DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Pancrace

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La marche du vent d'acier
    Derniers sujets
    Validation des RP de Ben [Reike]Aujourd'hui à 2:32PNJ
    [PA] Le Chant des RoncesAujourd'hui à 0:02Ersa Vatt'Ghern
    L'Équilibre de la ConcordeHier à 23:31Lyra Leezen
    Mon Voisin Du DessusHier à 23:17Cyradil Ariesvyra
    [Flashback] Le Pilon et le MortierHier à 22:57Lyra Leezen
    Sous pression — StadzankHier à 20:55Hizuk
    +2
    Ellana Blackwood
    Deydreus Fictilem
    6 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 45
    crédits : 4363

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Sam 25 Nov - 18:13
    Gloussant intérieurement à la vue de l’elfe qui tentait de le frapper l’érudit était satisfait de voir que les têtes chaudes avaient toujours le même comportement typique, peu importe la race visiblement. N’étant pas non plus vicieux il s’abstint de tout commentaire et préféra déjà reléguer cet incident dans les méandres de l’oublie.

    Continuant leur guérilla, le groupe cette fois s’engageait avec beaucoup plus de précautions. Ce qui était payant, car le jardin grouillait de soldat comme des mauvaises herbes. Le chirurgien armé maintenant d’une arbalète pouvait envoyer les gens à la faucheuse au lieu de les en tirer. Et comptait bien aider de certains de ses camarades délivrer les pauvres étudiantes qui devait passer entre les mains crasses des bandits. Ça aussi c’était typique du félon moyen, il y avait des fascicules quelque part pour devenir le bandit de base, le chirurgien ne croyait pas d’autre explication que celle-là.

    L’elfe et le cochon étaient déjà partis en positon. Avec un grognement discret de douleur le vieux arma son arbalète. Cette journée devait avoir réduit son espérance de vie, c’était garanti. Le carreau chargé sur la machine il était maintenant temps de prendre une décision tactique, l’hybride était parti sur la droite, autant en profiter pour créer un feu croisé. Le médecin se déplaça dans la Grande Allée à gauche qui bordait le petit parc où étaient retenus les étudiants. Les lieux n’étaient pas non plus énormes il fallait au maximum étouffer le moindre bruit suspect et si possible se débarrasser de ce qui devait être colosses avec la plus grande discrétion. Comme une ombre décharnée, il se glissa silencieusement. Quand on est plus qu’un sac d’os, ça devient beaucoup plus facile. Sylvain jetant un coup d’œil prudent arrivé à la deuxième torche voulut avoir un meilleur visuel sur ce qui se tramait à l’intérieur du carré floral. C’était plus ou moins peine perdue avec la torche qui l’éblouissait. Mais au moins il n’y avait pas plus d’ennemies le vieillard n’allait pas lancer les hostilités, mais à la moindre indication de mouvent il se jetterait au-devant du flambeau pour avoir la lumière dans le dos et un magnifique champ de vision sur ce qui allait ce passer. Un petit banc en pierre servirait parfaitement à caler son arme de bois et de métal. L’âge et la fatigue ça fait un peu trembloter mine de rien et valent mieux ne pas coller un carreau à un allié déjà qu’ils étaient peu nombreux. Ce léger couvert lui servirait aussi à arroser copieusement ce qui pouvait arriver du centre du jardin si le côté discrétion de leur tentative venait à échouer. L’idée de prévenir les pauvres étudiants par télépathie lui passa par la tête, mais si quelqu’un surveillait les communications magiques il valait mieux s’abstenir. Il espérait quand même que les élèves le remette en jaillissant de sa cachette pour qu'ils se dirigent vers lui et non pas qu'ils se mettent à crier ou à se barrer dans la mauvaise direction.

    Il fallait maintenant attendre qu’un de ses compères agisse pour qu’il puisse faire de même. L’ancêtre calma sa respiration du mieux qu’il pouvait et essaya de ne pas s’embrouiller dans des pensées parasites. Il n’avait plus sa canne, ou était sa canne ? Aucune idée. Le moment était à l’action et à l’héroïsme, cette idée le fit sourire il n’en croyait pas un seul mot. Ils allaient juste dispenser la mort, rapidement et en silence.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Sam 25 Nov - 21:52
    Est-ce que cette pièce de théâtre est vraiment utile ? Ce qui est certain c’est que la puce à raison de dire que c’est une chance qu’elle ne soit pas un dévoreur, elle aurait certainement été mangée depuis longtemps elle aussi. Le doute sur le reste est assez grand en entrant dans les jardins et qu’ils ne sont point repérés. Vu les cris plus tôt, les dires de Taenor et simplement de comment pour le moment chaque avancement dans une zone pas encore explorée tournait systématiquement en une attaque, il y a une sonnette de suspicion sur ce qui se passait en ce moment. En soi, ce n'est peut-être que de la paranoïa qui s’alimente de sa propre frustration, mais le doute est tout de même présent.

    Doute qui donne un nouveau changement de couleur pour aller sur un violet très clair. Ça aussi ce n’est clairement pas un élément des plus discret dans une approche discrète, heureusement qu’ils ne se mettent pas à briller dans le noir. Cela serait au moins un point de repère simple dans la nuit et encore plus un parfait élément pour devenir l’appât idéal autant pour les moustiques que pour attraper toute l’attention des adversaires. Comme si elle avait besoin de cela de base pour être visible. Quelque part ça s’accorderait presque avec le voile qu’elle porte. Pour le moment elle ne voit aucun fait notable' avec, mais le retirer et le jeter maintenant serait contre-productif selon elle.

    Dans tous les cas, ce n’est pas le moment à des doutes inutiles. Son esprit par beaucoup trop facilement dans tous les sens, comme à la peste obscure et les interrogations sur son propre lien avec les titans au vu de la création initiale des valkyries. Heureusement que tout le groupe ne fonctionne pas comme elle sinon ils seraient encore dans la première salle à faire la causette avec les preneurs d’otage pour comprendre le pourquoi du comment avant de penser même à agir. C’était aussi pour cela qu’elle était bien plus à sa place à l’arrière comme support qu’en plein cœur de l’action de base. Encore une fois ce n’était pas le sujet du moment et là le plus important était les informations obtenues par la Puce.

    Deux groupes bien distincts furent créés, faire équipe avec le doux Poussin lui allait bien. Ils avaient de bonnes idées stratégiques et malgré une fatigue magique plus que présente vues les efforts qui qu’ils eussent réalisé depuis le début de cette histoire, il restait fièrement debout et d’attaque pour continuer la lutte. Après, en y regardant bien, tous montraient beaucoup de volonté à continuer à se battre malgré les tensions, le manque d’organisation, la fatigue, le sous nombre constant et tout plein d’éléments qui n’était pas forcément à géré alors qu’à la base ont été simplement venu pour manger des petits fours et boire à l’œil. Même si ce n’était pas parfait ça n’en restait pas moins une bonne équipe pour l’épreuve du jour.

    Bref, son esprit divague, beaucoup de vague, dix fois on a dit vague. Qu’importe, le plan s’ancre dans l’esprit de la secrétaire et ça semble à quelque chose de viable dans la théorie, elle n’a besoin de rien d’autre. Elle adresse un hochement de tête d’encouragement à l’autre groupe qui mine de rien avait une tâche bien plus ardue et se met en position pour commencer sa propre mission. Pour avoir accès pleinement à son mana, elle avait désactivé son senseur magique et sa nyctalopie. Tout comme elle avança le plus discrètement possible en longeant la haie en contrebas.

    Elle prépara sa télékinésie sur l’eau de la fontaine et attendis le parfait moment pour l’utiliser. Elle n’avait pas besoin d’une quantité monstrueuse d’eau, juste assez pour mouiller les deux colosses une fois proches de la fontaine, même pas besoin d’envoyer le tout bien loin, juste un prémisse pour conduire encore mieux sa foudre par la suite.

    Dès qu’il fut possible elle sortit l’eau de la fontaine pour asperger les adversaires avec, une fois cela fait, elle approcha rapidement pendant qu’elle préparait sa première attaque de foudre. Cette fois elle n’usa pas de ses armes comme catalyseur, mais bien de ses mains. La foudre fourmillait presque dans son sang et les poils de son corps réagissaient à l’intensité de la charge. La lumière créée par la foudre devait être plus que visible et niveau discrétion c’était tout sauf une bonne chose, mais là tout de suite c’était la puissance de son coup qui était bien plus importante. La première salve de foudre ressemblant à s’y méprendre à des flèches de foudre chargeant droit sur leur cible fonça l’adversaire le plus proche d’elle.

    Elle avait espoir que l’eau conduirait la charge d’électricité sur l’autre, mais dans le doute et comme la trempette était surtout là pour améliorer sa foudre, elle envoya une seconde salve de foudre sur le second adversaire. Dans tous les cas actuellement elle était parfaitement visible et elle espérait ainsi si jamais ils étaient encore en vie après cela avoir leur attention pour laisser le brave mage de leur groupe avec moins de souci à gérer pour sa sécurité. Dès que sa magie fut complètement partie de ses mains elle reprit ses dagues en main avant de se mettre en position défensive.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1369

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Sam 25 Nov - 22:05
    La situation dans les jardins était loin d'être idéale - ce qu'ils pouvaient observer depuis leur position ainsi que les différents retours de leur éclaireuse étaient plus qu'explicite. Si le double jeu de l'hybride avait peut-être semé le doute aux yeux de l'ennemi, le résultat ne se faisait pas voir, et ils ne pourraient pas se permettre de continuer la comédie pendant le combat inévitable à venir. Il fallait maintenant briser un nouveau type de cage arcanique : que ce soit pour libérer sa prisonnière, ou capturer une potentielle complice de leurs ennemis.

    Chaque chose en son temps.

    La première priorité, pour le soldat Oyun, était de libérer les étudiants retenus par deux goujats innommables, accompagnée par Ellana et Sylvain, pendant que Lars et Usha tiendraient le front Ouest occupé. Si la furtivité n'était évidemment pas sa spécialité, l'orc avait cependant plus de facilité à diriger ses actions en étant à cette distance de ses ennemis. Simple question d'habitude. A pas de loups, elle suivit le chemin qui montait directement vers l'Est, et se plaça de façon à ce que son ombre, évidemment distordue et encore plus large que sa propre silhouette, se projette derrière elle, le plus loin possible du champ de vision ennemi.

    En position, elle profita de l'attaque d'Ellana et de l'énergie magique qu'elle avait canalisé précédemment pour invoquer un nouveau "carquois" de javelots, préparant ainsi ses futures attaques en le plaçant dans son dos. A la première opportunité, Oyun dégaina et lança le premier projectile… plein Sud. Ce n'était pas une erreur mais l'utilisation volontaire de sa prouesse d'arme à son plein potentiel : renforcé par un courant puissant dont elle maintenait le contrôle, le javelot suivit exactement la trajectoire qu'elle désirait. Défiant les lois de la physique mais pas celles de la magie, ce dernier pivota et décrivit une courbe fluide, toute vitesse préservée, pour se planter dans l'un des malfrats enserré par les liens d'ombres de l'elfe. Cette technique d'attaque lui permettait d'abord de brouiller sa position, mais surtout de positionner correctement l'angle de ses projectiles pour provoquer l'effet voulu : ici, il s'agissait d'au moins forcer l'ennemi à reculer vers la fontaine, si celui-ci parvenait à éviter l'assaut, sinon, de le mutiler et de le projeter en arrière d'un seul coup.

    Avec la même trajectoire et la même rigueur, Oyun lança un deuxième javelot, celui-ci destiné à l'autre ennemi présent devant les étudiants : elle ne comptait cependant pas s'arrêter là pour permettre à ces derniers de rejoindre Sylvain et de se réfugier le plus vite possible.

    Une roulade en avant, et en se redressant, son hallebarde en main, elle se dresse maintenant directement dans la lumière des torches, et comme si ce n'était pas assez pour être bien attirer l'attention, elle saute sur un des bancs les plus proches de la fontaine en rugissant. Quand on a la carte d'un cliché racial aussi bien implanté dans les esprits que celui de l'Orc Barbare, pourquoi ne pas en jouer dès qu'il est à son avantage, après tout ?

    - Si vous êtes des vrais hommes, venez tripoter quelqu'un qui fait votre taille !

    Pas sûre que ses adversaires soient seulement encore en état d'entendre sa provocation, elle voyait aux regards des étudiants et des étudiantes, que c'était le cas de ses derniers. N'ayant pas le temps d'aligner plus de mots pour leur faire comprendre le plan visant à les secourir, elle fit un simple geste de la tête pour les inciter à aller vers la position du vieil humain. Cela fait, elle se rapprocha pour former un bouclier d'air entre les jeunes adultes et la fontaine - ce qui permettait également d'éviter qu'eux, Ellana, ou elle-même, soient mouillés si le groupe continuait de miser sur la foudre de la valkyrie pour rendre les fontaines mortelles. Maintenant plantée devant les ennemis, elle était prête à trancher ou parer le premier des deux qui bougerait encore, si c'était encore dans leurs capacités.

    CENDRES


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 527
    crédits : 2749

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Dim 26 Nov - 11:54
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 19


    Le plan d'action avait été établi. Chacun avait son rôle. Son but. Et ainsi, les choses purent se mettre en place. Parfaitement coordonnés, les différents membres du groupe reikois parvinrent à surprendre leurs adversaires. Dans un déchainement de violence, la multitude d'attaques et d'assurances mises en places permirent de rapidement faire passer de vie à trépas les différents colosses qui se trouvaient dans les jardins. Certains furent tranchés, empalés, perforés alors que d'autres eurent le droit à une thérapie de choc particulièrement désagréable avant de s'effondrer contre le sol, la vie ayant quitté leur corps musclé.

    Pour autant, et malgré ces premières actions efficaces, les actions entrainèrent une réaction. Alertés par le bruit de ces attaques soudaines, les escouades en patrouilles se précipitèrent sur les nouveaux intrus. Enfin. Pas toutes. Laissant leurs alliés s'élancer contre le groupe reikois, environ seize membres du voile rouge se rendirent auprès des mages situés au sud est et sud ouest. Après un bref éclat lumineux perceptibles jusque l'autre bout des jardins, ces derniers virent autour d'eux plusieurs orbes tangibles se mettant à tourner à des vitesses plus ou moins rapides. A quoi ces dernières servaient-elles? Impossible de le savoir pour le moment. Surtout vu l'arrivée des nouveaux combattants.

    Au niveau d'Usha et de Lardon, les trois groupes qui arrivèrent sur place déchainèrent un flot de tirs de carreaux qui força l'hybride et la valkyrie à se mettre à couvert. Parfois de manière un peu hasardeuse, se servant du moindre buisson pour tenter d'échapper à cette pluie mortelle. Fort heureusement, les tirs avaient été assez précipités et aucun traits ne parvint à déchirer la chair de l'une comme de l'autre. Pour le moment, ils s'en sortaient plutôt bien, mais il allait falloir réagir vite s'ils ne voulaient pas voir une nouvelle salve leur arriver dessus, d'autant que les ennemis semblaient vouloir se déplacer pour les encercler.

    Pour le groupe d'Oyun, les choses furent moins agréables. Si comme pour Usha et Lardon les ennemis se dépêchèrent de déclencher un flot incessant de carreaux, leurs tirs s'avérèrent bien plus précis que leurs congénères de l'autre côté. A plusieurs reprises, les carreaux percèrent les moyens de défense de l'elfe et de l'orc, lacérant leur peau sans pour autant les blesser profondément. Des estafilades désagréables faisant couler leur sang mais qui, heureusement, n'avait rien de très dangereux. Cependant, quelques traits parvinrent à dépasser le bouclier de l'Orc, fauchant l'une des malheureuses étudiantes qui reçut le tir en plein dans la nuque. S'effondrant lamentablement sur le sol, devant la peau verte, son regard bleuté et emprunt de terreur se figea à jamais en croisant les yeux de la Serre Pourpre. Mais... Ce n'était pas le seul tir à avoir fait des dommages. Derrière elle, tout comme pour les étudiants, certains traits parvinrent à percer le bouclier d'air. Et l'un des traits fila, à toute vitesse, directement sur le vieux professeur qui se jeta in extremis pour éviter l'accident mortel. Malheureusement, les réflexes n'étaient plus les même et s'il évita que le tir ne touche un organe, la carreau traversa son ventre et s'enfonça vicieusement dans sa chair. Sur le sol parfait des jardins de l'académie, le sang d'un des plus anciens professeurs se mit à couler. Il fallait à présent réagir, que ce soit via le savoir de terrain, ou via la magie, afin de se remettre de cela et continuer à bouger.

    Leurs adversaires étaient à présent alertés. A cran, et visiblement déterminés. Les étudiants survivants, commençant à courir vers Sylvain, l'aideraient surement à se déplacer. Pour le reste, seul lui pouvait déterminer la marche à suivre en fonction de son état. Et pour Oyun et Ellana, elles se retrouvaient à présent dans le giron d'une douzaine d'ennemis dont le but était évident: les abattre sur place.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - ???- Dans un dôme étrange

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Grièvement blessé
    Etat de Santé Ellana: Légèrement blessée
    Etat de Santé Oyun: Légèrement blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 7MANMJu
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 2 actions. Votre groupe est pour le moment "non détecté", seuls les ennemis dans le premier quart de la carte pourront vous voir s'ils restent là prochain tour.

    ------- Objectifs -------

    - Progresser dans les jardins: 0.3/1
    - Etudiants en vie: 3/4
    - Percer le mystère du petit dôme et ses enchantements: 0/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 45
    crédits : 4363

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Dim 26 Nov - 21:40
    Les colosses étant visiblement au pied d’argile leur mise à mort furent rapides et efficaces. Malheureusement et c’était à prévoir le bruit alerta le jardin qui se retrouva en état d’alerte. Pestant un peu le médecin se préparais à canarder tout ce qui allait lui passais devant. Un sifflement qui fait dresser les poils de n’importe quel soldat avec un peu de bouteilles se fit entendre. Il n’aurait pas le temps d’esquiver. Tournant son buste tout de même dans une tentative désespérée, le coup le cueillit au creux du ventre. Au moins ce n’est pas l’estomac songea l’érudit avant de s’écrouler.

    Prendre une flèche est rarement agréable, se manger un carreau d’arbalète c’est un peu la même chose, mais on vous rajoute un coup de poing en prime. Ce n’est pas pour rien que c’est arme est capable de percer une armure. Les étudiants survivants c’était précipité vers leurs vieux professeurs quand ils ont vu le trait le jeter au sol. Braves petits, au moins ils ont les idées claires malgré le barouf ambiant. Les voilà à son chevets, il allait devoir être rapide et concis.

    Ne...touchez pas au carreau il est très bien là où il est. On a sécurisé la salle de bal avant de venir vous aller devoir me traîner jusque là. Avant ça, retournez-moi doucement et dites-moi si cette saleté est ressortie.

    Les élèves avec le plus grand soin tirèrent d’abord le chirurgien à couvert de la haie avant tout examen plus approfondi. Heureusement pour lui le morceau de bois n’était pas allé plus loin. Et maintenant donc avec un succès relatif son sang à l’intérieur de son corps. C’était la deuxième fois qu’il se prenait un coup d’arbalète et il n’avait pas les 45ans de sa première expérience. Il allait au moins peut-être mourir assez dignement et non pas d’une fin nulle comme se prendre les pieds dans un escalier. Hoquetant une petite bulle de sang le médecin calcula la distance jusqu’à la salle où était Berin. Puis agrippant la manche d’un des élèves.

    Part en premier et préviens les autres de ce qui ce passe ici, n’importe quel renfort leurs sera utile et si d’autre peuvent venir à notre rencontre se serait super. Cours aussi vite que tu peux.

    Une grimace commençait doucement à tordre ses traits ainsi qu’une fine sueur à perler. Il était en état de choc, réaction tout à fait saine et normale jusque là. Serrant les dents le vieillard donna ses instructions pour la suite qui allait s’avérer éprouvante pour lui. Une crise cardiaque ou une hémorragie interne pouvait mettre fin assez rapidement à sa tentative de survies.

    Vous allez me porter en me prenant par-dessous les bras, mais d’abord avec n’importe quoi, ce que vous voulez faite moi un paquet de tissu. Je le maintiendrais autour de la flèche pour limiter l’épanchement, peu importe ce que je dis même si c’est de me poser vous continuer, c’est clair ? Sinon je viendrais vous hanter jusqu’à la fin des temps.

    Le bandage de fortune maintenue par ses mains tremblantes Sylvain prit une dernière inspiration et appuya aussi fort qu’il pouvait. Les élèves le soulever aussi tôt par les aisselles. Manquant de s’évanouir la douleur le maintenait à flot à grand coup de spasme au ventre. En lâchant de longs gémissements le curieux convoie s’engagea à l’abri de l’allée direction la salle fortifiée.

    L'aventure était finis pour lui.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Mar 28 Nov - 20:11
    Les corps sans vie des colosses tombent au sol. Ce n’est pas élégant, ni même amusant, c’était toujours un spectacle morbidement plat. La mort en elle-même est morbidement plate pour le coup. Que l’on soit le plus grand des héros ou la pire des merdes de tout le Seikai, la mort reste la mort pour tout le monde. Il y a bien le concept des morts-vivants, mais c’était là une autre histoire encore. Vraiment, la mort n’a absolument rien de poétique.

    L’indifférence certaine que son esprit a face à autant de morts depuis le début de cette soirée ne fait que se creuser un peu plus. Même le corps de l’étudiante qui termine comme une pauvre merde sur le sol ne lui donne plus le même ressentiment que ceux qui avaient pu en faire de même plutôt. Clairement, même avec tous les efforts du monde, sauver tout le monde sera tout sauf possible. Pas avec les effectifs actuels.

    D’ailleurs, le membre le plus faible de leur groupe se prend une flèche en plein ventre. L’instinct premier d’Usha est de vouloir courir le soigné, lui ainsi que les deux attaquantes à ses côtés qui ont été touchés, mais clairement la situation ne le permet pas. L’envie est là, mais elle ne bouge pas dans ce sens-là. Pignon semble géré à sa façon et leurs autres soigneurs de l’équipe n’ont pas eu de mouvement vers lui. Cela ne lui plait pas comme situation, mais elle suivra le reste du groupe pendant que l’humain se retire avec les étudiants encore en vie visiblement. Elle lui souhaite de survivre au trajet jusqu’à Berin.

    C’est une flèche dans l’épaule gauche qui semble lui remettre les idées en place. Beaucoup d’attention sur autre chose que ce qui se passe autour d’elle. Sa tête se tourne vers l’endroit où la flèche a touché. Finalement, il n’y a pas de carreau planté dans la peau, une simple coupure nette est visible. Cela ne fait que prouver une fois de plus que son attention n’est pas bonne. Une forte inspiration est prise avant de pleinement se recentrer sur ce qui se passe sur le champ de bataille. Il y a vraiment autre chose qu’à compter fleurette là tout de suite.

    Elle grogne de douleur avant de riposter avec part deux reprises avec une salve de flèches électriques sur les deux groupes en face d’elle. Il reste un groupe vers l’hybride, puisant dans ses ressources elle attaque à nouveau vers eux avec une autre nuée de foudre. Tout cela est bien plus faible que les attaques faites sur les colosses plutôt, plus dispersé comme c’est pour des groupes aussi. Le coup de la fontaine arrivé un peu plus tôt la décide de plus en plus sur son élément secondaire à prendre pour accompagner sa foudre.

    Il faut vraiment qu’elle arrête de visualiser autant ce qui est possible ou non pour ses évolutions possibles à l’avenir dès que son esprit se pose deux secondes. Pliant légèrement les ailes comme pour se donner une impulsion pour aller de l’avant, elle prépare tout l’ensemble de son corps à aller vers les mages adversaires pour la suite. Avant il faut s’assurer que tous les assaillants qu’elle a attaqués soient bien répartis auprès des Gardiens.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 142
    crédits : 2002

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Mer 29 Nov - 1:34
    Les mouvements semblaient justes, synchronisés, ils étaient dans les temps et, à deux, avec Oyun, elles pouvaient les avoir sans encombres ! Même si cela coûta la vie à une jeune étudiante, déstabilisant le moral du groupe. Mais une fois morts, Sylvain pourrait ensuite guider les étudiants en sécurité... Ou pas. Un moment d'inattention, un geste lent ou le manque d'initiative, et leur avance était perdue, laissant le groupe se faire cueillir comme s'ils n'avaient jamais été discrets. Une slave de flèches leurs tombèrent dessus, écorchant les sœurs d'armes et blessant grièvement le chirurgien qui chuta au sol. Recevant quelques projectiles écorchant bras et jambes ainsi que le dessous de son œil droit (Oh non le fameux œil qu'elle a manqué de perdre à la Peste Obscure !) Ellana vit le corps du pauvre homme et manqua de le rejoindre pour l'assister suite à cette blessure potentiellement mortelle, hors les ennemis ne lui en laisserait pas l'opportunité... Elle se devait donc de rester tapie derrière l'arbre le temps de se débarrasser des éléments perturbateurs.

    L'elfe zieuta également vers la grande orc qui semblait s'en être sortie bien qu'également légèrement atteinte. Mais au moins, elle serait capable de se battre ! Et d'ailleurs, elle n'attendit pas que les carreaux soient de nouveau encochés pour répondre à l'offensive. Ellana imita sa coéquipière en s'armant de son arc, tendant la corde, une flèche entre les doigts, enroulée d'une forme serpentine ténébreuse, prête à être décochée et à être suivie de trois autres similaires. L'archère tira en direction des ennemis les plus éloignés, rencontrant les traits mortels qu'ils leur étaient destinés, l'ombre se déploya dans les plaies une fois qu''ils avaient atteints leur cible qu'étaient les zones vitales. Quelques autres flèches normales suivraient afin de ne pas laisser de chance à des survivants.

    Puis elle porta la main à son épée, prête à dégainer et à porter assistance à Oyun, mais celle-ci semblait bien se débrouiller, jouant avec sa magie comme personne, avec une aisance aussi naturelle que l'élément qu'elle maîtrisait. Bon, au moins elle avait les choses en main, Ellana pourrait peut être se permettre... Elle tourna la tête en direction du dôme de magie et des zones où il y eut des explosions de lumière. Hmm, oui, peut-être qu'elle pouvait se permettre d'avancer. Elle voulut prévenir son duo de ce déplacement, mais comment se faire discret au risque que des adversaires vende la mèche ou qu'un observateur ne les entende ? Elle tenta de se faire comprendre en elfique, en disant des mots simples, court et concis, et tant pis si on ne la comprenait pas.

    "Oyun ! J'avance, je compte sur toi."

    Puis la blondinette disparue en s'enfonçant dans l'arbre, plongeant dans l'ombre de celui-ci pour se déplacer dans les ténèbres, voguant à toute vitesse dans l'obscurité et déviant les zones de lumières, si les ombres se coupaient, elle sauterait furtivement dans une autre, restant une fine silhouette noire disparaissant ensuite tel un mirage. Voilà qu'elle continuerait ainsi jusqu'à se rapprocher le plus possible tout en évitant de se faire repérer par de potentiels senseurs magiques. Se tapissant dans les ombres d'un des buissons de la zone d'herbe nord-ouest, le taillis le plus éloigné des adversaires, autrement dit, le premier qui serait sur sa droite.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 142
    crédits : 2714

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Mer 29 Nov - 10:26
    Le plan avait fonctionné mieux que prévu. Enfin non, il avait fonctionné tout juste comme il le devait.
    La salve de carreaux télékinétiques avait été assez percutante pour blesser les deux gardes qui surveillaient les accès Ouest et les empêchait de prévoir et esquiver les mouvements suivants de la valkyrie qui malgré sa taille avait pu se faire aussi discrète qu'une souris pour s'approcher suffisamment et offrir une mort aussi violente que terrible au duo de bandit.
    Une fois que leurs corps à moitié calciné eurent fini de convulser, que leurs râles d'agonies s'éteignaient dans leur gorge et qu'ils tombaient mollement dans l'herbe sans vie en dispensant une odeur aussi exquise que troublante, Lardon parvenait à relâcher son souffle qu'il retenait jusque là depuis qu'il avait fait sa roulade hors de sa cachette pour tirer à l'arbalète tout en envoyant sa volée.
    Peut-être en d'autres circonstances aurait-il pu avoir pitié de ces pauvres hères, s'il n'avait pas été témoin jusque là des exactions de ce groupe, peut-être, à l'heure actuelle, hormis la curieuse faim qui le faisait presque baver à renifler l'odeur des corps "cuits", il regrettait surtout qu'Usha ait été aussi efficace. Une, deux, ou même trente secondes de plus d'électrocution et de souffrance n'aurait pas été volé.

    Des pas précipités autour de lui le ramenait à moins de fantasmes cruels et il s'écriait en appelant sa partenaire par son nom pour une fois, afin de la prévenir que les hostilités se poursuivaient par l'encerclement des troupes de renfort. Une autre roulade pour retourner dans l'allée le mettait hors d'atteinte mais il percevait également que plusieurs tireurs étaient en train de le contourner.
    Les éclairs zébraient par dessus les haies derrière lesquels il était accroupi, Usha semblait déjà à la riposte et il profitait pour sortir de sa cachette et décocher un trait d'arbalète dès qu'il en avait l'occasion pour la supporter. Malgré un temps de rechargement rapide, il entendait plusieurs éclairs craquer hors des doigts de la Serre-Pourpre et autant de cri de douleur qui suivait.
    Lardon devait bouger, l'allée où il se trouvait n'offrait aucun couvert contre ceux qui allait débouler en plein dans l'alignement, il se rapprochait du centre et dès qu'il apercevait les ombres des assaillants franchir l'angle, l'hybride filait ventre à terre pour sortir de ce guêpier vers l'allée au Nord de l'arbre centrale, là où il entendait un nouveau bandit hurler d'un dernier râle d'agonie.
    Et il avait bien fait de filer car ses tenailleurs en arrivant avait décocher des tirs réflexes à l'endroit où il se cachait juste avant. Leur léger instant d'incompréhension, pas plus de deux secondes, en remarquant qu'ils venaient de tirer dans le vide, et le temps de rechargement de leurs armes respectives, laissa tout le temps à Usha de venir se présenter sans risque à l'autre bout de l'allée et les foudroyer un par un avant que ceux-ci n'ait eu le temps de comprendre.
    Sur le chemin emprunté par Lardon, celui-ci pouvait voir l'oeuvre de l'impitoyable valkyrie, il comptait huit cadavre touché au visage, au torse ou même au ventre, dispensant une odeur de brûlé à l'endroit des impacts, la plupart mort sur le coup, horriblement défiguré pour certains. L'hybride achevait en passant un agonisant qui tenait ses tripes calcinés entre ses doigts, il l'aurait bien laissé là à gémir et gésir, à continuer d'appeler sa chère mère de sa voix faible alors qu'il devenait livide, non, il ne méritait pas cette "pitié"' de la part du porcin mais à vrai dire cela ne ralentissait pas ce dernier dans sa progression vers la fontaine centrale, et en vérité, cela le soulageait d'un peu d'infliger la mort à l'un d'eux, peut-être cela abrégeait-il des souffrances dûment mérité mais il trouvait que même si la mort l'attendait inévitablement, lui laisser quelques respirations de plus était comme une insulte à ceux ayant injustement péri ce soir. Et surtout, il avait besoin du carquois remplis de carreaux de ce fils de pute.

    Lardon s'excentrait de la statue du dragon pour resserrer un peu plus sa progression vers l'Ouest où se trouvait une autre grande fontaine. Au vu de son état de fatigue, il n'était pas chaud pour progresser d'avantage sans l'appuis de la Valkyrie, et le duo d'orc elfe se trouvait à l'opposée de sa position et avaient leurs propres adversaires à gérer mais il les pensait assez futées pour convenir tacitement que rejoindre le fond du jardin où se tenait l'étrange dôme et les silhouettes était la meilleure option qu'ils avaient.
    Arriver donc au fond du jardin à bout de souffle après un sprint et se défendre avec des capacités martiales ou magiques réduites et mollassonnes n'étaient pas envisageable, heureusement avec son nouveau carquois plein à ras bord le cochon avait de quoi faire.
    De plus maintenant qu'il s'était rapproché, il pouvait voir les masqués briller comme des lanternes de foire, il suspectait une entourloupe magique puisqu'ils se tenaient près d'un individu aux allures de maîtres des arts ésotériques.
    Quel que soit le sort appliqué sur eux, il y avait maintenant des espèces de boules lumineuses qui tournoyaient autour des bandits. Lardon avait encore moins envie d'approcher désormais. Bien qu'ils soient trop loin pour utiliser ses sorts efficacement à cette distance, son arbalète comblait cette lacune.

    Fléchissant légèrement ses genoux pour avoir une position stable qui lui permettrait également de réagir d'un plongeon si le besoin vital s'en faisait sentir, Lardon ajustait et tirait sans plus attendre sur le premier bougre du groupe le plus proche de l'arbre. D'où il était, il avait une bonne vue et les haies ne cachait ses adversaires que jusqu'au ventre, laissant leur torse et leur tête être de parfaites cibles à aligner.
    Et pour cet échange de tir, Lardon était loin d'être le plus lent, même s'il disposait d'une bonne force physique pour ré-armer rapidement une arbalète en temps normal, l'utilisation de sa télékinésie sur son bras mécanique lui assurait une rapidité accrue pour le rechargement de son arme, pouvant l'effectuer presque deux fois plus vite qu'avant.
    Plutôt que viser la tête comme s'il était un tireur d'élite reconnu, Lardon faisait preuve de plus d'humilité, il n'était pas mauvais mais il n'avait pas le niveau de ce fameux Guy Heaume, un chasseur légendaire dont on disait qu'il pouvait tirer des flèches à travers les interstices d'un casque à plus de trois cents pieds de distance, alors un carreau en plein cœur ou gorge serait déjà bien suffisant, et même si des épaules étaient trouées ce serait tout aussi bien. Sa volonté était d'éviter que les deux groupes ne fonce sur sa coéquipière et lui avec leur étrange magie.
    Plusieurs carreaux faisaient mouches mais les bandits n'étaient pas des mannequins immobiles et les sphères avaient un drôle d'effet elles aussi bien que ces dernières les trahissaient lorsque certains tentaient de s'accroupir pour se cacher à couvert des haies, l'aura lumineuse des boules trahissant leur position. Quelques carreaux de plus trouvaient leur cible à travers les buissons.

    Si Lardon avait commencé par tirer sur le groupe près de l'arbre, il profitait lorsque ses membres se mettaient à couvert pour empêcher les autres se trouvant du côté de la coursive extérieur de tenter de le déborder par sa droite, les obligeant eux aussi à une série d'échanges à distance.
    Même s'il avait du esquiver plus d'une fois un tir de riposte, et même user de sa télékinésie pour dévier un carreau ennemi de sa trajectoire meurtrière de justesse, Lardon restait assez rapide pour tenir en respect ceux qu'il n'avait pas blessé ou tué. Il était difficile de faire le décompte avec l'effet stroboscopique des orbes lumineuses tournoyantes de chacun, c'était comme si des acrobates virevoltaient avec des torches dans les mains et les pieds. Peut-être même que cette lumière gênaient un peu les tireurs ?
    A cause du nombre, Lardon n'était pas certain de pouvoir tous les gérer ou les retenir encore longtemps, surtout si le mage derrière eux décidaient de s'en mêler, il lui avait tiré dessus aussi mais impossible de vérifier s'il l'avait touché, manqué ou si son tir avait été intercepté avec toutes ces autres cibles récalcitrantes.
    Usha avait intérêt de vite voler à son secours.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1369

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Jeu 30 Nov - 18:57
    Voyant l'ennemi converger sur leur position, la Serre maintient autant que possible la faible protection qu'elle peut se permettre d'accorder aux étudiants. A peine libérés, déjà attaqués. L'assaut perce sa défense, et bien qu'Oyun sente le tissu de son uniforme céder comme celui de sa chair, elle reste concentrée sur les diplômés qui attendent une ouverture pour partir. Malheureusement, l'une d'entre eux ne quittera jamais les jardins du campus. Un nom de plus à rajouter à la liste. Un énième regard vitreux et sans nom qui habitera sa mémoire, avec les victimes de toutes les batailles qu'elle a connu.

    Sa marge de manœuvre est trop restreinte pour qu'elle puisse se retourner et vérifier la condition de Sylvain lorsqu'elle entend le carreau percer sa chair derrière elle. Faisant maintenant face à ses futurs adversaires, elle ne peut que se fier à son ouïe pour se faire une idée de son état. Un mal pour un bien : sa blessure marque le début du nouvel affrontement alors que les étudiants accourent pour l'aider, leur mouvement de groupe étant nécessairement suivi par les arbalètes ennemies. L'orc profite de ces quelques secondes pour sauter sur le côté, son atterrissage bruyant la ramenant au centre de l'attention.

    Une de ses mains quitte le manche de son arme pour se lever vers le ciel, et une fois encore, tout s'enchaîne rapidement. Alors que plusieurs arbalétriers ont déjà décoché leurs traits, elle abaisse sa main rapidement, et l'air qu'elle infusait de magie au-dessus d'elle se comprime pour prendre la forme de lances qui pleuvent du ciel sur les huit figures les plus proches d'elle. Lorsque son attaque prend fin, il n'y a plus que des cadavres autour d'elle, et les éclats de bois de leurs projectiles réduits à néant sous la pression de l'air. Un peu avant que leurs corps ne s'écroulent, Ellana était partie en avant, signalant son départ en elfique. Oyun lui avait répondu en elfique par réflexe, avant même de se rendre compte que leur langue d'échange avait changé pour celle de son enfance, son subconscient ayant pris le dessus dans le feu de l'action.

    - Je couvre tes arrières.

    Maintenant que les arrières étaient couverts et qu'elle courrait pour rejoindre une des fontaines du centre des jardins, une part d'elle avait du mal à accepter la facilité avec laquelle elle était revenue à l'elfique par confort. L'heure n'était pourtant pas aux émotions compliquées, et elle se força à ignorer celles qui étaient en train de remonter, inquiète à l'idée de perdre le contrôle comme lorsque Miséricorde était apparu à Sable-d'Or. Oyun inspira bruyamment, et utilisa sa vue augmentée pour se recentrer sur le mage dans son champ de vision, et les ennemis qui l'entouraient. Appeler à son mana pour poser un meilleur regard sur la scène lui permettrait également de discerner plus facilement la silhouette d'Ellana lorsqu'elle réapparaîtrait : une précaution nécessaire, vu la prochaine attaque que la guerrière prévoyait.

    Depuis qu'elle avait appris à manipuler l'Air, chaque respiration qu'elle prenait en situation de combat lui permettait de mieux entrer en phase avec sa magie. La longue expiration qui quitta ses lèvres ne faisait pas exception. A distance de feu, alignée avec les torches pour que la haie à gauche de son champ de vision ne freine pas son offensive, l'orc se mit en position pour foncer. Cependant, ce n'est pas son corps qu'elle propulsa en avant, mais un projectile à la puissance équivalente. Volontairement modelé pour ne pas prendre de forme allongé, celui-ci s'apparentait à une sphère qui avait la circonférence de l'orc, bien qu'en réalité composé de plusieurs rafales de vent acérées qu'elle avait superposé. La distance significative parcourue les sépara d'ailleurs en plusieurs salves, divisant sans pour autant réduire leur potentiel destructeur. Fonçant à toute berzingue sur la dizaine d'ennemis vers lesquels Oyun avait orienté son attaque, l'orc comptait sur sa puissance pour découper armes, armures et corps, si leur curieuse protection magique ne leur permettait pas de réduire son assaut. Le cas contraire, l'état dans lequel les ennemis seraient permettrait au moins d'obtenir une indication claire sur la nature et le danger potentiel des arcanes qu'ils avaient déployé.

    CENDRES


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 527
    crédits : 2749

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Jeu 30 Nov - 19:36
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 20


    Un carnage, voila ce qui se déroulait dans les jardins. Si l'ennemi avait eu l'initiative, cette dernière ne dura que le temps d'un battement de vils. Dans une réaction aussi violente que mortifère, le groupe de guerriers lança sa terrible contre offensive. Du côté d'Usha et de Lardon, les choses s'enchainèrent aussi rapidement que férocement. La foudre s'abattit sur les ennemis, tétanisant leurs muscles tout en créant chez les malfrats de terribles lésions veineuses et cardiovasculaires. Neutralisés, les bougres s'effondrèrent sur le sol dans un bruit sourd. Pour eux, la fin était arrivée brutalement. Cela permit à Lardon de s'élancer vers la fontaine centrale, et de tenter ses premiers tirs. Si les carreaux partirent en direction des groupes protégés, le drakochon put parfaitement discerner ces derniers se faire dissoudre par les étranges orbes lumineuses dansant autour d'eux. Ainsi, ces dernières permettaient l'arrêt des projectiles et auraient, sans doute, un intérêt offensif pour l'ennemi.

    Pour Oyun et Ellana, le "nettoyage" fut aussi rapide. Les deux femmes, enchainant les techniques violentes et de guérilla, purent neutraliser leurs assaillants avant de progresser. Tandis que l'elfe naviguait dans les ombres, la peau verte déchaina un véritable enfer de vent tranchant sur ses prochaines cibles. Comme pour Lardon, les orbes lumineuses s'illuminèrent violemment, tentant de résister aux forces élémentaires se déchainant, avant de finalement éclater, carbonisant dans des grandes flammes lumineuses les pauvres soldats du voile rouge. Pour le mage qui incantait en revanche, le pouvoir élémentaire le força à descendre de son étrange piédestal et à rompre son cercle, afin de résister autant que possible au terrible pouvoir de la Serre Pourpre. Quand l'élément s'estompa enfin, il riposta en direction d'Oyun, libérant un nuage lumineux autour d'elle. Dans un balai d'insectes luminescents, l'orc put sentir de terribles brûlures commencer à tirailler sa peau verte.

    Pourtant, l'offensive fut un succès, ne serait-ce que pour l'information que le groupe put obtenir. Lorsque le cercle d'enchantement se brisa lors des rafales de vent, le grand dôme entourant l'étrange silhouette commença à vaciller, avant de faiblir peu à peu. Il tenait toujours, mais ils savaient à présent comment le faire tomber. Seulement, ils remarquèrent également ce qu'il se trouvait à l'intérieur. Autour des chaines, deux autres mages maintenaient ces dernières tandis qu'au centre, le vieux professeur de stratégie se voyait tiraillé, à l'instar de Taenor, plus tôt.

    Ils s'en doutaient, donc, le temps recommençait à tourner. Surtout que la silhouette sembla se tourner vers eux. Et au travers du mur bleuté, un sourire carnassier sembla se dessiner.

    Pour Sylvain, les étudiants lui permirent de stabiliser temporairement sa blessure. Conscient que le soigner en plein combat n'était pas idéal, ces derniers quittèrent la zone avec le vieux chirurgien, l'embarquant pour le ramener dans la salle fortifiée où se trouvait Berin. Si l'aventure s'arrêtait là pour le vieillard, il serait au moins stabilisé jusqu'à ce que les événements s'achèvent enfin.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Dans le dôme étrange

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - ???- Dans un dôme étrange

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Fortifié - Hors PA à partir de ce tour
    Etat de Santé Usha: Légèrement blessée
    Etat de Santé Ellana: Légèrement blessée
    Etat de Santé Oyun: Blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 JyvCFAe
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 2 actions. Votre groupe est pour le moment "non détecté", seuls les ennemis dans le premier quart de la carte pourront vous voir s'ils restent là prochain tour.

    ------- Objectifs -------

    - Progresser dans les jardins: 0.5/1
    - Percer le mystère du petit dôme et ses enchantements: 0.5/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 231

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Ven 1 Déc - 22:56
    Les corps continuent de tomber. Il n’y a toujours aucune grâce là-dedans. Aucune délicatesse. La mort à l’état pur. Au moins, bien heureusement, la faucheuse ne vient emporter aucun des étudiants ou du groupe de sauveur. Pas d’information supplémentaire des demoiselles en détresse, elles avaient l’esprit certainement trop occupé par le fait de ramener le blessé en lieu sûr. Il y a une part de la valkyrie qui est frustrée par le manque d’aide apportée par les étudiants. Elle sait pourtant que c’est un vain espoir et qu’ils ont été blessés physiquement ou psychiquement, mais elle aimerait avoir un peu plus d’aide face à cette adversité en surnombre.

    On veut toujours ce que l’on ne peut pas avoir quand c’est le moins raisonnable de le souhaiter. Avoir tout le groupe encore en vie avec autant de membres qu’il n’en avait au début est déjà fort bien pour le moment. Ne pas avoir de dessous remplis de pisse chaude est aussi une chose plus que bien. L’urine a une odeur forte qui est tout sauf discrète, puis cela irrite la peau de manière assez agressive mine de rien. Les larmes, que cela soit de peur ou de rage, rendent la vue floue, ce n’est pas pratique pour attaquer. Vraiment, même si tout ne va pas parfaitement et que le vieux est reparti, la situation aurait pu être pire.

    Elle ne dit pas que c’est la meilleure situation actuellement ni qu’il n’y a eu aucune erreur, loin de là, mais au moins ce n’est pas la pire des situations. Pour le moment, Svarnakovak semblait encore en vie et même s’il subissait très visiblement le même sort que Taenor plutôt dans la bibliothèque il n’était pas dans un été aussi critique l’autre professeur avant d’arriver à pénétrer sa cage arcanique. En tout cas, c’était l’impression que cela donnait de loin et dans la nuit. La réalité était peut-être complètement différente après tout.

    Elle hésita à demander une confirmation de ce qui se passait dans le dôme, mais y renonça. S’il y avait quelque chose de notable, il était plus que certain au vu de l’équipe que l’information circulerait rapidement. Faire confiance à son escouade de fortune était important là tout de suite. Plus le doute sera présent, plus les erreurs seront commises par méfiance. Il serait stupide de devenir son propre ennemi là tout de suite.

    Avec tout l’élan qu’elle avait préparé un peu plus tôt, les ailes légèrement déployées de façon à prendre l’air de la manière la plus aérodynamique, sont corps massif prenait de la vitesse pour rejoindre rapidement l’hybride porcin. Elle n’alla pas se placer à côté de lui, avec sa carrure elle serait une cible facile et l’envie de potentiellement être responsable d’une attaque perdu en plein sur son allié lui était parfaitement désagréable. Au final, après une réflexion rapide, elle préféra le dépasser et aller directement vers la nouvelle rangée de haies proche des ennemis entourés de leur boule lumineuse bien particulière.

    En courant, elle activa son senseur magique pour tenter de comprendre le fonctionnement des projectiles autour des adversaires. Au pire cela lui permettrait de cibler la magie du mage qui visiblement maintenait encore le dôme magique en place. Sa vision fut perturbée quelque instant par la vision des insectes lumineux autour de la petite orc, heureusement, la signature magique de la puce des ombres était proche d’elle.

    Les deux seront quoi faire.

    Tant que sa sœur d’arme n’hurlait pas à l’aide, c’est que tout allait bien normalement. C’était beaucoup plus simple de réfléchir ainsi. Qu’importe, ses pas sont arrivés à destination et son esprit qui n’avait déjà pas beaucoup le loisir de partir dans tous les sens dans cette situation, devaient se concentrer encore plus.

    Il allait falloir frapper fort et bien. Vraiment, elle aurait dû perfectionner encore plus sa télékinésie ou sa foudre. C’était de plus en plus certain, mais là tout de suite il n’y avait même pas à se demander comment aurait été la situation dans de meilleures conditions. Il serait beaucoup trop simple sinon de tout voir ce qui a été fait jusqu’à présent uniquement de manière négative et se dire qu’avec tel ou tel facteur cela aurait été mieux, alors que c’est faux. Il y aurait eu d’autres ratés, tout comme il y a des réussites notables dans ce qui a été entrepris pour le moment. L’entraînement sera pour plus tard de toute manière.

    Qu’importe le type d’entraînement.

    Prenant une forte inspiration, Usha canalise la magie de foudre en face d'elle, créant une flèche de foudre qui fila droit sur le mage. Elle était clairement à découvert par rapport au combattant protégée par leur orbe lumineux, mais son objectif là était le mage leur ayant offert cela. Même si elle se prenait une attaque là ce qui lui importait était premièrement d’au moins déstabilisé le mage pour rendre au pire des cas plus fragiles et au mieux complètement inexistant. La seconde raison d’agir ainsi était de prendre l’attention des assaillants pour donner une opportunité d’attaque à ses coéquipiers.

    Dès que sa première puissante flèche de foudre partit qu’elle en créa une seconde dans la foulée, même si la seconde n’était pas unique. Là, cela ressemblait plus à une nuée. La force du mana de foudre dans l’ensemble de l’attaque restait le même, mais il était plus dispatché, moins précis. Ne sachant pas comment le mage allait réagir elle préféra couvrir une zone plus large, de l’équivalent de la largeur de deux humains de gabarit moyen se tenant l’un à côté de l’autre. Elle espérait ainsi éviter une esquive de la seconde attaque. Elle avait aussi espoir que la fontaine aide, mais bon, en situation de combat ce n’était pas l’espoir qui faisait remporter une victoire.

    Instinctivement tout en attaquant, elle cherchait vainement avec son senseur magique un indice sur de comment l’ombre dont avait parlé Taenor pouvait les observés ou même si comme par miracle une réponse à tout ce foutoir allait apparaître sous ses yeux. Comme si autre chose qu’une riposte pouvait arriver.

    La bonne blague.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 142
    crédits : 2002

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Sam 2 Déc - 15:11
    L'avancée se faisait doucement mais sûrement, l'elfe fit attention aux différents témoins qui ne l'avaient apparemment pas remarqué. Dissimulée dans le buisson, elle s'extirpa de ses ombres, accroupie dans sa cachette provisoire, observant les alentours et surtout cherchant sa prochaine cible. Oyun avait réussi à se débarrasser des ennemis protégés d'orbes lumineuses, du côté de l'orc ce serait aisé, même si le mage adversaire avait répliqué, Ellana savait que la Serre Pourpre s'en sortirait de toute façon, même si, au fond d'elle, elle voulait lui porter secours.

    De l'autre côté, les ennemis étaient encore présents, enfin, pour l'instant. La valkyrie ne tarderait pas à faire exploser sa puissance foudroyante sur ses cibles. Cependant, Lars semblait puiser dans ses dernières ressources et l'on pouvait douter de sa capacité à affronter des mages. Si l'envie de débarrasser le groupe des petits éléments perturbateurs avait traversé l'esprit de l'elfe, libérant ainsi ses alliés. La vue du professeur en train de dépérir et la conscience d'être un effet de surprise pour l'ennemi l'orienta vers la prise d'initiative vis à vis du dôme faiblissant. Ils étaient certes nombreux et leur capacité étaient inconnues mais elle pourrait gagner du temps et peut être en éliminer quelques uns.

    Une fois qu'elle serait assurée que le dôme magique avait faibli, de par les actions de ses alliés, Ellana élèvera légèrement son bras en direction de la silhouette féminine et les deux mages couvrant ses arrières, toujours cachée. A la base de chacune leurs ombres, elle extirpera de celles-ci de multiples orbes qui s’élèveraient discrètement mais rapidement vers leurs bustes. Sans leur laisser le temps de se poser de quelconques questions, les sphères exploseraient pour n'être que des aiguilles. Des sortes d'étoiles aux multiples branches qui transperceraient les chairs. Les pointes resteraient accrochées aux orbes, l'invocatrice ne voulant prendre le risque qu'elles n'atteignent le prisonnier dans le cas où elles s'éjecteraient.

    Par la suite, misant sur le fait que sa position ne soit pas directement révélée, de par les orbes qui ne provenaient pas de son emplacement, toujours au même endroit, elle créera et lancera trois disques ombreux à dents, en direction de ses cibles, les formes s'élanceraient à vive allure, leur trajectoire se courbant pour atteindre les mages ainsi que la silhouette aux cheveux de jais, en espérant que les "étoiles" précédentes les aient assez déstabilisés pour qu'ils ne puissent s'esquiver ou repérer les projectiles mortels. Mais les disques ne seraient pas le seul danger, alors qu'ils traversait la zone, l'elfe entreprendrait une autre action en même temps.

    Sortant enfin de sa cachette pour confronter les ennemis et éviter que sa position avantageuse ne devienne un point faible, Ellana finirait par accourir en direction de ceux-ci en lançant des javelots d'ombres sur celle qui gardait un sourire constant sur ses lèvres. Elle en jetterait autant que possible jusqu'à ce qu'elle arrive à son niveau et si elle n'avait pas réussi à l'atteindre le temps de son trajet, la cible s'esquivant trop facilement, elle finirait par la cueillir au corps à corps, Noctem ne tardant à être dégainée.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 142
    crédits : 2714

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Dim 3 Déc - 17:16
    Lardon était sûr d'avoir fait mouche à plusieurs reprises sur ses opposants et pourtant il n'avait aucun mal à se rendre compte qu'ils étaient toujours aussi nombreux qu'au début de l'échange.
    Il ne doutait en rien de ses capacités de tir, cela signifiait donc que ses tirs ne touchaient simplement pas, et cela il l'imputant d'avantage à la magie du sorcier ennemi qu'à son incompétence. Voilà qui était problématique.
    L'intervention de l'autre duo avait eu un certain effet sur le dôme, donnant l'impression que celui-ci faiblissait et il avait aperçu le même genre de lueur de l'autre côté du jardin. Il y avait peut-être un autre mage qui s'occupait de maintenir le dôme, si les filles l'avaient touché cela pourrait expliquer l'espèce de scintillement de l'écran de protection et également que celui de son côté n'ai absolument pas bougé, ni riposté, alors qu'il le prenait lui et ses sbires pour des cibles d'un champ de foire.
    C'était donc lui la cible prioritaire, à la fois pour supprimer la protection magique des bandits lanternes et pour affaiblir le dôme.

    Le craquement d'un éclair retentit si près de l'hybride qu'il en sursautait presque de surprise. La valkyrie l'avait rejoint plus rapidement qu'il l'avait espéré, et sans même se concerter, avait prit pour cible l'enchanteur. Elle était certainement arrivé à des conclusions similaires, ou bien que supprimer l'une des plus concrètes menaces présentent d'emblée était la meilleure chose à faire. Parfait.

    - Je me charge de la piétaille.

    Annonçait le cochon avant de s'élancer vers le carré floral qu'occupait les deux groupes de bandits. Il n'était pas spécialement téméraire mais il avait compris depuis le début des hostilités que ces hommes étaient dépourvus de talent magique et que sans pouvoirs pour égaler les siens, Lardon pouvait, s'il était habile, être capable de prendre l'avantage de plusieurs façons.

    Les carreaux de son arbalète avaient tous été interceptés, il y avait fort à parier que ces boules lumineuses qui gravitaient autour en était la cause, ce qui ne l'arrangeait pas puisque ses pouvoirs magiques faisaient partit de ceux étant tangible. La terre ou les objets qu'il manipulait l'était en tout cas, mais il lui restait quelques maigres espoirs. Le premier était qu'Usha parvienne à abattre le mage, il y aurait alors une très grande chance que sa magie s'estompe avec sa mort, dans le cas contraire, il fallait parier que sa magie suffirait à s'opposer à celle du sorcier, sinon que multiplier les attaques sur chacun suffirait à épuiser cette protection.
    Tandis que Lardon piquait son sprint, il entendait d'autres craquements et le ciel nocturne se zébrer à nouveau sous les attaques de la valkyrie. Il courrait lui même en baissant la tête et les bandits en faisait de même pour la plupart, son mouvement n'allait peut-être pas se faire aussi bien remarqué avec une telle couverture.
    A ce niveau là, la tactique de l'hybride cochon se trouvait dépendante du résultat des attaques de la maîtresse de la foudre. Si elle avait réussi à griller le sorcier et que sa protection magique était tombé, Lardon frapperait en utilisant un peu de stratégie pour assurer des frappes nettes et mortelles, dans le cas contraire, il opterait plutôt pour des attaques multiples sans subtilité pour franchir cette fameuse défense.
    Lardon trouvait sa première cible dans l'allée menant à l'arbre, il avait l'air surpris de voir débouler le cochon à la lueur de la torche mais moins encore que de voir plusieurs stalactites de pierre se former autour de lui pour l'empaler. Plutôt que manipuler la terre environnante, le mage porcin préférait la créer lui même, cela demandait un peu plus d'effort mais le résultat était bien plus efficace.
    Le second et le troisième obtenait une fin similaire à leur collègue, c'est à dire troué comme un célèbre fromage à pâte cuite, Lardon prenait d'ailleurs soin de retirer ses pieux de pierre des corps de ses victimes afin qu'une hémorragie importante les emporte dans la mort s'ils parvenaient à survivre à la perforation. Hormis le dernier qui eut le temps de tirer avant de mourir, Lardon se débarrassa rapidement du premier groupe.
    A cause de leur proximité, il avait copier le sort de protection du sorcier ennemi, faisant léviter les pieux larges autour de lui pour intercepté les projectiles. La différence résidait dans le fait que pour lui, ce n'était pas une réaction automatique, il devait lui même interposer la pierre protectrice dans la trajectoire des projectiles, il devait donc rester absolument concentré durant l'affrontement.
    D'ailleurs un trait manquait de lui estourbir une de ses oreilles, provenant de son dos. Par prudence, il avait prit soin de rester dans la petite allée pour affronter ses premiers opposants, évitant d'offrir son dos à l'autre groupe mais ce carreau n'était pas passé loin.
    Rendu à l'intersection centrale, Lardon éteignait la torche proche de lui en l'étouffant dans la terre puis sacrifiait l'un de ses stalactites qu'il divisait en plusieurs éclats et les envoyait voler en direction de l'allée Est, l'attaque touchait à la fois un des tireurs au bras et l'autre torche dont la disparition plongeait la moitié du chemin dans une obscurité relative. Assez relative pour que le cochon puisse avancer à couvert sans servir de grosse cible.
    Le carnage recommençait, l'hybride n'avait pas trop de mal à alterner entre défense et attaque pour se protéger des tirs et surtout empêcher ses adversaires de trop s'approcher. Le blessé au bras était le premier qu'il prenait le temps d'achever avant d'attaquer les suivant au niveau des jambes.
    En se redressant le drakochon avait obligé les tireur à lever leurs arbalètes pour ajuter le tir à hauteur de torse, détournant leur attention des pieux de pierres qui filait à hauteur d'herbe pour briser tibias et chevilles sans pitié. Une fois à terre, il était bien plus difficile pour eux de viser, ou même de tenir leur arme, et plus simplement encore, difficile pour eux de survivre au cochon qui allait s'assurer avec diligence de les achever un par un, que ce soit d'une perforation d'un point vital ou d'un fracassement crânien.

    La confrontation avait été rapide mais pas des plus simples, courir, rouler, se jeter à plat ventre tout en maintenant le contrôle sur ses pieux terrestres et riposter, finalement l'entraînement martial de l'école militaire d'à l'époque lui apparaissait comme une promenade de santé en comparaison. Heureusement le sergent instructeur était du genre à chouchouter ses recrues à tel point que même des années plus tard Lardon s'en souvenait, et c'est certainement grâce à lui d'ailleurs que le cochon en avait encore sous le coude à l'instant, même s'il prenait quelques secondes pour souffler en fouillant rapidement le dernier cadavre pour récupérer ses plus précieuses possessions ; son arme et ses munitions.
    Lardon avait abandonné les siennes près de la fontaine pour être plus rapide et moins gêné dans ses futures cabrioles, ce qui lui avait réussi.
    De nouveau paré au combat, Lardon se redressait arme en main, son regard balayant le carré floral pour s'assurer de la mort ou la survie du mage qui avait été la cible de la valkyrie, puis le cas échéant, en direction de l'endroit où se trouvait le professeur et la mystérieuse silhouette qui semblait être de connivence avec les ravisseurs.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1369

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Dim 3 Déc - 19:28
    Faisant face à la riposte du mage qu'elle a attaqué, Oyun constate vite que le bruit de l'essaim qui lui tourne autour est bien plus gênant et désagréable que les blessures que ce dernier lui inflige. Le fait d'être concrètement piégée dans la lumière ne l'arrange pas non plus, et la guerrière réagit aussi rapidement que possible pour ériger une défense arcanique correcte afin de se défaire de cette intrusion sensorielle. Parfois, quitte à choisir, elle aurait largement préféré que la douleur prenne le dessus. Hélas, si celle-ci commençait à se faire sentir par usure, elle était encore loin d'éponger la nuisance du nuage d'insectes de lumière déployé par le mage.

    Absorbant la magie de façon progressive autour d'elle, elle réussit à réduire les désagréments jusqu'à un certain stade, lui permettant ainsi de resituer son adversaire avant qu'il ne l'attaque à nouveau. Le créneau dont elle dispose pour réagir est réduit, mais son corps et son mana calibrent leur réaction avant même qu'elle ait le temps de formuler sa stratégie en pensée. Tant mieux, constatera-t-elle bien plus tard en repensant à cette partie de la nuit. Sans perdre même le temps d'y penser, l'orc était déjà en train de former un nouveau projectile adressé au mage, que l'air autour d'elle sculptait rigoureusement en même temps qu'il l'alimentait en puissance. A chaque seconde, la silhouette tourbillonnante et conique se matérialisait un peu mieux sur ce plan, annonçant un enfer de dégâts voulus pour être tranchants et non perforants. L'observateur attentif remarquerait peut-être qu'inconsciemment, Oyun faisait appel à une technique tout autant (si ce n'est plus) insidieuse que celle qu'elle venait de subir - mais après tout, quoi de mieux qu'un combat à mort pour s'autoriser cette petite faille dans son éternelle patience ? Ce n'est pas comme s'ils avaient besoin de garder celui-là en vie pour l'interroger, non ? Qu'il crève, et qu'il souffre en crevant.

    En même temps que le projectile file sur sa cible, la guerrière roule sur le côté, de manière à rejoindre l'allée centrale. Ce n'est pas parce qu'elle souhaite l'enfer à un ennemi qu'elle se permettra d'oublier les autres. Elle ne pouvait pas l'observer directement à cause du sort qu'elle était en train d'amortir, puis de celui qu'elle venait de lancer, mais Usha et Lardon avaient fait des progrès de leur côté pour perturber l'autre mage perché sur son piédestal : d'abord en neutralisant son entourage à flammèches, mais surtout en l'attaquant directement. Voilà qui devrait suffire à fragiliser le dôme au centre duquel souffrait un autre professeur - et ouvrir la voie pour qu'elle puisse attaquer ce qui ne pouvait qu'être des ennemis, postés autour de lui en triangle.

    L'orc prépara sa prochaine offensive, prête à la déployer dès que le dôme tomberait sous ses yeux. Au-dessus de la surface magique, elle visualisait les points d'impacts des trois lances d'air qu'elle était en train de nourrir de mana. Prudente, Oyun préparait ses projectiles de façon à ce qu'ils n'entravent pas les trajectoires potentielles d'Ellana, qu'elle n'avait pas encore vue réapparaître : chaque lance suivrait une trajectoire en cloche, de façon à cibler les positions ennemies depuis le ciel. Cela lui permettait d'anticiper plusieurs cas de figure qui lui compliqueraient la vie : si le dôme ne tombait pas, s'ils esquivaient ou paraient, s'il y avait le moindre imprévu, la trajectoire de chaque lance était suffisamment définie à l'avance pour qu'elle ne ricoche pas en direction de la cage arcanique dans laquelle agonisait Svarnakovak. Une précaution nécessaire pour éviter de précipiter les choses dans la mauvaise direction concernant le professeur.

    Il ne restait plus qu'à espérer qu'il tienne encore assez longtemps pour être sauvé.

    CENDRES


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 527
    crédits : 2749

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Dim 3 Déc - 20:54
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 21


    Le combat continuait. Ne laissant aucune chance à leurs différents adversaires, le groupe se déploya pour nettoyer rapidement ce qu'il restait de forces hostiles dans le jardin.

    S'élançant la première, Usha déchaina un flot d'éclairs sur le mage qui gérait la protection du dôme ainsi que de ses alliés. Si ces derniers tentèrent de réagir, leurs différents carreaux manquèrent tous leur cible, la valkyrie agissant trop rapidement pour pouvoir être touchée. Ainsi, lorsque Lardon se jeta à son tour sur les deux groupes d'ennemis, c'est sans véritable résistance qu'il put à son tour les envoyer dans le royaume des gardiens. Se réapprovisionnant sur leurs corps, l'hybride put alors assister aux réactions de ses deux autres camarades.

    Balayant la nuée d'insectes lumineux qui tentaient de brûler sa chair, la peau verte se déchaina à son tour contre son adversaire, mutilant sa carcasse d'un vent aussi acéré que mortel. Quand il touche la sol, le mage n'était plus que des lambeaux de chair sanguinolents à peine retenus les uns entre les autres. Puis, sans attendre, l'orc lança ses sorts suivants quand le dôme tomba. A l'instar d'Ellana qui projeta à son tour ses attaques préparées. Dans une violente explosion magique, les attaques se succédèrent donc sur les membres du voile rouge qui tentèrent de répondre par différentes barrières mal préparées. Seulement, il était compliqué de se prémunir d'attaques frontales ET d'attaques surgissant de sa propre ombre. Ainsi, les mages servant la cause des preneurs d'otages s'effondrèrent rapidement contre le sol, sans demander leur reste. Pour l'étrange silhouette elfique, les choses furent différentes.

    Si l'enchainement marqua effectivement sa chair et la blessa relativement profondément, cette dernière tint bon et, dans une violente explosion magique, envoya valser Oyun et Ellana plus loin. Si la peau verte put user de son agilité naturelle pour se rattraper, la blonde fut quant à elle projetée jusqu'à la fontaine centrale où elle s'écrasa sur la pierre. Toussotant, c'est avec de vives douleurs au dos qu'elle se redressa, tandis que l'inconnue s'avançait doucement, visiblement furieuse. Au coin de ses lèvres, un filet sanguin coulait doucement.

    - Vous osez vous en prendre A MOI? Silfornia du voile rouge? Je ne suis ni l'un de ces imbéciles, ni une cible facile pour... Hey mais... Je vous reconnais. Vous étiez au banquet... J'avais dit qu'il valait mieux tous vous tuer plutôt que vous faire prisonnier. Mais il ne voulait pas... Elle laissa un nouveau hurlement s'échapper de sa gorge, faisant vibrer l'air autour d'elle tandis qu'une multiples de morceaux rocheux se détachaient du sol pour venir graviter tout autour d'elle. Laissez moi régler cela. Soyez gentils, d'accord? Laissez vous mourir et nous gagnerons tous du temps...

    Le combat n'en était toujours pas terminé. Pourtant, le groupe pouvait le voir. Malgré les chaînes magiques l'entourant, le vieux professeur de stratégie pouvait au moins être atteint. C'était à présent au groupe de s'organiser afin de neutraliser la menace face à eux, et de sauver le vieil homme. Le temps, comme d'habitude, jouait contre eux mais ils disposaient au moins d'un peu de répit. Mais pour combien de temps?

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Dans les chaînes magiques

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - Silfornia- Blessée

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Fortifié - Hors PA à partir de ce tour
    Etat de Santé Usha: Légèrement blessée
    Etat de Santé Ellana: Blessée
    Etat de Santé Oyun: Blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 LAUfKeL
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 2 actions. Votre groupe est pour le moment "non détecté", seuls les ennemis dans le premier quart de la carte pourront vous voir s'ils restent là prochain tour.

    ------- Objectifs -------

    - Progresser dans les jardins: 1/1
    - Percer le mystère du petit dôme et ses enchantements: 1/1
    - Sauver le professeur: 0/1
    - Vaincre Silfornia: 0.5/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 8 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum