DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    [Challenge] Le Cercle Solaire de l'ArdentAujourd'hui à 9:02Lyra Leezen
    [SOLO] Dynasties et dystopiesHier à 23:24Lyra Leezen
    Trois pour un [Sixte]Hier à 23:09Sixte V. Amala
    Enquête au cœur d'une épidémieHier à 22:51Qwellaana Airdeoza
    L'Ange déchu face au dilemme de l'AmiralHier à 18:52Vandaos Fallenswords
    Hela - Le GriffonHier à 18:51Arès Wessex
    +2
    Ellana Blackwood
    Deydreus Fictilem
    6 participants
    Aller en bas
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 413

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Jeu 19 Oct - 14:19
    Il aurait pu avoir une solution sans aucun mort ou en tout cas beaucoup moins. C’était une possibilité, mais ce n’est pas ce qui était arrivé. Il sera toujours temps, une fois tout cela terminé, une fois qu’il n’y aura plus aucun danger, de se prendre la tête pour réfléchir à cette possibilité et comment faire pour que les morts du jour ne soient pas quelque chose qui arrive encore et encore.

    Il est bien de savoir qu'il aurait pu avoir un autre chemin, mais il ne sert à rien de regretter de ne pas l’avoir pris. Une fois qu’un choix a été fait dans la situation où il était, ça aurait été certainement impossible de faire marche arrière. Elle reviendrait plus tard ici même pour voir avec Berin, si bien entendu il restait en vie, quelles auraient été les solutions qu’il avait imaginées à la situation. Dans tous les cas, ce n’est pas le moment maintenant de penser à cela.

    Posant doucement son corps au sol, la grimace qu’elle fait en reprenant appuis sur sa jambe lui indique très clairement qu’elle n’aurait dû mal à soigner cela simplement avec la magie. Tant pis, ça sera mieux que rien. Attrapant une nappe, la plus propre possible, que de couteaux présents à la base pour le banquet, elle nettoya sa plaie de son mieux et se fit un pansement de fortune une fois cela fait avant d’appliquer son soin élémentaire dessus pour finir d’aider à la guérison. Le même procédé fut réalisé sur la blessure d’Oyun.

    – Si on doit sortir à un moment de la salle, si cela peut aider, je connais bien la typographie du lieu.

    Seulement ce qui est disponible pour les étudiants et visiteurs du Reike, mais cela pourrait toujours être un atout. Tout en disant cela, elle s’approcha de Berin pour lui appliquer à lui aussi les premiers secours de fortune possible et utilisa sa magie de soin. Une fois fait, elle s’approcha rapidement de Sylvain qu’elle examina rapidement pour vérifier son état avant d’en faire de même pour Elanna et Lardon.

    Les deux derniers étaient clairement dans les dossiers qu’elle avait pu classer au niveau des Serres Pourpres donc les soignée au même titre qu’Oyun était important par leurs affiliations aux Serres Pourpres. Sylvain avait été une brave princesse qui se devait d’avoir des soins royaux et surtout, mine de rien, il avait été son binôme de galère juste avant et sa santé était sa responsabilité. Pour Berin, là c’était simple, il était une des figures importantes de l’établissement et l’avoir dans le meilleur état possible était important pour que la suite des opérations se déroule le mieux possible.

    Elle se tourna vers le reste des invités vivants. Il allait falloir organiser un peu tout cela. La valkyrie était certes douée pour manipuler les émotions des gens et lire dans les esprits, les chaînes pompant le mana n’étaient absolument pas à son avantage pour la suite des opérations. Organiser un peu la masse des personnes en vie semblait bien plus simple. Elle prit la parole avec le ton le plus doux qu’elle puisse avoir au vu de la situation.

    – La situation n’est agréable pour personne, mais on peut rendre cela moins dur pour tout le monde en travaillant ensemble. J’aurais besoin de volontaires pour aider à trier les corps. Qu’on puisse honorer correctement les nôtres par la suite tout en apprenant sur nos assaillants. Toute arme est aussi très importante dans notre situation, tenter de récupéré ce qui vous permettra d'être à l'aise pour vous défendre, même si ce n'est pas forcément quelque chose des plus conventionnel. Même une simple cuillère peut vous sauver la vie si bien utiliser.

    Elle avait bien fournit cela à Sylvain et ça avait permis de défaire les runes sur les menottes.

    – Il faudrait aussi que ceux ayant des connaissances en médecine aident pour faire le tour et vérifier l’état de tout le monde. J’aimerais ne perdre personne parce qu’un idiot pense qu’il est plus fort qu’une blessure mal soignée.

    Elle voit quelques têtes esquissées à ses mots et certaines personnes se mettent en mouvement. Elle-même se mit en mouvement pour aider à trier les corps et examiner les dépouilles des preneurs d’otage, récupérant arme ou objet important présent sur eux et cherchant sur leur peau la possible présence du tatouage reikois. Même si, le trouver serait des plus amer comme découverte, il était toujours mieux de savoir que d’être dans l’ignorance.

    Son ventre grogna. Ce n’était vraiment pas le moment pour lui rappeler sa faim.

    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1465

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Jeu 19 Oct - 19:01
    C'est une mort bien laide qu'elle offre à ses adversaires. Oyun les regarde hurler, se tordre, cracher, choir. Lorsque le dernier tombe, elle relâche le vent qu'elle maintenait autour d'eux, et éparpille le reste de la fumée. Son attention se tourne entièrement vers les flammes, qu'elle se sait incapable de contrôler. Comme un héros de légende (ce qu'il est), Berin des Vaux choisit ce moment pour intervenir avec l'aide des étudiants à ses côtés, et éteint l'incendie avec une énorme masse d'eau. Dans toute la salle, les différents affrontements ont pris fin. La guerrière s'autorise un soupir de soulagement. Maintenant que tous les dangers immédiats sont maîtrisés, il va falloir rentabiliser cette accalmie autant que possible avant de passer au reste des "festivités".

    Heureusement, les propositions du professeur fédèrent les survivants. Les tâches se répartissent organiquement entre les survivants selon leurs capacités et talents, et c'est tout naturellement que l'orc va vers son amie valkyrie pour se faire soigner. Pendant qu'elle lui montre son flanc, elle lui pose quelques questions sur le campus de Kyouji - Usha est réputée pour avoir fait le tour de tout ce que Drakstrang avait à offrir pendant sa longue vie, autant profiter de son expérience pour peut-être tirer des éléments pertinents sur le bâtiment où ils sont, et les possibilités de siège qu'il pourrait offrir aux ennemis.

    Une fois soignée, elle remercie la Serre et s'en va s'atteler à sa tâche. Elle se penche pour ramasser un banc fendu en deux, et se dirige vers les murs près de la porte principale. D'autres étudiants sont en train de théoriser sur comment fortifier l'endroit, et elle s'arrête près d'eux pour les encourager à joindre le geste à la parole - et au passage, en profiter pour asseoir son autorité en tant que vétéran.

    - Vous avez de bonnes idées, mais vous ne devriez pas avoir les mains libres. Venez. C'est l'effort de groupe qui nous a permis de reconstruire Sable-d'or si vite après la bataille, après tout.

    Forte de son expérience récente et prolongée sur des chantiers, elle approuve et réprouve les idées des volontaires au fur et à mesure qu'elle fait le tour de la grande salle de banquet, tout en jouant de sa force et de son endurance pour en concrétiser certaines. Si sa priorité est de renforcer les murs près des issues pour les rendre plus résistants à de potentielles attaques extérieures, mais aussi pour fournir du matériel à barricade rapidement, elle ne délaisse pas le reste de l'espace pour autant. Le but final étant de préparer un espace où regrouper les survivants pour qu'ils puissent s'y réfugier et s'y défendre facilement. Dans un coin de la salle, des étudiants ont récupéré des morceaux de nappe et de tenture pour faire des couchettes improvisées qui accueilleront les blessés. Plusieurs barricades de fortune sont assemblées entre les colonnes et aux points cardinaux de la pièce, constituées de débris en tout genre - tant que c'est solide, ça fera l'affaire. Ce sont les plus musclés et les moins fatigués qui s'en chargent, tous conscients qu'il n'ont pas le luxe du temps : s'ils parviennent déjà à établir la majorité des fortifications prévues, ce sera au moins ça de pris.

    Pendant qu'elle déplace un morceau de poutre, l'elfe blonde qui a participé au combat plus tôt vient l'aborder. Elles échangent des présentations sommaires, quelques félicitations réciproques sur l'affrontement, et Oyun se rend alors compte du passager clandestin dans sa dentition. Heureusement que les orcs ne peuvent pas rougir. Elle le cherche du bout de l'ongle, le déloge, et l'envoie au sol d'une pichenette avant de retourner à sa tâche. Si elle fait comme si de rien n'était, peut-être que personne n'entendra parler de cette peau d'aubergine, non ? Non… impossible d'échapper à son funeste destin. Usha l'a forcément vue. La Serre Pourpre continue ses travaux avec une expression dépitée, imaginant déjà toutes les vannes que feront ses camarades lorsqu'elle rentrera à la forteresse. Au moins, ça amusera les copains…

    Son expression redevient sérieuse lorsqu'elle passe près des cadavres ennemis. D'une voix forte, elle ordonne à qui peut l'entendre de réunir toutes les armes présentes dans la pièce pour qu'elles puissent être réparties entre les survivants présents et à venir. La précision lui semblant nécessaire pour de jeunes diplômés, elle leur rappelle également que les menottes encore liées à des chaînes constituent des armes potentielles à ne pas laisser traîner non plus.

    Du coin de l'œil, elle repère l'hybride qui l'a aidée dans son affrontement contre l'un des colosses voilés, qui semble être en train de vérifier les issues. Après avoir fini le gros de ses tâches, elle décide d'aller le voir pour se présenter, le remercier, et lui demander si certaines issues devraient être barricadées immédiatement, prête à s'en occuper s'il répondait par l'affirmative.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 48
    crédits : 4459

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Jeu 19 Oct - 19:15
    Du calme, enfin, sortant de sa bulle de concentration le médecin avait rafistolé la jambe du malheureux. Il se releva ensuite en jetant un coup d’œil à la ronde. Le plus gros du bazar était vraisemblablement fini. Reniflant bruyamment malgré les coups de chaud des dernières minutes le vieillard parcourut la salle allant de cadavre ennemi en cadavre pour chercher quelque chose de bien précis. Lâchant une légère exclamation le chirurgien avait trouvé ce qu’il cherchait. Un des preneurs d’otage dont la tête n’était plus tout à fait dans son axe avait la bonne pointure de pieds. Sylvain détroussa le mort sans aucun état d’âme et se chaussa de nouveau. Ce serait embêtant de devoir continuer les péripéties de la journée sans être chaussée.

    Fidèle à lui même l’ancêtre grommela que tout allé très bien quand la valkyrie l’approcha pour vérifier son état de santé. Il avait tout de même clairement levé les yeux au ciel à s’en décrocher les orbites quand elle avait attrapé la nappe pour se faire un bandage de fortune. Quand est-ce que les guerriers arrêtaient de se la jouer avec le chiffon le plus sale qu’ils pouvaient trouver pour se faire un pansement de fortune. N’ayant ni matériel ni pas vraiment grand-chose à y redire le soigneur ne fit pas de commentaire. S’étirant un coup il savait exactement ce qu’il allait faire.
    Il avait sommeil, plus ou moins faim et surtout il n’avait pas but assez alors que la soirée s’annonce festive.

    Traînant sa vieille carcasse devant le mage enchaîné le soigneur le toisa du regard, sans ajouter un seul mot. Ils n’avaient pas beaucoup temps, mais ce serait dommage de laisser passer l’opportunité d’avoir un de leur assaillant sous la main sans l’asticoter un peu. Le maigre duel de regard se solda par une victoire du médecin qui fit semblant de se désintéresser un moment de l’arcaniste prisonnier. Mourir gelé par projection magique était une mort affreuse et douloureuse. Imaginez-vous en train de vous noyer, mais ce n’est pas de l’eau qui s’infiltre dans vos poumons, mais un immense bloc de glace fait de votre propre sang et organe congelé. Cela avait un tantinet fâché Sylvain de voir certains étudiants périr ainsi.

    L’avantage d’être un homme de science et de maîtriser l’anatomie du corps humain c’est que l’on sait où et comment appuyer sur une anatomie pour que n’importe qui puisse arriver à renier ses propres parents. Ramassant un couteau le soigneur aller passer sur un autre métier, celui de bourreau. Il fallait que ce soit simple rapide et surtout terriblement efficace. L’aspect que l’on oublie dans l’art de la torture c’est de toujours manager son suspens et d’insinuer sournoisement la peur d’avoir peur à sa victime. Faisant lentement le tour de la future victime il ne lâcha pas un mot. Jusqu’à de nouveau se retrouver devant lui. S’agenouillant le vieil homme lui fit un sourire tout à fait chaleureux avant de faire sauter au mage un ongle de sa main avec le couteau précédaient ramassé comme lorsqu’on ouvre un coquillage d’un geste sec et vif.

    Oups, pardon je voulais vous libérez de vos entraves ; quel maladroit je suis. Vous savez je suis pas rancunier et vous pourriez très bien vous en sortir en vie, un deuxième ongle s’envola dans un léger filet de sang, je veux juste savoir qui, pourquoi, combien vous êtes et où sont les autres professeurs. Vous êtes peut-être un dur à cuir, mais il paraît que lancer des sorts devient vachement plus compliqué sans ses yeux et ses mains. Et j’ai des blessés à soigner donc soit je finis vite avec vous soit on fait traîner les choses.

    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 566
    crédits : 284

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Ven 20 Oct - 0:06
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 9


    La Résistance commençait à s'organiser. Ici et là, les étudiants s'activaient sous les injonctions d'autorités plus efficaces. Le tri des corps était effectué sous la demande d'Usha afin de pouvoir, plus tard, rendre hommage aux héros tombés. De l'autre côté, un pillage minutieux s'effectuait de la part de l'elfe blonde qui cherchait à trouver la moindre marque magique. Le moindre symbole. Malheureusement pour elle, rien ne semblait tiquer sur son "radar" magique. Soit il n'y avait rien, soit elle n'était simplement pas capable de détecter quoique ce soit. De fait, l'interrogation de Sylvain allait donc devoir se faire "sans aide". Et... Là aussi, les choses ne furent pas très agréable.

    Sous la torture, le mage commença rapidement à parler. Il expliqua, entre deux complaintes, qu'il n'était au courant que de peux de choses. En fait, il avait juste reçu pour ordre de maintenir les étudiants dans la salle. Qu'ils n'avaient jamais été la cible. Mais... Surtout, il révéla une chose majeure. Ils étaient tous prisonniers. Même en dehors de cette salle. Puis, dans un rire vicieux, quelque chose craqua entre les molaires du mage, avant qu'une bave caustique ne vienne s'échapper de ses lèvres. Un poison, caché, qui lui permit de disparaître sans révéler plus d'informations.

    Du côté de Lardon, l'inspection des portes fut concluante. Aucun danger immédiat. Ni sur les portes, ni dans les couloirs situés derrière. De ce qu'il pouvait voir, ils pouvaient progresser jusqu'à la zone où leurs armes avaient été déposées. Seulement. Au delà, il était impossible de plus explorer sans s'isoler du reste de la salle et des autres "résistants". Quand le drakochon retourna dans la salle, les choses furent bientôt achevées. La salle de bal avait été fortifiée grâce aux efforts conjugués des élèves, d'Oyun et de Berin. A présent, elle pourrait servir de lieu de repli éventuel pour les autres potentiels élèves.

    Appelant le groupe à se réunir, le professeur à la moustache d'argent prit la parole, offrant son point de vue sur la situation, ayant lui aussi fouillé quelques corps pendant ce temps mort. D'après lui, les forces de ce qui se nomme "le voile rouge" se sont réunis à plusieurs endroits de l'université. Il allait falloir les déloger s'ils souhaitaient s'en sortir. Personne ne répondait aux injonctions télépathiques. Ce qui signifiait que soit quelqu'un brouillait la chose. Soit quelque chose. Ainsi, Berin déclara qu'il resterait avec les étudiants dans la salle pour tenir les protections et offrir une protection pour ces derniers. Pour ce qui était du groupe "libérateur". Le mage leur demanda d'aller s'occuper de trouver ces points de rassemblement. Le plus simple serait d'abord la cour. Pendant ce temps, divers étudiants, les volontaires, iraient s'occuper de fouiller les dortoirs. Et après une discussion plus ou moins longue, Lars, Ellana, Oyun, Sylvain et Usha purent quitter la salle. Le vieillard ne savait peut être pas pourquoi on lui demandait aussi de partir en exploration, mais nul doute que son expertise chirurgicale serait un atout. Tout comme sa débrouillardise.

    Ainsi, le groupe put repasser près de "l'armurerie". Constatant les cadavres des soldats, les protagonistes récupérèrent chacun leurs armes, avant de continuer leur route. Jusqu'à enfin passer l'arche qui marquait l'entrée du bâtiment principal. Et c'est là que les choses recommencèrent à être dangereuses. Un sifflement arriva aux oreilles d'Usha qui, dans un réflexe, dressa un bouclier de foudre qui stoppa de justesse une volée de flèches qui provenait du toit. La cour détenait de nombreux ennemis. Et, dans cette attaque, c'est là qu'ils remarquèrent le gigantesque dôme qui semblait les dominer. Ils ne voyaient pas où il se finissait mais... Actuellement, ce dernier dominait toute l'université.

    S'il voulait en savoir plus, il allait falloir se battre de nouveau.

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Localisation inconnue

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    Les PJs:

    - Etat de santé d'Oyun: Légèrement blessée
    - Etat de santé d'Usha: Légèrement blessée

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 TFjLW26
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - La "cour" peut être traversée entièrement en un tour complet, sans action.

    ------- Objectifs -------

    - Vaincre les différents adversaires dans la cour: 0/1
    - Interroger le mage capturé : 1/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 146
    crédits : 2098

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Sam 21 Oct - 5:02
    Ainsi, Ellana avait vaguement fait connaissance avec ses acolytes qui avaient été des protagonistes déterminants durant la prise d'otage, et qui seraient désormais les membres choisit pour l'expédition, le sauvetage de l'école. La logique du fin stratège qu'était Lars n'avait plus besoin de faire ses preuves, il était un élément pertinent et crucial. Autant dans les choix délicats que lors des combats. Pour ce qui était des deux guerrières, combattantes coriaces, membres des Serres Pourpres, il était évident qu'elles rejoignent la partie, étant donné qu'elles étaient un atout conséquent sur le plan martial. En revanche... Pour le dénommé Sylvain, l'elfe se fit plus sceptique. Selon elle, un être aussi fragilisé par l'âge ne devait pas autant s'exposer au danger. Son espérance de vie déjà bien diminuée, il était fou de penser l'emmener en exploration hostile. Et pourtant, sa présence dans l'équipe lui aurait parut improbable si elle n'avait pas apprit qu'il était à l'origine de l'incendie, d'autant plus qu'il avait fait preuve de beaucoup de violence pour torturer l'otage... Peut être qu'il s'avérerait être un énième élément stratégique indispensable voire même surprenant.

    Bref, du temps qu'ils restaient en vie, c'était l'essentiel. Et pour cela, il était nécessaire de reprendre les armes. Leurs armes. Disposées sagement dans l'armurerie près de la salle des fêtes. Le groupe passa devant les cadavres des soldats, l'elfe maintenant un silence de mort. Elle reconnut le garde qui lui avait tenu tête, s'il était vivant elle aurait reproché à cet imbécile "qu'elle l'avait bien dit !". Mais à la vue de ses yeux révulsés, elle ne fit que détourner le regard en déglutissant de gêne.
    Il n'empêchait qu'elle l'avait prévenu quand même... Elle enjamba donc le corps afin d'accéder à la petite salle, récupérant ses affaires dans un soupir.

    Elle retrouva son arc, son carquois et... Noctem. Sombre lame octroyée par le dirigeant des Serres Pourpres, l'absence de sa nouvelle arme l'avait presque peinée mais voilà que, caressant son fil, elle l'avait de nouveau acquis. Enfin paré au combat. Elle observa ses collègues reprendre leurs équipements, jaugeant qui était armé de quoi, avant de quitter les lieux.

    *

    A peine avaient-ils quittés les couloirs pour se rendre dans la cour qu'ils refirent face à des adversaires. Similaires aux ravisseurs précédents, le visage recouvert d'un voile rouge, certains plus balèze que d'autres, voilà que le groupe allait devoir de nouveau affronter ces "adeptes".

    Une flèche sifflante, les accueillant, fut intercepté de justesse par Usha, dressant spontanément un bouclier électrique tout autour du groupe, le protégeant de tout projectiles. Ainsi les volatiles hostiles, perchés sur le toit, avaient exposés leurs positions en tirant directement sur la bande. Ellana ne prit pas le temps de réfléchir à deux fois pour deviner qu'ils seraient très vite une gêne pour leurs déplacements et futurs affronts. Ainsi, passant à travers ses coéquipiers, elle s'arma bien vite de son arc afin de tirer sur les cibles élevés. Bien qu'elle ne possédait pas une vitesse surhumaine, elle enchaînait les décochements de flèches, visant un à un tous les adversaires. Bonne tireuse, la distance ainsi que l'éclairage nocturne pouvait potentiellement jouer en sa défaveur, mais sans aucune inquiétude, dans ses tirs, elle était accompagnée par Lars qui jouait de sa télékinésie sur les tuiles, déstabilisant voire même faisant tomber certaines cibles.

    Si certains, du côté adverse, arrivaient à rétorquer par d'autres attaques, l'elfe ne ferait que jouer de son agilité pour les esquiver avant de reprendre les tirs, se déplaçant en anticipant la visée ou, de justesse, en effectuant une roulade sur le côté. Comme ce qu'elle avait l'habitude de faire en entraînements.

    S'ils avaient été des cibles faciles, leurs corps jonchant au sol ou sur la toiture, Ellana prendrait enfin le temps d'examiner la situation, repérant les ennemis ainsi que les plus nuisibles. Ainsi, elle emboîterait le pas à ceux qui se seraient déjà lancés à l'assaut, apportant du soutien mais surtout en faisant couler du sang. La main sur le manche de son épée, elle s'engagerait.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 149
    crédits : 2945

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Sam 21 Oct - 11:59
    Quand Lardon revenait de ses inspections, le mage de glace qu'il avait capturé était déjà mort, suicidé, mais non sans avoir révélé quelques informations au petit barbu à la silhouette courbée par les ans qu'il partageait avec eux et le professeur Berin.
    Après un semblant d'organisation et de plan, les plus aguerris et le papy partaient en exploration de sauvetage, ou quelque chose du genre. L'hybride doutait un peu de la forme du bonhomme âgé et usé, il avait cru comprendre qu'il avait été, et est toujours, un excellent chirurgien. Ha si seulement Lardon avait entendu parler de lui, il pourrait faire la groupie au regard papillonnant, après tout ses propres pouvoirs soignants étaient très récent comparés aux années de pratique de la médecine "à l'ancienne", mais il doutait également que le sénior voudrait s'épancher sur des techniques de sutures et autres petites choses de ce domaine, pas sans beaucoup d'alcool et de bons petits fours, pas ce soir quoi.

    Une fois le groupe à l'armurerie, Lardon n'avait rien à y faire, après tout, qui donc, bon sang de bonsoir, se présenterait à une réception armé ? Pas lui en tout cas mais visiblement la plupart du reste du groupe, oui.
    Peut-être qu'un jour il arrêterait de se balader sans une épée à la ceinture, du moins qui ne soit pas fourni par l'armée au préalable. Pour son métier du quotidien, c'était une arme parfaitement inutile, il avait donc tendance à oublier de s'en équiper lorsqu'il mettait les pieds hors de Luxuriance. Peut-être qu'il devrait plutôt se balader avec un Lanconda de poche, ou plein de petits Lancondas de poche, on lui dirait "Hé, t'es content de me voir ou c'est une lampe dans ta poche ?" et là il répondrait en sortant son gros serpent "Non, c'est mon Lampconda de poche !", il serait le roi de la soirée, enfin, un jour peut-être.
    Pour l'instant, et pour ne pas paraître trop nigaud quand même, l'hybride chapardait une épée et un bouclier, il avait laissé la précédente aux étudiants, l'idiot, sans faire attention où il attrapait ça, sur un cadavre de garde ou bien parmi celles entreposées dans le stockage et appartenant à d'autres ? Il le leur rendrait à la fin. Le cochon s'armait en dernier, c'était mieux de laisser chacun récupérer son barda que de prendre une arme au pif et se rendre compte qu'il venait de chiper la précieuse épée d'Ellana, elle lui aurait certainement bouffé l'autre bras.


    D'ailleurs Ellana qui prenait encore l'initiative d'ouvrir les hostilités, enfin, l'initiative de la riposte puisque la primeur de l'attaque provenait d'une salve tirée depuis les toits par des brigands postés à l'extérieur, et dans la cour. Il en restait encore tant, mais pas assez visiblement pour que l'elfe ralentisse ses ardeurs de l'élaboration d'un quelconque plan d'action car à peine la volée adverse était essuyée par les réflexes fulgurants et électriques de la Valkyrie, que la vétérinaire encochait ses flèches et tirait sur les masqués de rouge, comme si elle voulait leur prouver que la seule à être digne de tirer à l'arc c'était elle et elle seule.
    Cela dit, pouvait il vraiment la blâmer d'être prompt à la réaction quand lui même avait bougé avec elle pour couvrir son flanc opposé dans sa riposte ? Certes non.
    Ils étaient plus nombreux à être juché sur le toit pentu du bâtiment Ouest, Lardon imaginait mal pouvoir en enquiquiner autant avec seulement son poing, ou d'envoyer voler son épée et son bouclier, non plutôt que cela il préférait s'improviser Maître des Tuiles grâce à sa télékinésie.
    Lardon ne voulait pas être chiche ou économe, déplacer des tuiles par la pensée, même cinq, six ou sept, c'était facile, mais ça ne suffirait pas à déloger les chats de gouttières armés d'arc, encore moins de pouvoir déplacer celles sur lesquelles ils marchaient, alors l'hybride ne l'était pas, utilisant la même force avec laquelle il avait soulevé ce morceau de table, c'était des dizaines d'ardoise d'argile qui quittaient la charpente, libres ou sous brigands, pour tournoyer autour des gredins en une petite "tornade" de projectiles contondants qui frappaient au hasard les archers. Le drakochon n'avait pas besoin de beaucoup de précision dans son affaire, soulever et faire tourner, plusieurs allaient certainement perdre l'équilibre de se faire retirer leur point d'appui, ou que certaines se mettent à glisser une fois leurs sœurs en l'air, et bien sûr se faire percuter par un morceau d'argile, même de quelques kilos, est plutôt "désagréable", surtout lorsqu'ils sont nombreux.
    Lardon, envoyait également quelques projectiles sur le bâtiment opposé, sur le troisième groupe qui était déjà sous le feu de la petite blonde à la précision meurtrière. Il n'avait pas besoin de beaucoup de contrôle, influant simplement la trajectoire de quelques tuiles, la force de rotation jouant pour les propulser d'un bout à l'autre. S'il avait un tir chanceux, il toucherait quelqu'un, sinon peut-être cette menace supplémentaire gênerait les esquives des bandits que visait Ellana.

    Contrairement à sa coéquipière, Lardon allait rester en retrait à l'abri de l'arche de pierre, en haut des escaliers, déjà parce que sa maîtrise des tuiles lui demandait beaucoup de concentration pour être efficace mais aussi pour avoir une meilleure appréciation de l'évolution des combats qui allaient se jouer en contrebas. Il ne doutait pas que les plus musculeuses de ses coéquipières allaient se sentir de vouloir engager les gredins de la cour au corps à corps, son soutien se ferait donc en fonction des prochains mouvements adverses, pas besoin pour lui de s'y précipiter pour l'instant, ce n'était pas son rôle.

    D'ailleurs maintenant qu'il y pensait, leur équipe ne payait pas de mine, une jolie elfe agile, une grande valkyrie solide et une vigoureuse orc au teint kiwi, pis à côté, lui le cochon grassouillet et Sylvain l'ancêtre aussi sec qu'un bretzel. La nature était vraiment injuste. Il allait falloir se sortir les doigts, sinon ça serait encore les plus beaux dont on allait se souvenir comme les héros !


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 413

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Dim 22 Oct - 15:33
    Le Reike pouvait être fier de ses ressortissants, en tout cas de ceux ayant terminé à Drakstrang en tout cas. Elle le sait, plus que bien depuis des années, mais le voir concrètement lui fait toujours un petit quelque chose. Un peu comme lorsqu’on est ému face à un levé ou couché de soleil qui arrive pourtant tous les jours. C’est pas quelque chose qui change sa vie, loin de là, c’est juste présent et réchauffe un peu le cœur dans l’ambiance tout sauf bonne enfant qui réside actuellement.

    Il n’y avait pas de petit con qui se pensais au-dessus des gens qui voulais prendre une initiative stupide juste pour briller, ni de pleure déchirant et ne servant qu’à perdre de l’énergie et du temps ou encore des gens qui retournaient leur veste dans l’espoir de rester en vie. Cela arriverait peut-être plus tard, elle n’aura pas la naïveté de croire que parce que tout se passe relativement bien pour le moment que cela sera le cas pour toujours, mais il n’en reste pas moins que pour le moment ce qui se passe est bon pour le moral.

    Même si voir des corps sans vie n’était absolument pas ce qui était le plus plaisant à voir, avoir la possibilité de récupérer ses armes était par contre assez satisfaisant. Par contre, bien entendu, ce n’est pas comme si Usha avait avec elle tout son arsenal pour être parfaitement prête au combat. Déjà, détail un peu merdique, elle n’avait ni son chien ni son faucon. Ils étaient certes fragiles, mais assez utiles, surtout quand la magie était perturbée d’une manière ou d’une autre. Comme là avec les fers anti magie ou encore le brouillage des communications télépathiques.

    Il y avait aussi eu un souci télépathique pour l’expédition de la peste obscure. Est-ce que les deux événements avaient un lien ? Avec ce seul élément, on ne pouvait pas savoir. Cela ne l’empêche pas de la mettre sur ses gardes et de ne pas souhaiter faire des tests intempestifs comme ce qu’elle avait pu faire malgré l’ordre contraire qui avait été donné. Pourtant, il serait tout de même bien de savoir si à l’intérieur même de l’académie les transmissions passaient sans risque.

    Sinon, pour en revenir aux armes, elle avait sur elle un fouet, deux paires de dagues, son arc court et un carquois rempli. Pour le coup, c’est un peu con, mais elle ne pensait pas utiliser son arc pour le moment, pas vraiment adapté dans un bâtiment, donc son rangement dans dos se fit rapidement. Il n’était clairement pas prêt une fois arrivé pour la suite des opérations quand elle de l’utilisé un bouclier de foudre pour ne pas finir comme les cadavres déjà présents au sol.

    Bien entendu qu’il allait y avoir d’autres ennemies et que l’exploration n’allait pas être une ballade de santé. Même en jouant toutes les cartes de comédie dans leurs sacs jamais ils n’arriveraient à faire croire être de simple passant qui promène papy sénile avant qu’il passe l’arme à gauche. D’ailleurs, elle n’avait pas fait attention si Sylvain avait récupéré une arme. Elle aurait peut-être dû faire attention à ce que cet enfant incendiaire terrible soit bien équipé pour ne pas mourir dès le premier faux pas réalisé.

    Par contre, un autre point que ses réflexes lui ont fait prendre tout de suite comme décision avant d’agir pour sortir de cette situation est d'insuffler de la magie de soin en Oyun et elle pour tenter de finir de soigner leurs blessures avant de courir comme des débiles en plein champ de bataille. Usha avait toujours comme préférence que tout le monde soit au maximum de sa forme pour se battre, mais là, même avec ses efforts elle sentait que ça n’allait pas se passer juste bien. Trop simple sinon.

    Une fois sa magie utilisée pour soigner, elle pense en premier lieu à vouloir déployer un bouclier de foudre pour avancer avec et le groupe, mais très clairement, au vu des actions d’Ellana et Lardon, le faire allait plus handicapé la riposte qu’autre chose. Puis, en plus, vu la luminosité, la valkyrie préféra activer sa nyctalopie pour mieux voir les actions des adversaires alors qu’elle se mettait à couvert vers l’un des piliers de l'entrée. De là, elle allait déjà couvrir Sylvain pour lui permettre d’arriver à bon port sans qu’il ne lui manque trop de membres et aussi pouvoir prévenir en cas de mouvement des adversaires.

    – Princesse, on va faire un test si cela ne te dérange pas. Si tu le peux, envoie-moi n’importe quel message télépathique. J’ai besoin de savoir si on peut l’utiliser pour notre groupe.

    Oui, c’était un peu cruel de prendre un vieil humain comme sujet test, mais même si elle n’aimait pas cela, elle avait besoin de savoir qu’est-ce qui était vraiment possible ou non. Histoire que même si, par exemple, la princesse du jour ne peut pas se battre, puisse servir d’aide pour communiquer les actions de chacun au groupe ou encore donner des conseils pour où frapper ou fuir si jamais sa vision de la situation lui donnait une meilleure vision des événements.

    Vraiment, ça pu du cul de ne pas savoir sur le bout des doigts les compétences de son escouade. La prochaine fois, elle prendrait le temps de se renseigner sur cela au lieu de bouger des cadavres.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1465

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Dim 22 Oct - 18:08
    Grâce aux efforts conjugués des survivants, la salle commençait à ressembler un peu plus à quelque chose digne d'accueillir les survivants. Oyun apprit le nom de leur dernier camarade d'infortune, celui qui avait été enchaîné à Usha, grâce aux chuchotis des étudiants marqués par le spectacle de son interrogatoire. Sylvain, un doyen visiblement humain, à ne pas mésestimer. Et apparemment, une "princesse" pour la valkyrie ? Décidemment, celle-ci avait toujours eu le chic pour trouver des surnoms inappropriés aux gens. Enfin, il était probablement déjà bien trop tard pour essayer de la faire changer d'appellation - seuls de rares individus puissants ayant réussi, comme la Griffe et le Tovyr lorsqu'elle les avait tendrement appelés "mon petit" par habitude…

    Suite à la requête de Berin, leur groupe s'en va explorer le campus pour défaire les différents points d'emprise des attaquants sur l'université. En marchant vers la cour, l'orc se demande ce qu'il en est de la situation pour les autres professeurs, pourquoi le nain avait été isolé de ses collègues, et s'il sera possible de les sauver sans sacrifice majeur ou choix cornélien. C'est avec un plaisir non dissimulé qu'elle équipe à nouveau ses armes - la hallebarde en bronze céleste qui lui avait été offerte suite à sa participation à la bataille de Sable-d'or, ainsi que trois javelots courts, et une pochette contenant une dizaine d'étoiles de lancer. Il ne lui manquait que son armure pour se sentir à nouveau complète.

    Alors qu'ils approchaient de l'issue, Usha vint l'aborder pour finaliser ses soins magiques. Une initiative qu'Oyun accueillit avec gratitude, savourant le courant électrique du soin qui effleurait sa peau, avant de s'avancer assez vers la cour pour mieux juger ce qui les y attendait. Un court moment d'observation, une volée de flèches interrompues de justesse par Usha, et la situation est évaluée. Il faut reprendre la cour à l'ennemi, et pour ce faire, elle commencera par tout faire pour s'accaparer l'attention de l'ennemi - ayant le meilleur profil pour oser une approche agressive du combat. Cette fois, elle prend le temps de prévenir ses collègues.

    - Je pars en avant. Protégez-vous de ceux qui combattent à distance, c'est eux qui dominent la cour.

    En tout cas, au premier regard.

    La guerrière entame sa course vers la fontaine, traçant droit devant elle en direction de l'ennemi le plus fort dans son champ de vision. Elle saute au-dessus des bancs, et atterrit bruyamment sur les pavés, en brandissant sa hallebarde devant elle. Le message est clair pour ses adversaires : s'ils ne chargent pas en premier, c'est elle qui le fera.

    Pourtant, c'est avec des attaques invisibles et intangibles qu'elle compte ouvrir la danse. La distance les séparant encore de la portée d'attaque de sa lame, Oyun fait appel à l'élément aérien pour l'accompagner dans les hostilités. Elle prend une grande inspiration, et dans son souffle, expire un courant d'air tranchant en direction du groupe de bandits devant elle, derrière lesquels avance un colosse qui n'est pas sans rappeler l'adversaire qu'elle avait vaincu avec l'aide de Lars plus tôt.

    Avant qu'ils arrivent à sa portée, elle lève son arme et effectue un balayage horizontal, pivotant jusqu'à ses véritables cibles en ce début de combat : les huits voilés qui se situent sur son flanc droit, entre deux colonnes, devant une allée de statues qui se dressent dans les ombres. La façon dont sa lame fend l'air dirige son attaque, et elle projette une rafale de vent bien plus puissante dans leur direction, plus tranchante, et surtout, plus comprimée. En expérimentant avec cette technique, elle avait déjà réussi à fendre un mannequin de combat comme du beurre ; et elle savait qu'un vent puissant qui s'engouffre entre deux colonnes ne pouvait qu'être défavorable à ses ennemis. Cependant, ce n'est qu'en attaquant qu'elle pourrait vraiment conclure de l'efficacité de sa méthode contre eux - après tout, elle ne connaissait pas la nature exacte de leur équipement, ni leurs capacités individuelles, ni l'étendue du possible entraînement qu'ils avaient pu recevoir.

    Dans tous les cas, Oyun espérait ainsi obtenir la majorité de l'attention des adversaires autour d'elle.

    CENDRES


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 48
    crédits : 4459

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Lun 23 Oct - 19:16
    Sylvain se retrouva à poireauter devant « l’armurerie ». L’avantage de ne plus être aussi jeune c’est qu’au moins on a plu se trimballer les paquetages ou équivalents qui pèsent à chaque fois une tonne. Le vieux était quasiment certain que l’âge l’avait courbé, mais aussi sa carrière militaire. Jouant avec le bout de sa canne le médecin patienta encore un instant avant que ses compagnons de cette drôle de soirée finissent de récupérer leurs précieux outils. N’ayant pas trop aimé la façon dont certains brigands l’avait reculé le chirurgien s’empara aussi d’une dague qu’un invité avait déposée. Injurier l’adversaire était utile, mais lui coller une morceau de fer dans l’aisselle fait aussi toujours son petit effet.

    C’est presque en souriant que le vieillard atteignit avec le reste de l’équipée l’arche qui marquait l’entrée du bâtiment principal. Est-ce que c’est ça que les jeunes appelés une aventure ou une quête ? Un groupe de personne hétéroclite réunit par le destin pour résoudre un problème mystérieux ? Hélas on ne laissa pas le temps à ses envolées lyriques et de gloire d’antan. Un son qu’il détestait résonna subtilement dans l’air. Les réflexes sont parfois durs à émousser. Et on peut toujours se retrouver à faire les mêmes cabrioles que lorsque l’on est jeune. Envolé non plus lyrique, épaule en première et en voilà une jolie roulade.

    Le septuagénaire se maudit un instant, il n’avait plus l’habitude de faire ce genre de chose. Pourquoi même le nain l’avait-il envoyé avec les autres casses cous ? Assis, protéger pour le moment par un pilier il ne savait pas trop si la retraite était censée se passer comme ça pour tous le monde. Ayant réussi à avoir les noms de sa troupe légendaire la dénommée Usha lui fit une requête. C’est vrai que lorsqu’il avait libéré de sa chaîne magique l’érudit avait tenté d’envoyer un message sans succès. Autant vérifier la théorie d’un potentiel brouillage magique.

    — Vous me gonflez avec votre surnom à la noix

    L’ancien était quasiment certain que la guerrière ne recevrait jamais le message. Sinon quelqu’un dans la ville aurait répondus à son appel qu’il soit simple badaud ayant quelques dons magiques ou personnage plus important.

    Utilisant sa bouche pour parler comme le ferait un être humain normal il enchaîna.

    Aidez nos compatriotes j’assure nos arrières.

    Résumé:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Deydreus Fictilem
    Deydreus Fictilem
    Messages : 566
    crédits : 284

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Griffe
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t893-deydreus-fictilem-inter-arma-silent-leges-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1731-comites-aeterni-liens-de-deydreushttps://www.rp-cendres.com/t950-liber-legatus-chronologie-de-deydreus-fictilem
  • Lun 23 Oct - 22:04
    La Célébration du Voile Rouge
    Tour 10


    Un nouveau combat commençait donc. Une fois l'effet de surprise passé, le groupe se positionna instinctivement et commença sa contre-attaque.

    Tirant de multiples flèches sur les ennemis qu'elle avait remarqué, Ellana cherchait à terrasser les archers positionnés sur leur gauche afin de se sécuriser un flanc. Lardon, usant de sa magie télékinésique, vint renforcer cette attaque et lança une attaque meurtrière sur les assaillants. Quand ces derniers hurlèrent alors qu'ils mouraient ou bien s'effondraient depuis les toits, le drakochon enchaina sa frappe sur les adversaires situés à l'Est. Si ces derniers ne sombrèrent pas dans le royaume des gardiens, l'attaque fut suffisamment efficace pour neutraliser complètement le groupe d'attaquants qui avaient cherché à abattre l'elfe qui s'était déjà élancée derrière Oyun. Un répit de courte durée, car déjà quelques archers encochaient de nouvelles flèches.

    Pour Usha et Sylvain, l'abri permit de se prémunir de toutes attaques éventuelles. Sous les conseils de la valkyrie, le chirurgien déclencha un message télépathique en direction de la femme forte. Si au début la présence fut étrange, très vite Usha put se rendre compte qu'une nouvelle voix venait de s'ajouter à son esprit. "Vous me gonflez avec votre surnom à la noix". Ainsi, la télépathie fonctionnait. Tout du moins, pour le groupe. De nouveaux tests allaient devoir être réalisés mais... A première vue, le groupe n'en serait pas handicapé.

    Vint ensuite Oyun. Jetée la première sur le front, l'orc brandit sa hallebarde tel un rempart contre les potentiels assaillants du voile rouge. Utilisant sa magie d'air, la peau verte parvint aisément à terrasser les malfrats à sa droite qui cherchaient à venir l'abattre. En revanche, les adversaires qui lui firent face ne furent que blessés plus ou moins grièvement mais parvinrent à survivre à son assaut. Motivés par le colosse qui se trouvait dans leur dos, ces derniers tentèrent de frapper violemment la Serre Pourpre qui dans une parade magistrale repoussa les attaques. Derrière elle, cependant, Ellana manqua de recevoir plusieurs flèches tirés depuis les toits. Jetée dans le parterre de fleurs, l'elfe avait déjà relevé la tête et se préparait à la suite des événements.

    Car effectivement, à sa gauche avançaient plusieurs groupes d'ennemis. Et, comme le reste de leurs camarades, ils ne feraient pas de cadeaux. Au dessus d'eux, le dôme sembla alors s'intensifier un peu plus. Comme renforcé par quelque chose, le gigantesque amas arcanique se mit à vibrer violemment. Etait-ce dut à quelque chose qui se trouvait dans l'université? Ou bien les mages d'état à l'extérieur de l'académie cherchaient-ils à briser cet étrange surface? Difficile à dire, mais cela renforçait cette désagréable impression qu'il valait mieux ne pas perdre du temps. Ils étaient en guerre. Car l'ennemi qui leur faisait face n'était clairement pas là pour discuter. A eux de réagir, pour ne pas finir abattus... Ou de laisser leurs adversaires mener à bien leurs projets.  

    ------- Informations importantes de la PA -------

    Les PNJs Importants:

    - Isa Chantelune - Localisation inconnue

    - Viktor Svarnakovak - Localisation inconnue

    - Aerhi Vynsala - Localisation inconnue

    - Taenor - Localisation inconnue

    - Alvin de Londo - Localisation inconnue

    - Berin des Vaux- Fortifié

    Les PJs:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 2Q

    Visuel de la salle de célébration:

    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 ItBFd9N
    Pour avoir l'image en agrandi: ICI

    Précisions:
    - Les icones avec les visages encapuchonnés représentent les élèves et autres invités. Contrairement aux icones représentant vos personnages ou les pnjs importants, ces icones là désignent généralement un ensemble de quatre élèves.
    - Les tokens représentants des bandits "chauves" (visuel) avec un bandana rouge représentent un groupe de 4 individus, les autres des individus uniques (visuel 1 et visuel 2).
    - La "cour" peut être traversée entièrement en un tour complet, sans action.

    ------- Objectifs -------

    - Vaincre les différents adversaires dans la cour: 0.3/1
    - Interroger le mage capturé : 1/1

    Règles de cette PA:

    CENDRES


    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 Sgnz7nO

    " Vous, dont la liberté n'est possible que grâce à la rigueur d'âmes plus pures que la votre, ne vous croyez pas libres, vous n'êtes que protégés. Votre liberté est un parasite, vous vous appuyez sur l'énergie des hommes honorables et n'offrez rien en retour. Vous qui avez apprécié la liberté et qui n'avez rien fait pour la mériter, votre heure est venue. Cette fois vous devrez combattre seuls. Maintenant, vous allez devoir payer votre liberté passée de votre sang et de votre sueur. Car il n'y a pas de paix, seulement la Guerre. Et lorsqu'elle se montrera, elle n'épargnera personne. "

    Apparence des épées de Deydreus:


    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 146
    crédits : 2098

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Mer 25 Oct - 23:38
    Alors qu'elle accourait derrière Oyun pour s'occuper des ennemis disponibles, du côté gauche de la fontaine, Ellana fut surprise dans son élan par une nouvelle volée de flèches. Elle qui pensait s'être débarrassée de ces obstacles contraignants, elle dût s'élancer sur le parterre de fleurs pour échapper de peu aux projectiles qui s'abattaient en pluie derrière elle. Soufflant un brin d'herbe qui avait manqué de s'immiscer dans sa bouche, l'elfe se releva en toute hâte pour regarder en direction des tirs. Alors qu'elle posait ses yeux sur les archers sur le toit opposé, la voix de Sylvain résonna dans sa tête, lui rappelant cet oubli qu'elle avait commis ainsi que la précision sur le nombre d'adversaires et leur position.

    Reprenant son arc en main, ses ennemis avaient déjà armés de nouvelles flèches qui ne tardèrent d'ailleurs à être décochées. L'elfe tendait son arc en leur direction sans se soucier de l'attaque imminente, ne faisant qu'encocher une flèche, ses pupilles se dilatant pour lui permettre la nyctalopie afin de mieux viser... Voilà que la volée ennemie ne laissa pas le temps à la guerrière d'agir qu'elle atteignit sa cible. Ou presque. Un mur sombre s'était dressé au dernier instant, bloquant la course des projectiles, se plantant ainsi dans celui-ci.

    Un rictus au coin des lèvres, le mur s'estompa pour laisser l'archère tirer à son tour. Si le groupe avait décochés quatre traits simultanément, mettant un certain temps à ré-encocher, Ellana ne leur laissa pas la chance de se réessayer qu'elle leur asséna quatre flèches, une à une mais plus rapidement qu'eux. Et comme pour les humilier, se rattrapant de son oubli, elle fit en sorte d'atteindre le centre de leur visage, à tous, sa précision étant augmentée grâce à sa vue nocturne. Peu importait le résultat, en pleine tête ou non, du temps qu'ils étaient morts, l'archère s'en satisferait. Passant à la suite.

    Une fois qu'elle serait débarrassée de ceux-ci, elle reprendrait son combat, et même peut être parant un coup de justesse, d'une apparition ombreuse, étant donné que ses ennemis auraient pu s'avancer pendant qu'elle se concentrait sur les hauteurs. Si tel était le cas, elle passerait à l'escrime et éliminerait ceux qui se seraient trop approchés. Autrement, elle ne ferait que porter son attention sur les voix télépathiques qui l'atteignaient. En effet, pendant que certains combattaient, les esprits plus stratégiques établissaient des plans et aiguillaient ceux sur les fronts. Ainsi, l'on la conseilla très fortement de garder ses distances de la fontaine et des ennemis, préparant un plan pour éliminer les ennemis d'un seul coup, ou presque.

    Même si l'elfe avait prit goût de foncer dans le tas, sa logique faisait tout de même confiance aux stratèges, s'appliquant donc à les écouter, elle repoussa les ennemis et tenta même de les orienter aux alentours de la fontaine. Se battant dans une posture qui forcerait l'adversaire à reculer, tout en s'apprêtant à déguerpir dès qu'on lui ferait signe.

    Résumé:


    Ellana parle en 9966ff
    [PA] La Célébration du Voile Rouge - Page 4 Sans_t11
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 149
    crédits : 2945

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Jeu 26 Oct - 2:28
    Les archers prit dans le déferlement télékinétique du mage cochon et la salve de la vétérinaire n'avaient vraiment eu aucune chance. Gênés par les tuiles tourbillonnantes, frappés par elles, ils ne pouvaient esquiver les flèches d'Ellana qui pour beaucoup trouvaient cible dans un point vital.
    Le dernier groupe en revanche n'avaient été que retardé dans leur tentative d'attaque, assez pour donner un répit aux deux femmes qui chargeaient en plein milieu de la cour.
    Tandis qu'échangeait quelques mots le vieux chirurgien et la grande valkyrie, l'elfe blonde avait parcouru la moitié de la distance après ses cabrioles et ses tirs, précédée par la bagarreuse et son hallebarde géante. Lardon n'avait pas vu comment elle était parvenu à terrasser les deux premiers groupes mais les corps au sol des bandits du voile rouge ne donnaient pas l'impression qu'ils faisaient la sieste.

    Pendant ces quelques secondes, Lardon était en train de cogiter sur comment aider le groupe au mieux dans cette situation. Les troupes au sol se trouvaient encore de l'autre côté de la fontaine centrale, l'elfe s'en était rapproché et l'orc y était au contact avec plusieurs groupes à droite, dont un grand gaillard qui semblait aussi balèze que celui qu'elle avait affronté dans la salle de réception.
    Il n'aurait certainement pas assez de sort pour gérer, enfin gêner, tout ce petit monde, même s'il ne doutait pas des compétences de chacune, il répugnait quelque peu de devoir faire un choix de soutien mais avec la foudroyeuse restée proche, ils auraient certainement de quoi répartir leurs forces d'actions. Une minute, foudroyeuse ? La Valkyrie avait déployé des arcs d'éclairs pour les protéger de la première volée ennemie, et il savait également à quel point la foudre aimait l'eau, suivant généralement son cours lorsqu'elle la frappait, c'était d'ailleurs l'une des méthodes de pêche préférée d'une certaine connaissance.

    - Valkyrie ! Quel était son nom déjà ? Peu importe. Je vais vous créer une opportunité avec la fontaine. Disait il à mi-voix puisqu'elle était proche, pas la peine d'alerter les ennemis non plus.

    Il allait falloir que cette simple phrase soit suffisante pour qu'elle comprenne de quoi il s'agit lorsqu'il aurait agit. Presque au même instant Lardon comprenait, grâce aux échanges entre Sylvain et Usha, que la télépathie, si elle ne fonctionnait pour contacter l'extérieur, était toujours possible entre eux. Timing parfait.
    En reportant son regard vers le centre de la cour, l'hybride voyait qu'Ellana avait fait volte-face et ripostait contre le dernier groupe d'archer, offrant son dos aux bandits au sol. Par rapport aux adversaires d'Oyun, ceux-ci était à peine plus écarté de la fontaine, dans un soucis tactique et stratégique, Lardon usait de sa magie tellurique sur le parterre où se trouvait l'elfe et en arrachait des mottes de terre qu'il tirait, non pas en ligne droite mais en leur faisant suivre une trajectoire courbe pour les frapper sur leur droite, et donc de tenter de les repousser vers la gauche, plus près de la fontaine. Ces projectiles de terre meuble n'aurait que peu d'effet à moins qu'il ne contiennent des cailloux cachés ou qu'un maladroit s'en prenne un en plein dans le museau, hormis l'effet tactique escompté de faire se rapprocher les plus éloigné de la source d'eau, et en prime, cela entraverait et ralentirait leur éventuel assaut sur le dos de la vétérinaire.
    Durant cette attaque à demi factice, Lardon contactait télépathiquement la grande orc à l'hallebarde.

    - Oyun ! Eloigne toi de la fontaine, vite !

    Son nom à elle il s'en souvenait, comment oublier le plus joli kiwi qu'il est jamais vu ? Il espérait cependant qu'elle soit plus vive d'esprit que les fruits de son enfance et qu'elle s'écarterait rapidement, elle n'avait pas vraiment plus de deux ou trois secondes pour s'exécuter, le temps que le drakochon rassemble ses forces télékinétiques autour du liquide et le soulève en le propulsant vers l'extérieur. Cela demandait un peu plus de puissance que de doigté, la quantité était bien plus grande que ce à quoi il était accoutumé auparavant mais il avait heureusement gagné en maîtrise et force dans ce domaine et le contenu de la fontaine était encore raisonnable lorsqu'il créait une vague gigantesque, énorme, tel un raz-de-marée qui.. non en fait c'était un flot juste logiquement étendu par rapport à l'eau qui se trouvait dans la fontaine qu'il vidait presque entièrement pour en déverser le contenu et éclabousser les personnes se trouvant autour, sauf Ellana qui était assez loin et Oyun qui aurait certainement effectué un retrait.
    Les dalles de la cour s'en retrouvaient trempées et glissantes sous les bottes des gredins masqués qui pataugeaient dans les nombreuses flaques, eux même, pour une grande majorité sûrement, auraient eu droit de prendre une douche improvisée.

    Lardon avait fait ce qu'il pouvait pour permettre une chose d'envergure, il espérait juste qu'il serait suivit malgré le manque de réelle organisation et plan, sinon ses actions auront été comme un coup d'épée dans l'eau. Enfin pas tant, peut-être que cette douche froide, en pleine fraîche nuit, aura eu son petit effet désarçonnant, et peut-être même qu'ils attraperont un rhume carabiné capable de les clouer au lit jusqu'à la mort ! C'était beau de rêver.


    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Sylvain
    Sylvain
    Messages : 48
    crédits : 4459

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2123-sylvain-blaese-terminee#18175
  • Jeu 26 Oct - 17:49
    Et bien évidemment la télépathie était de retour. Heureusement qu'il n'avais pas tenté de dire quelque chose de plus farfelus. Cela aurait fait mauvais genre sans doute, mais le vieil homme n'était pas là pour sa politesse. Ayant repris un semblant de souffle le chirurgien se releva à l'abris du pilier. Sondant un instant leurs arrières, même si il y avait très peu de chance qu'un ou plusieurs margoulin débarquent dans leurs dos. En espérant qu'aucun d'entre eux est eux la sournoise idée d'attendre que le groupe de héros du jour ne passe devant eux avant de les poignarder dans le dos.

    S'étant assurer  du manque de sournoiserie de leurs adversaires la tête argentée aller s'improviser stratège militaire. Autant tirer profit de la maigre utilité de sa magie. Toujours bien planqué derrière son arche le médecin analysa furtivement le champ de bataille. La troupe de guerrier qui l'accompagnait était à ranger dans la catégorie des bourrins visiblement. Certain adversaires était déjà partit rejoindre le paradis de leur choix. Il y avais toujours les démonte soldats de service dans un régiment mais un groupe constitué uniquement de distributeur de torgnole valait son pesant d'or en spectacle. Un mouvement sur un toit l'alerta. Un des bandits était encore en vie et avait un avantage certain sur ses compatriotes depuis sa position. Ne s'embêtant pas à cibler quelqu'un en particulier le message mentale partit tout seul dans la direction du combat.

    Attention vous avez un archer encore sur la droite sur le toit, trois loubards sur la gauche de la fontaine dont un n'ayant pas l'air commode et même chose de l'autre côté.

    Ayant jugée son devoir remplis l'érudit continue de garder un œil sur la fontaine et ses alentours ainsi que derrière eux. En ultime recours il pourrait tenter un jet de dague mais il avait toujours préféré les planter directement dans le zouave d'en face. On s'assure en général qu'il ne s'en relève pas et ça apaise l'esprit.

    Résumé:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Usha Gavra
    Usha Gavra
    Messages : 87
    crédits : 413

    Info personnage
    Race: Valkyrie
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2076-une-secretaire-exemplaire-usha-termine
  • Jeu 26 Oct - 21:31
    Le surnom est casse-noix ? Vraiment ? Oh ! Il n’aime peut-être pas la connotation féminine. Pourtant il y avait toute une implication prestigieuse avec le titre de princesse, vraiment dommage. Elle allait trouver mieux, quelque chose de plus neutre. Casse-noix semble tout trouvé comme nouveau surnom, mais peut-être un peu long, le passer en Noisette pourrait être bien, mais encore une fois c’est féminin et ça ne serait pas un vrai changement. Elle réfléchit rapidement à un autre fruit sec oléagineux qui pourrait bien le faire.

    – Bien Pignon, tout fonctionne.

    Voilà ! C’est le pignon ! Bon il y avait aussi la variante pigne ou pignole, mais là tout de suite Pignon serait parfait. En même temps, elle prit le temps de nommer le reste de ses compagnons du jour. L’elfe qui saute sur les ennemis avec hargne sera Puce. C’était ultra virulent et tenace comme créature en plus d’être un prédateur dont on ne se méfie pas assez au vu de son statut d’insecte. L’hybride porcin qui envoie du lourd elle avait d’abord pensé à jambon, mais ce n’était quand même pas ouf de nommer quelqu’un ainsi juste parce qu’on a faim sur le moment. Elle allait partir sur Poussin parce qu’elle voulait rester sur des P et que mine de rien ça pouvait être n’importe quel oiseau magnifique ainsi. Oyun sera simplement Petite, parce qu’elle la connaît déjà et toujours parce que ça reste avec des P.

    Oui, ça aurait été beaucoup plus respectueux de base de faire le tour des gens de son groupe pour demander à chacun son prénom pour communiquer, mais c’était moins amusant et avoir des surnoms ça permet de former des liens. Bref, tout ce passage n’aide en rien la progression de l’action du moment. Là, il y a des ennemis à éliminer avant de faire autre chose.

    Elle aide Sylvain à visualiser les ennemis qu’il aurait pu manqués avec le fait de ne pas voir dans le noir avant de faire un message télépathique pour tout membre du groupe. Parce que c’est bien beau d’être deux à savoir que cela fonctionne, il serait bien que tout le monde le sache et ne panique pas ou pense à un piège si une voix se met à leur parler dans leur tête. Bon, le faire avec un message dans leur tête était peut-être con, mais voilà, c’était le plus pratique pour ne pas hurler a absolument tout le camp adverse qu’ils pouvaient tenter d’attaquer ce point de leur stratégie.

    – Les communications télépathiques sur courte distance sont disponibles. Ça facilitera notre coordination.

    Ça n’empêche absolument pas de hurler pour donner des informations rapides et importantes pour le coup. La voix est assez souvent plus efficace et rapide que la magie de l’esprit. D’ailleurs, c’était tout con à dire, mais l’ouverture offerte par Lardon avec l’eau de la fontaine était plus que bienvenue. Elle prépara sa magie de foudre, une bien puissante pour ne pas gâcher les efforts de tout le monde et attendit qu’Oyun soit hors de la zone aqueuse mise en place pour faire partir sa foudre à l’intérieur et toucher le plus de personnes possible ainsi. Vraiment un poussin ingénieux qu’était cet hybride.

    Pour le coup, elle ne bougea pas de sa position et resta à la défense du nouvellement Pignon. Même avec un changement de surnom il restait une personne à défendre pour ne pas le voir mourir d’un sort perdu en plein sur eux.
    Récapitulatif:
    CENDRES
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Oyun
    Oyun
    Messages : 77
    crédits : 1465

    Info personnage
    Race: Orc
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1783-oyun-est-ce-qu-il-te-reste-un-peu-de-morale-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2735-chronologie-d-oyun#23731
  • Jeu 26 Oct - 22:53
    Manœuvre réussie. Oyun n'a pas pour autant le temps de compter les cadavres sur sa droite : en face, vient déjà une vague d'attaques qu'elle pare à temps, et avec suffisamment de force, pour repousser ses assaillants. Elle avance un peu plus sur sa droite, de façon à avoir un meilleur angle de vue sur ces derniers.

    Dans sa tête, les calculs fusent. Oui, elle a bien retenu sa leçon, il ne faut pas s'offrir le luxe de trop réfléchir sur le champ de bataille. Mais. La guerrière pouvait-elle se permettre indéfiniment de puiser dans son mana récemment retrouvé ? Combien d'angles morts offrirait-elle à ses adversaires en donnant un grand coup dans le tas ? Combien de temps ferait-elle gagner, ou perdre, à ses coéquipiers ? Dans son dos, le bruit des flèches qui se plantent dans le sol répond à celui des attaques alliées qu'elle ne peut qu'imaginer, à défaut de pouvoir se retourner. Même accaparée par ses réflexions, le corps de la guerrière bouge par automatisme et une frappe diagonale vient chercher trois têtes voilées.

    Aux calculs mentaux de l'orc vient se joindre une voix familière. L'ancien de l'équipe, Sylvain, envoie une information générale sur l'effectif ennemi par télépathie. Le visage de l'orc ne trahit aucunement la nature de la communication qu'elle vient de recevoir, même si elle lui permet de mieux évaluer la... attendez. Comment ça, "trois" loubards de chaque côté ? Sans distinguer clairement ceux qui étaient de l'autre côté de la fontaine, Oyun sentait beaucoup plus de présences autour d'elle que ce que l'humain avait signalé. Prête à lui laisser le bénéfice du doute, elle se dit que soit il avait vu quelque chose qu'elle n'était pas capable de percevoir, dans sa grande sagesse, soit ses yeux étaient peut-être un peu usés par la nuit (ou l'âge...). Dans tous les cas, sa participation n'en était pas moins bienvenue. En décalage, elle reçoit également l'avertissement mental d'Usha, qui la fait sourire intérieurement. S'ils ont deux télépathes dans leur camp, ils auront déjà un avantage stratégique de taille lors des situations les plus compliquées - à supposer que leur télépathie soit toujours accessible, bien sûr.

    La Serre Pourpre se remet en position pour attaquer, quand vient l'avertir la voix du troisième télépathe du groupe - ce cher Sire Petitgroin, qui l'aide une fois de plus. Vu l'urgence dans sa voix, elle doit mettre le plus de distance possible entre elle et la fontaine, et ce, avec toute la vitesse dont elle est capable. Ses pieds pivotent discrètement sur le sol, et plutôt que d'amorcer une frappe, elle amorce un saut sur le côté qui lui permet de passer derrière les corps des ennemis qu'elle a abattu. Une fois hors de portée, elle fait une roulade et court pour se placer derrière une des colonnes au Sud de la fontaine.

    Déterminée à empêcher ses adversaires de la suivre, elle attrape un des javelots courts à sa ceinture et vise au niveau des pieds du colosse le plus proche d'elle. Accompagnant son lancer d'un courant d'air suivant la même trajectoire, elle guette avec patience la fontaine ce faisant. L'eau semble déborder par magie, et si elle n'est pas complètement à côté de la plaque, Oyun peut déjà imaginer la prochaine étape de l'attaque élémentaire : la belle valkyrie a toujours été du genre à attirer les coups de foudre…

    CENDRES


    Résumé:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum