DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    Consul K - Le chasseurAujourd'hui à 11:25Orion Yamveil
    La Traque SauvageAujourd'hui à 11:24Orion Yamveil
    Rosae rubrae Melancholiae [Isolde]Aujourd'hui à 10:52PNJ
    Quand la Caravane passe... [PV Kassandra]Aujourd'hui à 10:05Alaric Nordan
    Une recherche tranchante [Pv Corvus]Aujourd'hui à 9:34Alaric Nordan
    Validation des RP d'AlaricAujourd'hui à 7:50Alaric Nordan
    Demande de modification de ficheAujourd'hui à 7:35Alaric Nordan
    +14
    Ben le Bouc
    Afosios Smaragdi
    Arkanon Ikhilosho
    Zéphyr Zoldyck
    Lucifer
    Cyradil Ariesvyra
    Isolde Malkyn
    Deydreus Fictilem
    Phèdre
    Corvus Sanariel
    Ayshara Ryssen
    Lyra Leezen
    Stadzank
    PNJ
    18 participants
    Aller en bas
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 190
    crédits : 1191

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Jeu 21 Mar 2024 - 9:53
    Fête de la marche du Vent d'Acier
    Feat. Beaucoup
    Tandis que le Cœur du Reike entreprenait une conversation avec son amie et désormais collègue, Cyradil Ariesvyra, la Tovyr en charge de la ville de Kyouji, Lyra Leezen, s’approcha d’eux. À la vue de cette femme avec qui Corvus était certain de bien s’entendre, il laissa les traits de son visage se déformer en un léger sourire, tandis que ses prunelles d’acier étaient rivées sur cette dernière. Il l’écoutait d’une oreille attentive car, pour lui, il était certain que les grandes personnalités n’avaient pas à se promener au milieu de la foule. Mais, ce jour était spécial et, le Ministre avait fait en sorte que la sécurité aujourd’hui soit irréprochable.

    « Nous fêtons la victoire de l’empire face à un Archonte, ne pas faire le déplacement pour des personnes de nos rangs aurait été très mal vu, croyez-moi. » rétorqua-t-il, d’une voix légère, gardant ce sourire qu’il eût sur le visage. Puis, ses prunelles d’acier glissèrent en direction de son amie, portant toujours ce voile, à raison, étant donné la forte luminosité présente en ces lieux.

    « Il serait effectivement préférable que vous évitiez un maximum les bains de foules, dame Ariesvyra. Même si je sais que votre cœur est grand, se promener de la sorte peut s’avérer extrêmement dangereux pour une personne de votre rang. Enfin, je sais qu’en cas de besoin, vous saurez vous défendre et, je suis certain que votre garde rapprochée saura veiller sur vous de toute façon. » déclara-t-il, effaçant le sourire qu’il arborât sur son visage.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 479
    crédits : 4731

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Jeu 21 Mar 2024 - 10:48
    Alors que la liche conversait tranquillement avec son ami, ils furent rejoints par la Tovyr Lyra Leezen. Cyradil avait déjà eu la chance de discuter avec cette dernière ou plutôt, c’était la soldate qui avait provoquer leur rencontre en venant la voir directement sur son lieu de travail. La magicienne n’avait pas totalement défini leur relation et pour l’instant, elle n’avait pas trouvé mieux que de la considérer comme son « apprentie » même si ce mot était quelque peu péjoratif pour quelqu’un d’aussi expérimentée que la Tovyr. Evidemment, la blonde savait que ses actions seraient mal vues, voire même réprimandées mais elle avait longuement expliqué à l’Empereur qu’elle ne changerait pas même en ayant accès à un tel pouvoir. A vrai dire, Corvus n’avait pas totalement tort mais Cyradil ne pourrait jamais vraiment vivre en ayant toujours quelqu’un sur ses talons.


    « C’est très gentil de vous inquiéter pour moi Corvus mais vous voyez que je me porte très bien. Et très franchement, je pense que si quelqu’un voulait attenter à ma vie, l’on pourrait le faire à n’importe quel moment, que je sois surveillée ou non. Alors disons que les réprimandes de la garde personnelle que l’on m’attribuera me seront amplement suffisantes que pour les entendre proférer de la bouche de mes amis. » Dit-elle d’un ton parfaitement calme.


    Même l’impératrice avait été victime d’un attentat alors même avec toute la bonne volonté du monde, l’on ne pouvait jamais évité tous les risques. De plus, en tant que liche, il faudrait des moyens non-conventionnels pour essayer de la tuer, un secret que beaucoup de personnes ignoraient encore. Elle avait toujours réussi à tirer son épingle du jeu, jongler avec plusieurs activités et elle s’en était toujours très bien sortie. La blonde eut d’ailleurs droit à la même réprimande de la tovyr quoique, un poil plus déguisée que celle de Corvus mais dont le sens était pratiquement le même. L’on croirait presque que ses deux interlocuteurs s’étaient donnés le mot. Pendant ce temps, la petite foule qui s’était amassée autour de l’Esprit s’était reculée, laissant les trois personnalités converser ensemble. Sans doute n’avaient-ils jamais vu autant d’éminentes figures rassemblées en une fois au même endroit et étaient comme figés dans une sorte de fascination.


    « C’est important de faire comprendre au peuple que l’on pense à eux. Regardez. Combien de gens rassemblent cet évènement ? Et combien peuvent-ils vraiment en profiter ? »


    Elle se tourna vers Lyra, lui souriant avec une certaine compassion.


    « Les Archontes sont une menace directe pour tout le Sekai. Nous nous projetons sur des guerres qui dureront des mois, voire peut-être des années. Cependant, certains ici ne savent même pas s’ils vivront jusqu’à la semaine prochaine. Ceux-là…je me suis fait un devoir de les aider également. » Dit-elle avec conviction. « Je suis une magicienne de talent Lyra, évidemment que je ferais en sorte de m’y substituer. » Ajouta-t-elle en plaisantant. « Mais je ne suis pas inconsciente non plus. Sachez que je mesure très bien le poids des responsabilités que l’on m’a attribuées. Autrement, l’on n’aurait même pas daigné m’en parler. » Finit-elle, plus sérieusement.


    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 Cyradi15
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 297
    crédits : 1876

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Jeu 21 Mar 2024 - 23:07
    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 Sans_t14



    ⚜

    Entre le tutoiement de Deydreus et Zéphyr, la prévenance de Corvus, l'authenticité de Cyradil, et maintenant la fraternité qui se dessinait entre le Coeur et l'Esprit, Lyra était témoin de la cohésion qui soudait les membres du conseil impérial. Elle zieuta ses deux interlocuteurs rebondir sur le sujet qu'elle avait apportée dans la conversation. La Tovyr écouta avec la plus grande des attentions la réponse de la magicienne, afin de jauger quelle Esprit elle sera. Et si elle avait déjà eut un aperçu plus que suffisant lors de leur entrevue, sans parler des quelques rudiments magiques qu'elle lui avait dispensé, la Sénéchale était persuadé que Cyradil était tout à fait à même de remplir ses prérogatives officielles. Et bien que Lyra avait d'abord trouvé la magicienne trop gentillette, trop faible (pour employer un terme plus rude), elle en avait vu suffisamment pour savoir qu'elle était plus résistante qu'il n'y paraissait. Suffisamment pour qu'elle survive dans le monde de requins qu'elle intégrait.

    Elle ne releva pas le fait que l'Esprit l'appela par son prénom, au point où elles en étaient, les courbettes étaient dépassées.

    - Sot est celui qui remettra en doute vos capacités, les ayant moi-même témoignées. Je vous suis d'ailleurs gré de vos enseignements, que ce soit en physique somatique, ou en magie élémentaire. Vous êtes de si bon conseil que l'Empereur se félicitera de vous avoir choisi, même si l'Impératrice a dû avoir un rôle à jouer dans cette nomination, il en va sans dire. Elle renifla. Pour ce qui est de vos fonctions en elles-mêmes, avez-vous eu l'occasion de rencontrer tous les membres de la Main ? Je parle hormis le vénérable Coeur ici présent. Regard en coin à Corvus. Je me questionne d'ailleurs, que pensez-vous de votre nouvelle pair ? Elle arqua un sourcil, curieuse de voir comment le vampire allait garder contenance en présence de Cyradil.


    ⚜






    Tout savoir sur Lyra Leezen
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (GoT) - General Grievous (Star Wars) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Doug Stamper (House of Cards)

    Thème musical de la Sénéchale
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Corvus Sanariel
    Corvus Sanariel
    Messages : 190
    crédits : 1191

    Info personnage
    Race: Vampire
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Neutre Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2847-le-corbeau-sentinelle-de-la-nuit-terminee
  • Ven 22 Mar 2024 - 8:19
    Fête de la marche du Vent d'Acier
    Feat. Beaucoup
    Cyradil avait raison sur ce point, elle n’avait pas besoin des remarques de Corvus concernant sa sécurité et cela, il le comprenait. A vrai dire, s’il pouvait paraître froid aux premiers abords, il tenait quand même à ce que rien de fâcheux n’arrivât à ses amis, tant il en avait si peu. Alors qu’il lassât ses prunelles glisser en direction du regard de la liche, un léger sourire s’étira sur son visage à la pâleur surnaturelle. « Oui, il est vrai. Nous sommes des cibles de choix et j’imagine sans mal que vous le savez.  Mais je suis certain que la garde personnelle qui vous sera attribuée saura faire son travail convenablement. » rétorqua-t-il, maintenant son léger sourire.

    Il écouta ensuite la conversation entre son amie et la Tovyr. Une conversation à laquelle il n’avait pas grand-chose à ajouter, Cyradil ayant tout dit. Puis, ses prunelles glissèrent en direction des perles sombres de Lyra. Une nouvelle occasion pour lui de faire les éloges de son amie et collègue. « Eh bien. Dame Cyradil et moi-même nous sommes rencontrés quelque temps avant sa nomination. C’est une personne que je trouve fortement appréciable et qui possède un bon fond. En plus de cela, c’est une personne extrêmement douée dans le domaine de la magie, je ne pense pas que le couple royal puisse trouver plus distingué qu’elle. » rétorqua-t-il, marquant une légère pause. « Et puis, je ne pense pas que qui que ce soit ici soit en mesure de remettre en question les décisions de nos souverains. » conclut-il.
    CENDRES
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Cyradil Ariesvyra
    Cyradil Ariesvyra
    Messages : 479
    crédits : 4731

    Info personnage
    Race: Liche
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t372-la-premiere-condition-de-l-immortalite-est-la-mort-cyradil-ariesvyra-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3302-chronologie-de-cyradil
  • Ven 22 Mar 2024 - 16:11
    Comme elle l’avait constaté dans leur dernière entrevue, Lyra était plutôt respectueuse des agissements de la liche. Ces derniers n’impliquaient vraiment qu’elle-même sans que cela n’entache vraiment sa réputation. Tout le monde savait que Cyradil avait le cœur sur la main que ce soit avant ou après sa nomination et les gens qui avaient abusé de sa confiance plus que de raison étaient, pour la plupart, plus là pour en parler. De toute façon, la jeune blonde n’avait plutôt intérêt à entretenir une bonne relation avec la Tovyr et réciproquement. Cette dernière avait sans doute beaucoup à en tirer des enseignements de la liche et Cyradil avait besoin de Lyra pour ses futurs projets également. En toute honnêteté, la forgeronne souhaitait surtout profiter de l’intellect supérieur de la soldate, un atout qui se faisait malheureusement trop rare au sein de l’Empire.


    « En toute honnêteté, je n’ai pas encore rencontré d’autres membres de la main que Corvus. Et comme celui-ci vient de le dire, je n’étais même pas au courant que celui-ci s’était élevé au rang de Cœur lors de notre toute première rencontre. Je pourrais sans doute demander une rencontre avec mes homologues mais je pense que celle-ci se fera en tant et en heure. Je crois que vous l’avez maintenant compris Lyra que je ne juge pas les personnes en fonction de leur rang mais plutôt par rapport à ce qu’ils sont. En tant qu’individus. » Répondit-elle sincèrement.


    Autrement, elle ne serait pas ici à faire la charité. Elle se demandait si la question de Lyra était spécifiquement faite pour déstabiliser Corvus mais celui-ci ne se sentit pas décontenancé et répondit aussi franchement qu’il avait l’habitude de le faire, ne manquant pas au passage de louer les capacités de la liche comme il savait si bien le faire.


    « Vous me flattez Corvus comme toujours. Mais en parlant de ce sujet, j’aimerais pouvoir m’entretenir avec vous prochainement Lyra, lors de l’une de nos leçons si vous le voulez bien. J’ai à cœur de vouloir vous confier une tâche mais je dois d’abord en parler avec la Griffe pour évaluer si cette dernière n’alourdirait pas davantage votre agenda sans doute déjà bien chargé. Je pense très sincèrement que vous êtes un atout qui, je l’espère, pourra tirer l’Empire vers le haut. Intellectuellement j’entends. » Dit-elle avec un sourire.


    C’était un peu mystérieux mais Cyradil préférait en discuter à tête reposée avec la Tovyr. Non pas qu’il s’agisse d’un secret d’état (loin de là) mais c’était toujours mieux d’en parler ailleurs qu’en plein milieu de la foule.


    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 Cyradi15
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Lyra Leezen
    Lyra Leezen
    Messages : 297
    crédits : 1876

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B - Tovyr
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3068-lyra-leezen-la-senechale
  • Sam 23 Mar 2024 - 10:32
    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 2gmjmv10



    ⚜

    Lyra était décidément vernie en ce jour ! À peine arrivé tantôt, le Coeur lui proposait une entrevue afin de traiter d'une affaire qui pourrait l'intéresser, avant que la Griffe en personne ne la mande pour la charger d'une mission spéciale. Et la voilà avec l'Esprit qui disait vouloir s'entretenir avec elle pour la charger de quelque chose.

    La voilà officiellement plénipotentiaire du Conseil de la Main !

    - Pour ce qui est de mon emploi du temps, il ne peux qu'être comblé par les missions délivrées par le gouvernement. Je ne suis que l'exécutante de la volonté de la Main dont vous faites à présent parti, Dame Ariesvyra. Nous vivons pour servir l'Empire, comme vous le dites si bien. Mais dites-moi, avez vous rencontré son Excellence Crudelis ? Il est l'une des figures centrales de ces festivités, soit dit en passant. Je suis certain que son aplomb vous plairait. Autant à vous, Dame Ariesvyra, qu'à vous, Messire Sanariel. Elle renifla en zieutant les deux ministres.

    La Tovyr croisa alors les mains sur son bas-ventre, se demandant d'ailleurs où était son collègue, n'ayant eut l'occasion de le féliciter pour la victoire qu'il avait offert à l'Empire. Et si Lyra et Alasker étaient manifestement très différents sur de nombreux points, ils se rapprochaient par leur esprit acéré un poil sanguinaire. Tout l'euphémisme de la formulation réside dans le "un poil".


    ⚜






    Tout savoir sur Lyra Leezen
    Dynasties & Dystopies

    Personnages similaires à Lyra
    Emhyr var Emreis (The Witcher) - Dedra Meero (Andor) - Lord Shen (Kung-fu Panda) - Stormfront (The Boys) - Tywin Lannister (GoT) - General Grievous (Star Wars) - Coriolanus Snow (Hunger Games) - Tanya Degurechaff (Tanya the Evil) - Doug Stamper (House of Cards)

    Thème musical de la Sénéchale
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Zéphyr Zoldyck
    Zéphyr Zoldyck
    Messages : 213
    crédits : 1644

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation:
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B - Oreille
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1330-zephyr-zoldyck-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2145-chronologie-de-zephyr#18202
  • Dim 24 Mar 2024 - 22:34

    Zéphyr ne savait pas trop si c’était dû la foule, ou bien à un voyage trop fatiguant pour Eris, mais la belle Reikoise se massait les tempes comme si elle affrontait une migraine. Peut-être avait-elle mal dormi dernièrement, mais malgré cette supposition bien légitime, le bellâtre était loin de se douter de la guerre que menait la jeune femme avec la personnalité de Phèdre. Décidant de les mener loin du cœur de la fête, le maître-espion entama une percée, et il s’arrêta, sincèrement surpris, quand son homologue lui affirma qu’elle avait déjà vu Valeryon.

    - Ah bon ?

    Quand on y pensait, au fond, il n’était pas rare que le dragon survole les environs d’Ikusa, depuis qu’il avait accepté Ayshara et Tensai comme ses maîtres. Ou égaux. Difficile de dire ce qu’il se passait dans la tête d’un dragon si vénérable, et le guerrier n’avait aucune intention de se prêter à cet exercice.

    Leur projet de quitter la foule les empêcha cependant de continuer sur le sujet du dragon, et l’homme se contenta d’acquiescer aux paroles de la divinistes. Que les attroupements ne fussent pas sa tasse de thé, il pouvait le comprendre. Lui les appréciait quand il s’agissait de se fondre dans la masse, mais la foule pouvait aussi se révéler être une arme à double tranchant pour suivre ou protéger quelqu’un.

    Quand vint le thème de Liberty, ils arrivèrent enfin au bout de la place sur laquelle Deydreus avait fait son discours, ce qui leur permirent déjà de retrouver un peu plus d’air et d’aisance pour se déplacer. Cette fois, le bretteur s’arrêta pour qu’Eris pût se mettre à sa hauteur et il n’eut pas vraiment besoin de mentir à ce sujet.

    - J’y ai été, une fois, il y a quelques années. Mais pour être parfaitement honnête, je me déplace beaucoup plus dans le Reike que dans la Nation Bleue. Il y avait suffisamment à faire dans leur pays, d’une part. Et d’autre part, l’Eau était là pour être ses yeux et ses oreilles dans le pays voisin, tout comme il pouvait compter sur Orion pour ce qui était du Shoumeï et des fanatiques qui visaient l’Empire.  Il est certain qu’elle a un style différente du nôtre. Nous avons une culture et une approche… particulièrement à part. L’Oreille s’interrompit, cette fois pour écouter une question des plus pertinentes. Où était-il ? A la chasse aux Archontes. Allait-t-il le dire ? C’était une autre question… Le couple impérial m’a donné une mission qui m’a fait aller dans l’ancienne Fédération du Shoumei. Ca c’était vrai. Il y a eu des rumeurs à propos de l’ancien Haut-Prêtre Seagan et ça intéressait la Couronne. Ca c’était faux. Encore que, sur un malentendu, ç’aurait pu arriver, mais Zéphyr aurait fait quand même une drôle de tête s’il l’avait rencontré. C’est plutôt rare que les conseillers royaux quittent le Reike, mais ce n’est pas impossible pour autant, sourit-il. En tous les cas, ça reste occasionnel.

    Se remettant à marcher aux côtés de sa compagne, une expression légèrement amusée passe sur son regard.

    - Oh, Orion et moi sommes sûrs que tu peux te débrouiller. Mais les deux hommes ne resteraient effectivement pas les bras ballants si on touchait à leur amie. Malheur aux responsables qui lui feraient du mal. Le Reike n’était pas connu pour être particulièrement miséricordieux, et les deux espions pouvaient être particulièrement tenaces. Je suis quand même content de te savoir de retour plutôt que d’être sur la route. D’ailleurs, tu comptes te reposer un peu ? Tu m’as l’air particulièrement fatiguée. Une légère pause, puis : On va à la Wyverne sauvage ? La dernière fois, ça avait été sympa, même si tu avais échoué à m’enterrer, si ma mémoire est bonne. Et Zéphyr s’en amuse d’ailleurs encore beaucoup, ne cachant même pas la lueur espiègle qui danse dans son regard.
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Phèdre
    Phèdre
    Messages : 49
    crédits : 518

    Info personnage
    Race: Elfe/fae
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Neutre mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3388-phedre-terminee#30446https://www.rp-cendres.com/t3558-les-liens-de-phedre#32635https://www.rp-cendres.com/t3473-chronologie-phedre
  • Mer 27 Mar 2024 - 22:35
    Eris balaya la présence de Phèdre avec toute la force de sa volonté, la musela aussi férocement qu’elle le pu et tacha de l’oublier autant que faire se pouvait. Quand elle fut presque certaine d’avoir le dessus, elle retourna son attention vers le jeune homme à qui elle adressa un sourire aussi franc que moqueur.

    - Vous êtes sûrs que je peux me débrouiller, mais tu me demandes si je ne manque pas de sommeil ? Crois-tu qu’à mon âge, je ne sache pas prendre soin de moi ? D’aucun aurait pu s’émouvoir d’une telle attention mais la fae connaissait la vérité ; Zéphyr était un homme bon qui s’inquiétait de son prochain. Aylan aurait tout aussi bien pu être à sa place que sa réaction eut été la même. Cela ne la chagrinait pas. Après tout c’était une des choses qui faisait qu'il était lui et qu'elle adorait chez lui et même si une part d’elle eut aimé que ce genre d’attentions lui soit réservé, cela faisait bien longtemps qu’elle s’était fait une raison

    - Ta mémoire n’est pas bonne. Railla-t-elle sans jamais cesser de sourire. - J’ai été obligé d’arrêter parce que j’avais besoin de toi pour ramener Orion qui ne marchait plus droit depuis un moment ! Elle était sur le point d’éclater de rire à ce souvenir quand un autre vint s’y superposer, étrange et dérangeant, la voix d’Orion raisonna dans son esprit alors que son regard embué l’observait. Les lèvres du jeune homme bougèrent, formèrent son prénom dans un murmure et le songe s'évanouit, la laissant bouche bée et les paupières papillonnantes. “Délicieux.” Murmura Phèdre alors qu’Eris devait faire des pieds et des mains pour continuer de marcher sans cesser de maîtriser sa respiration. “Ce ne sont pas mes souvenirs, je n’ai jamais vu ça.”. Mais la voix de Phèdre surenchérit. “En es-tu sûre ?” puis dans ce qui lui sembla être un rire, elle s’évanouit.

    Le souffle légèrement saccadé, Eris oublia bien vite ces pensées dont elle accusa Phèdre d’être l’instigatrice et se força à concentrer son attention sur son compagnon.

    - Va pour la Wyverne, j’ai peut-être faim finalement.

    Ainsi, ils quittèrent la place côte à côte.  
    Citoyen du Reike
    Citoyen du Reike
    Alasker Crudelis
    Alasker Crudelis
    Messages : 209
    crédits : -227

    Info personnage
    Race: Loup-Garou
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t889-alasker-crudelis-iratus-termine
  • Dim 7 Avr 2024 - 1:00
    Chaque parcelle de son corps brûlait de rage à l'idée de converser davantage avec un autre représentant des démons. Le souvenir de toutes les doucereuses paroles de Tarcus ne pouvait espérer apaiser plusieurs décennies de préjugés et de constats froids faits sur le champ de bataille. Qu'importait, au final, leur ultime but, puisqu'ils restaient avant toute chose d'insidieuses créatures se nourrissant de la corruption des autres. Des prédateurs d’autant plus insupportables qu’ils parvenaient bien trop souvent à se rendre, si ce n’est indispensable, au moins trop utiles pour êtres ignorés.
    L’aisance avec laquelle celui-ci était passé de compatissant pèlerin à négociateur aux dents longues ne faisait que prouver ce point. Ce foutu mirage s’amusait comme un fou, Alasker en était persuadé. Une bonne chose, au final, puisque la joie procurée par l’idée d’avoir su atteindre les oreilles d’un belliqueux comme lui pouvait -dans le meilleur des mondes- endormir la vigilance de l’immortel.
    Déployant toutes ses forces pour ne pas céder à sa nature profonde et enfoncer le nez illusoire au milieu de sa figure évanescente, le géant d’airain hocha la tête en souriant de toutes ses dents. Un tel tableau déclencha le frisson des quelques passants encore assez fous pour attarder leurs regards dans sa direction et qui, en réponse, se dépêchèrent de fuir les lieux.
    “-Je connais la règle du jeu, petit être. On crache d’abord un prix inacceptable pour ensuite réduire la mise jusqu’à ce que le camp d’en face propose le prix qu’on vise depuis le début.” Il s’approcha encore, à tel point que son plastron manqua de heurter le mirage face à lui. L’image de l’envoyée du démon ne recula pas, trahissant un peu plus l’arrogance de sa posture.”Je ne vais pas me fatiguer à chercher ce que tu comptes vraiment remporter dans cette conversation, Gabriel. Mais je peux t’assurer d’une chose : Tu n’es le maître incontesté de rien. Mon frère s’en est assuré. Et c’est pour ça que tu viens quémander quelques privilèges à son bras droit.
    De tout cœur, il espérait que quelque chose, dans la confiance excessive de son interlocuteur, avait souffert de ces dernières paroles. Qu’il s’agisse d’une simple vexation ou d’une remise en question sur la méthode à adopter avec lui, Alasker se délectait de la possibilité qu’un couloir, dans le dédale tortueux servant d’esprit au démon des songes, ait été ébranlé, voire même déplacé, par ce nouveau déluge de fiel.
    Rire intérieurement de cette éventualité, se concentrer dessus, c’était laisser moins de place au doute qui menaçait de fondre sur lui, à tout instant.
    Où se trouvaient donc tous les politicards, les négociateurs, ceux qui avaient l’habitude de convaincre les ennemis du Reike de vendre le cul de leur propre mère, en échange de la protection de l’empire que leurs ancêtres avaient stupidement juré d’anéantir? Pourquoi fallait-il que toutes les saloperies immortelles du continent -celles-là même qu’il détestait avec passion- vienne lui baver des promesses et des “propositions” dans l’oreille?
    Son sourire s’étendit un peu plus et sa nuque craqua lorsqu’il pencha la tête sur le côté en fixant le mirage :
    “-Tu souhaites la liberté d’agir dans l’Empire pour lequel je saigne depuis des années. Tu veux que je bourre le crâne de mon frère pour qu’il retire ta muselière. Deux choses que tes petits tours de passe-passe actuels ne peuvent t’offrir. Tu devrais pourtant savoir qu’un Dévoreur ne convoite ni l’or, ni la gloire. Pas plus que les promesses vaines. Ce que nous aimons récolter, ce sont les crânes. Ceux de nos ennemis, démon.
    Une griffe d’airain passa au travers de l’illusion, balayant pendant quelques instants le visage face à lui sans que personne ne semble y prêter attention. A quoi bon douter maintenant? Le désir de gloire obscurcissait le jugement de Deydreus, mais il n'était pas seul. Quelque chose d'autre le rongeait, comme un cancer. Jadis, lorsqu'ils étaient encore jeune et qu'une armée de lèche-bottes ne risquaient pas, à tout moment, de venir épier leur conversation, il le lui en aurait parlé. De frère à frère. Mais la quiétude de l'anonymat était bien derrière-eux, désormais.
    “-Je n’ai que faire du tien, pour l’instant. Mais si tu aimes le Reike comme tu le dis et que tu tiens tant à pouvoir fouler notre terre en toute sûreté, alors…” Il retira sa main du visage de l’humaine aux yeux noirs, pour se pencher vers elle et murmurer. “Trouve le nid de ténèbres où se terre ta sœur. Tu sais de qui je parle. Le manteau d’ombre qui suit celle de mon frère en dévorant petit-à-petit ce qui lui reste de santé mentale. Trouve la. Puis reviens me voir. Offres-moi l’occasion d’ajouter son crâne à ma collection. Et je t’offrirai ce que tu désires en échange.


    [Flash-RP] [Libre] La fête de la marche du Vent d'Acier - Page 4 V2j7YdS
    Citoyen du monde
    Citoyen du monde
    Rêve
    Rêve
    Messages : 321
    crédits : 109

    Info personnage
    Race: Démon
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1076-reve-le-voyageur-termine
  • Ven 19 Avr 2024 - 2:44
    L'illusion se figea, une fois encore.

    Rêve se surprit, l'espace d'une infime seconde, à imaginer la lance qui ornait la pointe de sa queue entre les deux yeux de cet arrogant colosse qui lui faisait face. Muet et rendu confus par cette vision haineuse qui n'était usuellement que le propre des mortels sur lesquels il se targuaient sans cesse d'avoir l'ascendant, le Prince laissa le fauve s'exprimer et vomir ce venin dont étaient sans doute emplies ses veines sans sourciller, ce en tâchant de faire taire les violentes pulsions qu'il avait bien du mal à comprendre.

    Qu'il était difficile d'admettre qu'un humble guerrier pouvait le blesser plus que quiconque ne l'avait jamais fait. Les reikois, comme le prouvaient l'histoire, avaient bel et bien le pouvoir de se frotter à la volonté des Dieux. Les griffes de fer d'Alasker traversèrent le masque irréel de la créature furibonde, effritant encore un peu plus l'intégrité d'une illusion déjà bien éprouvée par le flot d'émotions qui assaillaient les pensées de la chimère et lorsqu'enfin, une proposition vint contraster avec l'infamie des propos du soldat, Rêve reprit sa contenance et sa statue imaginaire s'anima de plus belle :

    "Je te remercie."

    Il octroya à son interlocuteur le déplaisir de pouvoir apercevoir un énième sourire malhonnête. Il était impensable de laisser comprendre au loup qu'il disposait des armes lui permettant d'abattre l'oiseau en plein vol. La silhouette de la demoiselle se fendit d'une révérence parfaitement mesurée et, dans une rotation aussi nette que théâtrale, la créature tourna les talons avant d'ajouter quelques mots avec une froideur qu'aucun enrobage de politesse ne serait parvenu à masquer :

    "Je t'aiderai."

    Comment ? Par quel moyen ?
    Le simple fait qu'il eut choisi de conserver le mystère constituait un bien mauvais présage.

    La demoiselle illusoire bifurqua dans la ruelle, contourna un marchand qui passait par là et disparut intégralement. Un battement d'ailes attira l'attention du prédateur en armure pourpre et quelques plumes aux reflets multicolores tombèrent lentement autour de lui lorsque le volatile métamorphe rejoignit les cieux.
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum