DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Mégère

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 I7Vm50z
    Gazette des cendres
    Hiver 2024
    Lire le journal
    #5
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Chant des Ronces
    Derniers sujets
    Casus BelliAujourd'hui à 2:03Ayshara Ryssen
    Mon Voisin Du DessusHier à 22:59Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Hier à 22:11Kilaea Sliabh
    [PA] Le Chant des RoncesHier à 20:30Rêve
    Le passé au présent | Altarus Hier à 20:29Altarus Aearon
    Une Bête AcculéeHier à 20:05Takhys Suladran
    Validation des RP de Takhys - RépubliqueHier à 16:29Takhys Suladran
    2 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Dim 18 Fév - 13:38


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Lun 19 Fév - 0:03
    image rp




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Lun 19 Fév - 22:00


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 20 Fév - 11:25
    image rp




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Ven 23 Fév - 13:53


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Sam 24 Fév - 0:10
    image rp




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Mar 27 Fév - 22:10


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 29 Fév - 8:22



    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Dim 3 Mar - 23:28


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Jeu 7 Mar - 23:43



    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Lun 11 Mar - 16:10
    Il était vrai qu'après coup, cela pouvait paraitre assez drôle que je la remercie comme ça , prouvant une nouvelle fois que j'étais maladroit même dans mes propos qui ne surent trouver les mots exacts pour partager ce que je ressentais. Cela ne me gêna pas du tout qu'elle puisse rire de cela, étonné d'apprendre que personne ne l'avait jamais porté ainsi auparavant alors que ce geste était venu naturellement comme mon inquiétude vis-à-vis de son corps trempé par la pluie.

    -Il va falloir t'y faire.

    Dis-je pour la taquiner,l'emmenant vers le feu sans qu'elle n'oppose aucune résistance dans mes bras, ni quand je la déposais pour l'emmitoufler dans la serviette faite pour un drakyn. Je me mis à rire quand elle s'offusqua faussement de ma remarque, tout en me demandant si je n'avais pas fait ça pour ralentir ses ardeurs. Je ne doutais pas que ce qu'elle m'avait dit soit certainement vrai mais, je ne pouvais continuer à perdre  ce réel objectif qui nous avait menés à nous retrouver ici bien que durant quelques heures, il n'avait pas effleuré mon esprit:

    -Je ne dirai pas que j'ai peur mais plutôt que ça ne serait pas très raisonnable. Nous avons tous les deux besoin de repos pour mener à bien notre mission demain.

    Dis-je en espérant que mon sérieux ne la dérangerait pas et surtout, que cela n'entacherait pas  cette soirée qui est de loin la plus belle qu'il m'avait été permis de vivre. Et elle continuait de l'être en restant tout simplement à ses côtés, tandis que les flammes séchaient mes écailles et que je l'enserrai contre moi avec tendresse. Cependant, après mes aveux, la gardienne avait réagi plus que je ne m'attendais, me faisant face en faisant tomber la serviette tout en me disant quelques mots, interrompu par ce que j'avais cru comprendre être la gêne.

    Elle s'éloigna de moi, ne comprenant pas pourquoi  elle était si embarrassée par sa nudité,surtout après ce que nous venions de faire, amusé de la voir couvrir sa féminité avec un sous-vêtement foncé, laissant le reste visible à mon plus grand plaisir. Ses émeraudes rejoignirent rapidement mes cyans tandis qu'elle enserra ses cheveux afin que l'eau s'en échappe. J'aimais la regarder faire le moindre geste, en réalité,qu'ils soient insignifiants ou non, profitant de chaque seconde avec elle comme si c'était les plus précieux qu'il me soit donné.

    Je m'étais assis sur le lit quand elle vint m'embrasser,savourant la douceur de ses lèvres et de sa main sur mon visage, rassuré quand elle justifia ses propos concernant mon manque de confiance . Il était vrai qu'une partie de ce territoire avait entendu une toute autre musique  résonner que celle des gouttes de pluie mais comme toute première fois, l'hésitation était là. Ou plutôt, l'était, maintenant qu'Ersa me confirma qu'elle avait aimé tout autant que moi notre union sous ces nuages qui avaient du mal à se disperser comme ces images qui revenait par moment:

    -Merci de me le dire, je ne douterai plus. Puis j'ajoutais pour l'embêter:-C'est vrai, j'ai même peur que l'on ait compromis notre mission avec tout ce bruit que tu as fait.

    Je me mis à rire, me calmant quand qu'elle s'était installée sur moi, son dos contre mon torse. Je l'entourais de mes bras, aimant sentir sa peau contre la mienne tandis que j'étais perdu dans mes pensées. Un peu trop apparemment pour qu'elle le remarque, me demandant à quoi mon esprit divaguait. J'eus un sourire en coin , laissant le silence s'installer tout en me disant que je préférai garder cela secret. Mais pour qu'elle ne se doute pas que je lui cachais quelque chose, je dis :

    -Je pense à tout ce que nous pourrions faire en rentrant et dans quelle auberge je devrais t'inviter à manger.

    Dis-je sans que cela ne soit un mensonge, loin de là. Je préférai cependant rester dans le vague et ne pas lui dire la première idée qui m'était venue en tête, ayant besoin de prendre connaissance de certains détails avant. La précipitation n'apportait rien de bon en général et j'avais toujours eu tendance à prendre mon temps, encore plus à ce niveau-là. Ersa attrapa la bouteille qui nous avait servis plus tôt à nous infliger de doux tourments, pour me la donner ensuite.

    -Bien sûr mon colibri, avec plaisir. Dis-je en versant de l'huile sur ma main pendant qu'elle écartait sa magnifique chevelure de feu pour me révéler cette ancienne blessure qui demandait a être régulièrement apaisé:-Me voila rassuré,je croyais que tu voulais me tuer . Lançais-je pour la taquiner-Tu l'es bien plus que moi pourtant. En plus mes écailles ne sont pas aussi douce que ta peau et de loin.

    J'appliquais l'huile sur son épaule lentement, en décrivant des cercles , embrassant son visage de temps a autre avec amour,sans cesser de la masser. Je n'avais osé rien dire lorsqu'elle avait ramassé la tunique qui avait veillé chacune de mes nuits ,ne sachant comment elle prendrait cela. Je ne savais même pas que c'était elle qui avait fait en sorte qu'elle se retrouve dans mes affaires avant qu'elle ne me donne plus aucun signe de vie. Elle la relâcha d'ailleurs brusquement en me demandant pardon.

    -Ce n'est rien Ersa,je sais que ce que tu vis n'est pas évident et que tu ne peux pas prendre toutes les décisions seule. Vous êtes deux et cela, jamais je ne vous le reprocherai, même si cela veut dire que je dois attendre des années pour que vous puissiez trouver une harmonie entre vous. Tout ce que je souhaite, c'est votre bonheur à toutes les deux,qu'importe le reste . Je t'aimerais toujours.

    Dis-je des plus sincères, prêt à endurer d'autres situations compliquées si elles se présentaient sans jamais me détourner de la gardienne et de la louve qui n'avait pas montré signe de sa présence ou presque. Je me demandais d'ailleurs ce qu'elle pensait de tout ça et si elle passait un bon moment aussi ce soir ,tous les trois ensembles. Je ne l'avais pas oublié, comme sa façon de réagir parfois de façon violente sans qu je ne puisse lui en vouloir pour autant. Je tentais alors d'obtenir une information de façon indirecte, lui demandant:

    -J'aimerais beaucoup rencontrer un jour ta famille Ersa . Enfin si tu en as envie et que c'est possible. Ne sachant si j'avais entamé un sujet délicat ou non, je lui expliquais de mon côté ce qui en était avec un trait d'humour malgré le fait que soit à l'origine de leur disparition :-Pour ma part,je suis le dernier de ma famille alors...les présentations seront rapides. A moins que tu ne veuille rencontrer celles qui s'occupent de mon manoir ?

    Oui, il n' y avait que des femmes qui composaient le personnel , sans que cela ne soit voulu. La plupart venaient des quatre coins du sekai et je les avais engagés bien souvent parce quelles étaient dans une situation très compliquée. J'étais si peu souvent chez moi que mon intendante se demandait quoi leur donner comme travail. Je me faisais souvent sermonner à ce propos,me demandant depuis combien d'année je n'avais pas invité quelqu'un la bas.

    -Je peux comprendre si tu n'as pas envie d'en parler,surtout ce soir . Je posais la bouteille plus loin puis je continuais de la masser, m'occupant de son autre épaule après avoir déplacé sa chevelure, déposant quelques baisers sur son cou tendrement,disant amoureusement:-Nous avons tout le temps à présent. Toute une vie devant nous en fait.


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Mar 12 Mar - 10:36
    image rp

    Évidemment, il avait répliqué à son trait d’humour, plus sérieusement qu’elle avait espéré, mais il n’avait pas tort. Ce Drakyn l’étonnait encore une fois, reprenant son sérieux après s’être moqué d’elle, et ne pas relever le fait qu’elle se soit en partie couverte. Même si elle le remercia intérieurement, car elle ne se voyait pas lui expliquer pourquoi elle l’avait fait. C’était étrangement agréable de sentir son regard parcourir son corps, dans les moindres gestes, même après ce qu’il avait fait. 

    Il accepta les mots de la naine, qui n'était pas passée par quatre-chemins, dirons nous. Puis elle avait rougi quand il avait lancé qu’elle avait peut-être compromis leurs missions.

    - Hé, c’est de ta faute, aussi.

    Il se calma dès qu'elle se positionna contre lui. Comme si son contact l'hypnotisait. Elle savourait ce contact si simple, plus aucun son ne venait parasiter celui de l'environnement. Celui du crépitement du feu, celui de la berceuse joué par la pluie et enfin, celle qu'elle préférée, les battements du cœur d'Arkanon. Ersa se mit à rire légèrement à sa réponse, elle ne s'était pas vraiment attendue à ça.

    - Comme tu l'as dit, nous avons une mission à faire avant de penser où aller manger. Même si tu attise ma curiosité.

    La naine eut l'impression que le géant ne lui disait pas tout, mais est ce qu'elle pouvait lui en tenir rigueur. Il n'était pas tenu de tout lui dire. Il attrapa la bouteille en lui donnant un surnom tout aussi étonnant que lui. Elle ne put s'empêcher de glousser de surprise et encore plus avec le commentaire qu'il avait rajouté. Et enfin, de rougir devant son compliment.

    .

    - Ton colibri ? D'où vient cette image ? 

    Elle frissonna quand les doigts du Drakyn effleurèrent sa peau fragile, changeant légèrement le ton de sa voix prévenant un peu plus chaleureuse.

    - Je connais ton point faible maintenant. Je ne parlais pas que de tes écailles, bêta. Dans les gestes. Tu es si doux, j'ai l'impression que tu me considères encore comme une petite chose fragile.  

    Elle lâcha un soupir agréable.

    - Et venant de toi... C'est agréable.

    Elle ferma les yeux en savourant chaque caresse, chaque baiser qu'il lui prodiguait. Elle sentait le froid de l'eau qui s'écoulait de sa chevelure, courant sur sa peau et son sein. Contrastant complètement avec la chaleur qui envahissait son autre épaule. Ersa avait cherché à s'excuser de sa lâcheté, essayant de fuir l'homme qu'elle aimait pour ne pas affronter la colère de celle qui partageait son esprit. 

    Elle tourna la tête, une larme roulant sur sa joue. Elle n'en revenait pas qu'il soit aussi compréhensif avec elle. C'étaient vraiment les étoiles oui avaient planifié leur rencontre. Elle chercha ses séries pour l'embrasser tendrement.

    - Oh ! Arkanon, je ne mérite pas autant de compassion. Je ne veux plus te rendre triste par ma faiblesse. Toi aussi, tu as le droit d'être heureux. Elle ne pourra plus m'empêcher de t’aimer.

    Elle se contracta sensiblement quand il aborda le sujet suivant, alors qu’il continuait de s'occuper de son épaule meurtrie. Elle ne savait pas quoi lui répondre, est ce qu’il abordait ce sujet trop tôt, y avait-il un moment pour cela ? Il devait suivre son instinct, tout avait été si naturel entre eux, peut-être qu’elle devrait suivre son exemple un peu plus. Il continua, annonçant la triste nouvelle, avec un brin d’humour et une autre information qui fit tressaillir la naine.

    - Je suis désolé, tu veux me parler d’eux ? 

    Elle essaya à nouveau de le regarder, un peu gênée.

    - Celles ? Ton manoir ? Je me doutais que l’on n'était pas du même monde. Tu les considères comme ta famille ?

    Elle se rembrunit un peu, hésitante à parler de ça. C’est un sujet auquel elle n’avait pas repensé depuis si longtemps. Il avait attaqué son autre épaule, et elle continuait de savourer chaque mouvement de ses doigts, déliant ses muscles et ses pensées. Elle se disait qu'elle avait de la chance de l’avoir.

    - Tu n’as pas peur que je fuis en courant, en abordant des sujets pareils.

    Elle laissa planer un petit silence, pour le taquiner surtout.

    - Justement, à partir de ce soir, tu peux tout me demander, tout savoir sur moi.

    Elle esquissa un sourire un peu plus triste.

    - C’est un peu pareil pour moi, je n’ai pas de famille. J’ai été abandonné à la naissance. Une naine m'a recueilli, élevée et… Je suis partie. Je ne suis jamais retourné la voir depuis mon entrée dans l’armée.

    Elle soupira, elle se doutait qu’il lui demanderait pourquoi, ou au moins se le demanderait.

    - En fait, elle m'a donné quelque chose durant mon enfance. Pour soit disant me rendre plus fort, pour mieux m’intégrer dans leur clan, pour une “humaine”. Sauf que je ne suis pas simplement une humaine, et son truc à jouer sur d'autres choses. Expliquant ma taille. Elle notait tout dans un carnet pour suivre l’évolution du traitement, et quand je l'ai découvert. Je n’ai pas aimé être une expérience.

    Elle leva son bras, regardant sa main qu’elle pliait et dépliait. Comme si elle n'en revenait toujours pas de ce qui se cachait sous cette apparence.

    - Et juste après cette découverte, est venu celle de ma véritable race, l’empire qui est intervenu pour me proposer de s’occuper de moi. De me trouver une place, de m’aider à me contrôler. J’ai fui sans me retourner. Je ne suis jamais retourner là-bas.

    Elle se recula, se plaquant contre lui en attrapant ses mains pour les faire glisser sur son corps frêle, les déposants sur son ventre. Ersa se lova contre le géant, réclamant un peu plus d’attention. Elle déposa un baiser sur son bras et y déposa sa tête. La chasseuse se laissa porter dans ses réflexions, ne se rendant pas compte qu’elle se mettait à fredonner un air qui l’avait suivi longtemps.

    Chanson Fredonnée:

    Elle ricana lentement, elle se rappelait un conte pour enfant, un riche héritier et une orpheline, deux mondes qui s’opposaient presque. Mais elle n’en avait cure, il n’avait pas joué dessus, ne lui en avait pas parlé jusqu’à cette phrase, même si elle se doutait de quelque chose à cause de ses manières. 

    - Tu n’as pas peur que je ruine ton étiquette ? Ramener une sauvageonne dans ton monde ?




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Jeu 14 Mar - 9:43
    J'avais ri de bons coeurs quand elle me retourna la faute, prenant plus cela comme un compliment qu'autre chose en réalité. Ma réponse semblait l'avoir satisfaite, n'ayant pourtant pas vraiment déterminé où nous allions remplir nos estomacs encore. Ce n'était pas comme si je n'avais pas le temps d'y penser sur le chemin du retour car là, j'avais bien d'autre chose à l'esprit. Comme par exemple,m'imprégner de ce moment rien qu'a nous deux.Ou plutôt à nous trois.

    -N'est-ce pas un surnom approprié vu l'endroit où nous nous tenons ? Leur chant est très mignon en plus je trouve. Puis ils ont de superbes couleurs comme tes yeux et tes cheveux aussi.

    Bien entendu, j'avais préféré ne pas lui dire que c'était aussi au sujet de sa taille ,de peur qu'elle ne me réprimande sévèrement alors que ce n'était nullement de la moquerie, loin de là. C'était même plutôt elle qui faisait ce genre de remarque, ne l'ayant pas beaucoup taquiné là-dessus alors que les occasions n'avaient pas manqué. Quand elle me reprit sur mes propos avant de profiter les yeux clos des massages que je lui faisais, je ris légèrement, lui disant avec un peu plus de sérieux:

    -Je ne pensais pas en être capable avant de te rencontrer.

    Oui, j'avais toujours eu l'impression que je ne savais que détruire et ravager ce que j'approchais, sans exception. Mais à ses côtés, il y avait comme une force qui empêchait que cela n'arrive. Quelque chose qui n'était pas palpable mais bien présent, comme mes sentiments pour la gardienne. Le destin pouvant se montrer très cruel, je remerciais une nouvelle fois les étoiles d'avoir épargné celle se tenant dans mes bras de ma malédiction. De ma médiocrité.

    - Je le suis déjà Ersa. Puis...Je recueillais sa larme avec l'un de mes doigts quand elle se tourna, ajoutant:-Tu ne seras jamais faible à mes yeux, ni maintenant ni jamais.

    Dis-je en l'embrassant à mon tour, ne pouvant être sûr que la louve en elle ne veuille pas à nouveau montrer son mécontentement au point de me rejeter une nouvelle fois. J'avais espoir que nous parviendrons tous ensemble à trouver un équilibre que je pensais peut-être naïvement commencer en cette soirée particulière. Un peu de rêve n'a jamais tué personne, seulement provoqué des chutes plus ou moins douloureuses, à la hauteur de l'amour que nous accordons à celui-ci.

    Je crus percevoir en parlant de sa famille que cela l'affecta un peu mais je ne pouvais vraiment savoir comment. Elle parut sincèrement désolée pour ceux qui avaient péri avec l'arme qui trônait un peu plus loin derrière nous, voulant que ce souvenir reste encore éloigné,juste assez pour qu'il ne devienne pas douloureux. Je pris un temps avant de lui répondre, souriant faiblement, me remémorant des souvenirs d'eux  avant que tout ne devienne écarlate:

    -Je ne saurai vraiment quoi te raconter car ils ne m'appréciaient guère et certains pas du tout. J'ai un peu vécu de mon côté pour ne pas les embêter  et éviter que des conflits n'éclatent pour rien. Ils pensaient tous que j'allais porter malheur à notre famille.

    Et ils avaient eu raison. Ersa ne cacha pas sa surprise quand j'avais parlé de l'endroit ou j'habitais et de celles qui m'attendaient de pied ferment là-bas. Je fus assez étonné que la gardienne me pose cette question,ne sachant vraiment ce que cela faisait de considéré quelqu'un comme appartenant à sa famille comme elle disait. J'avais beau en avoir eu une, quand je percevais celles des autres, j'avais l'impression d'être passé à côté, un peu comme lorsque l'on voulait admirer les fleurs sur le dos d'un cheval au galop, sans pouvoir sentir l'une d'elles alors que nous en dépassions des milliers.

    -J'ai toujours fait en sorte de ne pas m'attacher à elles car j'ai toujours eu peur de porter malheur à vrai dire. Je grattais l'arrière de l'une de mes cornes, un sourire un peu gêné:-Mais j'apprécie le mauvais caractère de l'intendante, surtout quand je débarque à l'improviste. Elle fait très peur, plus qu'un béhémot ! Dis-je en riant ,m'excusant intérieurement d'avoir comparé ce petit bout de femme a une telle créature :-Promis, je ne te demanderai pas de porter de robe si c'est ça qui te fait peur.

    Dis-je pour la taquiner, préférant aborder ce sujet de façon léger plutôt que de tout le dire en bloc et l'effrayer. D'ailleurs, j'eus un léger doute qu'elle ne finisse par prendre les jambes à son cou quand elle marqua un silence, n'osant dire un seul mot sur le coup,inquiet. Quand elle m'autorisa à lui en poser d'autres, je me dis que j'en garderais certaines pour plus tard, histoire de prendre le temps de la découvrir ou qu'elle le fasse d'elle même aussi. Ce qu'elle fit après m'avoir expliqué vaguement son histoire dans un premier temps, pour ensuite, m'expliquer certaines raisons qui l'avaient poussé à rejoindre l'Empire.

    Cela m'attrista énormément de l'imaginé abandonnée, trouvant ça impardonnable d'agir ainsi avec son enfant. Encore plus que quelqu'un fasse des expériences sur elle,causant une séparation douloureuse entre elles et bien d'autres choses encore. Tout avait dû s'enchainer trop vite, dans la peine et la peur de la trahison et de l'incompréhension de ce qu'elle était réellement. Je me demandais si  elle avait un jour ressentit être a sa place quelque part,que ce soit dans le sekai ou dans le coeur de quelqu'un. En tout cas, elle l'était dans le mien et j'espérais qu'elle s'en rendait compte:

    -Je n'imagine même pas comme tu as dû être perdu et à quel point cela doit faire mal que la personne qui t'a élevé t'ait ainsi utilisée pour faire des expériences. Tu as dû avoir du mal à faire confiance aux autres. Je marquais une pause, ajoutant:-Je ne te demanderai jamais d'y retourner mais sache que si un jour tu comptes la revoir, j'aimerais venir avec toi et te soutenir.

    Je l'écoutais alors fredonner une chanson, tout en la laissant s'installer contre moi, l'entourant de mes bras tendrement. Un réconfort que j'espérais pouvoir lui donner, en lui offrant un amour qu'elle n'avait que trop peu connu. Je m'imprégnais de son chant à peine perceptible avec le bruit de la pluie mais au combien joli, balançant légèrement ma tête par ce rythme apaisant ,caressant son ventre lentement,amoureusement. J'espérais avoir le temps de  l'entendre chanter cet air et bien d'autres des centaines de fois avant que ce que je craignais ne finisse par arrivé .

    Une sombre pensée que je ne laissais pas me rattraper ou plutôt,que la gardienne avait abattue en riant, me demandant si je ne craignais pas que cela n'entache mon nom de vouloir me lier à elle. Je la trouvais très mignonne de s'inquiéter de cela, alors que nous venions à peine de déclarer nos sentiments l'un pour l'autre. Je ne tardais pas à la rassurer sur ce point, pour qu'elle ne puisse pas sentir la moindre pression a ce sujet qui n'avait guère d'importance à mes yeux:

    -Ne t'en fais pas, je l'ai fait bien avant que je ne te rencontre. Dis-je pensif, ayant marqué ma famille à jamais tout en attisant les rumeurs à mon sujet concernant le destin funeste qui attendait ceux qui m'entouraient. Voulant voir un côté positif à tout ça, j'ajoutais en souriant:-Au moins, personne ne m'a envoyé d'invitations afin de procéder à des mariages arrangés. Cela est très fatigant de s'occuper de ce genre de refus et très embarrassant aussi. Je repris mon sérieux, approchant mon visage de ma gardienne en posant ma main sur sa joue doucement:-Ersa tu sais, à mes yeux, tu ne feras que l'embellir. Je me fous éperdument de ce que les autres pensent. Surtout s'il y a des sentiments qui rentrent en compte dans nos choix. N'aie aucune crainte à ce niveau-là crois moi. Tu es parfaite à mes yeux.

    Je l'embrassais avec passion , l'attrapant pour l'allonger entièrement sur le lit, caressant ce visage que j'allai avoir la chance de revoir au réveil et à tous ceux que les astres me permettront de pouvoir profiter. Je me reculais légèrement pour la regarder, caressant son visage avec ma dextre, mon autre main amenant une couverture afin de recouvrir nos corps toujours près l'un de l'autre. Je lui dis sans cacher le bien-être que je vivais en cet instant même:

    -Nous devrions dormir si l'on veut pouvoir être au maximum de nos capacités demain .


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ersa Vatt'Ghern
    Ersa Vatt'Ghern
    Messages : 382
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Lycanthrope
    Vocation: Guerrier Assassin
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t593-ersa-la-semi-louve-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1423-chronologie-d-ersa#11375
  • Ven 15 Mar - 16:00
    image rp

    Arkanon justifia le nouveau surnom, cela lui faisait bizarre. Le dernier surnom affectueux qu'on lui avait donné était celui de feux follets. Et elle avait perdu cet homme. Est ce qu'elle devait compter le "princesse" qu'elle avait héritée d'une soldate un peu trop reconnaissante. La naine ne put retenir un sourire pour ce Drakyn toujours aussi surprenant. Ses joues s'empourprèrent devant les compliments du géant.

    - Aucun rapport avec le fait que cet oiseau soit le seul qui tienne sans ta paume ? Et puis tu ne m'a jamais entendu chant…

    Ersa se stoppa son visage rougissant pour se rapprocher de la couleur de ses cheveux, est ce que c'était une allusion à ses gémissements qui avaient résonné dans cette jungle.  Il se confia sur le fait que la douceur ne faisait pas partie de son langage habituellement.

    - Plus je te connais, plus je trouve que tu te sous-estimes à croire que tu ne te connais pas vraiment. 

    Elle sentit son doigt effleurait sa peau, ce contact si doux accompagné de mots réchauffant son cœur. Elle ne se lassait pas de ses lèvres, de leur baiser, même si elle avait toujours du mal avec les compliments.

    - Tes yeux sont les seuls qui comptent, mais je ne veux pas faire souffrir.

    Ersa se sentait un peu coupable de profiter des caresses de l'homme pendant qu'il contait une partie de sa vie n'avait pas dû être simple et en même temps, cela l'énervait d'entendre qu'on l'avait traité ainsi. Elle posa sa main sur celle d'Arkanon dans un geste doux.

    - Ça a dû être horrible de grandir dans ces conditions.

    Ersa eut une autre pointe de tristesse quand il lui expliqua que même ces femmes, qui partageaient sa demeure, ne pouvait pas partager une certaine proximité. Elle comprenait un peu mieux certains de ses comportements, et pourquoi sa solitude avait trouvé un écho en lui. Elle se sentait un peu honteuse, pendant une longue période, elle avait envié ces Drakyn de bonne famille. Se disant qu'il n'avait pas ce genre de problème, il faut croire qu'encore une fois elle s'était trompée. L’humour de cet homme allégea un peu son cœur. Elle eut un léger rire quand il parla de la forcer à mettre une robe.

    - C'est la première fois que je t’entends dire que tu as peur de quelqu'un.  

    Et après son petit silence, elle reprit.

    - Tu pourrais trouver une occasion qui me donne envie d'en mettre une. On sait jamais.

    Elle lui raconta un bout de son histoire, il s'offusqua de ce qu'elle avait subi, mais elle avait presque fait le deuil. Sa dernière proposition éveilla une de ses questions permanentes. 

    - Merci, Arka. Elle ne m'a jamais caché que je n'étais pas sa véritable fille, j'ai même l'impression qu'elle m'a élevé comme si. Même si le reste du clan ne comprenait pas ce que je pourrais leur apporter. Il me tolérait à peine, juste parce qu'il ne pouvait pas me mettre dehors. Parfois, je me dis qu'elle a fait ça pour mon bien, mais j'imagine qu'elle m'en aurait parlé. Tout a été si vite. J'ai découvert l'existence du traitement juste avant de partir en mission cette mission ou la louve s'est réveillée pour la première fois. Massacrant alliés et ennemis, je me suis réveillé enfermé sans pouvoir voir personne. Au moins le temps d'être ausculté par un FMR, qui m'a parlé de rejoindre l'armée. De m'aider à me contrôler.

    Ersa renifla avant de reprendre.

    - Et à ce moment, tout ce que je voulais, c'était partir loin de cette grotte. Aujourd'hui, je me dis que j'aurais peut-être dû essayer de m'expliquer avec elle. Si je devais y retourner, je serais heureuse de pouvoir compter sur toi. 

    Elle n’avait pas parlé du reste, qu’à cause de tout ça, de cette confiance brisée, de cette race qui faisait peur, qu’elle n’avait jamais fait plus que son travail, ne cherchant pas à tisser des liens autres que professionnels. Ne cherchant pas à trouver une place mieux que celle qu’on lui donnait. La chasseuse profita de cette présence rassurante, pour se caler contre lui, pousser plus loin les rappels de cette période qui aujourd’hui ne lui allait plus. Elle s’était laissé aller à fredonner sa chanson. Elle, qui n’avait laissé personne l’écouter d'habitude, le laissait l’envelopper par ce cocon en écoutant son petit air. Son corps frissonna sous les caresses de ses doigts. Tant de douceur qu’elle n’en avait jamais connu. Il l’avait laissé faire jusqu’au bout, sans une de ses moqueries habituelles. 

    Elle était revenue sur un sujet qui restait présent dans son esprit, la présence d’une femme sans nom avec un homme de bonne famille. Il répondit d’abord sérieusement, même si elle ne comprenait pas tout à ce moment, sa phrase d’après la fit presque sursauter, elle entendit presque le sourire dans sa voix. Il se rapprocha, et son esprit eut un instant de panique de ce geste juste après ce sujet. 

    Arkanon lui confia ce qu’elle représentait pour lui et Ersa ne put que rougir. Avant qu’elle ne réponde, il l'embrassa, il n’y avait peut-être pas meilleure réponse que de lui rendre sa passion. Ils s’allongèrent sur le matelas, dans un instant tendre, il lui passa sa main sur son visage. Elle ricana, avant de lui répondre.

    - Tu es presque parfait, mon beau Drakyn, juste un peu grand.

    Elle saisit sa main pour déposer un baiser sur ses doigts. 

    - Plus sérieusement, je ne voudrais personne d’autre que toi. Je ne voudrais être nulle part ailleurs que dans tes bras. Jamais je n’ai été aussi bien qu’avec toi.

    Il reprit la parole d’une voix teintée par l’émotion.

     

    - Tu as raison, tu dois être épuisée après ce long voyage et toutes ces… Émotions.

    La naine se nicha contre lui, embrassant son torse, pour essayer de s’endormir avec la berceuse de son cœur.

    Rêve:

    La chasseuse se réveilla en sursaut, toujours dans les bras du Drakyn. Elle inspira lentement, s’imprégnant de son odeur et posant son front contre lui. Ce n’était qu’un cauchemar, elle le savait, mais cela paraissait si réel. Comme à chaque fois. 

    Sans prévenir, son corps se contracta. Elle serra les dents, et rampa pour sortir de l’étreinte chaleureuse. Elle espérait ne pas le réveiller, qu’il ne la verrait pas se traîner près du feu qui avait perdu de sa superbe. Elle se recroquevilla pour essayer de se contrôler, empêcher la louve de sortir, ce n’était pas le moment, c’était leur soirée. Il lui fallut quelques instants pour se reprendre. Elle s’asseya près du feu et plongea son regard dessus, regardant les flammes vaciller pendant qu'il arrivait sur ses derniers instants. Elle passa un moment à essayer de faire le vide dans son esprit. Une vision s’imposait dans son esprit, celle de le voir suspendu par le chasseur au-dessus du vide. Elle frissonna à cette pensée. 

    - Qu’il aille se faire foutre.

    Elle avait murmuré ses mots. Arkanon remua sous la couverture et elle tourna la tête pour poser son regard sur son visage. Elle souriait bêtement devant cet homme qui était devenu si important pour elle. La naine se rapprocha discrètement à quatre pattes sans savoir si c’était parce qu’il était réveillé ou par ce qu’il était en train de cauchemarder. Elle se glissa à nouveau contre lui, se mettant un peu plus haut, essayant de guider sa tête près de sa poitrine, en lui caressant les cheveux. Elle espérait que cela calmerait ses cauchemars, que ce nouveau coussin lui ferait plaisir, il avait apprécié écoutait son cœur avant qu’il ne se calme de leurs tempêtes, elle se disait qu’il apprécierait l’écoutait pendant le calme. 

    Elle passa ses bras autour de lui pour se blottir, sentir son souffle sur sa peau. Et essaya de se rendormir.




    Ersa

    Nora
    Description Ersa:
    Descriptif Nora:
    Visuel Ersa:
    Visuel Nora:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Arkanon Ikhilosho
    Arkanon Ikhilosho
    Messages : 198
    crédits : 1703

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2925-arkanon-ikhilosho-alias-le-fleau-ecarlate-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2953-chronologie-arkanon-ikhilosho
  • Lun 18 Mar - 14:17
    Ersa avait compris pourquoi j'avais parlé du chant de cet oiseau ,la voyant se colorer l'instant d'après sans pour autant me réprimander ou que je ne l'ennuie plus là-dessus. Un surnom que je comptais bien employé de manière plus régulière, si elle me le permettait. Comme un jour de comprendre si elle désirait en apprendre plus sur ma famille, pourquoi j'avais eu leur sang sur mes mains.Quand on avait tendance à toujours épandre ce genre de liquide carmin, on doutait de sa capacité à faire autre chose autrement que dans la douleur et les pleurs.

    Je ne pensais pas que la gardienne puisse un jour m'en faire ressentir,peut-être sous l'influence de notre union, de cette confession que nous avions eu l'un pour l'autre sous un ciel étoilé,rendant ce moment de bonheur, impossible à se terminer à la manière de cette pluie qui continuait de tomber. Je n'ajoutais rien de plus sur les relations que j'avais eu avec les anciens membres des Ikhilosho, me sentant coupable sur tout ou presque même si Ersa avait trouvé leurs comportements affreux à mon égard. Mais l'étais-ce autant que ce que j'avais fait ?

    -Je serais presque tenté d'une trouver une de raison en rentrant de mission.

    Dis-je en l'imaginant un bref instant en robe, la voyant se soulever pendant qu'elle aurait tournoyé avec. Elle n'avait pas besoin de cela pourtant pour que sa beauté soit révélée, c'était tout le contraire même, sa nudité son plus bel habit. Je préférais laisser mon histoire de côté pour écouter celle qui appartenait à la gardienne que j'aimais, me l'expliquant plus en détail après mon impression sur celle-ci. J'appris alors comment s'était passé sa première transformation qui avait dû être marquante et pas de façon positive,loin de là.

    -Ça a dû être tellement difficile ...

    Dis-je en ne pouvant qu'imaginer la culpabilité qu'elle avait dû ressentir en apprenant qu'elle avait été à l'origine de la mort de ses alliés sans avoir pu se maîtriser. Heureusement, le reike comptait parmi eux les FMR . Sinon, nous nous serions peut-être, jamais croisés. Parfois, il suffisait d'un rien pour qu'une vie change complétement,prenant des directions et des tournants juste grâce à une personne, d'un élément si insignifiant mais qui pourtant, nous faisait bifurquer vers d'autres horizons.

    J'étais heureux qu'elle accepte ma présence si jamais elle éprouvait l'envi d'y retourner. Non pas pour que j'interfère dans cette relation qu'elle avait avec la femme qui l'avait élevé. Seulement , parce que je pensais qu'elle en aurait besoin et moi aussi, mais pas de la même manière. J'avais toujours éprouvé l'envi, depuis que je m'étais attaché à Ersa, de vouloir connaitre toute sa vie et ceux avec qui, elle avait ou avait eu des liens forts, pour être au plus près de celle avec qui, j'allais partager ma vie toute entière.

    Je crus déceler, pendant que je parlais d'alliance avec d'autres nobles, qu'Ersa avait réagi mais je ne sus comment l'interpréter. Était ce de la peur d'un tel engagement, ou celle que je ne lui demande la maintenant ? J'avais souri en me disant qu'importe la raison, car nous avions le temps d'y penser et surtout de profiter de ce que nous vivions ,chérissant chaque seconde que nous passions ensemble plus que tout le reste. Elle se laissa allonger et recouvrir en répondant par ce baiser que nous avions échangé et en me taquinant par la suite:

    -Je suis certain que tu t'y habitueras.

    Dis-je e façon taquin, ne pensant pas qu'un jour , on me reprocherait ma taille, le regardant faire ce geste attendrissant sur mes doigts et me dire ces magnifiques mots d'amour. Je ne doutais pas une seule seconde de sa sincérité,trouvant échos en eux, gonflant une nouvelle fois mon coeur presque à en devenir douloureux. Nullement habitué à être accaparé par ce genre d'émotion, je m'étais tut,pour que cela s'apaise pendant que la gardienne qui avait visiblement deviné ce qui m'avait rendu muet, finissant par se blottir contre moi.

    -Moi aussi si tu savais.

    Parvins-je à lui dire ,caressant ses cheveux tout en m'imprégnant de leur odeur,de ce contact que nous avions l'un contre l'autre.J'avais tardé à m'endormir, à force de vouloir profiter de sa douceur ,mes doigts ne cessant de parcourir sa peau,nullement pressé de rejoindre ces cauchemars qui finalement voulurent bien me laisser tranquille cette nuit au moins. Au lieu de rêver de champ de bataille et de ma fin, ce fut celui d'une course poursuite dans une forêt qui avait investi mon inconscient. Une où je tentais de rattraper Ersa alors que nous étions nus,riant tous les deux,la joie s'inscrivant sur nos visages.

    Quand je l'attrapais, elle s'échappait quelques instants après, me tournant dans le lit en même temps que je passais d'un côté à l'autre d'un arbre,sans parvenir à la devancer. Puis soudain, elle était venu dans mes bras, la serrant plus fort contre moi tandis que mon visage s'était enfoncé un peu plus sur sa poitrine si tendrement offerte, a demi réveillé que cela se produise réellement, les yeux fermés par cette douceur qui me recouvrait:

    -Je te..tiens..enfin.

    Dis-je de façon à peine audible compte tenu de la disposition de mon visage, émergeant peu à peu ,comme certains frissons sur mon corps qui avait vu certains changements opérés par ce réveil des plus agréable. Je relevais mon visage vers le sien afin de l'embrasser, sans m'être rendu compte qu'elle s'était réveillée un peu plus tôt. Je l'avais enserré plus fort pour qu'elle perçoive à quel point j'étais bien et comment j'avais envie de lui montrer. De longs baisers firent échanger,des soupirent vinrent perturber la tranquillité de la nuit et de nouveau,un oiseau chanta alors que les autres dormaient.

    ***

    Je me réveillais difficilement,n'ayant pas vraiment eu assez d'heures de sommeil pour me remettre de tous ce qui s'était passé,que ce soit par rapport à cette soirée ou cette nuit plus mouvementée que je ne l'aurai pensé. Cela faisait si longtemps que je n'avais pas ouvert les yeux sans être encore absorbé par des images funestes que j'eus du mal à comprendre que j'étais bien de nouveau dans la jungle. Je baillais à m'en décrocher la mâchoire,fermant les yeux le temps que mon corps se réveille,cherchant ensuite la gardienne.

    -Mon colibri,on devrait se lever....sinon on risque de prendre du retard pour la mission.

    Je baillais une nouvelle fois en passant ma dextre sur les draps afin d'y chercher la chaleur de sa peau , un silence étrange envahissant le camp. En réouvrant mes cyans, je compris que c'était parce que la pluie était partie avec les nuages et qu'a la place,les rayons du soleil réchauffaient les arbres qui nous entouraient,rendant les alentours plus calmes. Je pris une longue inspiration afin de rassembler mon courage pour me redresser alors que j'aurai voulu rester allonger plus longtemps en compagnie de celle que j'aimais.

    -Ersa ?

    Allais-je voir un lit vide de sa présence ? Ou sa petite silhouette emmitouflée dans le drap en craignant de rencontrer la clarté du jour ? Une chose était sure, c'était qu'elle embellirait ma journée ,peut importe la manière comment je la retrouverai pour l'embrasser.


    Arkanon discute en 993300
    Une chasse pour deux... à trois ? (Pv Arkanon) - Page 2 1707508389-arkarka
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum