DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 8:36Azalea Galewind
    Passation de pouvoir [PV - Arès]Aujourd'hui à 1:48Koraki Exousia
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 1:01L'Amiral Bigorneau
    Validations RP - PancraceAujourd'hui à 0:27PNJ
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Hier à 23:51Kilaea Sliabh
    Trois pour un [Sixte]Hier à 22:13Pancrace Dosian
    +2
    Ellana Blackwood
    Deydreus Fictilem
    6 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 149
    crédits : 3058

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Mar 5 Déc - 17:05
    Lardon était soufflé, mais pas aussi littéralement que l'avait été l'orc et l'elfe lorsque la femme à l'intérieur du dôme avait déchaîné une véritable explosion magique pour les expulser jusqu'à la statue centrale. Même lui qui était assez éloigné avait du faire un effort pour résister à la pression afin ne pas perdre l'équilibre.
    Alors qu'il allait tirer, l'inconnue déclama, non sans grandiloquence, son identité et son statut, ce qui lui fit retarder son geste. Elle était donc l'une de ces fameux "chefs" de l'organisation du Voile Rouge, pendant une seconde, il envisageait non pas une mise à mort mais une capture. Contrairement au mage de la salle de réception, cette Silfornia devait avoir toutes les réponses à cette affaire.
    Pourtant l'instant d'après, alors que le cri perçant de la femme lui vrillait affreusement les tympans, il émettait des doutes sur la capacité du groupe à pouvoir la faire prisonnière lorsqu'elle arrachait du sol des blocs de pierre pour les faire léviter tel des boucliers à l'image des sphères lumineuses des bandits qu'il avait abattu quelques secondes plus tôt.
    A moins de l'assommer... non, ils ne pourraient peut-être pas la gérer à son réveil sans des runes d'anti-magies comme celles qui avaient scellés les pouvoirs du premier mage le temps de l'interrogatoire, et il n'était pas raisonnable de tenter d'emmener une telle magicienne à la salle de réception non plus. Lardon renversait son arbalète dans son dos pour avoir les mains libres, l'état du professeur prisonnier l'inquiétait bien sûr puisqu'il était retenu prisonnier depuis plus longtemps que celui de la bibliothèque mais dans l'immédiat l'espèce de banshee aux cheveux d'encre était une menace bien plus prioritaire.

    La façon dont elle avait crié juste avant de former ses boucliers, Lardon se questionnait, était-ce vraiment une humaine ? Il en avait déjà entendu gueuler pas mal mais aucune de cette façon, qui lui donnerait cette impression que son corps pourrait se briser si elle hurlait de toutes ses forces. Etait-elle alors un monstre qui cachait sa nature par une illusion ? Ou alors une de ces espèces capables de se transformer comme les sirènes ?
    Ce cri était-il d'ailleurs une manifestation de sa magie, comme lui agite parfois ses bras pour déplacer la terre ou les objets, ou bien un pouvoir en lui même ?
    Le drakochon devait interrompre la marche de cette femme vers ses deux comparses, leur faire gagner quelques secondes de répit pour qu'elles puissent se repositionner et riposter. Il envoya son poing comme s'il décochait un crochet du gauche dans le vide et instantanément un morceau de roc jaillit de sous les fleurs du bosquet coloré à sa gauche pour filer percuter Silfornia. Sans surprise, celle-ci dressait sans mal l'un de ses propres morceau de pierre pour se protéger.

    - Hé, Sifoni ! Ecorchait-il son prénom exprès alors qu'il extirpait du sol grâce à sa magie terrestre d'autres rochers. Tu couine beaucoup pour un trouffion inconnu. Viens plutôt par ici qu'on s'battent entre hommes !

    Voilà, après avoir insulté son nom, son statut et son genre en une seule tirade, Lardon était presque certain qu'elle oublierait pour quelques secondes au moins ses deux amies, mais comme il était du genre à être un cochon prudent, un second rocher prenait la furie pour cible dès la fin de ses mots, d'une trajectoire en cloche pour tenter de l'aplatir pour le dessus.

    Désormais le mage porcin s'engageait dans un duel de force brute qu'il espérait court et interrompu par l'intervention de ses coéquipières. Les rochers qu'il manipulait grâce à sa magie terrestre paraissait moins gros que ceux de Silfornia mais ils étaient surtout moins nombreux. Il était bien possible qu'elle soit plus experte ou plus puissante que le cochon, c'est également pour ça qu'il prenait garde de ne pas trop s'approcher, à la fois pour éviter d'être à portée de l'espèce de déferlante de magie qu'elle avait déclenché plus tôt mais également pour se garder de se retrouver coincé entre deux rochers, aplatit comme une crêpe de jambon. Si une cabriole pouvait suffire à esquiver une pojection de pierre en ligne droite, il devait sacrifier ses propres blocs pour intercepter ceux de Silfornia lorsqu'elle en agitait plus d'un contre lui.
    L'allée centrale et les abords des carrés floraux étaient rapidement saccagés, autant par les jets de rochers que le réapprovisionnement de "munitions". La végétation ruinée et le sol fracassé, Lardon se permettait de fanfaronner d'un rire ou quelques mots lorsqu'il parvenait à endiguer ou échapper à l'un des assauts de la commandante du voile rouge, histoire de l'agacer et de garder son attention sur lui. Les filles n'étaient pas encore en place ?

    L'hybride avait déjà son petit plan, ils étaient peu dans le groupe à pouvoir défaire efficacement les runes de la prison arcanique. Il n'essayait d'ailleurs pas tant de remporter son duel avec Silfornia, qui était bien plus retorse qu'il ne l'imaginait, que simplement d'y survivre le temps ses comparses passe à l'action.
    Dès que l'une des attaques des filles prendra la sorcière pour cible, Lardon lui enverra ce qu'il lui reste de rochers d'un seul coup et profitera de la confusion et des interventions alliées pour abandonner le combat et se rendre jusqu'au professeur.
    Il savait que cette tactique était risqué puisqu'il allait complètement exposer son dos à l'adversaire mais il n'imaginait pas que les trois furies laisseraient une seule seconde de répit à la chef des brigands pour l'attaquer à revers, il allait donc pouvoir se concentrer pour délivrer le prisonnier qui il le craignait, ne tiendrait peut-être pas plus longtemps.
    Des runes étaient de gravés sur le sol, comme à la bibliothèque et les dalles de pierre seraient plus difficile à endommager avec une arme que le plancher du bâtiment, sauf pour une arme en bronze céleste comme la hallebarde d'Oyun... ou son propre bras.
    Manipulant celui-ci avec sa télékinésie, le cochon allait s'employer à gratter, user, éroder plusieurs des signes tracés pour supprimer la cage magique. C'était son intention première.
    Puis, comme pour la bibliothèque, la suite allait dépendre du résultat de son action. Si la magie s'estompait simplement, il n'aurait qu'à saisir par le col le blessé pour le traîner hors du cercle des runes et le soigner. Sinon, comme pour la bibliothèque, il usera plutôt d'une magie défensive pour se protéger et sortir le professeur de là, et son rétablissement sera différé d'un peu.
    C'était son plan, qui pourrait bien se dérouler si rien d'imprévu ne venait l'interrompre ou le surprendre.
    Comme par exemple la mégère qui parviendrait à trouver une ouverture pour lui faire payer ses insultes pendant qu'il lui tourne le dos.
    Mais cela n'arriverait certainement pas.
    N'est-ce pas ?


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 146
    crédits : 2106

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Mar 5 Déc - 20:51
    Le dernier javelot était lancé, adversaire avait évité celui-ci mais n'allait pas avoir assez de temps pour revenir sur une position offensive, prête à confronter l'elfe enragée qui avait déjà son épée dégainée. Le bras armé, s'ouvrant pour trancher la gorge de l'elfe ennemie... Ellana se fit envoyer valser à l'autre bout de la zone par une puissante onde magique avant même d'atteindre sa cible. Projetée sur la statue du dragon qu'elle pensait en buis, c'est en ressentant le poids de son corps s'écraser sur la base en pierre qu'elle se rendit compte qu'elle s'était mépris sur le matériau de la sculpture. Sonnée, elle souffla sur une feuille qui se retrouvait posé sur sa lèvre avant de sevv redresser douloureusement, ses muscles dorsaux et sa colonne vertébrale lui faisant souffrir.

    "Quelle idée de faire un dragon en pierre recouvert de feuillage." Elle passa la main dans son dos, tâtant pour voir si elle était encore entière dans un soupir de douleur. "Ça aurait fait moins mal, bon sang."

    La dénommée Silfornia laissa parler sa rage, autant par ses propos de princesse que par son hurlement qu'Ellana qualifia d'hystérique. Enfin, hystérique peut être, mais très sûrement offensif vu qu'à deux reprises il avait provoqué une réaction magique. Eh bien, il y avait potentiellement une corrélation à ne pas négliger. Alors que la folle s'avançait en ricanant, un héro fit son apparition ! Ah non, ce n'était que Lars, l'hybride cochon aux aspects peu héroïques, se comportait comme tel et avec raison ! Celui-ci interceptait l'attention de l'ennemie pour que celles qui étaient tombées, prennent le temps de se relever. Même si elles avaient une fenêtre de tir, il ne fallait pas négliger la nécessité et l'importance de celle-ci en faisant n'importe quoi, voir pire, en ne faisant rien du tout. Ellana sauta du socle, les pieds dans l'eau, elle subi à nouveau son dos qui redécouvrait ce que cela faisait d'être droit, après un instant de chancellement elle accouru à Oyun pour lui porter son aide.

    Apposant sa main sur l'épaule du grand bout de femme, l'elfe insuffla sa magie pour soigner son alliée qui avait subi bon nombre de dégâts durant ses derniers affronts. Entaillée et brûlée de part en part, même si son état n'était pas critique, si elle devait de nouveau se battre, il valait mieux qu'elle soit en de bonne conditions physiques, surtout qu'elle était l'une des plus puissantes du groupe. Une lueur magique mauve s'illumina au creux de sa main avant de traverser le corps de la blessée qui se vit soignée de plusieurs maux même si elle ne se retrouverait pas comme neuve.

    "J'espère que ça va te permettre de lui casser la gueule comme il faut à celle-là."

    En s'adressant à Oyun, Ellana regardait d'un œil mauvais l'elfe aux cheveux de jais, la désignant d'un signe de menton alors qu'elle parlait d'elle. Celle-ci venait de se faire insulter par Lars et au vu de la tête qu'elle tirait, elle allait soit monter dans les aiguës, soit lui faire payer, mais dans tous les cas, la blondinette au dos cassé ne lui laisserait pas le temps de répliquer. Les soins terminés, Ellana ne laissa pas le temps à une réplique qu'elle s'avança rapidement pour interrompre le jet du venin de la pimbêche en invoquant un fouet ombreux. La longue lanière claqua au sol avant d'être élancée pour atteindre la gorge de la femme, voulant muter à la fois, sa voix irritante et les potentiels cris stridents qui lui permettraient de contre-attaquer. Ne perdant pas la même, si le fouet avait trouvé sa cible comme voulu, l'invocatrice en profiterait pour tirer d'un coup sec dessus afin de ramener sa proie à l'avant, la rapprochant et lui faisant manger le sol. Permettant à Lars de tenter une avancée vers le cercle magique.

    Pour la suite, Ellana couvrirait les arrières de ses alliés en utilisant ses ombres tangibles pour faire barrages à différents projectiles voir même en les brisant de par des tentacules ténébreux.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1473

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Mer 6 Déc - 17:27
    Propulsée en arrière, Oyun arrive à retrouver son équilibre et à s'éviter une chute qui n'aurait pu qu'aggraver son état. Derrière elle, le bruit du corps de l'elfe qui s'écrase contre la statue centrale du jardin lui indique qu'elle n'a pas eu cette chance, ce qui n'est pas rassurant - au moins, viennent rapidement les sons d'une combattante qui vit toujours, et qui vient la rejoindre. L'orc baisse les yeux dans sa direction et lui adresse un hochement de tête, rassurée de constater que sa camarade est toujours entière, bien que comme elle, elle ne soit pas au meilleur de sa forme.

    Elle hausse un sourcil alors qu'Ellana pose sa main sur son épaule, et qu'une partie de son mana s'immisce dans son corps pour aller réparer les plaies ouvertes qui constellent son haut d'uniforme déchiqueté par les assauts qu'elle a encaissé. Bien sûr, la gratitude prend le pas sur la surprise, mais elle ne s'attendait pas à recevoir un soin de sa part, surtout alors qu'elle venait d'essuyer les gros des dégâts suite à l'attaque vocale de l'ennemie qui était en train de se faire alpaguer par Lars. Silfornia, apparemment. Est-ce qu'un nom suffirait à enquêter sur l'attaque, une fois l'université libérée ? Elle ne pouvait que l'espérer.

    - Merci, Ellana. Je ferai honneur à vos soins.

    Elles échangent un regard entendu, avant de se séparer à nouveau pour mieux se concentrer sur les attaques qu'elles infligeraient à cette mage aux pouvoirs étranges. Oyun analysa brièvement l'attaque qui venait de les envoyer en l'air : ce n'était pas un sort qu'elle avait déjà pu rencontrer, mais il lui rappelait les techniques que les sirènes utilisaient pour pacifier leurs adversaires. Après que l'elfe ait déséquilibré Silfornia, l'orc profite d'avoir l'initiative pour passer à l'action. Elle frappe le sol avec son arme, et utilise ce mouvement pour déchaîner sa magie. L'air fendu par sa lame siffle et se transforme, soumis à la volonté de la guerrière. Deux courants d'air émergeant de sa frappe se rejoignent et s'entortillent, dans une danse chorégraphiée avec minutie par leur créatrice, et lorsqu'ils atteignent Silfornia, ils fondent sur son visage et descendent jusqu'à ses pieds pour se planter dans le sol. La puissance insufflée dans l'attaque, ainsi que la nature de celle-ci, avait plusieurs buts : couper le souffle de l'ennemie autant que faire se peut, sinon l'écraser sous la pression, et dans le pire des cas, au moins la forcer à utiliser toutes ses ressources pour se défendre pendant un bref instant.

    Pour autant, elle n'en avait pas fini avec elle. Laissant sa hallebarde plantée dans le sol, Oyun attrape un javelot, puis un deuxième. Si malgré le déferlement de sorts qu'elle était en train d'encaisser, son adversaire survivait tant bien que mal, elle ferait tout pour que ça ne dure pas. L'orc fait quelques pas en arrière pour prendre de l'élan, et lance ses deux javelots à la suite, tous les deux renforcés par sa maîtrise des arcanes aériennes, en direction du torse de l'elfe brune.

    Cela fait, elle se saisit à nouveau de son arme en bronze céleste, et se prépare à esquiver une riposte, mais également à la possibilité de foncer en avant pour rejoindre Lars qui s'affairait à essayer de libérer le professeur de stratégie militaire de son enfer magique.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 421

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Mer 6 Déc - 20:46
    Quel ego pouvais avoir cette femme pour croire que dire son nom allait changer quoi que ce soit à cette situation ou au fait de se dresser contre elle ? Elle n’était qu’une inconnue de plus à combattre parce qu’il s’en prend à une institution du Reike. Dire son nom ne les fera pas trembler de peur ou aller reculer d’un seul coup. Même si elle avait été une graine de titan à l’état pur cela ne changerait pas la situation actuelle. Qu’elle soit Silfornia ou Clémentine voir Mirelda, rien n’a foutre. Puis, même, quel intérêt de donner son nom dans ce genre de moment, est-ce que même c’est son vrai prénom ?

    Elle ne se pissais pas dessus alors que deux d’entre eux portaient fièrement la tenue des serres pourpre, et cela malgré l’accessoire inutile du voile rouge qui restait sur le nez d’Usha depuis l’entrée dans les jardins, alors pourquoi est-ce qu’ils devraient en avoir quelque chose à faire qu’elle soit du voile rouge ? Avant cette attaque ce nom était parfaitement inconnu, le dire d’un coup ne lui donne pas de l’importance. La valkyrie ne minimise absolument pas la force de ce groupe pour avoir organisé et réussi l’attaque de l’établissement de manière aussi efficace, mais ça reste qu’il n’était rien avant aujourd’hui.

    Après, il faut admettre que la force magique que l’elfe adverse utilise est assez impressionnante. Il y a peut-être aussi le fait qu’elle est moins fatiguée qu’eux au niveau de sa source de mana, mais cela ne retire absolument pas que le regard d’Usha a été assez mauvais en voyant le choc reçu par Puce et Petite sur le moment. Le dragon de pierre était une belle décoration, pas un bon lieu d’atterrissage. Heureusement, les deux bougent encore.

    Ellana semble prendre les choses en main pendant que le Poussin attaque. Elle en profite elle-même pour se concentrer sur l’eau de la fontaine derrière elle pour en prendre autant que possible avec sa télékinésie. Vraiment, avoir l’eau en élément secondaire avec sa foudre devient de plus en plus une évidence, même si, encore une fois, ce n’est pas le moment de penser à cela. Elle garde l’eau jusqu’au moment qu’elle juge idéal, après les attaques des deux autres femmes du groupe cela lui semble bien.

    Sans un mot, elle balance la sphère d’eau sur cette si grande Silfornia avant d'enchaîner avec une pluie de petites flèches de foudre qu’elle garde active le plus longtemps possible. La puissance n’est pas la plus importante de ce qu’elle a pu faire avec sa foudre, mais elle a plus espoir que l’électricité sera conduite correctement grâce à l’eau mise en place avant. Elle sent bien que maintenir cette foudre l’empêche d’utiliser toute autre magie pendant ce même temps, même si cela est faible. En tout cas, elle a espoir que cela aide à remettre les idées en place de leur ennemie sur le fait qu’elle n’est pas en terrain conquis, très loin de là.

    Son autre espoir c’est que Lardon est réussi à sortir le professeur de sa cage arcanique malgré le fait d’avoir agi seul. De toute façon là tout de suite ce n’est pas comme s’il y avait autre chose qu’à faire que de garder espoir. Garder la tête haute est le plus important là tout de suite.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 566
    crédits : 457

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Mer 6 Déc - 21:08
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 22


    - C-Comment...

    Un déchainement de violence et de rage déchainée, voila ce qui venait de se produire. Malgré ses tentatives de défense, la membre du Voile Rouge ne put résister à toutes les attaques subies. Tout d'abord, la provocation de Lardon eut l'effet escompté. Détournant l'attention de l'elfe, l'hybride offrit ainsi des attaques d'opportunité à ses camarades qui prirent ainsi de court la sorcière. Se prenant ainsi les premières vagues magiques, Silfornia tenta de répliquer en hurlant de nouveau, mais eut l'horreur de constater que l'air ne s'échappa de sa gorge. Autour d'elle, les rochers se mirent alors à vibrer et s'élancer contre les différents membres du groupe, avant qu'ils ne se fassent briser par les liens ombreux d'Ellana. Puis, le reste des attaques parvinrent jusqu'à la lieutenant du groupe de preneurs d'otages. Et, finalement, les javelots d'Oyun vinrent s'enfoncer dans son torse, au même moment que le fouet ombreux venant fracasser son facies contre le sol. Ainsi, contre les dalles brisées des jardins, la brune au regard sadique lâchait ses derniers soupirs. Et dans ses rêves de liberté et de reconnaissance, elle trouva enfin cette dernière dans la mort.

    - P-Pour... le... Voile... Rouge...

    Du côté de Lardon, ses tentatives pour briser le cercle magique furent efficaces. Ne parvenant pas à briser complètement la barrière magique avec sa technique, cela permit néanmoins à l'hybride de s'entourer d'une barrière rocheuse pour ensuite venir extirper le professeur retenu. Quand ce dernier quitta sa prison magique, il sembla aller mieux. Contrairement à Taenor, le professeur de stratégie n'avait visiblement pas été aussi malmené et put ainsi rapidement retrouver ses esprits, assistant avec le drakochon à la mise à mort de la brune. Dans un soupire fatigué, ce dernier fixa l'elfe d'un air triste, comme s'il éprouvait de la peine pour la femme. Se relevant difficilement, il fit ensuite un signe de tête approbateur à l'hybride avant de boiter doucement vers le corps de la preneuse d'otage avant de prendre la parole, faisant résonner sa voix râpeuse et son accent du nord.

    - Pauvre enfant. Elle avait tellement de potentiel. Il toussota, fixant le reste du groupe. Je vous remercie. Ne restons pas là, il n'y a rien d'intéressant ici. Et le temps presse.

    N'attendant pas vraiment de réponse, il invita les autres à le suivre. Marchant dans le jardin tout en observant les corps étalés un peu partout, le vieux Viktor tirait une mine sombre.

    - Je n'ai pas tout compris, mais Silfornia m'a un peu parlé... Avant... Tout ça. Il marqua une pause. Il y a quelque chose qui cloche car les membres du Voile Rouge sont à la base des rescapés de la bataille de Kaizoku. Un équipage pirate, vaincu par la République et traqué comme des chiens. Ils voulaient faire un coup d'éclat, sans trop de victimes, pour rejoindre l'Empire. Tout du moins, c'est ce qu'on leur avait promis... Mais ce qui est à l'origine de cette promesse s'est joué d'eux. Et à présent, ils agissent pour autre chose. Dîtes moi, avez-vous sauvé d'autres de mes confrères?

    Il écouta la réponse des intéressés, tandis qu'ils arrivaient dans la cours centrale. Là, Svarnakovak alla s'asseoir sur l'un des bancs de pierre, observant de nouveau les multiples cadavres.

    - Leur prison d'arcanes siphonne le mana. Puis la vitalité. Je ne sais pas vraiment où cela va mais à chaque minutes qui s'écoulent, notre force vitale est utilisée à de sombres fins. Je ne sais pas où est leur chef, ni ce qu'il prépare. Mais si on part du principe que c'est celui qui s'est joué d'eux, alors il y a plus en jeu que la simple survie des étudiants ici présents.

    Il se releva alors, se déplaçant jusqu'à l'un des murs. Appuyant sur une dalle, un bruit de mécanisme s'activa pour révéler une sorte de petite cache. Dans cette dernière, plusieurs fioles bleutées se mêlaient à une multitude d'autres petites concoctions. Attrapant les fioles azurées, le professeur tendit ces dernières au groupe d'aventuriers.

    - Des potions de mana. Ca vous aidera un peu. Je vais aller à la salle de bal et voir où l'exploration des dortoirs en est. Je vous contacterai par télépathie si j'apprends quoique ce soit. Mais d'abord. Santé.

    Avalant le contenu de la fiole, le Viktor étira une expression de dégout sur son visage. Puis, saluant le groupe, il retourna à son tour vers la salle de bal. A présent, plusieurs choses devaient se décider. Que faire de la suite, comment se préparer? Le groupe avait un court moment de pause, à eux de bien l'utiliser.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Fortifié

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - Silfornia- Morte

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Fortifié - Hors PA
    Etat de Santé Usha: Légèrement blessée
    Etat de Santé Ellana: Blessée
    Etat de Santé Oyun: Légèrement blessée

    /// Grâce aux potions fournies par Viktor Svarnakovak, le groupe regagne 4 utilisations de pouvoirs de palier 2 \\\

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 4RBEHFN
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 2 actions. Votre groupe est pour le moment "non détecté", seuls les ennemis dans le premier quart de la carte pourront vous voir s'ils restent là prochain tour.

    ------- Objectifs -------

    - Sauver le professeur: 1/1
    - Vaincre Silfornia: 1/1
    - Déterminer la prochaine destination: 0/1
    - Trouver et vaincre les autres chefs du Voile Rouge: 0/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 149
    crédits : 3058

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Ven 8 Déc - 14:30
    Etrange, très étrange.
    Le cochon était circonspect de l'état plus vaillant de Svarnakovak comparé à celui de Taenor. Etait-ce parce qu'il disposait de plus de mana que son confrère ? Que comme il l'avait dit cette fameuse Silfornia avait conversé avec lui avant de le mettre dans la cage et réduit son temps d'exposition à cette magie ? Ou bien pour une raison plus obscure ? Cependant il était pourtant bien au centre de la magie active. Peut-être était-il simplement trop méfiant ?
    C'était délicat et montrer ouvertement ses soupçons l'était encore plus. Il poussa un bref soupir, parfois il aimerait bien être chauve avec une grosse hache, ce genre de personne ne s'embarrasse que peu du qu'en dira-t-on et aurait certainement dirigé sa lame sur la gorge du professeur pour le questionner et écarter le moindre doute.
    Après être sortit de leur cachette après la bataille, le duo rejoignait les vainqueurs éclopés, le prof se montrant alors bavard et révélant plusieurs informations qui venaient compléter celles de Taenor.

    - Celui à l'origine de tout ça doit être un sacré baratineur pour avoir réussi à convaincre autant d'idiots d'entreprendre une bêtise pareille et qu'ils seraient récompensé à la fin. A moins que ce coup d'éclat ne leur apporte une chose telle que les hautes figures de l'Empire passent sur leurs exactions pour l'obtenir... L'hybride jetait un oeil par dessus son épaule, vers le corps de Silfornia qui jonchait misérablement sur le sol, il avait encore à l'esprit son attitude et les jolis traits de son visage. Ils devaient être bien désespérés pour en arriver là.

    Le porcin ne savait que trop bien à quel point le désespoir et l'espoir étaient des sentiments traitres. Ils sont autant des motivateurs que des ennemis de l'intellect, poussant les êtres dans des retranchements insoupçonnés, les dotant de ressources qu'eux même ne se pensaient pas capable de détenir, pour finalement leur donner la force de s'élancer ou les faire s'effondrer contre toute raison logique. Et bien souvent, le résultat était un incroyable gâchis.

    Lardon récupérait une des fioles tendues et en avalait le contenu, sa réaction fut plus violente que celle du professeur, étouffant un demi rot dans sa main entre deux hoquets. Pour l'hybride qui était un gourmet au palais délicat, c'était pas si loin que d'avaler la régurgitation d'un cerbère malade, et personne ne souhaite savoir comment il était au courant qu'un tel goût existe. Personne.
    Parvenant à se maîtriser pour ne pas rendre la mixture bienfaitrice, le porcin sentait les picotements dans ses mains s'estomper quelque peu.
    S'assurant de son équipement, et tandis que le professeur s'éloignait, il jaugeait les survivantes du regard qui avait toutes l'air mal en point, l'elfe plus que les autres.

    - Laisse moi m'occuper de tes blessures Ellana, il vaudrait mieux que tu puisse économiser tes forces pour le combat.

    Et comme tout bon médecin qui se respecte, le cochon ne laissait pas voix à la question à sa patiente blonde, quand bien même pouvait elle toujours essayer de faire une galipette pour s'enfuir, il rattraperait la boiteuse récalcitrante bien assez vite si c'était le cas.
    Un peu à l'image d'Usha qui avait eu presque les tripes à l'air dans la bibliothèque, Lardon passait dans le dos de l'elfe pour poser sa main au milieu de celui-ci. Au vu de son vol plané, de sa réception catastrophique et de la raideur de ses mouvements lorsqu'elle se déplaçait, le soigneur n'avait aucun mal à deviner les zones les plus endommagées du corps de l'elfe. Il n'avait pas besoin de toucher directement la peau de cette dernière, sa magie se diffusait tout aussi bien à travers ses vêtements, très vite Ellana sentirait ses courbatures et la douleur de ses ecchymoses s'estomper, les hématomes sur sa peau disparaîtront et ne seront qu'un lointain engourdissement.

    - Je suggère de nous rapprocher de l'entrée. Il semble urgent maintenant de vérifier si nous pouvons sécuriser une voie d'évacuation et de renfort. Le cochon affichait une légère mou. A Luxuriance on fait les choses différemment. S'il survient un incident, tout se verrouille pour que rien ne sorte et nous réglons l'affaire en interne pour limiter tous risques, comme la crise du na... Lardon s'interrompait. La fatigue et le stress commençait à le rendre bavard, ce n'était pas une bonne chose. Enfin bref, nous ne sommes pas à Luxuriance, j'aurais du m'en rendre compte plus tôt, désolé.

    Le porcin balayait du regard le jardin.

    - Je vais fouiller le corps de Silfornia, peut-être a-t-elle quelque chose d'utile. Elle avait l'air d'être une de ces chefs mentionné par Taernor, même si vous ne lui avez laissé aucunes chances. Lardon avait caressé un maigre espoir en laissant la commandante aux mains de ses coéquipières qu'elle finirait prisonnière mais ces trois là n'avait pas prit de pincettes, pour autant, il ne pouvait pas le leur reprocher. Pendant ce temps après vos soins... Cette fois il regardait en direction d'Oyun et d'Usha qui portaient encore les marques des récents combats. ...Vérifiez le reste du contenu de la cache. Il nous a gracieusement aidé en nous offrant les potions de mana mais je ne l'ai pas entendu dire que nous n'avions pas le droit d'utiliser toutes les autres fioles. Découvrez à quoi elles servent, cela pourrait nous être utile et je n'ai pas assez de scrupule pour nous priver de la moindre ressource à notre disposition.

    Pragmatique jusqu'à l'os, il n'était pas du genre à cracher sur une telle opportunité, au moins de s'en assurer. Il échangeait un peu avec le trio avant de se rendre jusqu'au corps tiède de la femme décédé, commençant son inspection.
    Lardon n'était pas du genre non plus à être gêné de faire les poches d'un cadavre et plus que ses poches, dans le temps impartit dont ils disposaient, l'hybride s'adonna à une fouille minutieuse jusqu'à glisser ses mains à l'intérieur de ses vêtements pour ne pas louper le moindre objet, ornement, bijoux ou message écrit qui pourrait lui apporter d'avantages d'informations.
    A la fin de sa fouille, le cadavre de Silfornia se trouvait sur le dos, il arrangeait légèrement et rapidement ses vêtements après l'avoir tant débraillé. Le résultat de la fureur de ses coéquipières était redoutable à constater. Le drakochon n'était vraiment pas homme à apprécier le gaspillage, et même s'il n'avait affronté Silfornia que quelques instants, constaté son caractère terrible et la savoir responsable de bien des morts dans cette affaire, il se rendait compte du fameux potentiel mentionné et le soupir de Svarnakovak ne lui avait pas échappé.

    "Professeur, c'est Lars, le cochon de l'équipe que vous venez de quitter. Comme vous l'avez dit le temps presse, c'est pourquoi je vous contacte pendant que vous retournez à la salle de bal. Je pense qu'il y a un traître qui a permit cette attaque d'aussi bien se dérouler, quelqu'un qui connait parfaitement l'université et l'organisation de l'événement. Il serait peu probable que le Voile Rouge ait obtenu toutes ses informations sans avoir un indicateur au sein de l'académie, et ils n'auraient certainement pas prit leurs ordres d'un élève ou de quelqu'un qui n'ait pas assez de pouvoir ou d'influence pour les convaincre et leur offrir des garanties. Avec tous ces éléments, veuillez réfléchir à l'implication de vos collègues ou d'un membre du personnel haut placé et nous prévenir si un ou plusieurs noms vous vient à l'esprit. Je ne souhaite pas tourner le dos à la mauvaise personne."

    C'était le message télépathique que Lardon avait adressé à Viktor pendant qu'il fouillait la défunte. Il espérait que la réflexion ne lui prendrait pas trop longtemps cependant puisque le groupe n'allait pas avoir le luxe de s'éterniser dans les jardins devenus désormais silencieux.
    Si l'hybride avait trouvé une chose sur Silfornia il en ferait part au groupe en revenant, sinon il ne serait qu'agacé d'être bredouille une fois de plus.

    - Dès que vous serez prêtes, on ira vérifier l'entrée. Avec ce que nous avons appris, la probabilité d'un traître, est désormais plus que pertinente, peut-être la même personne qui a recruté l'équipage pour mener l'attaque, sinon qu'ils peuvent être plusieurs aussi. Ils disposent de trop d'informations, comme la cachette derrière le tableau dans la bibliothèque. Même si Silfornia aurait pu leur fournir si elle a été élève ici un jour, l'organisation est trop minutieuse, une personne au courant du déroulement de l'évènement a du leur fournir d'autres détails. Le seul élément imprévisible était qu'ils ne pouvaient pas gérer les invitations de ceux qui viendraient ou non et s'il y avait eu réellement un traitre dans l'équipe, nous n'aurions même pas réussi à franchir la bibliothèque. Au final nous sommes les seuls à pouvoir être exempt de soupçons. Il marque une pause en reprenant son arbalète. Nous seuls.

    Ils répétaient ces deux derniers mots pour bien faire comprendre que ses déductions et conclusions n'étaient valables que pour les membres de l'équipe. Pas même Taenor ou Svarnakovak était entièrement innocent pour lui, jusqu'à preuve du contraire.
    Cette affaire était loin d'être fini et sa conclusion toujours incertaine, que le cerveau de cette attaque se révèle et s'enfuit avec grandiloquence comme le parfait méchant d'un roman populaire ou qu'il disparaisse discrètement pour ourdir des plans encore plus infâmes par la suite, il y avait encore trop de variable, comme celle de leur propre survie.
    Lardon était prêt à y aller mais était toujours prêt à échanger avec les autres membres de son équipe et de s'accorder avec elles.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 421

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Dim 10 Déc - 11:33
    Il y a beaucoup d'informations à traiter d’un seul coup. Vraiment beaucoup. Là tout de suite la plus grande envie de la valkyrie est de consigner absolument tous les moindres détails qui ont pu avoir eu lieu jusqu’à présent et le faire recouper à tout ce qui est en lien avec tout. Oui tout. Au début à la mention de Kaizoku elle avait pensé à la république uniquement avant de se souvenir que l’incident là-bas avait été tout sauf quelque chose une victoire pour la nation marchande, loin de là et que l’ennemi semblait interne.

    Comme pour là-bas, l’attaque avait pris tout le monde de court, y compris les forces militaires en alerte pour ce genre de chose. On n’allait pas lui faire croire que personne dans les alentours du campus de Kyouji ne savait pas pour l’attaque et que la force militaire au moins locale n’agissait pas pour remettre les choses dans l’ordre. Ils ne sont pas une nation pacifique qui laisse les insectes faire leur révolution au moindre pet de vent qui change. On écrase directement la menace pour ne pas la laisser vivre.

    Certes, pour le coup, elle était d’accord avec Victor, Silfornia avait du potentiel si jamais cette dernière avait réellement rejoint le Reike, mais ce ne fut pas le cas. Elle n’avait même pas cherché un moyen de négocier pour sa vie et les avait sommés de se laisser mourir quand elle avait encore l’occasion d’avoir un sort moins funeste. Dommage qu’elle ne soit pas en vie pour donner plus d’information ou encore pour servir de pantin d'entraînement pour les dévoreurs, les proies vivantes sont toujours plus stimulantes pour laisser parler des soifs de sang.

    – Nous avons sorti d’affaire Taenor, il se trouve avec Berin des Vaux dans la salle de bal.

    Le professeur de stratégie lui ne parla aucunement d’une ombre qui les traquait, ils n’avaient visiblement pas toutes les mêmes informations ou alors avaient une priorité autre pour le donner. Ou il y avait des traîtres dans ceux se faisait passer pour les victimes, c’était une grande possibilité aussi. Il fallait des traîtres dans l’histoire pour arriver une attaque de ce genre de toute manière et même si cela hérisse le poil, c’était un fait. On n’attaque pas un lieu de pouvoir en plein cœur du Reike sans information interne qu’on récupère en étant soit même en plein dedans ou en torturant un acteur majeur des lieux.

    Cela reste un traitre. La mort est mieux que de trahir sa nation. C’est ce en quoi elle a toujours cru tout au long de sa vie. Les faibles incapables de garder leur bouche close ne valent pas mieux que les putains l’ouvrant pour quelques pièces au fond de leurs poches. Il y avait aussi la possibilité assez sordide que les informations aient été extraites directement de cadavres. On devrait vraiment faire brûler entièrement tous les corps et avoir un artefact sur soi permettant la combustion spontanée plutôt que d’avoir son corps utilisé par des nécromanciens adversaire. En tout cas, c'est le point de vue de l’ancienne membre des FMR.

    – Ils ne connaissent au Reike surtout pour avoir cru qu’une attaque dans le genre leur ouvrirait les portes. Même les représentations du pouvoir en place ne les ont pas fait flancher sur le fait de nous attaquer. Elle voulait nous tuer de base, elle. Possiblement, ça ne sera pas le cas de tous et leur proposer, à la place de la mort, une reddition pourrait être possible pour certains. Le tout sera de le faire toujours en position de force et si on a les capacités de les immobilisé et être certain de leur soumission. Toute information supplémentaire de leur part sur cet ennemi qui attaque de l’intérieur sera bonne à prendre. Au pire ils feront de bons jouets pour les troupes en quête de sang.

    Ce qui est frustrant de ne pas avoir fait ce genre de proposition avant est de ne pas avoir déjà sous la main des éléments à interroger pour plus tard. Le feu de l’action donne vraiment des situations pas forcément évidentes à lire. Puis, vraiment, ils c’étaient toujours défendu sans jamais supplier pour leur vie, donc il y avait de fortes chances pour que même cette proposition ne fonctionne pas. Peut-être, ne le faire qu’à ceux semblant avoir de l’autorité dans cette histoire. Cela sera du cas pas cas dans tous les cas.

    Elle s’approche des diverses potions présentes dans la cache et active sa vue augmenter pour étudier au mieux ce qu’elle pouvait observer des éléments visibles, ouvrant les fioles pour les sentir et identifier ce qui était possible avec ses connaissances. S’il y avait qui se trouvait être identifié clairement elle les indiquerait clairement au reste du groupe pour qu’ils puissent les prendre en toute connaissance de cause, s’il y avait des potions de soin elle les donnerait en priorité à Oyun qui n'avait pas de soin direct et se prendrais celle de poison pour ses flèches, même si le partage ne la dérangeait absolument pas. Elle était de base assez contre de prendre des potions sans en connaître les effets. Après, elle n'avait pas la connaissance parfaite de toutes les potions existantes sur le continent, donc ça serait à ses camarades de voir ce qu’il prendrait ou non avec les informations donner.

    – Oyun, approche.

    Une fois l’histoire des potions terminée et avoir vérifié que la potion de mana soit bien ce qui ressemble à une potion de mana avant de la prendre, elle fit signe à sa sœur d’arme d’approcher d’elle avant de l’examiner et de la soigner à l’aide de sa magie élémentaire tout en écoutant ce qui pouvait être dit. En soi, le fait d’aller voir l’entrée lui convenait bien et elle venait en prime de fouiller et tenter d’identifier les potions comme demander. Lardon avait raison sur le fait que chaque ressource était importante à ce stade-là. Même avec une potion de mana le groupe avait été pas mal vidé de ce dernier mine de rien.

    – L’entrée semble une bonne idée. Ton laïus sur Luxuriance me donne envie de voir ce que cela donne là-bas, mais ce n’est pas le moment pour cela visiblement.

    Il y a une touche d’humour mise dans cela alors qu’elle termine les soins sur le roc avant de passer au soin sur elle-même. Ellana avait été soigné donc il ne restait qu’elle-même a soigné là tout de suite, l’hybride ce étant remarquablement bien défendu et évitant les blessures tout au long de la reprise des jardins par le groupe. Pas que cela n’enlève quoi que ce soit aux qualités des autres membres du groupe, mais il fallait tout de même souligner ce point-là. Par contre, il y a certains éléments qui la font tiquer sur le dernier laïus du membre du RSAF.

    Il était amusant de dire qu’il n’avait confiance qu’en elles, mais Usha ne pouvait pas retourner cette preuve de confiance avant sincérité. Il y avait un ennemi en interne, qu’importe, de comment exactement et même si elle n’allait pas nier que les combat récent avec Ellana et Lardon avait créer une base de relation, tout comme ce qu’il y avait pu aussi avoir avec Sylvain, ils restaient encore des inconnus à la base. Pour le coup, la confiance d’Usha n’allait entièrement qu’en Oyun.

    Le doute était toujours présent pour chaque personne présente, mais le dire à haute voix ne permettrait absolument pas de continuer dans de bonnes conditions et préféra hocher la tête et ne rien dire sur le sujet. De plus, elle le savait très bien, une partie de l’argumentaire sur le fait d’avoir réussi a passé la barrière de la bibliothèque ou encore la victoire dans les jardins allait dans le sens des dires de l’hybride. Il restait tout de même où cela était un plan de complot à plus grande échelle et ne pas le garder dans un coin de l’esprit lui semblait suicidaire.

    Par contre, le sujet de l’ancienne élève c'est qu' elle pouvait complètement rebondir dessus.

    – J’ai beaucoup de doute sur le fait que cela soit une ancienne élève par contre. Certes, c’est très étrange que le voile rouge ait une idée très précise d’où se trouve la cache dans la bibliothèque ou encore de savoir comment aménager parfaitement les jardins pour créer un lieu de rituel idéal, mais ce n’est pas des informations qu’on obtient facilement, même en étant étudiant ici. J'ai fréquenté assez de temps cet établissement pour le savoir. Ça ne retire absolument pas le fait d’avoir un traître, mais elle en étudiante… Hum… Non. Même si son cursus est lointain, on n’aurait pas laissé un élément comme elle partir à Kaizoku sans l’avoir en chasse, laisser des secrets militaires partir serait trop risqué. Tout comme elle aurait su directement que faire, une attaque de ce genre finirait forcément en bain de sang et n’aurait jamais eu la stupidité de nous demander de mourir sagement.

    Il est complètement possible qu’elle se trompe sur toute la ligne, mais au plus profond d’elle ce n’était absolument pas sa conviction de comment les choses ont tourné. Dans tous les cas, cela pue du cul dans cette histoire. Les soins sur elle-même se terminent et tout son être est d’attaque pour affronter ce qui va arriver par la suite, son esprit aussi.

    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1473

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Dim 10 Déc - 12:01
    Silfornia tombe. Oyun s'autorise à décontracter légèrement ses muscles, et fait bruyamment craquer ses épaules avant de rejoindre Lars et le professeur, et de marcher à leurs côtés avec la droiture attendue des élites militaires. Svarnakovak semble usé - pourtant, il est toujours en mesure de leur transmettre des informations pertinentes. Le problème étant que, dans ce genre de situations, chaque réponse ajoute son lot de questions supplémentaires. Lorsqu'il leur propose des potions de mana, Oyun le remercie poliment avant d'avaler d'une traite le contenu de la fiole. En temps normal, elle aurait été beaucoup plus regardante sur le fait que "comme par hasard", il soit en mesure de leur offrir une telle ressource, mais pour cette situation précise, elle pouvait se permettre d'avoir une confiance aveugle en l'élixir (certes, dégueulasse) qui lui avait été offert. Un professeur spécialisé dans la stratégie ne serait pas stupide au point d'empoisonner ceux qui représentent sa principale chance de survie, après tout. Et puis, il venait de boire lui-même une potion visiblement identique.

    Une petite brise la ramène à une triste réalité. L'orc baisse les yeux, et sans un mot, se retourne pour s'approcher d'un cadavre ennemi anonyme, dont elle arrache la cape, avant de la nouer de façon à ce qu'elle couvre son torse le mieux possible. A force d'estafilades et de lacérations, son bel uniforme des Serres Pourpres avait bien souffert, et elle préférait se draper dans une cape imprégnée de sang plutôt que de continuer à se battre en étant presque torse nu. Alors qu'elle serre ses nœuds, elle écoute l'hybride donner des directives avant d'aller fouiller la dépouille de l'elfe brune. La cache, elle peut s'en occuper. Cependant…

    - Ellana ? Vous êtes la plus mobile d'entre nous. Pouvez-vous aller fouiller les mages qui maintenaient le dôme magique ? Le moindre indice nous sera utile.

    Sans attendre de réponse à sa proposition, elle se retourne vers la réserve de potions. Peu à l'aise à l'idée de "piller" des ressources universitaires, la guerrière prend sur elle pour ne pas le contredire : il a raison, ils doivent exploiter toutes les ressources dont ils disposent. Oyun s'accroupit près de la cache et avec dextérité, en sort chaque fiole qu'elle pose sur le sol, par ordre de couleur du contenu, puis de taille. Cela fait, elle voit Usha s'approcher pour les analyser, probablement avec sa vue améliorée, et lui laisse le relais. Bien sûr, la valkyrie guérisseuse la retient le temps de la soigner, ce qu'elle accepte docilement, avant de s'éloigner.

    En meilleur état, elle va fouiller les cadavres des colosses qu'ils ont affronté en arrivant dans les jardins, plus proches de sa position. Elle trottine dans leur direction, et lorsqu'elle parvient jusqu'à eux, commence par leur retirer leurs voiles avant de défaire méticuleusement leurs atours, fouillant poches et sacoches autour de leurs ceintures. Elle force également sur leurs mâchoires pour leur ouvrir la bouche, quitte à défigurer leurs cadavres ; le mage qu'ils avaient interrogé s'était suicidé à l'aide d'une pilule cachée, probablement entre ses dents. Avec dextérité, malgré la taille de ses doigts, elle parvenait à sonder leurs molaires, sans montrer le moindre dégoût. Avec un peu de chance, elle récupérerait peut-être même une de ces fameuses pilules, qui sait, peut-être qu'elle pourrait s'avérer utile pour la future enquête à mener sur l'attentat… ou pour les combats à venir.

    Après avoir complété ses fouilles, Oyun revint auprès de son groupe pour participer à la conversation, les mains couvertes des fluides répugnants que sécrètent si facilement les cadavres encore frais. Préférant garder ses propres théories pour une accalmie plus durable que la petite pause précaire qu'ils venaient de s'accorder, elle se contenta de regarder chaque interlocuteur tour à tour, en silence. Puis elle brisa son mutisme avec une phrase simple.

    - Reprenons notre formation précédente pour aller jusqu'à l'entrée.

    Une façon sobre et efficace de faire preuve de bonne foi. Peu importe la nature du traître, de l'ombre qui les suivait, les origines de Silfornia… Dans tous les cas, ils devaient avancer.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 146
    crédits : 2106

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Dim 10 Déc - 15:28
    Toutes les attaques s'étaient enchaînées dans une synchronisation parfaite, ne laissant aucune chance à Silfornia qui tomba rapidement face à la puissance du groupe. Esquissant un sourire en coin, l'elfe fut rassurée de pouvoir faire pleinement confiance à ses alliées en ce qui concernait les plans d'attaques instantanés. Le danger éloigné et le professeur secouru, le calme revenait doucement. Svarnakovak s'avança, apportant de nouvelles informations concernant les ennemis. Hors, ce fut le langage non verbal qui interpella Ellana. Son regard peiné et empli d'empathie posé sur le cadavre étendu au sol ne passa pas inaperçu auprès du groupe, surtout aux yeux de la blondinette.

    "C'était une ancienne élève n'est-ce pas ? Elle ne vous a pas juste parlé en tant que preneuse d'otage qui a des problèmes. Qu'est-ce que vous pouvez nous dire de plus sur elle ? Est-ce qu'il y aurait d'autres anciens élèves avec elle ? Des soupçons sur des noms peut être, avec certaines capacités dont on devrait se méfier ? Vu que vous sembliez au courant de son potentiel..."

    La vétérinaire ne faisait aucunement preuve d'empathie, ce qui lui était bien rare, ne faisant que pointer du doigt des parties d'informations dont elle n'était pas tout à fait satisfaite et dont elle jugeait approfondir la question. Utile ou non, sa curiosité et ses soupçons exigeaient des réponses. Néanmoins, elle répondit tout de même, avec Usha, au professeur concernant le sauvetage de ses collègues, le rassurant sur leurs positions puis écouta ses renseignements en méditant des hypothèses concernant la "trahison" de leur chef ainsi que les conséquences de celle-ci. Rien n'était joué, vraiment. Tout se faisait plus complexe et maintenant l'elfe, et sûrement de ses camarades, avaient le pressentiment qu'il y avait un traître parmi le corps enseignant de l'école, étant potentiellement une aide ou un guide à ce coup d'état.

    "Est-ce que vous aurez connaissances des autres mécanismes comme celui-ci au sein de l'école ? Des cachettes, des salles..."

    Posant sa question suite au bouton qu'il venait d'enclencher, suspicieuse, Ellana observa le professeur se servir d'une des fioles de mana qu'il venait de dévoiler de leur cachette, n'en prenant que lorsqu'elle fut sûre qu'il en avait consommé. A son tour, elle ingurgita la concoction écœurante. Se boucher le nez ou boire d'une traite s'avérait inutile. C'était dégueulasse. Mais au moins, efficace. La douleur était toujours présente mais au moins, elle sentait l'énergie lui revenir, prête à de nouveau en découdre.

    Douleur qui, lorsque Lars l'interpella pour la soigner, ne manqua pas de disparaître moindrement que l'hybride usa de sa magie. Si ses soins étaient doux, comme un vent chaud parcourant l'échine après avoir passé une longue journée dans le froid. Et pourtant, son dos craqua tout naturellement, comme si un os s'était rappelé où demeurait sa place lorsque la magie opérait.

    Ellana acquiesça en écoutant son collègue qui, finalisant ses soins, évoquait déjà une nouvelle direction, un nouveau plan. Il leur restait peu de lieux à vérifier et aux arguments de Lars, se diriger vers l'entrée pouvait être un élément pertinent, d'autant plus, qu'à y réfléchir, cela aurait peut être dû être l'endroit à inspecter en premier... Enfin ! Lorsque l'hybride fit notion de Luxuriance en guise d'exemple, la blondinette se tourna vivement vers celui-ci, faisant les gros yeux lorsqu'elle crut qu'il allait dévoiler l'histoire de la fameuse grande crise qui avait fait un grand carnage, forçant la fermeture et même confinement de Luxuriance, enfin, rien qui ne devait être rendu publique, bon sang !

    L'erreur de la pseudo-divulgation est balayée d'un revers de la main avant de passer à autre chose. Il leur restait du temps et les fouilles commençaient. L'heure n'était plus aux interrogatoires, le professeur était pressé et leur élément ennemi le plus pertinent était décédé, emportant avec lui ses secrets. Ils s'étaient peut être précipité concernant son cas, mais avaient-il vraiment le choix ? Peut-être était-ce là, la faille de leur offensive instantanée. Alors que Lars se dirigeait vers le cadavre pour en retirer les dernières informations, Ellana souligna un des points évoqué, quelques peu absente, en pleine réflexion. Acquiesçant les propos d'Usha.

    "Hm... Peut-être qu'à l'avenir nous devrions faire attention à garder un des chefs en vie, oui. Ils sont peut être plus aptes à parler voir même à accepter des négociations, s'ils sont forcés à agir ainsi pour survivre, ils feront tout pour en sortir vivant, quitte à coopérer."

    Par la suite, chacun s'activa à chercher plus d'indices, et l'elfe fit de même, sous les conseils d'Oyun, elle se dirigea vers les corps des mages, activant son senseur magique pour l'aider dans ses recherches. Peut-être qu'il y avait des traces de magies, des fioles, des armes, des talismans, qu'importe, des objets qui donnerait une idée sur leur plan ou qui leur aurait été utile. Elle dévoilerait leur visage, connu ? Non, du tout. Un tatouage ? Peut être. Elle avait l'impression que cela ne servait à rien, chaque sbires faisaient en sortes de ne rien posséder d'alarmant. Et en même temps, on ne pouvait se permettre d'ignorer le moindre détail. Bon sang, il devait bien y avoir une potion non ? Même pas une petite ? La blondinette retournait chaque poches, ceintures, bottes. S'il y avait quelque chose un minimum intéressant, il ne lui échapperait pas ! Ce fut le même manège pour l'un et pour l'autre. Lorsqu'elle repassa devant ses collègues, passant du corps de l'Ouest pour aller jusqu'au corps de l'Est, elle émit une idée qui lui était passé par la tête.

    "Est-ce que l'un de vous peut s'assurer que tous les professeurs à la salle de bal vont bien ? Je veux dire... Par télépathie. Si nous ne pouvons faire confiance à personne, pas même au corps enseignant, ce serait bête d'envoyer un traître rejoindre l'abri. Soit en contactant un à un chaque professeur ou peut être en contactant Sylvain ? Enfin, s'il n'est pas assoupi."

    Elle retint un soupir, peu rassurée, puis reprit sa tâche. Peu importait les réponses qu'on lui donnerait, c'était une idée comme une autre et elle comprendrait que cela demande du temps et du mana, surtout au vu de la distance. Mais l'inquiétude restait présente et ne pouvait être tût. Enfin. Il fallait encore faire des poches !

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sans_t11
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 566
    crédits : 457

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Lun 11 Déc - 13:13
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 23


    Récupérant des forces et du matériel, le groupe se réorganisait peu à peu. Si la potion de mana leur offrit un regain d'énergie, il permit également aux soigneurs de refermer les plaies et de soulager les muscles. Tandis que ces opérations se faisaient, les différents protagonistes tentaient d'émettre leurs théories en pratique tout en tentant de fouiller les corps des personnalités vaincues. Observant Ellana, le vieux professeur lui avait naturellement expliqué que, non, Silfornia n'était pas une ancienne étudiante. Seulement, elle possédait un don unique en lien avec sa voix et il eut été regrettable de la voir ainsi périr pour une cause stupide. Mais telle était la vie en ce bas monde. Des potentiels étaient bien trop souvent gâchés.

    Pour Lardon, la fouille ne permit pas d'obtenir grand chose, si ce n'est un étrange médaillon. Ce dernier, de forme circulaire et marqué d'un visage griffé brillait d'un éclat étrange. Comme si du mana s'en déversait constamment. S'il ne put rien en tirer directement, l'hybride ne revenait au moins pas les mains vides. Pour le reste, Oyun ne trouva rien de bien intéressant. Si les colosses n'avaient pas de pillules de poison dans leur bouche, elle était certaine cependant qu'ils possédaient un moyen de mettre fin à leur existence si les choses devenaient nécessaires. En dehors de cela, le groupe ne trouva rien d'intéressant.

    Au niveau de la cache, plus tard, les multiples potions furent analysées et étudiées. Si l'acte était intelligent en raison de la situation - nécessité faisant loi - le groupe ne put trouver la moindre potion de guérison ou de surpuissance véritablement utile. Quelques potions basiques se trouvaient là, traitant des petits maux et autres subtilités de l'esprit. Mais rien qui leur serait véritablement utile pour la suite. A l'exception d'une petite fiole au contenu orangé. Si la potion transpirait l'énergie magique, il était évident à sa consistance qu'il s'agissait là d'un objet dangereux, à ne surtout pas boire. Pour les effets cependant, aucune connaissance en alchimie suffisante de la part de la valkyrie parvint à déterminer efficacement les effets de la dite fiole. Mais... Qui sait, peut-être pourrait-elle servir plus tard?

    Vinrent ensuite les tentatives de communication du drakochon, qui chercha à prévenir Viktor. Son message réalisé, l'hybride fut heureux de constater que le professeur en stratégie eut la bienséance de lui répondre, apportant également de nouvelles précisions.

    * Je pense en effet que quelqu'un de l'intérieur leur a fourni de l'aide. Je vais faire attention aux autres. Si je pense que les prisonniers sont "innocents", il faut se méfier tout de même. On ne sait pas encore tout. J'ai également déjà pu obtenir quelques informations d'élèves revenus du dortoir. Il y a là bas une forte résistance. Mais c'est gérable, continuez d'avancer de votre côté. Oh et, si je découvre quoique ce soit, je vous parviendrai. Pour ce qui est des caches éventuelles, je ne les connais pas toutes. Je sais que l'elfe voulait en savoir plus. Mais il existe plusieurs passages entre l'entrée et d'autres salles. A vous de les découvrir car je ne les connais pas moi même. *

    Ainsi, le moment de répit arrivait à sa fin. Les têtes pleines de théories sur les événements en cours, le groupe se remit en marche vers l'entrée de l'université. Arrivant après avoir passé les arches et autres portes lourdes, nos protagonistes purent aisément remarquer le gigantesque dôme qui bloquait l'extérieur. Ainsi que la grande colonne de flammes qui s'élevait devant. De l'autre côté du dôme, et de là où ils étaient, le groupe put également remarquer les différentes forces armées de la ville qui s'étaient accumulés et semblaient à la fois constater ce qu'il se déroulait comme tenter de briser la protection magique, en vain. Nul doute que l'esprit avait été notifié tout comme la griffe mais, pour l'heure, d'autres choses plus urgentes se présentaient à eux. En effet, aux pieds des marches, plusieurs groupes de preneurs d'otages se trouvaient là et se préparaient au combat. Puis, devant la colonne de flamme, un être masqué à la grande tenue rouge semblait fixer la colonne silencieusement, avant de finalement se retourner vers l'entrée.

    Peu importe la stratégie qu'allait employer le groupe, ils avaient été remarqués.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Fortifié

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - Silfornia- Morte

    - ???- Devant la colonne de flamme

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Fortifié - Hors PA

    /// Grâce aux potions fournies par Viktor Svarnakovak, le groupe a regagné 4 utilisations de pouvoirs de palier 2 \\\

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Q553kY7
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 1 action. Toute la salle en deux.

    ------- Objectifs -------

    - Déterminer la prochaine destination: 1/1
    - Vaincre les ennemis situés près de l'entrée: 0/1
    - Mettre fin à l'enchantement de flammes: 0/1
    - Trouver et vaincre les autres chefs du Voile Rouge: 0/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 149
    crédits : 3058

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Mer 13 Déc - 16:32
    En arrivant à l'entrée, Lardon se rendait compte que définitivement, leur première destination aurait du être celle-ci. Moins à cause de l'inquiétante colonne de flammes au bas des marches, qu'à la vue des forces Reikoises stationnées de l'autre côté de l'espèce de barrière magique qui les empêchaient d'intervenir. En commençant par cette zone et en la sécurisant, peut-être auraient ils pu mettre au moins de meilleures stratégies en coordination avec les hommes à l'extérieur. Cependant il n'était plus le temps pour ces réflexions, leur rapidité d'action était primordiale, ne serait-ce que pour prendre un avantage décisif immédiat pour que Usha s'adonne au rôle qu'elle a choisi d'endosser, celui d'une négociatrice.

    - Oyun, utilisez vos talents pour éliminer un maximum de la piétaille au centre pour me couvrir. Ellana, Usha, pendant que je détourne l'attention au centre, supprimez les arbalétriers postés au fond. Il doit y avoir des mages hors de vue alors restez sur vos gardes. Il renversait son arbalète sanglée dans son dos. Méfiez vous aussi de la colonne, ce n'est peut-être pas la même chose que les cages des professeurs. Nous devons être rapides pour gagner un ascendant sur eux, qu'il soit utile aux négociations ou la suite en cas d'échec. Tirant son épée de sa main valide, il se préparait à courir. Je n'ai pas besoin de vous dire de bien choisir vos mots, Valkyrie, n'est-ce pas ?

    L'hybride s'élançait d'un sprint juste après son petit discours rapide. Sa dernière question était rhétorique, ils n'avaient pas le temps d'échanger, mais il n'était pas faux de penser qu'il était légèrement soucieux à propos des talents d'éloquences d'Usha qu'il ne connaissait pas. Faute de charisme, il déléguait ce genre de chose au premier qui se proposait et faute de temps, il n'avait pas eu l'occasion de jauger cette dernière, c'était donc un pari.
    Même si en vérité, cela ne le chagrinerait que peu qu'elle échoue, à moins qu'à cause de cela il ne se fasse saigner comme un goret. La difficulté de parvenir à un consensus était conséquente étant donné la situation dans laquelle chacun se trouvait, et il n'était pas dit que ce soit les membres du Voile Rouge qui soient le plus le dos au mur, ou même que son interlocuteur du moment sera du genre réceptif ou réfléchit.

    Laissant ces inquiétudes à son point de départ, Lardon confiait le reste à ses coéquipières, dévalant les deux séries de marches jusqu'au chêne au centre. La courbe de sa course ne faisait aucun doute sur le groupe de masqué qu'il prenait pour cible, le groupe à l'Ouest, celui le plus proche de l'arbre. L'orc n'aurait aucun mal à deviner lesquels autres lui était destiné à servir de cibles.
    En chemin, Lardon générait des projectiles rocheux dans son sillage, les maquant par sa corpulence lorsqu'il fonçait droit sur ses adversaires. Le premier était engagé d'une simple taillade, facile à parer, coup prévisible mais l'attaque suivante qui était l'une des pierres créée et contrôlée par magie passant entre eux d'une trajectoire courbe et improbable pour frapper l'homme en plein visage. D'un bruit de cartilage de nez qui craque, l'homme déstabilisé perdait l'échange et sa vie lorsque l'hybride plongeait sans hésitation sa lame dans les entrailles de ce dernier.
    Le plus prompt de ses comparses voyait sa charge avorter d'une manière similaire, trois caillasses venait le frapper à différents endroits, cuisse, torse  et épaule, pas assez fort causer de réelles blessures mais bien suffisant pour stopper son élan, le temps que l'hybride puisse dominer et se débarrasser d'un second bandit en moins de trois échanges.
    La façon particulière qu'avait le mage porcin de se battre lui avait donné l'avantage contre les deux premiers mais les restant était désormais plus méfiant. Celui-ci ne leur laissait pas le temps de s'organiser d'avantage, lançant ses caillasses contre le dernier encore vaillant pour le retenir, Lardon fonçait sur celui qui avait déjà été touché à la cuisse et dont le jeu de jambe accusait d'un léger handicap.
    Malheureusement, les deux mastodontes qui gardait le prochain escalier n'avait pas l'air de vouloir jouer les épouvantails puisque le premier avançait d'un pas ferme dans sa direction. Quelle plaie, il ne les avait pas vu depuis le haut de l'escalier, cachés par le tronc de l'arbre. Le drakochon n'avait pas le temps de tergiverser, l'autre avait déjà dégainé l'un de ses grands sabres, avant qu'il ne s'approche d'avantage Lardon usait à nouveau de sa magie tellurique, imitant la technique de Silfornia.
    Pour stopper l'avancée du molosse, il arrachait de la terre un rocher au moins aussi massif que le sabreur pour le surprendre et la prudence de ce dernier semblait lui intimer de garder une certaine distance désormais. Profitant du fracas des petites dalles de pierre retombant ici et là au hasard après leur envol provoqué par l'extirpation du rocher, le mage combattant repoussait son vis à vis tout en ramenant à lui le premier rocher pour faucher son collègue par revers. Le dernier blessé qui n'avait pas eu la présence d'esprit de s'enfuir ni jeter son arme, trouvait la mort peu après, lorsque l'hybride créait par magie d'autres imposants rochers et l'aplatissait en tenaille dans un bruit craquant et humide, tachant deux de ses blocs défensifs de sang et de tripes.
    A l'image de l'ancienne commandante, Lars faisait graviter les rochers autour de lui, prêt à les utiliser autant en attaque qu'en défense, le temps d'être assuré de ne plus être encerclé ni prit pour cible par les arbalétriers et que ses coéquipières soient en place, puis il se replacerait face aux deux grands gaillards, essayant de garder une gestuelle confiante comme s'il était sûr de lui et de vaincre.
    Il n'allait pas non plus attaquer d'avantage tant qu'Usha n'aurait pas fait sa tentative, mais de toute façon, le duo de gardien ne s'était pas lancé immédiatement sur lui, soit parce qu'ils attendaient des ordres, soit parce qu'ils organisaient leur prochain mouvement coordonné.
    Même avec cette technique, Lardon était seul contre deux, ses protections étaient des "munitions" très limités à utiliser de manière offensive, il n'avait aucun mal à visualiser les failles de cette technique et quels genres d'attaques pourraient percer sa défense, pour autant il n'aurait que peu de marge de manœuvre pour compenser.
    Beaucoup allait peut-être se jouer sur ce que pourrait tirer la Valkyrie.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 146
    crédits : 2106

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Mer 13 Déc - 20:14
    Les discussions et vérifications avaient été faites, le groupe échangea leurs dernières informations avant de se mettre en route. Revenir les mains vides et manquer d'informations était une gêne pour l'elfe, mais l'indice de potentiels mécanismes vers l'entrance de l'école put au moins la motiver à rester tout aussi attentive, voire même davantage. Arrivant donc vers la zone d'entrée, leur formation n'avait certes pas été aussi efficace qu'à leur arrivée dans les jardins, ne pouvant surprendre l'ennemi, mais au moins ils pouvaient agir sans être prit dans un premier assaut surprise.

    Les ordres furent donnés par la stratège drakochon, il n'eut pas à se faire demander deux fois pour qu'Ellana établisse déjà un cheminement pour atteindre ses cibles. S'élançant rapidement moindrement que le groupe se sépara. Alors que Lars fonçait au centre de la cour, s'accaparant l'attention ennemie, Ellana accouru derrière la grande statue Ouest, se plaquant derrière celle-ci afin d'être à couvert lorsqu'elle concentra sa magie. Alors que plusieurs ombres s'agitèrent à ses pieds, la blonde observa par dessus son épaule pour repérer l'endroit exact des ennemis et notamment où voulait-elle précisément atterrir. Une fois décidée, les ténèbres prirent de l'ampleur, une enveloppe s'étendit sur tout son corps jusqu'à ne devenir qu'une silhouette de jais avant de disparaître dans une brume sombre. Si plonger dans les ombres était sûrement plus rapide à effectuer, la distance qui séparait l'elfe aux arbalétriers était plus demandante en terme d'énergie. Une téléportation requérait certes quelques secondes de manifestation mais pour un résultat instantané à plusieurs mètres plus loin sans le moindre effort contraignant.

    Ainsi, en un clignement l'elfe se retrouva derrière le groupe d'arbalétriers. Elle s'abaissa à peine arrivée afin de se faire la plus discrète possible. En espérant ne pas avoir été repérée et que tous soient concentrés vers le sud, où se trouvait initialement le groupe, la sournoise pourrait agir comme bon lui semblait du temps qu'elle se faisait rapide, abattant les quatre hommes en un instant pour qu'aucun ne réagisse et ne fasse tout foirer en signalant sa position. C'était un défi qu'elle releva avec hargne. Ne tardant à agir, elle s'aida de ses ombres pour obstruer la bouche de ses victimes pour qu'ils ne puissent émettre de cris. Rampante sur les corps, imperceptible, les filaments sombres étaient de véritables serpents indétectables qui étranglèrent et se faufilèrent dans l'orifice buccale. Les étouffant et surtout les faisant taire, voilà qu'elle les cueillerait avec Noctem. Se redressant quelque peu pour enfoncer sa lame dans le dos de l'un, élevant celle-ci pour lui traverser l'échine, avant de venir trancher la gorge d'un autre dans un mouvement qui s'enchaîna dans la souplesse. Les deux restants, bien que toujours sous le choc, tentèrent de dégainer ou d'encocher un carreau malgré leur instabilité face à cet assaut avant de venir perdre la vie en rencontrant l'épée de la terrible furie.

    En espérant n'avoir pas été trop bruyante dans ses éliminations, Ellana vint bien vite se tapir derrière la rambarde de pierre, reprenant son souffle de l'exercice qu'elle venait de se donner. Elle regarda par dessus celle-ci, remarquant en contre-bas Lars qui se battait contre les nombreux membres du Voile rouge, soutenu par les attaques d'Oyun qui faisait un véritable carnage. Également témoin des avancées d'Usha, la vétérinaire avait confiance en les capacités de son groupe. En revanche, si elle voulait se permettre d'avancer dans l'offensive, c'était sans compter qu'il fallait attendre du résultat des négociations qui allaient se faire.

    Dans l'attente, elle resta dissimulée, mais pas inactive. Ses ombres, bien qu'encore indécelables, patientaient sous les pieds des colosses, prête à les immobiliser pour permettre une offensive de ses alliés dans de meilleures conditions. Toujours assise, maintenant, elle écoutait la tentative de la Valkyrie mais notamment des réactions.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 421

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Mer 13 Déc - 22:19
    Il y a bien moins de potion utile en cas d’attaque que voulu, en même temps, le genre d’attaque que subit l’établissement actuellement n’est absolument pas quelque chose qui avait été prévu par ce s’occupant de l’endroit. Quoi qu’il était fortement possible que cela ait été en réalité décidée par un traître qui dirige l’endroit, mais il reste que les moments de défense via potion cacher ne sont pas ce qui a été mis en avant en priorité. Il y a bien une des potions qui semble charger de magie et absolument pas le genre de chose qui se boit qui pourrait avoir potentiellement un intérêt pour plus tard.

    C’est cette fiole là de potion qu’elle décide de mettre de côté et garder dans tout ce qui a été utilisé sur le moment. Enfin, garder n’est pas forcément le bon terme, elle la donne à Lardon pour être plus exact. Il a su montrer jusqu’à présent assez de réflexion pour savoir de quand utiliser ou non une ressource et, c’est un peu plus bâtard comme façon de penser, c’est aussi une sorte de test de confiance sur de comment il va l’utiliser.

    Elle ne peut pas lui donner toute sa confiance, mais c’est une façon détournée de tenter tout de même le coup. Ce qui est assez étrange de donner une potion aux effets inconnus potentiellement dangereux à quelqu’un pour voir si on peut ou non faire confiance.

    Tout est embrouillé dans sa logique de toute manière, un peu comme si les liens logiques avaient des chemins parfaitement inconnus. Ce n’est pas important. Au passage elle récupère le médaillon de Silfornia, il sera une possible preuve de sa défaite et un bon élément de pression supplémentaire en cas de tentative de négociation. Elle ne pense même plus au voile rouge qu’elle a sur le visage pour le coup, il est juste là et il n’y a toujours aucun changement depuis qu’elle le porte.

    La première chose que le regard de la valkyrie observe en arrivant dans leur nouveau lieu de bataille, c’est les forces armées présentes de l’autre côté du dôme. Même si l’option n’était plus présente sur le fait de forcer l’ouverture du dôme directement, là ça devient simplement du néant. La nature du dôme en lui-même ne rassure absolument pas du tout la secrétaire qui pour le coup commence déjà très clairement à entrevoir un lien de plus en plus possible avec les titans et cette information n’est pas agréable du tout. Si l’ennemi n’est pas en lien avec les titans cela reste que ce n’est absolument pas un bon nouveau au vu de la puissance déployée ici.

    Alors qu’elle écoute avec attention le plan donner par Lardon, les cheveux d’Usha passent à un noir cendré de part en part. Son esprit divague un peu et la crainte que cet établissement soit un simple exercice avant d’attaquer un endroit de pouvoir bien plus imposant, genre le palais impérial, se dessine de plus en plus. Cela ne rend que la situation encore plus compliquée si c’est le cas, même si c’est autre chose c’est assez puissant pour que l’armée reikoise soit impuissante face à cela et doivent chercher elle aussi une solution pour briser ce dôme.

    Elle hoche simplement la tête après les dire de l’hybride, là tout de suite faire plus était inutile, attaquer avant d’être attaqué était le plus important pour garder un moyen de pression. Une part d’elle aurait préféré négocier sans même avoir eu besoin de frapper du poing sur la table en éliminant ce qui possible rapidement, mais ce n’était clairement pas la manière optimisée de faire cela. Est-ce que même négocier était quelque chose d’encore possible dans leur situation ?

    Là aussi c’était une grande question et la réponse n’allait absolument pas tomber du ciel. Agir est tout ce qu’il restait à faire, encore une fois. Parce que même si le groupe n’avait pas toujours les meilleures solutions, ne rien faire serait toujours pire dans leur situation.

    Plus agile dans les airs, même avec des arbalétriers dans l’équation, elle décide de déployer ses ailes pour arriver jusqu’aux unités à distance situer vers elle. En plus, c’était un truc à la con, mais le fait de bouger les ailes là tout de suite l’aide à bien mettre en place ce qu’elle va dire. Il faut quelque chose de court et percutant, si cela traîne en longueur cela ne fera que donner du temps à l’ennemi d’attaquer ou juste de n’en avoir rien à foutre. Il ne faut à aucun moment mentir aussi, il serait con de tout faire foirer à cause d’un détecteur de mensonges.

    Bon, au moins, tout le groupe actuel avait un lien plus ou moins direct avec les serres pourpres et, c’était certainement un détail, citer directement la griffe des fois cela mettait plus facilement la pression que dire qu’ils étaient de simples soldats. Enfin, ça restait à voir encore.

    Dès qu’elle arriva au niveau de ses cibles du moment, elle forma une nuée de flèches de foudre pour les attaquer directement. Ils seront des sacrifices sur l'autel de la négociation, comme chacun des nouveaux cadavres jonchant le sol des lieux. Cela allait demander tellement de nettoyage pour faire partir les traces de sang. Encore une fois ce n’est pas le moment de penser à cela, vraiment.

    Là, Usha s’avance pour être parfaitement visible pour la personne face au cercle magique de feu, logiquement ainsi tous pourraient bien la voir, même ce qui important le plus était qu’on l’entende bien, heureusement que c’était une grande gueule de base qui avait la voix qui porte.

    Nous sommes sous les ordres de la Griffe. Nous avons éliminé déjà bon nombre de vos camarades, dont Silfornia.

    Tout en disant cela, elle montra de sa main droite de manière très visible le pendentif récupéré sur cette dernière et retira enfin le voile qu’elle portait, le gardant dans son autre main comme un second trophée.

    – Vous pouvez encore vous rendre, sinon seule la mort vous attend.

    Simple et précis, sans fausse promesse ni faux semblant. Ce n’est pas comme s’il y avait mille choses à dire en vrai dans ce genre de situation. Il n’y avait plus qu’à voir de comment cela allait être reçu.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1473

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Jeu 14 Déc - 12:08
    La scène se déroulant à l'entrée du campus n'est pas moins alarmante que celle des autres salles - le temps passant n'ayant pas aidé, elle l'était même plus. Le nouveau champ de bataille était tout aussi dominé par le camp ennemi que les autres. Seule différence, celui-là avait un public : les renforts bloqués par le dôme magique, qui s'acharnaient contre ce dernier depuis probablement des heures. Perdue dans ses réflexions, la voix de Lars la tire de ses pensées lorsqu'il prononce son nom, puis énonce un plan d'attaque. Analysant rapidement la situation et la réponse qu'il y propose, elle lui répond par un grognement d'approbation, au même moment où il s'élance vers l'arbre au centre de la place.

    L'orc le suit du regard, et en même temps, prend dans sa main gauche trois javelots, et dans sa main dominante, le quatrième. Pour réduire les dangers directs sur le chemin du vaillant cochon, elle fait appel à la magie pour fortifier sa précision, afin d'être sûre de ne pas l'embrocher par mégarde. Puis, prenant un peu d'élan, elle lance ses quatre javelots à la suite, sans offrir aux gredins même le confort d'une pause de quelques secondes avant de voir le prochain de leur camarade se faire transpercer le torse - jusqu'au dernier, dont le corps choit aux côtés de ceux de ses frères d'armes.

    Cela fait, Oyun fait volte-face pour s'occuper des huit autres fantassins qui rôdent encore autour de l'arbre millénaire. En un bond, elle descend les marches devant elle, sacrifiant l'avantage d'être en hauteur pour avoir une meilleure portée d'attaque. Il lui reste quatre javelots. Parfait, cela lui permettra de neutraliser la moitié du menu fretin restant. Armant ses lancers avec le renforcement élémentaire propre à la prouesse d'arme qu'elle maîtrisait de mieux en mieux, elle vise cette fois les têtes des bandits voilés. Ce n'était pas un choix qu'elle faisait par amour du spectacle, mais bien pour aller dans le sens de ce qui avait été discuté plus tôt : leur seule chance d'ouvrir une conversation, aussi maigre soit-elle, c'était en faisant une démonstration de force. Et pour impressionner de tels ennemis, le mot d'ordre était de faire preuve d'une brutalité impitoyable. Tour à tour, ses quatre prochaines cibles succombent à ses attaques. Trois crânes éclatent sous la force de l'impact du javelot qui les traversent, et une gorge éclate et se déverse, traversée de part en part par le dernier javelot dont la guerrière dispose.

    Lorsque son attention se reporte sur ceux qui restent, elle est déjà en train de préparer sa dernière attaque. Elle n'aura pas le temps de faire plus, ni d'avancer, mais elle compte sur ses camarades pour profiter des opportunités qu'elle leur laisse.

    Il reste quatre pauvres malheureux qui chargent dans sa direction, visiblement décidés à venger la destruction subie par leurs collègues. Sans leur laisser le temps de l'atteindre, la Serre Pourpre tend la main dans leur direction, et redirige son mana dans l'air autour d'elle. Celui-ci se soumet à sa volonté et se comprime légèrement, et un courant d'air acéré vient à leur rencontre, profitant qu'ils se jettent dans sa direction pour taillader leurs visages, leurs bras, leurs cous et leurs genoux, jusqu'à ce qu'ils s'écroulent à terre dans une mare de sang.

    Le massacre achevé, Oyun entend la voix de sa sœur d'armes qui s'élève depuis le centre de l'esplanade. Elle fait quelques pas en avant, dans l'attente de la réaction ennemie, prête à surgir en renforts au premier signe de non reddition.

    CENDRES


    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 566
    crédits : 457

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Jeu 14 Déc - 15:53
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 24


    Le massacre avait été expéditif. Les premiers ennemis, même s'ils avaient remarqué le groupe, n'avaient juste pas eu le temps de réagir ou faire quoique ce soit. Au lieu de ça, leurs corps furent les victimes des assauts du groupe de loyalistes qui prirent rapidement l'ascendant dans cette situation périlleuse. Puis vinrent les négociations. Mise en avant, fière, Usha brandissait le médaillon de Silfornia et implorait ses ennemis pour qu'ils se rendent. Ce n'était pas de la pitié à proprement parler, juste un état de fait simple. La reddition, ou la mort. Se redressant, les deux colosses quittèrent leur posture de combat tandis qu'ils tournaient doucement la tête vers l'étrange homme masqué qui se retrouvait baigné par la lueur de la colonne des flammes derrière lui. Il fit un pas. Etrangement agile. Puis un autre. Et enfin, une révérence volontairement exagérée tandis qu'il se contorsionnait devant l'assemblée de héros.

    - Quand on impose des termes aussi violents et qu'on commence par massacrer les frères d'armes de ceux à qui on demande la reddition, la moindre des choses est de se présenter.. Laissez moi, à contrario de vous, m'identifier. Virnyan Sifflesoure. Quartier-maître du Voile rouge. Une nouvelle révérence. Je pourrais dire pour vous servir, mais cela serait mentir.

    Quelques secondes de silence suivirent, l'étrange ménestrel semblant se replacer subitement, son corps s'allongeant presque sur la hauteur tandis qu'il attrapait le luth se trouvant auparavant dans son dos. Jouant quelques notes douces, Virnyan releva finalement la tête en direction d'Usha.

    - Ainsi, Dame Silfornia est tombée sous vos coups. J'espère, qu'au moins, vous aurez apporté à son corps le respect qu'il mérite. Surtout après avoir dépouillé sa carcasse pour en extraire son médaillon.

    La phrase était plus cinglante, plus agacée. Mais pourtant, les quelques notes qui sortaient du luth ne semblaient pas plus fausses.

    - Voyez-vous, je regrette que nous en soyons arrivés là. Nous ne souhaitions que rejoindre le Reike par tous les moyens nécessaires. Mais la citoyenneté ne s'obtient pas comme ça. A vrai dire, le plan était simplement de prendre vos semblables en otage. De prouver que nous étions capables d'intégrer des groupes armés efficaces. Que nous devions êtres, aussi, protégés de la République. Mais... La mélodie était en vérité plus sombre que ce que nous pensions. Nous avons été faits pantins de notre propre ambition.

    L'homme au masque sembla légèrement perturbé. Puis, il secoua la tête dansement, passant son masque de porcelaine sur l'environnement qui l'entourait.

    - Nous ne pouvons plus faire machine arrière aussi simplement. Mais je ne veux pas voir mes frères mourir. Comme ceux que vous venez d'abattre. Comme Dame Silfornia... Salvor ne va pas apprécier cependant... Un soupir. Ecoutez, je vous propose ceci. Vous ne nous tuez pas. On ne vous tue pas. Seule l'autre garce derrière meurt, une vie pour une vie!

    Ponctuant sa phrase par une violente illusion se répandant tout autour de lui, le saltimbanque disparut littéralement de la vue des protagonistes, tout comme les deux colosses et les mages près de la colonne. D'ailleurs, cette dernière gagna rapidement en intensité, illuminant la nuit dans un tourbillon incandescent par delà les hurlements de la professeur pouvaient se faire entendre. L'ennemi n'était pas là, ou bien l'était-il encore? Autour du groupe, les choses commencèrent à vaciller. La plupart des personnalités se retrouvaient affaiblies face aux manipulations de ce genre, et quel ne fut pas leur mal lorsqu'ils virent avec horreur le sol sous Usha se déformer pour afficher une bouche énorme, prête à l'engloutir! Heureusement, cette dernière avait des nerfs d'acier et ne paniqua pas. Au contraire, elle put comprendre qu'il faudrait encore un peu de temps avant que cette dernière ne se referme sur elle. Pour les autres... Des mains, éthérées mais réelles visiblement, se jetaient sur Ellana et Oyun, dans l'optique de les écraser. Des crânes volaient, ricanant et emplissant l'air d'un écho cacophonique se mêlant aux notes du ménestrel introuvable. L'illusion s'accentuait encore, laissant des yeux et des spectres fantomatiques danser un peu partout. Un cauchemar éveillé... Duquel il faudrait vite s'en sortir.

    Car si l'éthéré voilé se mêlait à leur réalité... Les flammes elles, semblaient chauffer pour de vrai.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Fortifié

    - Aerhi Vynsala - En train de brûler?

    - Taenor - Fortifié

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    - Silfornia- Morte

    - Virnyan Soufflesoufre- Disparu???

    Les PJs:

    Etat de Santé Sylvain: Fortifié - Hors PA
    Etat du groupe: dans l'illusion?

    /// Grâce aux potions fournies par Viktor Svarnakovak, le groupe a regagné 4 utilisations de pouvoirs de palier 2 \\\

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 5tlfBNt
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - Vous pouvez traverser la moitié de la salle en 1 action. Toute la salle en deux.

    ------- Objectifs -------

    - Vaincre les ennemis situés près de l'entrée: 0.5-1-0-0.9/1
    -  Sroersteirr ddeans ll''iilllluussiioonn: ???/???
    - Mettre fin à l'enchantement de flammes: 0/1
    - Trouver et vaincre les autres chefs du Voile Rouge: 0/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 9 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum