DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Alasker

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Le jour de la Force [Flash-event] - Page 11 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    La justice frappe les injustes
    Derniers sujets
    +25
    Leif Brynjolf
    Kierian Ozergova
    Cyradil Ariesvyra
    Kassandra
    Capella Tiamat
    Gunnar Bremer
    Dimitri Chagry
    Athénaïs de Noirvitrail
    Zéphyr Zoldyck
    Tulkas
    Leonora de Hengebach
    Stadzank
    Ellana Blackwood
    Lucifer
    Alasker Crudelis
    Myriem de Boktor
    Takhys Suladran
    Parwan Sahriki
    Pancrace Dosian
    Lardon
    Rêve
    Rachelle Virsce
    Valmyria
    Soren Goldheart
    PNJ
    29 participants
    Aller en bas
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 10:39
    La Bogor
    Feat Un Cochon qui ne suinte pas


    Dommage...

    Cette fin... Tu ne l'avais pas apprécié... Simplement car ton égo était bafoué par la présence de cette élémentaire de glace qui ne rivalisait aucunement avec toi. Elle avait marché sur ton territoire et avait osé en sortir victorieuse, te crachant au visage bien qu'elle ne devait sans doute pas imaginer un seul instant ta présence dans les gradins. Car après tout, tu étais perdue dans cette foule de gens, un simple écho dans ce brouhaha qui se faisait de plus en plus tonitruant maintenant qu'une seconde gagnante avait été déclarée.

    - Elle n'aurait... pas du gagner !

    Naturellement, tu manifestais ta déception. Si tu avais été sous ta forme originelle, tu aurais sans doute marqué la fin de ce combat par un vol de protestation tout en piaillant suffisamment fort pour recouvrir l’entièreté de l'arène. Mais non... Tu te contentais de fulminer dans ton coin tandis que tu déplorais cette finalité désastreuse !

    Là était le problème des Reikois ! Il était plein de potentiel mais finissait toujours par décevoir d'une manière ou d'une autre ! Enfin, tu disais cela davantage par mauvaise foi qu'autre chose... Difficile de raisonner un phénix millénaire imbu de sa personne. Tournant ton regard vers l'Hybride, celui-ci aussi semblait être redescendu après l'affrontement de Cobra sur les rebelles. Sans doute que la vue de ces femmes en tenue légère ne le passionnait guère. Ce qui naturellement n'avait pas été le cas de tout les guerriers perdus dans les rangs du Colisée.

    - Plus vite, le match suivant... je m'ennuie !


    Heureusement pour toi, cette déception n'allait pas durer. Très vite, pour enchérir sur l'engouement général des spectateurs, le troisième affrontement venait à se préparer. Cette fois-ci, c'était l'affrontement d'un duo contre un autre. Des gens qui se connaissaient entre eux, bien que le narratif de ce combat t'échappait totalement. L'amitié contre l'amour ? Difficile pour toi d'y trouver un semblant d'intérêt. Tu étais une créature majestueuse, pas une enfant sujette à ce genre de truc inutile !

    - Tuez... vous !


    A défaut de pouvoir le faire toi même, il fallait bien que tu trouves un moyen d'exprimer ta colère du match précédent. Et quitte à choisir, tu préférais voir les deux plus moches défonçaient leurs adversaires. Ils promettaient une purge en bonne et dû forme, tandis que tu venais à agripper la cuisse de l'Hybride dans un excès de colère, sans le vouloir. C'était là une manie bien connue des oiseaux que d'agripper de leurs serres tout et n'importe quoi. A l'exception que toi, tu le faisais aussi par frustration.

    Jet de Dé:

    CENDRES
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 239
    crédits : 753

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Dim 17 Sep - 11:36
    Le jour de la force

    Le jour de la Force [Flash-event] - Page 11 Separa13


    Le charmant et sombre jeune homme tenait étonnamment bien la drogue qu'il inhalait. Bon après tout, ce n'était pas la plus forte que le bio-alchimiste avait pu mettre au point: le but ici n'était pas de "se mettre une race" comme disaient les jeunes, mais juste d'être détendu, planant, un peu ici et un peu ailleurs. Un pied du côté des mortels et des combats spectaculaires, un pied du côté des rêveurs, des esprits perdus, des égarés.

    L'ange ignora la question du chasseur, reprenant un peu de prestance et cachant ses ailes comme si elles n'était même jamais apparues.

    "Un chasseur ? D'accord", répondit-il d'une voix qui portait certainement un jugement un peu narquois. "Et vous chassez quoi au juste ? Des bestioles comme celles qu'on vient de voir ?" désignant des yeux la dénommée Kierian, "En tout cas si vous n'êtes pas esclave, cette dame vous mène par le bout du nez. Je sais pas si vous êtes un genre de couple, mais vous portez décidément pas la culotte."

    Utilisant une expression gentillette, Soren sourit et inspira la dernière bouffée de sa cigarette qu'il écrasa ensuite à son pied. La fumée s'échappa de ses narines tel un dragon tandis qu'il observa la défaite de celle sur laquelle il avait parié. Décidément, c'était le jour où il faisait partie de l'équipe des perdants ! A cette pensée, l'ange fut prit d'hilarité, désabusé.

    "Merde, je parie pas sur les bons pions ! Quel con !" Puis, se rendant compte que l'autre gars lui avait parlé, "Soren. Et toi, jeune chasseur ténébreux ? D'ailleurs, t'as une genre d'aura bien à toi... T'es un élémentaire ? Un démon ? Un Ombra ?"

    Fasciné par les créatures différentes comme lui, il se mit à fouiller les poches intérieures de sa veste blanche aux finitions dorées.

    "Oh, ne crois pas si bien dire. Tu me reverras sûrement. Un Goldheart au sommet d'un empire pharmaceutique ? T'as forcément entendu parler des boutiques Good Omens et des médecins associés. On est aussi au Reike." Il sourit. "J'ai presque une pharmacie sous mon manteau, c'est vrai. Mais te fourvoie pas, c'est parce que j'ai des problèmes de santé et j'ai besoin d'y faire face dans toutes situations."

    Il tendit une petite pilule au jeune homme. Il zieuta la femme qui l'accompagnait, mais elle ne manifestait pas beaucoup d'intérêt pour la chose en l'état.

    "Essaye ça. Ça te rendra peut-être encore plus beau? Bien que t'as déjà ton charme à toi."

    Puis vint le combat suivant: un couple niais contre des meilleurs potes disgracieux. L'ange réfléchit quelques instants: ne parierait-il pas sur ce couple ridicule, étant donné que ce furent toujours les moins attendus qui gagnaient ? Car à vue d'oeil, les deux costauds les dominerait certainement...

    "Ah! Je ne crois plus en amour. Je vais parier sur les deux laiderons."

    Pari:




    Le jour de la Force [Flash-event] - Page 11 C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Lardon
    Lardon
    Messages : 168
    crédits : 3196

    Info personnage
    Race: Hybride
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C (RSAF)
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1296-lardon-aka-lars-petitgroin-termine
  • Dim 17 Sep - 11:59
    Bien que l'issu du match des élémentaires n'était pas celle attendu, cela n'a pas empêché Lardon d'en apprécier le déroulement, même s'il n'était pas aussi exubérant que lors du premier combat.
    Il riait et applaudissait avec la foule cette réussite maladroite à l'arrachée de Nova, un retournement de situation qui avait défié tout ses pronostics puisqu'il avait donné la mage de glace première perdante.

    - On dirait que je me suis trompé ! J'ai tendance à oublier que même la chance compte dans les capacités d'un combattant. Cette Nova n'est certainement pas la magicienne des glaces la plus douée mais ce jour elle est au moins la plus chanceuse. S'accordait il à partager avec sa voisine qui semblait bien plus contrite à cette victoire impromptue que le reste du stade. On peut au moins lui reconnaître ça même si je suis certain que vous auriez fait mieux à sa place ! D'un clin d'œil.

    Le morceau de glace qu'avait créé sa voisine à plume qui avait fini par entièrement fondre et le petit vent frais qu'avait créer l'explosion de magie de Nova avait fait chuter d'un peu la température du cochon qui abordait légèrement mieux l'ambiance du colisée. Bien sûr cela remonterait sans doute par la suite mais il était déjà plus vivace.
    Il n'avait également aucun mal à imaginer l'esprit de compétition de son interlocutrice lorsqu'elle affichait clairement son mécontentement à la victoire de Nova, d'où le fait qu'il lui passe un peu de pommade à travers un compliment, tentative pour calmer son début de mauvaise humeur.

    Les quinze minutes d'attente paraissait interminable mais il fallait bien ce temps là pour déblayer l'arène et la rendre praticable pour les combattants suivants. D'ailleurs ils étaient justement annoncés.
    Si Lardon ne se joignait pas aux hués pour le couple c'était surtout parce que l'affaire le laissait indifférent, en revanche les invectives lancés par Smaugoh et Goh envers leur ancien ami trouvait d'avantage grâce à ses oreilles et il se rangeait donc de leur côté.

    - Je ne suis pas sûr qu'ils vont s'entretuer, à moins que les gaillards s'emportent, mais ce serait étonnant, ils ont surtout l'air de vouloir secouer leur ami, c'est peut-être même que lui qu'ils vont rosser, ils ont l'air de vouloir lui rappeler leur amitié, ce serait difficile s'il en mourrait. Peut-être qu'ils abîmeront un peu la femme aussi, s'ils sont rudes. Il dodelinait. Il ne manquerait plus qu'elle soit une fourbe manipulatrice et qu'elle n'hésite pas à les planter pour garder son homme pour elle seu...

    Lardon s'interrompait lorsqu'il sentait quelque chose lui étreindre la jambe, la cuisse pour être précis, et moins une étreinte qu'une paire d'ongle qui tente de se planter sans vraiment parvenir à traverser le tissu de son pantalon, ne parvenant pour l'instant qu'à produire qu'une pression largement supportable.
    L'hybride remontait son regard vers sa voisine, qui elle avait le sien braqué sur le centre de l'arène sans sourciller, ceux-ci d'ailleurs légèrement froncés avec une moue aux lèvres qui ne donnait aucun mal à deviner son impatience de voir les quatre combattants se battre. Son appréciation du divertissement était au moins égal à sa frustration dans l'impatience. Il n'avait pas l'impression qu'elle le faisait exprès ou consciemment, focalisée comme elle l'était, et ne savait pas tout à fait comment réagir.
    A terme, il faisait le choix de ne rien mentionner pour l'instant, il avait des cuisses épaisses et sa sensibilité à la douleur n'avait jamais été un problème même s'il interviendrait avant que les ongles de sa voisine ne se plantent profondément dans sa chair.

    - Allez, tapez vous sur le nez ! Encourageait finalement le porcin.


    Vote:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 12:58
    Le Jour de la Force
    Eliëndir non plus, n'était pas très optimiste quant aux chances de Nova pour remporter cet affrontement. Il est même le premier surpris de la conclusion inattendue de ce combat, comme quoi avec de l'espoir et un peu de chance tout est possible. Qui sait, peut-être que Dahlia n'est pas tout à fait innocente dans la réussite de sa guerrière favorite. Il est possible que ses lettres de givres aient fait leur petit effet en supposant que Nova les a remarquées. Plus discrète et plus frêle que les trois autres, souvent sur la défensive, il fallait avoir le nez fin pour y voir un quelconque potentiel de victoire face à ses opposantes au tempérament explosif. Les trois autres élémentalistes n'hésitent pas à faire tout l'étalage de leurs capacités hors normes pour modeler le terrain et prendre l'avantage là où Nova n'a rien trouvé de mieux que de glisser sur une plaque de verglas qu'elle a elle-même créée. Sur le moment, la scène est parfaitement risible et le public ne se prive pas de quelques moqueries bien senties. Même Eliëndir ne peut s'empêcher d'afficher un petit sourire narquois sur son visage. Pourtant, c'est bien cet acte absurde et très involontaire de sa part qui a eu raison de ses trois adversaires car dans une réaction en chaîne inexplicable, le labyrinthe de Terra cède sous la pression et le gèle de Nova. La structure de pierre s'effondre sur les pauvres gladiatrices autant prises au dépourvues que les spectateurs médusés.

    Le nuage de fumée retombe et se dissipe lentement pour dévoiler la seule gladiatrice encore en état de se battre. Nova, grande gagnante du choc des éléments. Eliëndir plisse légèrement les yeux, assez surpris de ce résultat mais il ne va pas s'en plaindre. Son seul regret est de ne pas avoir misé quelques pièces sur la victoire de Nova. Les cotes devaient être particulièrement intéressantes, certains petits chanceux ont dû s'en mettre plein les poches.

    « Alors ça, je ne l'avais pas vu venir. Ma foi, tu m'as caché ton talent pour les paris sportifs. »

    Reste à savoir s'ils auront autant de chance pour les combats suivants. C'est ainsi que Orion vient clôturer le deuxième discours avec un autre de ses discours écrit à l'avance. Il sait comment capter l'attention de son auditoire en attisant encore un peu plus la flamme dans le cœur des Reikois. Cette fois, l'entracte est un peu plus longue que prévu car il faut déblayer les débris et remettre l'arène en état pour la suite de l'événement car cette journée est loin d'être terminée. Eliëndir en profite pour savourer son thé frais qui lui fait un bien fou sous l'étouffante chaleur du désert. Ses yeux améthystes se mettent à rôder sur l'assemblée contemplatrice, s'intéressant d'abord aux quelques personnalités présentes dans la même tribune que lui dont il reconnaît certains visages issus de la noblesse Reikoise ou plus rarement des grandes fortunes de la République. Un peu plus loin sur sa droite, difficile de rater la tribune impériale, adjacente à la sienne et directement reliée aux emplacements privilégiés. L'absence du couple impérial et de la quasi-totalité des membres du Haut Conseil lors d'un événement en l'honneur de la tragédie de Sable d'Or et de ses morts ne manquera pas de faire grand bruit, assurément. Ensuite, attention divague sur le reste du Colisée et ses tribunes plus communes mais largement majoritaires dans le paysage. Le bâtiment est immense et il y a tant de gens rassemblés que ça en devient presque impossible de discerner le moindre visage amical au milieu de la foule. Eliëndir n'aura pas le luxe de reconnaître certaines de ses connaissances mais il se rattrapera sûrement un peu plus tard. L'événement n'est pas terminé et justement, Orion est de retour.

    Le mage noir reste interdit pendant l'entrée de Romu et Julia, le parfait cliché de ce qu'ils représentent lors de cet affrontement. Ceci, les armures assorties aux couleurs enfantines n'étaient pas forcément nécessaires. Eliëndir n'est pas sûr de savoir comment réagir face au gratin des gladiateurs, assez dubitatif sur le choix des combattants. Leurs tirades mielleuses auront raison d'un Eliëndir passablement exaspéré par tant de niaiserie, un air de dégoût sur le visage.

    « Quelle angoisse. Promets-moi qu'on ne deviendra jamais comme ça. »

    Laissant s'échapper un long soupir avant de revenir tremper ses lèvres dans son thé, lors de l'entrée des deux adversaires du duo amoureux. Les noms des deux gladiateurs lui font hausser un sourcil mais au moins, ceux-là ont la tête de l'emploi. Ils ressemblent moins à des figurants que le couple et en captant quelques bribes de leur lointaine conversation au milieu de l'arène, Eliëndir parvient à comprendre que les combattants se connaissent et que cette affaire prend une tournure très personnelle. L'amour ou l'amitié, c'est donc le thème de ce troisième duel.

    « Qu'en pensez-vous, madame Eldrel ? Auriez-vous un nouveau pronostique miracle ? »

    Adressant un petit sourire à sa compagne. Nova a prouvé que les apparences pouvaient être trompeuses et peut-être que les deux amoureux ont un vrai talent à démontrer dans l'arène mais il n'a pas beaucoup d'espoir à ce sujet. L'Elfe n'a pas spécialement de préférence mais il est vrai que le couple lui tape légèrement sur les nerfs mais partons du principe que ce sont des professionnels qui jouent un rôle pour amadouer les spectateurs.

    Les potes avant les femmes, cela va de soi. Malheureusement, Eliëndir n'est pas du même avis.

    Spoiler:

    CENDRES
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Arakyel Stormwind
    Arakyel Stormwind
    Messages : 50
    crédits : 741

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3694-termine-arakyel-stormwind-les-vents-dechaines-d-une-nation
  • Dim 17 Sep - 13:04

    Cessant finalement de se faufiler parmi la foule, Violette reprit quelques secondes sa respiration. Si elle commençait à percevoir cette poursuite comme un jeu, la petite gobeline mettait tout de même suffisamment d'efforts dans sa fuite pour échapper véritablement à l'elfe pas drôle qui était venue lui faire la morale. Après un long soupir, la petite furie laissa ses yeux violacés glisser sur l'arène pour observer rapidement le combat, constatant la tristesse de cet affrontement avant de finalement se retourner, prête à reprendre son travail. Tout cela pour tomber sur, encore, l'elfe blonde qui sortait de nul part. Lui attrapant au passage le poignet.

    - EEEEEK !!!

    Le couinement était sortie naturellement. Plein de surprise tandis que l'oreille pointue lui serrait le bras et commençait à déblatérer des âneries. Insistant, encore, sur le mot "petite".

    - Mais enfin vous êtes complètement malade? Ca va pas d'apparaître ainsi? Vous voulez que mon cœur explose ou quoi?

    Se contorsionnant soudainement, la peau-verte dévissa légèrement son poignet et le fit passer entre les doigts de la blondinette, reprenant ainsi le plein contrôle de son corps. Furieuse, l'expression de Violette était passé de l'étonnement à une expression particulièrement agacée.

    - Encore une fois sur la taille uh? On a quelque chose à compenser? On est dégoutée de pas avoir mes formes alors qu'on fait trois têtes de plus? Ou bien c'est juste que vous êtes aussi racistes que les Melornois? Quand bien même j'fais partiellement partie de votre race hum? HUM?

    Elle s'était avancée, tapotant du bout de son doigt le ventre de l'elfe, les sourcils toujours froncés.

    - Vous avisez surtout pas de recommencer à me prendre les poignets comme ça. Ce n'est ni l'endroit pour ça, ni le moment. Si vous reposez la main sur moi vous le regretterez.

    Des menaces? Oui, totalement. La petite gobeline en avait assez de l'air hautain et pompeux de cette elfe qui se voulait moralisatrice alors qu'elle n'avait pas hésité une seconde à poursuivre une parfaite inconnue dans l'arène sur une simple suspicion. Retirant finalement son doigt accusateur, la petite furie à la peau verte  laissa un soupir court glisser en dehors de ses lèvres tandis qu'elle se redressait comme pour se faire plus grande.

    - Vous êtes même pas de l'armée ou de la garde visiblement, et vous êtes pas non plus du colisée sinon vous me laisseriez tranquille alors pourquoi est-ce que vosu me suivez comme ça d'abord?
    - Hey vous pouvez pas aller plus loin pour parler? J'essaie de regardez le comb...
    - TA GUEULE LE GROS DEGUEULASSE A LA CALVITIE PRONONCEE, T'ES PAS CONTENT TU BOUGES TON CUL ET TU VAS AILLEURS, TU VAS PAS ME DIRE QUE J'SUIS TROP GRANDE POUR QUE TU PUISSES VOIR L'ARENE HEIN?

    Bouche bée, l'homme en question écarquilla les yeux avant de se décaler légerement, quelques gouttes de sueurs glissant sur son visage. Violette, elle, avait déjà de nouveau reporté son attention sur la peste qui lui faisait face.

    Spoiler:
    Affilié au Reike
    Affilié au Reike
    Stadzank
    Stadzank
    Messages : 132
    crédits : 383

    Info personnage
    Race: Gobelin
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2574-stadzank-le-nettoyeur-du-couple-imperial-fiche-terminee#22157
  • Dim 17 Sep - 13:12
    Ayant lui aussi assisté à la défaite de sa championne, le petit homme à la peau verte afficha une petite mine renfrognée comme un enfant à qui on avait refusé un bonbon. Vraiment il fallait vraiment qu’il arrête les paris... Même si la sensation était jubilatoire, la descente émotionnelle associée à la défaite l’énervait au plus haut point. Pourtant, étant donné qu’ils n’avaient nullement prévu le cas de figure où tous deux allaient perdre, le gobelin espérait secrètement que la diplomate relance les paris pour le prochain combat. Mais la Dame Républicaine ne l’entendit pas de cette oreille. Il était vrai qu’une double défaite restait une égalité, soit.  

    La réponse vague concernant l’endroit où elle résidait retenu également son attention. L’ambassadrice n’avait pas vraiment l’air satisfaite de la façon dont le gouvernement Reikois la traitait : n’avait-elle pas une ambassade à Ikusa ? Voilà une question qu’il serait intéressant de creuser mais pas pour le moment. De toute façon, il n’était pas vraiment encore au fait de l’état des relations diplomatiques entre les deux nations et son ignorance ne ferait que trahir sa couverture ou pire, dire quelque chose qui puisse nuire aux intérêts de ses Maîtres.


    En perdition ? Vous exagérez j’espère ! Si la République vous a nommé ici c’est que vous avez votre rôle à jouer. Bon... Kyouji, pourquoi pas. Je connais quelques petites adresses qui permettront de vous remettre sur le droit chemin.  

    Petit sourire en coin et clin d’œil amical, l’ambassadrice n’avait pas l’air de son assiette et s’il voulait s’en faire un point d’appui pour rentrer en République par la grande porte, c’était une bonne façon de se la mettre dans la poche.

    Pour ce qui était de Kyouji, l’assassin connaissait la ville comme sa poche pour avoir été longtemps son terrain de “chasse” et même s’il ne s’était jamais aventuré dans les meilleures adresses en tant que “client”, le gobelin connaissait quelques arrière-cuisines pour avoir aromatisé quelques plats du temps de son apprentissage...  


    Je suis généralement basé sur Ikusa mais effectivement, je suis souvent amené à parcourir le Reike pour rencontrer fournisseurs et clients. Malheureusement l’affaire familiale n’a pas encore réussi à percer hors de nos frontières et comme vous avez pu le constater, le destin s’oppose à notre venue sur vos terres... avec un petit rire jaune pour finaliser sa réplique.

    L’imposteur n’eut pas de mal à jouer le mauvais joueur puisqu’il était effectivement mauvais perdant et encore pire, il était très mauvais gagnant. Heureusement pour sa voisine, il n’était pas en veine. Alors que le présentateur fit entrer les nouveaux protagonistes, le gobelin fût affligé par la bêtise revendiquée par le dénommé “Romu”. A l’entendre parler, on avait l’impression que “Julia” avait pris le contrôle de sa bouche et qu’il avait laissé ses roubignoles au vestiaire.

    Non mais regardez-moi ces deux pingouins ! dit-il en désignant les deux amoureux. J’espère que nos deux fiers guerriers vont leur taper assez fort sur le crâne pour qu’ils reviennent à la raison. Je n’y crois pas d’entendre des inepties pareilles...

    Bon c’était vrai qu’il en faisait beaucoup... Mais s’il avait été dans la foule, il aurait carrément envoyé une tomate sur l’armure aux couleurs ringardes du “Romu” en balançant quelques insultes graveleuses. C’est qu’on se laissait prendre au jeu très rapidement ! D’ailleurs s’il devait à nouveau se rendre à ce genre de spectacle, il irait dans la foule équipé de quelques fruits trop mûrs...


    Résultat du jet:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2244

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Dim 17 Sep - 13:53
    S'agitant telle une anguille, malgré ses efforts, la gobeline s'extirpa assez facilement après avoir couiné telle une souris, dévalant sa rage suite à cette surprise et cet inconfort de se faire poursuivre. Les mains sur les hanches, Ellana l'écoutait débiter, l'insulter sur divers points qui n'affectait aucunement l'elfe. A part... Lorsqu'elle sortie le préjugé des Melornois. Pardon ? Les Melornois racistes ? C'est juste que les étrangers qui vont là bas se font tellement une mauvaise réputation, que les Melornois ont bien des préjugés sur ces... êtres !
    ...
    Ellana était peut être un peu raciste. Mais en même temps. Trouvez lui un gobelin qui ne soit pas un connard !

    Les joues rouges, elle retournait son attention sur les propos sans queues ni têtes de la peau-verte. Lorsqu'elle se fit tapoté, d'un doigt accusateur, elle aurait bien eu le goût de lui retourner le bras, mais connaissant la petite chose, elle saurait se faire entendre et retourner la situation à son avantage. Surtout après la menace qu'elle venait de faire.

    "Je ne suis pas de la justice en effet, je n'ai peut-être pas de preuves concrètes pour l'instant mais je préfère ne pas..."

    Elle fut interrompu par un des spectateurs, faisant part de son dérangement que la chamaillerie des demoiselles provoquait. Ellana allait s'excuser et attirer la gobeline plus loin mais celle-ci en décida autrement en attirant de nouveau l'attention du monde entier. Surprenant. Elle était aussi hystérique qu'imprévisible. Lorsque celle-ci eut fini sa crise sur le pauvre chauve et qu'elle se retourna vers son interlocutrice initiale, Ellana eut un léger malaise en elle. Laissant un fenêtre de silence avant de reprendre comme si de rien n'était.

    "... Bizarrement j'ai la mauvaise impression qu'il ne faut pas te laisser filer. Je me mets à la place du public et à vrai dire, j'enragerais au plus au point de me faire prendre mes biens. - Et surtout de me faire détruire comme tu viens de le faire sur ce pauvre bonhomme - Je n'ai pas envie que ça m'arrive, je n'ai pas envie que ça arrive aux autres."

    Bref, elles parlaient, elle parlaient. Mais à côté, Ellana ne trouvait pas d'autres solutions que de lui parler pour l'empêcher de semer le désordre et de voler les pauvres gens. Toutes implications d'officiers seraient fortement renversée et régler cela par la force lui desservirait tout autant.

    Post 8 Tour 4


    Ellana parle en 7f679c
    Le jour de la Force [Flash-event] - Page 11 _17c3810
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Arakyel Stormwind
    Arakyel Stormwind
    Messages : 50
    crédits : 741

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3694-termine-arakyel-stormwind-les-vents-dechaines-d-une-nation
  • Dim 17 Sep - 14:55

    C'est... C'était une blague?

    Ainsi, toute la raison de sa poursuite. Tout ce petit jeu, c'était uniquement basé sur une volonté de jouer à la bonne samaritaine? A vouloir être la plus vertueuse pour les pauvres âmes étant venues dans l'arène? Pour tous ces spectateurs qui payaient pour pouvoir assister convenablement au massacre de champions lambdas? Qui avaient sauté de joie en voyant des prisonniers se faire dévorer par un serpent géant? Sérieusement? Dans un long soupire, la gobeline démontra sa déception et son agacement, avant de reprendre son air de petite chipie.

    - Bouhouhouhou le pauvre monsieur ne va jamais s'en remettre. Il a entendu de vilains mots de la part de la vilaine fille. Elle se tourna vers le concerné, prenant un air triste tandis qu'elle plaçait une main sur sa propre joue. Pardonnez-moi ô cher inconnu, j'ai été très vilaine. Oui très, très vilaine.

    Déglutissant, le bougre ne sut pas quoi dire à part un léger "c'est.. C'est pas grave" qui transpirait ses pensées les plus sales. Reportant donc son attention vers l'elfe, la peau verte n'en avait pas fini de ses remontrances.

    - On veut jouer la protectrice de la veuve et de l'orphelin hein? On se lance à la poursuite sur le moindre soupçon car on pense que c'est la meilleure chose à faire et que ça permettra de protéger des pauvres gens, victimes malgré eux? Vous vous rendez compte, au moins, d'à quel point c'est présomptueux comme comportement? Vraiment je comprends pas comment on peut se considérer autant supérieur aux autres. Vous avez essayé de vous mettre dans la peau d'autrui? De comprendre ce que vos actes entrainent comme conséquences? Ou bien perchée dans votre escalier moral de Melornoise vous avez jamais calculé la chose?

    Un nouveau soupir, tandis qu'elle s'approchait du bougre aux cheveux fuyant avant de lui dire de se décaler. Puis, elle s'asseya en croisant les bras, comme une enfant qui boudait avant de plonger ses yeux améthystes sur l'elfe qui lui faisait face.

    - Quitte à jouer à la garde honorable, autant vous asseoir et que l'on profite du spectacle. Mais c'vous qui vous posez près de lui, j'refuse d'être proche de... Ca. Elle pesta. Sérieusement, faut que je dise aux gars de l'arène qu'ils laissent vraiment entrer n'importe quoi. Si c'était pour assister bêtement au spectacle dont le maitre d'arène m'avait parler... J'aurais dut rentrer directement à la foire.

    Râlant donc, la gobeline attendait que l'elfe ne vienne s'asseoir à son tour. Elle jouerait le jeu, pour le moment. Puis s'éclipserait ensuite avant l'annonce du prochain combat. C'est qu'elle avait vraiment à faire, et voir combattre un couple contre des amis, c'était pas vraiment ce qui l'enchantait le plus.

    Spoiler:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 15:00
    Une action imprévue et toutes les cartes se retrouvent battues et distribuées de nouveau. C’était à prévoir et pourtant ni elle ni moi avons pris le temps de simplement considérer cette option. Et c’est moi qui lui disait d’élargir le champ de vision, ne pas s’en tenir à ce qu’on présente. Le premier affrontement nous l’avait pourtant bien montré, il suffit souvent d’un rien… “Ça, on ne peut pas dire que c’était prévisible… Se blesser avec sa propre magie… Tu es mieux placée que moi pour juger mais je serais tentée de dire qu’elle va avoir du mal à assumer cette victoire. Je me trompe ?” Si j’étais à sa place ce serait clairement mon cas. Comment se vanter d’une victoire obtenue par autre chose que le mérite ? Encore plus dans un lieu comme celui-ci. Si pendant mes expériences je venais à faire des découvertes ou des avancées par inadvertance cela m'ennuierait. Peut-être même assez pour que je refuse de les prendre en considération. Alors dans son cas… “Quoi qu’il en soit les dés sont jetés. Pas de gagnante ici. Obligée d’attendre la suite pour se départager. Et pour ce qui est du gage…” J’ai lancé l’idée sans y avoir plus que ça pensé avant… Le gage en lui-même ne me dérange pas mais que pouvons nous choisir ? “Nous verrons une fois dehors pour ça ? Sauf si tu as une idée pendant les combats restants. D’ailleurs rien n’oblige à le mettre en pratique demain… Nous verrons bien. Ce combat était déjà plus intéressant en tout cas, j’attends de voir la suite.

    Si on m’avait dit ce matin que je me prêterai au jeu et serai heureuse de voir des affrontements dans le colisé j’aurais eu du mal à le croire. Pourtant les faits sont là, si on exclut l’incident du premier combat je m’amuse. Sa présence n’y est pas étrangère il faut bien l’avouer… C’est bien la seule personne que je connaisse qui aurait pu m’amener ici. Et je suis heureuse qu’elle l’ait fait. “Un couple ou l’amitié… L’amitié m’a l’air bien mieux taillée pour se battre que l’amour…” Qui sait quels atouts elle  pourrait avoir dans sa manche cela dit. “Nous sommes assez d’accord sur ceux qui semblent le mieux taillés pour gagner. Mais évidemment, tu as misé en première, je vais donc parier sur l’amour.” Et dans un sens cela me ferait plaisir de voir le couple gagner. Bien qu’ils aient l’air mièvre à l'excès, voir un tel duo gagner dans un empire comme le Reike a un petit côté satisfaisant.
    résultat du dé:
    Noble de La République
    Noble de La République
    Leonora de Hengebach
    Leonora de Hengebach
    Messages : 176
    crédits : 364

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyale neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2438-leonora-de-hengebach-valideehttps://www.rp-cendres.com/t2451-liens-de-leonora-de-hengebach
  • Dim 17 Sep - 15:27
    MESSAGE 4

    L’ambiance ne retombait pas dans les gradins, ni dans l’arène où s’enchainaient les combats. Il n’y avait aucune place pour le répit, il fallait garder l’attention du peuple coûte que coûte tandis que les paris et le bruit des pièces ne cessaient. Tout cela était une machine bien rodée, on ne pouvait pas retirer cela aux Reikois qui avaient le sens du spectacle et des affaires. Redoutables.

    Toujours est-il que Léonora qui s’était frayée un chemin pour trouver un coin d’ombre et espérait un peu de fraicheur, se retrouvait maintenant au milieu d’une horde de gardes prêts à bondir sur elle si elle venait à bouger trop brusquement. Avait-elle commis un imper ou était-elle au centre d’un incident diplomatique ?
    Une main blanche féminine se leva et aussitôt, la pression recula. La Noble de République n’osait plus battre des cils, se rendant compte qu’elle avait interrompu la conversation entre ces trois femmes et pas n’importe lesquelles et s’était montrée audacieuse selon elles. Mais cela n’était pas dans ses intentions. Elle se découvrit le visage dans des gestes délicats, pour qu’ils ne soient pris pour une éventuelle agression. C’était bien sa veine, elle qui d’habitude se faisait plus prudente que de raison, la chaleur lui avait perdre la tête et ne prenait plus garde à ce qui l’entourait. Les loges Reikoise… Elle observa la loge et tout autour d’elle.

    Diantre !

    Léonora n’aurait pas aimé se voir à cet instant, mais elle imaginait très bien la tête qu’elle devait faire. Une tasse de thé glissée dans les mains offerte par celle qui se faisait appeler Rêve et une invitation à s’asseoir par la rouquine aux yeux verts. Elle ne pouvait plus faire marche arrière, refuser maintenant de rester serait le comble de l’impolitesse.

    Pardonnez cette intrusion, je ne pensais pas être dans les loges réservées. Même si avec une telle vue et l’ombre j’aurai du être interpellée… Je suis Léonora, merci pour votre hospitalité, Mesdames.

    Elle prit donc place et plongea sa honte dans le thé gentiment offert en une gorgée. Elle devait avouer que cela lui faisait du bien de boire quelque chose.
    Léonora observa la suite des événements en silence bien que la leçon de magie par ces grandes combattantes soit incroyable et ne cachait pas son admiration. La suite était étonnante, un couple mièvre puis un autre d’amis. C’était là une bien étrange situation.
    Après le débat lancé sur ces quatre personnes par Misry, elle ajouta son avis, autant profiter de leur présence maintenant qu’elle s’était imposée.

    Qu’est-ce que l’amour à côté de l’amitié ?

    N’ayant connu que ce dernier, elle n’irait pas voter pour le couple qui faisait monter son taux de glycémie.

    Je suis pour l’amitié.

    Vote:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 15:49
    Une victoire est une victoire... Pensa Halewyn en retournant voir ses femmes après le combat (Pour ne pas se faire trucider d'avoir bloquée la vue d'un spectateur patriotique un peu trop zélé ), les bras chargés de ses menus achats, un fez brodé d'un lanconda chopé on ne sait trop ou sur la tête.

    La belle victoire glorieuse que voilà. Voilà qui résume bien l'Empire du Reike en fait, une énorme chance de cocu pour bien résumer la chose. libre, se retrouvant toutes les trois à terre. Et lorsque l'épais écran de fumée se dissipa finalement, Nova se releva, aussi étonnée que l'auditoire. La combattante se releva, passablement ahurie avant de s'arroger de facon fort arrogante le coup du sort.

    Comme si cela avait été planifié. Les applaudissements et les eclamations couvrirent heureusement le rire du démon qui se disait que, manifestement il en fallait bien peu pour satisfaire le Reikois moyen. Comme si la chance suffisait en ce monde.  Ce que ca lui confirmait à iel, c'est que simplement le pire des pécores peut toujours occire le plus preux chevalier avec le coup de trident bien placé. Un bon roulement de dé du destin peut toujours tout changer.

    Donc, quinze minutes pus tard, le fez maintenant sur la tête de la bonde elfe, et les trois en train de piocher dans les cornets de l'un ou de l'aute en devisant agréablement non pas de combat et de sang mais de tissus et de mode, l'attention du trio est de nouveau bien attirée sur la scène.

    Le troisième combat était... surprenant. Quel choix étrange. En quoi cette allégorie est t'elle d'actualité Reikoise. Oui, votre démon favori cherche peut-être loin, mais l'expérience lui a appris que ce genre de truc n'est jamais purement fortuit. De plus, ca touchait un sujet sensible. L'Amour... ce truc de Mortel qui lui était incompréhensible. Et pourtant, dans la scène qui se déroulait sous son regard noir, il lui semblait assister à une pièce de théâtre plus qu'à un véritable drame. Aussi s'en désintéressa t'iel pour promener son regard de nouveau sur les gradins et, accessoirement, s'arrêter sur un être que ca faisait quelques décennies qu'iel n'avait pas vu.  @Eliëndir Magnifique, avec une adorable fée engrossée   @Dahlia jusqu'aux yeux à coté de lui. Et vu dont la façon dont ils interagissaient ils n'étaient pas frères et soeur si vous voyez ce qu'iel veut dire.

    Ainsi donc le mage noir était capable d'une sexualité. Eh bien... Le démon se demanda si il se sentait concerné par ce qui se passait en bas. Probablement que non... Avant de s'asseoir, Halewyn ne pu s'empêcher de sourire légèrement avant de reporter son attention sur sa première épouse qui lui tirait la manche.

    Pardonne-moi ma tendre, j'étais momentanément distrait... Tu disais?

    Les yeux foncés le regardait, concernés.

    Je te demandais qui tu pensais qui allait gagner.

    Un doigt fin couru le long de la mâchoire de la splendide quadragénaire au teint mat. Elle avait admirablement formulé sa question. Qui pense tu qui allait gagner. Et non qui veux tu voir gagner. Une petite question piège au demeurant, sentant l'attention   de sa seconde épouse derrière son dos. Qui allait gagner? Le couple? Incarnant un peu le symbole impérial? Quoique isoler un empereur de ses sujets n'est pas une bonne idée. Ceci dit, cette théorie ne tenait vraisemblablement pas la route. Peut-être cherchait t'iel un peu trop loin et devrait se laisser abrutir par le sang versé comme certains autres mortels occupant l'arène en cet instant ci. Pour iel, la réponse était simple. Le peuple avait besoin de cette utopie que l'amour vaincrait tout. Par contre, iel doutait sincèrement que ca serait le cas.

    -Je suis partagé... J'ai l'impression que l'épouse est au centre de tout et qu'ils vont finir par se regrouper pour la tuer. Ou qu'ils vont effectivement incapaciter le Roméo pour pouvoir achever la Juliette. Même si j'aimerais énormément voir cet Amour gagner, je crois que ca sera l'Amitié qui vaincra et ce, dépendamment de comment c'est orchestré, cet amitié mourra aujourd'hui avec le sang versé de l'arène. Si elle est blessée il predra ses moyens mais l,inverse ne sera pas vrai. Du coup, coupons la poire en deux ma chère. Parie sur l'amour, je parie sur l'amitié et le gagnant...

    Se penchant vers La Tailleuse, il lui murmura quelque chose à l'oreille qui la fit carrément vibrer de plaisir.

    Vote:
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Ellana Blackwood
    Ellana Blackwood
    Messages : 152
    crédits : 2244

    Info personnage
    Race: Elfe
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2062-ellana-blackwood-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2151-carnet-d-adresse-ellana#18226https://www.rp-cendres.com/t2157-recapitulatif-des-aventures-ellana#18269
  • Dim 17 Sep - 16:18
    D'une vulgarité... Lorsqu'elle fit son cinéma envers celui qu'elle avait humilié, Ellana tiqua de l’œil. La gobeline était une furie que les mots ne pouvaient arrêter si ce n'est la déchaîner dans de nouvelles comédies sordides. Mais sa frustration ne fit qu'accentuer quand la peau-verte se redirigea vers elle, l'insultant de plus bel.

    "Entre nous deux, je n'en vois qu'une qui joue au jeu de la supériorité. Si tu te sens obligée de m'accabler d'une présomption que je ne porte pas, c'est bien que tu te sens vulnérable. Je n'ai pas à me justifier mes actes, en revanche toi, si."

    La gobeline n'en avait quasiment que faire de ce qu'elle pouvait dire. Elle reprit en s'asseyant proche de la victime qu'elle avait harcelé quelques secondes plus tôt. Invitant la blondinette à... Profiter du spectacle ? Tout en continuant d'insulter la vétérinaire. Elle ne cesserait donc de se foutre de sa gueule !? Cela puait l'invitation pour de nouveau profiter de la naïveté d'autrui. Ellana avait bien compris chez elle qu'elle n'agissait pas sans qu'elle n'y trouve un avantage.

    "Qu'on profite du spectacle hein ?"

    Elle s'approcha de la gobeline qui lui faisait dos, observant faussement l'arène. L'elfe développa son ombre naturelle en ombre tangible, plus sombre et... mouvante. Arrêté à un pas des sièges, immobile, seules les ombres se mouvaient rejoignant celle de la peau-verte qui avait prit place. S'élevant du sol, voilà que la petite silhouette se retrouverait bien vite entourée d'une multitude d'ombres étouffantes, et rapidement, une de ces tentacules se placerait devant sa bouche pour qu'elle la ferme enfin un instant.

    "Tu te crois plus intelligente et malicieuse que tout le monde. Mais moi je suis terriblement têtue et je déteste me faire prendre pour une abrutie alors... On va bien s'entendre. Si avoir une morale est un crime alors je l'accepte, je préfère ça que de n'être qu'une gobelinette ne vivant que pour le vice, à défaut d'avoir un avenir."

    Elle s'était abaissée, maintenant ses genoux telle une adulte le ferait pour écouter le secret d'une enfant, hors c'était à elle d'en murmurer un. Oui, elles profiteraient du spectacle, mais selon ses règles.

    Post 9 Tour 4


    Ellana parle en 7f679c
    Le jour de la Force [Flash-event] - Page 11 _17c3810
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 16:19
    Elle-même ne s'était pas sentie particulièrement visée. La sensation avait été trop éphémère, son instinct de survie ne lui avait pas dicté de se mettre sur ses gardes - et les divinités de ce monde savaient comme elle était à l'écoute de son flair. Elle récupéra avec plaisir quelques piécettes, ravie que la magicienne de glace triomphe des autres combattantes dans l'arène. L'interlude entre les deux combats lui donna l'occasion de donner son entière attention à Myriem. La tête penchée vers celle-ci pour mieux entendre le son de sa voix par-dessus la cacophonie des gradins, elle jouait avec la bague de son annulaire droit. Shoumeï. Une véritable tragédie... Qui lui avait permis de faire quelques bénéfices dans ses trois activités. Affichant un demi-sourire et une moue qui se voulait compatissante, bien qu'elle n'ait pas vraiment cure de ce qui ne la concernait pas, elle hocha la tête.

    - Ah, Mael ! Je n'y ai jamais mis les pieds, mais je doute qu'on y trouve beaucoup de touristes ces derniers temps. Ça ne doit pas être facile à vivre. Vous arrivez à préserver vos mœurs et votre culture ?

    Certainement pas le lieu pour s'étendre sur le sujet mais, hé, personne n'écoutait de toute façon. Ils étaient tous trop occupés à rester en petit groupe en tenant des propos qui la faisaient doucement rire quand une ou deux bribes de conversation parvenaient à ses oreilles. Il faudrait qu'elle se penche davantage sur les traditions et la culture de cet Empire, elle espérait y dénicher des pépites au vu du comportement de certains de ses habitants. C'est pourquoi elle était aussi curieuse de connaître le point de vue de Myriem sur le sujet.

    - Effectivement, je viens de la République. De Liberty, sa capitale. Avez-vous déjà eu l'occasion d'y mettre les pieds ? C'est un endroit que je vous conseille de visiter si ce n'est pas déjà fait, même si le voyage est bien long entre nos deux cités.

    Son derrière se souvenait encore des heures entières passées dans la calèche de Rekis, à l'entendre bavasser sur tout et son contraire sur des chemins qui, une fois Liberty devenue lointaine, étaient devenus plus escarpés et caillouteux. Une expérience qu'il lui faudrait reproduire à l'identique dans quelques heures. Tiens, les nouveaux combattants venaient d'entrer dans l'arène. Peut-être que la démonstration de force était terminée : après avoir massacré des rebelles et vu des combattantes visiblement émérites se mettre sur la gueule pendant une bonne dizaine de minutes, voilà que le Reike leur proposait de mettre en opposition deux concepts : l'amour et l'amitié.

    Liz n'était sensible ni au premier ni au second. Pour elle, aucun être vivant n'était véritablement digne de confiance. Au premier coup du sort, on se faisait poignarder dans le dos. Ses parents biologiques qui l'avaient abandonnée, sa famille adoptive qui l'avait évincée et mise à la rue, Rim qui ne lui avait plus donné de nouvelles du jour au lendemain, cet adonis qui l'avait mise enceinte en lui faisait miroiter mille et une promesses... Non, personne n'était digne de confiance et aucun des deux camps ne méritait de gagner. Toutefois, elle était respectueuses des arguments de Myriem et elle attrapa une pièce dans sa bourse.

    - Je ne crois ni en l'un ni en l'autre. Toute construction, aussi pérenne semble-t-elle être, finira par s'effondrer avec le temps. On peut essayer de colmater les fissures mais ça ne lui rendra jamais sa prestance. En plus, ces deux émotions sont complémentaires. L'amour sans amitié ou l'amitié sans amour n'existent pas. Ces quatre-là feraient mieux de se parler que de se taper. Mais c'est chorégraphié, on le sait bien. Si vous voulez mon avis, ils ont simplement un problème avec les femmes dans ce pays et aiment les faire passer pour les succubes, les sorcières. Et ils auraient raison, nous sommes capables de nous jouer de beaucoup de créatures avec nos charmes, ajouta-t-elle avec un clin d’œil en direction de Myriem.

    Finalement, elle lança sa pièce. Ce qui venait d'arrêter son choix pour continuer de parier.

    - Pile. Ce sera donc le couple pour ma part ! J'aime quand même trop jouer pour ne pas tenter un pari quand il se présente devant moi...

    Spoiler:
    Invité
    Invité
    Anonymous
  • Dim 17 Sep - 17:07
    – Ah !

    L’exclamation sort de ma bouche sans même le vouloir quand Ayna parle de son neveu. Je lui souhaite qu’il ne se trouve absolument pas dans l’arène, sinon j’ai de grands doutes qu’il respire encore. Elle doit certainement connaître les risques et il vaut mieux ne pas l’ouvrir sur le sujet. Pas besoin d’être plus morbide que cela sur le sujet.

    J’allais lui proposer de lui donner des informations si jamais j’en trouvais dans les aléas de mes voyages, mais elle a déjà payé pour mon chiot et partie pour continuer sa recherche. Est-ce que je devrais lui envoyer des condoléances d’avance ? Non, ça serait moche, même si les chances de survie d’un enfant qui voyage entre le reike et la république seul sont assez faibles. Je lui souhaite de ne pas être tombé sur des esclavagistes ou des trafiquants de cadavres.

    Je la salue simplement avec un remerciement quand elle repart. Oui, si je le retrouve j’en prendrais soin, on a toujours besoin d’un assistant quand on transporte le courrier. Même si j’avoue que je lui souhaite encore une fois de ne pas être à ma prochaine destination, clairement Aquaria est tout sauf l’endroit idéal pour un petit humain. Après, je n’ai jamais demandé à Ineg si le père était humain aussi. Ce n’était pas vraiment nos sujets de conversation de base.

    Par contre mon attention se tourna complètement vers l’homme qui s’était placé un peu plus tôt avec nous. Un lycan. Ma tête fait un aller-retour entre lui et Miracle avant de sortir avec tout l’enthousiasme retrouvé suite à cette découverte un magnifique.

    – Oh ! Vous êtes aussi un toutou alors ! C’est cool ! On m’a toujours dit que vos transformations avaient la même intensité que la nôtre, mais j’avoue que changer son corps pour rester sur la terre ferme me dépasse un peu, même si je vois le gain en puissance bien entendu. Ça doit être un peu dérangeant certaines fois, je suppose.

    Il manque tout un pan de contexte, là je viens de m’en rendre compte et désigne ma sœur et moi du bout des doigts avant de reprendre.

    – On est plus ou moins des thons, en plus classe et dangereux… Désigner les requins comme des thons ce n’est peut-être pas le mieux… est-ce que les loups-garous, ça a plusieurs espèces aussi d’ailleurs ?

    Je me coupe dans mon début de question quand je vois l’action dans l’arène. Nova qui gagne de manière assez particulière, mais pas grave elle gagne tout de même.

    – Ah ! Je savais que ça serait elle qui gagnerait, elle utilise le même élément que toi Cap !

    Très fier de moi je bombe le torse en disant cela. Tout en faisant cela je sens la pierre étrange que j’ai trouvée il y a quelque temps et que je voulais absolument montrer à ma sœur, peut-être que cela amusera aussi le gars avec nous. Je la sors et toujours aussi fier de parler.

    – Regarde ! C’est une gemme de curiosité on dit que sa magie est liée au destin, je suis très curieux de ce que ça fait, je l’ai eu d’un de mes clients.

    Comme quoi, les livraisons ont du bon. Je tourne la tête vers la piste quand cela montre les nouveaux combattants et mon choix de favoris est presque fait immédiatement.

    – L’amitié est bien plus durable que l’amour. En plus ça fera peut-être que leur trio d’amitié se reformera avec une victoire de leur part, ça sera top.

    Vraiment, là pour le coup j’aurais eu de quoi parié j’aurais parié directement là-dessus sans la moindre hésitation. Qu’importe, j’ai mieux à faire et active la pierre de curiosité pour voir ce que cela va faire. Ça sera certainement amusant ! Là, l'effet est étrange, il y a comme un voile qui semble se faire au niveau de mes yeux avant qu’une vision différente de ce que je pouvais voir de basse ne se fasse.

    Pas si différent, il y a toujours l’arène, toujours le public et Capella est toujours dans ma vision périphérique, de même pour Miracle, par contre ce qui se trouve au milieu de l’arène est bien différent. Il n’y a plus les quatre combattants actuels, mais à la place c’est ce qui semble être un ange roux qui entre. La foule semble applaudir son arrivée avec une certaine ferveur, ça dois être quelqu'un d'important je suppose pour qu'un ange est un pareil actuel malgré certain apriori sur les titans qui persiste, c'est un peu éblouissant quelque part. Puis, la vision se stoppe et je regarde simplement la sœur avec le regard un peu vague.

    – Heu… ça m’a fait voir un roux avec un succès fou, des plumes et un charisme qui donne envie de faire connaisse avec lui, mais je ne sais pas comment je dois le comprendre…

    Clairement c’est tout ce qu’il y a de plus étrange comme vision.

    CENDRES

    Vote:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Arakyel Stormwind
    Arakyel Stormwind
    Messages : 50
    crédits : 741

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3694-termine-arakyel-stormwind-les-vents-dechaines-d-une-nation
  • Dim 17 Sep - 19:17

    Les choses s'étaient passées vite. Trop vite au gout de la gobeline. Alors qu'elle avait été sage, docile presque, l'elfe en avait profité pour venir l'enserrer dans de multiples liens ombreux afin de la maintenir sur place et la faire taire. Quel toupet! Si elle n'avait pas été au colisée, la petite furie se serait sans doute contorsionnée pour se libérer de ses entraves avant de sortir ses arbalètes de poignet pour tirer sur l'elfe et la voir criblée de carreaux. Mais... En vérité, elle n'avait pas non plus trop de raisons de faire cela. Même si oser la restreindre ainsi, c'était déjà beaucoup.

    Quand l'oreille pointue vint ensuite se mettre près d'elle pour lui murmurer sa phrase, visiblement très fière d'elle, une nouvelle idée malicieuse glissan dans l'esprit de la peau verte qui ancra ses yeux violacées sur la blonde qui venait de lui dire qu'elle n'avait aucun avenir? Sérieusement? Elle en était à CE niveau de racisme qu'elle pensait que les gobelins étaient en dessous de tout quand cette race détenait une habituellement une grande fortune? Et qu'elle, plus spécifiquement, n'avait absolument aucune raison de s'en faire? Retenant un rire moqueur, la gobeline se contenta d'une réponse simple.

    - Humpf! Hum... Humpf...

    D'abord une complainte étouffée, comme pour montrer son mécontentement, puis des gémissements plus libidineux pour mettre l'autre peigne-cul dans un profond malaise. Les yeux de la gobeline brillèrent d'un éclat nouveau, comme humidifiée alors qu'elle se tortillait doucement dans son entrave faite d'ombres. Oh, la blonde voulait jouer selon ses règles? Quelle idée... Se tordant d'un coup, la peau verte libéra son visage de la tentacule qui l'empêchait de parler avant d'invoquer à son tour sa propre magie. Ainsi, c'est une main ombreuse qui vint saisir par les hanches l'elfe blonde pour la forcer à s'asseoir aux côtés de la gobeline. Puis, comme pour son propre cas, les mains se muèrent en un amas de tentacules qui vinrent entourer tout le corps de l'oreille pointue afin de la forcer à rester assise. Ainsi, les deux se retrouveraient piégées dans cette situation ridicule. Mais peu importait, Violette trouvait ça beaucoup trop amusant, surtout qu'elle ponctuait chaque petit mouvement des tentacules ombreux par un gémissement à peine étouffé. Le gaillard chauve, un peu plus loin, sembla suer d'avantage face aux deux silhouettes entravées.

    - Oser croire que je ne suis qu'une pauvrette sans avenir quand mon simple chapeau a sans doute plus de valeurs que tout ton équipement. Tu te goures royalement ma grande. Maintenant, vous où nous en sommes. Toutes les deux à nous saucissonner l'une-l'autre. Ce n'est pas tant que ça me déplaise mais, ce n'est pas vraiment l'endroit. Oh! Elle marqua une pause, faisant mine de s'intéresser soudainement plus au combat qu'à la blonde à ses côtés. Je suppose qu'aussi coincée que tu es, tu as voté pour Romu et Julia, comme si les idylles aussi parfaites pouvaient exister et tenir sur la durée!

    Le vouvoiement n'était plus de rigueur, ni les pincettes. Il n'y avait pas de fondement dans ce qu'avançait Violette. Elle se plaisait juste à se moquer de sa nouvelle amie en insinuant tout et n'importe quoi sur elle. Pour déclencher la moindre réaction.

    Après tout, c'était comme ça qu'on se faisait des amis, non?

    Spoiler:
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum