échangés sans parvenir à comprendre leur sens. Après tout, peut-être étaient-elles toutes deux grandes amatrices de pêches, mais de là à en faire un sujet de discussion... Tout cela attisait la curiosité du pugiliste qui resta tant bien que mal de marbre.

    Une légère brise vint faire bruisser les rideaux de la dépendance.

    Kilanna amusa grandement Zaïn, et s'il ne ri pas, il afficha un large sourire. La voilà qui sortait un calepin et une plume comme une professeure ou une administratrice, il croyait voir Tagar qui s'entretenait avec un de ses contrôleurs ! Des fois elle avait des habitudes des plus amusantes, transformant une rencontre amicale en une apparente réunion officielle. Là où Zaïn voulait prendre tout cela à la légère, Kilanna prenait des notes et posait des questions impersonnelles comme dans un entretien, un contraste qui était des plus drôles. L'hybride se retint cependant de faire la moindre badinerie et écouta avec la plus grande des attentions la réponse de la sirène qui donnait le ton.

    - Takhys... Vous avez superbement résumé la situation. Nos motivations sont identiques. Il ne fait aucun doute que vous êtes une alliée de la cause hybride et même plus largement de la cause des marginaux. Or, il est un fait que nous sommes nombreux à se retrouver au banc de la société, ce n'est pas pour rien que la majorité de la diaspora hybride au sein du Reike était jusqu'à récemment enfermée dans la caste des esclaves. Et bien que les édits impériaux en ont libérés un très grand nombre, beaucoup de ces hybrides anciennement esclaves ne savent pas quoi faire de cette liberté... Ou plutôt ne peuvent rien en faire. L'Empire ne dispose pas de la même égalité des chances que la République, là où nombre d'hybrides font fortune et grimpent les rangs de la société en République, le Reike est une prison pour nos pairs. Kilanna et moi sommes des exceptions qui confirment la règle, et croyez-moi, même les hybrides que nous sommes continuent de subir le poids d'une société qui regarde notre espèce d'un mauvais œil. Il s'humecta les lèvres.

    - Notre souhait le plus cher serait de redorer le blason des hybrides au sein du Reike, de leur donner une place au sein de cette société en les rassemblant. L'histoire nous a montré que la masse est plus forte que l'individu isolé. Il suffit d'observer les moutons, un troupeaux développe une sorte de force collective qui surpasse la simple addition des forces individuelles. Leur force, c'est leur groupe. On appelle cela égrégore. En groupe, tous les problèmes cités tantôt pourront être réglés, voilà notre but. Qu'en pensez-vous ?

    Il s'était contenté de rebondit sur le discours de la sirène pour mieux signifier qu'ils étaient en parfait accord, que leur vision du monde était similaire et en avait profité pour exprimer l'objectif qu'ils se fixaient : rassembler suffisamment d'hybrides pour créer un groupe assez fort pour se faire entendre et se faire respecter au sein de la société






    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Ven 18 Aoû - 9:56
    En attendant la réponse de Zaïn, la Sirène en profita pour terminer son fruit juteux, rattrapant les quelques gouttes qui perlaient sur ses doigts pour y passer les lèvres en toute discrétion. Elle aurait pu faire une autre gestuelle, mais elle n'était pas là pour provoquer de la pression. La pression, aujourd'hui, était sur ses épaules. Kilanna en profitait de son côté pour noter sur son parchemin les paroles de leur "candidate". Ce n'était pas plus mal, après tout, de garder des traces écrites. Les paroles s'envolent, les lignes retranscrites, elles, demeurent. 

    Elle déposa son noyau dans une petite coupelle prévue à cet effet. Cela aurait fait mauvais genre de jeter le reste du fruit comme cela dans les environs. Le cadre était si charmant en plus. Et puis, elle n'était pas une barbare non plus. On avait beau être au Reike, un minimum de raffinement était nécessaire. Du moins aux yeux de la sirénienne....

    Quand l'hybride prit la parole, elle fut tout ouïe. Zaïn ne la questionna pas. Au contraire, il résuma la situation actuelle des hybrides au sein du Reike, qui, était vrai, était moins favorable à l'élévation sociale. Et pendant qu'il exposa le souhait qu'il avait en commun avec sa belle compagne, Takhys était déjà en train d'analyser tout cela. En même temps, elle hésita à reprendre une autre pêche plate. 

    ''Réunir les hybrides pour les réunir sur une même idée commune, une même voie de pensées... C'est très intéressant. Mais vous avez cité l'exemple avec un troupeau de moutons... Il y a toujours un gardien pour assurer que ledit troupeau ne vienne pas à se perdre, ou à se jeter dans une crevasse quand la panique emporte la majorité des individus. Qui serait ce gardien ? Et que ce passerait-il si un élément du groupe s'égare ? "

    Après, peut-être qu'elle avait mal saisi la comparaison avec les ovins. 

    "L'unité fait la force, les exemples dans la nature ne manquent pas. Mais au sein d'une puissance comme le Reike, pour être écouté et faire peser dans la balance cette masse qui sera, j'espère croissante, il faut avoir de l'influence. Pour démarrer petit, en démarrant dans le commerce peut-être.... l'argent, le contrôle des denrées... il y aurait moyen de faire quelque chose qui sera payant dans les années à venir...."
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 25 Aoû - 17:26
    Elles semblaient donc parties pour faire une étude comparative des pêches. Elle sourit.

    - La forme ne change rien au goût, selon moi. C'est seulement... Plus... Hum... Je ne dirais pas que c'est plus pratique. C'est simplement... Je n'ai pas d'argument. J'imagine donc que chaque sorte correspond à différentes personnes. Il faut de tout pour faire un monde...

    Et ainsi, avec cette réponse conciliante, elle pourrait peut-être clore la conversation. En effet, ce n'était pas pour cela qu'ils étaient là. Elle hocha la tête et prit des notes alors que la candidate répondait. Tout cela semblait satisfaisant... Ce qui l'était moins, c'était la manière dont son compagnon gérait sa partie de l'interrogatoire. Elle lui jeta un coup d'oeil éloquent, mais ne dit rien. Il se contentait de donner son point de vue. Certes, il avait posé une question... Mais ils auraient peut-être dû se concerter avant sur le ton qu'ils voulaient donner à la conversation. La formalité de Kilanna contrastait avec le détachement de Zaïn. Ils allaient probablement payer leur manque de coordination. En effet, la sirène risquait de ne pas comprendre sur quel ton elle devait répondre... Elle soupira. Il leur faudrait accorder leurs violons au plus vite.

    Néanmoins, cela ne se ferait pas tout de suite. Elle avait une idée. Se levant, elle invita l'étrangère à l'imiter.

    - Vous savez que je fais du théâtre. Alors, si vous êtes d'accord, jouons une petite scène. Je suis une noble dont vous savez qu'elle a torturé des hybrides. Comment réagissez-vous ? Quelle que soit votre réponse, ne vous retenez pas. Je ne vous tiendrai pas rigueur de tout ce qui pourrait se passer dans le cadre de notre petit jeu.

    Au contraire, si elle se montrait violente, cela ne pourrait que plaire à Kilanna, qui pourrait ainsi tester ses capacités d'esquive. Ou alors, préfèrerait-elle la voie de la diplomatie ? Ou de la sournoiserie ? Ou autre chose ? Dans tous les cas, elle était prête à tout. La seule réaction qui pourrait potentiellement être éliminatoire serait un refus de jouer le jeu. Et ainsi, elle pourrait également montrer ses talents à Zaïn, il lui avait dit qu'il voulait la voir jouer... Mais elle ne devait pas penser à cela. Tout ce qui comptait était d'incarner son personnage... Et d'évaluer la novice. Evidemment, elle ne jugerait pas ses capacités de jeu. Simplement ses intentions et son raisonnement.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Zaïn Tevon-Duncan
    Zaïn Tevon-Duncan
    Messages : 380
    crédits : 1415

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Guerrier Combattant
    Alignement: Chaotique Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t223-zain-tevon-duncan-we-will-show-them-all-termineehttps://www.rp-cendres.com/t293-liens-zain-tevon-duncanhttps://www.rp-cendres.com/t287-chronologie-zain-tevon-duncan
  • Ven 25 Aoû - 18:40
    Premier recrutement [Zaïn et Takhys] Kevin-kok-alx-23





    - Santangos, Lac Rebirth, Reike -

    La sirène était vive, elle répondait juste et avec un véritable raisonnement derrière, prouvant que c'était une pensée provenant d'elle et non un texte récité pour plaire. Zaïn lui adressait déjà sa pleine confiance et percevait qu'il avait beaucoup à apprendre d'elle. Lorsque Kila l'avait désigné comme une amie de la cause hybride, le pugiliste s'était montré sceptique, ayant pensé fonder son association sur des représentants de la même espèce qu'eux. Le voilà qui était agréablement surpris de tomber sur une non-hybride qui pensait la même chose qu'eux : que les toutes les races du Sekaï devaient être traitées de la même façon. Peut-être un atavisme républicain ?

    - Le problème des moutons a toujours été interprété sous cet angle, selon lequel le groupe ne peux survivre par lui-même. Il esquissa un petit sourire. Mais si l'on envisageait pour une fois que le troupeau se servait du berger et du chien, et non l'inverse, mmmh ? Il se trouve que le berger protège les moutons des attaques de loup et les débarrasse de leur laine qui les aveugle, les alourdis et les surchauffe en été. Ne serait-ce donc pas le troupeau qui se sert du berger et de son chien ? J'aime à croire qu'un groupe se sert de son chef et non l'inverse. En se réunissant, les hybrides deviendraient une force suffisamment conséquente au sein de la société pour qu'on puisse se servir du Reike et non l'inverse. C'est une relation qui rapporte aux deux. L'abolition de la majorité de l'esclavage est le premier de ces remparts qui a été abattu, de très nombreux hybrides ont retrouvés la liberté et le second rempart à abattre reste celui des trafiquants d'esclaves, et après ça il n'y aura qu'un pas à faire jusqu'à l'égalité entre l'homme et l'hybride. Il n'ajouta pas de question à la fin de son discours, voyant Kila se lever.

    Mais s'il fallait un porte parole, un berger pour guider le groupe, Zaïn pourrait tenir ce rôle. Mais il ne donnerai aucun ordre, non, il serait simplement le chef de file des hybrides. Comme ces bateaux qui se servent des phares pour retourner au port, qui donc a déjà vu un phare se servir des bateaux ? Idem Principium, même principe.

    Il se trouvait en effet que les hybrides était la race du Sekaï la plus persécutée de toutes. Cela était surement dû à la cause de leur naissance qui en dégoutait plus d'un. Pourtant si les étoiles, le ciel et la lune tournaient dans monde où cela était possible, les hybrides étaient aussi naturels que les forces qui faisaient graviter ces astres. Si les gobelins étaient mal vus par certains pour leur avidité, si les nains étaient abhorrés par les elfes et réciproquement, si les lycanthropes étaient rejetés pour leur imprévisibilité, et si les vampires étaient chassés pour leur dangerosité, c'étaient bel et bien les hybrides qui pâtissaient le plus du cycle de haine qui habitait le coeur des Hommes.






    Présentation | MP | Demande de RP | Chronologie | Liens |  Pré-Liens | Absences

    Nouveau Zaïn's Theme :
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Lun 28 Aoû - 13:24
    Takhys avait écouté l'argument de Kilanna. Dans un sens, elle avait raison. Une pêche, peu importait sa forme, demeurait une pêche. Pourtant, il y avait des subtilités que la Sirène voyait et goûtait. Mais bon, elle était une Sirène, plus habituée à se nourrir de poissons et de mollusques que de savourer les fruits de la surface. Peut-être était-ce là la différence : elle n'avait pas les mêmes papilles gustatives qu'un individu respirant que de l'air. 

    ''Il n'y a tout simplement pas d'argument à ce que j'ai énoncé. Un fruit demeure un fruit... Je pense que je ne voyais pas la même chose que vous. Maintenant, c'est plus clair pour moi. "

    En même temps, elle n'était pas venue pour philosopher sur ce à quoi devait ressembler une pêche à ses yeux. Au moins, ce petit point parallèle se termina. Elle gardera le souvenir d'un délicieux met juteux, frais et sucré. Et Kilanna avait repris des notes de son côté. 

    Pour la comparaison avec les moutons, le sujet était plus délicat. Car là aussi, l'image que la sirénienne avait tenté de saisir et d'expliquer de son point de vue lui donnait l'impression de lui échapper. Hum.... elle devrait rester simple. Encore une fois, la comparaison était purement terrienne. Elle ne se lâchait pas abattre de toute façon. Toujours avec le sourire, elle écoutait l'argumentaire de Zaïn, tout en comprenant où il voulait en venir. 

    ''Je saisis mieux l'image même du troupeau. Mais pour qu'un groupe se serve de son chef, il faut que le chef y trouve son intérêt, n'est-ce pas ? Vous évoquez l'abolition de l'esclavage. C'est un pas conséquent pour les hybrides, mais il vous reste encore des obstacles à surmonter.  Pour un propriétaire terrien, un esclave ne lui coûtait peu, et effectuait toutes les tâches ingrates, ou trop difficile pour un humain libre. Désormais, il n'y a plus d'esclaves, il n'y a que des gens libres... à qui il faudra accorder un salaire… Je ne suis pas certaine que tous les fortunés soient prêts à accepter cela. Du moins, pas dans l'immédiat, vu que c'est tout nouveau pour eux. Ça bouscule des mœurs depuis longtemps considérés comme normal. Là où la force du groupe va devoir trouver une forme de symbiose avec son chef, ce sera dans les nouvelles relations qui sont à créer... Et là, je vous rejoins sur le rempart qui reste à détruire : les esclavagistes... tant qu'il y aura ce genre d'engeance à deux jambes, il y a des offres, donc une forme de demande maintenue... Si on brise la chaîne, plus d'offre, plus de demandes. Il y a de nouvelles habitudes à prendre pour les gens qui employaient des esclavagistes... Le troupeau resserre les rangs pour faire forte impression contre le loup, en attendant qu'arrive le berger."

    S'était-elle montrée à la hauteur dans sa compréhension du point abordé comme dans ses explications ? 

    Kilanna s'était levée, invitant Takhys à l'imiter. Elle sourit à l'idée de jouer une forme de jeu de rôle. Bien entendu, elle demeurera elle-même, pour dévoiler pleinement l'être qu'elle était. Après avoir écouté attentivement la situation, elle gardait toujours son sourire. 

    "Très bien... "

    Elle prit le temps de réfléchir, avant de reprendre la parole. 

    ''Je ne vois que deux voies possibles. Soit la noble en question, que vous incarnez, a décidé de faire amende honorable… et il y a moyen de lui faire la morale pendant des années, si ce n'est de lui demander de réparer ses méfaits. Ou alors, une voie que je prendrai plus radicalement, vu qu'elle pourrait très bien ne jamais comprendre ce qu'elle a fait subir aux hybrides... Un retour de bâton en quelque sorte. "

    Elle regarda Kilanna, qui devint alors la noble tortureuse d'hybrides. 

    ''Dites-moi très chère… vous avez dispensé la souffrance aux hybrides... Vous teniez leur vie dans vos mains, les menaçant de la leur arracher en fonction de vos caprices. Mais avez-vous déjà ressenti ce que cela faisait ? Non ? Je peux vous en donner un avant-goût si vous le souhaitez…"

    Une grosse boule d'eau naquit au-dessus de la surface du lac pour être précipitée sur Kilanna, engloutissant sa tête entière dedans. 

    ''Imaginez, chère bourgeoise, que votre vie est désormais entre mes mains… "

    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Ven 1 Sep - 17:08
    La conversation sur les pêches conclue, Kilanna laissa ses deux compagnons converser de la philosophie des troupeaux de moutons en attendant que la demoiselle la rejoigne sur la scène improvisée... Qui n'était qu'imaginaire. Il n'y avait même pas de plateforme surélevée. Le théâtre était l'art de l'imaginaire... Le décor, les accessoires et jusqu'aux costumes pouvaient n'exister que dans l'imagination du public. Mais jamais encore un dramaturge n'avait poussé la plaisanterie jusqu'à demander une scène imaginaire... Kilanna innovait, et faisait ce que les auteurs n'avaient pas osé. Après tout, en tant qu'interprète, elle pouvait se permettre quelques libertés. D'autant plus que dans cette situation précise, il n'était pas question d'auteur. Il s'agissait d'improvisation. Autrement dit, la pièce s'écrirait au fur et à mesure qu'elle serait jouée. Mise à part la situation de départ, rien n'était décidé avant de s'y mettre. Et pour une fois, Kilanna jouait la méchante. Le temps que Takhys se mette dans les conditions, elle se permit une petite introspection pour se mettre dans son personnage. On oublie les milieux moyens, tu vis dans le faste. Tu ne sers personne, on te sert. Tu employais des esclaves exclusivement hybrides. Tu ne connais rien d'autre, n'as aucune notion de justice ou d'injustice à ce sujet. C'est juste... Normal. Et s'ils n'obéissent pas, ils sont punis. Tu n'as rien à te reprocher à ce sujet, c'est ainsi qu'on t'a éduquée, tu ne connais rien d'autre. Ah, et évidemment, tu n'es pas hybride, tu es l'une de ces humaines dégoûtantes de bien-pensance... Ah non, pas dégoûtantes. Juste normales. Tu n'as aucun mépris pour les tiens, tu ne connais qu'eux. Même les hybrides, tu ne les méprises pas. Tu ne les considères pas non plus comme tes égaux. Ce sont simplement des créatures inférieures créées pour te faciliter la vie. À toi et à tes semblables, humains de bonne famille.

    Et un jour, soudain, une inconnue, ni humaine ni hybride, décide de se dresser en travers de ton chemin. Elle te menace de te noyer... Tu n'as aucun moyen de résister, tu n'es ni mage ni combattante. Ton pouvoir, tu l'as hérité, tu n'en as même pas conscience. Tortureuse d'hybrides ? Non, ce n'est pas de la torture. Simplement des punitions plus ou moins importantes en fonction de la faute commise.

    - Des caprices ? Allons donc, mesurez vos paroles ! Et puis, pourquoi donc servir cette cause inutile ? Vous valez bien mieux que ces animaux !

    Oui, c'est ainsi. Pour toi, les hybrides n'ont rien d'humain. Ce ne sont que des animaux. Qui peuvent donc souffrir sans aucun problème. Après tout, il n'y a rien d'humain en eux...

    Ressentir la souffrance ? Comment ça ? Alors que le personnage était perdu et commençait à paniquer, Kilanna se retenait de rire. La scène était comique. Et les méthodes de sa candidate lui plaisaient. Mais cela, elle ne pouvait pas le lui dire tant qu'elle était censée être son antagoniste. Elle lui ferait un compte-rendu une fois la pièce express terminée. Et Zaïn pourrait également commenter. Après tout, un point de vue extérieur ne serait pas de trop...

    La tête dans l'eau, elle ne pouvait pas parler. Elle se contenta d'ouvrir de grands yeux, mimant l'effroi et la panique. Tiens, est-ce que son personnage savait nager, d'ailleurs ? Elle trouva intéressant de répondre à cette interrogation par la négative. Un personnage incapable de faire quoi que ce soit par lui-même, dont la vie est dirigée par ce qu'on lui a raconté, qui n'a jamais cherché à aller au bout des choses, n'a jamais cherché la vérité. Bercée par les mensonges d'une caste qui se croit à l'abri dans son petit îlot de supériorité. Et devenant, pas conséquent, l'une d'entre eux.

    Néanmoins, un personnage qui tenait à ses convictions. Et qui, une fois libre, n'hésiterait pas à continuer à les défendre, clamant haut et fort des propos intolérables qu'elle considère comme normaux.
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 407
    crédits : 3734

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Dim 10 Sep - 11:04
    Takhys, un sourire de prédation à ses lèvres, s'était rapprochée de la "bourgeoise", pris dans un début magnifique de panique. Elle adorait son petit rôle. C'était tout elle ça, ne devant plus jouer de retenue pour être "humaine" dans ce monde aérien. Du bout de l'index, elle tapota la sphère d'eau qui entourait la tête de Kilanna, qui incarnait donc une dame qui avait été élevée depuis toute petite à considérer les hybrides comme du bétail, juste bon à répondre à ses caprices. Ainsi était cet univers. Mais était-ce vraiment une excuse ? Certaines éducations formataient les esprits à des choses qu'ils trouvaient alors normal. Mais quand on était doué d'intelligence, n'était-on pas apte à évoluer certaines mœurs acquises ? De plus accepter certaines manières de vivre ? 

    ''Dommage, je vous coupe le sifflet. Je vous impose le silence, comme vous le feriez avec vos "hybrides". Que ressentez-vous sur l'instant, très chère ? De sentir moult d'émotions, qu'on vous astreint à ne pas libérer, à ne pas partager ? L'eau est l'égal de votre prétendue supériorité sur vos gens hybrides. Les rôles sont inversés. Votre attitude m'a déplu, donc, vous méritez d'être punie..."

    Elle tapota encore une fois la sphère du bout de son index délicat, toujours avec son sourire carnassier affiché à son magnifique visage

    ''À mes yeux, vous n'êtes qu'un animal... Une proie qui mérite juste que je prenne plaisir à jouer, car votre cause de bourgeoise m'importe peu. Un animal n'a pas d'émotions, il n'a peur de la mort parce qu'il est trop bête pour comprendre sa propre existence. Il n'est là que pour servir… jusqu'à ce qu'on ait plus besoin de lui et qu'on le jette aux ordures... D'ailleurs, je me demande quelle est votre réelle utilité. Vous ne me servez à rien... Qu'en dites vous ? "

    Elle ricana. 

    ''Ah oui, vous n'êtes qu'un animal. Un poisson dans son bocal..."

    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum