DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • Dernières imagesDernières images  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    Cendres ᚠ ᛊ ᚢ ᛟ ᚪ ᛊ ᛥ ᛉ
    Relevez-vous, peuple des cendres ! Les Titans existent, la guerre d'il y a 5000 ans résonne davantage dans vos cœurs depuis que ces immortels sont revenus revendiquer leurs droits. La victoire vous est une nouvelle fois acquise, mais à quel prix ? Suite à cette nouvelle guerre plus violente et mortelle que toutes les précédentes, il en va de votre responsabilité de vous accrocher à la vie et de rebâtir sur les ruines. Vers un nouveau futur encore incertain.

    Shoumei, autrefois membre des trois grandes nations régnant sur les terres des cendres et capitale de la religion diviniste, a payé le tribut ultime pour offrir la victoire aux vivants. Désormais, son peuple se retrouve égaré, dispersé. Privés de leur nation, de leurs foyers, les shoumeiens tentent tant bien que mal de retrouver un semblant de paix, mais la tâche est ardue. Le Reike, nation guerrière en proie à une lutte intestine contre le dirigeant s’étant imposé dans un sillage de sang, ainsi que la République, nation de l’ordre et des lois, ont tous les deux beaucoup à gagner avec ces nouveaux territoires à revendiquer. Choisiront-ils la voie de l’alliance et tendront-ils la main aux shoumeiens ? Où feront-ils passer leur peuple avant le reste des cendres ? Seul le futur écrira l'histoire de ces deux nations que tout oppose depuis des temps immémoriaux. Enterrer ou reluire la hache de guerre pour les combats à venir.

    Quoi qu’il en sera, peuple des cendres. C’est à vous de faire pencher la balance. Battez-vous pour le futur que vous chérissez. Entamez votre ultime chant du cygne, et brisez une bonne fois pour toutes ce cycle incessant de guerres contre les titans, ou tentez de poursuivre ce dernier selon vos convictions. Il ne tient qu’à vous d’offrir au monde des cendres la paix qui lui est due ou de le plonger à jamais dans les flammes…
    votez pour nous ♥1234
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu

    derniers messages

    membre
    du mois
    Bravo à Rowena !

    prédéfinis

    +
    Forum RPG Dark Fantasy. Avatars illustrés 300 x 500 px. Cendres est un monde magique où plusieurs puissances économiques et politiques règnent. Ici, les enjeux sont importants et une situation peut changer du jour au lendemain. Incarnez un simple paysan, un talentueux magicien ou même un riche seigneur ! De nombreuses possibilités et combinaisons différentes vous attendent avec impatience !

    from the ashes

    24.07.22
    Ouverture du forum et début du jeu. Bienvenue sur Cendres !
    28.06.22
    Le forum est accessible au public.
    17.06.22
    Début des travaux de construction.
    +5
    Eliëndir
    Brak'Trarg
    Tagar Reys
    Pendor de Sarleon
    Aurilia Steren
    9 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 77
    crédits : 704

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Dim 30 Oct - 13:03
    Elle secoua lentement la tête, que de flatterie ! Elle se demanda s’il était pas un peu flagorneur mais il fallait dire que ça faisait partie du jeu. Elle ne lui rendit pas son sourire, attendant l’explication avec quelque chose qui s’approchait de l’impatience. Alors lorsqu’Eliëndir se pencha, elle fit de même, inspirant doucement son parfum, laissant le sien, fait à base de rose et d’extrait de vorace, flatter les narines de l’elfe. Sentant son souffle lui titiller l’oreille, elle fut tentée de lui rendre la pareille en laissant un baiser au creux de son cou mais elle se ravisa, il était indéniablement trop tôt dans la soirée pour ça ; de plus elle n’avait pas assez bu pour se laisser aller à ce point même si c’était de circonstance avec la révélation qui lui fut faite. En se redressant elle se remit à sourire.

    « Dans ma famille nous avons un dicton similaire : pour voir les étoiles il faut attendre la nuit. »

    En tout cas elle le comprenait de la même façon, la version familiale était simplement enrobée de religiosité. Elle l’observa lui offrir un second baisemain et se demanda s’il y en aurait un troisième avant la fin du bal. Au vu de la vitesse à laquelle il les enchaînait elle supposa que oui. Ce qui lui donna une idée, un nouveau jeu : l’empêcher. Elle se donna comme objectif de donner tort au proverbe : jamais deux sans trois.

    La suite, et notamment sa question, lui arracha un rire cristallin alors qu’elle changeait la position de sa main pour prendre la sienne.

    « Vous ne pensez pas que ça irait contre le principe même d’une mascarade ?» Profitant de sa prise elle le guida vers l’une des tables de jeu qui commençaient à se peupler après l’invitation de la maîtresse des lieux. « Tout vous dire serait d’un ennui. »

    La demi-ange ponctua sa déclaration d’un soupir las exagéré alors qu’elle passait entre deux convives, prenant un malin plaisir à couper leur conversation sans raison.

    « Et nous ne sommes pas là pour ça alors jouons : celui qui perd une manche doit révéler quelque chose à l’autre. » Elle s’arrêta non loin d’une desdites tables et se retourna pour voir ce qu’il en pensait, s’il était d’accord ou s’il préférait faire autre chose. « Biensûr je comptes sur vous pour ne pas tricher et dire la vérité. »

    Tyvishani l’avait dit comme s’il était impensable qu’elle perde, ajoutant une assurance inébranlable à son affirmation bien qu’elle n’ait pas jamais été très chanceuse.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 52
    crédits : 1381

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-termine
  • Dim 30 Oct - 14:07
    La lettre que Cyradil lisait en ce moment était bien différente de celles qu’elle recevait habituellement. En effet, ces dernières étaient souvent axées sur son travail à la forge. Cependant, cette fois-ci, on la conviait à une sorte de bal dans lequel serait invité un certain nombre de nobles et dignitaires importants. De prime abord, il s’agissait juste d’une fête mais d’expérience, la jeune blonde savait que ce genre d’évènement cachait bien plus que du simple divertissement. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait refusé ce genre de choses dans son ancienne vie. La jeune liche n’avait certainement pas le temps pour s’occuper de telles oisivetés mais dorénavant, elle avait bien tout le temps devant elle.
    Curieuse, Cyradil se convainc donc qu’il s’agissait sans doute là d’une bonne opportunité de faire de nouvelles rencontres. Si elle ne s’intéressait pas directement à la politique du Reike, elle jugeait sans doute utile de savoir au moins ce qu’il s’y passait. Ses convoitises en terme de pouvoir étaient peu nombreuses. Sans doute que la seule juridiction qui l’intéressait sur le grand échiquier de l’Empire était sans doute celui du Grand Magister mais ce n’était absolument pas une nécessité. La jeune femme avait tant à découvrir avant de se lancer dans de si grands projets.

    La tenue vestimentaire de la jeune femme avait toujours été relativement simple bien que de très bonne qualité. Elle aimait s’habiller correctement mais sans toutefois se laisser aller à l’extravagance. Cette fois-ci, elle portait une robe longue à manches transparentes et de couleur grise. Cette dernière était ornée de paillettes dont l’éclat des pierres qui les composaient était authentique. Les parties transparentes de la robe laissaient apparaitre de nombreux tatouages semblables à des runes dont la magie s’était estompée en même temps que sa vie. Ses cheveux étaient attachés en une longue natte légèrement lâche.

    Robe de Cyradil:

    Elle se rendit au lieu de rendez-vous sans encombre en s’y téléportant, ayant tout de même la décence de présenter l’invitation à l’entrée avant de se diriger vers le dôme. La jeune femme avait été recluse pendant plusieurs décennies et ne s’occupaient que très peu de ce qui se passait à l’extérieur. A part les quelques bons contacts de la forge que son défunt père avait laissé derrière lui et qu’elle avait jugé bon de préserver, la jeune femme ne connaissait finalement pas grand monde. Le thème masqué de la soirée était plutôt ironique pour elle puisque le diadème qu’elle portait quasiment en permanence cachait déjà très bien la moitié de son visage. Avec le temps, il était assez facile de la prendre pour une aveugle et la jeune liche se contentait très bien de cette supposition.

    La plupart des gens s’étaient sans doute certainement rassemblés pour discuter et de son ouïe fine, la jeune forgeronne put même reconnaitre quelques voix. Peu encline à s’incruster dans un groupe déjà formé, elle attendit patiemment que quelqu’un vienne l’aborder, se contentant, pour l’instant de simplement profiter de son don auditif pour s’intéresser aux conversations.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 75
    crédits : 170

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Dim 30 Oct - 16:19
    Le Bal des Ombres
    D'un petit geste de la main, il fait légèrement tournoyer le contenu pourpre de son verre il n'en demeure pas moins absorbé par l'élégante présence à côté de lui et le dicton de sa mystérieuse famille. Il est vrai qu'il y avait une certitude similitude entre les leurs deux adages, dépendant de comment l'un interprète la citation de l'autre. Rien n'était moins sûr mais ça aussi semble faire partie du jeu du Dôme des Murmures.

    Ceci dit, elle n'avait pas tort sur un point. Révéler toutes ses cartes seraient d'un ennui mortel. Il se surprend à lui découvrir un côté très joueur, ce n'était pas pour lui déplaire. Il l'a laisse prendre les devants cette fois, le guidant à travers les convives. Il passe notamment entre deux nobliaux qui ont été sèchement interrompu par son sa charmante partenaire. Bien loin de s'inquiéter de ce qu'ils peuvent penser, il leur adresse un petit geste de la tête pouvant être interprété comme comme une excuse pour cette petite bousculade. Ou plutôt comme une petite moquerie.

    Il s'arrête une fois à destination, son esprit attentif à ce qu'elle lui raconte et son regard tourné vers la table de jeu. Puisqu'elle voulait être joueuse, alors il serait joueur. L'idée lui plait et puis voilà qui permettrait de pimenter un peu cette soirée. Qui sait où est-ce que ça les mènera. Cachant vaguement son amusement pour ne rien laisser transparaitre, il se rapproche à nouveau en baissant légèrement le volume sonore de sa voix. Il y avait visiblement plus d'oreilles indiscrètes dans cette partie de la pièce.

    « Je n'ai pas l'intention de vous mentir sur quoi que ce soit, puisque je ne compte pas perdre. Et croyez-bien que je suis absolument déterminé à faire tomber ce masque que vous portez. »

    Il dépose son verre sur le bord de la table puis de sa main nouvellement libre, tire une des chaises les plus proches. En parfait gentleman, invitant l'ange à s'installer avant que la partie ne débute enfin.

    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Pendor de Sarleon
    Pendor de Sarleon
    Messages : 124
    crédits : 2250

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t615-pendor-de-sarleon-termineehttps://www.rp-cendres.com/t779-prophesy-of-pendor
  • Dim 30 Oct - 17:31
    De son côté, Alyssa prend une moue navrée et ne tarde pas à s'excuser auprès du géant vert, indiquant clairement :

    « Ce n'est pas de l'humour, mais de l'ignorance. Si vous me pensez capable de blagues aussi basses, vous m'affligez tout deux. Pardonnez moi dans tous les cas, je prends en note votre remarque »

    Quand il est mention d'une partie de jeu, elle tapote dans ses mains d'un air enjoué, et, a décidément bien hâte de perdre ; trop expressive et téméraire pour se permettre d'assurer un quelconque avantage dans ce genre de jeu. Elle suit le groupe, enjouée, et note dans un coin de sa tête que le gladiateur est un ami de Tagar.

    Quant à lui, Pendor ne se tourne pas mais regarde le groupe un instant ; il décide finalement de bel et bien partir de son côté. Il se dirige vers l'un des servants, dans l'idée de trouver un verre de vin qui lui permettra de se mettre dans de meilleures dispositions afin de fréquenter autant de monde. Sur le chemin, il décèle un profil d'ailes familier ; Tyv ! Il se fraye un chemin à travers la foule, arrive au moment où un elfe lui fait un baise main.

    Peut-être que son père a enfin trouvé un prétendant acceptable ? Tant mieux, se dit-il malgré le léger pincement au cœur qu'il ressent. Pas vraiment désireux d'interrompre un éventuel moment, il reprend son objectif initial et va récupérer de quoi se désaltérer.
    Et il le fait pile à temps ; le plateau d'un des serveurs qui se dirige l'air déterminé vers quelque chose ne dispose plus que d'un seul verre ! Il se sert sans rien dire ou demander au porteur, ce qui lui attire un regard bien étrange de sa part.

    Il ne pense rien, fait quelques pas se dirigeant vers l'une des œuvres exposées. Il commence à porter le verre à ses lèvres quand une main vient lui agripper brusquement le poignet. Par réflexe, il essaie de se dégager, renversant une partie du contenu par terre et sur ses vêtements, alors qu'il lâche un :

    « Hey ! » un peu trop fort, qui résonne dans le dôme et attire l'attention des gens proches.

    Il ne réalise pas que quelqu'un a épicé le contenu de son verre, qui ne lui était pas destiné ; et la personne qui vient de l'arrêter l'a sans doute sauvé.


    Personnages associés:
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Dim 30 Oct - 18:51
    Ma fiancée est quand même formidable, elle se rend compte qu’elle a dit une bêtise et s’excuse promptement. C’est donc dans une bonne ambiance que nous pouvons nous diriger vers la table de jeu, sur le chemin, je laisse les autres me dépasser, faisant un signe discret à ma future épouse afin de lui signaler de continuer sans moi, pour être prêt à discuter avec notre hôte de la soirée :

    C’est vraiment une bonne idée cet événement, surtout après la guerre. J’avoue en savoir assez peu sur votre compte, la rumeur populaire vous dépeins comme une Républicaine et j’avoue être tenté de le croire, votre éducation est parfaite.


    C’est sûr que comparé à la majorité des Reikois présent, elle étincelle littéralement. Il n’y a qu’Alyssa qui arrive à son niveau, suite à son travail de conseillère et parce ce qu’elle fait partie d’une des maisons les plus prestigieuses du Reike. Je peux donc continuer :

    J’avoue être friand de peinture, appréciant beaucoup l’abstrait. Je suis certain que vous devez avoir de nombreux allié pour avoir aussi rapidement monté votre affaire, j’aimerais beaucoup en savoir plus sur vos intentions concernant le futur de votre entreprise, allez-vous vous étendre ?

    Autrement dit, d’où vient ton argent et tes appuis ? Tout ceci n’est pas vraiment suspect, mais j’aime savoir à qui j’ai affaire. S’il ne s’agit que d’une simple commerçante, je me contenterai de faire vérifier ses comptes, mais si ce n’est pas le cas, il faut que je sache, si elle peut être une menace pour l’Empire. L’Éclipse, endroit que je n’ai jamais fréquenté, mais dont on m’a dit beaucoup de bien, fournit de l’opium à certains des contrôleurs sous mon autorité, ce qui m’inquiète un peu, car je sais à quel point cette drogue peu délié les langues. Bref, j’attends beaucoup de notre petite discussion, car j’ai besoin d’allié et surtout pas d’ennemis, j’en ai déjà bien trop.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 77
    crédits : 704

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Dim 30 Oct - 19:00
    Elle rit à nouveau devant son assurance, une assurance qu’elle a la désagréable impression de s’être fait voler, elle devait donc la récupérer.

    « Alors j’espère que vous êtes chanceux car ce qui se cache sous mon masque sera la dernière chose que je révélerais. »

    Bon elle comptait le retirer avant ses vêtements mais la demi-ange était certaine qu’ils n’en arriveraient pas jusque-là, quitte à ce qu’elle dû trouver un moyen d’arrêter la partie. Au pire des cas elle jouerait du temps pour que la maîtresse des lieux ne les fasse passer à autre chose. S’approchant donc complétement de la table, faite pour une poignée de joueurs elle était pour le moment vide, seul un homme portant la livrée des Steren attendait patiemment des joueurs. Joueurs qui arrivirent bien vite étant donné que Tyvishani s’y présenta, tenant toujours la main d’Eliëndir, elle le regarde tirer sa chaise et après l’avoir remercié d’un hochement de tête elle s’installa. Toutefois elle ne lâcha pas la dextre de l’elfe et attendit donc patiemment qu’il trouve un moyen d’aller s’asseoir de l’autre côté.


    C’était lui qui avait pris sa main le premier c’était à lui de la lâcher. Bien que son visage restât neutre, ses yeux pétillèrent de malice, on trouvait au fond de ses prunelles l’équivalent oculaire d’un tirage de langue. Elle dégustait d’avance sa petite victoire mesquine et pour la fêter elle avala une gorgée de ce délicieux vin qui avait été mis à leur disposition par leur hôte. Si l’idée de jouer tous les deux à une main était amusante, elle devait l’admettre, il fallait dire que ça ne faisait pas vraiment sérieux même si ça pouvait agréablement pimenter la partie.

    Le croupier les salua d’une révérence élégante et sans qu’elle ne l’ait vu le prendre, l’humain s’était redressé avec un paquet de cartes en main. Il les mélangea avec l’adresse et la grâce consommée de celui qui fait ça depuis des années, transformant le mélange en un spectacle.

    « Madame, monsieur, laissez-moi vous expliquer les règles. »

    Tyvishani ne l’écouta que d’une oreille distraite, c’était un jeu qu’elle connaissait bien parce qu’elle y avait beaucoup joué de son temps à Drakstrang. Il s’agissait d’un bon moyen de faire passer les nuits de garde quand bien même elle y avait perdu beaucoup plus d’argent qu’elle ne l’admettrait jamais. Visiblement au Dôme des Murmures il y avait quelques déviations mais le principe restait toutefois le même. L’humain distribua ensuite et la demi-ange souleva le bord des cartes pour voir ce qu’on lui avait donné et le moins qu’on pouvait dire c’était que la chance n’était pas vraiment de son côté. Elle se maudit de s’être lancé dans cette histoire, elle savait pourtant que les jeux de hasard n’était pas son fort ; c’était bien pour ça qu’elle s’était lancée dans la logistique : c’était un domaine qui ne laissait que peu à la fortune. Et vu que c’était elle qui l’avait proposé elle ne pouvait décemment pas faire marche arrière maintenant, pas avant d’avoir joué une ou deux fois de plus. Toutefois, aux cartes comme à la guerre, on pouvait toujours gagner pourvu qu’on réussisse à convaincre l’adversaire qu’on a déjà gagné. Ne se démontant pas, ou du moins tentant de garder la face, elle força un sourire triomphal à doucement prendre forme sur son visage alors que le croupier ajoutait des cartes supplémentaires face visible sur la table.

    « Vous feriez mieux de déjà commencer à préparer votre révélation. »

    Vu qu’il n’y avait pas de mise, parce que personne n’en avait ajouté, l’humain passa directement à la suite et demanda si l’un des deux voulaient se coucher. Vu qu’elle était partie pour bluffer, Tyvishani déclina en secouant la tête, ajoutant à son mouvement un le scintillement de ses boucles d’oreille en or blanc formant des motifs floraux dont un onyx était le cœur. Son Et puis son cœur rata un battement lorsqu’elle vit qu’Eliëndir poursuivit également. S’il était peu probable qu’il ait reçu une main aussi mauvaise que la sienne, ce n’était pas impossible, se dit-elle, se rattachant à cet espoir comme un naufragé à la dernière planche de son navire. Toutefois, lorsqu’il fut temps d’abattre ses cartes, il n’était pas nécessaire d’être un expert en la matière pour se rendre compte qu’elle avait perdu.

    « Monsieur l'emporte. » Confirma le croupier comme si qui que ce fut en avait eu besoin.

    Au moins être muette avait au moins un avantage : dans ce genre de situation elle ne pouvait jurer. C’était une autre humiliation d’évité. Elle attrapa son verre pour boire à nouveau. Non pas que sa gorge fut sèche, après tout elle n’en avait pas besoin pour communiquer, c’était pour gagner un peu de temps. Une tactique qui marchait tant qu’on se souvenait que la télépathie se passait de la bouche. Mais tôt ou tard elle dû se lancer.

    « Bien, je suis originaire du Reike, de Kyouji, pour être plus précise. » Elle lança un coup d’œil à ses manches car visiblement ce n’était pas son cas. Pendant ce temps le croupier récupérait leurs cartes respectives et se remit à mélanger. « Et j’ai lutté contre notre empereur bien aimé lors de la guerre. »

    Elle préféra éviter de préciser qu’elle n’avait pas beaucoup combattu, presque pas en fait, c’était un détail dont Eliëndir pouvait bien se passer, jugea-t-elle.

    « Je suis dans la capitale depuis une poignée d’années et je n’y suis que pour mon travail. Ça vous convient ou je dois en dire plus ? » Elle lui fit les yeux doux en même temps qu’elle posait sa question rhétorique, minaudant presque alors que l’humain avait fini il demanda s’ils voulaient jouer à nouveau, elle se tourna vers lui pour lui répondre directement dans sa tête sans consulter son partenaire de jeu. De toute façon ce n’était pas comme si elle pouvait lui répondre autrement. « Oui, je vous en pries: servez. »

    Si la télépathie le surprit il n’en montra rien et hocha la tête. Elle devait recommencer, il était hors de question de s’arrêter sur une défaite.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 75
    crédits : 170

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Lun 31 Oct - 1:01
    Le Bal des Ombres
    Replaçant sagement la chaise lorsque l'ange s'installa, il se permet une dernière caresse en faisant délicatement glisser ses doigts sur cette main qu'il finira bien par lâcher à contre coeur. Il accepta bien volontiers de lui laisser cette petite victoire, après tout il ne comptait pas lui en laisser d'autre en bon compétiteur. Lorsque madame fut bien installée, il fit le tour pour rejoindre sa place de l'autre côté et face à son adversaire de jeu. Il récupère d'ailleurs son verre au passage. A peine assis, que les vautours de la Noblesse Reikoise en avait fait autant. Cela lui mit la puce à l'oreille. Il se doutait bien évidemment qu'elle jouissait d'une certaine position au sein de l'Empire, après tout elle avait été invitée ici ce soir. Néanmoins, il ne se doutait pas à quel point cela pouvait être vrai. C'était bon à savoir, c'est une information qui pourra peut-être servir.

    Il joint ses mains devant lui pendant que le croupier commence les explications du jeu. Impassible, il ne peut cependant s'empêcher de lui lancer quelques regards aguicheurs de temps en temps. Discrètement, au possible afin d'éviter d'attirer l'attention des autres joueurs. Il n'écoute les règles que d'une oreille, connaissant de quoi il s'agit ainsi que ses différentes variantes. Heureusement, après quatre cents ans d'existence et au moins la moitié passée à voyager. Cependant il ne se considère pas comme un joueur expérimenté, ni comme quelqu'un de particulièrement chanceux. Le destin semble bien faire les choses ce soir, il compte aussi sur sa participation pendant cette partie. Il reçoit donc ses cartes. Soulève le bord de ses cartes et les reposent aussi vite. C'était une bonne main, rien d'exceptionnelle mais avec un peu de chance ce sera suffisant. Il sourit, lorsque son adversaire lui conseille de réfléchir à sa prochaine révélation. C'était bien arrogant de sa part, un bluff bien tenté mais il ne se laisserait pas avoir pour si peu. Il abat ses cartes et remporte logiquement la première manche.

    Il reste de marbre, pourtant Tyvishani pourra aisément remarquer à travers ses pupilles qu'il jubile intérieurement de sa victoire. Alors que le croupier balaye la table devant lui avec ses mains pour récupérer les cartes, il ne quitte pas l'ange des yeux. Un brin provocateur mais après tout il venait de gagner, il était dans son droit. Attendant patiemment sa récompense qui ne tarda pas. La télépathie avait du bon dans ce genre de moment, personne à la table ne se doutait réellement de ce qu'il se tramait juste à côté d'eux et en même temps l'ange évitait de faire une scène ou de trouver un moyen détourné pour remplir sa part du marché. Il acquiesce à sa question, c'était bien sûr amplement suffisant pour une première victoire. Autant qu'elle garde un maximum d'informations à partager, elle en aura visiblement bien besoin. L'Elfe acquiesce discrètement en direction du croupier, bien sûr qu'il voulait encore jouer. Pourquoi arrêter alors que ça devient intéressant ? Il distribue les cartes avec aisance. Eliëndir bloque les cartes sous sa main puis relève légèrement le bord avant de les coller à nouveau contre la table.

    Il fallait avouer que c'était un adversaire redoutable, il est capable de mentir à travers les traits de son visage aussi facilement qu'il manipule avec les mots. Il est passé maître dans cet art et dans bien d'autres, stoïque avec un petit sourire bloqué en coin. Il toise son adversaire. II n'était pas question d'abandonner n'est-ce pas ? Cela valait autant pour elle que pour lui bien sûr. Fort heureusement, il n'avait absolument aucune raison de faire une chose aussi stupide avec la main qu'il venait de recevoir. Provocateur dans ses quelques regards discrets, il augmente la mise. La moitié de la table se couche. Mais pas elle, comme il s'y attendait déjà. Montrer un aveu de faiblesse signifiait doublement une défaite. Elle suit. Le croupier accélère et va jusqu'au bout. Les cartes sur la table étaient à son avantage, il aurait fallut une énorme main pour qu'Eliëndir s'incline ce round. Ils abattent leurs cartes en même temps. Une victoire écrasante sans aucun débat.

    Il fête sa nouvelle réussite en silence, amenant son verre à ses lèvres pour savourer une nouvelle gorgée de son vin autant qu'il savoure le moment présent. C'était presque trop facile pour le moment mais il n'allait pas s'en plaindre. Il tapote ses longs doigts sur la table, réclamant son dû. Il n'a pas menti, il est déterminé à faire tomber ce masque et à avoir ce qu'il veut. Et il a toujours ce qu'il souhaite.

    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 77
    crédits : 704

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Lun 31 Oct - 12:46
    Elle grommela intérieurement en le voyant se délecter de sa victoire, trouvant qu’il en faisait trop et qu’il était mauvais gagnant, et que personne n’aime un mauvais gagnant ; oubliant dans un bel exemple d’hypocrisie qu’elle avait fait de même quelques instants plus tôt, lorsqu’elle le vit lâcher sa main. Alors elle se mit à boire pour trouver un prétexte afin d’éviter son regard. A force d’y tremper les lèvres ledit verre se vidait dangereusement vite et elle décida d’arrêter, quitte à ce qu’elle dû supporter son air détestable de supériorité, pour garder la possibilité d’échapper à ses prunelles si jamais elle devait encore perdre. De toute façon le vin avait perdu une bonne partie de sa saveur, elle n’arrivait plus vraiment à en profiter.

    Toutefois le pire, si on excluait la victoire de l’elfe, c’était que ce dernier restait silencieux. Elle trouvait son mutisme révoltant. L’imiter en restant de marbre, était-ce là une façon de l’humilier ? Si au moins il s’était permis un commentaire elle aurait pu s’en sortir, elle aurait pu tenter de le retourner contre lui mais là rien, un silence d’une froideur qui contrastait avec son côté tactile. Et pourtant, malgré toutes ses monologues internes sur l’injustice d’une situation dans laquelle elle s’était elle-même mise, elle avait du mal à en vouloir à son adversaire. Elle prit une inspiration qu’elle expira lentement pour se calmer, elle ne pouvait pas le laisser se glisser si facilement dans sa tête. Si elle laissait ses émotions la guider alors Tvishani était certaine qu’elle ne gagnerait pas une seule manche de ce maudit jeu de carte. Elle lança un coup d’œil à ses nouvelles cartes et une fois de plus, elle regretta d’avoir proposé l’idée de ce jeu stupide. Sans doute Eliëndir pu lire, au moins en partie, sa réaction car ce qu’elle lu dans son regard lui fit froid dans le dos : un frisson remonta sa colonne pour finir sa course au bout de ses ailes, ses plumes noires bruirent légèrement, de façon presque inaudible.

    Non, elle n’allait pas abandonner. Encore une fois elle pouvait toujours compter sur le fait que l’elfe n’avait pas eu une main bien meilleure que la sienne et que les cartes que le croupier allait révéler à la table joueraient en sa faveur. Malheureusement ce ne fut pas le cas. La demi-ange eut beau regarder ce qu’on lui avait donné sous tous les sens, passer toutes les combinaisons possibles et imaginables en revue, elle n’arrivait à rien. Pourtant elle continua, que ce soit en dévoilant ses cartes ou en se couchant, elle devrait de toute façon lui révéler quelque chose alors autant aller jusqu’au bout. De plus si elle abandonnait maintenant elle ne pourrait pas profiter dans les meilleures conditions d’une éventuelle défaite d’Eliëndir, certes ce ne serait pas de sa main mais l’un des autres joueurs devait bien avoir eu un peu plus de chance qu’elle !

    Mais non, en plus d’avoir vaincu tous ceux qui étaient autour de la table, l’elfe avait en plus le culot de l’avoir fait de façon indéniable. A un tel point qu’elle se demanda s’il ne trichait pas. Un claquement de langue agacé plus tard, Tyvishani poussa ses cartes sur le côté, visiblement elles ne lui étaient pas favorable. Peut-être qu’elle finirait par demander au croupier de changer de paquet.

    « J’imagine que vous n’allez pas me faire grâce d’une défaite. » Vu qu’il n’avait fait preuve d’aucune ambiguïté sur ce qu’il désirait elle se doutait que non. Autant s’y mettre maintenant, plus vite ce sera fait et mieux ce sera, pensa-t-elle avant de reprendre. « Quand j’étais petite j’ai appris à jouer de plusieurs instruments mais maintenant ça fait un certain temps que je n’ai pas pratiqué, je ne sais pas si je ferais plus de mal à la harpe ou au public. Mais rassurez-vous : je me débrouille bien mieux sur une piste de danse. Ou devrais-je dire: au-dessus d'une piste de danse. »

    Ses ailes se rapprochèrent de son corps, formant comme un manteau noir de plumes puis elle s’arrêta là dans ses révélations, ne comptant pas quitter cette table sans avoir remporté au moins une victoire, elle hocha la tête à la sempiternelle question du croupier : oui elle voulait poursuivre et elle interdit à Eliëndir de s’arrêter maintenant.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 75
    crédits : 170

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Lun 31 Oct - 17:38
    Le Bal des Ombres
    Posant ses deux coudes sur la table et joignant ses mains devant ses lèvres. On pouvait lire dans son regard qu'il exultait intérieurement. La victoire avait du bon bien sûr, mais il n'était même pas à l'initiative de ce petit jeu. Le sentiment que l'on ressent lorsque l'on bat quelqu'un sur son propre terrain, il y avait de quoi montrer quelques airs supérieurs rien que pour piquer un peu l'égo de sa partenaire de jeu. Il fit plus que de la piquer un peu ceci dit, mais c'était d'autant plus plaisant pour lui. Le croupier s'occupe de récupérer toutes les cartes, pendant que l'ange entre à nouveau dans son esprit pour lui offrir son tribut facilement acquis. Une piètre harpiste donc, cette information absolument capitale lui arracha un petit sourire qu'il camoufle en partie derrière ses mains. D'ailleurs, il aura sûrement bientôt l'occasion de voir si elle est effectivement meilleure danseuse.

    Il capte à nouveau le regard de l'ange pendant quelques instants. Elle l'avait certainement mauvaise, après tout il le serait plus ou moins dans le même état d'esprit s'ils avaient échangés leurs rôles. Pourtant, elle avait l'air sûre d'elle lorsqu'elle annonça au croupier sa nouvelle participation, l'incitant indrectement à continuer aussi. Pourquoi voudrait t-il arrêter ? Non, c'était le moment de remuer le couteau dans la plaie jusqu'à ce qu'elle lui cède une victoire totale et absolue. Il opine de la tête en dernier à la table, le croupier relance le jeu et distribue les cartes immédiatement. Impassible, il ne pose sa main sur ses cartes que lorsqu'il aura les deux. Il relève le bord de celles-ci et ne quitte l'ange du regard qu'une fraction de seconde pour voir son jeu. Une paire de Roi, ou plutôt d'Empereur puisqu'ils jouent sur la version Reikoise. Une excellente main pour la deuxième fois de suite, mais rien n'était joué pour autant. Le premier tour se passe sans accroc, tout le monde souhaite voir le flop et Eliëndir n'en profite pas pour relancer. Pas tout de suite. Un Cinq, un Valet et un Roi. Il avait maintenant deux paires. Il était sur le point de miser mais il se fait devancer par le joueur le précédent à la table. Il suit tout comme l'ange tout naturellement. Deux personnes se couchent en voyant Eliëndir toujours en course, il était clairement dans un de ces moments de grâce où tout vous sourit. Alors se coucher n'aurait rien de stupide bien au contraire. Le croupier pose une quatrième carte. Un Trois. Aucun foutu intérêt donc, peu importe il était évidemment sûr de lui. Personne ne tente de folie, il suit le mouvement sans renchérir. Le croupier acquiesce et pose la cinquième et dernière carte. Un Cinq. C'est une chance absolument insolente qui l'accompagne avec cette main. Le Quinte Flush est impossible, il faudrait que quelqu'un ait les deux derniers cinq pour former un Carré et le battre sur ce coup. Autant dire que les chances étaient vraiment très très peu probable. Il remise immédiatement, le reste de la table se couche logiquement. Presque toute la table, presque. Une irréductible beauté angélique lui résiste encore et toujours. Cette fierté qui est la sienne allait la perdre, mais il respectait et appréciait ça chez elle. La question serait de savoir ce qu'il n'apprécie pas chez elle pour le moment ? Rien serait une réponse adéquate.

    Il laisse tomber ses cartes devant lui aux yeux de tous sans même attendre les consignes du croupier. Il a ce petit geste, les coudes sur la table et les paumes de mains ouvertes en direction du plafond. Un sourire ravageur sur le visage. Satané insolent.

    « Messieurs. Et mesdames. Pardonnez-moi, il semblerait que je sois en veine ce soir. »

    Son petit commentaire déclenche quelques applaudissements parmi les joueurs et les quelques spectateurs. Il s'assure une victoire absolument triomphale.

    « Mais rassurez-vous, mes manches sont maintenant complètement vides. Je crains de ne plus pouvoir tricher. »

    L'assemblée rit de bon coeur, il est doué pour s'attirer la sympathie de la foule. Pourtant, il n'éprouve pas la moindre sympathie pour ces gens. Ce ne sont que des figurants, littéralement. Il profite que son masque empêche la plupart des invités sur le côté de capter son regard, car celui-ci ne quitte pas une seule seconde les yeux rubis de sa partenaire à la fois provocateur et charmeur. Au cas où elle en douterait, elle est bien la seule personne qui suscite vraiment son attention à cette table.

    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Aurilia Steren
    Aurilia Steren
    Messages : 27
    crédits : 576

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t765-aurilia-steren-termine
  • Lun 31 Oct - 18:22
    Elle invite le petit groupe à la suivre jusqu'à une table de jeu où le croupier s'apprête déjà à leur distribuer des cartes. Aurilia s'arrange pour être assise entre Tagar et Brak'Trarg, de façon à pouvoir tendre l'oreille de l'un à l'autre. Sa voix très douce, bien que légèrement éraillée, a perfectionné au fil des siècles l'art de chuchoter avec une élocution impeccable tout en n'étant audible que des interlocuteurs choisis.
    Les compliments de Tagar ne la laissent pas indifférente, son regard appréciateur, qu'elle distingue la comparer d'égale à égale un instant avec Alyssa, est une petite pépite de plaisir qu'elle garde bien précieusement en mémoire. Bien sûr, Aurilia ne fait pas physiquement son âge, mais c'est toujours réconfortant de se voir confirmer dans son apparence et ses manières.
    — Les rumeurs sont vraies, j'ai pendant quelques années exercée en République, mais je n'en suis pas originaire. Elle m'a certes laissé un goût pour les arts innovants - par contraste avec le classicisme parfois lassant de notre cher empire. Quelques frustes me reprochent de temps à autre d'afficher de l'abstrait justement, mais comment leur expliquer qu'en République la peinture magique par visualisation mentale a quelque peu changé la donne, et que le figuratif est en train de perdre sa dominance ? Enfin pardonnez-moi, vous savez déjà tout ça.

    Alors que chacun est installé et s'est vu distribué des cartes, elle inspecte sa main : très moyenne.
    Qu'importe, elle est d'humeur joueuse ce soir et ouvre le jeu avec une mise plutôt importante.
    Poursuivant, pour répondre à Tagar :
    — J'ai gardé de bons contacts dans les milieux de l'art, du commerce... et du plaisir, dit-elle avec un clin d'oeil manifestement ironique. Mais j'approuve les idéaux de la reine, et vous ne trouverez pas d'esclaves ici. Avec du réseau et des informations, on peut monter une fortune en un rien de temps, et ce sont deux choses que je possède en abondance, dit-elle avec un sourire. Le mécénat dévore une bonne partie de mes ressources cependant, donc oui, il va me falloir étendre mon entreprise. Seriez-vous intéressé pour investir ? Un soutien du ministre des finances pour la... Culture... serait fort appréciable, et vous pouvez constatez l'opulence où je me trouve, vous y gagnerez sur le long-terme.
    La perspicacité du jeune homme, sa subtilité et ses manières lui plaisent beaucoup, et elle regrette de ne pas avoir été lui parler plus tôt.

    Elle n'a pas oublié la présence du géant à son autre côté, mais, taquine, elle attend qu'il lui formule sa requête.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tagar Reys
    Tagar Reys
    Messages : 882
    crédits : 2266

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage Elementiste
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B - Coeur
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t113-tagar-reys-terminehttps://www.rp-cendres.com/t160-liens-de-tagar-reyshttps://www.rp-cendres.com/t156-la-vie-de-tagar-reys#464
  • Lun 31 Oct - 21:58
    C’est étonnant cette capacité à pouvoir parler bas tout en étant parfaitement entendu. Alors que mon ouïe laisse d’habitude un peu à désirer, suite à ma malédiction, j’entends très bien la maîtresse des lieux, qui s’est mise entre moi et le gladiateur. J’apprends ainsi un peu de son passé et de sa vision des arts qui rejoint la mienne, ce qui est une bonne chose.
    Je suis son ouverture avec entrain, j’ai un très bon jeu, mais comme je suis prudent, je fais bien attention à mes mises. Je dirige plutôt mon attention sur ce que me dit la noble et j’apprends ainsi que c’est grâce à ses contacts passés en République. Elle a donc gardé ses contacts là-bas, c’est intéressant. Elle est aussi du côté de la Reine, puisqu’elle n’a pas possédé d’esclave, ce qui n’est guère surprenant, étant Républicaine. Elle essaye ensuite de m’embrigader là-dedans et je lui réponds en souriant :

    Je suis désolé, mais contrairement à ma future femme, les Reys ne dispose pas de ce genre de richesse. Mais vos contacts en République m’intéressent, je suis sûr que certains de vos anciens compatriotes seraient disposés à traiter avec le Reike sur un pied d’égalité. Notre nation a besoin de stabilité et de voir à nouveau le commerce se développer dans tous le Sekai.


    Le couple Impérial a vaincu les Titans, ils peuvent donc se mettre en retrait et nous, les ministres, nous laisser suivre les affaires courantes. Je me fais fort d’apporter la prospérité à l’Empire, à condition que la République change de logiciel et nous traite mieux que dans le passé. Cela pourrait apporter beaucoup à la jeune femme également en tant que médiatrice et qu’elle devienne mon allié. Plus j’aurais de personnes qui me seront redevables et plus j’aurai d’influence à la cour, et ainsi ne pas finir décapiter par Tensai sur un coup de tête.
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Tyvishani Dynorrin
    Tyvishani Dynorrin
    Messages : 77
    crédits : 704

    Info personnage
    Race: Humain x ange
    Vocation: Mage Soutien
    Alignement: Neutre Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t683-le-bonheur-est-un-ange-au-visage-grave-termine
  • Mar 1 Nov - 12:14
    Elle s’était rendu compte, à partir de sa deuxième défaite, qu’elle avait défié quelqu’un qui était manifestement bien meilleur aux jeux de hasard mais elle avait tout de même espéré que la Lune daigne se montrer clémente et lui accorde une main au moins décente. Ce ne fut pas le cas. Si elle pensait ne pas avoir de chance avant, elle pouvait désormais trouver une nouvelle définition au terme. Ses cartes ne lui permettaient de rien faire et ce pour la troisième fois d’affilée. Alors certes elles étaient belles mais leur beauté ne l’aidait pas du tout. Tyvishani savait qu’elle n’aurait pas dû se relancer dans une troisième partie surtout avec la même stratégie : espérer que son adversaire serait moins chanceux, ou qu’il se ferait prendre la main dans le sac, ou la main dans la manche. Un plan d’une faiblesse sans pareil en somme. Mais y penser après avoir laissé son orgueil parler ne servait à rien, c’était fait, c’était trop tard.

    La demi-ange eut droit à une leçon d’humilité lorsque l’elfe révéla pour la troisième fois un jeu qui ne laissait aucun doute quant au vainqueur, même à un aveugle : s’il y en avait il n’aurait qu’à écouter les réactions des joueurs incrédules pour se rendre compte que la victoire était absolument sans partage. Cela dit Tyvishani n’eut même pas besoin de regarder les cartes d’Eliëndir pour se rendre compte qu’elle avait perdu et elle ne le fit pas ; en effet elle gardait son regard plongé dans le sien. Son sourire lui rappela son neveu encore en pleine adolescence, elle l’avait effacé, cet odieux sourire, en le giflant ; malheureusement ce n’était pas une option viable. Son insolence, que ce fut son comportement ou sa chance, l’agaçait grandement mais elle ne pouvait rien y faire. De plus, elle avait beau s’assurer du contraire, la demi-ange savait très bien qu’elle aurait le même sourire à la place de l’elfe. Toutefois elle avait une idée pour éviter une quatrième défaite, à ce stade-là elle ne croyait plus que la chance lui sourirait à un moment ou un autre. En attendant que la providence se charge de son cas, Tyvishani rentra dans son jeu. Ses cartes qui lui avaient permis de gagner si complétement se soulevèrent d’elles-mêmes avant de former un petit tas et de retourner dans sa manche. Ne sachant pas vraiment de qui la télékinésie pouvait venir, les autres joueurs rirent de plus belle en pensant que c’était l’elfe qui poursuivait son manège.

    « Et moi qui comptais sur vous pour ne pas tricher. » Elle secoua la tête, affectant une déception indignée. Vu qu’elle n’était pas vraiment une excellente actrice il n’était pas très difficile de voir qu’elle ne le pensait pas. Bonne perdante, elle se lança dans sa troisième, et avec un peu de chance dernière, révélation de la soirée. « J’ai développé mon esprit pour faire autre chose que communiquer, comme vous avez pu le voir. C’est utile pour de nombreuses choses mais surtout ça me permet de faire voler ceux qui en sont incapables ; dîtes-moi Eliëndir : vos pieds ont-ils un jour quittés le sol ? »

    Alors qu’elle posait sa question elle se leva, regrouppant ses cartes, cette fois avec ses mains, en une petite pile qu’elle tendit au croupier. Elle remercia ce dernier et déclina lorsqu’il demanda si elle comptait jouer encore une partie.

    « Maintenant que je sais que vous trichez, je ne peux décemment pas continuer à jouer aux cartes. » Ça manquait singulièrement de subtilité mais c’était tout ce qu’elle avait trouvé en si peu de temps pour tenter de se sortir de ce mauvais pas vu qu’elle ne comptait pas passer toute la soirée à perdre partie sur partie et conter sa biographie à un inconnu ; encore qu’il n’était plus si inconnu que ça, elle avait beau ne savoir de lui que son nom elle avait tout de même l’impression de le connaître un peu. Pour que ça ait un peu moins l’air d’être de la triche, elle ajouta : « mais je suis généreuse : je vous laisse choisir le prochain jeu. »
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Brak'Trarg
    Brak'Trarg
    Messages : 114
    crédits : 994

    Info personnage
    Race: Oni/Drakyn
    Vocation: Guerrier - Combattant
    Alignement: Chaotique Bon
    Rang: B - Garde royal
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t104-brak-trarg-la-creature-du-reike-termine
  • Mar 1 Nov - 14:14
    L'un des avantages d'être un grand monmonstre tout en hyper muscles (secs), (mais aussi un inconveniant suivant la situation, sutout pour se faire de nouveau copains et amis). c'est qu'une fois que vous êtes entré dan sla pièce les gens éviotens de vpous regardez et de faire attentiona vous de peur de se recevoir un smash dans le creux de l'estomac ou plus génralement que vous soyer enervé ou un méchant monsmontre a tenir en chaîne.

    cette situation en plus de la hauteur de vision de Brak lui fournissait une excelente opportunité do'bserver et écouter les gens outour de lui Tagar et dame Aurilia quan dils se dirigeait vers els tables de jeux et justement pendan tle trajet une jeune dame aux cheveux noir vint a la rencontre de dame Aurillia lui sururer une phrase à l'orielle avant de partir une phrase que Brak put saisir des oreille de dragon qu'il avait mis en fonciton apprenant ainsi que la jeune dame était la fifille de dame Aurilia. une info que Brak mit en note dan ssa mémoir ainsi que la voix la taille et la silouhette de la jeune dame au cas ou il serait amené a la recroiser dan sme futur il aurait une bonne intuition que se serait elle mais pas forcement la certitude surotut si elle changeait d'apparence entre temps.

    arrivé à la table de jeux Brak'Trarg écouta avec attention passioné l'échange entre dame Aurilia et Tagar et forcé de reconnaitre que dame Aurilia était experte en temre de comunication discrète a bas volume. Brak ne put l'entendre QUE parce qu'elle était assise juste a coté de lui et qu'il avait fait appel a son ouie de dragon surdévelloppé si elle avait été assise ne serait ce qu'un mètre plus loin Brak'Tratg était sur qu'il ne l'aurait jamais entendut. Preuve pour Brak que dame Aurilia était une espionne apparement très très compétente.

    Si Tagar et dame AUrilia n'eurent aucun soucis pour s'instaler a la table de jeux il n'en allait pas de même pour Brak'Trarg le mobilier étant rarement prévu pour la visite des grand monmonstre aussi gentil soit soit il. Brak du donc retirer et mettr ede coté la chaise de son coté de la table et commença a s'aseoir au sol à la manière des guerrier samurai en seiza. un serviteur vennu de nul part et voyant Brak'Trarg dans la tournmente lui approta un grand coussin plat pour qu'il puisse y reposer ses genoux. Brak le remercia avec un grand souire d'enfant réconforté et d'un.

    "merci beaucoup monsieur"


    Le serviteur lui rendit son sourie en s'éclipsant aussi discretement qu'il fut venu, décidement Dame Aurilia savait s'entourer et employer un personnel de grande qualité. Brak était un peut géné mais il était de part sa grande taille et masse musculaire obligé de s'asseoir de cette façon pour être a peut près au même niveau que les autres à la table de jeu (qui a l'échelle de brak était une table basse pour le thé ).

    Un fois assit Brak laissa tranquilement Tagar répondre à Dame Aurilia, puis une fois que son meilleur ami Tagar eut terminé de répondre à dame Aurilia, Brak Trarg se lança a son tour pour lui parler

    " Dame Aurilia je dois vous félicité vous avez un personnel d'une très grande prévnenance. "

    dit Brak a voix normale avant de poursuivre en chuchotant pour que seul dame Aurilia l'entende même si brak plus habitué aux cris de guerres qu'aux murmures était moins doué qu'elle en la matière.

    " Il me faut vous demandez votre aide dans l'affaire des garde royaux piégé dont je suis l'une des victimes, il me faut retoruver au plsu vite celui qui m'a piégé, et je sais que de par votre position au reike vous avez toute les commande de l'interieur en main. ce qui m'inquiète le plus c'est que plus la traque et le livrement du piégeur a Tensai tardera plus le palis sera vulnérable aux comploteur et plus la colère de Tensai risquera d'être grande. pouriez vous m'aider et / ou me fournir des piste s'il vous plait dame Aurilia "

    Dit Brak terminant son speech avec une frimousse et des neuinueils de grand monmonstre bâtu, c'était direct et sans détour mais Brak, n'était pas capable de mentir ou de bluffer sur des sujets aussi important de plus l'affaire était trop importante pour soufrire des demi mots risquant d'être mal interpréter et Brak'Trarg savait que dame Aurilia était de confiance si ce n'est par loyauté envers Tensai, ell était loyal envers la cause impériale de stabilité du pays.



    voix de Brak'Trarg:


    thème de Brak'Trarg:


    Bric à Brak (inventaire de Brak'Trarg:
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Gerda
    Gerda
    Messages : 175
    crédits : 252

    Info personnage
    Race: Naine
    Vocation: Mage Elementaliste
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t128-gerda-le-comptoir-grisepierre-est-ouvert-terminee
  • Mer 2 Nov - 12:16
    Un bal, je vais participer à un vrai bal de la noblesse ! C'est un rêve de petite fille qui se réalise, je crois. Porter une belle robe, choisir des beaux bijoux à mettre. Voir les danses, les dorures, écouter les musiciens de talents. Un monde caché aux yeux du commun des mortels que jamais je n'aurais espéré voir un jour. Mais j'ai eu la chance incroyable de croiser la route de Tagar Reys. L'homme, généreux et élégant me remercia pour mes services en m'assurant l'invitation qui me permet d'être ici aujourd'hui !



    Le Bal des Ombres - Page 2 Robeba10


    J'arrive en retard. Je ne sais pas exactement comment je fais. Pourtant j'étais prête, archi prête pour le grand jour ! J'ai mis le paquet pour me faire faire une magnifique robe en velours rouge. La couturière a fait des merveilles. La coupe des manches atténue un peu l'aspect trop "carré" de mes épaules (je vous ai déjà dit que je complexais un peu dessus ?) et le volume des jupons fortement évasés affine globalement ma silhouette. Amatrice de corsets, je n'ai pas pu m'empêcher de faire étalage de mes prouesses en métallomancie pour me faire un bustier en Chalcocite réhaussé de dorures. ( En dépit de ma relative aisance, NON je n'ai pas les moyens de me faire une pièce d'habillement en or pur !).


    Il me donne un côté un peu martial qui, je l'espère, fera plaisir à la noblesse d'une nation aussi portée sur la guerre. Je porte évidemment des bijoux de ma confection aux poignets et intégrés à ma chevelure. Perles, grenats incrustés dans des bases d'argent pour ne pas jurer avec la blancheur de mes gants. Cerise sur le gâteau : le masque qui reprend les couleurs de ma robe. Un loup très simple dans sa conception, ourlé d'or et décoré de fleurs et de perles rouges de manière asymétrique. C'est difficile de croire qu'il parviendra à dissimuler mon identité mais là n'est pas vraiment le but, dans le fond ... J'espère que tout ça saura faire bonne publicité de mes talents sans que j'ai à les présenter car je ne desespère pas de réussir à continuer de travailler pour la noblesse de ce pays.

    Me voilà donc sur les marches de l'entrée à monter les marches aussi vite que la dignité me le permet. Je suis impatiente comme une adolescente au jour de sa première fête. Je présente mon invitation avec une fierté non dissimulée, n'oublie pas d'avoir un mot aimable pour les majordomes de l'entrée (ce qui a l'air de les surprendre un peu. Ces gens là ont l'habitude d'être invisibles aux yeux des gens qu'ils servent) et je fais mes premiers pas dans la grande salle avec un air émerveillé.

    Tout est si beau. Tout est si bien décoré. Tout est si travaillé. L'air ébahi que je ne peux m'empêcher d'afficher me démarque clairement d'une bonne partie des invités qui se plaisent à afficher une moue faussement blasée devant tout ce luxe.

    Je me prend un verre (qui m'est littéralement tendu sur un plateau d'argent !), trouve un petit coin où me mettre et commence alors à observer tout ce qui m'entoure avec des yeux brillants. Les danseurs. Les musiciens. Les buffets. Le oeuvres d'arts affichées dans les salons. TOUT ! Je veux tout graver dans ma mémoire pour m'en souvenir toute ma vie.

    Et puis au loin, au hasard des mouvements de foule, de mes discrets repositionnements pour trouver des angles d'observation différents, j'aperçois quelques rares figures connues et reconnues. Le flamboyant Tagar dont j'ai eu la chance de pouvoir fabriquer le masque. Je suis à la fois très fière et très satisfaite de voir à quel point il est élégant ce soir. Je lui adresse un signe discret de loin mais doute profondément d'avoir attiré son attention. Le bal est important pour lui, je m'en voudrais de le distraire de ses obligations mondaine.  

    J'ai la bonne surprise de voir que Brak Targ est là également. Lui aussi a droit à un signe discret. Je n'ose pas aller l'interrompre lui non plus. Et je prend de toutes façons plaisir à l'observer "au naturel". Le personnage est extravagant et je ne peux m'empêcher de le trouver sympathique. La tenue très austère de messire de Sarleon ne permet pas en revanche d'attirer mon attention. Mon regard coule sur lui sans le distinguer au milieu des autres. Un manquement que peut-être j'aurais l'occasion de regretter plus tard.








    Résumé : Excitée comme une jeune fille le jour de son premier bal (ce qui est un peu le cas pour la naine ...), Gerda a mis le paquet pour se présenter dans une superbe robe en velours rouge, abondamment décorée avec ses créations de métallomancienne. Absolument pas habituée à ce genre de fête, elle pose sur tout ce qu'elle voit un regard brillant de curiosité, s'intéressant aussi bien aux lieux, aux gens et œuvres d'art exposées. Elle semble pour le moment positivement ravie et si elle a reconnu quelques têtes malgré les masques, elle s'est contentée de les saluer de loin pour ne pas les troubler.

    Quels sont ses buts hormis être là et s'émerveiller devant tout ce qu'elle voit ?  Eventuellement parler de ses créations et pourquoi pas réussir à trouver de nouveaux clients au sein de la noblesse. Ou parler à des investisseurs de son vague projet de faire ouvrir une brasserie dans le royaume, suite au succès récent et très surprenant de la Bleuette Grisepierre, une bière enchantée qu'elle a contribuée à créer.
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Eliëndir
    Eliëndir
    Messages : 75
    crédits : 170

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t781-embrasse-les-tenebres-une-fois-de-plus-terminehttps://www.rp-cendres.com/t802-repertoire-d-eliendir#5395https://www.rp-cendres.com/t801-recit-d-une-ame-depravee#5394
  • Mer 2 Nov - 13:46
    Le Bal des Ombres
    Son petit spectacle a eu l'effet escompté. Il guettait la réaction de sa partenaire de jeu, il s'attendait à ce qu'elle soit mauvaise perdante malgré qu'il ait tenté de détendre un peu l'atmosphère et de se jouer de sa chance salvatrice. Son amertume était palpable à travers son regard de braise, dans bien des situations il aurait savouré ce moment. Mais il n'était pas vraiment là pour la tourmenter aussi amusant que ça pouvait l'être, pas seulement en tout cas. Quelle ne fut pas sa surprise de voir ses cartes se soulever au-dessus de la table de jeu pour rentrer dans sa manche. Rentrer dans le jeu de l'Elfe, voilà qui était astucieux et très bien vu de sa part. De plus, elle lui révéla de cette manière de quels genres de capacités elle était dotée. Définitivement une femme particulièrement épatante.

    Alors qu'il récupère les cartes qui se sont glissées dans ses manches, tendant le tout au croupier, il reçoit une nouvelle bribe de la vie de l'ange aux ailes sombres. Une révélation qui lui arrache un air amusé. La Télékinésie est sous-estimer par bien des mages capables de manier les éléments entre autre et pourtant un pouvoir très puissant lorsqu'il est maitrisé. Une Reikoise adepte de la télépathie et de la télékinésie ? Il y a de grandes chances qu'elle soit passée par Drakstrang donc. Cette école dénuée d'intérêt n'est peut-être pas si inutile que ça finalement. Elle serait donc capable de former au moins quelques talents dans l'art de la magie de temps à autres. Il se décide de se lever en s'adressant à la petite assemblée.

    « Messieurs-dames, vous me voyez navré de vous quitter. Mais je préfère m'en aller sur une victoire. »

    Il Incline le buste pour saluer les autres joueurs puis se tourne vers le croupier en glissant une petite partie de ses gains dans sa poche en guise de pourboire. Il lui a visiblement porté chance, c'était le minimum qu'il puisse faire.

    « Mettez le reste au chaud je vous prie, je reviendrais le récupérer. »

    Le croupier acquiesce puis Eliëndir fait le tour de la table en vidant aisément le fond de son verre qui n'a pas résisté longtemps à ses quelques moments de victoires pendant cette partie. Il s'approche à nouveau et d'un geste plein d'élégance lui propose de prendre sa main avant qu'ils ne trouvent ensemble de quoi s'occuper jusqu'à au moins l'ouverture du bal. Il glisse très brièvement un regard vers les différents buffets actuellement assiégés de toute part par l'aristocratie Reikoise. A croire que ces gens ne sont venus que pour ça. Il espère secrètement que la cave à vin de son hôte serait assez conséquente pour tenir la soirée. Sa soif est loin d'être étanchée. Il guide l'ange à travers la pièce sans réel but apparent si ce n'est de continuer de partager un moment ensemble. Il dépose son verre vide sur le plateau d'un serviteur de passage.

    « Vous êtes trop aimable avec moi. Mais si nous continuons comme ça, je crains que je n'aurais bientôt plus rien à apprendre de vous avant la fin de la soirée. Ce serait fâcheux n'est-ce pas ? Rien ne presse. La nuit ne fait que commencer. »

    Ils auront certainement tout le temps de reprendre là où ils se sont arrêtés, la fête n'est pas prête de se terminer tellement qu'elle n'a même pas officiellement commencée. La maitresse des lieux se faisait visiblement désirer. Une pensée un peu culotté de sa part ceci dit, mais il est vrai qu'il ne l'a toujours pas apperçu depuis son arrivée. Quoi qu'il ne l'a pas vraiment cherché, son attention a rapidement été absorbée par une tout autre personne.

    « Vous avez étudiée à Drakstrang donc. Vous êtes une femme pleine de surprise même si je m'en étais déjà rendu compte. Je suis curieux de savoir quels autres talents vous avez à votre disposition, mademoiselle Tyvishani. »

    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum