DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    parasite cherche hôte consentant (terminée)Aujourd'hui à 22:50Tensai Ryssen
    Mon Voisin Du DessusAujourd'hui à 22:23Lyra Leezen
    Un prêté pour un rendu [Sixte]Aujourd'hui à 22:02Sixte V. Amala
    Seul ? [Hélénaïs]Aujourd'hui à 21:55Hélénaïs de Casteille
    La Fenêtre de l'ÂmeAujourd'hui à 21:01Myriem de Boktor
    Poids lourd et poids plume (PV Kieran Ryven)Aujourd'hui à 20:55Vanay Vyldrithe
    Conversation ou baston ? [Pw Kahl]Aujourd'hui à 19:46Kahl
    La fuite | Leif & Siame Aujourd'hui à 18:39Leif Brynjolf
    Achats de pouvoirs | Kieran Aujourd'hui à 18:32Kieran Ryven
    L'air du Vent | Feat ZéphyrAujourd'hui à 18:05Myriem de Boktor
    +2
    Ellana Blackwood
    Deydreus Fictilem
    6 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 575
    crédits : 979

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Mar 10 Oct - 21:04
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 6


    Dans la salle de bal régnait à présent une atmosphère chaotique. Des festivités, il ne restait plus à présent que les sons des combats, les cris des blessés et les complaintes des mourants. Particulièrement déchainée, Ellana était parvenue à défaire le quatuor de malfrats qu'elle était venue affronter. Le combat fut vif, violent et les actions particulièrement efficaces ce qui permit de sauver les étudiants en difficulté. Forte de son initiative, l'elfe tenta dans un espoir audacieux de lancer la hache récupéré sur les groupes de ravisseurs se situant au niveau de Berin. Malheureusement, après quelques courts mètres de distance la hache s'effondra contre le sol dans un tintement métallique. Mais il en fallait d'autres pour décourager l'oreille pointue qui, déjà, était passé à autre chose et tentait de crocheter ses menottes.

    A l'autre bout de la salle, les étudiants envoyés par Lardon vers le mage rencontrèrent un destin... Funeste. Si leur courage et leur dévotions n'étaient plus à prouver, les pauvres jeunes gens démunis de leurs pouvoirs ne purent esquiver le torrent glacial projeté sur eux par l'ensorceleur. Un cône de givre, mordant et transformant les jeunes guerriers en statues de glaces. Piégés pour l'éternité dans une expression horrifiée. Puis, déjà, le mage se tournait vers le duo drakochon/orc, constatant l'issue de leur combat.

    Ce dernier se déroula à une vitesse folle. Couplant leurs assauts et se synchronisant étrangement parfaitement, l'hybride et la peau verte parvinrent à forcer la défense sur leur adversaire, le privant de tout initiative. Et, comme Oyun l'avait appris, c'était celui qui dirigeait le "tempo" dans un duel qui l'emportait bien souvent. Ainsi, lorsque le flanc du colosse fut entaillé, puis que d'autres blessures vinrent s'ajouter à son corps musclé, ce dernier ne put prédire les mouvements suivant, se contentant de limiter la casse. Malheureusement pour lui, c'est dans une nouvelle frappa particulièrement violente qu'Oyun vient lui briser le crâne, forçant la rencontre entre le chandelier et ce dernier. Dans un craquement sourd, le colosse s'effondra au sol sans pouvoir réagir tandis qu'une grande quantité de sang s'échappait à présent de son cadavre. Ne prenant pas le temps de réfléchir plus que de raison, l'orc s'empara du trousseau de clé, venant libérer le Drakochon puis sa propre personne. Quand les menottes s'ouvrirent, les runes semblèrent se briser dans un résonnement arcanique. Puis le mana s'engouffra de nouveau dans les corps du duo, les rappelant à leur statut si particulier. Et, c'était tant mieux car, ils le remarquaient, l'autre mage entamait un rituel pour projeter sur les élèves récalcitrants une foudre potentiellement mortelle.

    Au niveau d'Usha et Sylvain les choses étaient... Compliquées. Si l'étrange danse de la valkyrie permit aux deux prisonniers d'éviter les lames qui fondaient sur eux, la blessure à la jambe de l'être ailé ne faisait que s'agrandir et à mesure que le temps passait, ses forces faiblissaient. Et ce n'était, clairement pas, la cuillère récupéré ou la nappe qui allait l'aider. Fort heureusement, le feu qui s'était maintenant étendu à une autre table offrit une diversion à la fois suffisante et inquiétante pour permettre à Sylvain de récupérer un objet chauffé à blanc. Si l'intérieur de ses mains commencèrent à brûler, sa peau collant sur l'acier incandescent, elles n'empêchèrent pas le vieillard de déposer le dit objet sur l'une des runes privant Usha de ses pouvoirs. L'application était fastidieuse, la valkyrie devant retenir plusieurs lames qui fondaient sur elle mais, assez vite, le chirurgien remarqua ce qu'il se passait. Brillant sous la chaleur, la rune victime de ce "marquage" sembla vaciller doucement avant de s'illuminer une dernière fois. Et c'est à ce moment qu'une lame fila en direction de la gorge de l'être ailé. La fin approchait, le timing s'avérant... trop court.

    Et pourtant, la mort ne vint pas. Dans un grand tintement métallique, la lame du ravisseur fut déviée vers le haut, se contentant de griffer la joue de la guerrière ailée plutôt que de l'égorger. Ellana, malgré l'échec de son crochetage, avait décidé de ne pas perdre de temps et d'aller aider le duo improbable. Dans son intervention, elle avait dévié in extremis la lame qui avait manquer de terrasser la secrétaire des Serres Pourpres. Et ainsi, elle offrit les quelques secondes nécessaires pour permettre à la rune de se dissiper totalement. Sentant une forte énergie s'écouler en elle, Usha comprit ce qu'il s'était passé et, déployant ses deux grandes ailes, laissa exploser son regain d'énergie dans un cri fédérateur. Malgré les morts chez les élèves, malgré la difficulté de certains d'entre eux, tous répondirent à ce cri dans un écho déterminé.

    Ce n'était pas encore gagné, mais le vent venait de tourner.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Localisation inconnue

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Légèrement blessé  

    Les PJs:

    - Etat de santé d'Oyun: Blessée
    - Etat de santé d'Usha: Blessée
    - Etat de santé de Sylvain: Légèrement blessé

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 0Zsici1
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).

    ------- Objectifs -------

    - Comprendre ce qu'il se passe : 0/1
    - Trouver un moyen de briser les liens enchantés : 1/1
    - Chercher à libérer la salle / s'échapper : 0.5/1
    - Etudiants en vie: 78/96

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2190

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Mer 11 Oct - 0:54
    Accourant vers le duo en difficulté face aux ravisseurs les encerclant, Ellana se jeta sur l'un de ceux qui s'acharnait aux multiples lancés de dagues. Annulant le geste de ce dernier en faisant glisser son épée d'un coup sec sur sa lame. Celle-ci se mit à voler, surprenant l'ennemi qui, maintenant désarmé, donna l'opportunité à l'elfe de l'achever. Elle planta son regard terrible dans les yeux de son adversaire, scellant son destin funeste d'une perforation sous le sternum. L'âme le quittant, son corps n'eut à peine le temps d'atteindre le sol que l'elfe s'apprêtait à s'en prendre à un autre...

    Non. Son élan prit fin au cri libérateur de la Valkyrie qui interpella l'escrimeuse ainsi que les autres témoins. Déployant ses ailes, le buste en avant, les bras s'orientant vers le ciel, les poings serrés et des éclairs s'échappant de sa silhouette, la femme aux cheveux poivre et sel démontrait des signes évident de sa reprise de pouvoirs. Alors qu'Ellana para un coup, elle zieuta en direction de la libérée, cherchant à comprendre comment s'y était-elle prit. Peut-être du hasard ou une coïncidence, non loin derrière celle-ci, se trouvait un vieux monsieur avec une louche ardente dans la main. Peu importait leur méthode. En pivotant et faisant un demi-tour sur elle-même, évitant une énième lame, Ellana se rapprocha de l'étrange duo, leur adressant la parole sans même leur faire face, trop occupée à rester sur ses gardes à l'approche des ennemis.

    "Est-ce que l'un de vous serait capable de me libérer également ? Ça me serait grandement utile."

    Le vieillard fit signe à l'elfe alors que la guerrière prenait les devants grâce à la réapparition de ses pouvoirs, prenant son envol pour couvrir le plus de territoire possible, se donnant l'ascendance sur les adversaires. La vétérinaire pu profiter de l'occasion qui lui était tendu, se tournant vers l'homme-à-la-louche, observant son visage fatigué et vieillit alors qu'il s'appliquait, l'air sévère à cause de la douleur, à brûler les sigles magiques. Lorsque la lueur s'estompa, en une inspiration, l'afflux de magie traversa Ellana qui se sentit revigorée, de nouveau entière.

    Alors que l'homme se débarrassait de ce terrible ustensile qui lui rongeait la chair, en guise de remerciement, l'elfe lui prit la main afin de le soigner. Une lueur mauve s'échappa de sa dextre pour venir réparer le derme brûlé. Si jusqu'ici elle avait été dans la précipitation depuis le début de l'assaut, la diversion de la Valkyrie lui avait permit d'avoir assez de temps devant elle, se libérant de son emprisonnement magique tout en soignant son libérateur, avant de reprendre l'affrontement.

    "Je vous remercie."

    Puis elle se détourna bien vite pour retourner au combat. La guerrière dans les airs se jouait de la fumée de l'incendie pour aveugler les ravisseurs, cela aurait pu être une bonne idée certes, mais se battre dans de telles conditions était pénible. Ellana tenta sa chance, assez proche de ses adversaires, elle pouvait apercevoir leur silhouette et ainsi se battre, certes leur champ de vision était restreint mais égal à celui de l'elfe, ce qui ne les empêchèrent guère de répliquer. Du premier quatuor qu'elle avait attaqué, il en restait encore trois en vie, elle attrapa l'un d'eux avec un fouet ombreux qu'elle invoqua, le strangulant avant de l'attirer à terre et de l'achever, la pointe de sa lame dans la gorge. Pour ce qui était des deux autres, la fumée se faisant de plus en plus épaisse, il était difficile d'anticiper ses futurs mouvements. Privilégiant le combat à l'épée ne sachant où diriger ses ombres. Si l'un d'eux venait à se rapprocher et que l'elfe était certaine qu'il s'agissait d'un ennemi, elle se jouerait de son invocation ombreuse, désarmant ou maîtrisant sa cible, elle n'aurait qu'à venir les transpercer par la suite, si le combat jouait en sa faveur.

    Si les ravisseurs venaient à prendre l'avantage sur elle de par l'environnement, Ellana ne ferait que privilégier l'esquive plutôt qu'une contre-attaque directe, ne laissant aucunement la chance de se faire agresser des deux côtés opposés. Une fenêtre de tir ne saurait tarder à se donner à elle, lui laissant l'opportunité de trouver le bon moment pour l'offensive. Une maladresse, un mouvement désynchronisé du duo, et ils seraient fini. Mais dans l'incertitude, elle ne ferait que danser à travers les assauts.

    Une fois que ce maudit combat terminerait, elle quitterait ce foutu nuage de fumée pour se rediriger vers un ennemi qu'elle se languissait de confronter. Le colosse qui gardait Berin.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 _17c3810
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1557

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Ven 13 Oct - 6:08
    Le crâne de l'ennemi cède, et il s'effondre dans une flaque de la même couleur que son voile. S'il était le seul élément dangereux de la pièce, la Serre Pourpre aurait suivi le protocole habituel : dévoiler son visage, examiner son corps pour trouver de potentiels objets personnels ou des signes d'appartenance à une faction quelconque, avant de le désarmer et de le laisser pourrir jusqu'à ce que les collègues viennent s'occuper des dépouilles. Mais la situation n'avait rien d'inhabituel. Dans l'urgence, elle commence par récupérer les clés, et s'affaire vite à libérer celui qui lui est venu en aide. Ce faisant, elle s'adresse à lui, en même temps qu'elle cherche la bonne clé pour déverrouiller ses bracelets :

    - Merci d'être intervenu malgré le danger. Je n'ai pas eu le temps de me présenter tout à l'heure, mais je me nomme Oyun. Pouvez-vous tenir les deux mages occupés quelques instants ? Ou au moins l'un d'entre eux. Si cela est possible, je vous conseille de maintenir la distance entre vous, voir de vous rapprocher petit à petit du centre de la salle. Nous sommes trop dispersés.

    Sur ses derniers mots, ses propres bracelets cèdent, et tombent au sol. Elle récupère les sabres du colosse et s'approche du pilier en face de celui qu'elle a brisé, pendant que son senseur magique s'active instinctivement pour évaluer les présences dans les dix mètres autour d'elle. Cela lui permet à la fois de reprendre progressivement le contrôle sur le mana qui se déverse dans son corps, mais aussi de remarquer la progression de la concentration de magie de foudre qui émanait d'un des mages.

    L'orc passe de l'autre côté du pilier, de façon à avoir un meilleur angle d'attaque, et concentre sa magie d'air alors qu'elle arme son lancer. Le sabre tendu, côté tranchant dirigé vers ses cibles, elle abaisse son bras en fixant ses cibles finales. La trajectoire du sabre rase de près le mage qui accumule sa magie électrique, ce qui suffira peut-être à le déconcentrer… A moins que le morceau de table qui vient d'être soulevé et projeté contre lui fasse l'affaire. Impressionnant, ce cochon. Pour revenir sur le sabre et ses cibles désirées, Oyun cherchait avant tout à ce que la lame, tournoyant dans les airs du fait de sa forme incurvée, sépare en deux le groupe de ravisseurs le plus à gauche des étudiants qui se battaient près des fenêtres brisées. Le résultat est plus littéral que prévu : renforcé par le vent qui accompagne son tranchant, le sabre coupe le bras d'un des ennemis.

    C'est là qu'elle peut faire jouer l'atout de sa prouesse d'arme : elle impose son contrôle au courant d'air qui entoure le projectile improvisé, et s'en sert pour le planter dans le dos de son frère d'armes voilé le plus proche - à cette distance, elle ne saurait dire si elle a touché la rate ou le pancréas, mais c'est en tout cas les organes qu'elle visait.

    Sa manœuvre effectuée, elle pivote pour garder à l'œil les mages sur sa gauche, mais hausse la voix pour interpeller l'autre Serre présente dans la salle.

    - Usha ! Tu as besoin d'une arme ou d'un bouclier ?

    Le braillement de l'orc résonne contre la pierre des murs, et si elle ne s'inquiète pas de ne pas être entendue, elle se demande si la valkyrie ne sera pas trop débordée pour lui répondre.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Ven 13 Oct - 9:27
    Le sang tambourine à vive allure dans son organisme. Cela pulse sans la moindre délicatesse dans ses tympans. Ou ses tempes. Certainement les deux. Rien de plus normal que les palpitations de vie de son cœur, mais tout semble accentué là tout de suite. L’adrénaline du moment donne l’illusion qu’un tambour résonne dans tout son être. Elle n’aime absolument pas être un instrument de musique sur pied, mais au moins ce ne sont pas ses genoux qui font des cymbales. Encore heureux.

    Elle sentait plus que clairement que ses mouvements précédents n’avaient pas été une sinécure pour sa blessure, bien au contraire. Certes, ses jambes ne flanchaient pas encore, mais elle pouvait clairement sentir que l’appuie dessus était de plus en plus bancale. Une de ses esquives fut même bien moins rapide et agile que voulu et une lame lui passa proche de sa jugulaire. Une fine simple fine entaille c’était fait sur le moment, mais elle ne doutait absolument pas que la prochaine attaque serait bien moins généreuse dans sa non gravité.

    C’est d’ailleur ce qui arrivait très clairement sur sa gorge et la chance d’ passé était plus que grande. Son cœur sembla s’emballer encore plus qu’avant, l’adrénaline de l’action, même si cela ne la paralyse pas de peur avait une action plus que normal sur son organisme. Un coup d'œil lui fait voir sa sauveuse, un rapide geste de tête la remercie, mais elle garde un vrai remerciement à venir quand ils ne seront plus en plein combat. Ça serait con de mourir parce qu'on dit merci d’avoir sauvé sa vie. Un peu insultant pour le sauveur aussi.

    Par contre, ce qu’elle sens de tout son être là tout de suite c’est le retour de son mana. Comment ne pas le sentir en même temps ? Ses ailes n’ont plus toute cette lourdeur qu’elle sentait bien trop dans son dos et presque par instinct elle les déploie pour voleter sans la moindre hésitation, un cris sortant du plus profond de ses entrailles passa sa bouche. Sentir à nouveau son pouvoir en elle, avait quelque chose d’euphorisant. La réponse à son cris aussi fit vibrer en elle une soif de victoire encore plus grande.

    Même si les chaînes n’étaient pas rompues, cela ne bloquait plus sa magie. Sylvain avait été incroyable. Si c’était grâce au pouvoir de la cuillère elle n’allait clairement pas se plaindre du fait d’avoir attrapé cela avec sa maudite nappe tachée. Là tout de suite son vol lui permettait surtout de ne plus appuyer sur sa jambe pour tenter de ne pas aggraver encore la blessure qui n’allait pas pour le mieux.

    Sans la moindre hésitation elle laissa un fin bouclier de foudre l'entourant toute entière, blessant légèrement ceux la touchant directement ou l’approchant un peu trop. C’est par égard pour son codétenue qu’elle ne déploya pas plus. Ce n’était pas une manière de remercier la personne qui lui rend sa magie que de le blesser avec tout de même.

    Ce qu’elle se permet de faire par contre c’est de manipuler de son mieux la fumée épaisse produite par le feu avec sa télékinésie pour la diriger dans le plus de visage possible d’ennemie pour gêner leur visions et possiblement ralentir leur action au passage. La question qu’Oyun lui pose fait tourner ses méninges à plein régime. La recherche de la réponse la plus optimale, sans pour autant mettre trois ans pour répondre, là c’était ce qui était important.

    Elle pensa en premier lieu a un arc, mais clairement, même si c’était avec ce quoi elle était le plus à l’aise se n’était absolument pas adapter au lieu, comme les dagues ne conviendrait pas. Elle était toujours attachée à son compagnon du jour et son jeu de jambes, avec sa blessure actuelle, ne lui permettait clairement pas d’avoir la dextérité nécessaire pour utiliser correctement des dagues, elle préférait utiliser sa télékinésie sur le feu ou encore la fumée dans l’immédiat.

    - Les deux. Ce que tu veux en arme, je prends tout en corps à corps.

    Au pire, si jamais l’arme est à deux mains elle donnera le bouclier à son libérateur de magie. Non, elle donnera dans tous les cas le bouclier à l’homme qui visiblement en aura plus besoin là tout de suite que d’une arme. Peut-être qu’elle se trompe, mais il manque d’endurance et de souplesse à son avis pour être à l’aise avec un combat là tout de suite. Il serait bien qu’il ne fasse pas une crise cardiaque là tout de suite.

    Une fois la crise passée, pourquoi pas. Juste pas maintenant.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 158
    crédits : 3142

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Ven 13 Oct - 12:58
    Dès que le bracelet s'ouvrait, la sensation de démangeaison quittait le cochon, lui donnant la certitude qu'il pouvait enfin user de ses pouvoirs.
    L'orc lui adressait des commandements pendant qu'elle lui déverrouillait ses entraves, que le porcin n'écoutait que d'une oreille, pendant ces quelques secondes où elle le libérait, il avait porté son regard autour d'eux, particulièrement en direction des quatre élèves qui s'était armés pour combattre et qui s'était dirigé vers l'entrée.
    Plutôt que de voir quatre vainqueurs, c'était quatre statues de glace qu'il apercevait, le givre couvrant le sol en cône depuis l'encapuchonné, les jeunes gens figés dans leurs actions de course. Lardon serrait les dents, il ne se sentait que peu responsable de leur sort mais n'était pas totalement indifférent non plus, aurait-il pu changer leur destin en agissant d'une autre manière ? Certainement.

    A peine avait-il retrouvé la pleine possession de ses pouvoirs que les mages devenaient ses cibles prioritaires. Il n'avait pas besoin de son bras mécanique et tous ses pouvoirs télékinétiques se concentraient donc sur l'environnement autour de lui.
    D'abord à droite, l'enfant de salaud était en train de canaliser un sort, et s'il se fiait aux crépitements d'étincelles entre ses doigts, il comptait foudroyer les élèves. "Pas aujourd'hui, mon cochon." pensait celui qui en avait la tête. Le mage avait enjambé les débris de la grande tablée brisée en deux, se juchant dessus, Lardon soulevait la moitié sur laquelle il se trouvait et la projetait contre sa voisine encore entière, la faisant reculer d'un ou deux mètres, faisant chuter lourdement le mage de foudre à terre. Derrière la deuxième table, d'autres étudiants se battaient contre une équipe de bandit, le recul de la table et le choc bousculait deux brigands qui s'en tenait les plus proche. Peut-être cela suffirait-il aux jeunes pour prendre un léger avantage, il n'avait pas le temps de s'en assurer.
    A peine la table avait-elle heurté sa voisine que Lardon changeait de cible, il n'avait que quelques secondes pour temporiser l'autre menace, celle qui avait déjà fait trop de mort.
    Un premier chandelier s'animait, quittant sa place près de l'entrée pour venir frapper par derrière le manipulateur de glace qui esquivait en voyant le coup arriver à cause des bougies allumés qui trahissaient le mouvement du mobilier. Un banc se joint à l'attaque pour tenter de l'assommer, obligeant l'encapuchonné à faire une cabriole avant de geler le meuble en l'air et l'enlever du panel d'arme du cochon. Qu'a cela ne tienne, cette attaque de diversion avait laissé à Lardon le temps de positionner ses deux autres armes, l'autre chandelier qu'usait Oyun en arme improvisée et l'épée qu'il avait subtilisé à un bandit, les envoyant filer en direction du glaciaire qui avait son attention focalisé sur le premier luminaire. Le projectile en trident coinçait le bras du mage contre la porte sur laquelle il venait d'être projeté, l'épée venant transpercer sa cuisse. Quelle déception, Lardon avait visé la tête et le ventre mais le gaillard n'était pas dépourvu d'agilité pour éviter la mort, il était cependant obligé de se contenter de ce résultat car le premier était en train de se redresser sur ses pattes.
    Avant de lui laisser le temps d'être de nouveau d'aplomb, l'hybride soulevait le deuxième morceau de table pour l'abattre sur lui avec une violence inouïe, le poids du meuble ajouté à sa force télékinétique créait un impact sonore qui faisait presque vibrer le sol, et pour être sûr, Lardon recommençait deux fois de plus. Difficile de dire s'il avait fait mouche, la largeur de la table, la position de sa victime et sa rapidité d'action rendait difficile une esquive de la part du mage dans ces circonstances mais il n'avait entendu ni cri ni bruit humide à l'impact à cause des chocs sonores, donc le doute était permis.

    Le cochon soulevait le meuble pour attester si oui ou non il allait y trouver un cadavre sanguinolant écrasé dessous, toujours sur ses gardes à une potentielle riposte s'il y avait réchappé.

    Sinon, peut-être les trois chocs lourds avaient donné matière à réfléchir à ceux qui avait entendu ou assisté au déploiement magique du cochon en plus de ses comparses. Il y a un temps pour gifler de la valkyrie et il y a un temps pour se faire gifler par le destin, peut-être les bandits survivants allaient ils faire le bon choix maintenant que la situation leur échappait et tournait à leur désavantage, à moins qu'ils n'aient des raisons de rester acharnés jusqu'à la mort.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 50
    crédits : 4551

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Ven 13 Oct - 16:40
    Étant poli dans les pires situations Sylvain prit le temps de remercier l’elfe qui venait de lui guérir ses blessures. La main encore un peu goure et une légère odeur de chaire brûlée restait le seul témoignage de sa tentative farfelu de faire regagner sa magie à ses compagnons d’infortune. Néanmoins cela avait fait avancer les choses. Maintenant il fallait ne pas se faire tuer par mégarde par les preneurs d’otages ou sa compagne de chaîne qui commençait déjà à pulser d’énergie électrique. C’est fou comment il détestait la magie.

    Le chirurgien n’étant plus de même bois que lorsqu’il était appelé « l’écrabouilleur » se sentit fatigué. Ce qui ne tue pas rend plus forts, mais à un moment cela allait bien lui arriver. La nuit devait être bien avancée et il aurait aimé se trouver dans son plumard et non à défendre sa vie sur un champ de bataille de fortune. Il était rentré pour sa retraite. Pas pour se retrouver pour la seconde fois, déjà, en état de mort imminente.

    Qu’allait-il pouvoir faire pour se rendre utile ? Se tournant vers l’ange, le médecin remarqua qu’elle commentait déjà à s’équiper pour des choses plus sérieuses.

    Alors, j’aime votre enthousiasme, mais pétez-moi cette maudite chaîne avant de faire quoique ce soit de plus sinon vous allez vous traînez un poids mort, littéralement.

    Peu importe la solution tant que la guerrière ne l’emmenait pas faire des charges héroïques, il avait largement passé l’âge. Se jugeant en sécurité entre l’orc et la mi-humaine mi-il savait pas trop quoi. Le vieux prit le temps de fermer les yeux quelques instants et d’envoyer par télépathie un message à l’aide. Il avait suffisamment de réserve pour toucher la ville ou au moins l’académie entière. Son message était court et concis. Tant pis pour les cibles autant larguées le message à tout ce qui vivait à des lieux au round, ami comme ennemie. Peut-être cela allait-il perturber leur plan d’une façon ou d’une autre.

    — Académie attaquée, auteur non-identité, éducateur et directrice disparus

    Rouvrant les yeux le vieil érudit enchaîna.

    Si vous me détachez je vais aller voir les blessés et sauvez ce qui peuvent encore l’être même si j’ai des doutes pour certain.

    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 575
    crédits : 979

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Ven 13 Oct - 19:53
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 7


    Libérés de leurs menottes, le pouvoir fusait de nouveau dans le corps des différents protagonistes. A présent, les choses allaient devenir bien plus compliquées pour les preneurs d'otages. Surtout en prenant en compte la révolte des étudiants qui, motivés par les différentes victoires, refusaient de se soumettre à ces malfrats.

    Sur la "droite" de la salle, la fumée projetée sur le groupe de ravisseurs fut aussi efficace qu'handicapante. Si Ellana parvint à se défaire de ses adversaires, c'est toussotant et les yeux mi-clos qu'elle commença à partir de ce nuage ténébreux. C'est là que l'elfe aperçut le dernier meurtre de ce dernier, qui se retournait ensuite vers elle dans un tressaillement moqueur tandis qu'il sortait ses deux sabres. Le combat allait être rude mais maintenant qu'elle avait recouvré ses pouvoirs, l'elfe n'allait pas flancher, pas vrai? Pour Usha, son aura électrique l'empêcha de recevoir des coups directs de la part des quelques bandits encore présents dans le nuage de fumée. Naturellement, certains tentèrent de lancer divers javelots et autres projectiles sans parvenir toutefois à l'atteindre. Des quatre combattants au voile rouge, deux tombèrent sous les coups des étudiants tandis que les deux derniers reprenaient du courage. Se sachant proche de la mort, une aura vicieuse s'installait dans leurs regards, tournant leur attention vers Sylvain alors que la fumée reprenait sa course vers la hauteur, gênant cette fois la valkyrie dans sa propre perception.

    Pour Oyun et Lardon, le combat s'avérait tout aussi violent et acharné. La projection de l'orc, si elle força le mage à s'écarter sans pour autant le déconcentrer, permit de blesser grièvement l'un des ravisseurs qui ne mit pas longtemps à sombrer sous le choc douloureux de la perte de son membre. Ensuite, face aux assauts suivants de la peau verte, le reste du groupe tomba à son tour, ne parvenant pas à contenir toute la fureur des étudiants qu'ils affrontaient ainsi que les attaques d'Oyun. Pendant ce temps, le drakochon utilisa toute la férocité de sa télékinésie pour soulever et projeter divers projectiles. D'abord sur le mage de givre, puis sur le manieur de foudre. Préférant se focaliser sur celui qui menaçait directement les étudiants, l'hybride enchaina divers projections particulièrement violentes, forçant d'abord le preneur d'otage à esquiver puis, piégé par son propre manque d'agilité, à subir de plein fouet la juste colère du membre du RSAF. S'approchant des débris qui recouvrait le corps du mage, l'hybride put alors constater le visage crispé et les yeux vides du ravisseur, dont une quantité de sang terrifiante semblait s'être échappé de son thorax. La mort avait été brutale, mais au moins elle avait été rapide.

    C'est à ce moment là que quelque chose siffla derrière le drakochon, éveillant chez lui un instinct de survie particulièrement efficace. Mettant subitement ventre à terre, l'hybride put constater l'épée de givre qui venait de se planter de justesse dans les restes d'une table à côté de lui. S'il n'avait pas eu cet ultime réflexe, l'hybride aurait probablement été grièvement blessé. Quand il tourna le groin vers l'origine de l'attaque, le chercheur du RSAF comprit rapidement qui était son assaillant. S'étant libéré de la porte et ayant soigné sa blessure à la jambe, le cryomancien avait juste eu le temps de préparer une attaque sommaire, dans le but de surprendre et abattre l'hybride pendant qu'il s'occupait de son frère d'armes. A présent, c'était un duel de magiciens qui s'entamait où la défaite ne signifiait qu'une chose: la mort.

    Dans le reste de la salle, les choses commençaient à sentir meilleur pour les différents étudiants. Sur tous les groupes de ravisseurs, il ne restait plus que quelques poches de "résistances" qui semblaient chercher à abattre les derniers élèves leur faisant face. Outre ces combats, le feu provoqué par le vieux chirurgien continuait de prendre de l'ampleur et de propager sa fumée noire contre la voute de pierre de la salle. Si rien était fait, l'incendie risquait de devenir incontrôlable mais, pour l'heure, les différents combattants avaient d'autres chats à fouetter. Pour ce qui est de Berin, plusieurs étudiants commençaient discrètement à frotter les menottes qui l'entravaient encore.

    Peut-être que l'ultime atout de Drakstrang allait enfin s'éveiller?

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Localisation inconnue

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Légèrement blessé  

    Les PJs:

    - Etat de santé d'Oyun: Blessée
    - Etat de santé d'Usha: Blessée
    - Etat de santé de Sylvain: Légèrement blessé

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 P5cHjQd
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).

    ------- Objectifs -------

    - Comprendre ce qu'il se passe : 0/1
    - Trouver un moyen de briser les liens enchantés : 1/1
    - Chercher à libérer la salle / s'échapper : 0.9/1
    - Etudiants en vie: 72/96

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2190

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Ven 13 Oct - 23:13

    S'esquivant du nuage de fumée qui brûlait ses poumons, Ellana en ressorti ensanglantée. Non pas de son sang mais de ceux qu'elle avait réussi à se défaire. Une désynchronisation du duo leur avait été fatale. Ainsi, l'elfe reprit sa course, toussant et s'essuyant les yeux larmoyants, asséchés par les émanations ardentes. Elle rouvrit les yeux, encore irrités, sur le colosse, dominant en haut des quelques marches qui menaient à l'estrade, celui-ci tenait le col du dernier "gamin" qu'il avait assassiné. Regardant dans les yeux sa nouvelle adversaire, un sourire narquois au coin des lèvres, n'étant que condescendance et mépris, il lâcha le cadavre avant de le pousser d'un coup de pied, ce qui ne manqua pas de faire bouillir le sang de l'irascible.

    Cessant sa course, se redressant bien droite et avançant au pas, ils ne se quittèrent pas des yeux. Ils se provoquaient sans parler. Lui dans sa descente lente accompagnée d'un rire moqueur et elle, effectuant un mouvement vif de son épée pour éjecter le sang de ses victimes qui restait dessus, le visage fermé, ne trahissant qu'une haine à travers son regard sombre. Ils se promettaient des horreurs, des menaces de morts, certifiant que l'un des deux danserait sur la tombe de l'autre, alors qu'ils demeuraient silencieux.

    Pendant que son adversaire s'approchait, agitant son arme, menaçant l'elfe qui ne fléchissait pas face à son intimidation et adopta une mise en garde en tierce, la main libre tendu pour faire appel à ses ombres, avant de laisser l'ennemi faire l'erreur de se lancer en premier.

    Elle effectua des premiers pas à reculons, évaluant la vitesse et la dangerosité du colosse alors qu'elle parait comme elle pouvait, sentant le fer frapper sur son épée, inclinée en diagonale. Les lames glissèrent entre elles dans un tintement métallique avant qu'elles ne se repoussent mutuellement. Ne laissant aucunement la moindre faille à l'avantage de l'opposant, l'escrimeuse usa  de ses ombres, des élans et des vagues de piques repoussant l'assaillant ou essayant de l'avoir par le revers, tentant de le transpercer ou alors de le déstabiliser pour laisser sa lame le perforer. Il avait beau avoir une force commensurable, l'elfe possédait l'atout d'être plus agile que lui.

    Elle avait conscience que le confronter à sa force pure serait fatale, ainsi, elle maintenait une distance raisonnable, jouant de ses ombres et, moindrement qu'il lui serait possible, elle l'emprisonnerait de ses liens ténébreux. Son objectif était certes de le terrasser, mais pas sans essayer de lui soutirer des informations. Si son combat lui avait permit de l'immobiliser, l'elfe s'assurerait qu'il lui serait possible de le violenter sans qu'il ne s'en libère, essayant de lui extorquer ce qu'il serait pertinent à savoir et sinon, elle lui ferait simplement payer le meurtre qu'il avait fait l'erreur de réaliser sous ses yeux. Dans tous les cas, une fois que son cadavre joncherait sur le sol, elle finirait de se débarrasser des ravisseurs du côté de Berin.

    Mais pour l'instant, l'heure était au combat et rien n'était gagné. Tout était incertain. Mais une chose était sûre, c'est qu'elle se défoulerait sur ce monstre.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 _17c3810
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 158
    crédits : 3142

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Sam 14 Oct - 12:22
    En se relevant face à son adversaire, Lardon pensait qu'il aurait eu plus de temps avant qu'il ne se libère. Non, c'était bien parce qu'il avait prit le temps de s'occuper de lui et le blessé qu'il n'avait pas été embroché comme un rôti, une sueur froide lui parcourait cependant l'échine, ce n'était pas passé loin.

    L'épée se décrocha de la table et tournoya dans sa direction pour lui trancher un bout de lard. Cette fois il allait avoir besoin de ses deux mains, la magie parcourait sa prothèse qui prenait vie, sa main de bronze se tendant en direction de l'arme glacée pour la bloquer, et en serrant ses doigts, la briser.
    Un duel magique, Lardon n'était pas vraiment chaud de se mesurer à un expert mais celui-ci ne lui laissait pas le choix puisqu'un nouveau projectile de glace venait à sa rencontre. Lardon paraît grâce à au déplacement d'un banc dans la trajectoire et ripostait d'un lancé de javelot-chandelier, lui aussi bloqué par la condensation d'un bouclier glacé, les deux attaques se neutralisant. A ce jeu là, l'avantage serait dur à prendre, aussi le mage bandit canalisait rapidement un sort qui faisait naître une pellicule de givre autour de lui.
    Sentant le coup fourré venir, Lardon bondit sur le côté et plongea à l'abri derrière la colonne la plus proche au moment où son adversaire tendaient ses mains vers lui pour lui envoyer un souffle glacial. Son banc-bouclier gelait instantanément en l'air et l'hybride en perdait la possession, le mobilier tombant au sol pour s'éclater en deux morceaux. Il ne pouvait donc plus contrôler un objet si celui-ci se faisait recouvrir de glace magique, intéressant, et handicapant.
    Le souffle givrant l'avait poursuivit jusqu'au pilier et s'était poursuivit quelques secondes avant que son auteur n'abandonne la manœuvre, l'abri trop large pour atteindre le cochon. Ce dernier d'ailleurs apercevait d'ailleurs une autre chose intéressante depuis sa cachette, lui donnant une idée qui ne serait pas facile à mettre en place mais qui pourrait bien fonctionner.

    Il détachait d'abord sa main mécanique et feintait une sortie à droite, du côté du cadavre du foudroyeur mort, un projectile de glace était aussitôt lancé, le manquant de peu pour aller se planter dans la table, rapide le bougre mais Lardon avait eu le temps d'apercevoir sa position exacte et passait à l'attaque grâce au premier chandelier qu'il délogeait pour frapper le mage obligé de se défendre à nouveau par la parade ou l'esquive, donnant le temps à Lardon d'effectuer sa vraie sortie de côté gauche cette fois.
    L'ouvrier du RSAF, puisqu'il manquait de puissance brute compensait par sa maîtrise, au premier chandelier qui se faisait repousser, il lui adjoignait un jumeau pour attaquer le mage en tenaille et l'épée que le geleur s'était retiré de la jambe en la laissant bêtement au sol. Seulement cette fois il n'était pas prit par surprise et pouvait riposter aux assauts du cochon de façon identique. Lardon l'entraînait donc sur un duel de maîtrise plus que de puissance, les échanges étaient rapides et intenses, qu'ils soient d'acier ou de glace, chaque coups se devaient d'être paré ou esquivé.
    La glace bien que solide et magique ne surpassait pas la densité du fer et le mage perdait petit à petit du terrain, ses créations se détériorant plus rapidement que le mobilier emprunté de Lardon qui pensait prendre l'avantage jusqu'à ce que son ennemi décide de changer de tactique, il abandonnait la création et la manipulation d'objet de glace pour canaliser de nouveau un sort. Lardon lançait ses trois projectiles à l'assaut pour embrocher l'adversaire mais celui-ci avait compté sur la précipitation de l'hybride et libérait, juste avant d'être atteint, sa magie en un petit dôme de givre, gelant instantanément les armes pointés sur lui, les faisant chuter au sol, recouverte d'une couche gelée qui empêchait le porcin de les manipuler. Un sacré revers. Surtout que le magicien était déjà en train de se préparer à une nouvelle attaque, et rendu au centre de la salle, Lardon ne doutait pas qu'il était en train de lui préparer un attaque de zone similaire à celle qui avait gelé sur place les quatre malheureux étudiants.

    Lardon le défiait du regard d'essayer, et pour se parer à le recevoir, il usa de nouveau de sa télékinésie pour faire venir devant lui un morceau de table, pas aussi grand que celui utilisé pour aplatir le bandit foudroyant mais bien assez large pour le cacher tout entier derrière, puis il le lança contre le mage de glace qui déployait son sort au même moment. Il n'y eu pas de choc tonitruant lorsque les magies se rencontrèrent, elles ne se percutaient pas d'ailleurs, mais le pan de table voyait sa vitesse ralentir sous la puissance du souffle du sort de givre, cette fois c'était bien un duel de puissance qui s'engageait entre les deux mages, pour déterminer qui serait écrasé ou gelé. L'hybride forçait de tout ce qu'il lui était possible de donner mais désormais même maintenir le lourd bloc de bois était difficile, qui plus est il commençait à se recouvrir de glace, bientôt le cochon ne pourrait plus le faire léviter et se retrouverait à la merci du blizzard lancé contre lui. Il fallait qu'il tienne, encore un quelques petits mètres, quelques secondes, elle serait bientôt arrivée... oui, enfin !

    L'ouvrier du RSAF, puisqu'il manquait de puissance brute compensait par son intellect et son sens tactique. D'abord il avait jauger les capacités de son adversaire, puis l'avait entraîner à se battre sur son propre terrain de prédilection, feindre ensuite de chercher une confrontation totale qui obligerait à lancer toutes ses forces pour la victoire, et bien sûr frapper dans le dos comme un gros lâche s'assurer qu'elle soit sienne.
    Depuis qu'il avait détaché sa main mécanique, Lardon la guidait en la déplaçant à ras le sol depuis le pilier jusqu'au cadavre du colosse précédemment abattu. C'est pour cela qu'il avait quitté son couvert et s'était lancé dans un duel aux multiples échanges, pour temporiser et focaliser l'attention de son adversaire sur ses armes improvisées et lui. Difficile de repérer la petite main de bronze qui se faufile sur le tapis rouge et s'empare de ses anciennes entraves et la clef pour ensuite se cacher sous la carpette afin de serpenter à couvert jusqu'au mage. C'était aussi pour cette raison que l'hybride n'avait manipulé que trois objets et que le morceau de table était moins imposant que le précédent, il lui fallait conserver préserver d'un petit peu son énergie et sa concentration afin de gérer les déplacements de sa main.
    Après le premier duel de technique, Lardon soupçonnait que le mage chercherait à l'écraser par un déploiement de puissance efficace, et pour l'y encourager d'avantage, plutôt que d'aller se cacher à nouveau, il feignait d'être bête ou fier au point de vouloir l'affronter de face en réutilisant une attaque qui n'avait été efficace que grâce à la surprise, mais c'était surtout pour que la menace de cette imposante masse qu'il lancerait sur l'ennemi attire toujours son attention et sa concentration. C'était réussi, le congeleur n'avait d'yeux que pour l'énorme bloc de bois qu'il se devait de repousser et le vilain cochon derrière dont il allait se faire un plaisir de calmer définitivement les ardeurs, et ne voyait pas la fourberie qui s'était glissée jusqu'à ses pieds.

    Le premier bracelet se refermait sur la cheville droite du manipulateur de givre et déjà le souffle de son blizzard faiblissait drastiquement. La clef tournait dans la serrure pour verrouiller la première menotte, puis la main mécanique allait s'occuper d'entraver l'autre cheville afin de couper la chique au mage en lui faisant goûter l'efficacité de leurs propres saloperies runiques. Lardon allait profiter du faux choix qui s'offrait au bandit, soit maintenir tant bien que mal son sort et se faire menotter la deuxième cheville, soit tenter de se débattre en chassant sa main mécanique du pieds mais affaiblissant de même sa concentration et sa stabilité, laissant l'opportunité au cochon de reprendre l'avantage et de le charger à l'abri de la table qui n'avait pas encore fini de geler. Une fois au corps à corps, après un coup de table-bélier, il lui serait plus facile de lui coller des bourre-pif et de finir de le menotter lui même, surtout que sa main de bronze ne laissera aucun répit à l'adversaire non plus.
    Sur sa gauche, des élèves s'étaient rapprochés mais restaient prudent, à distance et à couvert, nul doute qu'ils allaient se joindre à lui pour finir de maîtriser le coquin, et sûrement qu'ils auraient avec eux une ou deux paires de bracelets runiques qu'ils pourraient utiliser pour menotter complètement le mage. Du moins sous couvert que le bandit ne tente rien de désespéré qui oblige Lardon à l'achever pour éviter des risques et pertes supplémentaires.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1557

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Lun 16 Oct - 7:51
    Le dernier adversaire à terre, la Serre Pourpre prend le temps d'adresser quelques mots d'encouragements aux braves étudiants qui se sont battus à ses côtés. Elle leur donne quelques instructions basiques de gestion du terrain : garder un œil sur les affrontements restants, intervenir seulement si leurs capacités le leur permettent, réfléchir à des solutions pour éteindre le feu et sécuriser la salle une fois que la bataille sera finie. Oyun n'est pas la plus douée lorsqu'il s'agit de mettre du baume au cœur à des civils - elle choisit donc de leur parler comme à des soldats. Ce sont des étudiants, certes, mais pas de n'importe où.

    Après ce court échange, elle s'appuie sur un gros débris de pierre pour sauter en avant, et s'enfonce au pas de course dans le nuage de fumée qui s'étend de ce côté de la pièce. Ce serait trop dangereux de donner une arme à Usha dans cette purée de poix, et les alliés qui sont en plein milieu risqueraient d'être aussi désavantagés que les ennemis si cette dernière n'était pas canalisée de la bonne façon.

    Le pas un peu plus hasardeux, elle recule légèrement vers le centre de la salle, tend les bras devant elle, et aligne ses mains tendues de façon à former un triangle entre ses index et ses pouces. La technique élémentaire qu'elle compte déployer n'était jusque là qu'une lointaine théorie qu'elle voulait tester un jour - maintenant, il était temps de la rendre concrète. Mais d'abord, quelques préparations sont nécessaires. Un courant d'air faible mais insistant, à l'image des vents du désert qui caressent les dunes, fend la fumée et dévoile d'abord la Valkyrie. La brise caresse la tignasse bicolore d'Usha tout en contournant son dos, libérant ainsi un filet d'air autour du vieil homme en bure grise, dont le drapé s'agite doucement. Concentrée sur la courbe qu'elle essaie de tracer, Oyun dirige maintenant son courant d'air vers le groupe d'étudiants le plus proche, et lorsqu'il se recourbe à nouveau pour former une espèce de cercle, elle se rend compte que les ennemis restants se situent en son centre.

    A défaut de pouvoir contrôler directement la fumée, Oyun peut au moins fendre l'air qui propage cette fumée pour aider ses alliés les plus proches du feu. Gardant une main tendue pour maintenir sa brise circulaire, et garder Usha dans son champ de vision, elle l'interpelle avant de lui lancer le deuxième sabre qu'elle avait récupéré, prenant garde à la précision de son geste pour ne pas la blesser par mégarde.

    - Usha !

    Pas besoin d'en dire plus. Ce sera à la valkyrie de décider si elle veut attraper le sabre, ou l'esquiver. Maintenant, Oyun joint ses deux mains et fléchit légèrement les jambes, le visage froncé dans une expression d'application intense. Elle n'avait jamais aimé user d'arcanes complexes en combat, mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'en était pas capable. Et depuis qu'elle avait revu ses vieux démons en se battant contre un Archonte, elle s'était entraînée pour retrouver son aisance d'antan, peu importe le bagage émotionnel qu'elle amenait avec elle. Il était temps de passer à la théorie à la pratique.

    Son but n'est pas d'intensifier le courant d'air qui continue lentement mais sûrement sa ronde, mais de le manier avec autant de finesse que possible, procédé qui lui était accessible uniquement grâce à son niveau de maîtrise élémentaire. Progressivement, tout en prenant garde autant que possible à ne pas lécher les flammes avec l'air qu'elle déplace, elle resserre l'étau invisible qui entoure le groupe de ravisseurs. Si ce n'était que de l'air qui les entouraient, ils pourraient facilement traverser sa technique et s'en défaire : mais c'est là que la justesse dont l'orc est capable avec son élément entrait en jeu. Sans accélérer au point de consommer plus de mana que nécessaire, le courant d'air circulaire continuait de piéger la fumée en son centre. Maintenant qu'elle avait un point de vue assez dégagé pour voir les différents alliés postés autour des bandits en cours d'asphyxie, elle pouvait même se permettre une pointe d'audace. Décidant de rajouter une menace supplémentaire à son courant d'air faible mais constant, Oyun le manipule de façon à le rendre tranchant, avec pour but d'affaiblir un peu plus ses cibles.

    Cela suffirait-il à les achever ? Elle-même n'avait pas cette certitude, même si l'espoir d'y arriver n'était pas nul non plus. Pour l'instant, elle considérait avoir atteint son but : faciliter la tâche à Usha et à l'ancien à capuche, sans pour autant bloquer leurs potentielles actions.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 505

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Lun 16 Oct - 18:51
    La fumée lui brûle les poumons et la première action qu’elle est de se défaire de son bouclier de foudre, trop visible même avec la fumée qui entrave la vision. Il faut agir rapidement et bien, c’est ce qu’il faut faire depuis le tout début et qu’elle foire toujours à un moment. Le tournis du coup de crâne mis plus tôt est toujours présent, mais cela commence à se calmer et les idées se mettent de plus en plus en place.

    Les chaînes. Sa princesse du jour, qui n’avait vraiment de princesse que de nom, mais on s’en branle là tout de suite, il y a des superbes princesses de tout genre de toute manière, bref… Sa princesse du jour avait parfaitement raison sur le fait que se défaire des liens pour être chacun pour libres de ses mouvements était important là tout de suite.

    Heureusement qu’il ne parlait pas d’eux. Ils auraient eu l’air fin avec elle si proche du plafond et lui pendouillant comme un gigot dans une boucherie, avec toute la possibilité d’être une cible vivante bientôt morte. En plus de lui arracher littéralement l’épaule au passage, si ce n’avait pas été ses épaules à lui qui avait lâché avant. Vraiment, heureusement qu’ils étaient libres pour parler des liens des captifs restant et non des liens à eux.

    – Fonce Princesse, je te couvre quoique tu décides.

    C’était une réponse simple et précise. L’attention de la valkyrie est pourtant rapidement prise par le feu qui agit tout seul dans son coin. Lui il s’en branle de qui est allié ou ennemi, dévore tout ce qui passe dans son passage. Enfin, elle se concentrerait sur le feu si un sabre ne lui arrivait pas dessus et demandait à avoir de la concentration pour l’attraper. Ce qu’elle arrive a faire avec brio et avoir une arme en main a quelque chose de rassurant là tout de suite.

    Bon. Le feu maintenant. Prenant une forte inspiration elle focalise toute sa concentration pour attraper la plus possible de la masse enflammée et se mettre à la bouger avec sa télékinésie. Cela n’a pas une superbe forme de dragon ou de n’importe quelle créature. C’est une masse informe qu’elle déplace avec une délicatesse très peu visible. Les flammes qu’elle contrôle ne sont pas siennes comme l’électricité qu’elle avait créée plutôt, c’est comme avoir un animal sauvage dans ses mains de mana qui se débat dans tous les sens.

    La chaleur l’étourdit un peu et son vol est plus lent d’un coup. Le feu est trop grand pour être manié avec précision avec sa maîtrise actuelle de la télékinésie. L'utiliser pour les ennemis à proximité risque plus de toucher les alliés autour que simplement les adversaires. Par contre, la brute contre la petite elfe qui lui a sauvé la vie est une cible plus facile à viser. C’est donc sur lui qu’elle lance ce feu un peu trop fou.

    – Chaud devant.

    Elle avait l’air agile la petite pour ne pas mourir de cela, puis, Usha avait tenté de son mieux de ne pas la viser. De son mieux avec une masse aussi grande. Vraiment, l’adrénaline ne la fait pas bien réfléchir.

    Sinon, son arme en mains, elle se prépare à vraiment répliquer pour se défendre et surtout défendre Sylvain. Ça, elle sait faire.

    Logiquement.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 50
    crédits : 4551

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Lun 16 Oct - 19:17
    La douce symphonie du chaos, ça ne manquait jamais de fasciner. Si on pouvait stopper le temps là maintenant on en aurait pour des heures à détaillé tout ce qui ce passais dans la salle. Mais pour le moment Sylvain s’en carrait. Il était libre de ses mouvements et n’avait plus à suivre un rythme trop endiablé pour son âge.

    Profitant de la confusion et au vu du regard que certains malandrins lui lançaient l’érudit glissa vers le groupe d’étudiant à l’autre bout de la table et de l’incendie.

    — Protéger moi et je vous garantis votre diplôme avec la meilleur mention lâcha le médecin dans un gloussement.

    Il fallait tout de même continuer à se rendre utile. Derrière les étudiants le chirurgien observait les formes au sol. L’un avait trop de ce qui devait rester dedans au dehors, ici la flaque de sang était malheureusement trop grande signe d’une fin imminente même si le blessé respiré encore. Il repéra un élevé dont la jambe avait un angle assez curieux à moitié abrité sous une table. La panique se lisait dans ses yeux et il devait respirer comme un petit mammifère en proie à une terreur indicible. Le médecin calcula l’itinéraire pour se glisser jusqu’au malheureux. Il avait mis les étudiants entre lui et ses éventuels poursuivants. Et un œil en l’air lui fait dire qu’une valkyrie en plus l’accompagne.

    Se lançant comme le pouvait un homme de son âge le vieillard se retrouva sur le bas de l’estrade à tirer en arrière le blessé. Ce dernier était tellement choqué qu’il n’opposa aucune résistance. Le tout c’est que maintenant il fallait espérer que personne n’est la bonne idée de venir le planter ou une autre idée du genre pendant qu’il prodiguait ses soins. Un œil rapide évalua les dégâts. Assez facile la fibula avez sans doute volé en éclats et le tibia avez suivi le mouvement. Les taches blanches dans l’amas de chair laissez présager une jolie fracture ouverte. Usant de télépathie Sylvain calma le jeune homme. Sa vie n’était pas en danger, mais sa carrière de soldat peut être plus. S’agenouillant il lui prodigua les premiers soins alors que le monde continuait de s’écrouler autour de lui.

    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 575
    crédits : 979

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Lun 16 Oct - 20:47
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 8


    La dernière ligne droite. Les derniers efforts pour se débarrasser des ravisseurs et permettre d'enfin, peut-être, s'organiser. Dans tout ce chaos, le dernier mastodonte au voile rouge se retrouvait en difficulté face aux nombreux assauts de l'elfe. Forte de sa magie ainsi que de ses talents d'escrimes issus d'un entrainement difficile, la blonde parvenait à prendre l'ascendant dans ce terrible combat. Seulement, sa tentative de prison échoua malheureusement sous la force colossale de son adversaire. Brisant ses chaines d'ombre, ce dernier tenta ensuite une attaque brutale sur l'oreille pointue. Attaque qui, malheureusement, fut drastiquement réduite par le fait qu'une vague de flamme venait de lécher son corps musculeux. Brûlé par l'attaque soudaine d'Usha qui venait de surgir de nul part, l'elfe put ensuite contre attaquer avec sa lame, l'enfonçant sans aucune hésitation dans la gorge de son ennemi, l'envoyant rejoindre le royaume des gardiens.  

    Du côté d'Usha, les derniers ravisseurs finissaient de s'étouffer et de bruler dans la fumée ardente qui se dégageait des flammes. Si Sylvain put aller se mettre dans un coin et entamer des soins de terrain, le feu ne faisait que prendre plus d'ampleur dans la pièce. Heureusement, Oyun se mit à intervenir et grâce à sa magie d'air, offrit les derniers efforts nécessaires à l'élimination des preneurs d'otages qui dans des cris gutturaux s'effondrèrent sur le sol à présent tâché de trop de sang.

    Au niveau du drakochon, le combat ne fut pas moins intense. Dans divers échanges magiques, les deux ennemis cherchaient à dominer l'autre dans un balai arcanique des plus féroces. Gel d'un côté, mobilier et télékinésie de l'autre. Puis, la ruse du cochon prit enfin effet. Parvenant lors d'une énième distraction à détourner l'attention du mage au visage voilé, l'hybride passa l'une des menottes enchantées à sa jambe, drainant sa magie comme les prisonniers auparavant. Cela fut la pierre angulaire de la suite du combat. Privé de sa magie, l'arcaniste ne put réagir lorsque huit étudiants se jetèrent sur lui pour lui appliquer d'autres menottes et chaines. Bientôt, le ravisseur devenait l'otage. Et, ainsi, plus aucun ennemi ne se trouvait en mesure de s'en prendre aux différents reikois présents. Enfin. Mis à part l'incendie qui rongeait la salle.

    C'est alors que Berin passa à l'action. Ordonnant à plusieurs élèves de se placer autour de lui, le vieux professeur bougea les mains en rythme avec ces derniers, plongeant par la suite les gigantesques flammes dans une sphère aquatique qui permit, d'enfin, limiter les dégâts causés par l'ardente innovation de Sylvain. Quand la magie cessa enfin, il ne restait plus que les cendres d'un incendie à présent maîtrisé, et les corps à empiler.

    Quelques longues minutes plus tard, les corps des défunts continuaient d'être placés les uns contre les autres, tandis que Berin se rapprochait du groupe ayant permit tout ce coup d'éclat. Un peu plus près d'un des piliers de la salle, le mage à présent capturé se retrouvait entravé par un grand cercle arcanique qui limitait à la fois ses mouvements et sa magie. Il était à la merci des étudiants, de Berin, et de quiconque voudrait interagir avec lui. C'est alors que le professeur à la moustache d'argent prit la parole, offrant quelques pistes éventuelles à ses nouveaux protégés, un verre de vin fendu récupéré quelques instants plus tôt et dans sa main droite.

    - Nous allons pouvoir fortifier cet endroit et offrir un lieu de refuge aux potentiels autres étudiants qui parcourent l'université... Et il y a ce mage, là. Si vous désirez l'interroger, n'hésitez pas. Sinon, je tenterai de lui tirer les vers du nez. Je dois avouer être inquiet pour les autres professeurs et les élèves séquestrés. Il nous faut en apprendre plus sur notre situation. Mais il y a aussi le reste à sécuriser... Enfin.. Je vous laisse agir, vous avez l'air de plus ou moins savoir quoi faire.

    Et ainsi, les choses allaient pouvoir continuer. Mais dans quel état?

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Localisation inconnue

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Légèrement blessé  

    Les PJs:

    - Etat de santé d'Oyun: Blessée
    - Etat de santé d'Usha: Blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 F25wFR9
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).

    ------- Objectifs -------

    - Interroger le mage capturé : 0/1
    - Trouver un moyen de briser les liens enchantés : 1/1
    - Chercher à libérer la salle / s'échapper : 1/1
    - Etudiants en vie: 72/96

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 158
    crédits : 3142

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Mer 18 Oct - 0:34
    Lardon se relâchait lorsque le magicien adverse faiblissait et se faisait alpaguer par une escouade d'étudiants hardis.
    Là où précédemment les échanges entre bandits et élèves avaient été "frapper pour tuer", ceux-là semblaient avoir compris le but de la manœuvre puisque, hormis quelques coups durant la capture, ils laissèrent le mage en vie.

    Derrière, l'hybride apercevait Ellana finir d'achever un colosse en flamme et de l'autre côté, l'orc et la grande ailée finir de terrasser leurs adversaires.
    Tout était bien qui finissait bien. Tout ? Ho misère, il sentait que le Marionnettiste du Destin n'en avait pas fini avec eux.

    Dans un semblant d'organisation rapide, le dernier professeur et les experts dispensaient plusieurs ordres pour déplacer les cadavres dans un coin de la pièce, là où les bandits étaient entassés pêle-mêle après avoir été consciencieusement fouillé, l'espérait-il, les plus malchanceux des diplômés étaient allongé à l'opposé, les uns à côtés des autres, leur capuche tiré jusqu'au milieu de leur visage, leur donnant l'air de simplement se reposer.

    L'ouvrier du RSAF en aurait bien fait de même, ses cabrioles et roulades lui avaient offert quelques bleus mais il n'avait pas le temps de s'en plaindre, il ne les sentait presque pas de toute façon et il y avait plus important, comme sécuriser les points d'entrées.
    Epaulé par quelques volontaires, ils vérifièrent d'abord la présence ou non d'ennemis derrière les portes par divers moyens, en regardant sous la porte ou à travers le trou de la serrure, en tendant l'oreille aussi, avec tout le barouf qui s'était déroulé dans la salle de réception, il était étonnant que personne ne soit venu, que ce soit des renforts ennemis ou les gardes de l'entrée qui confisquaient les armes. A moins qu'ils n'aient été des traitres à la solde de ceux qui ont manigancé tout ceci ? Ou alors la pièce avait pu être insonorisé en plus d'être scellé, c'était une possibilité. Egalement si les deux mages étaient en communication télépathique avec des complices à l'extérieur, il faudrait agir rapidement avant que les doutes s'installent suite à la rupture des échanges.

    Les survivants s'armaient avec l'équipement des morts, chipant épées, dagues et protections de cuir sur les défunts, Lardon avait même suggéré de rassembler la nourriture encore consommable pour récupérer quelques vivres, même léger. Tous n'avaient peut-être pas eu le temps de profiter du buffet et se battre le ventre vide était une chose à éviter, quelques picorements ne feraient de mal à personne parmi les rescapés.

    Pendant son inspection des portes, il jetait quelques coups d'oeil vers ceux qui menaient l'interrogatoire, il était curieux de ce que le mage avait à dire mais ne pouvait vraiment bâcler le travail de son côté.
    S'il n'y avait pas âme qui vive derrière les battants des portes, l'hybride allait essayer de les ouvrir, les entre ouvrir seulement même, déjà pour vérifier qu'elles ne sont pas verrouillées par un tour de clef, et ensuite pour jeter un regard au delà, dans les couloirs, à travers l'espace de l'un des battants qu'il pousserait à peine en restant à l'abri.
    Il voudrait s'assurer que les coursives soient éclairés, et vides de présences hostiles. Comme il ne connaît pas l'université, Lardon demanderait aux élèves où mènent chaque sorties et les dessertes attenantes.
    S'ils détectaient une présence embusqué derrière la porte, c'était l'évidence que Lardon et ses coéquipiers ne la franchirait pas, la surveillant plutôt, voir en déplaçant une table rapidement et le plus discrètement possible pour bloquer le battant et empêcher une nouvelle invasion.

    Lardon avait entendu que le professeur Berin voulait fortifier l'endroit. Cette idée en valait une autre, mais lui n'était pas certains qu'elle soit la meilleure. Y en avait il une meilleure que celle-là d'ailleurs ? Plus important, il fallait pouvoir alerter l'extérieur d'un problème au sein de l'académie. L'hybride n'était pas au fait des mesures prisent en ces cas là, y avait il une espèce de cor ou de cloche d'alerte ? Il le demandait aux diplômés, ils ont vécus au sein de l'académie durant des années, leurs connaissances des lieux et ses fonctionnements allaient être utile, ne serait-ce que pour s'orienter dans le dédale des couloirs, en bref, il n'allait pas hésiter à glaner le maximum d'information qui pourrait les aider, lui et les autres, même si certains semblaient un peu maladroit dans leurs échanges. Peut-être étaient ils un peu intimidé de s'adresser au grand héros porcin de ce jour ou alors manquaient ils d'habitude à côtoyer des hybrides ? Parions sur le charisme du cochon, c'est plus flatteur.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2190

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Jeu 19 Oct - 0:55
    En une entaille sur le creux poplité et le colosse fut forcé de mettre un genou à terre, donnant l'occasion à l'elfe de l'emprisonner comme elle l'avait prévu. Un geste furtif dans l'air, une poigne se refermant, et les ombres s'agglutinaient sur la silhouette, rampant le long de ses jambes pour remonter le long de son corps afin de se développer et le maintenir. Hors, malgré leur lutte pénible, l'adversaire possédait toujours autant d'énergie et de force, et se fut presque sans difficulté qu'il brisa la prison ténébreuse, criant de rage, comme s'il effrayait les ombres qu'il repoussait.

    Alors qu'il reprenait sa course vers sa cible, d'un pas déterminé et menaçant, son arme brandit bien haut. Ellana commençait à ne plus avoir d'issues face au colosse inarrêtable... Inarrêtable peut être, mais pas ininflammable ! Dans une concordance presque parfaite, alors que l'ennemi pensait se jeter sur sa cible, il ne voyait pas qu'un peu plus haut, une valkyrie dirigeait les flammes de l'incendie sur lui. La blondinette s'échappa de l'attaque soudaine en un saut arrière, avant de voir le gaillard brûler vif sous ses yeux. Le combat s'acheva sur un échange de regard complice entre l'Elfe et la Valkyrie.

    *

    Ainsi la salle avait gagné le calme. Non pas celui d'une fin de soirée bien arrosée, comme cela aurait dû terminer initialement, malheureusement c'était le silence du deuil et de la crainte. Le danger était éloigné pour l'instant mais il demeurait présent. L'on reprenait doucement les initiatives, écoutant les conseils de Berin, beaucoup d'entre eux s'étaient déjà activés, triant les cadavres entre les élèves et les ravisseurs ou renforçant la structure et les protections, afin que cette salle soit le refuge des survivants.

    Ellana inspecta en premier lieu les cadavres des assaillants, cherchant toutes marques distinctes comme des tatouages, des symboles référant à un groupe de terroristes ou qu'importe. Elle usa de ses sens pour potentiellement déceler une trace magique qui aurait été invisible. Peut être qu'en fouillant leurs inventaires, l'on trouverait un indice pertinent, autre que leurs armes. Peu importait, l'inspection était de mise, il y avait beaucoup de cadavres, elle n'allait pas tous les faire non, elle en ferait autant qu'il en faudrait pour avoir des renseignements. Elle n'était pas la seule à y avoir pensé, puisque à l'autre bout de la salle, l'être ailée qui l'avait précédemment sauvé, s'était mise, elle aussi, à investiguer les corps. Ainsi, ils gagneraient du temps en s'y mettant à plusieurs. En plus de faire une fouille générale, les armes étaient toutes rassemblées en un endroit, permettant aux élèves de s'armer ou alors de simplement s'assurer qu'ils ne seraient plus en danger.

    Au bout de quelques poches retournées, l'elfe aperçut l'orc se rapprochait d'elle au fur et à mesure qu'elle fortifiait les lieux. Les bras emplis de débris de bois ou de pierres, la grande colosse assurait principalement le renforcement de toutes ouvertures et brèches. Les deux femmes s'échangèrent un regard avant qu'Ellana ne se relève afin de s'avancer à elle, voulant la remercier pour l'aide durant l'affront. L'orc débuta la conversation cependant, une poutre sur l'épaule.

    "Vous vous êtes bien battue." Elle fit le salut de l'armée, peut-être reconnaissant l'elfe comme sa semblable ou seulement par habitude, avant de reprendre. "Je m'appelle Oyun."

    D'un hochement de tête, la vétérinaire répondit à son salut, l'imitant avant de se présenter.

    "Merci... Eh bien, Oyun donc, tu as quelque chose entre les crocs, c'est perturbant. Enchanté, moi c'est Ellana."

    Elle laissa son interlocutrice se débarrasser de la star de la soirée du résidu avant de reprendre. Elles échangèrent brièvement sur la situation, des indices qu'elles auraient pu trouver afin de se les communiquer, ne perdant pas plus de temps afin de retourner à leurs obligations. Si ses recherches s'avérèrent fructueuses, achevant celles-ci, elle se dirigerait vers l'interrogatoire, soutenant ceux qui interrogeraient l'otage avec les indices obtenus, si besoin était.

    Dans le cas échéant, elle vérifierait que personne d'autres n'aient besoin de soins et ne ferait qu'aider Lars dans ses entreprises, se renseignant auprès des élèves. Peut être moins soucieuse que l'hybride, l'elfe voulait seulement reprendre ses armes et ne chercher qu'à savoir quelle porte prendre pour avancer.

    Résumé:


    Ellana parle en 7f679c
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 3 _17c3810
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum