DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Siame

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 JvNj4PH
    Gazette des cendres
    Été 2024
    Lire le journal
    #7
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Coeur de Melorn
    Derniers sujets
    Le Musée du Courage - LibreAujourd'hui à 22:19Ruby Draglame
    Le passé au présent | Altarus Aujourd'hui à 18:13Altarus Aearon
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 16:37Alaric Nordan
    [Groupe 2] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 16:29Savoir
    Réunion de l'État-Major du 21 Février, An 5Aujourd'hui à 9:55Vandaos Fallenswords
    [Groupe 1] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 3:18Koraki Exousia
    [Flash-event] Le Bal du Reflet des ÂmesHier à 23:41Ayshara Ryssen
    La couleur du sable I Kieran RyvenHier à 21:55Arkanon Ikhilosho
    Validation RPs normaux de Vern J. V.[République]Hier à 21:34Verndrick Vindrœkir
    +2
    Ellana Blackwood
    Deydreus Fictilem
    6 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 585
    crédits : 1189

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Mer 15 Nov - 20:24
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 16


    Comment agir face à une cage magique ou un enchantement? Et bien, tout d'abord, en évitant la parole. Si Sylvain était parvenu jusqu'à la cage grâce au chaos l'entourant, le vieillard se retrouva assez bête lorsqu'il adressa la parole au prisonnier qui, convulsant, ne put lui répondre. Une voix qui se perdit donc tristement dans le crépitement de la foudre tournoyante ainsi que les gémissements douloureux du vieil elfe. D'ailleurs, ce dernier semblait avoir sa peau qui rougissait doucement, comme si des plaques d'allergies ou... Un surplus d'énergie calorique commençait à grignoter son derme.

    Du côté d'Oyun et Lardon, l'enchainement se fit avec aisance. Ses pieds pris par la terre durcie et ses mouvements gênés par le plastron terreux qui enserrait le torse de l'orc, le membre du voile rouge tentait de se défendre autant que faire se pouvait mais ne put réellement réagir lors d'une énième attaque. Subissant une attaque de plein fouet, le bougre grogna tandis que son sang se retrouva projeté sur le sol marbré. Il tenait bon, pour le moment, mais il n'était plus en forme. D'ailleurs, ce dernier hurla tout en crachant du sang avant de venir frapper à plusieurs reprises contre le torse de la peau verte, sans parvenir à complètement percer l'armure de terre que l'hybride avait offert à la serre pourpre. Si l'argile termina par se briser, il venait d'empêcher bien des dommages. Encore un peu d'effort, et le bougre tomberait.

    Pour Usha et Ellana, le début du combat fut assez aisé. Enchainant les frappes et pârant grâce aux ombres les différentes attaques du malfrat, le duo s'en sortait plutôt bien. Jusqu'à ce que le malfrat se rende compte que son camarade se trouvait en mauvaise posture. Furieux, le géant au visage dissimulé contracta soudainement ses muscles avant de les détendre dans une puissante déferlante de mana, brisant les chaines ombreuses qui tentaient de le retenir tout comme la valkyrie qui se trouvait en face de lui. S'écrasant contre le mur, Usha laissa une gerbe de sang quitter ses lèvres mais ne perdit ni connaissance, ni sa rage de se battre. Reprenant position, cette dernière fixa son assaillant avec un oeil nouveau. Ainsi, il maitrisait l'utilisation de force surhumaine. Il allait falloir être prudent et sortir vite de ce combat. Car, sa vue améliorée se déposant sur l'aura de foudre, elle put voir l'état s'aggravant du professeur.

    D'ailleurs, les différents senseurs magiques offrirent quelques informations aux utilisateurs. La cage, bien qu'elle semblait siphonner le mana du professeur, était en train de rendre à l'elfe moustachu une quantité de radiations bien trop néfastes pour que son corps ne puisse les encaisser sans dommage. S'ils tardaient d'avantage, le vieillard finirait par mourir purement et simplement sous les yeux cernés du chirurgien aux intentions sociales.

    Encore un effort et, peut-être, ils pourraient passer à la suite et tenter d'aider l'université.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Captif - Bibliothèque

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    Les PJs:

    Etat de santé Usha: Blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 L5Ni5Ci
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - La "salle" peut être traversée entièrement en un tour complet, en prenant une action.

    ------- Objectifs -------

    - Vaincre les différents adversaires de la bibliothèque: 1/1
    - Trouver un moyen d'ouvrir la porte du fond: 1/1
    - Libérer Taenor: 0/1
    - Tuer les deux gardes: 0.5/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Jeu 16 Nov - 21:05
    Le temps presse. C’était déjà un constat évident il y a peu, mais cette réalité percute de plus en plus l’esprit de la valkyrie avec l’état de Taenor. La cage arcanique est en train de la tuer avec tout sauf du petit feu. Cela ressemble plus à un incendie qui consume beaucoup trop rapidement la vitalité de l’elfe. Il est bien beau de voir et constater que le temps presse, ce n’est point cela qui donne la solution. Il faut agir, le temps n’est plus au dialogue et une part de l’esprit de la secrétaire est agacé que l’humain du groupe ne soit pas plus dans l’action.

    La teinte de ses cheveux passe à l’ébène et son agacement ne changera rien parce qu’en vrai, elle-même n’a pas de solution toute faite pour la situation. Il n’y a jamais vraiment de solution parfaite sur le terrain de toute manière et la frustration de ne pas avoir fait assez sera toujours plus ou moins présente. En tout cas en elle ça presque toujours été le cas.

    L’échange avec son adversaire pour le moment se passe relativement bien grâce à l’aide de la Puce. Il y a eu un moment d’hésitation en voyant l’ombre venir sur elle avant de reprendre pleinement confiance sans hésitation en voyant cette dernière l’aider. Seulement, bien entendu que cela ne resta pas un long fleuve tranquille se terminant par la mort de son adversaire. Le fait d’utiliser principalement sa force physique alors que son adversaire peut augmenter la sienne avec son mana est un peu illusoire, même pour une valkyrie comme elle.

    La rencontre avec le mur et la bouche qui se remplit de sang prouvant par la même occasion que ses organes internes ont pris un coup, coupe court au fourmillement de ses pensées. La douleur est forte, mais elle reste consciente et aucune peur ne vient ralentir ses mouvements. Ce n’est pas sa première ni sa dernière blessure, cela ne fait que raviver encore plus la soif de sang et surtout de victoire qui l’habite. Son souffle est court et reprendre l’assaut tout de suite est risqué, juste attendre d’aller mieux ne fera rien non plus. Tant pis pour la cage arcanique, cela ne sera pas elle qui s’en occupera et visiblement aucune magie en combat n’a réagi avec elle donc utiliser sa foudre est de nouveau une option viable.

    Alors que ses cheveux prennent une couleur pourpre, la foudre se forme dans ses mains qui ont lâché ses dagues juste en dessous. Elle les applique rapidement au niveau de ses poumons pour faire un soin de fortune, histoire de pouvoir bouger sans mourir d’une hémorragie interne dans ses prochains mouvements avant de se baisser pour reprendre ses dagues. Même si pour la suite elles ne seront qu’accessoires, les avoir comme canalisateur de sa magie rend sa maîtrise plus aisée. En bougeant elle sent clairement une forte douleur dans son dos au niveau de ses ailes, voler n’est plus dans les options immédiates, elle s’occupera de ce problème plus tard.

    La charge de foudre se fait de plus en plus dense et dans un élan et sans la moindre hésitation le soldat d’élite se rua sur son adversaire, visant une zone proche du cœur. Qu’il y soit une armure ou non, c’était une zone qui supportait mal l’électricité de base. Une fois sa charge et la décharge énorme envoyées en même temps, son corps charge à nouveau la foudre dans ses dagues avant de charger de la même manière sur le second adversaire.

    Sa sœur d’arme le lui avait presque servi sur un plateau d’argent pour le coup. Elle visa encore une fois de son mieux une zone proche d’organes vitaux avant de lancer le maximum de chargé électrique qu’elle était capable de faire pour le moment. Une fois cela fait-elle pris une posture défensive prête à riposter au prochain mouvement qui arriverait.

    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2292

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Jeu 16 Nov - 21:43
    Entre toute l'agitation qui se répandait de partout entre les combats et les énergies magiques. Ellana ne put suivre ce qu'il se passait vraiment en arrière. Une chose était sûre, Sylvain avait réussi à se glisser vers l'enchantement, c'était une bonne chose ! Il n'avait peut être pas de pouvoirs magiques, peut être qu'il avait des connaissances dans le domaine qui permettrait au groupe d'avancer d'avantage. Ou pas. Zieutant du coin de l’œil, le seul changement qu'il y eut de ce côté là fut l'effondrement du corps du professeur elfique, accompagné de convulsions. Rien n'évoluait, tout ne faisait que s'aggraver là bas. Qu'importait les efforts du bon vieux Sylvain, la blondinette n'y voyait que l'échec et la potentielle perte de leur protégé. Ce qui la fit sortir de ses gonds.

    "QU'EST-CE QUE TU FAIS LE VIEUX !?"

    Ce n'était pas sa faute, il n'était pas coupable, non. Mais il était, dans l'instant, celui sur lequel on se reposait pour sauver Vaenor pendant que l'on mettait en péril d'autres vies. Peut être que le sceau magique avait été surestimé, mais l'elfe emplit de colère n'y voyait que le manque d'efforts.

    "C'est pas en lui chantant une berceuse qu'on va le sortir de là !"

    Quelle erreur de la part de l'enragée d'orienter sa colère sur la mauvaise cible. Un manque d'attention de sa part valut un coup reçut à celle qu'elle défendait. Et celui-ci, fut un sacré coup, à vrai dire, il n'était pas impossible qu'une forme de magie jouait dans la force du colosse qu'ils affrontaient. Envoyant valser la grande Valkyrie, celui que l'on pensait être en désavantage reprit soudainement du poil de la bête. Paré à en découdre. Témoin de cette force monumentale, l'elfe se figea un instant, revoyant la puissance de Kahl à travers celui-ci, un véritable cauchemar qu'elle revivait sous ses yeux. Si une simple gifle de sa part l'avait mit K.O, elle put aisément imaginer ce que Usha venait de se prendre.

    Quel dilemme. Ellana ne pouvait pas laisser son duo seule dans cet état, et en même temps, la vie de Vaenor était en péril... C'est en serrant les poings qu'elle se forcerait à faire confiance à son groupe quant à la prise d'initiative. Non pas qu'ils n'en étaient pas digne, mais il y avait toujours un risque.

    "Il va finir par mourir..."

    La guerrière à l’œil sombre dégaina son épée en pestant entre ses dents, elle porterait assistance à sa collègue mais, au bon moment. Elle venait certes de se prendre un coup affligeant mais la réaction des uns et des autres étaient quasi instantanées. Ainsi, dans sa contre attaque, la grande orc envoya valser son adversaire avec une force magique des plus magistrales ! L'entaillant tout en le faisant voler contre son confrère, voilà qui était une attaque des plus profitable. Attaquant deux en un. C'était inattendu. L'elfe faisait bien d'attendre le moment adéquat pour intervenir.

    A vrai dire, elle ne faisait pas qu'attendre patiemment. Caressant sa lame du plat de sa paume de main, Ellana insuffla sa magie d'ombre à Noctem, plus concentrée encore que les fois précédentes, cela lui demandait un certain temps à canaliser. Mais apparemment, elle n'était pas pressée, du moins, du côté des guerrières, puisqu'à peine la rafale prit fin, la Valkyrie reprenait du poil de la bête et répondit à son assaillant d'une attaque aussi foudroyante dans son intensité que dans celle qu'elle avait prit tout à l'heure. Le groupe pourrait très sûrement reprendre le contrôle de la situation au vu de la force de riposte des alliés.

    Ellana vit Oyun du coin de l’œil, se dirigeant vers l'enchantement pour venir porter assistance. Voilà qui était une bonne chose, elle n'allait sûrement pas être la seule dans cette entreprise, le temps pressait. Augmentant les chances de venir à bout des ennemis, la soldate achèverait violemment ceux qui oseraient tenir encore debout malgré les foudres de celle aux cheveux cendr... Pourpres. Que ce soit l'un ou l'autre, ou les deux, elle serait la cerise sur le gâteau en leur coupant les membres. A moins qu'ils ne démontrent une capacité de survie bien plus importante qu'elles n'imaginaient. Mais très sûrement bien amochés, la balance pencherait en la faveur du groupe.

    ... Pourtant la pensée vers le professeur ne la quittait pas. Elle avait beau vouloir laisser faire ses collègues, il était impossible pour elle d'imaginer se reposer bêtement sur l'équipe en attendant qu'elle fasse le sale boulot. Elle n'en démordait pas. Il fallait à tout prix mettre les chances de leur côté quant à la survie de Vaenor.

    "Usha, ça ira pour toi si je m'éclipse ?"

    "Fonce !"

    L'oreille pointue esquissa un sourire alors que le feu de l'adrénaline brûlait en elle. Puis fonça vers l'arrière de la salle pour accompagner Oyun dans ses tentatives. Dans sa course, si l'un des colosses se retrouvait mort, elle le tirerait de ses deux petits bras avant de le balancer lourdement dans le périmètre de l'enchantement, tout en évitant de l'envoyer sur le pauvre Vaenor, en espérant que le cadavre absorbe du surplus d'énergie. Autrement, si les mesdames se retrouvent sans issues, l'elfette perdrait patience et abattrait violemment son épée sur le cercle du sceau tout en répandant ses ombres sur les sigles en espérant les dégrader, les effacer voir même rompre le sceau.

    Si ses tentatives s'avéreraient nulles, elle aurait eut le mérite d'essayer.
    Peut être qu'Oyun aurait une solution plus efficace à tester.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 _17c3810
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 51
    crédits : 4653

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Dim 19 Nov - 13:59
    Un sourcil antique se déplia alors que son possesseur fit un léger sourire. L’elfe du groupe venait de l’apostropher pour son inutilité. Le destin étant souvent farceur au même moment la partenaire de combat de l’oreille pointue fit un vol plané suite à un coup. Le vieux roula même des yeux alors que la guerrière se reconcentrait sur son combat.

    Appuyé sur sa canne le médecin se triturait doucement la barbe. Que pouvait-il faire ? Il n’était même pas se censé se trouver là. Il aurait dû rester avec le nain et soigner les blessés qui devaient arriver des coins de l’académie ou de similaires combats devaient se dérouler. Il exécrait la magie et à raison. Le professeur n’avait pas l’air de passer un bon moment dans sa cage et comme un homard il commençait à virer au rouge. Le crustacé à en devenir ne pouvait pas communiquer. Sylvain ne pouvait pas approcher, des restes de sang sécher qui venait de ses oreilles lui rappelait doucement. Et il n’avait aucun foutre idée de ce que le symbole au centre du cercle pouvait bien représenter, élément ? Nom ? Formule ?

    Au risque de paraître désagréable, je n’ai aucune idée de comment aider mon pauvre confrère sans y laisser moi même ce qu’il me reste de vie.

    Scrutant la salle à la recherche du moindre objet qui pouvait être utile le chirurgien eut un début d’idée. Se traînant vers les pots de fleurs il en arracha ce qui devait être la dernière fougère à la mode et déplaça lentement le pot vers le cercle. Avec un coup de pied appuyé au bon endroit, le pot comme la chute d’un empire bascula et se brisa au sol. L’érudit n’y connaissait rien en magie, mais il avait de très vagues notions sur les cercles magiques. Un rien les perturbait et ça finissais souvent par exploser à la figure ou pire. Ce petit manège continue jusqu’à ce que 3 pots de fleurs finirent au sol. Le cercle magique était maintenant partiellement recouvert. Sylvain espérait que cela est un effet quelconque pour pouvoir faciliter le sauvetage. Annuler le sort semblait peu probable ou sinon le magicien qui avait créé ce cercle était une vraie tanche.

    Continuant d’observer l’elfe le docteur fit une analyse de ce qu’il allait avoir besoin. Son épiderme semblait brûler doucement, ils allaient avoir besoin de tissu et d’eau et de quoi découper ses vêtements une fois le sortilège levé. Un mal plus profond semblait à l’œuvre autre que de simple blessure, mais son expertise s’arrêtait là. Les elfes étaient robustes même vieux, mais ce qui ce passait ne devait pas être joyeux.

    Tirant une chaise d’une des tables de la pièce, le vieillard se reposa encore un peu. Tout son corps tremblait sous les efforts de ces dernières 24h. Quelle guigne d’être aussi affaiblit. Krabouille, un surnom qu’on lui scandait après avoir vaincu une goule à mains nues était bien loin. Jugeant qu’il avait fait tout ce qu’il pouvait pour le moment il prit la posture d’une statue et tenta de se reposer.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1659

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Dim 19 Nov - 17:34
    Alors que le sabreur se déchaîne, la guerrière contrôle son souffle pour mieux encaisser les coups qui lui sont portés, bien qu'ils soient en majeure partie atténués par la protection tellurique que Lars a apposé sur son torse. Reconnaissante d'être ainsi soutenue par l'hybride, elle aimerait avoir le temps de le remercier comme il se doit - mais c'est un temps qu'elle aura le luxe de prendre seulement quand ils en auront fini, pas seulement avec ce combat, mais avec l'attaque menée sur Drakstrang. Pour l'instant, la meilleure façon de témoigner sa gratitude sera de ne pas gâcher ses efforts.

    Elle profite de bénéficier d'une meilleure mobilité que son adversaire pour mener la danse. Ses coups et ses parades les amènent à pivoter dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, lentement mais sûrement. Cette position lui permet de voir, derrière son ennemi, l'état d'Usha, à nouveau blessée. L'emportement d'Ellana, frustrée. Et dans son champ de vue périphérique, les émanations de mana qui entourent le professeur qui se consume de l'intérieur, auprès d'un Sylvain désemparé. L'ennemi profite de son bref manque d'attention pour viser sa gorge, et Oyun esquive de peu la lame qui vient lui frôler la carotide en sautant en arrière. Elle doit se débarrasser de cette nuisance avant d'agir. Une ébauche de plan prend forme dans son esprit, et même si elle n'aura pas le temps de le partager avec ses alliés, elle ne peut que compter sur leur confiance pour que tout se passe comme prévu.

    D'abord, son adversaire immédiat. Elle fronce les sourcils et canalise son mana en bougeant pour dégager le chemin pour sa prochaine frappe, et calcule la puissance d'attaque dont elle aura besoin pour faire "d'une pierre deux coups". Lorsqu'elle assène son coup de hallebarde, elle déchaîne en même temps une puissante rafale, un vent concentré et puissant qui se déchaîne d'un coup sur son ennemi pour le propulser en arrière, tout droit vers Usha, ou plutôt, tout droit sur son collègue qui se bat contre Usha. Dans le meilleur des cas, l'un des colosses écrasera l'autre. Dans le pire des cas, quoiqu'il se passe, elle fait confiance à son amie. Elle saura gérer la situation, et comprendra son intention.

    Dès qu'elle frappe, Oyun roule sur le côté et court en direction de la cage arcanique, rejoignant ainsi Taenor et Sylvain. Ce dernier semble déterminé à recouvrir de terre le cercle runique qui brille au sol - une idée qui attire son attention sur ce dernier. Peut-être qu'en éliminant une partie du cercle, effectivement, ils pourraient libérer le professeur ? L'orc décide de s'en inspirer, et d'essayer, elle aussi, de briser le cercle. Mais elle ne prendra pas autant de précautions pour l'atteindre - quitte à souffrir des conséquences de sa tentative.

    La Serre Pourpre prend une grande inspiration en fermant les yeux, et quand elle les ouvre à nouveau, elle active à nouveau son sort d'absorption magique. Capable de neutraliser la plupart des magies de niveau basique, elle compte sur son pouvoir pour lui permettre d'atteindre le professeur physiquement. Sans la moindre hésitation dans ses gestes, Oyun s'approche un peu plus de la cage, jusqu'à rentrer en contact avec, prête à subir la même douleur que le vieil elfe si son essai s'avérait être un échec. Dans tous les cas, elle comptait utiliser toutes ses forces - quand bien même ce serait les dernières - pour planter la lame de sa hallebarde dans le cercle au sol, et ainsi essayer aussi, de façon un peu plus littérale, de rompre le flux de magie.

    Ellana, dont elle avait senti l'arrivée dans son dos, pourrait peut-être profiter d'une ouverture pour tirer le professeur de sa prison magique, si l'orc parvenait vraiment à absorber la foudre qui l'entourait. Sylvain pourrait procéder aux premiers secours. Et peut-être même qu'elle pourrait, en entrant ainsi en contact avec la cage et les runes, mieux comprendre leur fonctionnement, ce qui leur permettrait de théoriser sur les intentions des attaquants qui avaient imposé un sort si terrible à ce professeur… qui sait ce que les autres pouvaient bien être en train de subir ?

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 175
    crédits : 3244

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Dim 19 Nov - 18:58
    Ce qu'il pouvait se dire, c'était qu'il avait eu le groin fin de maintenir un afflux de mana continu dans les protections de pierre qu'il avait dressé par magie sur le corps de l'Orc.
    Quand bien même avait-il handicapé au mieux l'adversaire d'Oyun, celui-ci n'en restait pas moins vif et retors, réussissant à la frapper mais heureusement la protection avait tenu bon, et avec son aide, elle était déjà en train de se reconstituer pour encaisser l'attaque suivante.

    Entre les mouvements des uns et des autres, l'hybride ne pouvait pas tous les suivre même si son attention se focalisait principalement sur tout ce qui était dans son champ de vision et sa périphérie. Ainsi, en suivant les déplacements de la guerrière verte, Lardon pouvait apercevoir les échanges de l'autre duo qui était prit à partit avec l'autre colosse, jusqu'à ce que finalement Oyun déclenche un coup de maître, une rafale d'un vent puissant qui expulsait l'adversaire en direction de son comparse.
    Cette fois il en était sûr, dans cet espace exigu aux fenêtres closes, une telle chose n'était possible que grâce à la magie et le drakochon parvenait enfin à deviner la nature des pouvoirs de la grande bagarreuse. Elle se trouvait être son exact opposé, si lui avait appris à façonner la terre, elle se trouvait capable de commander aux vents. Un pouvoir aussi formidable qu'il était l'un des rares à être "invisible" à l'œil, assurant presque constamment la surprise de ses cibles à chaque fois qu'elle lançait un sort.

    La valkyrie se tenait à la réception pour jouer son rôle et dans des gerbes d'étincelles électriques, elle tentait d'infliger une attaque fatale au duo de brigand.
    Lardon allait abandonner le maintient de son sort de protection une fois les adversaires vaincus, il ne serait plus d'aucune utilité, et se rendrait à la suite de l'orc près de la cage magique du fond. Le chirurgien avait entreprit une tentative pour... altérer le sceau magique ? Avant de se poser le cul sur une chaise. C'était déjà au moins quelque chose, Lardon n'y aurait peut-être pas pensé ainsi à vrai dire.

    La guerrière émeraude approchait du cercle et à sa démarche et sa posture, elle donnait l'impression d'avoir une idée ou de savoir quoi faire face à cette nouvelle énigme ésotérique.
    Lardon connaissait bien mal le sujet et encore une fois, il préférait se tenir dans un léger retrait pour ne pas gêner les actions bien qu'il comprit l'intention dans ce coup de hallebarde rageur en direction du plancher. Elle essayait de briser physiquement les runes inscrites sur le sol.
    Bien. Au final c'était peut-être la solution la plus simple.
    Lardon se tenait prêt à agir de son côté, il savait que si cette action portait ils auraient peu de temps pour extirper la victime de là, mais cela allait il être aussi simple ?

    Ce qu'il pouvait constater de visu était que des lésions cutanées avaient commencer à zébrer l'épiderme du vieil elfe. De par son expérience, Lardon avait déjà eu à de nombreuses reprises l'occasion de constater les dégâts que la magie pouvait occasionner sur un corps vivant, et que bien souvent, les blessures externes n'était que la petite partie visible et émergé de l'iceberg, il y avait donc fort à parier que des lésions internes ne soit à déplorer.

    Ne sachant pas bien comment allait être les actions de ses collègues, Lardon se préparait à deux choses. Trois en vérité.
    Les deux premières consisterait à récupérer le professeur d'une manière ou d'une autre.
    Si Oyun et Ellana ne parvenait qu'à affaiblir la barrière et la protection électrique, Lardon utiliserait son pouvoir terrestre pour former un cocon de terre autour de Taenor afin de créer une couche isolante et limiter de futurs dégâts ajouté lorsqu'il irait le chercher.
    Oui, Lardon avait l'intention de braver la protection même si elle était encore active pour choper le vieil elfe sous le bras et le sortir de ce pétrin. Si les runes étaient assez affaiblies, les dégâts qu'il subirait lui même serait amoindri et de par sa condition, il avait une très forte résistance à la douleur, donc même blessé, il pensait pouvoir parvenir à dégager l'universitaire de ce traquenard. L'une des annexes de son projet au RSAF l'avait déjà amené à étudier les effets de la foudre et des moyens de s'en prémunir, l'exercice ne lui était donc pas étranger, certes celle-ci était d'origine magique mais il espérait que les principes appliqués n'en seraient pas trop éloigné.
    En revanche si les frappes de l'orc ou la tentative du chirurgien étaient suffisantes pour casser l'enchantement, Lardon n'aurait besoin que d'aller attraper le professeur par le col et le tirer en dehors des glyphes magiques.

    Dans les deux cas, le cochon s'occuperait ensuite en priorité de constater les dégâts internes qu'avait subi, ou non, le patriarche elfique afin d'apporter une première régénération salvatrice, et laisserait au chirurgien de l'équipe de prendre en charge les blessures externes qu'il pourrait plus facilement traiter lui même, en espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard.


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 585
    crédits : 1189

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Dim 19 Nov - 20:24
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 17


    Les efforts conjugués finissaient par payer. Grâce à leurs techniques et sorts, le groupe parvint finalement à abattre les deux colosses mal en point. Dans un bruit sourd, ces derniers s'effondrèrent sur le sol. Enfin. L'un d'eux. L'autre se retrouva vivement projeté sur la cage de foudre qui retenait le professeur, laissant une odeur désagréable de chair brulée emplir la pièce. Au moins, ils étaient fixés, la cage repousserait quiconque oserait s'en prendre à elle. Ainsi, une nouvelle stratégie sembla être mise en place. Via une succession d'essais, le groupe commença à s'attaquer au cercle runique, ainsi qu'à la magie entourant la cage à proprement parler.

    Si l'action de Sylvain de renverser des pots fut audacieuse, elle fut aussi clairement inefficace. Visiblement, la personne ayant façonné la prison de foudre savait ce qu'elle faisait et n'allait pas laisser un peu de terre ou une griffure du prisonnier mettre fin à l'incantation. De plus, la surcharge magique de l'ensemble vint gerber soudainement dans sa direction, brisant la chaise sur laquelle il s'était posé. C'est donc avec le séant à même le sol que le vieil homme put observer l'orc s'approchant et commençant à tenter une absorption magique. De ce qu'elle voyait, Oyun pouvait clairement identifier l'étrange flux de magie. Une sorte de colonne, s'enfonçant dans le sol et en même temps tourbillonnant jusqu'au plafond. Quelque chose, ou quelqu'un, semblait relié à cet enchantement. En revanche, l'absorption couplée aux efforts d'Ellana semblèrent assez efficace pour commencer à affaiblir le flux magique. Tout du moins, ce fut suffisant pour Lardon s'entoure d'une carapace terreuse et ne vienne attraper l'elfe prisonnier pour le sortir de là. Et à peine fut il sorti, que la colonne de foudre s'effilocha avant de définitivement disparaître. Sans perdre de temps, l'hybride drakochon usa alors de sa magie de soin, réparant tous les dommages internes visiblement subis par le vieux professeur. Toussotant, ce dernier demanda un rapide résumé de ce qu'il s'était passé, avant d'à son tour donner de précieuses informations au groupe.

    - Leurs cages sont atroces. Elles drainent notre mana et quand nous n'en avons plus, notre force vitale. C'est encore pire si on tente de la briser par magie pure. Cela... Accélère le processus, même la télépathie semble jouer ce rôle. Je ne vous remercierai jamais assez. Cependant, j'ai pu apprendre quelques choses intéressantes. Plusieurs des chefs du Voile Rouge sont présents ici. J'en ai aperçu trois, avant de m'effondrer au bal. Je ne sais pas où ils sont partis mais vu les autres professeurs, cela ne m'étonnerait pas qu'ils soient allés les surveiller. Il y avait autre chose. Pendant que j'étais dans la cage. Je ne sais pas trop mais c'était... Sombre. Vicieux. Ca me murmurait des choses abjectes et semblait connaitre vos déplacements. Ca se moquait de vous. Faites attention, surtout. Je vais aller rejoindre Berin et voir avec lui s'il y a du progrès dans les autres ailes. Vous, continuez ce que vous faites et, par pitié, faites attention!

    Ainsi, le groupe raccompagna le professeur jusqu'à l'entrée du bâtiment principal. A plusieurs reprises, ce dernier sembla pris de vertige, toujours sous le choc de ce que la prison lui avait infligé. Mais il tenait bon. Et nul doute que si quelques minutes passaient encore, il aurait fini par céder. A présent, le groupe se retrouvait de nouveau à la croisée des chemins. Il lui fallait établir une route. Un itinéraire pour la suite de leur aventure.

    Et se préparer. Car à présent, les ennemis savaient qu'ils étaient capables d'attenter à leurs plans.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    Les PJs:

    ALL GOOD

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 3aVkH64
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).

    ------- Objectifs -------

    - Choisir la prochaine destination: 0/1
    - Libérer Taenor: 1/1
    - Tuer les deux gardes: 1/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2292

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Dim 19 Nov - 22:03
    Les efforts se combinaient et l'espoir revenait. Si l'état du professeur était critique, il fut tout de même extirpé de ce calvaire en vie. L'angoisse redescendit petit à petit, le professeur donnait des informations précieuses ainsi que des avertissements que l'équipe prit très au sérieux. Lorsqu'ils accompagnèrent Taenor, l'elfe toujours très inquiète pour le pauvre homme, était la première à se précipiter pour le soutenir lorsque celui-ci tanguait, manquant de perdre l'équilibre. Puis une fois qu'ils étaient assurés de son arrivée auprès de Berin, le groupe put reprendre leur expédition. Retournant dans la cour principale pour faire le point, autant dans les formations que pour le choix d'itinéraire.

    ...

    Mais avant.
    L'adrénaline avait beau avoir retombé, Ellana ne put s'empêcher de retourner inlassablement dans sa tête le manque d'initiative d'un de ses compères. Elle lui avait pourtant laissé la chance, durant tout le trajet, de faire retomber sa haine que beaucoup jugeaient d'exagéré. Mais le cœur battant toujours la chamade d'avoir manqué de faire perdre la vie d'un professeur, l'elfe n'en démordit pas. A peine venaient-ils d'arriver sur les lieux, que la blondinette au regard sombre attrapa la cape grise de Sylvain, par le col, amenant le pauvre vieillard fébrile à elle, le prenant face à face.

    "Écoutez moi bien Sylvain, je ne sais pas à quoi vous jouez mais j'ai l'impression que vous n'avez pas conscience de l'importance de notre rôle en ce moment même. Nous sommes les seuls, formés et dans la capacité de pouvoir sauver les centaines de victimes qui sont en danger de mort en ce moment même ! Peut être vous pensez avoir tout vu et ne craignez pas les dangers, à moins que ce ne soit la sénilité qui commence à poindre, vous rendant inconscient de votre environnement."

    Resserrant sa prise, elle commença à le secouer.

    "Mais il y a des vies qui sont en jeux ! Nous regarder nous battre en attendant qu'on arrive à la rescousse n'est pas une option tolérable ! Êtes-vous sûr d'avoir déjà fait l'armée ?! J'en doute."

    Elle le relâcha, non sans faire preuve de violence et de mépris. Ne le quittant pas des yeux tout en continuant ses propos.

    "Qu'importe que vous soyez apte à faire de la magie ou non, il y a toujours des solutions à exploiter en faisant preuve de logique ou d'imagination. Si vous êtes toujours professeur ici, vous en êtes forcément capable. A moins que la retraite ne vous guette déjà, vous rendant incompétent. Dans ce cas-là, si vous n'êtes même pas capable de tenir debout ou d'aider l'équipe, vous pouvez toujours rejoindre vos collègues !"

    Elle jongla des yeux sur les deux pupilles du vieil homme, essayant de déceler si celui-ci comprenait ce qu'elle venait de dire ou s'il l'on pouvait apercevoir une fatigue d'esprit. Elle pesa ses mots avant de se redresser en terminant ce qu'elle avait à dire.

    "Si vous avez un minimum d'honneur, reprenez-vous dès maintenant. Quitte à mourir au combat parce que vous êtes trop faible. Vous aurez au moins eu le mérite d'essayer."

    Avant de se détourner de lui comme si la conversation n'avait jamais eu lieu, en espérant qu'il assimile sincèrement sa mise en garde. Retenant avec beaucoup de mal de faire preuve d'une violence certaine, gardant une once de respect pour le pauvret. En revanche, si celui-ci venait à répondre avec agressivité, brisant le dernier éclat d'estime, l'elfe bouillonnante, ne retiendrait pas son poing qui finirait dans la figure du médecin, à défaut d'être retenu.

    A la fin de l'altercation, l'elfe finirait par se calmer et descendre d'un ton, se redirigerant naturellement sur la suite de leur mission. Discutant des possibilités de formation ainsi que le choix d'itinéraire. Elle se proposerait en guise d'éclaireur, en première ligne, argumentant de ses capacités de fusion avec les ombres, pouvant passer inaperçue tout en espionnant l'ennemi pour ne pas être prit au dépourvu, voir même pour potentiellement attaquer de futures cibles. De plus, elle était l'une de ceux qui possédaient des sens magiques. Ainsi, elle se proposait mais ne s'accaparait pas le rôle, laissant ses coéquipiers s'exprimer et confirmer ou non, son idée. Pour le reste, elle faisait confiance aux esprits stratégiques des autres. Ayant une multitude de formations possible dans leur situation, elle préféra les laisser choisir leur position en fonction de leur connaissance sur leur capacités.

    Pour ce qui était du chemin à suivre, Ellana regarda les alentours, ne sachant réellement si l'ordre des salles avait une réelle importance. Très sûrement, mais il était difficile en l'état de faire une estimation. Ainsi, ne se prenant pas vraiment la tête, l'elfe proposa de rejoindre les jardins, le chemin qui lui semblait le plus proche. Une fois que tout le monde se serait décidait, elle se mettrait en formation et userait de sa magie à l'entrée des lieux.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 _17c3810
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 51
    crédits : 4653

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Lun 20 Nov - 22:06
    Sur les chemins du retour pour raccompagner le professeur en des lieux plus sécurisé, Sylvain en profita pour maroufler une arbalète et quelques carreaux, il avait toujours eu un faible pour cette arme. Efficace, la capacité d’arrêt était plus que significative et au moins les traits avaient l’élégance de ne pas exploser dans les plaies. Les os peuvent être, mais c’était une autre histoire. Même à son âge avancé avec un bon étrier il pouvait réarmer facilement l’engin. Pas plusieurs fois d’affilées rapidement, mais suffisamment pour être utiles.

    De toutes les personnes présentent Sylvain ne pensait pas que l’elfe perdrait son sang-froid la première. Elle l’avais saisi tel un enfant que l’on venait de surprendre en train de faire une bêtise. Alors que la guerrière le sermonnait, l’érudit se demandait quel âge pouvait-elle avoir. Suprêmement plus que lui, mais cela, n’avais pas forcément d’utilité visiblement. Un âne pouvait être immortelle il n’en restait pas moins un âne. La non-humaine avait peut-être traversé différentes épreuves, mais le médecin avait eu aussi son lot de misère. Il avait tout donné à l’Empire. Sa vie entière, ils avaient crapahuté partout, traverser des montagnes, des marécages. S’user la plante des pieds en avalant des kilomètres de poussières et se crever les yeux à opérer à la lumière des bougies. Tuer, soigner, marcher. Ça avait était son quotidien. Probablement qu’endoctriner plus qu’il ne voulait l’admettre il avait même donné son après vie professionnelle, sa retraite pour l’Empire. Il aurait pu retourner vers ses proches, mais une vie de service avait effacé le moindre intérêt pour. Et il n’était même plus certain de savoir où ils se trouvaient.

    Malgré ses réflexions sa main c’était machinalement dirigé vers le poignard qu’il gardé dissimulé. Même l’âge n’émoussait pas certains réflexes. Il régissait à l’agression extérieure machinalement. Son esprit profond était forgé par sa vie de soldat. Le chirurgien décolla lentement sa main de l’arme en espérant que personne n’avait surpris son geste. Le vieillard ne voulait pas paraître rustre ou menaçant même si l’idée de planté l’arme dans la mâchoire de la femme qui le houspiller pour la faire taire était presque tentante.

    Entonnant son 3e couplet de remontrance le soigneur usa de son autre don pour apaiser le plus discrètement possible les émotions de la jeune femme. Cela finissait toujours par ce voir lorsque l’on jouait trop souvent les durs. Les nerfs étaient sensibles. Pourtant il n’y avait personne à impressionner ici autre que des cadavres d’anciennes ennemies et les autres. Ses remarques étaient stupides et sans vrai fondement vis-à-vis de ce qu’il avait fait depuis le début de cette mascarade malgré son statut et ses capacités actuelles. Quelle idiote irait demander à une personne aussi âgée de se démener jusqu’à y laisser la vie. On ne finissait pas vétéran de guerre avec ce genre d’idée idéaliste de héros et de sacrifice de sois. On ne pouvait conquérir et maintenir un empire en sacrifiant ses armées corps et âme, ou du moins pas très longtemps. Un certain racisme sous-jacent pouvait sans doute l’expliquer. L’elfette ne devait même pas saisir le concept de vieillesse. Être toujours jeune d’esprit, mais piégée d’un corps qui ne peut plus suivre. Théorie intéressante alors qu’il était le seul humain de ce groupe hétéroclite.

    La dernière tirade failli énerver le vénérable, mais il n’avait rien à faire avec les têtes brûlées, peu importe leurs races, elles étaient persuadées d’avoir raison. De l’honneur ? Il n’y en avait plus une once après sa carrière. On se faisait attaquer dans le dos pour de l’honneur, privée de vivre ou d’un terrain propice pour livrer une bataille. C’était quelque chose réservé à ceux qui brille dans l’échelle sociale dans une armure rutilante. Pas pour le soldat de base qu’on envoie se faire abattre.

    Il avait pitié de l’elfe.

    L’ancêtre savait qu’avec un comportement de ce genre elle ne pouvait que se faire tuer un jour pour préserver des valeurs morales passablement inutiles en temps de guerre ou durant un combat. Les chevalier ou chevalière blanche de son ancienne compagnie étaient en train de pourrir sous terre dans des tombes anonymes. La gorge tranchée par un ennemi qui c’était sois disant rendus ou autre action tout aussi digne. Il n’avait peut-être que 75 ans, mais il avait traversé l’enfer d’une vie humaine de combat et de lutte. Il n’était pas béni des dieux, ne pouvait faire apparaître des boules de feu. Il était juste Sylvain, sans nom de famille, oubliée depuis des années.

    D’accord, répondit il pour ce qui est de la suite je propose la direction de l’arène d’entraînement. Peut-être des survivants ont besoin d’aide, et je continuerais de surveiller nos arrières.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 175
    crédits : 3244

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Mar 21 Nov - 9:18
    Taenor avait été tiré d'affaire, à la fois de la cage mangeuse de vie et également des risques d'hémorragie ou nécrose internes, mais à quel prix.
    Pendant que Sylvain s'occupait des blessures en surface, le vieil elfe racontait son vécu de prisonnier, Lardon sentait en lui monter une dalle de tous les diables. C'était ainsi que se manifestait l'épuisement de ce que la plupart nomme la "mana", les énergies magiques qui parcours son corps.
    Bien qu'il n'ait pas réellement faim et que ce fut surtout le temps et le repos qui permettait à cette énergie de se régénérer, cette famine grandissante était une gêne qu'il n'arrivait pas à se débarrasser même en se goinfrant. Et il avait essayé bien des fois pourtant.

    Une fois le professeur capable de marcher, et qu'il ait délivré quelques maigres mais non moins important complément d'information, ils repartaient en direction de la cours, traversant la bibliothèque à nouveau.
    S'ils étaient de nouveaux confrontés à une cage de ce type, ils savaient désormais ce qu'il était à éviter et que l'intuition d'Oyun de viser le cercle runique de l'enchantement était la meilleure chose à faire en l'état. A contrario, les prochains professeurs pourraient bien être sous la garde de ces fameux "chefs", sans parler que le temps.. et bien il n'était peut-être plus autant compté.
    En constatant les dommages corporels de Taenor qu'il avait du soigner, et en prenant en compte son explication à propos de l'enchantement qui draine la mana puis la force vitale, à moins que les autres professeurs ne disposent d'une plus grande réserver qu'un vieil elfe, Lardon n'imaginait pas un diagnostique positif pour les autres prisonniers. Cependant il préférait ne pas le mentionner, il ne connaissait pas assez ses coéquipiers d'infortune pour savoir si une telle nouvelle allait leur miner le moral ou au contraire les motiver.

    Le porcin s'arrêtait près d'un cadavre, rengainant son épée à sa ceinture, et ramassait l'une des arbalètes et son carquois. Le combat précédent avait mise en évidence quelques lacunes, notamment si l'ennemi se trouvait bien trop loin pour qu'il puisse utiliser ses sorts ou pouvoir riposter depuis un couvert. Cette arme lui assurait de palier à ces éventualités et si le contraire se présentait, il pourrait toujours l'abandonner le temps de répondre au contact.
    Du coin de l'œil, il voyait le grand-père, celui du groupe, s'armer de la même façon. Parfait.

    - Ha, j'allais justement suggérer que vous en ramassiez une. Lardon parlait d'un ton neutre, à vrai dire il réprimait quelques pensées négatives qui auraient prit la forme des remarques assassines à l'encontre de Sylvain uniquement parce que leur équipe de bras cassés ne pouvait pas vraiment se permettre d'en perdre deux, même arthrosés. On devrait essayer de récupérer des babioles supplémentaires. Fixant les sources de lumières, il n'avait pas prit le temps de vérifier si c'était de simples bougies sous cloche, des lampes à huiles ou bien, était il assez fou pour l'espérer, de la Lumithrite, cette petite roche luminescente qui n'est pas commune mais qui pour une université de cette importance, pourrait être utilisé pour éviter le moindre incendie dans sa bibliothèque et ses archives. S'il y a de l'huile, on pourrait la mettre dans des bourses de cuir pour les jeter, avec une étincelle.. Il pensait aux capacités de la Valkyrie. ..cela pourrait les enflammer facilement. Si on a le luxe d'avoir les caillasses brillantes, ça pourrait servir pour.. Ellana, ou bien les aveugler peut-être. Il n'avait jamais essayé d'en briser une encore chargé ou d'en entrechoquer deux l'une contre l'autre, peut-être que cela déclenchait une lumière vive si la pierre était brisée et cette énergie lumineuse libérée ? Bah ! Quelqu'un lui dirait bien si oui ou non c'est possible. Cela pourrait quand même servir à l'elfe de pouvoir étirer grandement les ombres pendant quelques secondes. De toute façon on est pas en mesure de faire la fine bouche.

    L'hybride participait activement à la recherche, un simple coup d'œil allait suffire à déterminer de quoi était faite les lampes et si elles pourraient être utile ou non, il démonterait et bidouillerait ce qu'il pourrait sur le chemin.
    De retour à la cour, et une vérification de visu des couloirs menant à la salle de banquet, le professeur se séparait de la troupe. Le drakochon restait aux aguets, la mention de Taenor à propos de leurs déplacements connus de l'ennemis ne l'enchantait guère mais puisqu'ils avaient déjà été accueillit deux fois par des volées de flèches, il fallait se rendre à l'évidence que leur absence de discrétion seule n'était pas l'unique explication.
    Il y avait peut-être des sentinelles postés à certains endroits qui épiaient leurs mouvements, ou alors peut-être que le dôme qui couvrait l'université avait un effet sonar magique qui renseignait un sorcier sur les emplacements de chacun ? Lardon ne mettait pas longtemps à exclure presque entièrement la possibilité d'un traître parmi eux. Ellana était trop sanguine pour faire un agent infiltré, il avait pu le constater lors de la quarantaine après leur ballade en forêt, il suffisait que Kahl l'asticote ne serait-ce qu'un peu et elle démarrait au quart de tour. Malgré son attitude très nonchalante par moment, Sylvain ne lui semblait pas suspect non plus. Trop vieux et ses interventions chirurgicales étaient trop soignée alors qu'il aurait pu supprimer Oyun facilement en l'empoisonnant par exemple. Usha s'était prit bien trop de projectile dans la couenne pour être soupçonnée également, et finalement l'orc était capable de les réduire en charpie en un clin d'œil avec ses pouvoirs, elle était donc innocentée rien que pour ça.
    En vérité à moins d'être une espèce d'agent infiltré si secret que même les bandits du voile rouge ignorent son existence et que celui-ci les poignarde dans le dos à la toute fin, il y avait peu de chance qu'un traître fasse partit du groupe. Ou alors il ne serait pas en mesure de le découvrir à ce niveau là.
    Non, il devait y avoir une autre explication sur ce qui renseignait l'ennemi sur leurs déplacements, ils ne se déplaçaient peut-être pas comme des ombres furtives mais il n'en était pas non plus à brailler dans les couloirs.

    "Mais il y a des vies qui sont en jeux !"

    Hé bien justement en parlant de brailler, Lardon qui s'était rapproché de la fontaine n'était même pas étonné d'entendre la blondinette se mettre à rugir dans son dos. Il se rapprochait instinctivement, se souvenant de comment elle avait réagit la dernière fois qu'elle en avait eu gros sur la patate avec un membre d'équipe, sauf que cette fois celui d'en face ne pourrait pas la calmer d'une manchette dans la nuque.
    Et il avait bien fait, puisqu'après leur échange, il semblerait qu'Ellana en avait encore à dire et à faire. Lorsqu'elle armait son poing pour le décocher dans le nez du vieillard, Lardon intervenait en lui attrapant le poignet de sa main valide.
    Il visualisait à peu près la marche à suivre mais l'exercice n'allait pas forcément être simple ou facile à comprendre pour ses collègues.

    - N'écoute pas ce que je vais dire, Ellana, concentre toi sur la voix dans ta tête. Annonçait Lardon en usant de sa télépathie. Maintenant tu te calme, Ellana ! Cette fois les mots sortaient de sa bouche d'un ton sévère, sa voix couvrant la sienne. Il poursuivait ensuite à mi-voix mais il n'était pas moins doux. On est au milieu du putain de territoire ennemi et tu gueule comme un poulet qu'on égorge. Taenor nous a prévenu qu'on était observé, il vaut mieux éviter de divulguer trop d'informations tant qu'on en sait pas plus. Il relâchait la main de l'elfe. Tu ferais mieux de garder tes conneries sur l'honneur, c'est à se demander qui est le plus sénile des deux ! Si y a bien un moment où tu dois utiliser les pires coups bas c'est ici et maintenant, idiote ! On garde l'idée qu'on avait eu à la bibliothèque sur ta position d'éclaireuse. L'orc sera notre première ligne, suivi de la Valkyrie, je serais à l'arrière avec Sylvain. Même si je ne suis pas totalement en désaccord avec toi, on ne peut pas se permettre de se passer d'une paire de bras, on est bien trop peu nombreux. Lardon était assez bon comédien pour simuler l'agacement et le mépris, même s'il n'était peut-être pas parfait, il voulait surtout essayer de tromper les éventuels observateurs. Et ravale moi cette fierté mal placée. Toi chez les Dévoreurs ? Tu te ferais bouffer avant la fin de la première journée avec ton attitude, j'y ai vu un gobelin bien plus terrifiant que toi, alors apprend à rester à ta putain de place, la vétérinaire. Ok, c'est le moment où tu peux me gifler pour donner le change mais me pète pas le groin s'il te plaît. On ira vers les jardins, je vais prévenir les autres de la même façon pour limiter les échanges verbaux qui pourrait nous trahir.

    Laissant le choix à l'elfe blonde de répondre à ses fausses invectives de manière physique ou non, Lardon allait continuer son petit jeu d'acteur tandis qu'il pivotait vers la plus grande des trois autres. Surtout s'il venait de prendre une tarte, ses froncements de sourcils auraient encore plus de crédit.

    - Usha, la dispute est fausse, j'utilise l'incartade entre Sylvain et Ellana pour jouer la comédie. Taenor nous indiqué que quelqu'un ou quelque chose nous observait, s'ils ont éclaireurs embusqués à l'écoute, qu'on paraisse en train de se bouffer le nez pourrait nous permettre d'être sous-estimé par l'adversaire et il faut révéler le moins d'informations tant qu'on est pas sûr de comment ils nous surveillent. Qu'est-ce que vous regardez tous les trois ? Grognait il mais surtout en regardant Usha avec qui il échangeait télépathiquement. C'est commun chez vous de rester les bras ballants comme des huîtres à marée basse ? On va se déplacer en tenant une formation à partir de maintenant. Ellana jouera l'éclaireuse, elle sera plus discrète. Oyun sera notre avant-garde et toi tu te tiendras au milieu. Tu es rapide malgré ta taille, tu pourras plus facilement te déplacer pour supporter l'avant ou l'arrière. On sera juste derrière avec Sylvain pour couvrir les flancs. Ha ils sont beaux les diplômés. Bougez vous, et si tu pouvais éviter d'arrêter toutes les flèches avec ton front ça m'arrangerait, j'ai pas signé pour recoudre les carpettes de l'armée, bordel. Il réajustait la sangle de son arbalète sur son épaule. On va aller vers les jardins de l'université, je te laisse prévenir ton amie du plan et de la formation, vite, avant qu'elle ne finisse par avoir envie de me fumer comme un jambon. Je met Sylvain au parfum.

    Pfiou, parler et télépather en même temps, c'était loin d'être du gâteau, heureusement à défaut d'être pâtissier, le cochon avait beaucoup d'année de pratique, en particulier avec son amie naine.
    Le plus dur dans l'exercice était de ne pas s'emmêler les pinceaux en inversant les deux moyens de communication. Imaginez vous saluer un collègue chaleureusement et en même temps mentaliser à votre voisine qu'il pue du bec comme les latrines du camp, sauf que vous avez fait l'inverse. Le drame ! Par chance le porcin n'avait jamais connu de collègue avec une haleine pareille.
    Normalement le contenu des messages envoyés par ce biais à tendance à se détériorer avec la distance, mais d'aussi proches qu'ils étaient les uns des autres, Lardon ne doutait pas qu'ils avaient reçus l'entièreté des informations qu'il voulait leur transmettre.

    Lars laissait passer les filles en s'écartant du passage, non sans grognonner, d'autant plus si l'une ou l'autre lui avait répondu verbalement. C'était un peu amusant ce petit jeu mais aussi légèrement fatiguant de se tenir les sourcils froncés en permanence.
    Plus qu'un à tenir informé.

    - Allez le grabataire, même si elle est débile, Ellana n'a pas tort, va falloir te bouger d'avantage le cul. Disait Lardon d'un regard torve. Sylvain, comme je l'ai dit aux autres, je joue la comédie, tant qu'on ne sait pas de quelle façon ils parviennent à nous observer. Surtout que t'as plus d'excuse pour poser ton cul à attendre que ça se passe. Désignant l'arme à distance que le chirurgien avait également récupéré. On va tenir une formation autant que possible pour les prochains déplacements. Ellana va nous servir d'éclaireur pour prévenir les embuscades, et la grande balèze, Oyun, sera notre première ligne. Usha pourra rapidement intervenir en se tenant au centre. Nous on va couvrir leurs flancs et l'arrière, avec la portée des arbalètes on sera efficace quel que soit la distance. Et j'te préviens si je te surprend à tirer au flanc comme tout à l'heure c'est dans ta vieille tronche que moi j'vais tirer. On va se diriger vers les jardins. Reste aux aguets au cas où, si on repère les observateurs, on pourra alerter les filles par télépathie.

    Lardon allait, si des choses supplémentaire avaient été récupéré dans la bibliothèque, les partager avec Sylvain, avoir des outils en plus n'étaient pas un luxe, sinon il se positionnerait comme indiqué dans la formation. Il n'avait laissé que peu de place à un véritable débat avec ses coéquipiers mais avec les indices récupérés, il avait le pressentiment qu'ils n'avaient pas été assez rapide et que désormais ils ne pourraient que limiter les dégâts, autant que faire se peut, il lui fallait donc être bref et concis pour à la fois calmer le jeu et transmettre les informations essentielles.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 607

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Mer 22 Nov - 8:24
    Ils avaient réussi à libérer et sauver la vie de Taenor, mais son état de santé dans la cage avait été des plus préoccupants. Même si heureusement les soins ont permis à ce dernier d’être en été de se déplacer et parler, le doute sur l’état du reste du corps enseignant est plus que permis. Ils ont mis trop de temps pour agir. C’est un simple fait, maintenant, même en courant dans tous les sens comme une poule sans tête cela ne changera rien à la situation. Au contraire, ça pourrait même empirer.

    En sortant de la bibliothèque, Usha prend le temps de récupérer sur les cadavres qui sont sur le passage quelques éléments. Le premier objet, même si cela semble un peu stupide est un voile rouge que portaient les adversaires et qu’elle-même met. Elle a besoin de savoir si cela est purement cosmétique ou si cela a un atout caché qui se dévoilera plus tard. Dans tous les cas, il n’y a aucune signature magique qu’elle connaît dessus. Ce n’est certainement pas la meilleure chose à faire, mais elle garde son senseur magique actif. C’est à la base à la recherche d’une magie semblable à la cage arcanique, mais la portée est bien trop faible pour espérer repérer quoi que ce soit de probant pour le moment.

    Ce qu'elle récupère de manière secondaire était bien plus important pour le coup. Toute petite lame qui se trouvait sur sa route se retrouvait récupérée, cela ainsi que flèche. Avoir plus de matière pour sa télékinésie ou même pour tirer de manière globale était important. Elle avait vu l’hybride prendre des matériaux assez intéressants tout comme l’humain c’était récupéré une arbalète, là encore de bon ajout pour la suite. Toute cette récolte lui permettait de ne pas trop se focaliser sur ses propres erreurs depuis le début de cette mission improvisée.

    Bon, par contre, le tact pour dire les choses n’était visiblement pas le fort de l’elfe du groupe. La fatigue et la frustration devaient alimenter sans le moindre mal sa colère. Pour le coup, Usha comprenait sa colère. Oui, il y avait certaines actions qui ne semblaient pas des plus fortuites par rapport au moment. Oui, elle l’avait eue mauvaise de le voir s’asseoir alors que tous agissaient autour de la cage. Oui, dans un monde idéal tout se passerait autrement et le petit vieux ferait des cabrioles en tuant des ennemis à tour de bras, mais on n’est pas dans un monde idéal. S’en prendre à l’humain parce qu’il est le maillon le plus faible du groupe était un peu facile aussi pour le coup.

    Chacun, à son échelle, elle la première pour le coup, avait fait des erreurs depuis le début de cette attaque sur l’établissement. Chaque mort qui avait lieu était la faute à un ensemble de mauvais choix. Il est toujours plus simple de blâmer autrui que de prendre du recul et voir de comment on est aussi un souci dans le problème.

    Il n’y avait presque aucune logistique pour gérer le groupe de base. Pas de prise de parole pour donner une marche à suivre. Il n’y a qu’à voir de comment l’élimination des ennemis a été des plus décousus jusqu’à présent. Chacun ici avait sa part de responsabilité là dedans, vraiment, et s’énerver n’allait absolument rien changer au souci, au contraire. Créer un climat de tension avec un adversaire qui semble connaître nos agissements était tout sauf productif.

    Elle allait agir quand elle vu le chirurgien utiliser sa magie via son senseur. C’est les mots d’Ellana qui lui mettent la puce à l’oreille sur le fait qu’il a tenté un contrôle d’émotion, mais le faire sans apaiser avec des mots semble contre-productif pour la secrétaire. Visiblement cela est aussi de l’avis de la principale intéressée qui a son poing qui par, mais attraper avant qu’il ne soit trop tard par le membre du RSAF.

    Par contre, quand il se met à ouvrir sa bouche pour envenimer encore plus l'échange, le sang d’Usha fait des pirouettes tout sauf agréable et ses cheveux passent à une teinte grisâtre. Trouver les bons mots pour apaiser tout le monde allait être compliqué, vraiment. Parce que soyons clair là tout ce qu’elle veut c’est apaiser tout le monde pour ne pas se retrouver avec des gens qui s’entretue bêtement alors qu’il y a encore beaucoup d’effort à fournir pour sortir de cette situation.

    La voix du Poussin qui résonne directement dans son esprit la surprend au premier abord, avant que son explication redonne du calme à ses pensées, ses cheveux passent à une jolie couleur ébène et son attention est totale sur ce qui lui est transmis. Le fait de jouer ainsi n’est pas courant, mais passe parfaitement avec la nature même de l’hybride. Donner le change dans cet échange est peut-être une solution, mais ne pas mettre les bons termes peut aussi gâcher toute la stratégie mise en place.

    Détourner les yeux du bain de sang à venir est assez souvent plus simple, surtout quand ça parle de dévoreur. Heureusement d’aucuns d’entre eux ne l’étaient sinon l’ensemble du groupe aurait été tué par frustration il y a bien longtemps de cela. Là il faut choisir les bons mots, elle profite que l’hybride continue son laïus pour envoyer un message à Oyun pendant ce temps là. Elle le fit en même temps qu’elle plaça sa main sur son épaule, un peu comme un signe d’apaisement, même si elle savait parfaitement que sa sœur d’arme n'agissait pas impulsivement ou tout du moins pas dans une telle situation.

    « La dispute de l’hybride est fausse. Quelque chose ou quelqu’un nous observe, voyons à quelle échelle. On va vers les jardins. La formation sera l’elfe éclaireuse, toi avant-garde, moi aux milieux, les deux derniers au fond pour couvrir nos flancs. »

    Aucune fioriture dans ses propos, pas le temps de niaiser vu l’urgence de la situation, bien trop de temps n’a été perdu depuis le début. Finalement, elle décida de simplement grogner de manière bougonne et faire une moue agacée sur son visage. Quoi que, elle ouvrit la bouche et laissa tout de même sortir une phrase.

    – C’est tellement simple d’hurler sur les autres plutôt que de voir la propre merde qu’on a fait, vraiment un plaisir de partager ce moment avec vous. Avançons, l’heure du thé sera pour plus tard. Comme l’a dit la puce, visiblement des vies sont en jeu, heureusement qu’elle nous le rappelle.

    Elle met tout le dédain possible dans sa voix. Ne rien répondre du tout aurait été étrange aussi, même si ainsi elle semblait presque parler pour l’orc en même temps. Tout en disant cela, elle se met en mouvement vers les jardins comme pour donner le sens du mouvement au groupe ainsi que pour indiquer à sa façon qu’elle ne fait que suivre le plan pour le moment. Elle prit tout de même quelques secondes pour bouger ses ailes, visiblement la douleur présente un peu plus tôt était partie, tant mieux.

    Elle hésita un petit instant sur le fait de ce cloner, mais vu la formation proposer cela serait contre-productif et Lardon ne l'avait pas proposé. Par contre elle activa sa nyctalopie pour être à l'affût de la meilleure façon possible à ce qui se verrait dans son champ de vision à fin d’agir le plus rapidement possible. Le jardin ne serait peut-être pas le lieu le plus éclairé du monde.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1659

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Mer 22 Nov - 20:19
    Heureusement pour le professeur, leur tentative de sauvetage fut fructueuse. Pendant qu'il était soigné et mis au courant des derniers événements, Oyun ne pouvait s'empêcher de repenser à ce qu'elle avait vu, et immédiatement communiqué au reste du groupe une fois la cage arcanique défaite : la magie qui la maintenait était reliée, non pas à quelque chose, mais bien à quelqu'un. Et lorsque cette information s'ajouta à celles que Taenor avaient à partager, la situation apparut plus compliquée encore qu'elle ne l'était déjà.

    Pendant qu'ils raccompagnent Taenor, l'orc décide de choisir soigneusement ses mots pour écarter une première possibilité, qui bien que déplaisante, reste la plus probable. Y a-t-il une taupe parmi eux qui nourrit l'ennemi en informations ? A défaut d'avoir plus de moyens et de temps, elle ne peut que compter sur des réponses de bonne foi pour confirmer ce qu'elle préférerait vrai, et s'assurer qu'aucun d'entre eux n'est un traître.

    Sur le trajet, elle glisse donc plusieurs questions, entre les différentes discussions du groupe. Parmi ceux qui sont capables de télépathie, l'un d'entre eux a-t-il essayé de contacter Berin depuis qu'ils ont quitté la salle fortifiée ? Pas de réaction flagrante. Sachant bien qu'ils n'en avaient sûrement même pas eu le temps, elle est tout de même rassurée de se dire qu'aucun télépathe n'a joué avec les distances possibles de communication au sein du dôme. C'est déjà ça. La guerrière leur propose d'essayer durant la prochaine accalmie, afin de s'assurer que le nain et les étudiants sont toujours sains et saufs. C'est sur le même modèle qu'elle pose deux ou trois questions supplémentaires : sur la calligraphie des runes qu'ils ont observé jusque là, la nature des magies employées par l'ennemi, la répartition de leurs forces entre les différentes zones…

    Pas besoin de détailler cet ersatz d'interrogatoire : la conclusion était aussi évidente pour Oyun que pour nous, et tous les membres de ce groupe étaient blancs comme neige. Un léger soulagement lui permet de se rendre compte qu'elle était tendue comme la corde d'un arc jusque là, et elle fait bruyamment craquer sa nuque pour relâcher un peu de pression. S'ils pouvaient se faire confiance entre eux, ils pourraient maintenant éloigner plus facilement d'autres hypothèses sur la façon dont ils étaient observés. Et elle aurait beaucoup aimé leur proposer sa prochaine idée, mais malheureusement, la conversation prit une tournure bien différente.

    La scène qui se déroulait sous ses yeux était digne d'une pièce de théâtre médiocre. Non, vu les décibels déployés par Ellana, on pourrait même dire un opéra. Silencieuse, l'orc se contente de l'observer avec une expression neutre, ne trahissant pas son impatience. A ses yeux, elle voyait ça comme une façon de se défouler - qu'elle aurait ignoré si le temps ne jouait pas en leur défaveur, bien consciente que chacun a recours a des moyens différents pour éliminer sa frustration sur le champ de bataille. Lorsque Sylvain lui répond avec docilité, elle se dit que c'est bon, tout est réglé et ils vont pouvoir passer à autre chose -

    Mais non. Apparemment, l'humain a essayé de contrôler les émotions de la jeune femme, ce qui a achevé de l'énerver, et voilà qu'elle est encore plus remontée. Oyun fait un pas en avant pour mettre fin à cette situation grotesque, mais est vite dépassée par Lars… qui s'énerve à son tour. C'est une spécialité de leur régiment, ou une mauvaise blague ? Si la Serre Pourpre ne s'attarde pas sur chacun de leurs propos - mieux vaut ne pas attiser une flamme déjà bien trop ardente - elle commence à se demander si quelqu'un ne devrait pas réutiliser un pouvoir pour calmer les émotions qui se déchaînent, là, maintenant. Il faut dire qu'elle n'avait pas ce genre de magie dans son arsenal, et que la seule alternative efficace qu'elle pourrait déployer serait un coup de hampe bien placé. Pendant que le cochon piaille à son tour, elle se demande si elle devrait vraiment passer à l'action. Elle qui était si contente de les rencontrer pour la première fois, n'avait pas le luxe de pouvoir jauger pleinement le danger que les deux grognons représenteraient s'ils restaient à leurs côtés en nourrissant du ressentiment. Dire qu'elle venait de conclure qu'ils étaient tous dignes de confiance… Pas que leur agacement change quoique ce soit à ce fait, mais quel mauvais enchaînement de situations !

    La voix familière et rassurante d'Usha vient interrompre ses pensées, assez littéralement alors qu'elle la contacte par télépathie pour lui expliquer ce qui se passe, et lui communiquer la formation à suivre pour procéder jusqu'aux jardins. Eh bien, voilà qui démontrait le potentiel de chaos que pouvaient répandre les télépathes lorsqu'on était simple observateur. Heureusement pour Oyun qu'elle n'avait fait que maintenir une expression neutre jusque là, à l'image d'une sombre guerrière taciturne (ou plutôt, d'une mère qui attend que ses enfants aient fini de faire un caprice au marché d'Ikusa). Usha y va de sa remarque dédaigneuse à son tour, et l'orc le sent venir, ça va être le moment de jouer la comédie à son tour.

    Prise de trac, elle se raccroche à la première idée qui lui vient pour retarder son moment sous le feu des projecteurs. Qui est, en vérité, une idée qu'elle avait eu en voyant Sylvain ramasser une arbalète plus tôt : elle invoque un de ses carquois les plus légers, et le place entre les mains de l'humain. Non seulement cela lui fera des munitions en plus, mais en plus ça donnera l'impression qu'elle tient à faire preuve de bonne foi et à choisir un camp dans la dispute précédente. Elle en profite également pour activer à nouveau sa vision nocturne, puisqu'ils sont partis pour rester à l'extérieur. Cela fait, elle cherche une réplique digne de montrer à de potentiels observateurs qu'elle participe au conflit elle aussi, quelque chose comme "Je vous assommerai tous s'il le faut, fieffés gredins !" ou peut-être quelque chose qu'elle pourrait brailler en levant le poing ?

    Sans même s'en rendre compte, elle est déjà en formation, et ils avancent vers les jardins. Ellana est partie en avant pour faire l'éclaireuse, et elle mène la marche, ayant perdu toute occasion de briller devant un public, elle aussi. Avec un soupir de regret, elle prépare son énergie magique pour la prochaine zone qu'ils atteindront, prête à déployer un bouclier d'air d'une intensité proportionnelle à la prochaine attaque. Tant pis, peut-être qu'elle pourra jouer aussi, la prochaine fois… Maintenant, il faut repasser aux choses sérieuses. Avec tout le bruit qu'ils ont fait, l'accueil qui leur sera réservé ne pourra qu'être haut en couleur - et qui sait, peut-être que l'ennemi croira vraiment à une tension au sein du groupe ?

    CENDRES


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 585
    crédits : 1189

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Mer 22 Nov - 21:26
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 18


    Les esprits s'étaient rapidement échauffés. Face à la frustration de la situation et la fatigue, certains mots s'étaient élevés et s'étaient écrasés sur l'indifférence d'un vieux chirurgien coutumier des scènes de ce genre. Il fallait dire qu'en ayant traversé autant de batailles, le vieux chirurgien avait pu voir bon nombre de jeunes soldats agacés passer leurs nerfs sur ceux qu'ils estimaient inutiles. Seulement, pour lui, il était plus simple de tenter d'apaiser les émotions de l'oreille pointue plutôt que de partir dans un débat avec cette dernière. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas comme prévu et la blonde se rendit vite compte qu'on tentait de jouer avec sa psyché. Et alors même que les choses empireraient, l'hybride drakochon intervint tel le héros des contes pour enfants. Tel un chevalier à l'armure brillante qui dégageait le doute de ses alliés pour les recentrer sur la voie. Tout du moins... Dans leur esprit. Car en surface, il se contenta d'incendier ce qu'il pouvait.

    Pourtant, cela aida grandement à faire avancer les choses et, bientôt, le groupe put se remettre en marche. Direction: Les jardins! Suivant leur formation et préparant diverses défenses et autres mécaniques pour ne plus subir bêtement les attaques surprises de leurs adversaires, le groupe put ainsi obtenir des informations intéressantes rapidement. A l'Est (haut de carte) et à l'Ouest (bas de carte), plusieurs groupes d'ennemis semblaient rester en position. L'un d'entre eux, d'ailleurs, avait même fait quelques étudiants prisonniers et l'un des deux molosses sembla même s'amuser à toucher les cheveux et autres endroits indélicats sur l'une des jeunes étudiantes. Il fallait agir vite. Mais d'abord, l'observation continua quelques peu. Dissimulée dans les ombres, et assistée par la vision des possesseurs de nyctalopie, le groupe put aisément remarquer la fontaine centrale et les différents groupes de soldats du voile rouge qui avançaient. Ces derniers semblaient nombreux, et plus dangereux qu'auparavant. Etrange.... Malgré la distance, le groupe put également remarquer l'étrange dôme entourant une silhouette féminine ainsi qu'une colonne de chaines magiques, tout comme les mages répartis à l'Est et l'Ouest et qui semblaient baigner dans une sorte de grands cercles lumineux. Quelque chose clochait.... Il fallait découvrir de quoi il était question.

    A présent, le groupe allait devoir agir, et décider de comment se déployer. Il y avait des étudiants à sauver. Des ennemis à abattre et un dome à faire tomber. Non seulement pour découvrir qui était cette femme, et qui se trouvait à l'intérieur du tunnel de chaine (vous le voyez sur la carte, mais vous ignorez de qui il s'agit inrp pour le moment). Les jardins étaient bien plus grands que la cour et la bibliothèque mais, en agissant intelligemment, les reikois pourraient aisément retourner la situation à leur avantage et progresser jusqu'à leur objectif.

    Le temps jouait contre eux, mais rien n'était encore perdu. Il fallait simplement ne pas se démotiver.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - ???- Dans un dôme étrange

    Les PJs:

    ALL GOOD

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 FpAaoTw
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 2 actions. Votre groupe est pour le moment "non détecté", seuls les ennemis dans le premier quart de la carte pourront vous voir s'ils restent là prochain tour.

    ------- Objectifs -------

    - Progresser dans les jardins: 0/1
    - Etudiants en vie: 4/4
    - Percer le mystère du petit dôme et ses enchantements: 0/1
    - Choisir la prochaine destination: 1/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2292

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Sam 25 Nov - 15:03
    Son poing n'atteignit jamais sa destination. Interpellé par un allié, retenue, le contact sur son poignet fut clair. Elle allait trop loin et si elle continuait il risquait d'y avoir des conséquences plus graves encore. En zieutant ses collègues, elle prit conscience qu'elle se donnait en spectacle et pire encore, en élevant la voix, se faisait peut être repérée. Baissant d'un ton, elle posa une mise en garde à sa victime.

    "Vous avez de la chance que je ne fasse pas partie des Dévoreurs."

    Toujours sur les nerfs, elle se tourna vers son interlocuteur, elle fut d'abord confuse d'entendre une voix dans sa tête avant de l'entendre dans la réalité, cependant les mots et l'intonation n'était clairement pas la même. Écoutant attentivement les deux voix, elle avait beau approuver les propos télépathiques de Lars, les sourcils toujours froncés, elle le regarda avec sérieux et même avec de l'animosité en portant quelque peu de d'importance aux mots qui résonnaient dans la réalité. Ce qui était très sûrement le plus énervant pour l'elfette, c'est qu'il avait raison sur certains points. Bouillonnant toujours d'une frustration de se retenir de frapper, comme si un éternuement n'avait pas réussi à se faire éternué, l'invitation à frapper dans le lard n'avait pas à être proposé deux fois.

    Elle respectait son collègue qui l'avait déjà accompagnée et même calmée en mission, bien entendu, si elle devait lui donner un coup, ce serait seulement pour jouer la comédie devant les potentiels observateurs, n'est-ce pas ?

    N'est-ce pas ?

    Armant son coude, celui-ci s'enfonça dans le gros et gras bedon du cochon, peut être le meilleur endroit où frapper, la graisse amortissant peut être. En tout cas ce fut le plus satisfaisant, le moindre impact remuait beaucoup de matière ! Que ce soit un mélange de jeu d'acteur et de colère réelle, au moins, elle avait donné. Une autre voix s'éleva, à la remarque mauvaise également. Ellana regarda de travers Usha avant de se rendre compte que le message s'était sûrement glissé entre tous. Elle hocha doucement la tête en plissant les lèvres, autant par signe de compréhension que par mine d'agacement. Après quelques brefs échanges durs, de fausses insultes ou de remarques déplacées, le groupe se remit à leur objectif initial, optant pour la formation qui avait été convenue.

    Arrivant dans les jardins, filant entre les ombres, Ellana prit le plus d'informations possibles des lieux, du nombre d'ennemis qu'elle avait repéré et notamment du dôme et de la silhouette féminine à l'intérieur. A défaut de pratiquer la télépathie, elle revint sur ses pas pour murmurer les renseignements à l'équipe et notamment prendre une décision sur les initiatives à prendre. Il était essentiel pour la vétérinaire de sauver les étudiantes des colosses, étonnamment, les quatre captifs étaient des captives. Après consultation, il était d'accord commun qu'Oyun, Sylvain et Ellana aillent s'occuper de sauver les élèves et de les soutenir.

    La pression était présente, si l'elfe avait déjà échoué à ce genre d'objectif, ce fut non sans crainte de se rapprocher des ennemis. Continuant de nager entre les ombres, se glissant dans celles des torches et autres objets, elle atteignit l'arbre au centre de la zone Ouest. Elle s'extirpa de sa cachette en se collant au tronc du chêne, à l'opposé des colosses afin de s'y cacher, espérant être assez fine pour ne pas être remarquée. Le bois était épais et elle ne possédait pas son armure, il y avait de fortes chances de rester discrète. Elle zieuta en direction du groupe en guettant l'arrivée de ses alliés, ne voulant s'y prendre trop tôt ou trop tard puisqu'elle serait la première à agir.

    Puis sans tarder, elle usa de ses ombres pour surprendre et attaquer les deux gardes. Des liens ombreux s'extirpèrent de sous leurs pieds, les agrippant, resserrant les prises, une tentative de les maintenir peut être, mais de les étouffer notamment. Les tentacules grimpants les corps, telles des racines cherchant leur source qui semblait être leur visage, se resserraient de plus en plus et pénétraient leur chair. Le moindre orifice ou plaie ouverte étaient un passage pour le filet ténébreux de s'immiscer et perforer. Aux yeux d'Ellana, une fois que le mal parasite se serait assez répandu sur ses cibles, elle ferait une nouvelle attaque. Les liens déploieraient soudainement une multitudes de pointes, telles les tiges des roses des jardins, l'elfe en était des ronces. Elle n'était pas très friande de ce genre d'attaques vicieuses, mais à la vue des mains baladeuses sur les étudiantes, ils méritaient le pire.

    Elle avait laissé assez de temps pour que ses compères puissent agir, que ce soit extirper les étudiantes ou achever les colosses, en espérant que son attaque ait été fructueuse. Elle passa son regard derrière l'arbre pour en voir la scène, dégainant doucement son épée pour se préparer aux futures actions à envisager.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 7 _17c3810
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 175
    crédits : 3244

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Sam 25 Nov - 16:22
    Profitant de l'obscurité de la nuit, la progression jusqu'aux jardins s'était déroulé sans encombre. A l'arrivé du groupe, leur éclaireuse venait leur faire un rapport des positions ennemis, ennemis qui ignoraient vraisemblablement leur présence.

    Etrange, très étrange même. Bien qu'ils n'aient pas échangé verbalement, leur groupe pouvait aisément être surveillé depuis un quelconque poste d'observation, du moins l'imaginait le cochon. A moins que le groupe ne soit suivi d'une autre façon. Il ne pouvait cependant pas se perdre en plus d'hypothèse pour l'heure.
    D'après les renseignements d'Ellana, il y avait deux grandes brutes postés à l'Est près d'une fontaine, eux n'avaient pas d'otages mais leur présence ne pouvait pas être ignoré et Lardon s'arrangeait avec Usha pour mettre au point un plan.
    L'évocation de la fontaine rappelait à la valkyrie leur action coordonnée dans la cour pour supprimer un grand groupe d'opposant mais Lardon la prévenait qu'il ne pensait pas être en mesure de pouvoir déplacer le même volume d'eau avec autant d'efficacité.

    Après de brefs échanges tactiques, le cochon archer avait sa mission et se séparait de son binôme ailé. Tandis qu'elle progressait discrètement vers l'Est dans l'allée extérieure, lui allait emprunter l'allée centrale pour rejoindre le carré floral où était posté les deux gardes.
    L'hybride progressait accroupi pour ne pas que sa tête dépasse des haies, il avançait rapidement mais sans précipitation, prenant garde durant sa progression d'être attentif aux détails.
    A l'Ouest, il entendait quelques éclats de voix et de peur, les fameux autres gardes qui s'amusaient aux dépends de jeunes diplômés et dont se chargeait ses coéquipiers. Plus loin devant lui, une grande statue de dragon dont les torches installés dans le jardin, avec le jeu des ombres, lui donnait un air lugubre et menaçant. Lardon guettait les dalles de l'allée, pas de débris qui pourrait le faire repérer, les haies bien taillés n'allait pas non plus accrocher ses vêtements et il atteignait rapidement la bifurcation menant au centre du carré floral. Pas de branche dans l'herbe qui trahirait sa présence en craquant sous son poids, il s'arrêtait au niveau de la seconde torche de l'allée, celle qui se tenait à quelques mètres d'un grand arbre.
    Il prenait de nouveau quelques secondes d'analyse afin de déterminer si les gardes étaient silencieux sur le qui-vive ou comme les autres se laissaient aller à quelques discussions. Peut-être qu'il y avait une information à récupérer ? Pour autant Lardon ne retardait pas le plan mise en place avec Usha. Dans celui-ci, c'était lui qui allait initier leur attaque coordonnée, sa mission était de repousser le duo de bandit le plus près de la possible, voir de les faire tomber dedans si les astres étaient avec eux, quand à la valkyrie, sa partie consistait à achever les gredins.

    Avec prudence, et utilisant tout les moyens à sa disposition comme la projection de leurs ombres sur le sol, l'hybride essayait de déterminer si les gardes faisait face à la fontaine ou à l'arbre, la réponse ne changerait son action que de peu mais était importante pour conserver le plus longtemps l'effet de surprise.
    Activant sa télékinésie sur le contenu de son carquois des flèches, Lardon se préparait à envoyer sa salve. Si le duo faisait face à sa direction, les nombreux projectiles qu'il maintenait en suspension allaient être envoyé en premier, sortant de sa cachette avec un décalage d'une seconde pour tirer à son tour avec son arbalète pour viser la gorge de l'un des deux.
    Il avait presque une quinzaine de flèches, facilement contrôlable puisqu'il mobilisait tout son esprit à cette seule tâche. Il ne pouvait qu'estimer approximativement la position des bandits et devrait effectuer une correction au moment où il surgirait tout en ajustant son propre tir. Il était possible qu'il ne parviennent pas à rectifier toutes les trajectoires et globalement il n'y aurait que le carreau tiré par son arbalète qui aurait une pénétration maximale.
    En revanche s'il obtenait la confirmation que les deux ennemis se tenait de dos, ou même de profil, Lardon surgirait de son couvert avant la salve, il aurait alors le loisir de pouvoir bien mieux diriger chaque projectile de son attaque et faire mouche avec chacun dans les corps adverses où les protections seront moindre et bien sûr son tir d'arbalète serait réservé à la nuque ou la colonne de l'un des deux.

    Dans l'un ou l'autre cas, l'attaque devrait amocher les scélérats et les faire reculer assez proche de la fontaine pour la suite du plan, le moment où Usha surgirait pour finir proprement le travail.
    D'ailleurs Lardon n'attendrait pas de constater le résultat pour recharger immédiatement son arme, qu'il reste un survivant ou que l'alerte soit déclenchée, il devait être prompt à pouvoir enchainer des tirs pour gérer la suite des événements qui allait certainement s'enchaîner rapidement.
    Toujours d'après Ellana, il y avait l'équivalent de toute une escouade qui était rassemblé plus loin et qui se dirigerait certainement par ici une fois alertée.


    Résumé:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum