DiscordDiscord  
  • AccueilAccueil  
  • CalendrierCalendrier  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • bienvenue
    ×
    navigation rapide
    lore
    général
    systèmes
    jeu

    menu
    Top-sites
    Votez!
    top sitetop sitetop sitetop site

    Derniers messages

    Avatar du membre du mois
    Membre du mois
    Seraphin

    Prédéfinis

    PrédéfiniPrédéfiniPrédéfini
    Event République : Alerte Rouge à la Maison-Bleue - Page 13 InRH1Ti
    Gazette des cendres
    Printemps 2024
    Lire le journal
    #6
    RP coup de coeurCoeur

    RP coup de coeur

    Le Lever de Lune
    Derniers sujets
    La mascarade de minuit. [PV Gwynneth De Evelune]Aujourd'hui à 23:52Gwynneth De Evelune
    Le feu de la forge. (Pv- Cyradil)Aujourd'hui à 23:00Kilaea Sliabh
    [PA] - Un coup que MAGIC ne verra pas venirAujourd'hui à 22:13Capitaine Saumâtre
    [Inscriptions - Event] Le Cœur de MelornAujourd'hui à 20:24Compte staff
    RP's de Mortifère [République]Aujourd'hui à 17:47Abraham de Sforza
    [PA] Le Chant des RoncesAujourd'hui à 17:43Résiliente & Crow
    Hélios Blazewhirl - Protecteur d'ÉbèneAujourd'hui à 17:12Arès Wessex
    Echappée Belle [PV Kilaea]Aujourd'hui à 16:46Kilaea Sliabh
    Validation des rps de KassandraAujourd'hui à 16:30Kassandra Whype
    +14
    Sixte V. Amala
    Kieran Ryven
    Leonora de Hengebach
    Azura Aiwenor
    Gunnar Bremer
    Soren Goldheart
    Abraham de Sforza
    Zelevas E. Fraternitas
    Dorylis de Rockraven
    Athénaïs de Noirvitrail
    Xera
    Genryusai
    Seraphin du Razkaal
    Koraki Exousia
    18 participants
    Aller en bas
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Athénaïs de Noirvitrail
    Athénaïs de Noirvitrail
    Messages : 206
    crédits : 896

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Neutre Bonne
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t122-athenais-de-noirvitrail-faconneuse-de-la-republique-terminee
  • Lun 18 Mar - 18:35
    Alerte Rouge à la Maison-Bleue
    Message n°11– Groupe des Faucons-de-Garde
    ➤ SUR LES MURAILLES


    Il ne fallut que quelques secondes aux demoiselles pour mettre à bas la Sorcière Rose. La magicienne haussa les épaules tandis que le cadavre de la sorcière gisait dans l’eau. Les sorcières étaient orgueilleuses et ça leur avait coûté la vie. Attaquer seule … une erreur tactique de débutant. Les utilisateurs de la magie, tous puissants qu’ils fussent, ne pouvaient se concentrer sur la totalité des attaques. La Sorcière Rose avait commis cette erreur et en payait le prix. Mais alors que les noyés se relevaient et cherchaient à s’emparer des vivants, Athénaïs de Noirvitrail sentait que le travail n’était pas encore tout à fait terminé.

    Conservant le contrôle sur les rochers et les lames dans le ciel, la jeune femme abattit ses armes mortelles sur les morts-vivants qui se regroupaient dans les rues noyées de Liberty. Alors que les lames et les rochers déchiraient les chairs humides et fracassaient les crânes des morts, Athénaïs envoyait de nouveaux ordres à ses troupes : abattre les morts depuis les murailles pour sauver le maximum de civils.

    Ces derniers se pressaient déjà vers les hauteurs, tentant d’échapper aux morts tandis que les soldats de la Huitième, armés de leurs boucliers, repoussaient les noyés dans des goulots d’étranglement qu’étaient les escaliers latéraux des murailles. A mesure que les fantassins repoussaient les morts qui remontaient le long des rampes et des escaliers, les arbalétriers arrosaient les trépassés avec application. Les remparts resteraient un sanctuaire pour les citoyens.

    Aucun noyé ne passerait.

    Restait encore le problème du titan … Tant que celui-ci resterait en vie, les morts continueraient à se relever. Tout ce qu’Athénaïs et ses soldats pouvaient faire, c’était de limiter les pertes en mettant les citoyens à l’abri. Il n’y avait plus qu’à prier les Astres pour que le titan soit abattu rapidement.
    Spoiler:
    CENDRES



    Event République : Alerte Rouge à la Maison-Bleue - Page 13 Signat12

    Pouvoirs palier 1 : illimités
    Pouvoirs palier 2 : 16/16
    Pouvoirs palier 3 : 8/8
    Pouvoirs palier 4 : 2/2
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Abraham de Sforza
    Abraham de Sforza
    Messages : 160
    crédits : 212

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal Mauvais
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2391-mortifere-la-prouesse-republicaine-termine
  • Mar 19 Mar - 4:31
    Enfin délivré de cet afflux déraisonnable de magie qu'était sa potion de surpuissance, Mortifère se sentit respirer à nouveau et réalisa tout juste qu'une telle concentration arcanique exerçait sur ses épaules un poids démentiel. Malgré la force dévastatrice de son onde de choc couplée à un projectile magique tirée par l'un des alliés du militaire, le tentacule chimérique ne fut que désarçonné, propulsé contre une paroi qu'il vint démolir dans son absolue démesure. Roches et pavés furent projetés dans toutes les directions et lorsque la bête pivota en s'aidant de ses pattes crochues pour fondre sur Mortifère, celui-ci sut que les choses venaient de se compliquer drastiquement.

    Prenant une profonde inspiration avant l'inévitable impact, le soldat mécanique adopta une posture combattive malgré l'épuisement de ses ressources et tendit en avant le bras partiellement détruit dont il avait déjà usé comme bobine auparavant. La bête furieuse qui se ruait sur lui semblait évoluer indépendamment de sa créatrice et paraissait apte à ressentir une forme de frustration et même d'esprit de revanche face à ses adversaires, ce qui impliquait un semblant d'intelligence. Selon Mortifère, cela n'avait rien d'une excroissance ayant revêtu une gueule et un faciès distordu pour effrayer ses proies, il s'agissait véritablement d'un être à part entière.

    Jouer de la rage aveugle de cet opposant bestial constituait l'un des seuls stratagèmes viables que pouvait employer le Premier-Né de Palladium et, en conséquence, il décida de faire preuve d'autant de finesse que possible. Le membre mécanique, blessé mais encore vaguement opérationnel, fut tendu en direction de la gueule de cauchemar de la créature et lorsqu'enfin la frappe du géant aqueux s'apprêta à venir, Mortifère usa de sa maîtrise de la foudre pour former un bouclier devant lui, déviant ainsi légèrement la trajectoire de la bête, si bien qu'il put glisser sur le côté pour se protéger d'une charge qui se serait sans doute avéré léthale.

    Une fois légèrement dégagé, Mortifère arma son seul bras indemne pour une nouvelle frappe, diablement moins puissante que la précédente onde de choc mais tout de même chargée de suffisamment d'électricité pour pouvoir transpercer la carapace d'un monstre de cette catégorie. Le poing d'acier se serra dans un crépitement foudroyant et Abraham balança toute sa puissance de feu droit dans le flanc de l'ennemi, ce dans l'espoir de le faire basculer une seconde fois sur le côté tout en le blessant. Combattre une telle entité d'aussi près relevait de la manœuvre suicidaire, mais Mortifère ne disposait que de bien peu d'énergie pour faire face à une menace d'une telle ampleur. Il allait s'avérer nécessaire d'user de l'assistance d'autrui.

    A bout de souffle, le militaire voulut jeter un coup d'œil aux alentours pour pouvoir localiser le Sénateur à travers la poussière, l'eau et le flot de Noyés qui poussaient leurs râles étouffés en s'avançant vers leurs proies, mais il n'aperçut ni Zelevas ni ses autres compagnons d'infortune. Tout ce que pouvait faire Mortifère dans un tel tumulte, c'était de se battre jusqu'à la mort contre cette aberration qui défiait toutes les lois du Sekaï de par sa simple existence.

    Une arme pour la République, rien d'autre.

    Résumé:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Kieran Ryven
    Kieran Ryven
    Messages : 191
    crédits : 3140

    Info personnage
    Race: Drakyn
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre Bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2655-kieran-ryven-terminehttps://www.rp-cendres.com/t2721-carnet-froisse-d-un-limier-kieranhttps://www.rp-cendres.com/t2732-journal-carbonise-kieran-ryven
  • Mar 19 Mar - 11:01
    Notez bien ce que je vais dire.

    Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire. L'histoire est pleine de menteurs, si Kaiyo survit, et que nous mourrons, sa vérité sera écrite, et la nôtre perdue.

    Il y a des gens qui n'ont pas grand-chose à carrer de la vérité dans ce monde, pour moi, c'est important. Et c'est exactement pour ça que je vais aller m'avoiner dans une situation classée comme la plus dangereuse de toute ma vie. Fallait bien que ça arrive, et je remercie les Astres de me donner l'occasion de me mesurer, de voir que l'adversité mobilise les personnes de toutes les castes sociales possibles. Dommage qu'il faille l'urgence et une pseudo fin du monde annoncée par un Titan pour se serrer les coudes. Et en parlant de se serrer les coudes, Xera me fait parvenir sa voix par télépathie. Un demi-sourire me trahit. Alors, tout le monde est vivant. Bonne nouvelle.

    « Bien reçu Xera, faites attention à vous. »

    Qu'est-ce qu'il va se passer après ? Les mêmes mensonges ? Ou cette crise va-t-elle suffisamment nous aider pour être enfin droit dans nos bottes ? L'avenir nous le dira.

    « Tiens donc...
    - Hm ? »

    Une voix bien sinistre résonne depuis le masque de ce soldat. Tanguant la tête d'un côté, et voyant qu'il m'observe en posant sa seule main libre avec un calme tout aussi déroutant, son regard m'offre un voyage dans un passé bien trop loin. Il avait des bras de chair à l'époque. Il avait un sourire. Un regard plus chaud et plus humain. Ses cheveux étaient coiffés. Pourtant, un sourire s'étire sur ses traits et sa voix est presque méconnaissable. Le Razkaal m'a appelé pour compléter la formation de ce jeune et j'en garde encore de bons souvenirs. Il est abîmé, comme s'il avait pris une décennie de plus que moi, le teint blafard, l'éclat dans ses yeux éteint dans un néant glacial. Le corps mutilé, amputé, et bricolé par des membres métalliques. Voir ce genre de portrait ne me bouscule pas, c'est plutôt de voir que c'est arrivé à quelqu'un que je respectais. Qui, à mon sens, ne méritait pas un traitement semblable.

    « Je ne pensais pas vous revoir sous de si sombres auspices, mais je suis enchanté de vous avoir à nos côtés. » Qu'il enchérit.
    - Qu'est-ce qu'ils t'ont fait, Abraham. » Que je retorque, complètement perdu.

    Le "ils" parlant du gouvernement, évidemment. Pas le temps d'en discuter davantage, nous aurons droit à une démonstration rapide de notre nouveau groupe. Dans un éblouissement presque douloureux pour les yeux, le géant de Lumière projeté par la Consule devient notre soldat en première ligne pour échanger des coups titanesques avec son adversaire, et Abraham, de son seul poing encore fonctionnel envoie une onde de choc à la simple force de son mouvement. J'ai cru vaciller. La cavalerie arrive également du côté de l'Office, l'apparition de deux visages dont l'un m'est connu. La belle gueule de Dosian talonnée par un grand moustachu. Le premier nous fera une démonstration de sa magie vers l'un des soldats du Titan avec une puissance qui laisse également sans voix. Me dit que finalement je n'aurais peut-être pas dû rester aussi loin des autres, enfermé dans mon donjon à enfermer continuellement des criminels.

    Mieux vaut tard que jamais. Courage ou dégage, Kieran.

    Me rapprochant rapidement vers la Mairesse et le Sénateur, j'observe dans ma course le prévôt, bien parti pour faire... Du grand Séraphin. Kaiyo pris dans un étrange rire, je pouvais deviner le regard obscur du loup argenté d'ici. Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Qu'est-ce que le Limier lui a demandé ? Son hurlement de rage viendra vibrer jusqu'à mes oreilles dans une cruelle menace léchée par des mots tous aussi tranchants les uns que les autres. Bien plus qu'une menace, un avertissement ou une mise en garde. Non, c'est une promesse. Et il va le payer de sa vie s'il continue.

    « SERAPHIN, NON ! » Que je rugis à gorge déployée.

    Dans son ingéniosité suicidaire, il se propulse avec son grappin droit dans la gueule du Titan. J'ai cru sentir mon souffle se couper sur le coup. Parti dans les yeux de l'ennemi d'aujourd'hui, je ne peux malheureusement en voir davantage, ou heureusement. Parce que...

    On n'est pas seul.

    Soren Goldheart, Exousia, et l'oncle de Séraphin vont rapidement se retrouver pris en tenaille, encerclés par des cadavres animés, qui me rappellent ce qui est arrivé à la carcasse de la Princesse de Cœur, le jour de sa mort, qui était la fin de notre interrogatoire au Razkaal. Du mouvement dans tous les sens, en partie par une contre-attaque d'ombre et de glace féroce de la Vice-Présidente, la suite...

    Eh bien, c'est à mon tour de distribuer.

    Une gerbe de flammes s'échappe de ma bouche grande ouverte pour se déverser comme un courant indomptable et ardent sur leur tronche, alors que je fonce sur eux pour la grande collision. Bouclier en avant, la percussion tonne dans un fracas métallique cinglant, renforçant au passage ma constitution, et commence à balayer la zone par des coups d'épée horizontaux pour décapiter la moindre tête apparaissant sur mon passage.

    L'ordre est le suivant : protéger tout ce beau monde comme je le peux. Casser des gueules, rester debout, tenir une attaque Titanesque.

    Ouais, ça peut être dans mes cordes.
    Résumé:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Takhys Suladran
    Takhys Suladran
    Messages : 383
    crédits : 3554

    Info personnage
    Race: Sirène
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1636-takhys-suladran-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2575-liens-avec-la-poiscaille-takhys-suladran#22178https://www.rp-cendres.com/t2576-grimoire-mouille-de-takhys-suladran#22179
  • Mar 19 Mar - 15:50

    Pourquoi fallait-il que les ennemis déployant une puissance redoutable comme effrayants se devaient de hurler à en péter les tympans de leurs assaillants ? Visaient une ultime attaque pour rendre sourd celles et ceux qui avaient osé la terrasser ? Beugler leur soif de vengeance en revenant de l'au-delà ? Non, cela n'était pas possible, à moins de devenir un mortifié à la jambe boitante. Donc pourquoi crier de la sorte ? D'accord, comme tout être vivant, la Sorcière des Mers avait le droit de défendre sa vie pour la préserver. Mais cela ne méritait clairement pas tout ce bordel sonore !

    Takhys avait lancé ses pics de glace, demeurant à la bonne distance pour ne pas prendre un dommage collatéral des effets offensifs magiques de ses alliés, que pour pouvoir intervenir. Vu comment leur ennemie à tous se bouffait les sorts d'attaque, nul doute qu'elle finira par vite périr. L'air se chargea d'une lourdeur électrique, qui fit même frémir la peau de la Sirène, lui donnant carrément la chair de poule. Elle n'eut qu'à lever la tête pour voir une femme volante décocher une flèche de foudre si terrible qu'on pourrait croire que le ciel même devenait orage pour soutenir la cause des remparts. Une explosion déferla ensuite dans toute la zone, se répandant au-delà des murailles, emportant fumées et poussières. Takhys avait porté ses mains à ses oreilles pour essayer de s'épargner de l'onde.

    Quand tout s'apaisa, un silence pesant envahissait la zone de bataille. C'était fini ? L'autre pouffe de sorcière était abattu ? Elle était où d'ailleurs ? Ah, Takhys la voyait là-bas, étalée dans son propre sang. Oh, elle bougeait encore. Revenait-elle d'entre les morts ? Pourquoi penser cela alors que finalement, elle rendit son dernier soupir... avec un dernier cadeau empoisonné. La blonde leva ses yeux au ciel quand une autre explosion, encore, se déploya en une myriade d'étincelles saphirées, retombant en une bien étrange lumière...Bon, quand on parlait de vengeance d'outre-tombe, on n'en était pas loin !

    Une réaction en chaîne se produisit. Des cris retentirent de partout, même derrière les remparts, vers la cité. Des corps inertes remuaient, sortant des décombres, s'élevant au-dessus des flots... Des morts-vivants. Takhys eut envie de rejoindre la mer pour fuir. Mais petit souci, il n'y avait pas de mer ! Mais il y avait le lac ! Mais si elle partait, elle abandonnait tout derrière elle. Ah non, pas question après tous les efforts consentis depuis toutes ces années. Elle tourna sa tête vers le gigantesque avatar de Kaiyo et ne put s'empêcher de trembler de crainte, une fois de plus. Fuir, lui soufflait son esprit ! Fuir ! Elle eut l'impression de revenir en boucle sur ses angoisses de l'instant. Ce n'était pas agréable de rester coincée émotionnellement de la sorte. Elle essaya d'ignorer la présence du Titan et essaya de se raccrocher à autre chose, pour être utile. Sinon, elle allait finir par se mettre en boule dans un coin à ce rythme.

    Des ordres fusèrent parmi les rangs des soldats encore debout. Sans attendre, La sirène décida de joindre ses forces à leurs efforts offensifs, pour couvrir les civils qui cherchaient à gravir les remparts ou toute autre hauteur pour se mettre hors de portée de ces noyés mortifiés. Avec la glace, elle décocha plusieurs tirs de flèches des glaces pour repousser certains assaillants, les empalant avec d'autres pour les bloquer, les élevant suffisamment haut pour qu'ils n'agrippent pas un malheureux au passage.

    Et bien entendu, elle évitait de se mouiller à nouveau. Elle n'était pas certaine d'accepter de subir une troisième métamorphose en si peu de temps. Heureusement, il y avait des lieux suffisamment hors d'eau pour ne pas avoir à tremper ne serait-ce qu'un orteil. Hum... elle pourrait avancer un peu dans la cité, sans trop s'éloigner des soldats présents pour couvrir une plus grande surface d'attaque contre les zombies. N'était-ce pas Gunnar qu'elle voyait là-bas ? Il n'avait pas l'air de s'amuser du coup...


    Résumé:

    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Ruby Draglame
    Ruby Draglame
    Messages : 177
    crédits : 559

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Neutre bon
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t179-ruby-draglame-termineehttps://www.rp-cendres.com/t375-les-aventures-de-soeur-hematite-alias-ruby-draglame#1569
  • Mar 19 Mar - 16:09
    L’ancienne officière de la grande armée voyait l' ensemble des attaques magiques des renforts et des soldates de la légion de la huitième  qui convergeaient vers la sorcière des mers. Toutefois, elle eut un sentiment de peur quand elle observait qu’Anadeia était encore vivante après cette masses d'attaques magiques et elle pensait que sa fin était proche. Néanmoins, elle avait oublié la femme à la peau d’ébène aux cheveux blanc qui s’élevait dans les airs. Elle maniait la foudre avec une maîtrise impeccable notamment avec une forme géante. La sœur Hématite constatait la fin de la sorcière des mers ne bougeant plus sur le toit d'une maison et elle espérait que la paix était maintenant à des côtes des remparts. La femme masquée tournait le regard vers les renforts et elle présentait un sourire avec son seul œil valide.

    Tout à coup, la sœur Hématite entendait des cris qui demandaient de l’aide en bas des remparts et surtout dans les flots des inondations. Elle jetait un regard et elle constatait des morts des inondations qui revenaient à la vie. La femme masquée se demandait l’origine de cette magie macabre et elle eut la réponse quand les cris lui donnaient la réponse. Cette magie provenait du titan Kaiyo, mais Ruby avait l’arme absolue pour purifier une bonne fois pour toutes ces victimes. L’ancienne officière de la grande armée allait devoir utiliser sa magie de déplacement dans les airs, car elle devait se mouvoir pour rendre un repos à tous les victimes morts-vivants qui remontaient en surface de l’eau. Elle commençait à s’élever quand un soldat lui pointait une victime ou plutôt un soldat républicain qui tentait de sauver les victimes des débris, car celui-ci était en danger avec les victimes mortes-vivantes. La sœur Hématite eut une description physique et elle reconnaissait Gunnar. Elle se laissait tomber légèrement du haut des remparts pour augmenter  sa vitesse de déplacement. Cependant, la femme masquée utilisait sa magie de déplacement dans les airs pour réguler  une certaine distance d'hauteur entre les flots de l'inondation et elle dans les airs.

    La sœur hématite réfléchissait comment agir avec efficacité et éviter de tomber dans le piège comme le soldat républicain avec la moustache bien fournie. Elle se rappelait qu’elle possédait la capacité d’allonger ses membres pour obtenir un avantage dans un combat. Elle optait utiliser cette allonge pour attaquer à distance en étant allongée dans les airs. La femme masquée ajoutait la célérité dans sa panoplie pour attaquer les victimes des inondations devenues mortes-vivantes, car elle comptait sur une exécution rapide pour ne pas se retrouver coincer comme Gunnar. Elle s’approchait du soldat républicain avec sa moustache fourni et elle s’approchait de lui en étant parallèle au sol. Elle le saluait avec un surnom de moustachu et elle lui demandait si il voulait une aide dans sa situation. Elle attendait sa réponse en mettant sa main droite sur son arme colorée en teinture pourpre.


    Ruby allait procéder soit un sauvetage du soldat républicain surnommé le moustachu ou attaquer les mains ou corps de morts-vivants qui pullulaient dans les flots. Dans le premier cas, elle dégainait son arme colorée en teinture pourpre et elle approchait sa lame au plus près du sol en allongeant bras. Elle utilisait la fameuse technique de pêche à l’harpon pour attraper le poisson, sauf qu’elle  empalait la main du mort-vivant avec une rapidité  phénoménale qui tenait la jambe de Gunnar. Elle enlevait la pointe de son arme, quand la main du mort-vivant allait ressentir la sensation de brûlures. Toutefois, cette méthode  pouvait toucher aussi le moustachu en tentant de le sauver. Dans le second cas, elle privilégiait  les victimes qui étaient poursuivies par les morts-vivants en touchant la tête en premier. La tête devait brûler sous le contact son arme justice solide. Elle se déplaçait  ainsi dans les airs en assénant des coups rapides pour faire lâcher prise ou tuer les poursuivants morts-vivants qui s’en prenaient aux victimes des rues inondées.



     
    RESUME:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Pancrace Dosian
    Pancrace Dosian
    Messages : 367
    crédits : 1245

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Chaotique neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t917-pancrace-dosian-terminehttps://www.rp-cendres.com/t945-liens-pancracehttps://www.rp-cendres.com/t946-chronologie-pancrace
  • Mar 19 Mar - 17:58

    On l’a toujours dit : les Limiers sont des pitres qui ont autant leur place derrière les barreaux de leur prison merdique que les prisonniers eux-mêmes. Je le savais avant, je l’ai remarqué à nouveau quand le drakyn s’est amusé à torturer la sorcière, et je l’ai confirmé en voyant leur chef supplier le titan de lui accorder de l’attention. Tout ça, c’est des gens dont la mère marchait beaucoup de nuit, ça ne fait aucun doute, parce que ça explique pourquoi elle était pas là pour s’occuper d’eux.

    Le plus ironique, c’est que j’me retrouve à côté de Mortifère et sa gueule d’ange. J’retiens un commentaire sur ces bras et l’opportunité prochaine de manger du chocolat lors d’un célèbre salon international, ou une référence à une mauvaise rencontre qu’il aurait pu faire, un soir, chez lui. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, surtout quand elles peuvent me coûter ma tête ou, à tout le moins, m’envoyer dans une forteresse humide et sombre sous la garde de personnes peu recommandables sus-citées.

    Bref, j’me demande si on est les gentils.

    Mais pas bien longtemps, pasque la Gauche, qui déteste toujours autant la réussite et les individualités créatrices des premiers de cordée, vient de se jeter sur nous. Faut croire que notre magie n’a réussi qu’à attirer son attention et la chahuter un peu, et qu’elle est carrément chafouine maintenant. Me reste une botte secrète qui n’est pas qu’une téléportation loin du danger, mais j’hésite à me la garder sous le coude.

    Surtout que Séraphin vient de s’envoler vers l’Avatar du Titan, et que si y’en a un que j’hésiterai pas à aligner, c’est bien lui, s’il fait mine de recevoir la moindre magie de l’entité qui cherche à nous détruire et nous noyer. J’note distraitement la présence de morts-vivants à la peau bleutée qui émergent de quelques habitations détruites ou submergées, mais les officiers républicains accompagnés de la poignée de civils et d’effraies se charge de les maintenir au sol, ou de les découper méthodiquement pour pas qu’ils viennent s’agripper à nous et nous mordre ou quoi.

    Mortifère a fait un pas en avant pour réceptionner le tentacule et j’me rends compte que je suis pas si loin de lui que j’suis en sécurité tant qu’il le distrait, et j’compte bien sur lui pour continuer. Après, s’il meurt héroïquement en défendant un tas de marbre vide, grand bien lui fasse, le connaissant, il aura sûrement un grand sourire sur la gueule et la satisfaction du devoir accompli. Et une jolie médaille dans son cercueil, à ne pas oublier. Moi, j’me contenterai d’un merci et d’une bière, sans regret, si j’suis là pour la boire.

    Les projectiles magiques, pas au max mais quasiment, filent à nouveau vers le tentacule de gauche, et j’couple ça avec une attaque mentale. J’me dis que ça peut pas faire de mal, vu que ça a vaguement l’air conscient et intelligent, d’aller taper à l’arrière du bocal pour s’assurer que ça se mette pas trop à réfléchir.

    Tout autour, putain, c’est le chaos, et même la place de la maison-bleue semble maintenant pleine de monde qui se bat et s’agite, avec en point d’orgue la saloperie tout là-haut qui nous regarde et se bat contre le géant jaune. Ça, c’est une bonne diversion, y’a pas à dire. J’suis à deux doigts de faire comme Gunnar et aller aider les civils. Ou leur mettre des amendes. Avec le nombre de bâtiments détruits, c’est sûr que y’en a qui sont sans domicile fixe, maintenant, et comme chacun sait, c’est illégal en République. Avec ça, si on explose pas les quotas, c’est vraiment qu’on veut pas travailler.

    Rien que d’y penser, j’ai un mince sourire sur le visage. Y’a des nouvelles qui mettent de bonne humeur.

    Spoiler:
    Noble de La République
    Noble de La République
    Azura Aiwenor
    Azura Aiwenor
    Messages : 161
    crédits : 269

    Info personnage
    Race: Lumina
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal-Bon
    Rang:
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1881-azura-vir-gaia-braelohn-jidmasdottir-aiwenor-termine
  • Mar 19 Mar - 18:57
    Event République : Alerte Rouge à la Maison-Bleue - Page 13 4126fd10






    Les traits habituellement harmonieux du visage de la consule étaient à présent déformés par l'effort et la peine se muant inéluctablement en haine. Un sentiment qu'elle n'avait encore ressenti qu'une seule fois tout au long des deux derniers siècles. Une émotion qu'elle se refusait pourtant à ressentir, ne se laissant jamais aller à une telle extrémité, ayant pour credo de porter un regard sans haine sur le monde. Mais la voilà qui se heurtait violemment à la réalité d'un monde de violence mût par le seul désir pernicieux de ravager le Sekaï, ce Titan ressurgissant pour tuer dans l'unique but de tuer lui donnait envie de vomir. User de ses pouvoirs pour faire le mal était la plus grande des faiblesses à ses yeux, tant il était aisé de détruire, alors qu'il était si complexe de construire, bien que ce soit infiniment plus vertueux. Azura était de ceux qui bâtissaient une monde meilleur, plutôt que de raser celui déjà existant. Et encore, Kaiyo ne voulait point ravager la République pour la reforger à son image, non, il le faisait par simple plaisir sadique. Il n'y avait rien de plus avilissant en ce monde que les motivations de l'avatar aqueux.

    Azura ne pouvait que donner tout ce qu'elle avait pour renvoyer Kaiyo d'où il était venu, que son nom soit de nouveau oublié, que son existence même soit extraite de ce monde qui n'était pas le sien. La lumina s'en assurerait en employant, à contrecœur, ses pouvoirs de manière offensive, quitte à combattre le feu par le feu. Le géant aqueux se lançait dans un duel perdu d'avance contre le colosse lumineux, car ce dernier était animé par toute la détermination inébranlable d'Azura, n'abandonnant ses convictions pour rien au monde, elle ne lâcherai rien contre lui. Kaiyo ne pouvait que perdre contre le désir de vivre de tout un peuple.

    Et si la lumina avait puisée dans ses réserves pour faire apparaitre son avatar de lumière, ses réserves étaient plus que conséquentes. Et si elle ne pourrait pas garder son apparition bien longtemps, ses ressources ne manqueraient pas pour continuer le combat. C'était comme si ce duel était la quintessence même de ce que l'on attendait d'elle : défendre le peuple, protéger la République, sauver les vivants.

    Son visage crispé se tordit un peu plus sous l'effort, ses yeux brillaient d'un éclat encore jamais vu. Et si une armée de noyés envahissaient les jardins, elle ne pouvait perdre tu temps avec eux, comptant sur ses alliés pour assurer sa protection, ne pouvant quitter du regard son géant lumineux. Une grosse goutte de sueur perla sur son front alors qu'elle agrippait des deux mains la rembardes de pierre devant elle, se penchant en avant comme pour se donner plus de force pour sa prochaine attaque. C'était comme si elle ressentait la puissance du colosse qu'elle contrôlait à distance. Sa silhouette éclairait Liberty comme en plein jour, se reflétant sur les ardoises des faubourgs, sur la coupole du sénat, et sur la tour de l'académie. Et si la maison bleue tombait en ruines, plus aucun édifice ne serait rasé. Plus personne ne mourrait.

    Elle comprit alors, dans un éclair de lucidité qu'il lui fallait couper le cerveau du reste du corps. Abattre l'avatar dissoudrai les appendices et renverrai les Noyés à l'état de morts. La lumina retint un cri tout en déchainant toute sa puissance. Un éclat lumineux zebra le ciel alors que l'appendice de droite s'enroulait autour du colosse de lumière qui usa de nouveau son épée gigantesque, mais cette fois dans l'espoir de trancher le cordon aqueux reliant le cheval au corps principal de Kaiyo. Libéré de l'étreinte, Azura décida de tenter le tout pour le tout.

    - Ne regardez pas ! Vous perdriez la vue ! Lança-t-elle à ses alliés.

    Et sur ces mots, le géant de lumière se jeta contre l'avatar de Kaiyo, l'enserrant de ses bras puissants avant d'éclater dans une déflagration telle que même Tensai, depuis sa chambre à coucher, à Ikusa, avait été réveillé par l'éclat lumineux.

    Résumé :

    Pouvoirs utilisés :



    Les inspirations d'Azura
    • Giselle (Enchanted)
    • Amelie Poulain (Le Fabuleux Destin)
    • Margaery Tyrell (Game of Thrones)
    • Mantis (Guardians of the Galaxy)
    • Sam Gamgee (Lord of the Rings)
    • Jaskier (The Witcher)
    Noble de La République
    Noble de La République
    Zelevas E. Fraternitas
    Zelevas E. Fraternitas
    Messages : 269
    crédits : 861

    Info personnage
    Race: Humain
    Vocation: Mage noir
    Alignement: Loyal mauvais
    Rang: B - Directeur de la Comptabilité
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1873-zelevas-d-elusie-fraternitas-la-poigne-de-mithril-terminehttps://www.rp-cendres.com/t3139-liens-de-zelevas-e-fraternitas#27228
  • Mar 19 Mar - 23:40
    Tandis que les morts reviennent à la vie et que Koraki se permet des familiarités avec le vieux Sénateur qui n’a pourtant pas élevé les cochons avec elle, parce que déjà lui plus jeune n’élevait rien sinon Séraphin comme orphelin, et elle plus jeune n’élevait rien non plus si ce n’étaient les viers de ses clients, Zelevas tente de se rendre le moins inutile possible. Voyant que cet objectif allait être fortement compromis il baissa donc la barre de ses ambitions et choisit plutôt de survivre. But on ne peut plus noble s’il en est. Lorsque la Vice-Présidente lui vocifère donc quelque chose à propos de son fessier, même si pour une fois il ne s’agit de rien de sexuel, le vieillard ne fait pas confiance en l’hybride métamorphe. Pourquoi vous demanderiez-vous? Étant entouré de Séraphin, son neveu certes passablement fou mais qui a au moins le mérite de bien l’aimer -et ça c’est uniquement parce qu’il ignore toujours ce qu’il s’est passé entre Léonora et lui-, de Mortifère en qui le vieux voue une confiance aussi aveugle que sa cataracte dans dix ans, de l’Officier Dosian qui a sûrement été attiré sur les toits de la Maison Bleue par le son de la bourse pleine d’or de Zelevas et d’Azura dont il trouve que l’expression actuelle ne lui va vraiment pas au teint, pourquoi diable irait-il se jeter dans le feu de l’action derrière la seule personne qui possèderait un intérêt véritable à le faire disparaître?

    Bénéficiant donc du feu très littéral de couverture du Limier Ryven, l’ancien Limier lui-même s’élance en direction de la Consule, non seulement pour s’approcher le plus possible de la personne que son instinct a choisi parmi tout les individus présents,  mais aussi pour faciliter la tâche au Drakyn qui tente de les protéger tout les deux. Enveloppé dans l’aura luminescente de vir GBJA, le vieillard se retourne, mu par un ancien réflexe, pour surveiller les arrières de la puissante mage occupée à sa canalisation. Un des Noyés parvient malheureusement pour eux à traverser les flammes incandescentes mais heureusement pour Zelevas, il se fait abattre presqu’aussitôt par le guerrier écaille qui sait visiblement aussi bien jouer du brasier que de ses armes.

    Quand la Consule leur crie à tous de se couvrir les yeux, le Sénateur ne se fait pas prier. Ça ne serait pas la première fois qu’il se laisserait éblouir par Azura mais cette fois la Sénatrice ne compte pas simplement sourire. Une puissance irradiante émane brutalement de la Lumina à ses côtés tandis que l’espace d’un instant, et même à travers ses yeux qui à l’instar des rochers étaient couverts, la lumière parvient à s’immiscer entre ses doigts et à traverser la translucence de ses paupières.

    Il n’y a plus qu’à espérer que l’avatar de Kaiyo n’en redemande pas. Le combat durait déjà depuis bien longtemps et nombre des courageux républicains qui défendaient la capitale coûte que coûte puisaient dans leurs dernières ressources pour stopper une engeance titanesque. S'ils ne parvenaient pas à en venir à bout, il n'y avait pas à douter qu'il ne resterait plus grand chose du centre mondial de la Liberté.

    Résumé:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Sixte V. Amala
    Sixte V. Amala
    Messages : 137
    crédits : 1698

    Info personnage
    Race: Elfe (mi-ange)
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: D
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2672-sixte-v-amala-termineehttps://www.rp-cendres.com/t2705-liens-sixte-v-amalahttps://www.rp-cendres.com/t2714-passe-et-present-sixte-v-amala
  • Mer 20 Mar - 21:28
    Le souffle court, son palpitant battant côtes et tempes, de la sueur diluant le sang qui formait des croûtes brunâtres sur son visage, Sixte s’arracha à la poussière qu’elle venait de mordre en dérapant pour échapper de justesse aux projectiles que la mort d’Anadeïa avait projeté. Elle s’était réfugiée derrière un renfoncement après avoir été jeté au sol comme un fétu de paille, la chute lui avait coupé la respiration et elle n’avait pu éviter quelques débris qui l’avaient égratignés superficiellement, de même que son armure de cuir. Dans son malheur, Sixte n’était pas à plaindre et surtout, elle n’avait d'intérêt pour rien d’autre que le silence puissant qui suivit le hurlement terrifiant de la reine de cœur. Ne lui parvenait plus que les échos du combat féroce et dévastateur qui se déroulait par-delà les remparts, à l’intérieur même de la ville.

    “Tout est sur le point de se terminer.” Songea naïvement la demi-ange en quittant sa cachette pour emprunter un escalier qui la mena sur les remparts. D’ici, elle avait une vue imprenable sur l’étendue marécageuse qui s'étendait à perte de vue d’un bout à l’autre de la ville. D’un coup d'œil circulaire, elle avisa chacun de ses compagnons. Anciens comme nouveaux afin de s’assurer que personne ne manquait à l’appel et ce semblait être le cas. Hélas, elle ne pouvait en dire autant du cimetière à ciel ouvert qu’étaient devenues les ruelles inondées. Malgré la teinte opaque et marron de l’eau, l’on pouvait deviner des dizaines, des vingtaines et peut-être même des centaines de corps. De celles et ceux qui n’avaient pas su, ni pu s’échapper. Condamnés à se noyer chez eux, dans la cité qui les avait jusqu’ici protégés. Ce n'étaient pas les premières horreurs que Sixte voyait, pas en trois cents ans mais c’était un spectacle auquel elle ne s’habituait jamais vraiment. Et puis il y avait toujours les vivants, les rescapés. Ceux qui, on ne savait trop comment, avaient réchappé au chaos. Eux avaient besoin d'aide.

    Mais la blonde n’était guère une âme charitable. Elle avait été payée pour se battre, non pour tendre la main à la veuve et l'orphelin. En cela, Neera serait bien meilleure et elle lui déléguait la tâche avec plaisir. Son labeur ici était terminé. Ce fut du moins ce qu’elle cru avant de voir le premier se lever. La peau boursouflée par l’humidité, les plaies blanchies par le sel et l'œil vitreux, il creva la surface avec un  cri qui glaça le sang de Sixte dans ses veines. A cet instant, elle comprit que la guerre n’était pas terminée.

    La mâchoire contractée par l’agacement, Sixte se rua sur un carquois abandonné et en récupéra les flèches pour garnir le sien. Puis exactement comme elle l’avait fait auparavant, elle encocha, banda son arc, inspira profondément et décocha. Aussi longtemps que son carquois le lui permettrait, elle abattrait les noyés et lorsque de flèches elle viendrait à manquer alors ce serait avec ses lames qu’elle plongerait dans la mêlée. Mais pour l’heure, elle aimait autant rester en hauteur pour le temps qui lui serait accordé.

    Résumé:
    Noble de La République
    Noble de La République
    Soren Goldheart
    Soren Goldheart
    Messages : 230
    crédits : 515

    Info personnage
    Race: Ange / Humain
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Chaotique Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1870-soren-goldheart-from-the-ashes-terminehttps://www.rp-cendres.com/t1903-liens-carnet-de-contacts-soren#16014https://www.rp-cendres.com/t1884-chroniques-angeliques-soren#15805
  • Ven 22 Mar - 19:44
    Alerte rouge à la Maison Bleue
    feat. les Aigles Présidentiels

    Event République : Alerte Rouge à la Maison-Bleue - Page 13 Separa13

    Le chaos de toutes parts résonne autour des protagonistes faisant face à l'avatar du titan. Comme si cela ne suffisait pas, des Noyés, ennemis supplémentaires dont tout le monde se serait certainement passer vu l'ampleur de l'entité à vaincre, accoururent dans une horde disparate et bruyante vers eux. Soren avait grande peine à se concentrer, pourtant il fallait là donner l'impulsion magique finale : Koraki avait animé les projectiles qu'il soulevait par télékinésie. S'il avait demandé le renfort élémentaire de Mortifère, il ne voyait plus celui-ci. Des éclats dus à ses éclairs peut-être, pouvait-on apercevoir tout au plus, témoignant qu'il était toujours en vie là quelque part, dans le tumulte des combats.

    Azura, quant à elle, était aux prises avec l'autre appendice du titan, son colosse de lumière se muant d'une magie de lumière à l'état le plus pur et brut. Pas étonnant d'une lumina, créature à même née de l'élément. Soren remercia mentalement la brute draconique qui vint frapper les noyés avec une force non négligeable, des éclats de magie rendant ses coups particulièrement puissants et mortels. L'ange, lui, repoussait ceux qui venaient vers lui par les quelques projectiles télékinésiques qu'il maniait, explosant ici et là quelques-unes de ces créatures grotesques.

    En levant les yeux, le sénateur aperçut un espèce d'ahuri voler comme un aigle sans ailes dans les airs, menaçant l'avatar de Kaiyo lui-même qui se riait de lui.

    "Mais qu'est-ce que c'est que ce suicidaire souffreteux ?" maugréa-t-il avant de reconnaître - d'aussi loin... était-ce vraiment lui ? - le neveu étrange du Fraternitas.

    Bah, peu importe. Les psychotiques qui se prenaient pour le héros de leur propre roman hallucinatoire n'étaient certainement pas l'intérêt principal ici bas. Soren reporta son regard sur Zelevas, qui s'approchait d'Azura avec une sincère expression de... de quoi ? D'admiration ? De grandiosité ? D'inquiétude ? Il n'avait pourtant certainement pas à s'inquiéter pour elle. Après s'être attaquée à l'appendice, celle-ci envoya son colosse enlacer l'avatar de Kaiyo en criant à tous de se protéger la rétine.

    Ce fut à ce moment que Soren ferma doucement les paupières pour sentir pulser dans son corps un dernier afflux de magie : une véritable tornade animée se dressa autour et au-dessus de lui, entité tordue et gibbeuse constituée d’amas divers et variés de démolissions, de projectiles et de corps. L'étrange chose balaya sur son chemin les noyés - et l'ange tenta bien d'esquiver aussi les éventuels alliés qui se situaient sur la route du chaos qu'il semait - et vint rejoindre l'enlaçade colossale de la magie de lumière d'Azura, en une sorte de géante agglomération solide de choses extrêmement lourdes.

    Soren relâcha enfin la pression une fois son ultime attaque envoyée, observant son projectile géant propulsé en l'air vers l'ennemi aqueux. Il tomba les genoux au sol, de la sueur sur les tempes et posa son front au sol pour calmer le malaise qui le gagnait. Tout tournait autour de lui, ses oreilles étaient assourdies par des acouphènes à s'en péter le crâne. Ses ailes l'enveloppaient entièrement, si bien qu'on ne distinguait plus qu'un amas de plumes dorées au sol.

    Pourvu que cela suffise... mon rôle s'arrête ici.

    Spoiler:




    Event République : Alerte Rouge à la Maison-Bleue - Page 13 C6ROr9z
    #f6efd8

    Good Omens - Linael & Avenn (enfants)
    Infos & Pouvoirs:
    Noble de La République
    Noble de La République
    Dorylis de Rockraven
    Dorylis de Rockraven
    Messages : 123
    crédits : 2208

    Info personnage
    Race: Elémentaire (sable)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t1112-dorylis-de-rockraven-grand-mecene-de-republique-terminee
  • Sam 23 Mar - 15:38


    Alerte Rouge à la Maison Bleue
    Faucon de Garde - Tour 8


    Face à l'adversité l'union de personnes d'origines aussi variées que étrange crée une alchimie improbable mais qui fonctionne. Quand on se serre les coudes pour venir à bout d'un obstacle tel que l'était l'Assemblée il arrive que des miracles de cohésion se fassent. C'est ainsi que les efforts conjoints vinrent à bout de Anadeia la sorcière des mers, mais visiblement rien ne restait mort longtemps quand il s'agissait de ces foutus titans. La magie du Seigneur des Oceans se déversa dans les eaux qu'il avait libéré en ville et s'arrogeant les pouvoirs de son frère Xo'rath il rappela à la vie les trépassés en créant de nouveaux morts vivants : des noyés...

    Encore une fois il fallait agir et réagir avec rapidité et efficacité. Nombreux étaient ceux qui luttaient contre les noyés déjà, la légion présente était le fer de lance de cette défense aussi la Ministre concentra ses propres efforts à soutenir ceux qui aidaient les vivants.

    Elle descendit des remparts pour aider les civils apeurés, qui tentaient d'échapper aux flots et qui risquaient de finir noyés eux aussi. Plus le nombre de civils sauvés serait grand moindre seraient les forces restantes ennemies. La ministre aperçu une silhouette qui lui semblait familière dans ce maelstrom de morts, de vivants, de noyés, de soldats, n'était ce pas ce cher Capitaine Bremer qui luttait avec force contre des noyés? Il œuvrait à sortir des décombres des survivants et cela était louable aussi décida-t-elle de soutenir ses efforts pour qu'il continue ainsi. Lançant contre le noyé qui tentait de l'agripper une lame de sable venant du fond et le tranchant en deux, la lame poursuivant sa route vers d'autres noyés qui empêchaient Gunnar de sortir des blessés.

    A mi hauteur sur les escaliers menant aux remparts elle usait de sa magie pour renvoyer ad patres ceux qui avaient le mauvais goût de revenir sous une forme de non vie, le titan des Océans et ses servantes allaient perdre, la République allait sortir grandie de cet affrontement, ils allaient vaincre ces engeances des temps passés sans avoir de demi dieu à leurs côtés, la force de la Nation résidait dans l'unité de ses gens, une fourmilière bien puissante qui allait devoir se trouver bientôt une nouvelle "reine"...

    résumé:

    CENDRES
    Noble de La République
    Noble de La République
    Leonora de Hengebach
    Leonora de Hengebach
    Messages : 172
    crédits : 209

    Info personnage
    Race: Humaine
    Vocation: Guerrier assassin
    Alignement: Loyale neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t2438-leonora-de-hengebach-valideehttps://www.rp-cendres.com/t2451-liens-de-leonora-de-hengebach
  • Sam 23 Mar - 16:41
    Les nouveaux renforts apportèrent non seulement des compétences supplémentaires, mais aussi une nouvelle énergie à la bataille. Leur détermination à protéger Liberty était palpable, une force qui se propageait à travers les rangs, inspirant les combattants à redoubler d'efforts.
    La dynamique du combat changea radicalement. Les rangs des défenseurs d’une partie des remparts étoffés, leurs forces renforcées, la sorcière rose, jadis si sûre d'elle, se retrouvait maintenant submergée par une marée d'attaques coordonnées et implacables. Malgré ses tentatives désespérées pour se défendre, Elle ne put que subir chacun des assauts contre elle. Chaque éclair de magie, chaque lame d'acier, chaque flèche décochée la rapprochait un peu plus de sa défaite inévitable. C’était la fin.

    Essoufflée et épuisée, Léonora réapparut au milieu de ses alliées, son souffle court et rapide témoignant de l'effort qu'elle venait de fournir. Les combats qui s'enchaînaient sans répit  épuisaient ses réserves d'énergie, mais malgré la fatigue qui pesait sur chaque fibre de son être, elle refusait de céder. Son visage était marqué par la fatigue, les traces de poussière, de sable, de sang et de sueur mêlées sur sa peau, mais elle était toujours habitée par une détermination farouche. Elle était une guerrière, une protectrice de la République, et même dans son état affaibli, son engagement envers sa cause demeurait inébranlable..

    Avec un effort supplémentaire, Léonora se redressa complètement, ses yeux balayant le champ de bataille à la recherche de sa prochaine cible qui ne tarda pas.
    La réalité de la situation la frappa de plein fouet : les morts reprenaient vie, une menace qui ne pouvait être ignorée. Dans cette lutte désespérée pour la survie de tous, il n'y avait pas de temps à perdre. Alors que certaines de ses alliées se chargeaient d'aider les vivants, Léonora accepta sans hésiter la lourde tâche d'éliminer les revenants qui se dressaient entre eux et la victoire. S'avançant vers les créatures réanimées, Léonora resserra la prise sur son arme, prête à affronter l'horreur de ce qui avait été jadis des êtres vivants. Elle se concentra, son esprit aussi aiguisé que sa lame, cherchant les faiblesses de ses ennemis et préparant une stratégie pour les neutraliser.

    La combattante avec une détermination implacable, se lançait dans l'action. Chaque coup, chaque mouvement étaient précis, visant à éliminer les revenants avec une efficacité brutale. Elle n'avait pas le luxe de la compassion, dans cette bataille, seule la victoire importait. Elle avançait pour affronter les hordes de revenants, ses coups étaient rapides, impitoyables de destruction contre les forces qui menaçaient Liberty.

    Résumé:
    Citoyen de La République
    Citoyen de La République
    Xera
    Xera
    Messages : 160
    crédits : 48

    Info personnage
    Race: Fae (Mi-humaine)
    Vocation: Mage soutien
    Alignement: Loyal Neutre
    Rang: C
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t561-xera-termineehttps://www.rp-cendres.com/t1040-fiche-de-liens-xera
  • Sam 23 Mar - 18:17
    Xera s'était mise à couvert après avoir levé les yeux vers les cieux et aperçut l’attaque de foudre en préparation de la demi-titan. Bien lui en fut, l’impact du projectile généra une explosion assourdissante dont l’onde sonore roula sur la plaine et se fracassa sur les remparts. Les conséquences ne furent pas que sonores, le choc souleva un nuage mêlé de fumer et de poussière. Ce n’est qu’au moment où les vents dispersent le nuage dans un silence mortel, que la demi-fae sortit de son couvert et jeta un œil en contrebas du rempart. Elle y découvrit le corps de la sorcière des Mers dans un piteux état, elle eut l’impression de la voir lever faiblement sa main vers les astres un court instant avant de rendre son dernier souffle.

    Mais c’est la suite qui retint le plus l’attention de l’herboriste de Nareim, sous ses yeux, elle vit la dépouille disparaître dans une explosion d'étincelle bleutée, étincelles qui se répandent vers les cieux avant de retomber sur toute la citée telle une pluie de lumière. Tous les survivants et combattants se regardèrent interloquer se demandant bien ce que cela signifiait, puis les premiers cris de peurs et de surprises se firent entendre d’un peu partout dans la cité. Xera en chercha la raison, et la réponse fut brutale, les noyés se relevaient animés de la seule volonté de faire partager leur sort à ceux qui avaient échappé à la noyade.

    Très vite, les défenseurs des remparts s’organisèrent protégeant la muraille et aidant les civils proches de ce havre sécurisé, mais des cris d'effroi et des pleurs résonnent plus loin dans les méandres de la ville. Xera, bien décidé à porter assistance aux personnes qui n’avaient pas la chance d’être proche des remparts, infuse ses ailes de mana et décolle des remparts.

    En prenant de la hauteur, l’horreur de la situation la frappe. Un peu partout dans la ville envahie par les eaux, des survivants subissent les assauts des noyés. Sur les toits, des parents l’apercevant l’appel à l'aide, la suppliant de venir sauver leur enfant. Faire des allers-retours jusqu’au rempart sécurisé par la huitième lui prendrait trop de temps. La rousse repère le toit d’un bâtiment lui semblant apte à accueillir du monde et facilement défendable. Situé entre le centre de la ville et le rempart, il a comme autre avantage d’être plat et ne possède qu’un seul accès vers les niveaux inférieurs. C’est là qu'elle décide de rapatrier toutes les personnes qu’elle peut et qui sont trop loin de la huitième légion. Tout en commençant à rapatrier les premiers naufragé urbain elle contacte Neera Storm.

    -Neera, je vais porter assistance aux civils qui sont trop loin pour rejoindre le rempart, j'ai repéré le toit d'un bâtiment qui me servira de refuge, quand tu le pourras je ne dirai pas non à un peut d'aide.

    [spoilerRésumé :

    - Après la mort de la sorcière des Mers et l'arrivé des Noyés mort-vivant qui en découle, Xera quitte le rempart pour porter assistances plus loin dans la ville aux survivant. Elle repère un toit plat et assez grand pour accueillir des réfugier, et commence a y déposer les personnes qu'elle trouve. Elle contact par télépathie Neera pour lui demander de l'aide.

    Pouvoirs utilisés ce tour :
    P1 Télépathique
    P1 vol



    Pouvoirs utilisés durant l’évent :
    P1 : 13/∞
    P2 : 8/10
    P3 : 0/5
    Gemme de curiosités : 0/1
    Potion de mana intermédiaire : 0/1][/spoiler]
    Noble de La République
    Noble de La République
    Neera Storm
    Neera Storm
    Messages : 530
    crédits : 1403

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Mage élémentaliste
    Alignement: Chaotique bon
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t832-neera-storm-termineehttps://www.rp-cendres.com/t837-neera-liens#5839https://www.rp-cendres.com/t836-neera-storm-chronologie#5836
  • Dim 24 Mar - 8:16
    Elle devait l’admettre, elle était fatiguée.

    Il était rare qu’en une seule nuit, Neera déploya autant sa magie. Pas qu’elle le regrettait non, mais entre Akhos, la Mère des Araignées, et l’autre pouf d’Anadeïa, elle n’y avait pas été de main morte. Pourtant, à chaque fois, cela avait valu le coup. Pour arrêter la Reine de Trèfles, d’abord. Pour survivre ensuite. Et enfin… Pour en finir avec cette femme qui avait succombé à la tentation du pouvoir, mais qui avait malheureusement choisi un mauvais ennemi.

    La République.

    Toutes les attaques de son groupe font mouche et tentent de la mettre à terre. Et cela réussit. La fille de Lothab n’éprouve aucune joie particulière à la mort de son ennemie, elle pousse juste un soupir soulagé avant de se tourner, toujours en volant, vers la Maison Bleue.

    Là-bas, il y a l’Avatar de Kaiyo. Personne ne peut ignorer son aura démesurée, et personne ne peut non plus ignorer le colosse de lumière qui lui fait face et qui, bientôt, disparaîtra dans un grand éclat lumineux. C’est folie que de se dresser contre un Titan, lui murmure sa raison, pourtant, c’est ce que la belle s’apprête à faire quand un dernier regard au sol ne l’interpelle.

    Les morts se relèvent.
    Bien sûr. Il ne manque plus que ça à la fête après tout.
    Un poil excédée, la Tornade s’arrête à hauteur des remparts. Elle pourrait continuer son chemin vers la demeure présidentielle, mais son aide peut également être précieuse ici. S’ils s’allient tous, peut-être que cela permettra même aux troupes de se diriger vers Kaiyo ensuite. Du moins, Neera l’espère, et c’est dans cet esprit qu’elle se maintient dans les airs.

    Brusquement, ses yeux s’illuminent et une multitude de flèches enflammées apparaissent dans les airs. Il est connu que les cadavres n’aime pas les flammes et Neera va s’arranger pour faciliter le travail de la GAR et de la Huitième légion. Se posant sur le toit d’une maison qui lui permet d’avoir une vision d’ensemble des rues avoisinantes, Neera prend le temps de bien discerner qui sont des alliés ou des ennemis, puis elle laisse aller sa magie.

    C’est alors une pluie de flèches qui vient tantôt décapiter un mort, tantôt le figer au sol, en faisant une cible de ses choix pour ses compatriotes. Elle laisse faire les guerriers pour achever son travail : mages et soldats vont souvent de pair, et ils auraient tort de ne pas être solidaire.

    Mais il y en a beaucoup trop, et certaines rues dépeuplées voient se grouper de revenants. Claquant la langue, Neera décide d’utiliser de manière plus puissante sa magie, et bientôt, un cerbère grandeur nature, qui sait s’immiscer dans les rues larges de Liberty voit le jour. Sa maîtresse le rejoint à proximité, afin de bien déterminer ses cibles et de ne pas attaquer erronément des civils, puis, la fausse créature se jette sur les cadavres qui ont le malheur d’être trop proches les uns des autres ou pire, qui tentent de s’en prendre à des innocents.

    Il est temps de faire le ménage dans leur belle capitale.

    Spoiler:
    [/justify]
    Noble du Reike
    Noble du Reike
    Genryusai
    Genryusai
    Messages : 43
    crédits : 78

    Info personnage
    Race: Demi-titan
    Vocation: Guerrier combattant
    Alignement: Loyal neutre
    Rang: B
    qui suis-je ?:
    https://www.rp-cendres.com/t3656-genryusai-termine#34263
  • Dim 24 Mar - 11:38
     
    Alerte rouge à la Maison Bleue
    Feat. La République

    En apercevant les corps réanimés, le cerveau du Bouclier-Enclume fut envahi par une sensation pour le moins étonnante : de la joie ! Entre l’escarmouche à distance dans les rues et confrontation avec les Strygx qui s’était plus apparentée à des duel en face à face, le Drakyn restait quelque peu sur sa faim. Ici, en revanche, s’annonçait le début d’un semblant de bataille rangée ! Les sens de bataille du protecteur étaient aiguisés, si bien qu’il pouvait ressentir de nombreuses choses pendant de tels affrontements : les muscles tendus des soldats à ses cotés, s’efforçant de tenir la ligne, l’odeur de sueur qu’ils exsudaient, leurs grognements étouffés face à la pression de l’ennemi sur leurs boucliers. C’en était presque … excitant ! Mais la joie du Bouclier-Enclume fut de courte durée, car alors qu’il s’élançait vers l’action, il fut devancé par son ennemi de toujours : le mana !

    Les lanceurs de sorts pullulaient sur les remparts, s’en donnant à cœur joie pour éliminer les cadavres ambulants avec une avidité non dissimulée ! Le réanimé qui se tenait devant le garde du corps ? Empalé par un pic de glace ! Le groupe de noyés juste derrière ? Coupés en deux par une terrible lame de sable ! Le Drakyn eut à peine le temps de tourner la tête pour repérer sa prochaine cible, qu’un rocher venait pulvériser le crâne de la créature. Une erreur de de ne pas être sorti couvert, car le rocher, lui, l’était. Le Bouclier-Enclume sentait la colère monter, et s’élança vers un groupe ennemie qui harcelait quelques soldats républicains et civils. Le colosse fut cependant devancé par une figure encore plus colossale, un cerbère de foudre, qui se jeta sur les cadavres réanimés pour les déchiqueter.

    S’en était trop ! Le porteur de bouclier se mit à hurler en agitant les bras, sa voix grave portant sur le champs de bataille, tout en agitant ses bras avec rage. Un mélange de « bwoy », de « gyal » et de mots incompréhensibles , mais on on pouvait aisément supposer qu’il s’agissait d’un torrent d’insultes. Quelques civils prirent cette démonstration pour un cri de ralliement, et allèrent se placer derrière cette silhouette imposante. Quelques soldats prirent cela pour un cri de victoire, et se mirent à crier à leur tour, lança des bravades et des quolibets.

    Parmi les lanceurs de sorts se trouvaient des personnalités républicaines importantes, des personnes ayant l’autorité d’envoyer le Bouclier-Enclume au trou pendant un long moment pour les avoir insulté de la sorte.

    Par chance, personne ne compris un traitre mot de ce qu’il racontait.

    Spoiler:
    CENDRES
    Permission de ce forum:

    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum